Nous avons 1485 invités et 5 inscrits en ligne

Domaine Bonneau du Martray

  • Messages : 204
  • Remerciements reçus 234
CR: Domaine Bonneau du Martray, Corton-Charlemagne, 2004

Ouvert comme d'habitude le matin pour le soir. Nez expressif, plus que d'habitude.
Bouche plus ronde et expressive que d'habitude également avec une belle longueur et finale persistante, acide, citronnée.
La complexité est là, mon beau-frêre pour qui c'était une première, s'exstasiait sur le nombre d'éléments qu'il pouvait (pour une fois !) identifier.
On sent et goûte la patte Bonneau du Martray que j'ai déjà décrit dans d'autres CR : très floral, sur la poire, le coin, frais citron jaune mûr juste ce qu'il faut.

Le plus accessible des CC de ce domaine que j'ai bu. Et donc le moins "intellectuel" (pour faire référence à Oliv et son 2011).

Bref, encore un grand moment et toujours pas ce fameux prémox que tous redoutent.

Jeremy.
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Jean-Paul B., Moriendi, Lucas57, Fredimen
11 Jui 2020 12:23 #301

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 204
  • Remerciements reçus 234
CR: Domaine Bonneau du Martray, Corton-Charlemagne, 2005

Ouvert la veille pour le lendemain soir, me souvenant de la grosse matière de ce 2005 bu il y a qyelques années à Londres.
Robe plus foncée qu'à l'accoutumée. Nez moyennement expressif mais fin et présent tout de même. il n'embaume pas la pièce pour ainsi dire mais il reste "puissant".

Superbe touché de bouche, texture plus huileuse et l'énergie, la tension due à l'acidité enfouie dans une matière dense en fait un superbe vin mais trop jeune.

A attendre sereinement pour en profiter pleinement même s'il est déjà très plaisant aujourd'hui.

Jeremy.
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: PtitPhilou, oliv, Jean-Paul B., Moriendi, Fredimen
11 Jui 2020 12:31 #302

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 204
  • Remerciements reçus 234

Réponse de Jerkke sur le sujet Domaine Bonneau du Martray, Corton-Charlemagne 2010

CR: Domaine Bonneau du Martray, Corton-Charlemagne 2010

Ouvert le matin et épaulé puis carafé 3 heures avant.
Robe pâle avec des reflets verts.
Nez classique déjà décrit auparavant, plutôt discret. Le citron ressort.
Bouche plutôt austère même si la matière et la tension sont là. On commence à avoir du plaisir mais il faut « aller le chercher ». Vin intellectuel à ce stade, bref, bu beaucoup trop tôt.

Par contre, gros potentiel dans 10 ans.

Jeremy.
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: oliv, Olivier Mottard, Moriendi, Jean-Loup Guerrin, leteckel, Fredimen
07 Aoû 2020 05:45 #303

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 5129
  • Remerciements reçus 6109
CR: Domaine Bonneau du Martray, Corton-Charlemagne 2002

Servi d'abord un peu trop froid le nez est timide mais il va s'ouvrir progressivement avec une superbe complexité.
On a du miel, un léger brioché, des plantes aromatiques et du fruit.
C'est ample, se développant crescendo avec un équilibre remarquable, puissant, fin, précis et frais. La finale est très très longue.
Grand vin.

Quentin
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Olivier Mottard, olivyeah, Benoit Hardy, leteckel, Fredimen
28 Sep 2020 19:44 #304

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 94208
  • Remerciements reçus 23473
Combien de temps pour réveiller la bête, Quentin ?
Souvenir d'un essai pas si simple il y a quelques années lors de la Paulée de Villa d'Este où le vin s'était montré assez impénétrable.
28 Sep 2020 19:48 #305

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 5129
  • Remerciements reçus 6109
Pas si longtemps que ça car je ne suis pas du genre grand préparateur (à tord) et qu'on avait plutôt soif. Je dirais qu'au bout de 30 minutes.

