Nous avons 1582 invités et 43 inscrits en ligne

Domaine d'Auvenay

  • Guest
  • Portrait de Guest Auteur du sujet
  • Visiteur

Guest a créé le sujet : Re: CR: Vougeot LEROY 1994

J'aimerais vous parlez de la chance sur quoi je suis tombé l'an passé. Le magasin de vin liquidait un CR: clos de Vougeot LEROY 1994 parce qu'il avait coulé un peu et la capsule gonflé. A la dégustation le vin se présentait avec un beau nez secondaire, couleur orangé d'un Bourgogne de 15 ans, une bouche axé sur les accents tertiaires du vin tel champignons, vieille terre et sous-bois, humus, vieilles prunes.etc. J'ai dégusté ce vin pendant 3 longues heures et quel plaisir, un peu comme ce bon vieux Clos de Tart 1982 a l'époque.
#1

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2371
  • Remerciements reçus 1

Fabien a répondu au sujet : Domaine d'Auvenay

Hier GRAND GRAND moment,

Au déjeuner, une personne bien attentionnée a apporté une bouteille.

C'était CR: CRIOTS BATARD MONTRACHET 1999

Carafé 2 heures c'était sublime. Puissance, élégance, longueur, gras, minéralité, envoutement, ivresse des profondeurs, vertige de l'altitude c'était un voyage au pays des merveilles.

De la jeunesse mais tellement de chose à dire, d'abord au nez, floral d'acacias, fruité de pomme en tatin, toast beurré et grillé.
La bouche, l'attaque est subtile, le vin s'installe tout en douceur s'ouvre sur un milieu à la texture onctueuse, c'est corsé, le volume est là dans sa sensation tactile, les arômes du nez sont au rendez vous avec en plus une tonalité minérale d'argile, du miel et des épices un équilibre qui tiendrait sur une tête d'aiguille tellement c'est précis, racé, c'est long très long sur la poire, la cire, la minéralite, humm....

Aujourd'hui c'est grand très grand mais il y en a pour des années de plaisir, je lui donne des années mais c'est tellement bon sur cette explosivité que je m'en contente (bbb).

292 Bouteilles produites, merci au généreux donnateur qui a sorti ce flacon...

BONNES DEGUSTATIONS...


Fabien
#2

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2896
  • Remerciements reçus 3

Olif a répondu au sujet : Auvenay, revenez-y!

Fabien,

Si je comprends bien, cette bouteille du domaine d'Auvenay avait un petit goût de "revenez-y"!

La confidentialité n'ayant pas de prix, je pense que tous les amateurs qui le méritent (et je pense que tu en fais partie!) devraient pouvoir goûter à  ces vins d'exception un jour dans leur vie. Mais bon, 292 bouteilles, c'est peu! La liste d'attente doit être longue!(bbb)

Amicalement,

Olif
#3

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 18304
  • Remerciements reçus 2193

Jérôme Pérez a répondu au sujet : Re: AUVENAY

Comme je t'envie Fabien, mais comme je suis content pour toi!

Jérôme Pérez
#4

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Guest
  • Portrait de Guest Auteur du sujet
  • Visiteur

Guest a répondu au sujet : Re: AUVENAY

Fabien,

ça fait plaisir de vous lire. J'ai le privilège de connaître et de goûter la majorité des vins de ce domaine depuis le millésime 1993.

Tout est mis en oeuvre ici pour obtenir les vins blancs les plus aboutis.
Ces vins blancs magiques, presque irréels font partie des plus grands vins blancs que j'ai bu.

Je vous conseille dans la gamme l'abordable Auxey-Duresses "Les Boutonniers", cher pour un Auxey, mais bon marché pour ce qu'il est.

Au fait, 292 bouteilles, ça fait juste un fût...! D'autres vignerons produisent très peu, mais ne le mentionnent pas sur la bouteille. Enfin, ça fait partie du "show-biz" de Lalou Bize-Leroy. Il faut bien essayer de justifier des prix pareils...(aaa)

A votre santé

Ekreviss
#5

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 445
  • Remerciements reçus 0

Martin a répondu au sujet : Re: AUVENAY

J'ai lu par ailleurs sur ce site que la parcelle de Criôts de dame Leroy 1) n'est pas très bien situé 2) est issus de vignes très jeunes. Et bien chapeau alors à  celle qui est capable dans ce contexte d'en tirer un si grand vin ! Les commentaires de Fabien parlent d'elles même (Heureux Veinard !) mais j'ai regardé aussi les notes de Bettane (allez un point de plus pour le Gourou français (bbb)) sur les derniers millésimes 2000, 1998, 1997 (pas trouvé le 99). Ca ne descend pas en dessous de 9,5 !!!!

