Nous avons 981 invités et 21 inscrits en ligne

Domaine Bonneau du Martray

  • Guest
  • Portrait de Guest Auteur du sujet
  • Visiteur
  • Invité

Domaine Bonneau du Martray a été créé par Guest

DOMAINE BONNEAU DU MARTRAY




Domaine Bonneau du Martray
2 rue de Frétille
21420 Pernand-Vergelesses
Tél. : +33 (0)3.80.21.50.64
Fax : +33 (0)3.80.21.57.19
Mail : contact@bonneaudumartray. com

www.bonneaudumartray...
16 Sep 2003 19:44 #1
Pièces jointes :

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Guest
  • Portrait de Guest Auteur du sujet
  • Visiteur
  • Invité

Réponse de Guest sur le sujet Re: Bonneau du Martray 2000

P. Rovani, qui écrit pour Parker sur la Bourgogne, lui avait d'abord donné une note plutôt modeste, puis s'est ravisé ("shame on me," écrit-il) en lui donnant un 94 (ou quelque chose du genre). Or ce vin a été encensé par les autres critiques qui s'y connaissent, depuis le début (Coates: a brilliant wine, 19.5/20; Burghound: class in a glass, 92/100). On ne le dira jamais assez: après avoir montré l'ineptitude de son jugement sur le millésime 98 en Bourgogne, tout avis de M. Rovani doit être considéré avec beaucoup de précaution!

Le vin de cette maison est un des plus beaux exemples de Corton-Charlemagne, dans le style austère que lui donne l'emplacement de son vignoble, coté froid de la Montagne. J'ai gouté au 1989 l'an dernier: belle matière noble. Tout ce que l'on pouvait en attendre.
16 Sep 2003 22:25 #2

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Guest
  • Portrait de Guest Auteur du sujet
  • Visiteur
  • Invité

Réponse de Guest sur le sujet Re: Bonneau du Martray 2000

Le 2000 Bonneau du Martray Corton Charlemagne est superb.
Pendant les Grands Jour de Bourgogne l'annee derniere j'ai dégusté plus de 25 Corton Charlemagnes et le BduM etait vraiment"numero uno". Un grand vin. C'est un vin de concentration, finesse et la mineralite qu'on cherche dans un grand Corton Charlemagne. Il demande au moins 10 ans en cave pour montrer tous qu 'il a.

IAN
17 Sep 2003 01:31 #3

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Guest
  • Portrait de Guest Auteur du sujet
  • Visiteur
  • Invité

Réponse de Guest sur le sujet Re: Bonneau du Martray 2000

Quelqu'un a-t-il dégusté le 99?
Merci
S
17 Sep 2003 19:08 #4

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Guest
  • Portrait de Guest Auteur du sujet
  • Visiteur
  • Invité

Réponse de Guest sur le sujet Re: Bonneau du Martray 2000

P.S. On m"informe bien gentiment que les vignes de Bonneau se trouvent au milieu de climat, et donc dans un climat solaire.
17 Sep 2003 21:46 #5

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 3118
  • Remerciements reçus 3

Réponse de DidierT sur le sujet Re: Bonneau du Martray 2000

Pour le BdM 2000, le WineSpectator lui a aussi mis une superbe note de 95 donc l'unanimité!

Info accessible sur le site.

Didier
18 Sep 2003 00:37 #6

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2896
  • Remerciements reçus 3
Et dire que cette bouteille a failli rester dans l'ombre d'une Mission Haut-Brion 1963! Elle mérite pourtant bien un petit commentaire, fait de mémoire ce jour.

Servie le WE dernier sur des huîtres chaudes au Crémant, elle fut tout simplement somptueuse, à  l'unisson de cette soirée qui a vu la consécration des millésimes calamiteux (1987 n'est pas géant-géant en Bourgogne).

CR: Domaine Bonneau du Martray, Corton Charlemagne, 1987
Le nez est superbe, un beau nez de chardonnay à  maturité, sur les herbes sèches, le foin coupé, beurré juste ce qu'il faut, racé et élégant. L'élégance se confirme en bouche avec un vin d'une précision impressionnante et d'une grande droiture. Grande longueur et finale immense finiront de caractériser ce magnifique vin blanc.

La Bourgogne dans toute sa splendeur!

