Nous avons 1091 invités et 87 inscrits en ligne

Domaine Jules Desjourneys

  • Messages : 81806
  • Remerciements reçus 7190

oliv a répondu au sujet : CR: Domaine Jules Desjourneys, Fleurie, Les Moriers, 2011

Bu lors d'un beau we dans le Sud

CR: Domaine Jules Desjourneys, Fleurie, Les Moriers, 2011



Enzo
Passé un côté mutique de quelques minutes (malgré un carafage d’une heure), le nez dévoile enfin quelques effluves mentholées, de vendange entière avec un côté sanguin mais sans beaucoup de fruit à ce stade. Terminée deux jours après, enfin le nez s’est ouvert sur la framboise, la mûre, les épices.
La bouche est dense, fraîche, énergique et très juteuse. Pour autant elle est encore compacte à la matière très serrée. C’est très frais, aux tannins crémeux dans un très beau volume global. La jeunesse éclatante de ce vin s’exprime difficilement dans cette phase de fermeture et la finale est moins longue qu’elle ne devrait mais pure sur les épices et un côté sanguin. C’est un gros vin qui a besoin de se détendre et qu’il faut désormais oublier un bon moment.
Très Bien (+).

Oliv
Robe presque noire et impénétrable qui tâche le verre.
Nez quasi muet à l'ouverture et qui libérera quelques notes sanguines et mentholées après une forte aération dans le verre.
L'attaque en bouche donne une immédiate impression de concentration, sur un volume profond et dense, d'un très beau velouté.
L'équilibre est réussi, la largeur de cette belle matière se lovant dans une acidité haute.
L'aromatique reste néanmoins totalement fermée ce qui limite le plaisir possible en l'état.
Mais au vu de la qualité de bouche, la garde devrait détendre et complexifier l'ensemble et donner raison à ce bel ensemble très bien né.
A revoir dans quelques années.
#151
Pièces jointes :

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 3118
  • Remerciements reçus 3

DidierT a répondu au sujet : les prix montent!!!

Juste une petite note pour dire que la montée des prix est enclanchée, un 2010 Jules Desjourneys Moulin-a-Vent Chassignol est aux enchères à $70 soit un prix d'environ $90 plus cher que des Bourgognes 1er cru de Chevillon pour comparer dans les mêmes enchères. D'autres vins du Domaine sont à $50!

Ceci n'est pas rassurant, Foillard se voit souvent à $50. Il faut en profiter car cela me rappelle d'autres régions!

Didier
#152

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 19956
  • Remerciements reçus 673

enzo daviolo a répondu au sujet : Re: les prix montent!!!

vu la faiblesse des prix propriété (à part quelques exceptions), on a encore de la marge, mais effectivement, depuis le millésime 09, ça monte légèrement en bojo.
#153

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 3624
  • Remerciements reçus 44

totolouga a répondu au sujet : Re: les prix montent!!!

Aucun risque pour moi.....le Gamay j'ai du mal même chez Foillard......

Raphael (Singapour) à l'aise dans tous les milieux mais n'appartenant à aucun
#154

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 3165
  • Remerciements reçus 135

francois999 a répondu au sujet : Re: les prix montent!!!

Pourtant je viens de boire un fleurie 2011 de Foillard de toute beauté (sans parler des 2009 et 2010).

Francois
#155

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 231
  • Remerciements reçus 6

e-lionel a répondu au sujet : Re: les prix montent!!!

"Pourtant je viens de boire un fleurie 2011 de Foillard de toute beauté (sans parler des 2009 et 2010)."

Je viens également d'en ouvrir une vendredi soir et je n'étais initialement pas convaincu, au point de me dire que le style ne me plaisait plus. Le lendemain midi, le vin était délicieux (fruité nettement plus pur et éclatant que la veille) et j'ai terminé la bouteille alors que je pensais qu'il me faudrait plusieurs jours pour en venir à bout.

Bien cordialement.