Imaginez un seul instant ce que donnerait la Bourgogne si tous ses terroirs étaient entre les mains d'une telle génie ? En fait non, ne l'imaginons pas car qui aurait alors les moyens de boire un Bourgogne !?

Martin
#6

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 26067
  • Remerciements reçus 918

Luc Javaux a répondu au sujet : Domaine d'Auvenay

Domaine d'Auvenay
Auteur: Antoine
Date: le 18/06/2005 à 01:50

Je goute prochainement un Aligoté 01 du domaine. Le connaissez vous et que pouvez vous m'en dire ?
Merci




Re: Domaine d'Auvenay
Auteur: ericevreux
Date: le 18/06/2005 à 06:23

C'est un Domaine TRES condidentiel car tout petit (moins de 4ha - 0.5ha en rouge, 3.4ha en blanc dont 10% aligoté) et qui appartient à la fameuse Lalou Bize Leroy. Les vins sont rares et très chers...

Bref, rares sont ceux qui en ont bu

Mais il paraît que c'est très très bon

Merci de nous en donner le compte rendu...

Eric
#7

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Guest
  • Portrait de Guest Auteur du sujet
  • Visiteur

Guest a répondu au sujet : Re: Domaine d'Auveney

Bonjour,

Moi aussi ai un Aligoté 2001 du Dme D'Auvenay.
Je pense le boire d'ici qq semaines (viens de l'avoir donc au repos pour le moment).
Je l'ai eu à 24 E.
Luc, tu l'as touché à combien, et si cela ne te gène pas où?
Pour ma part sur E-Bay.
Je ne manquerai pas de faire un commentaire de dégust.
Je rejoints Ekreviss sur Auxey Duress - et de manière générale sur les entrées de gamme de D'Auvenay.

JB
#8

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2954
  • Remerciements reçus 3

arnaudm a répondu au sujet : Re: Domaine d'Auvenay

Dégusté l'année dernière à l'aveugle un Auxey 2000 "les Boutonniers" à été situé par notre tablée sur la montagne de Corton, côté Pernand (pour la vivacité).Les rendements sont si bas (entre 10 et 20 Hecto) que toute logique vigneronne est bafouée (en 03 il n'y avait pas une grappe par pied, mais quel plaisir).Dans l'esprit les vins sont assez proches du domaine Coche -Dury, malgré un rendement double pour ce dernier.L'aligoté, pourtant issu des Hautes côtes vaut à lui seul le détour !
Cordialement

"Mes goûts sont simples : je me contente de ce qu'il y a de meilleur ". O.Wilde
#9

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Guest
  • Portrait de Guest Auteur du sujet
  • Visiteur

Guest a répondu au sujet : Re: Domaine d'Auvenay

Pour avoir gouté l'CR: aligoté 2001 je dois dire que le criot doit etre stratospherique.
le simple aligote 28 euros gouté il y a 1 ans fait parti des vins qui restent gravés en memoire. La robe est soutenue (hmmm) avec une certaine densité.
le nez est un festival de fleur et fruit jaune
la bouche explosive c'est suave mais avec du nerf c'est plein et vif mais surtout drolement bon.
dommage je n'en avais qu'une.
si mes finance et si j'en trouve j'essayerai bien un auxey pour voir... (ou le criot avis au donateur)
#10

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 104
  • Remerciements reçus 0

miggy1 a répondu au sujet : CR: IVV : verticale du domaine d'Auvenay

Club toulousain In Vino Veritas
Le domaine d'Auvenay
Vendredi 10 février 2006

Dégustation préparée par Didier Sanchez et commentée par Pierre Citerne.

Quelques commentaires de contexte :
- Les vins ne sont pas dégustés à l'aveugle.
- Nombre de dégustateurs : Quize.
- DS : Didier Sanchez - PC : Pierre Citerne – MS : Miguel Sennoun, CD : Christian Declume.

Ordre de dégustation :
1. Bourgogne Aligoté "Sous Chatelet" 2001 :
DS15,5 – PC16 – MS15,5 - CD15,5. Note moyenne : 15,5 - Prix : 32 €
- Une très belle robe, pâle, brillante.
- Nez réservé mais incisif, minéral (coquille d'huître), subtilement anisé.
- Matière concentrée, très droite, très digeste ; un aligoté dense et élancé, qui garde son entière typicité tout en bénéficiant manifestement d'un raffinement inhabituel dans l'élevage. Finale remarquablement ferme et propre.