Quentin
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: oliv
29 Sep 2020 09:20 #306

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 94208
  • Remerciements reçus 23473

oliv écrit: Bu chez Legui

CR: Domaine Bonneau du Martray, Corton-Charlemagne, 2011



Bouchon parfait.
Robe jaune paille.
Nez très fermé, quasi mutique, sur un fin floral et boisé qu'il faut vraiment aller chercher.
Bouche d'une belle maturité en attaque, sur une forme de confort parfaitement propulsée par une très belle acidité.
Le vin propose une trame très intéressante et tient la présence sur le palais d'un tactile concentré très agréable.
En revanche, en l'état, l'aromatique totalement en dedans rend la dégustation assez intellectuelle.
Belle matière première. Mais à attendre.


On devrait toujours vérifier sa mémoire sur LPV avant de sortir le tire bouchon...
En bon mou du bulbe qui vieillit plus vite que ses bouteilles, je n'avais aucun souvenir d'avoir ouvert ce vin l'an dernier... :dash: :unsure:

Ben même cause, même effet.
Avec même un petit doute sur les capacités d'amélioration face à une bouche qui m'a semblé manquer de densité.

Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Olivier Mottard, dfried, bertou, Moriendi, Krabb, leteckel, LoneWD, Fredimen
24 Nov 2020 21:18 #307
Pièces jointes :

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 3754
  • Remerciements reçus 6874
CR: Domaine Bonneau du Martray - Corton Charlemagne 2013
Intensité correcte, c'est jeune, précis avec un boisé luxueux sur le bois scié, légère touche vanillée. Il y a aussi un joli fruit frais sur le citron, citron vert, beurre, noisette, pomme verte et une touche de pêche jaune. Mais le tout est recroquevillé sur lui-même avec une réduction sur la poudre à canon qui le rend difficile à lire et peu accessible.
Bouche moyennement puissante, fraîche mais peu causante avec une grosse réduction. Il y a du jus derrière avec une bonne énergie et une excellente longueur.
Dommage. Ouvert bien trop jeune, mais c'est prometteur.
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: oliv, Olivier Mottard, Olivier_26, Moriendi, leteckel, Fredimen
25 Nov 2020 07:00 #308

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1656
  • Remerciements reçus 3619

Réponse de Jean-Paul B. sur le sujet CR: Domaine Bonneau du Martray, Corton Charlemagne 1999

CR: Domaine Bonneau du Martray, Corton Charlemagne 1999



Bouteille ouverte et épaulée 36 heures à l'avance.
.... et il fallait bien ça, sur des Saint-Jacques à la poêle.
Nez sur les fruits jaunes, la noisette, un poil de beurre. C'est très élégant.
Bouche droite, assez large, très belle longueur avec une très agréable sensation de minéralité en finale.
Très beau vin, plus cistercien que le Clos de Perrières qui a suivi.

Jean-Paul
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: oliv, Olivier Mottard, Alex, bertou, Moriendi, tomy63, vivienladuche, Vesale
25 Déc 2020 22:55 #309
Pièces jointes :

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 204
  • Remerciements reçus 234

Réponse de Jerkke sur le sujet Domaine Bonneau du Martray, Corton Charlemagne 2013

CR: Domaine Bonneau du Martray, Corton-Charlemagne 2013

J’avais envie d’avoir ce goût particulier de ce vin et n’ayant plus de bouteilles à maturité je me décide s’ouvrir ce millésime, plus accessible dans mon souvenir. Et c’est le cas contrairement à d’autres millésimes.

Ouvert 3 heures avant, le nez est complexe avec des arômes de beau boisé, de cire, de miel mais aussi de citron.
On pourrait croire à un vin moelleux.

En bouche, le boisé est bien présent, le vin donne une impression de superposition de couches: bois, puis du gras, puis des fruits type coing puis citron puis minéral avec une finale longue ponctuée d’une belle acidité.
C’est très jeune et les critiques anglo-saxons parleraient de « baby-fat » qui doit disparaître car on sent la matière sèche (?), qu’il enrobe.

Conclusion, un vin de plaisir à ce stade et qui montre déjà une belle complexité. Mais un vin à attendre encore un bon bout de temps afin de le boire à son optimum.

