Nous avons 1106 invités et 8 inscrits en ligne

Maison Verget

  • Thierry Debaisieux
  • Hors Ligne
  • Utilisateur
  • Enregistré
  • Messages : 21533
  • Remerciements reçus 55

Réponse de Thierry Debaisieux sur le sujet CR: Verget Saint-Véran "Lieu (Inter)dit " 2015

CR: Nouvelle rencontre avec le Saint-Véran "Lieu (Inter)dit" 2015 de Verget

Cette bouteille sortie de ma cave me confirme mon excellente impression de dégustation.
Nez délicieux et complexe sur les agrumes, la noisette et le beurre frais. Il est vraiment séduisant.
Bouche concentrée, un peu grasse et fraîche. Vin ample, savoureux, équilibré et très long. Les saveurs de fruits et de noisette persistent longtemps dans la finale.

Un vin vraiment très agréable.
14 Sep 2016 15:46 #121

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Thierry Debaisieux
  • Hors Ligne
  • Utilisateur
  • Enregistré
  • Messages : 21533
  • Remerciements reçus 55

Réponse de Thierry Debaisieux sur le sujet CR: Verget Mâcon-Villages Vallons de Lamartine 2015

CR: Mâcon-Villages Vallons de Lamartine 2015 de Verget.

C'est une cuvée que je n'avais pas retenue lors de mon premier achat.
J'en ai acheté quelques bouteilles hier.

Le nez est très plaisant, sur les agrumes, la pomme, la poire verte et des touches florales.
La bouche est savoureuse, riche en fruits, fraîche et d'une belle longueur. L'acidité sert de trame à une belle matière, le vin est ample et équilibré.
Ce n'est pas grand, mais c'est très bon.
Un vin qui donne du plaisir à prix doux.
14 Oct 2016 14:59 #122

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Thierry Debaisieux
  • Hors Ligne
  • Utilisateur
  • Enregistré
  • Messages : 21533
  • Remerciements reçus 55

Réponse de Thierry Debaisieux sur le sujet CR: Verget Terres de Pierres Mâcon-Villages 2015

CR: Terres de Pierres Mâcon-Villages 2015 de Verget

Une cuvée trouvée en grande surface à 9,99 euros.

Le nez est sur le citron, les fruits blancs et la minéralité. Il est frais.
La bouche est vive et agréable, avec une belle acidité citronnée. Elle a une certaine concentration et du volume, elle est savoureuse, sur le citron, elle est plaisante et équilibrée. La finale fruitée est minérale.

Ce n'est pas du niveau des cuvées que j'ai commentées ces dernières semaines mais c'est bon à un prix très doux.
15 Oct 2016 13:14 #123

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Thierry Debaisieux
  • Hors Ligne
  • Utilisateur
  • Enregistré
  • Messages : 21533
  • Remerciements reçus 55

Réponse de Thierry Debaisieux sur le sujet CR: Verget Mâcon-Bussières "Le Clos" 2015

Une autre découverte d'un Cru de Verget.
Je commente ce vin en buvant la troisième bouteille.
Mâcon-Bussières "Le Clos " 2015
Et c'est face à un Mâcon-Charnay "Le Clos Saint-Pierre" 2015 que j'ai décrit, il y a peu.

Le Clos
a un nez sur les fleurs blanches miellées et la pomme. L'agitation libère quelques nuances discrètes d'amandes et de brioche.
La bouche est ample, "douce" et concentrée. Il y a une note "sucrée" mais sans aucune lourdeur. La trame acide préserve l'équilibre et l'acidité fruitée s'impose en finale.

Le Clos Saint-Pierre est plus tendu, plus frais, mais il semble manquer de volume face au Clos.