2. Auxey Duresses 2000 :
DS17 – PC17 – MS17 - CD17. Note moyenne : 17 - Prix : 102 €
- Or pâle aux reflets verts marqués, avec évidemment une viscosité sensiblement supérieure à celle de l'aligoté. On retrouvera ces profonds reflets verts dans les robes suivantes.
- Nez d'une pureté et d'une distinction éclatantes, conjuguant des notes de très grande maturité, miellées, à d'autres pleines de fraîcheur et de vitalité (agrumes…).
- La bouche s'articule en deux temps, une attaque veloutée, presque opulente, explosive de saveur, suivie d'un développement ferme, svelte, basé sur la vivacité.

3. Auxey Duresses "Les Boutonniers" 2000 :
DS16,5 – PC16,5/17 – MS16,5 - CD17. Note moyenne : 16,5 - Prix : 109 €
- La robe se montre peut-être encore un peu plus dense que la précédente.
- Le nez conserve une petite pointe animale de réduction, il développe un fruit généreux, très ample, épicé, gourmand (évoquant la pêche, la poire… rôties au beurre…).
- La bouche paraît encore plus complète que celle de l'autre cuvée d'Auxey, avec une très belle assise, mais elle s'exprime avec un peu moins d'éclat, de fraîcheur aromatique.

4. Meursault 2002 :
DS17,5 – PC18 – MS17,5 - CD17,5. Note moyenne : 17,5 - Prix : 112 €
- Beaucoup de gras, visuellement.
- Nez véritablement explosif, hyper concentré mais sans aucune surcharge aromatique, donnant au contraire une impression très dynamique.
- Le dynamisme de la bouche est à la hauteur de celui du nez ; un corps d'une plénitude et d'une tension sublimes, qui porte un faisceau de saveurs serrées, juvéniles, mais déjà d'une grande subtilité (toujours de magnifiques agrumes, de la fleur de vigne…). Quelle fougue, quel élan !

5. Meursault "Les Narvaux" 2000 :
DS17,5 – PC17,5+ – MS17 - CD16. Note moyenne : 17 - Prix : 115 €
- Après celui du 2002, le nez semble un peu moins incisif, un peu moins éclatant ; très large, beurré, profond et racé, il commence à distiller des notes de fruits confits, de noisette fraîche et même de nougat.
- La matière est très riche, d'une concentration supérieure ; sa vitalité se manifeste au travers d'une imposante colonne vertébrale acide et d'une profonde assise minérale. Moins explosif, moins ouvertement séducteur qu'il y a quelques années (goûté en mars 2002), ce vin magnifique semble être dans une phase transitoire, avec un élevage qui ressort légèrement et des composantes qui demandent à s'harmoniser encore davantage.

6. Meursault 1er cru "Les Gouttes d'Or" 2000 :
DS17,5/18 – PC17,5/18 – MS18 - CD17. Note moyenne : 17,5 - Prix : 210 €
- Robe particulièrement visqueuse.
- Nez très mûr, extrêmement profond et puissant ; un cortège olfactif "classique" de noisette fraîche et de miel, avec des notes mentholées subtiles mais affirmées, presque camphrées, évoquant l'herbe fraîchement coupée, la résine de pin ou la menthe pastillée…
- Bouche très concentrée, presque huileuse. Matière souveraine, qui s'exprime plus en force qu'en élégance. Amplitude, puissance, rémanence…

7. Puligny-Montrachet "En La Richarde" 1999 :
DS16,5/17 – PC16,5 – MS16,5 - CD16,5. Note moyenne : 16,5 - Prix : 210 €
- Toujours très expressif, opulent, le nez se montre un peu plus évolué, organique (jaune d'œuf, crème fraîche), avec des notes grillées insistantes.
- La bouche est toute en élégance caressante, gracieuse, distinguée, savoureuse, suffisamment alerte. Malgré de telles qualités de séduction, ce premier 1999 semble posséder moins de gras, de fond et surtout d'élan que les 2000. Pour la première fois, le fond de verre apparaît boisé.

8. Puligny-Montrachet 1er cru "Les Folatières" 1999 :
DS17/17,5 – PC17,5 – MS18 - CD17,5. Note moyenne : 17,5 - Prix : 210 €
- Dans le même esprit opulent et séducteur, le nez apparaît plus large que le précédent, plus tonique aussi ; de très belles senteurs d'agrumes frais se mêlent à la crème et au beurre fin.
- Concentrée et vive, la bouche semble moins marquée par l'élevage, d'une pureté exemplaire ; elle s'exprime déjà avec beaucoup d'aménité, tout en gardant une importante réserve.