Ce vin, quelque soit le millésime goûté jusqu’à présent me donne l’impression d’être constitué intentionnellement d’une matière brute mais complexe et fine pour se dépouiller lentement et arriver à un stade sublime de par le temps.
Comme si c’était la récompense d’une expérience de patience... Chapeau au vigneron d’élaborer des vins pareils.

Jerkke.
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: oliv, Olivier Mottard, Alex, Olivier_26, Moriendi, Benoit Hardy, Papé, starbuck, leteckel, Paca72
16 Mar 2021 00:08 #310

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 3813
  • Remerciements reçus 3959
Merci Jerkke pour ce magnifique Cr
(tu)
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Jerkke
16 Mar 2021 03:13 #311

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1047
  • Remerciements reçus 2250

Réponse de David Chapot sur le sujet Domaine Bonneau du Martray, Corton Charlemagne 1993

Bu aujourd'hui un CR: Corton-Charlemagne 1993 du domaine Bonneau du Martray
Robe : jaune paille soutenue, qui me fait craindre le pire...
Nez : le premier nez me fait peur, avec une impression d'oxydation, mais des nuances de noisette grillée apparaissent progressivement avec l'aération. Le nez prend 15 min pour se mettre en place et là c'est magnifique : brioche, arachide, sésame, un peu de fumé, trace de végétal racé. Superbe, impossible de lui donner un âge sinon celui d'une belle maturité.
Bouche : enveloppante, ample, tendue par de beaux amers (végétal noble) et une persistance des arômes fumés/de noisette. Le vin est une véritable caresse en bouche, avec le côté fumé/végétal noble qui le vivifie. Superbe équilibre, pas ostentatoire, mais très présent.
Conclusion : Excellent++ Très beau Bourgogne blanc arrivé paisiblement à maturité. Pas la moindre trace d'oxydation, il a même encore du temps devant lui et surprend par son caractère intemporel (j'aurais pu me planter de 15 ans à l'aveugle).. Je ne vais pas me presser pour boire les 1999, 2001, 2003, 2004 et 2006 qui me restent.
David Chapot
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: oliv, Olivier Mottard, Olivier_26, bertou, Jerkke, Moriendi
04 Avr 2021 14:49 #312

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1047
  • Remerciements reçus 2250

Réponse de David Chapot sur le sujet Domaine Bonneau du Martray, Corton 1996

Bu ce midi un CR: Corton 1996 du Domaine Bonneau du Martray
Robe : les premiers mL versés sont rouge brique, couleur chocolat
Nez : premier nez un peu cuit qui s'estompe. Apparaissent la cerise, les épices douces (canelle), de la muscade, un peu de groseille, de chocolat, des feuilles mortes. Très beau nez.
Bouche : attaque plutot fraîche, accompagnée par des tannins fermes. On retrouve les arômes de chocolat, de viande, de feuilles mortes du nez. Bouche harmonieuse, pas ultraraffinée, mais bien agréable quand-même et comme le blanc assez intemporelle
Conclusion : Très bien+. Beau pinot de 25 ans qui ne fait pas son âge. Vin harmonieux, en pleine forme, seule une petite rusticité (liée au terroir?) et un volume plus important l'empêchent d'être grand.
David Chapot
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Olivier Mottard, bertou, Moriendi
04 Avr 2021 15:21 #313

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1592
  • Remerciements reçus 3085
CR:
Domaine Bonneau du Martray Corton Charlemagne 2006
Premier nez difficile, âpre, au grillé presque vulgaire évoquant des notes soufrées. Une aération conséquente lui rendra heureusement justice. On perçoit alors des senteurs d’herbes aromatiques et de fruits blancs puis de fleurs blanches et d’épices douces provenant peut-être d’un élevage qui se fait discret. Le caillou humide s’invite par moment dans une impression globale d’intensité moyenne mais bien plus affinée et profonde qu’au départ.
Libérée de sa gangue initiale, la bouche est exceptionnelle de puissance et de densité avec une colonne vertébrale d’acier et une dynamique énergique assurant fraîcheur et superbe retour du fruit en milieu de bouche. Très belle persistance finale axée sur le caramel au beurre et des amers subtils puis se terminant sur des composés salins dominants.
Grand vin au potentiel encore manifeste.