Deux vins complémentaires:
J'ai mis ce soir
*Le Clos face à un foie gras.
*Le Clos Saint-Pierre face à un boudin blanc.
Les deux rencontres me convenaient
19 Déc 2016 20:51 #124

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1891
  • Remerciements reçus 1208
CR: Chassagne Montrachet 1er cru "la Romanée" 1996 - Verget

Un vin que je goûte bien depuis sa sortie et qui ne cesse de m'impressionner.
En l'état, il est je pense à parfaite maturité.
Couleur jaune bien en phase avec les 20 ans de cette bouteille. Nez incroyablement complexe. Poire juteuse, pralin, truffe blanche. Bouche possédant beaucoup de densité, avec cette acidité caractéristique du millésime mais sans excès. La matière première semble faite pour cette tension qui donne beaucoup de relief à la bouche.
Aucun début de commencement d'oxydation et la confirmation selon moi de la réussite de JM Guffens sur ce cru qui est au niveau d'excellence du Pouilly Fuissé "Vintans" 96 bu avec LPV Versailles il y a 3 semaines...
Grand vin.

Denis

Denis
26 Déc 2016 13:21 #125

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 726
  • Remerciements reçus 280

Réponse de romu sur le sujet CR: Guffens au sud-Trilogie blanc 2013

Couleur jaune foncé.
Très joli nez d'abord sur la mirabelle et la paille sèche, puis sur la poire et le citron confit.
Bouche ronde, fraîche et élégante. Je lui trouve un peu de S.R, mais c'est bien agréable.

Autant dire qu'à 5€70 la bouteille, ce fut une grande surprise. A l'aveugle je serais parti sur un beau St Joseph ou un Croize-Hermitage.

TB

AlcoholicA depuis 28 ans.
01 Jan 2017 17:08 #126

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1891
  • Remerciements reçus 1208

CR: Chassagne Montrachet 1er cru "la Romanée" 1996 - Verget

Un vin que je goûte bien depuis sa sortie et qui ne cesse de m'impressionner.
En l'état, il est je pense à parfaite maturité.
Couleur jaune bien en phase avec les 20 ans de cette bouteille. Nez incroyablement complexe. Poire juteuse, pralin, truffe blanche. Bouche possédant beaucoup de densité, avec cette acidité caractéristique du millésime mais sans excès. La matière première semble faite pour cette tension qui donne beaucoup de relief à la bouche.
Aucun début de commencement d'oxydation et la confirmation selon moi de la réussite de JM Guffens sur ce cru qui est au niveau d'excellence du Pouilly Fuissé "Vintans" 96 bu avec LPV Versailles il y a 3 semaines...
Grand vin.

Denis


Toujours autant de plaisir avec ce grand vin parfaitement à point. Aucun déséquilibre acide. Au contraire, on a une matière première phénoménale bien équilibrée par une acidité au cordeau mais surtout une complexité hors normes.
Je ne suis pas un grand fan des blancs du millésime 96 mais chez les bons, c'est carrément gigantesque !

Denis
06 Avr 2017 19:05 #127

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 659
  • Remerciements reçus 366
Bu à l'occasion de devoir de vacances

CR: Maison Verget - Terre de Pierres - Mâcon-Villages 2010
Doré, limpide.
Joli nez entre fruits mûrs, touche d'élevage et notes minérales.
La bouche est sur un agréable équilibre "moyen" : fraîcheur, puissance et rondeur se tiennent, sans que le vin ne soit trop démonstratif. Belle finale fraîche et minérale
C'est vraiment très joli dans cette gamme, et probablement avec encore du potentiel.

Jérôme
01 Jui 2017 22:22 #128

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2947
  • Remerciements reçus 1259

Réponse de tonioaja sur le sujet CR: Domaine Verget – Chablis 1er Cru Vaillons 2012

Dégusté ICI




CR: Domaine Verget – Chablis 1er Cru Vaillons 2012
Initialement, je trouve un nez plus gras et onctueux, brioché et floral.
Après aération, le nez se fait plus minéral, fumé, et rocailleux.
La bouche est très bien équilibrée, avec une attaque ronde, puis un corps plus tendu et cristallin, et une finale salivante.
A l’aveugle je ne serais pas parti sur Chablis … mais plutôt sur Rully. Très belle évolution.
Très joli

Antoine. Passionné tout court
30 Mai 2018 13:37 #129

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1993
  • Remerciements reçus 3941
CR: Maison Verget. Pouilly-fuissé. Terres de pierres 2011.