Merci au Seb d'avoir fait les fonds de tiroirs à  La Cité des Vins de Genève cet été.

Olif
07 Oct 2003 16:33 #7

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2301
  • Remerciements reçus 49

Réponse de M@nuel sur le sujet Bonneau du Martray 99

Moi je serais moins exigeant que Stef, je vous demande simplement les différentes notes obtenues par Bonneau du Martray dans le millésime 99. (bbb)

Je connais déjà  celle du B&D : 9/10
Et du Guide Hachette : pas d'étoile.

Si vous en connaissez d'autres ... N'hésitez pas. Merci ! (bbb)

Amitiés,
M@nuel.
10 Oct 2003 15:04 #8

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Guest
  • Portrait de Guest Auteur du sujet
  • Visiteur
  • Invité

Réponse de Guest sur le sujet Re: Bonneau du Martray 2000

Mes notes sur le 1999:

Echantillon de fût dégusté octobre 2000: noisette et beurre au nez, riche, harmonieux, profond, avec beurre sur le palais, très approchable pour un jeune CC. M. le Bault-de-la-Mornière pense que ce vin vieillira bien et qu'il rappelle le 1995. (92-95)

Dégusté de bouteille, octobre 2001: D'acier et dense avec fruit de quoing, mais très fermé. Un potentiel enorme, mais il faut être très patient. 95/A

Mes notes sur le 2000:

Echantillon de fût dégusté novembre 2001: Récolté la veille de l'orage, 11.9.00. Glorieux, très pur au nez avec des aromes des petits pains de beurre et de fruit de Chardonnay. En bouche, le vin est calme avec une acidité moderé et une richesse et purité. Mais moins puissant que l'on attend ici. (92-95)

Dégusté de bouteille, novembre 2001: Au nez, fruit de Chardonnay intense, aussi un peu de gingembre. Au palais, acidité correcte, roundeur, fruit mur avec parfums de pomme et beurre, nerveux, long. M. le Bault-de-la Mornière le préfère au 1999 parce qu'il trouve le 2000 plus classique. 94/A

Il faut remarquer aussi que le Corton que l'on produit ici commence à  être très, très bon.

Claude KOLM
www.finewinereview.com
11 Oct 2003 23:55 #9

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 26094
  • Remerciements reçus 949

Réponse de Luc Javaux sur le sujet Domaine Bonneau du Martray : les notes IVV

Copié-collé des notes de dégustation du club toulousain In Vino Veritas :

A la tête d'un domaine emblématique, intimement lié aux terroirs du Corton et surtout du Corton Charlemagne, Jean-Charles Le Bault de la Morinière a pris le temps nécessaire pour nous faire ressentir toute la réflexion, la rigueur, le perfectionnisme qu'il apporte à  l'élaboration de son vin. Effectivement ce vin est dès sa naissance noble, droit, sans concession ni charmeuse superficialité. Nous avons compris avec le 1990 vers quelle essence tendait ce perfectionnisme, la nécessité de laisser le temps apporter son concours à  l'affirmation de la grandeur du vin.

CR:

Domaine Bonneau du Martray - Corton Charlemagne 2003

Notes : DS15,5 - PC15

Nez net, fin, discret, sans aucune exubérance, évocation de petites fleurs blanches (pommier, citronnier…). Matière droite, réservée, assez ronde en milieu de bouche (placidité de marsanne ?), mais vive et nette en finale.

Domaine Bonneau du Martray - Corton Charlemagne 2002

Notes : DS16,5/17 - PC16,5

Très pâle. Nez discret mais très pur et nuancé, qui révèle un fond de fruit gourmand. Belle matière au profil tranchant et plein, vertébrée par une acidité de grande classe, beaucoup plus salivante, affriolante, que celle du 2003.

Domaine Bonneau du Martray - Corton Charlemagne 1993

Notes : DS16 - PC16

Robe dorée. Nez assez évolué, séduisant et distingué : du miel, de la cassonade, de la pomme cuite (tendance oxydative) et une subtile pointe truffée. La matière est toujours vive et droite, sapide, harmonieuse, d'une longueur modérée.