Lionel
#156

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 5947
  • Remerciements reçus 1268

Marc C a répondu au sujet : CR: Domaine Jules Desjourneys - Fleurie La Chapelle des Bois - 2010

CR: Domaine Jules Desjourneys - Fleurie La Chapelle des Bois - 2010

Nez ouvert très agréable sur des notes florales et d'agrume (orange). Beaucoup de profondeur!
La bouche est dense et aérienne, caressante avec un équilibre impeccable très classe.
Le milieu de bouche est plus tonique avec une acidité qui devient plus présente
Bonne persistance

C'est superbe y a pas d'autres mots (tu) (si tous les gamays goûtaient comme ça j'en aurais plus en cave ;) )

Marc
#157

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 716
  • Remerciements reçus 5

psykopat a répondu au sujet : CR: Jules Desjourneys Fleurie Les Moriers 2010

CR: Jules Desjourneys Fleurie Les Moriers 2010
Un nez généreux, expressif, sur les fruits noirs et rouges, la violette, les épices, un peu de menthe et une légère touche animale.
La bouche est énergique, fraiche, la matière est dense, serrée, les tannins sont soyeux, l'élevage pas encore fondu mais agréable, et la finale est longue, sur les fruits noirs et la réglisse.
Un vin envoûtant, dans sa prime jeunesse, qui aura besoin de quelques années pour se révéler complètement. Très bien

CénoSillicaphobe approuvé
www.leverasoif.com
www.australian-rarit...
Ni Dieu ni maître, même buveur....
#158

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 286
  • Remerciements reçus 37

Nicolas Arlicot a répondu au sujet : CR:Domaine Jules Desjourneys, Fleurie 2007

CR:Domaine Jules Desjourneys, Fleurie 2007



Bouteille ouverte et bue dans la foulée, étiquette découverte.

La robe est d’un rubis peu soutenu, et marquée par un début d’évolution. Le nez est très charmeur, et pinote sur les fruits rouges, avec malgré un peu de volatile et un élevage encore perceptible. La bouche est fraîche, là encore très pinot, et avec un élevage présent mais bien intégré et qui participe à la complexité du vin. Le milieu de bouche met en avant de belles notes tertiaires, qui laissent place à des petits fruits rouges, une touche florale, et une belle acidité qui porte la finale. Une bouteille qui pour moi se goûte très bien actuellement. Très Bien +
#159

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 943
  • Remerciements reçus 42

jull a répondu au sujet : Re: Domaine Jules Desjourneys

Salut Nico

ce qui voudrait dire que la Chapelle des bois 10 de l'autre jour était bien trop jeune et qu'il faut impérativement attendre

bises à bientot
#160

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 9061
  • Remerciements reçus 298

RaymondM a répondu au sujet : Re: Domaine Jules Desjourneys

Et comment qu'il faut attendre les 2010 , comme les 2009 d'ailleurs . Plus que tout autre Beaujolais !

Raymond
#161

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 286
  • Remerciements reçus 37

Nicolas Arlicot a répondu au sujet : Re: Domaine Jules Desjourneys

salut Jull !

c'est tout à fait ça, et pour le 2010 je pense qu'il faudra être patient... 2030 ?

a bientôt,
nico
#162

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 5947
  • Remerciements reçus 1268

Marc C a répondu au sujet : Re: Domaine Jules Desjourneys

J'ai trouvé que Chapelle des bois se buvait déjà très bien par deux fois (en tout cas loin d'être austère et fermé). Variation dans les bouteilles ou des attentes différentes ?

Marc
#163

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 943
  • Remerciements reçus 42

jull a répondu au sujet : Re: Domaine Jules Desjourneys

Nous avions goûté Chapelle des bois très mûr, à l'élevage encore trop présent, un peu trop fardé en fait

La matière est belle, les tanins soyeux, mais un peu de patine devrait le rendre plus aimable et plus pinot an comme nous l'attendions, cette fois ci nous étions plus sur un vin sudiste, rond et enjôleur
#164

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 5947
  • Remerciements reçus 1268

Marc C a répondu au sujet : Re: Domaine Jules Desjourneys

Je n'ai pas senti l'élevage, peut être une question de sensibilité ou de gamme aromatique (pas détecté de notes crémées ou brûlées qui me dérangent en général). Pour le côté Pinot, je préfère l'original à la copie ;), donc on est bien sur une question d'attente vis à vis du vin.