Pierre
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: oliv, Olivier Mottard, dfried, sideway, Jerkke, Moriendi, Benoit Hardy, Vaudésir, romu, leteckel
16 Mai 2021 14:49 #314

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 5793
  • Remerciements reçus 5772
CR: Corton Charlemagne Grand Cru domaine Bonneau du Martray 2008

Nez dégageant des arômes de caramel au beurre, de céréales et quelques notes lactées très diffuses.

La bouche est mature, dense et traçante à la fois. Le jus est précis, avec un boisé bien intégré désormais. C’est puissant mais aérien à la fois, d’un équilibre sans faille avec une belle acidité donnant de l’énergie. On retrouve les arômes du nez, à savoir le triptyque caramel/beurre/céréales. Belle finale intense mais j’aurais aimé plus de longueur.

Un excellent vin, solide et bien bâti.
 
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Olivier Mottard, MatthieuS, bertou, Moriendi, thiouss
24 Aoû 2021 19:57 #315

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 94208
  • Remerciements reçus 23473
Une soirée au Petit Verdot


CR: Domaine Bonneau du Martray, Corton-Charlemagne, 2011

Fichier attaché :


Oliv
Robe jaune paille toute jeune.
Superbe nez élégant, précis, sur un grillé délicat. C'est pur et d'une magnifique précision.
Bouche parfaitement bien construite, sur un volume plein enroulé dans une belle trame acide parfaitement mûre, sur des goûts délicats de noisette, de beurre et de cailloux.
La finale offre une tenue glorieuse, avec une matière ample et salivante, d'une superbe allonge.
Un grand bourgogne dans toute son évidence et comme on aimerait en croiser plus souvent.
Superbe !

Jean-Paul B.
On est presque à fronts renversés par rapport au Breuer avec ce vin au nez vif et précis.
C'est élégant, avec une très belle matière parfaitement tenue, et une superbe longueur.
Excellent.
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Olivier Mottard, tht, bertou
30 Avr 2022 11:00 #316

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 5129
  • Remerciements reçus 6109
www.lapassionduvin.c...

CR: Domaine Bonneau du Martray Corton Charlemagne 2007

Fichier attaché :


Le nez est plus discret mais élégant sur les agrumes.
La bouche est tendu, assez lame de rasoir, sur les agrumes la finale est tendue et longue, dynamique qui assèche et qui rétracte un peu les gencives. Je pars donc sur un Loire pour cette tension. En fait celui ci est servi un poil froid, regouter ensuite un peu plus à température et on retrouve un coté plus enrobé et charmeur du chardonnay. Très bon

Quentin
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Olivier Mottard, bertou, Vaudésir
27 Juil 2022 15:03 #317

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 3768
  • Remerciements reçus 1238

Réponse de francois999 sur le sujet Domaine Bonneau du Martray Corton Charlemagne 2001

CR: Domaine Bonneau du Martray - Corton Charlemagne 2001

Cela fait longtemps que je n'ai pas regouté un bonneau du martray

Nez : chardonnay et un poil lacté
En bouche le vin est toujours harmonieux et réussi pour ce "petit" millésime en blanc

TB

Francois // chaque avis est subjectif et la somme des subjectivités fait une objectivité (F Mauss)
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Vaudésir
05 Déc 2022 12:38 #318

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 5793
  • Remerciements reçus 5772

Réponse de Benoit Hardy sur le sujet CR: Domaine Bonneau du Martray Corton Charlemagne 2006

CR: Corton Charlemagne domaine Bonneau du Martray 2006 

Nez sur la pierre à fusil, la cacahuète grillée et des notes salines.  