Domaine Bonneau du Martray - Corton Charlemagne 1990

Notes : DS18 - PC18

Deux demi-bouteilles bues au restaurant "Le Charlemagne" à  Pernand

Or brillant. La race contenue du nez est superbe ; son expression pleine et nuancée évoque simultanément le jaune d'Å“uf, le beurre frais, la semoule beurrée, l'anis vert, la noisette fraîche et grillée. Bouche toute en longueur, merveilleuse de tenue, de précision et d'intensité. La texture soyeuse enrobe une grande force interne, qui gicle et rebondit dans une finale profondément minérale, crayeuse, presque austère. Grand vin profond mais retenu, à  qui il faut laisser du temps dans le verre pour qu'il exprime ses nuances et déploie sa richesse.
28 Fév 2005 16:33 #10

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 458
  • Remerciements reçus 0

Réponse de jean sur le sujet Re: Domaine Bonneau du Martray

Quelqu'un a t-il eu l'occasion de déguster dernièrement le Corton Charlemagne 1997 du domaine Bonneau du Martray ??
merci
12 Mar 2005 21:59 #11

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Guest
  • Portrait de Guest Auteur du sujet
  • Visiteur
  • Invité

Réponse de Guest sur le sujet Re: Domaine Bonneau du Martray

je suis surpris (cf CR CC par Luc):

le 2002 meilleur que le 2003 ? il en va de même sur d'autres domaines ?(Rapet, Chapuis, etc)

Nicolas
13 Mar 2005 10:42 #12

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 5635
  • Remerciements reçus 5364

Réponse de Olivier Mottard sur le sujet Re: Domaine Bonneau du Martray

Nicolas,

le 2002 meilleur que le 2003 ? il en va de même sur d'autres domaines ?(Rapet, Chapuis, etc)

2003 est un millésime caniculaire, avec un déficit d'acidité.
Les blancs se présentent avec des bouches très amples et rondes et, pour les meilleurs, avec tout de même une acidité équilibrant cette impression de lourdeur.

2002 est un millésime où les équilibres alcool/acidité sont plus favorables.

Sans généraliser, il faudra surveiller le vieillissement des vins blancs.
Ils offrent actuellement beaucoup de plaisir dans un style plus sudiste que bourguignon mais il faut s'interroger sur le potentiel de garde.

Cela ne signifie pas que le millésime est moins bon.
Il est différent, avec des bouteilles à  apprécier dans les 5 premières années et à  surveiller si l'on veut garder les vins au-delà .

Cordialement,

Olivier
13 Mar 2005 11:04 #13

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 458
  • Remerciements reçus 0

Réponse de jean sur le sujet Re: Domaine Bonneau du Martray

Plus généralement quel millésime pourriez-vous me conseiller pour un grand évènement : je recherche un corton charlemagne de ce producteur qui montre toute la grandeur du terroir ??
merci
13 Mar 2005 11:09 #14

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 5635
  • Remerciements reçus 5364

Réponse de Olivier Mottard sur le sujet Re: Domaine Bonneau du Martray

Jean,

Cela dépend quand aura lieu ce grand événement ! (bbb)

En sachant que les vins de Corton Charlemagne, comme tous les Grands Crûs Bourguignons, ne révèlent le terroir qu'après +/- une dizaine d'année (8 à  15 ans, selon la qualité du millésime).

Si c'est prochainement, je pense qu'un 1990 ou un 1992, qui sont deux beaux millésimes, devraient vous apporter beaucoup de plaisir.
Avec peut-être une légère préférence pour 1990 qui pourrait être plus ouvert actuellement.

Si c'est pour encaver, pensez à  un 1999, 2001 ou 2002.

Ayez à  l'esprit que le terroir de Corton produit des vins tendus, avec une sensation "tannique", ce qui peut paraître étrange pour un blanc.
Ce sont donc des vins qui demandent un minimum de garde pour s'harmoniser et révéler leur terroir.

Cordialement,

Olivier
13 Mar 2005 11:20 #15

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 599
  • Remerciements reçus 0

Réponse de Hamitan sur le sujet Re: Domaine Bonneau du Martray

Chez Bonneau du Martray, j'ai bu récemment le 90 (comme les personnes postant le CR ci-dessus) : grand vin assurément, probablement moins ouvert que le 92 mais déjà  splendide.