Marc
#165

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 943
  • Remerciements reçus 42

jull a répondu au sujet : Re: Domaine Jules Desjourneys

Oui mais non

Nous goûtions à l'aveugle dans une série de Gamay, je laisse à Nico le soin de mettre le lien, et celui ci nous est apparu ou tout au moins à moi un peu techno fardé

C'est à la découverte de l'étiquette que la déception fut grande alors que nombreux ont acheté les vins du domaine suite à la lecture de lpv où on louait les qualités pinot antes des cuvées
#166

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 286
  • Remerciements reçus 37

Nicolas Arlicot a répondu au sujet : Re: Domaine Jules Desjourneys

C'est ici

bonne journée,
nicolas
#167

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 5947
  • Remerciements reçus 1268

Marc C a répondu au sujet : Re: Domaine Jules Desjourneys

A la lecture de vos CR on a l'impression d'un boisé "Guigal en jeunesse" c'est pour cela que je m’interroge sur des différences de perception ou de variabilité car pour moi on en était loin (et c'est en effet assez disparate dans les CR).

Pour le côté pinotant, je ne vois pas si ce n'est que ça ne sent pas le Gamay primaire ce qui me va bien pour ce qui me concerne.

Marc
#168

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1255
  • Remerciements reçus 357

Krabb a répondu au sujet : CR: Domaine Jules Desjourneys - L'interdit 2008

Domaine Jules Desjourney - L'interdit 2008
CR:
Robe noire, relativement limpide.
Nez assez peu expressif, sur le caramel.
Bouche assez sèche, limite alcooleuse...
Pas vraiment de cohérence pour un vin qui m'a laissé sur ma faim...
Très moyen

Bu Ici
#169

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 135
  • Remerciements reçus 8

Chef Chaudard a répondu au sujet : CR: Domaine Jules Desjourneys - Moulin à Vent 2008

CR: Domaine Jules Desjourneys - Moulin à Vent 2008

Epaulée 4h.
Robe rubis et assez translucide.
Le nez dégage surtout une odeur de vernis assez désagrable. J'ai beau tourner le vin dans le verre et laisser le vin s'aérer, rien n'y fait.
C'est dommage parce que l'on sent bien les petits fruits rouges derrière...
En bouche, c'est moins gênant. Beau tanin, avec une acidité bien présente qui apporte un peu de fraîcheur. La longueur est correcte.
Frustrant.

Thomas.

"Je défendais un cimetière avec ma section, grenades et tout..."
#170

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2547
  • Remerciements reçus 118

leguitou a répondu au sujet : CR: Domaine Jules Desjourneys - Fleurie 2007

CR: Domaine Jules Desjourneys - Fleurie 2007

Ouvert 2h avant le repas et épaulé.

Nez très avenant sans être exubérant sur la cerise à noyau, la ronce et un léger côté cendré pas désagréable.

La bouche est en phase avec le nez, le boisé est bien intégré, même si l'on sent encore l'élevage. Pas de manque de chair pour moi, surtout par rapport à ce que j'ai pu déguster sur ce millésime chez de bons vignerons de la région. Certes pas de miracle au niveau de la longueur mais un vin plein, relativement soyeux, avec un toucher de bouche assez classe.
Une belle réussite pour moi rapport au millésime et surtout à un premier millésime !

Bien cordialement,
Guillaume
#171

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1749
  • Remerciements reçus 725

dt a répondu au sujet : CR: Fleurie La Chapelle des Bois VV 2009 - domaine Jules Desjourney

CR: Fleurie La Chapelle des Bois VV 2009 - domaine Jules Desjourney

Ma première rencontre avec un vin de ce domaine.
Confronté à d'autres beaujolais, c'est sûr qu'il dénote par sa couleur, ses arômes et son imposante matière.
Je manque de recul pour préciser le potentiel d'un tel vin mais c'est aujourd'hui plus impressionnant que séduisant.
La couleur est dense, profonde. Le nez est plutôt marqué par la colle à bois mais développe également des notes de prune, d'agrumes, de paprika. Bouche dense avec des tanins massifs qui demandent à se fondre. Ça manque peut être un peu de subtilité et de gourmandise mais c'est un vin clairement fait pour demain. Difficile de fait de le juger aujourd'hui sans avoir le recul suffisant. J'aimerais le revoir dans 5/10 ans...
Bien ++

Denis

Denis
#172

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1131
  • Remerciements reçus 218

TIMO a répondu au sujet : CR: Jules Desjourney L’interdit 2008

CR: Jules Desjourney L’interdit 2008

Gouté lors d'un salon il y a un peu plus d'un an, il me tardait de revoir cette bouteille dans des conditions normale.