Robe or.
Beau nez sur les agrumes, les fruits exotiques.
En bouche, un léger mais joli boisé vanillé atteste d'un élevage subtilement intégré. Vin encore vif mais très aimable.
L'était-il autant dans sa prime jeunesse? Je ne saurais le dire. Beau toucher, souple et droit à la fois, combinant minéral et fruité.
La finale longue est soutenue, relancée même, par de très beaux amers.
Très joli vin. Beaucoup de plaisir.

Marc, assez vieux débutant
06 Oct 2018 09:32 #130

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 303
  • Remerciements reçus 237
CR: Maison Verget - Chablis 1 er Cru - Mont de Milieu - 2009

A l'ouverture, le nez est une explosion de pralin , cela s'estompe à l'aération pour laisser place au citron très mûr et aux notes florales

La bouche est ample, grasse presque huileuse, elle présente peu d'acidité, cela s'écroule en milieu de bouche. L'aromatique est un peu fatigante sur le pralin, le citron et des notes beurrées. Un vin à l'équilibre très mûr qui m'a fait penser à un chardonnay plus sudiste, surement l'effet millésime.

Bien-

Mathieu
08 Oct 2018 16:04 #131

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 496
  • Remerciements reçus 648

Réponse de Moriendi sur le sujet CR: Maison Verget - Pouilly-Fuissé Les Crays 2014

CR: Maison Verget - Pouilly-Fuissé Les Crays 2014

Première rencontre avec une bouteille de cette maison de négoce. Belle couleur or pâle, nez discret sur des arômes floraux. En bouche, le vin fait preuve d'une belle vivacité. Rectiligne, il trace sa route au milieu d'un verger de fruits blancs avec parfois l'irruption fugace d'une touche vanillée, souvenir d'un élevage en cours d'intégration. Un vin très agréable qui en a encore sous la pédale même si je crains fort pour la survie de la dernière bouteille qu'il me reste. :)

“Ce matin, après avoir entendu un astronome parler de milliards de soleils, j'ai renoncé à faire ma toilette : à quoi bon se laver encore ?” - Cioran // Serge
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Garfield
28 Déc 2019 22:25 #132

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 214
  • Remerciements reçus 336

Réponse de RVincent sur le sujet CR: Mâcon-Bussières "Le Clos " 2015 - Maison Verget

CR: Mâcon-Bussières "Le Clos " 2015 - Maison Verget

Bu début-février.
Robe or clair. Au nez je me dis « y’a un problème » En bouche, ce n’est pas beaucoup mieux. Grosse amertume, acidité, peu ou pas de fruits (pomme, agrumes (?)). J’avais ouvert une bouteille en été 2018 que j’avais trouvé top : charnu, brioché, gras, rond, du pep’s et de l’éclat. A mille lieux de cette bouteille. Le profil est complètement différent. Rien de mieux à J+1 ni J+2.
Défaut de bouteille ? Période de fermeture ?
Il me reste une bouteille. A re-tenter.

Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Moriendi
29 Mar 2020 19:31 #133
Pièces jointes :

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 496
  • Remerciements reçus 648
CR: Maison Verget - Saint-Véran vigne de Saint-Claude 2016

A l'ouverture le nez est peu causant et restera plutôt discret pendant les trois jours de la dégustation. La bouche en revanche est plus diserte : fruitée, sur les agrumes, avec une belle vivacité et une pointe de gras. Au réchauffement, un boisé un peu envahissant vient corseter le vin et la tension sous-jacente donne l'impression de vouloir se libérer de ce ce bois mais sans y parvenir. En buvant ce vin, agréable au demeurant, j'ai eu une pensée pour la "tennis woman" Marguerite Broquedis qui la première, dans les années 1910, a abandonné le corset pour jouer. Ce Saint-Véran est old school. :D