En bouche, on a un Corton certes léger, mais pas faiblard. Au contraire, le vin possède une magnifique tension là où beaucoup de 2006 blancs sont patauds, avec des arômes de miel et de fruits blancs. Cette tension apporte beaucoup d’énergie et en fait un vin extrêmement plaisant et gourmand, même si on attend plus de richesse et de complexité pour un grand cru. Belle finale sur la pierre mouillée et des notes grillées qui se prolongent de belle façon.  Excellent!

 
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: oliv, Olivier Mottard, sideway, Moriendi, Vaudésir, Blog, starbuck, leteckel, Garfield, Vesale, forty-one
11 Déc 2022 11:22 #319
Pièces jointes :

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 766
  • Remerciements reçus 2299
CR: Domaine Bonneau du Martray - Corton-Charlemagne 2006

Extrait de ce CR.

De bonne humeur, l'assemblée passe à table. Des coquilles Saint-Jacques gratinées aux champignons sont servies pour la grande joie de tous. Taquin, je fais goûter le vin à l'aveugle. Après un moment de flottement et aidé par l'évocation de quelques souvenirs communs, tout le monde se dirige vers la Bourgogne. Des Corton-Charlemagne de Bonneau du Martray de la seconde moitié des années 90 font partie de mes plus beaux souvenirs de vin blanc et je suis excité comme un gamin qui ouvre ses cadeaux de Noël en faisant tourner le vin dans mon verre.

La robe est de la couleur du beurre frais mais aucune trace beurrée au nez en revanche. Au contraire, le vin est est quelque peu renfrogné, avec des notes cristallines et finement citronnées. En bouche, il met aussi un peu de temps à s'ouvrir, alors qu'il avait été aéré une paire d'heures. Il fait montre de beaucoup de puissance et d'énergie, comme s'il avait été mis en bouteille hier, mais se montre avare en sensations.

Et c'est là que je sers la deuxième bouteille. Comme souvent, la différence est flagrante bien que les deux vins soient strictement identiques. Ce flacon possède la puissance d'airain du premier mais avec une complexité supérieure, fruits blancs, pointe miellée et longue finale finement saline. Tout le monde en convient : la deuxième bouteille est meilleure, le vin est un mystère, l'accord avec les Saint-Jacques est nickel et dans la vie ce qui compte c'est de se bonifier.

“N'a de convictions que celui qui n'a rien approfondi.” - Cioran // Serge
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Olivier Mottard, Jean-Paul B.
05 Jan 2023 05:52 #320

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 766
  • Remerciements reçus 2299

Réponse de Moriendi sur le sujet CR: Domaine Bonneau du Martray - Corton 2005 et 2009

CR: Domaine Bonneau du Martray - Corton 2005 et 2009

Extrait de ce CR.

On passe au rouge. J'ai choisi de rester chez Bonneau du Martray dont je n'avais jamais goûté les Corton. Un chapon de Bresse farçi aux champignons des bois et aux foies de volaille m'en donne l'occasion. La bête est magnifique et la robe des vins, servis simultanément, aussi : d'un beau grenat, elle fait encore très jeune, sans trace de tuilé. Les nez sont très différents : le 2009 est épanoui et aguicheur, me faisant des clins d'oeil pour m'inviter à le boire, tandis que le 2005 en revanche me prend de haut. 

En bouche c'est le contraire : le 2009 se montre réservé, voire hautain. Il distille avec une réserve toute aristocratique ses arômes de fruits rouge, propose une profondeur certaine mais qui reste curieusement insondable. Il y a du vin, on le sent bien, de la puissance, une belle structure tannique mais aussi une vraie austérité.

Le 2005 en revanche est un bonheur : gourmand, charmeur, harmonieux, il dégage lui aussi beaucoup de puissance mais avec des accessoires de luxe : j'ai l'impression d'être assis dans une Jaguar toutes options. Nonobstant la préférence unanime pour le 2005, les deux bouteilles s'évaporent à une telle vitesse qu'il me semble évident que des étrangers ont tapé l'incruste pour siphonner les flacons. Nous convenons tous que le vin est très mystérieux, que la maison est hantée, que les champignons avec le vin c'est cool et que all you need is love.