Nez puissant sur le fruit rouge, avec un côté légèrement volatile, un chouilla musqué peut-être lié à l'évolution?
C'est profond et assez engageant.
La bouche est dans la même dynamique : puissante, volumineuse avec plus de fraîcheur que le nez, un fruité plus direct.
La masse tannique est impressionnante, l'astringence prend les joues mais sans violence ni sécheresse.
En finale, on retrouve ce que le nez nous offrait avec un surcroit d'épices.

Très belle bouteille, singulière, qui reflète bien la personnalité (et la corpulence) de son créateur.

Avec des tendrons de veau, c'est beau.

Timo

TIMO
#173

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 7975
  • Remerciements reçus 847

hyllos a répondu au sujet : CR:Jules Desjourney Moulin à Vent 2009

CR:Jules Desjourney Moulin à Vent 2009
D’habitude, je ne le remarque pas car du toute façon, le niveau habillage du vin a généralement bien augmenté (et ça compte peu). Toutefois, sur cette bouteille, il faut bien dire que l’ami Jules ;) a bien travaillé. C’est vraiment très bien pensé, une des bouteilles les plus originales et les mieux présentées que j’ai pu voir récemment. Côté vin. On est vraiment sur quelque chose de spécial, c’est à l’aveugle impossible à placer en Beaujolais. Le vin est encore sur la retenue du point de vue aromatique, mais la matière et le toucher de bouche sont superbe. Vraiment une très belle bouteille que j’aimerais revoir dans quelques années. C’est un travail très convainquant et même à 30€, je valide !
85
#174

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 9061
  • Remerciements reçus 298

RaymondM a répondu au sujet : CR: Jules Desjourney Moulin à Vent 2008

CR: Jules Desjourney Moulin à Vent 2008

J'ai déjà bu ce vin plusieurs fois depuis sa sortie , toujours au moins très bon . Mais là un seul mot : MA GNI FI QUE .
De loin le meilleur Beaujolais 2008 et la meilleure bouteille du domaine bus : enfin une bouteille qui ne se contente pas d'être un très beau vin mais aussi un grand vin délicieux .Texture de grande classe , charnue et soyeuse à la fois , fruité intense et grande fraicheur qui appellent à se resservir jusqu'à plus soif ;)
En l'état meilleur que le Moulin à Vent 2009 bu il y a quelques mois très beau mais plus massif .

Raymond
#175

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 84
  • Remerciements reçus 6

phabricio a répondu au sujet : Re: Domaine Jules Desjourneys

CR:Jules Desjourney : Fleurie 2009

Belle bouteille à l'étiquette sobre et artisanale qui laisse présager d'un nectar d'exception.
La robe est sombre et s'apparente plutôt à celle d'un vin du Rhône méridional. Le nez est plutôt discret et assez boisé.
Jusque là je ne situe absolument pas le Beaujolais au travers de mes premières impressions.
Et en bouche c'est encore plus lointain car on est sur des fruits mûrs écrasés articulés autour d'une trame de bois assez lourde et alcooleuse..
J'ai très honnêtement du mal à finir mon verre car la structure et le bois sont bien trop omniprésents par rapport à ce que j'escomptais d'un Fleurie, surtout sur un millésime aussi exceptionnel et qui commence pourtant à prendre des années (6 et demi).

A revoir dans quelques années / décennies ?

Très moyen en l'état

Fabrice
#176

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 81806
  • Remerciements reçus 7190

oliv a répondu au sujet : CR: Une visite au Domaine Jules Desjourneys

Une visite au domaine Jules Desjourneys




Associé à Christophe Thibert, Fabien Duperray produit ses premiers blancs sur ce millésime 2014 sur le terroir de schiste de Loché avec un triptyque philosophique qui consiste à ne pas récolter trop tard, faire de tous petits rendements et à ne pas utiliser de bois. Le résultat est épatant!

Domaine Jules Desjourneys, Pouilly Loché, 2014
100% cuve

Enzo
Nez très pur et éclatant sur des notes florales, de fruits exotiques, anisé.
La bouche est dense et d'un beau volume avec un équilibre magistral. Le vin possède un côté cristallin malgré une matière de très beau niveau. On salive beaucoup, c'est éclatant de fruit jusque dans la finale citronnée qui se resserre un peu (mise récente). Superbe.
Très Bien +.