Cordialement,
Hamitan
13 Mar 2005 15:00 #16

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Guest
  • Portrait de Guest Auteur du sujet
  • Visiteur
  • Invité

Réponse de Guest sur le sujet Re: Domaine Bonneau du Martray

Olivier,

ton analyse est juste. Je m'interrogeais simplement compte tenu de la "réputation" des terroirs de Corton pour être un peu plus froids, d'ou peut-être une richesse interessante en 2003 par rapport 2002, avec un déséquilibre côté acidité moins défavorable que sur d'autres appellations bourguignonnes 2003.

Cela étant, de l'avis de nombreux vignerons de CDB, les blancs 2002 sont particulièrement réussis. Les qq Meursault et Pulignys degustés me confortent dans cet avis. Je n'ai pas dégusté de Corton Charlemagne. A suivre...

Bien cordialement,

Nicolas
19 Mar 2005 10:30 #17

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Guest
  • Portrait de Guest Auteur du sujet
  • Visiteur
  • Invité

Réponse de Guest sur le sujet Re: Domaine Bonneau du Martray

"je suis surpris (cf CR CC par Luc):

le 2002 meilleur que le 2003 ? il en va de même sur d'autres domaines ?(Rapet, Chapuis, etc) "

moi c'est l'inverse qui m'aurait étonné !!
19 Mar 2005 10:42 #18

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Guest
  • Portrait de Guest Auteur du sujet
  • Visiteur
  • Invité

Réponse de Guest sur le sujet Re: Domaine Bonneau du Martray

nico21,

En fait la colline de Corton "fait le tour" des expositions possibles, donc peut-être que ton raisonnement s'applique plutôt à  ceux qui ont des parcelles qui murissent plus difficilement dans des millésimes "classiques".
Pour ce qui est du millésime 2002 (plus classique et réputé réussi de façon assez générale en bourgogne), il me semble que tu auras moins de difficultés pour trouver un vin de garde sans te poser trop de questions ou le surveiller (pour reprendre les termes d'Olivier.).

Cordialement,

Pierre
19 Mar 2005 15:20 #19

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1051
  • Remerciements reçus 0

Réponse de ericevreux sur le sujet Re: Domaine Bonneau du Martray

J'ai évoqué dans un post sur le salon des grands vins le Corton Charlemagne 2002 du domaine: c'est absolument superbe!! Même s'il ne pourra que s'améliorer dans le temps, c'est déjà  un plaisir énorme à  boire de suite. C'est d'une puissance énorme et en même temps d'une grande finesse... J'aurais les moyens, j'en prendrais une caisse de 12 sans hésiter...

Eric

PS: le Corton grand cru( rouge) est très bien aussi (hhh)

mon blog
19 Mar 2005 20:03 #20

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 5635
  • Remerciements reçus 5364

Réponse de Olivier Mottard sur le sujet Re: Domaine Bonneau du Martray

Nicolas,

C'est vrai que la tension habituellement présente dans les Cortons sera probablement atténuée en 2003.

Mais je n'ai personnellement pas encore goûté de Corton 2003.

Cordialement,

Olivier
20 Mar 2005 16:31 #21

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 794
  • Remerciements reçus 2

Réponse de Damien G sur le sujet Re: Domaine Bonneau du Martray

Est ce que certain sauraient si l'on peut acheter sans probleme au domaine du corton charlemagne. Savez vous si il y a encore du 2002 disponible et a quelle tarif?

Merci
Damien

Damien
20 Jui 2005 10:32 #22

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 5635
  • Remerciements reçus 5364

Réponse de Olivier Mottard sur le sujet Re: Domaine Bonneau du Martray

Damien,

Le meilleur moyen est de contacter directement le domaine : 03 80 21 50 64.
Dans le guide B&D, ils renseignent : pas de visite.
Tente ta chance en démontrant que tu es un amateur acharné ! :)

Cordialement,

Olivier
20 Jui 2005 16:03 #23

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1051
  • Remerciements reçus 0

Réponse de ericevreux sur le sujet Re: Domaine Bonneau du Martray

J'ai reçu les tarifs à la maison suite au salon des grands vins. Le 2002 n'est plus dispo, pas plus que le 2000. Le plus récent est pour l'instant le 2001(moyen-moyen à l'heure actuelle, je trouve), et bientôt le 2003.