9. Criots Bâtard-Montrachet 2000 :
DS18 – PC18,5+ – MS18,5 - CD17,5. Note moyenne : 18 - Prix : 480 €
- Un cran de plus est franchi dans la viscosité de la robe, les reflets verts évoquent vraiment l'huile d'olive…
- Nez extrêmement profond, d'une noblesse évidente ; des notes très subtiles, difficiles à verbaliser [minérales, de pansement (teinture d'iode ?), de fleur de vigne…?] émergent d'un fruit immense, vif, spontané mais sans aucune exubérance superflue, souverain.
- La matière, aussi souveraine que l'expression aromatique, réussit à concilier texture huileuse et caractère aérien. Son assise terrienne se manifeste de façon évidente ; la minéralité et l'acidité occupent encore les avant-postes de ce palais fortifié… La longueur est (évidemment) magistrale.

10. Chevalier-Montrachet 2000 :
DS18,5/19 – PC18,5+ – MS19 - CD18. Note moyenne : 18,5 - Prix : 480 €
- La robe est tout aussi impressionnante que la précédente.
- Très intense, explosif, pénétrant, le nez met pourtant du temps à émerger, et renâcle à se laisser détailler. Malgré sa richesse, son opulence, on devine que le fruit est encore retenu par un carcan minéral
- Le vin continue sur son élan en bouche, extrêmement dense mais surtout dynamique, sous-tendu par une trame acide et minérale inflexible. La pureté de son expression est vraiment parfaite ─ tout comme celle du Criots, qui se développait peut-être plus en largeur. On sent bien qu'on a affaire ici à un vin plus "haut", plus rocheux, plus enroché, peut-être encore plus tenace et persistant en finale.

Conclusion :
- Dès la quatrième bouteille, les choses semblaient assez claires : en matière de vin blanc sec, on ne fait guère mieux que le domaine d'Auvenay. Dans le cadre plus restreint de la Côte de Beaune, les différentes cuvées sur Auxey, Meursault, Puligny et Chassagne donnent véritablement le sentiment d'être au sommet, au maximum de ce que chaque terroir peut livrer en matière de richesse et d'expression. Cette concentration, cette intensité, supérieures, presque extrêmes, ne basculent jamais dans la lourdeur, ni dans l'exubérance aromatique entêtante. La primauté appartient au fruit, à la pureté du fruit.
- Malgré leur grande race aromatique, leur transparence et leur individualité nettement définie, ces vins de chardonnay n'expriment pas la même variété que les cuvées de pinot du domaine Leroy goûtées il y a peu ; on ne retrouve pas ces différences si marquées, si saisissantes, qui caractérisaient les vins jusqu'à l'archétype. Cela a été noté par plusieurs dégustateurs, et, au vu de l'amplitude des différences géologiques et géographiques des deux séries de terroirs, cela paraît tout à fait normal…
- Les 1999 du domaine d'Auvenay que nous avons goûtés, y compris hors de cette dégustation, ne semblent pas être aussi phénoménalement riches et toniques que les 2000, millésime qui traverse peut-être actuellement une phase de (relative) fermeture, ni que l'éblouissant Meursault 2002.
#11

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Guest
  • Portrait de Guest Auteur du sujet
  • Visiteur

Guest a répondu au sujet : Re: Domaine d'Auvenay

Formidable dégustation, Miguel !

CR: Bourgogne Aligoté – Lalou-Bize Leroy (Domaine d’Auvenay) – Sous Châtelet 2000 :
LG14,5 – PC15 – PP14,5 – VM15,5 – JP14 – DS16 - nov 2003 - cr par Pascal Perez

- Nez monodimensionnel sur la noisette.
Le vin possède du gras, du volume, il est bien structuré mais reste toutefois un peu simple aromatiquement. Le choc positif survient quand on découvre le faible pedigree de son appellation.
#12

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2993
  • Remerciements reçus 1

charlesv a répondu au sujet : Re: Domaine d'Auvenay

Remarquable CR .

Vous deviez probablement être trop nombreux pour envisager de reprendre ces vins superbes à table . En ce qui me concerne , je trouve cela dommage . Mais à l'impossible nul n'est tenu .

En juin 2004 , j'ai participé à une dégustation à l'aveugle entre Meursault Narvaux D'Auvenay et JF Coche-Dury 2000 : 2 vins splendides avec pour les quatre dégustateurs , ce jour là , une préférence légère pour JFCD un poil plus raffiné . A quatre la dégustation s'est bien sûr terminée à table . A l'aveugle les réponses tournaient autour de Meursault Perrières , BBMontrachet !