Oliv
Nez magnifique de pureté et de gourmandise, parfait compromis entre classe et maturité, quand le fruit vous parle sans vous épuiser l'envie, sur des notes d'agrumes et de fleurs blanches aussi délicates qu'évidentes.
Bouche structurée, d'une tension parfaitement maitrisée par une maturité idéale, sur une puissance rythmée qui se relance encore et encore.
Ajoutée à une aromatique croquante d'une totale franchise, pure et sans une once de lourdeur, le vin s'envole dans une finale salivante géniale de fraicheur et gourmandise.
Superbe ! (tu)(tu)

Domaine Jules Desjourneys, Saint-Véran, 2014
Terroir argilo calcaire sur Leynes, élevage 100% cuve

Enzo
Nez complexe, profond, fumé, sur les fruits jaunes, une note d'œuf signe d'une petite réduction dans un ensemble malgré tout éclatant.
La bouche est riche, large, très pure, soutenue par un léger gaz. Elle fait preuve d'une grande droiture malgré sa richesse avec une acidité légèrement mordante qui s'intègre au fur à mesure de l'aération dans le verre, le vin se détendant à l'air. L'ensemble est ultra salivant, gourmand et long. Tout l'avenir est devant lui, je n'avais jamais bu un Saint-Véran de ce niveau.
Très Bien (+).

Oliv
Nez plus serré, sur une très fine réduction à l'ouverture et qui se détend sur de légères notes de peaux d'agrumes et de miel d'acacia.
Bouche très tendue, un peu acérée et à l'aromatique plus fermée et qui semblerait presque austère après le charme évident du Pouilly-Loché.
Le vin en conserve néanmoins une structure effilée sans verdeur, d'une droiture froide très bien gérée à la grande présence tactile.
Finale nerveuse et élancée, d'un toucher serré qui ne manque que d'un peu de complexité aromatique pour se développer plus avant.
A suivre avec grand intérêt.

Domaine Jules Desjourneys, Pouilly-Fuissé, 2014
20% fut neuf, le reste en cuve.

Enzo
Nez légèrement grillé avec une touche vanillée, de léger boisé vert dans un ensemble moins éclatant.
La bouche est riche, grasse, enrobée avec un élevage sensible et moins de pureté que les deux vins précédents. Moins de naturel perceptible, plus de maquillage et un effet de séquence évident aussi car le vin est équilibré, sérieux avec de fins amers en finale.
Bien ++.

Oliv
Nez très classique qui rappelle les élevages réussis de grands domaines de Meursault, sur un grillé délicat, avec des notes minérales et mentholées.
Bouche précise et à l'équilibre impeccable, sur une acidité aérienne et traçante qui tranche dans une matière d'un volume sans aucun lourdeur.
L'élevage marque un peu de son empreinte l'aromatique et s'exprime également sur la finale par une amertume de jeunesse qui se fondra sans aucun souci à la garde au vu de la qualité de son expression.
Très beau vin et comparée à ses pairs élevés en cuve, très intéressant moment sur l'apport / parasitage de l'élevage en fonction de son moment de dégustation.
Ce vin prendra-t-il le pas sur ses collègues ? L'avenir seul le dira.

Domaine Jules Desjourneys, Pouilly-Vinzelles, Les Longeays, 2014
100% cuve

Enzo
Nez profond, très fin, particulièrement complexe sur des notes de tabac, de foin, de thé, de fruits jaunes, d'agrumes. Superbe nez élégant.
La bouche est juteuse dès l'attaque, à l'équilibre génial dans un ensemble d'une grande harmonie. Le vin possède beaucoup de fond et de richesse mais joue une partition aérienne somptueuse et persistante jusqu'en finale sur les agrumes. Un futur grand vin.
Très Bien +/Excellent.

Oliv
Nez remarquable, d'une grande complexité, où un fin végétal, sur le foin, presque les herbes aromatiques de garrigue, répond à de belles notes florales et d'agrumes. L'ensemble est expressif, pur et d'un naturel d'expression classe assez confondant !
Bouche splendide, racée, d'une attaque immédiatement nerveuse au volume et à la concentration admirablement maitrisée.
Les goûts sont aussi complexes que les aromes du nez et participent au brio et à l'immédiate lisibilité du vin.
Finale redoutable de persistance et de fraicheur, sur une puissance contenue assez géniale d'expressivité.
Somptueux ! (tu)(tu)



Fabien Dupperay



Fabien part en cave, où il redescendra au fur et à mesure de ses envies de partage et de découverte.
Grand moment d'échanges et d'éducation pour nous !