Eric

mon blog
22 Jui 2005 06:15 #24

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Guest
  • Portrait de Guest Auteur du sujet
  • Visiteur
  • Invité

Réponse de Guest sur le sujet Re: Domaine Bonneau du Martray

CR: Corton – Domaine Bonneau du Martray – 1995
LG16 – PC16/16,5 – PP16,5[/b]
Robe grenat, diaphane mais profonde. Du naturel et de l’ampleur dans ce nez de pinot concentré et retenu, de la griotte et des notes automnales de feuilles mortes. Belle mâche, riche, mûr, plein ; un vin franc, solide, terrien sans rusticité.

CR: Corton-Charlemagne – Bonneau du Martray 1991 : 16,5/20 - 31/12/05

- Belle évolution de la robe.
- Le vin prodigue des notes variées : fruits blancs, miel, réglisse, épices, menthol, fenouil.
- La bouche, à l’expression ouverte, se décline sur ces goûts, mais elle manque (en tout cas pour moi en raison de son côté meuble) d’un peu d’amplitude tonique.
05 Jan 2006 17:02 #25

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Guest
  • Portrait de Guest Auteur du sujet
  • Visiteur
  • Invité
Restaurant Jacques Décoret à Vichy – 26/3/06
CR: Corton-Charlemagne – Bonneau du Martray 1994 : 16,5/17

Senteurs assez particulières : tarte à l’orange, anis, réglisse, praliné. Opulence, puissance, classe, finesse. La sève se livre (encore ?) peu mais elle est imprégnante. Finale longue, pour une minéralité modérée.

CR: Corton Bonneau du Martray 1999 : 16,5/17

Nez distingué, bien mûr (millésime oblige), composé de notes de pain d’épices, de fruit (mûre, myrtille), de pivoine, de terre, de pruneau, de cacao. Bouche possédant de l’allure et du fond en dépit de tannins moins fins que dans le cas des meilleurs vins de la Côte de Nuits. Elle est également très subtilement lestée par les excès du millésime. Reste un vin franc et fort bien constitué.

Le Corton-Charlemagne 2002 est en effet sublime (18/20), supérieur au réussi 2003 et au 2004.
Le 93 a de très jolis restes, avec comme pour le 94, des flaveurs d'orange assez alléchantes.
30 Mar 2006 15:14 #26

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 92
  • Remerciements reçus 1

Réponse de benjamin sur le sujet Re: Domaine Bonneau du Martray 2004

Bonjour,

quelqu'un a-t-il eu l'occasion de deguster les 2004 du domaine ?
merci
benjamin
31 Mar 2006 10:53 #27

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Guest
  • Portrait de Guest Auteur du sujet
  • Visiteur
  • Invité

Réponse de Guest sur le sujet Re: Domaine Bonneau du Martray 2004

J'ai gôuté un 2004 de bonne facture, dans une série comprenant

CC2004, CC2003, CC2002, CC1993 : le cr est en cours
31 Mar 2006 15:01 #28

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Guest
  • Portrait de Guest Auteur du sujet
  • Visiteur
  • Invité
CR: Corton-Charlemagne – Domaine Bonneau du Martray – 1993
JP18 - PP17,5/18 - LG18

La robe est normalement plus soutenue. Le nez est intense, sur la mangue, les raisins secs, le miel et la cire; il est profond et frais. Grosse densité en bouche, le fruit est resté très frais et juteux (orange), associé à des notes de cire et la minéralité. Le vin est gras, plein, puissant et riche, mais reste frais jusqu’en finale. Superbe vin pour un millésime pas forcément très renommé pour ses blancs.

CR: Corton rouge – Domaine Bonneau du Martray – 2004
JP16 - PP15,5 - LG16

Rouge rubis intense, brillant. Le nez est sur un fruit très pur, cerise, framboise, myrtille associé à de la fourrure. On retrouve la cerise noire en bouche. Le vin a de la profondeur, une belle acidité et la minéralité du terroir est bien sensible. La structure tannique est présente et rend la finale un peu sévère. Beau vin, franc et frais.
18 Avr 2006 15:28 #29

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Guest
  • Portrait de Guest Auteur du sujet
  • Visiteur
  • Invité
Nous avons le privilège d’être reçus au domaine et de faire la dégustation sous la conduite de M. de la Morinière, en charge du domaine depuis 1994.
Le domaine est une entreprise familiale qui a la particularité de ne posséder des vignes que sur la montagne de Corton. Les 11 ha sont divisés en 15 parcelles pour la production de blanc (réparties sur toute l’appellation Corton-Charlemagne) et 2 parcelles dédiées au rouge en appellation Corton (20 à 25 pièces de rouge par an).