“Ce matin, après avoir entendu un astronome parler de milliards de soleils, j'ai renoncé à faire ma toilette : à quoi bon se laver encore ?” - Cioran // Serge
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Yves Zermatten, Agnès C
01 Jui 2020 17:50 #134

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 496
  • Remerciements reçus 648
CR: Maison Verget - Chablis 1er cru Fourchaume vieilles vignes de Vaulorens 2009

J'ai choisi cette bouteille pour accompagner du saumon fumé et sa fondue de poireaux en me disant que vu le millésime et l'âge, j'aurai dans le verre un vin vif mais aussi avec une légère rondeur. Caramba, raté !

De rondeur il ne fut point question avec un vin tendu, citronné, fleurs blanches, très jeune encore et très chablisien donc si ce n'est les arômes de coquille d'huître totalement absents. Belle matière malgré une longueur moyenne et une certaine simplicité qui en font un vin un peu monolithique.

“Ce matin, après avoir entendu un astronome parler de milliards de soleils, j'ai renoncé à faire ma toilette : à quoi bon se laver encore ?” - Cioran // Serge
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Olivier Mottard, Papé, Zimmy
28 Déc 2020 18:46 #135

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 375
  • Remerciements reçus 1409

Réponse de Vesale sur le sujet CR: Maison Verget - Macon Vergisson La Roche 2017

CR: Maison Verget - Macon Vergisson La Roche 2017

Aération une petite heure en avance

Nez qui attaque sur un joli grillé/noisette grillées/silex, fruits blancs, et pas mal d'épices, poivre en tête, mais aussi muscade (sans doute influencé par la description de la cuvée sur le site route des blancs sur lequel j'avais acheté la bouteille)

En bouche, du volume et surtout grosse tension, belle longueur, toujours sur les fruits blancs, des agrumes que je n'avais pas au nez, avec un coté légèrement crémeux, du minéral, toujours une grosse présence des épices, une pointe d'amers caramélisés rappellent un élevage pas encore complètement fondu (20% de bois neuf sur cette cuvée) mais je chipote, c'est déjà très bon

Guillaume
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Olivier Mottard, Moriendi, leteckel, Garfield
02 Fév 2021 20:02 #136

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 496
  • Remerciements reçus 648

Réponse de Moriendi sur le sujet CR: Maison Verget - Chablis cuvée de la Butte 2016

CR: Maison Verget - Chablis cuvée de la Butte 2016

Alors comme ça Verget fait aussi du Chablis Villages ? Ben oui m'sieur-dames, sur une parcelle adjacente au 1er cru Butteaux. Et cette cuvée de la Butte est même archétypique dans son expression.

Belle robe très pâle, le nez est assez discret, salin. La bouche est d'entrée très fortement sur la coquille d'huître, puis s'arrondit très légèrement, avant de laisser un torrent de rocaille s'exprimer qui finit sur une belle longueur saline. Au réchauffement, des amers assez prégnants et pas passionnants marquent la finale : un vin à boire donc assez frais, ce qui est un défi par les températures actuelles. Mais bon peut-être la solution consiste-t-elle tout simplement à siffler la bouteille rapidement, exercice auquel elle se prête parfaitement, surtout sur des moules marinières <insérer une émoticône de moule béate>.

A noter, pour ceux qui y sont allergiques, que le bois est imperceptible sur cette cuvée. Belle bouteille, plus séduisante et complexe que le 1er cru Fourchaume chroniqué deux posts au-dessus. Les mystères du terroir... 

“Ce matin, après avoir entendu un astronome parler de milliards de soleils, j'ai renoncé à faire ma toilette : à quoi bon se laver encore ?” - Cioran // Serge
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Olivier Mottard, leteckel, Garfield, Vesale, Jeanveux
18 Jui 2021 21:34 #137

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Modérateurs: Cédric42120GildasPBAESstarbuckMartinezVougeotjean-luc javaux