Domaine les Poëte, Quincy, 2014



Enzo
Nez variétal mais mûr sur la banane mûre, mentholé, les agrumes dans un ensemble précis.
La bouche est croquante, pleine avec quelques notes amylique de bonbon arlequin, mais ultra gourmande, équilibrée et très aromatique. On peut lui reprocher un côté entêtant à ce stade mais c'est nerveux et bien fait.
Bien ++.

Oliv
Nez sur un variétal maitrisé, un peu excessif en puissance toutefois, sur les agrumes, le bonbon anglais, le poivre blanc.
Bouche pointue très agréable où une acidité tranchante répond à une matière mûre.
Ensemble cristallin qu'une aromatique un peu froufroutante, toujours sur le bonbon anglais, a tendance à fatiguer un peu.
Finale salivante à souhait, à la limite du mordant.
Bien.


Domaine les Poëte, Reuilly, 2014



Enzo
Nez moins ouvert que le précédent mais peu de notes variétales, quelques agrumes.
La bouche contraste par sa richesse, elle est dense, exotique et d'un grand équilibre. Très belle vivacité, c'est jeune et frais, le tout soutenu par un joli gras et une longue finale avec des amers présents sans excès sur des notes d'agrumes. Belle bouche et joli vin.
Très Bien.

Oliv
Nez superbe, à la fois droit et charmeur, sur des notes de fruits frais, à l'exotisme délicat, sur l'ananas, le fruit de la passion, le citron vert, des notes intéressantes de poivre blanc.
Bouche à l'attaque corpulente, d'une haute maturité parfaitement tramée par une acidité haute et salivante très agréable.
Aromatique ouverte qui crée un effet de gourmandise certain.
Finale un peu serrée, notamment par la présence d'une petite amertume qui limite son évidence.
Très bon.


Château des Jacques, mise Thorin, Moulin à Vent, 1969



Enzo
Nez évolué de céleri, de cuir, de sous-bois, d'épices douces, de cèpe. C'est complexe, il évolue sur un côté VDN, de fruits confits, de menthe poivrée. Joli nez de millésime chaud.
La bouche est bien vivante, très tertiaire aromatiquement, manquant d'un peu de définition. L'équilibre est de qualité, l'acidité tient de vin sans maigreur avec même une certaine densité mais sans l'élégance des plus beaux gamay, sur des notes figuées jusque dans la finale assez persistante.
Beau témoignage.

Oliv
Bouchon fatigué.
Robe rouille assez claire.
Nez évolué, sur le champignon (cèpe séché), le sparadrap, le cuir mouillé. L'aération libère des notes plus chaudes, sur le raisin sec, presque la datte.
Bouche avec une belle structure, notamment apportée par une jolie acidité mais sur une matière un peu fragile.
L'aromatique un peu trop évoluée au premier service ramène à l'aération des goûts plus chauds, sur la cerise, presque la figue épicée avec de la présence dans le verre.
Finale un peu fuyante, où l'acidité s'exprime trop pour permettre une envolée plus confortable.
Dommage car il y avait quelque chose.


Domaine Jessiaume et Fils, Santenay 1er Cru Les Gravières, 1969



Enzo
Nez assez complexe et pur des beaux pinots évolués qui va beaucoup bouger dans le verre. La finesse s'exprime à travers les épices douces, la cerise, un côté iodé et beaucoup de fraicheur.
Un pointe réductrice qui fait penser à du bouchon va s'exprimer à l'attaque en bouche avant de disparaitre complètement à l'aération. Le vin possède une énergie remarquable, un très bel équilibre acide compensé par une matière en pleine forme. C'est juteux, encore sur le fruit pour un vin si âgé avec une persistance finale superbe sur les agrumes qui font saliver. Évidemment ultra digeste, ce vin est un petit bijou.