La conduite de la vigne est très soignée pour ramasser de beaux raisins, avec l’objectif d’être le moins interventionniste possible au niveau des vinifications. Le travail du sol et la taille sont faits pour réguler naturellement la croissance de la végétation (éviter les vendanges en vert, rognage très tardif). Un tiers du domaine est travaillé depuis 2004 en biodynamie, le reste sera converti si les résultats sont probants.

L’âge moyen des vignes est de 40 ans et le domaine effectue ses propres sélections massales. Les rendements pour les blancs sont en moyenne autour de 38/39 hl/ha (30 hl/ha en 2003).

Le pressurage est optimisé à l’aide d’un pressoir pneumatique, les fermentations ont lieu en fût avec les levures indigènes après un débourbage à 12°C. Les fermentations alcooliques peuvent durer jusqu’en mars, puis les fermentations malolactiques prennent place jusqu’en juillet/août. Environ un tiers des fûts utilisés sont neufs, et proviennent de l’Allier et de la Nièvre. A la fin des fermentations, les vins sont gardés en cuves sur lies fines pendant 6/8 mois pour obtenir une stabilisation naturelle, qui permettra de n’effectuer qu’une filtration très lâche à l’embouteillage. La brillance est recherchée pour les vins blancs. Les vins rouges ne sont pas filtrés.

Le domaine a été un pionnier, avec René Lafon dans les années 70, de l’élevage sur lies des bourgognes blancs.

Vins dégustés :

Corton-Charlemagne – Domaine Bonneau du Martray – 2003 :
LG17,5+ - PP17 - JP17,5/18

Robe paille clair, brillante. Le nez est intense et fin avec des notes florales, du minéral et un fruit frais. Il est très complexe et sans trace de boisé. La bouche est dense, l’attaque est sur le fruit (poire) et les fleurs, puis arrivent la minéralité et des notes de gingembre et de menthe. On sent un petit peu l’alcool en milieu de bouche mais la finale est minérale et mentholée, grande longueur. Un vin très mûr et dense, marqué par une grosse maturité, mais sans aucune lourdeur.

Corton-Charlemagne – Domaine Bonneau du Martray – 2004 :
LG17+ - PP16,5 - JP17

Robe paille très clair, brillante. On retrouve au nez des notes florales et minérales, associées à du fumé et une trace végétale peu agréable, le nez est plus fermé que le précédent. En bouche, le vin est très minéral, plus strict avec une acidité plus marquée. Le fruit est en retrait mais la longueur est là, grande tension et très belle finale. Un vin sur la réserve, qui ira sans doute très loin, la seule interrogation est sur le trait végétal du nez.

Corton-Charlemagne – Domaine Bonneau du Martray – 2002 :
LG18 - PP18,5 - JP18

Robe paille très clair, brillante. Nez intense et frais, on retrouve les fruits jaunes (pêche, abricot), du minéral, du miel et une pointe de vanille. C’est très complexe. La bouche est dense, avec du miel, des fruits mêlés à une forte minéralité. Le vin est profond et possède beaucoup de classe, la grosse matière, très mûre est tenue par la minéralité jusqu’à une finale mentholée explosive. Grand vin.

Aveugle ou pas aveugle ?????
Corton-Charlemagne – Bonneau du Martray 2002 : avril 2006
JP16/16,5 – PP16 – LG15,5/16

- Robe assez claire.
- Senteurs s’exprimant dans la discrétion : boisé vanillé, ananas, pêche, menthe, estragon. Plus fruité que réellement minéral.
- Bouche développant des goûts de fleurs blanches, de citron, de menthol. Proportions moyennes, peu de minéralité, assez rude (acidité). Sur la réserve ?
- Bien loin du niveau du fantastique 2002 à la minéralité laser goûté au domaine en mars 2006 …
19 Avr 2006 16:27 #30

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Modérateurs: Cédric42120GildasPBAESstarbuckMartinezVougeotjean-luc javaux