“N'a de convictions que celui qui n'a rien approfondi.” - Cioran // Serge
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Olivier Mottard, Vaudésir, romu
05 Jan 2023 05:54 #321

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 766
  • Remerciements reçus 2299
CR: Domaine Bonneau du Martray - Corton-Charlemagne 2002

Extrait de ce CR.

Mise en joie par le Meursault, la compagnie se risque avec le sourire sur le Charlemagne. Bouchon impeccable, le nez était réduit à l'ouverture mais dans les verres, tout va bien. La robe a commencé a évolué très légèrement, le nez est discret sur des notes florales. La bouche est en longueur, proposant une progression avec d'abord des notes minérales, avant d'aller vers les agrumes. C'est un vin d'une belle finesse, qu'il faut aller chercher quelque peu car il se présente un peu comme une ombre chinoise : joli, tentateur mais un brin évanescent.

“N'a de convictions que celui qui n'a rien approfondi.” - Cioran // Serge
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Alex, Jean-Paul B., Benoit Hardy
11 Jan 2023 23:58 #322

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 5129
  • Remerciements reçus 6109
Bu   ici

CR: Domaine Bonneau du Martray - Corton-Charlemagne 2008

Icna :
Le nez est puissant, beurré, un peu de vanille, des fruits jaunes et du mentholé.
La bouche est large, beurrée avec un léger côté noix de coco. Il y a un joli dynamisme avec du tilleul et des agrumes confits. C'est puissant, très bon mais ça manque d'un peu de subtilité. C'est très bon quand même.

Enzo daviolo :
Nez diffus et réduit au départ, iodé puis qui s’ouvre sur du beurré/mentholé assez agréable sans que cela soit très expansif.
Par contre j’ai adoré la bouche juteuse, très énergique, citronnée avec une tension importante, un côté traçant même si aromatiquement sur la retenue. Très beau, surement jeune encore, mais un gros cran au dessus du précédent pour moi. J’ai pensé à un GC chablisien. Très Bien +.

Quentin
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: denaire, Moriendi
15 Avr 2023 22:00 #323

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 20531
  • Remerciements reçus 7505
Bu    ICI    

CR: Domaine Bonneau du Martray Corton Charlemagne 2008 



La robe est dorée.
Son nez est riche, confit, boisé, sur le citron confit  et la noix de coco.
La bouche est élancée, avec une matière concentrée au toucher moelleux, sur des notes citronnées /  beurrée rafraîchies par de la groseille à maquereau.
La finale est intense, mariant les notes boisées et le lemon curd.

Eric
Mon blog
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: denaire, La Vie est une Fête, Benoit Hardy, LLDA
04 Sep 2023 06:58 #324
Pièces jointes :

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 5793
  • Remerciements reçus 5772
Bu ici

CR: Corton Charlemagne Grand Cru domaine Bonneau du Martray 2001

Surprise! C’est oxydé. Nous sommes bien en Bourgogne donc, évidemment, un grand cru qui coute une blinde et qui doit être attendu 20ans, comment cela pourrait en être autrement!
 
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: LLDA, Fredimen
04 Déc 2023 20:07 #325

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 918
  • Remerciements reçus 1422
Bon anniversaire Bassaler !


CR: Corton grand cru 2011, domaine Bonneau du Martray : magnifique nez profond, sur les fruits noirs, une pointe évoluée à peine perceptible. Notes grillées fines, léger fumé, tendre réglisse. Impression tannique poudrée à l’aération. Avec le filet mignon, le fruit ressort, devient plus éclatant et cristallin. Bouche magnifique, un faux-maigre sur une belle acidité qui va allonger le vin et nos impressions. Tannins nobles, déjà bien fondus mais avec du caractère. Finale finement caillouteuse, habillée par la structure, laissant une grande suavité en bouche. TRES GRAND VIN

 
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Jean-Paul B., Moriendi, jd-krasaki
24 Fév 2024 20:49 #326
Pièces jointes :

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Modérateurs: Cédric42120GildasPBAESstarbuckMartinezVougeotjean-luc javaux