Oliv
Robe tuilée, totalement dépigmentée sur l'extérieur du disque.
Nez très complexe, sur la coquille d'huitre, le minéral, le réchauffement et l'aération ramenant de très belles senteurs délicatement fruitées, sur la griotte, la groseille.
Bouche en deux temps. Au service, le vin est assez serré, sur une acidité haute et qui va se détendre, s'élargir avec le réchauffement pour révéler alors un ensemble de grande classe, à la fois énergique et structurée, où de délicieux goûts de griotte et de menthe s'expriment dans une grande fraicheur.
Finale délicieuse, aux tanins imperceptibles et sur un acidulé mûr d'une belle présence gourmande.
Très beau vin ! (tu)


Clos de Gamot, Cahors, 1937



Enzo
Nez végétal, de noix qui fait penser au jura et à une oxydation certaine dont le vin aura du mal à se départir.
Pourtant la bouche est d'une jeunesse insolente (j'aurais donné 30 ans à ce vin à l'aveugle), c'est encore très dense bien que les tannins soient amadoués. C'est particulièrement frais, gourmand avec une certaine sucrosité et ne ressemble en rien à ce que j'ai déjà eu l'occasion de boire. C'est un mélange de blanc du jura avec un vin sudiste pour le côté glycériné, ce qui provoque un équilibre réussi bien que très surprenant. Surement difficilement buvable en jeunesse en raison de sa masse tannique, il s'est métamorphosé tout en gardant beaucoup d’énergie et une forme étonnante. Fond de verre frais, balsamique, d'épices douces. Un vin plus surprenant que délicieux mais avec de réelles qualités.

Oliv
Robe tuilée avec encore de la profondeur.
Nez curieux, sur le brou de noix, de figue et d'armoire à épices, compromis étonnant de notes oxydatives, chaudes et végétales à la fois.
Bouche impressionnante de puissance, presque sucrée en attaque mais mobilisée par une acidité énorme et des tanins encore présents.
Ensemble énergique, aux goûts complexes de menthe, de figue sur une matière ample et pourtant énergique grâce à son acidité bien intégrée.
Finale juteuse et agréable, sur une surprenante fraicheur mentholée.
A noter que le fond de verre vide sentait délicieusement la fraise.


Domaine René Guyenet, Vin jaune Lavigny Côtes du Jura, 1947



Enzo
Nez génial et complexe sur la confiture d'orange, le miel, la morille, le caramel au beurré salé. Un vrai dessert.
La bouche est d'une douceur incroyable, d'un gras digne des grands vins blancs patinés et d'une gourmandise terrible. Aucune sensation d'alcool ni brutalité dans ce vin patiné par l'âge, avec des notes de morilles sublimes et le tout soutenu par une acidité qui lui donne assez d’énergie pour prolonger la finale très longue sur cette douceur et suavité remarquable.
Un grand vin pour moi.

Oliv
Robe café claire.
Nez complexe mais manquant peut-être d'aération, sur la morille séchée, le céleri, un côté encaustique, vieux tiroir poussiéreux qui ne me plait pas trop.
Bouche avec de la rondeur, sur une texture riche et grasse dotée d'une bonne acidité.
L'ensemble se tient bien mais son aromatique peu en place, sur des notes de renfermé, ne me convainc pas.
Finale honnête mais sans réel plaisir pour moi.

Laurent et Nico sont aux anges, Pélusse et moi, pas vraiment.
Du mystère des goûts de chacun.



AJ Adam, Moselle Riesling Trockenberenauslese, Dhroner Hofberg, 2011
AP 11-14



Enzo
Nez divin sur le thé, le miel, l'orangette, le safran.
La bouche est plus sirupeuse que liquoreuse avec une attaque sur le thé d'une douceur incommensurable. Si le vin est très sucré, la suavité et l'équilibre sont ahurissants de maitrise. C'est un vin de méditation, sans aucune lourdeur, un pur délice. Magnifique, un vin qui me rappelle les meilleurs Passito di Pantelleria sans l'alcool.
Excellent.