" Je n'écris pas pour une petite élite dont je n'ai cure, ni pour une entité platonique adulée qu'on surnomme la Masse. Je ne crois pas à ces deux abstractions, chères au démagogue. J'écris pour moi, pour mes amis et pour adoucir le cours du temps. " Jorge Luis Borges
#13

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2954
  • Remerciements reçus 3

arnaudm a répondu au sujet : Re: Domaine d'Auvenay

Charles,
Les vignes de Lalou Bize et de Jean françois Coche se touchent dans les Narvaux, et c'est certainement le plus beau "coin" des Narvaux. En 05 nous avons vendangé après Lalou Bize mais la conduite de la vigne est un peu différente. Les vignes sont juste au-dessus des Perrières, il n'y a qu'un chemin qui sépare les deux climats.
La remarque que l'on pourrait faire par rapport au domaine D'Auvenay est qu'il n'y a aucune logique économique dans la conduite de la vigne (les rendements sont tellement bas qu'il me paraît difficile de faire vivre un vigneron , même avec les prix pratiqués) et les vins sont une sorte d'image ou d'emblème du domaine Leroy et Lalou Bize ne vit pas des revenus du domaine (pas au point de se déplacer en hélico toujours ). Pour info, bien que dans ta dégustation tu ais ce jour là une préférence pour JFCD, ce dernier a des rendements deux, voir trois fois supérieurs au domaine d'Auvenay ! Ce qui revient à dire que faire des grands vins avec 15 hectos/H c'est quand même plus facile qu'avec 45/50 hecto/H , qu'il est possible de faire des chardonnay à 50 hectos aussi bons qu'à 15 hectos, et que si tous les vignerons avaient la même démarche que Lalou Bize il y en aurait beaucoup, beaucoup moins ! Des vins atypiques, une femme d'exception, mais surtout des vins qu'il ne faut absolument pas comparer aux autres.

"Mes goûts sont simples : je me contente de ce qu'il y a de meilleur ". O.Wilde
#14

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2269
  • Remerciements reçus 0

20sang a répondu au sujet : Re: Domaine d'Auvenay

"bas qu'il me paraît difficile de faire vivre un vigneron , même avec les prix pratiqués"

tu plaisantes !!!???????

avec ces prix totalement délirants on s'en sort avec une bouteille à l'hectare. J'avoue : j'exagère !

En plus des vignes à 10000 pieds/ha qui ne donnent pas au moins 20 hl/ha ne sont sans doute pas en bonne santé. LA biodynamie vise à équilibrer le milieu et à avoir des vignes en bonne santé. Des vignes trop peu productives ne sont pas des vignes en bonne santé.

"Ce qui revient à dire que faire des grands vins avec 15 hectos/H c'est quand même plus facile qu'avec 45/50 hecto/H , qu'il est possible de faire des chardonnay à 50 hectos aussi bons qu'à 15 hectos,"

je suis plutôt d'accord avec la deuxième partie : nombre de vignerons m'ont avoué que l'équilibre -pour eux- se situe plutôt entre 30 et 45 hl/ha en blanc qu'à 15. Tout ça ce sont des chiffres et le vin ce n'est pas fait pour impressionner ou pour épater. Un vin équilibré se fait avec des vignes équilibrés en bonne santé... une femme anorexique de 45 kilos pour 1m70 est-elle belle ?
A ce compte là à 10 hl/ha elle ferait encore mieux (enfin quand je dis elle ce n'est pas elle qui est dans les vignes...)

«Un homme se doit de croire en quelque chose... Moi, je crois que je vais boire un autre verre !»
#15

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2954
  • Remerciements reçus 3

arnaudm a répondu au sujet : Re: Domaine d'Auvenay

Je peux te garantir que les vignes du domaine d'Auvenay sont en parfaite santé (il ne manque pas un pied et c'est un peu la forêt vierge), sauf qu'elles sont taillées très courtes au départ et pas maitrisées après (tu laisses une vigne vivre sa vie et tu n'auras pas un seul raisin !!! ). Tu repères les vignes du domaine à 500 mètres à la ronde, et étant donné les coûts de prodution et les rendements je confirme que n'importe quel vigneron aurait déposé le bilan depuis belle lurette .
J'ai eu l'occasion en 03 de faire le tour de quelques vignes du domaine avec un très grand vigneron à la retraite et sa remarque était intéressante: il ne comprenait pas cette logique de rendements extrêmements bas qui pour lui ne s'apparentait pas au métier de vigneron dont la finalité est de produire des raisins et d'en faire du vin . Ceci dit, d'après lui, Lalou Bize est certainement la plus grande dégustatrice qui existe sur cette planète et la seule qui l'ait impressionné .

"Mes goûts sont simples : je me contente de ce qu'il y a de meilleur ". O.Wilde
#16

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2993
  • Remerciements reçus 1

charlesv a répondu au sujet : Re: Domaine d'Auvenay

Bonsoir Arnaud et 20sang ,

Je confirme les qualités exceptionnelles de dégustatrice de madame Bize . Je l'ai vue il y a bien longtemps à l'oeuvre au Kochersberg à Landersheim .
Je suis aussi convaincu que descendre des rendements au-dessous d'un certain seuil n'apporte rien qualitativement .