Oliv
Robe ambrée cuivrée bien brillante.
Nez somptueux, sur la figue fraiche, l'abricot, la confiture d'orange, le thé, les fleurs (violette, jasmin)... Quel ballet de senteurs, un vrai bijou !
La bouche est une leçon de maitrise, extrême de concentration, sur une texture presque crémeuse à la sucrosité géniale car pas une seconde elle ne verse dans le pâteux collant roboratif.
Une acidité sous-jacente parvient à mobiliser cette énorme puissance et des goûts géniaux d'abricot safrané, de violette explosent littéralement en bouche.
La finale est brillante de persistance, tout en concentration maitrisée, chaque gorgée apportant énormément de plaisir.
Génialement délicieux ! (tu)(tu)


Château Guiraud, Sauternes, 1961



Enzo
Couleur bronze/acajou superbe.
Le nez parait très riche et assez classique des sauternes évolués sur la datte, le caramel, le miel.
C'est la bouche qui est remarquable, là où ce domaine produit des vins rôtis, puissants et parfois un poil lourd en jeunesse, là le temps a fait son œuvre pour proposer une douceur superbement équilibrée sur le caramel avec un sucre assez fondu et beaucoup d’énergie. C'est plein de vie, salivant et très gourmand sans aucune lourdeur.
Délicieux.

Oliv
Robe acajou.
Très beau nez d'un grand classicisme, sur la datte et la figue, le caramel au lait, des notes légèrement torréfiées.
Bouche parfaitement équilibrée où une jolie matière fondue, à la jolie liqueur suave répond à une très belle acidité dans un ensemble énergique et précis.
Les goûts sont très agréables, en particulier le lendemain où le vin aura encore gagné en ampleur et en précision, sur des notes d'abricot et de caramel au beurre salé assez délicieuse.
Finale salivante et fraiche, d'un très bel équilibre.
Très beau ! (tu)


Mas Amiel, Maury, Vieux Grenache Réserve, 1942



Enzo
Nez de miel, une pointe d'alcool de prune, de tabac, de prune, de figue, datte avec un côté oxydatif. De la complexité bien sûr mais aussi de la douceur malgré un peu de volatile.
On retrouve cette volatile en bouche qui n'obère en rien la suavité incroyable du vin. Pourtant c'est toujours très riche et l'alcool est présent, signe d'un vin intemporel qui ne vieillit presque pas, très complexe, aux parfums multiples et changeant que l'on se prends à siroter en prenant le temps d'en saisir les infimes nuances. Un vin témoin d'une époque, du savoir faire d'une région, unique, ultime.
Respect.

Oliv
Robe ambrée grisée d'une forte turbidité.
Magnifique nez d'une énorme complexité, réunissant les qualités de fraicheur d'un vin (abricot, figue) et celle plus capiteuses d'un rhum (épices, boisé, chocolat, café) dans un ensemble brillant de puissance et d'originalité, quand les vapeurs d'alcool portent les senteurs sans devenir fatigantes ou ardentes.
Bouche géniale de complexité, sur une douceur sucrée indissociable d'une acidité parfaitement intégrée et d'une chaleur suave qui portent très longuement les saveurs épicées dans des sensations d'une totale volupté.
Magnifique et hors du temps ! (tu)

Un énorme merci à Fabien Duperray pour ce moment exceptionnel de générosité !
#177

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1867
  • Remerciements reçus 447

sideway a répondu au sujet : Une visite au Domaine Jules Desjourneys

Merci Oliv pour ce superbe CR !

Je serais bien tenté de goûter ces blancs du mâconnais de ce domaine. Les prix et le circuit de distribution sont les mêmes que ceux des beaujolais, je pense ?

Frèdè
#178

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 81806
  • Remerciements reçus 7190

oliv a répondu au sujet : Re: Une visite au Domaine Jules Desjourneys

Les vins vont sortir bientôt chez les cavistes habituels.
A voir pour les prix, donc.
#179

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 5615
  • Remerciements reçus 359

Jean-Bernard a répondu au sujet : CR: Domaine Jules Desjourneys, Fleurie 2009

Domaine Jules Desjourneys, Fleurie 2009

Il fallait bien que je me fasse ma propre opinion sur ces 2009 du domaine que je n'avais pas encore goûté.
Effectivement ce n'est pas encore épanoui, le vin "bouffe l'air" tout au long de la dégustation.
Nez subtil, bouche "hors classe" avec une sacrée matière, volumineuse et élégante.
En finale la masse tannique s'impose, ça décoiffe et c'est très prometteur.

JB
#180

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Modérateurs: Cédric42120GildasPBAESstarbuckMartinezVougeotjean-luc javaux