Des vins qu'il ne faut absolument pas comparer aux autres .
C'est pourtant ce que j'ai fait ce jour là et je ne le regrette pas !

" Je n'écris pas pour une petite élite dont je n'ai cure, ni pour une entité platonique adulée qu'on surnomme la Masse. Je ne crois pas à ces deux abstractions, chères au démagogue. J'écris pour moi, pour mes amis et pour adoucir le cours du temps. " Jorge Luis Borges
#17

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2954
  • Remerciements reçus 3

arnaudm a répondu au sujet : Re: Domaine d'Auvenay

Des vins qu'il ne faut absolument pas comparer aux autres .
C'est pourtant ce que j'ai fait ce jour là et je ne le regrette pas

Ce que je veux dire c'est que les vins du domaine sont forcément au départ hors normes, et les comparer peut être dévalorisant pour les autres , qui eux se doivent de répondre à une logique économique.( Les comparer à ceux de JFCD c'est un peu à part bien sûr ! ).

"Mes goûts sont simples : je me contente de ce qu'il y a de meilleur ". O.Wilde
#18

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 104
  • Remerciements reçus 0

miggy1 a répondu au sujet : Re: Domaine d'Auvenay

Merci pour ces précisions sur le domaine.
Je confirme au passage qu'on était trop nombreux (seul moyen pour rendre cette dégustation abordable au niveau prix) pour passer les bouteilles à table apres la dégustation... et c'est tres certainement regrettable
#19

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2993
  • Remerciements reçus 1

charlesv a répondu au sujet : Re: Domaine d'Auvenay

Miguel ,

Combien étiez-vous ?

" Je n'écris pas pour une petite élite dont je n'ai cure, ni pour une entité platonique adulée qu'on surnomme la Masse. Je ne crois pas à ces deux abstractions, chères au démagogue. J'écris pour moi, pour mes amis et pour adoucir le cours du temps. " Jorge Luis Borges
#20

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2269
  • Remerciements reçus 0

20sang a répondu au sujet : Re: Domaine d'Auvenay

" Les comparer à ceux de JFCD c'est un peu à part bien sûr ! )."

si on peut les comparer à JFCD alors on peut les comparer à d'autres. Du vin ce n'est pas de la magie dans aucun vignoble au monde il n'y a un vigneron seul devant et les autres derriere.

si en vendant des vins à 418 euros on estime que le domaine encaisse 200 euros
Avec 2000 bouteilles hectares ça fait donc donc 400 000 euros hectare. Si on n'est pas rentable avec 400000 euros hectare il faut vraiment qu'elle change d'activités.
Dis tout ce que tu veux mais tu ne me tireras pas une larme. Si son coût de revient est à 20 euros par bouteille c'est déja énooooorme et très très nettement au dessus du lot. Ou alors à l'instar de certains biodynamistes curieux elle a découvert un secret : elle pulvérise du caviar dan ses vignes. Et évidemment ses employés (35 à l'hectare) gagnent entre 5000 et 10000 euros par mois.

" il ne comprenait pas cette logique de rendements extrêmements bas qui pour lui ne s'apparentait pas au métier de vigneron dont la finalité est de produire des raisins et d'en faire du vin"

très sensé cet homme.

et c'est un peu ce que j'entends auprès de nombre de vignerons (et notamment en biodynamie qui s'amusent en imaginant Mme BL dans un palace sur la riviera en train de dire à son chef de culture "faites donc une 500 préparée aujourd'hui très cher"

marrant comme ça fait fantasmer ce mythe du dégustateur : c'est pas une activité "dégustateur". On apprécie le vin pour soi et éventuellement pour mieux comprendre et réaliser le vin que l'on aime.
Vigneron c'est un métier.

«Un homme se doit de croire en quelque chose... Moi, je crois que je vais boire un autre verre !»
#21

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2993
  • Remerciements reçus 1

charlesv a répondu au sujet : Re: Domaine d'Auvenay

20sang ,

Le prix est une chose .
Madame Bize fait des vins magnifiques : c'est une deuxième chose .
Madame Bize est une remarquable dégustatrice : c'est une troisième chose .

En ce qui me concerne , pas de mythe et encore moins de fantasme .

" Je n'écris pas pour une petite élite dont je n'ai cure, ni pour une entité platonique adulée qu'on surnomme la Masse. Je ne crois pas à ces deux abstractions, chères au démagogue. J'écris pour moi, pour mes amis et pour adoucir le cours du temps. " Jorge Luis Borges
#22

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2269
  • Remerciements reçus 0

20sang a répondu au sujet : Re: Domaine d'Auvenay

voilà

trois choses différentes
et sans lien de cause à effet entre chaque

«Un homme se doit de croire en quelque chose... Moi, je crois que je vais boire un autre verre !»
#23

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2954
  • Remerciements reçus 3

arnaudm a répondu au sujet : Re: Domaine d'Auvenay

"si en vendant des vins à 418 euros on estime que le domaine encaisse 200 euros ":Il y a encore deux ans je passais par un intermédiaire et je payais mes Auxey 70€ et mes Meursault Narvaux 100€ (et pas 200€).De plus le domaine produit moins de 10000 bouteilles par an (et certainement moins de 5000 des années comme 03). Il faut payer le chef de culture, les employés (ils sont plusieurs dans la vigne), les chais, les vendangeurs etc....fais le calcul, pas de quoi voler en hélicoptère !

"Mes goûts sont simples : je me contente de ce qu'il y a de meilleur ". O.Wilde
#24

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2993
  • Remerciements reçus 1

charlesv a répondu au sujet : Re: Domaine d'Auvenay

Voilà trois choses différentes et sans lien de cause à effet entre chaque .

20sang ,

C'est très exactement ce que je signifiais .

" Je n'écris pas pour une petite élite dont je n'ai cure, ni pour une entité platonique adulée qu'on surnomme la Masse. Je ne crois pas à ces deux abstractions, chères au démagogue. J'écris pour moi, pour mes amis et pour adoucir le cours du temps. " Jorge Luis Borges
#25

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2269
  • Remerciements reçus 0

20sang a répondu au sujet : Re: Domaine d'Auvenay

Arnaud
Je prends en exemple les chiffres données plus haut pas ceux que tu viens de donner.

Un coût de production autour de 20 euros c'est ÉNOOORME... et en comptant chef de culture et employés COMME CHEZ LES AUTRES. Les vins très chers ne sont ps plus chers à produire ils ont -juste plus chers à acheter c'est tout. Tributaires de la loi de l'offre et la demande. Idem pour DRC et d'autres. Ce n'est même pas une critique il en est de même dans bien des domaines et si on estimait la valeur d'une toile au prix de la matière première...
Mais arrêtons de chercher à justifier ce qui ne se justifie pas par les copurts de production. Aucun vin ne coûte 50 euros à produire très très très loin de là. Surtout dans un domaine installé depuis très longtemps et pas un domaine crée ex-nihilo.

Puisqu'on joue avec les chiffres

Les fameux effets d'annonce sur les rendements en Bourgogne !! ;)

classiquement 10000 pieds à l'hectare. Prenons UN raisin par pied. Difficile de faire moins ;)

Je ne connais pas exactement le poids d'une grappe dans ce domaine mais disons 200g (à mon avis plus en chardonnay)
donc un poids de 2000 kilo de raisins à l'hectare (rien à côté des 15000 habituels en Champagne). Je ne connais pas non plus le rendement en jus mais on peut approximativement arrivé à 1500litres .... 15 hl/ha. PArce que je ne compte pas les raisins qu'on jette sur la table de tri : le rendement c'est ce que la vigne a produit et ce serait en effet plus clair de s'exprimer en kilos.

Si être un bon viticulteur c'est produire UN raisin par pied, je suis de plus en plus d'accord avec ce mystérieux grand vigneron sceptique.
Alors tous les chiffres annoncés régulièrement dans la RVF et ailleurs au sujet des rendements en Bourgogne dans un vignoble à 10/11000 pieds/ha ça me fait sourire. Allez vous promener dans les vignes et dites-moi si vous ne voyez que 1,2, ou même 3 raisins par pied. Et puis on est loin d'un vignoble type Priorat avec des paysages desertiques, le soleil qui plombe et 3000 pieds/ha.

Et si le vin est vendu en moyenne à 50 euros HT départ propriété (je compte bas pour arriver à 418 chez le consommateur) avec 2000 bout/ha reste 100000 euros ... à 5000 euros par mois pour deux employés (deux à l'hectare c'est du soin type Bonsaï et ce sont de bons salaires !! et vous remarquez que ça représente........ 5% donc même en doublant la masse salariale on arriverait à 10%) reste tout de 95 000 euros pour payer le fuel et lk'entretien du matériel ET les tisanes d'ortie et de prêles !!
Au caviar je vous dis, ici on traite au caviar dynamisé. ;)

PS si le domaine fait 10000 bouteilles ils doivent être au dessus des 15hl/ha car je ne crois pas qu'on soit à 5 ha !! ;)

Je regarde B&D et je vois 3,87 ha et 7/8000 bouteilles donc bien 15hl/ha. Enfin 15hl de vin commercialisés ; quel est le poids en raisin et donc la charge réelle?
Je ne doute pas qu'elle soit très basse ; je doute que cela soit l'illustration d'une viticulture biodynamique bien comprise. La biodynamie vise à rendre une vigne résitante aux maladies, équilibrée, vivante... et dans ce cas elle vous donne plus d'un raisin par pied.

«Un homme se doit de croire en quelque chose... Moi, je crois que je vais boire un autre verre !»
#26

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2954
  • Remerciements reçus 3

arnaudm a répondu au sujet : Re: Domaine d'Auvenay

10000 cols par 50 € = 500000€. Il y a au minimum 4 salariés (le secrétaire, le chef d'exploitation et 2 tâcherons), soit 4 personnes pour environ un salaire en moyenne de 1500 € brut, par 4 =6000 € par mois, par 1,7 pour les charges patronales = en gros 10000 € par mois de salaires, par 12 mois = 120000€ de charges annuelles en salaire. Reste 380000€/an pour payer les bouteilles, le matériel, les vendangeurs, l'entretien des bâtiments, le fuel , les taxes foncières etc.....je ne suis pas convaincu qu'il reste beaucoup d'argent à la fin de l'année.(d'autant plus qu'elle doit être en dessous des 10000 bouteilles).

Ceci dit , ce n'est que pures suppositions !

"Mes goûts sont simples : je me contente de ce qu'il y a de meilleur ". O.Wilde
#27

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2269
  • Remerciements reçus 0

20sang a répondu au sujet : Re: Domaine d'Auvenay

alors comment font ceux qui font de la biodynamie à 4 sur 8 hectares, avec des rendements à 35hl/ha de moyenne, et des vignobles plus pentus que ceux de Bourgogne, mais certes des densités moindres, pour avoir des coûts de production bien en dessous de 5 euros. Ils ont un tracteur aussi, payent le fuel le même prix, les bouteilles peu ou prou aussi et les taxes focières existent aussi... et plus de 1500 brut de salaire parce que j'espère que dans ce domaine un chef de culture (d'exploitation) gagne au moins 3000 euros NET par mois. En Alsace un très bon chef de culture touche 2000 à 2500 net ...

380000 pour ce que tu décris c'est très nettement plus qu'il n'en faut.

C'est du foutage de gueule !! ;)

Dire que les vins sont géniaux et tout ce qu'on veut mais pas nous tirer les larmes. Je vais envoyer un don ;)

En plus encore une fois faire murir un raisin par pied c'est une aberration quand on est paysan en biodynamie. Qu'elle produise plus.

«Un homme se doit de croire en quelque chose... Moi, je crois que je vais boire un autre verre !»
#28

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2954
  • Remerciements reçus 3

arnaudm a répondu au sujet : Re: Domaine d'Auvenay

Mais je ne cherche pas à te tirer les larmes, mais juste à te démontrer que Lalou Bize ne vit pas de son domaine, elle a d'autres revenus, et tous les ans elle essaye quelque chose de nouveau dans les vignes, sans avoir à se dire que si elle se plante elle n'aura plus les moyens de faire le plein de l'hélicoptère (je rigole). Le vigneron il a une famille à nourrir, pas elle ! Et pour les rendements va faire un tour dans ses vignes, et tu auras tout compris rapidement(elles sont faciles à reconnaître, elles font un mètre de plus que les autres !).

"Mes goûts sont simples : je me contente de ce qu'il y a de meilleur ". O.Wilde
#29

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2269
  • Remerciements reçus 0

20sang a répondu au sujet : Re: Domaine d'Auvenay

OUI MAIS C'EST IMPOSSIBLE DE PRODUIRE à 50 EUROS DE PRIX DE REVIENT
impossible !!!!! en dehors de la pulvérisation de caviar ou de champagne (et du bon) dans les vignes.

1m de plus c'est bien, et d'autres en Bourgogne commencent à augmenter la hauteur de palissage...

il n'y a qu'une grappe par pied ?

et en plus encore une fois ça ne m'impressionne pas

des rendements trop faibles sont signe d'un déséquilibre et donc d'un échec d'une agriculture biodynamique.

ce que tu décris n'est pas pour moi la voie du grand vin et en tout cas surement pas l'idée d'un vignoble "jardin".... et cette idée qu'elle serait la seule à détenir la vérité me fait froid dans le dos. Même si de nombreuses personnes que je connais et qui ne se laissent pas impressionner facilement m'ont dit avoir bu des vins magiques dans ce domaine (et Leroy).

Mes rares rencontres avec les vins du domaine Leroy (pas négoce) ne m'ont pas laissé un souvenir impérissable (à l'aveugle), mais rien ne me laisse un souvenir impérissable. Ce n'est QUE du vin.

«Un homme se doit de croire en quelque chose... Moi, je crois que je vais boire un autre verre !»
#30

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Modérateurs: Cédric42120GildasPBAESstarbuckMartinezVougeotjean-luc javaux