Nous avons 2309 invités et 68 inscrits en ligne

Domaine Albert Grivault, Meursault

  • Messages : 2282
  • Remerciements reçus 1371
CR: Albert Grivault - Bourgogne blanc Clos du Murger 2014 : Couleur or pâle, nez bien marqué par le grillé/toasté, pas très beurré mais très citronné derrière. Bouche vive, tendue, pas très grasse, l'élevage se sent surtout par ces notes toastées, très citrique, un peu austère même. Finale assez longue pour un générique où on sent enfin un petit côté beurré. A attendre encore un peu peut-être ?
Pas mauvais au final mais pour 20-25€ il y a mieux en Bourgogne blanc.
11 Mai 2018 19:08 #211

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 6314
  • Remerciements reçus 2450
CR: Domaine Albert Grivault, Meursault 1er Cru Perrières, 2008

Aromatique monolithique sur un fruité blanc/fumée qui ne me parle pas vraiment
Bouche tendue, de la matière mais l'acidité est haute presque dérangeante à partir du milieu de bouche.
Bonne persistance

Le vin fait encore très jeune, et il a toujours été gardé dans des caves faisant du 12/22°C sur l'année. Comme quoi l'influence des conditions de conservations sur la fatigue des vins... Au bilan, je suis resté à la porte et j'avoue ne pas avoir pris spécialement de plaisir avec cette bouteille malgré des qualités de bouche indéniables (heureusement seulement payé 40€ en 2011...)

Marc
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Jean-Paul B.
02 Jan 2019 19:02 #212
Pièces jointes :

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 84306
  • Remerciements reçus 10335

Réponse de oliv sur le sujet Domaine Albert Grivault

Meursault
Entretien avec Michel Bardet.

www.bourgogne-info.e...
14 Fév 2019 15:32 #213

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 472
  • Remerciements reçus 1427
CR: Domaine Albert Grivault, Meursault Clos du Murger, 2015
Robe : jaune soutenu
Nez : a l'ouverture, prédominance des arômes grillés/toastés et patissiers. Après 2 heures (épaulée et remise en cave), le toasté s'estompe et on a des arômes de brioche/crème pâtissière, des fruits jaunes bien mûrs/ananas rôti, la pierre mouillée aussi.
Bouche : un vin assez gras, enrobant, avec ces mêmes tonalités patissières/noisette/fruits jaunes, un poil pataud cependant (manque de tension, sûrement le millésime associé a un élevage quand même présent), longueur moyenne.

Bien +
Charles
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Vesale
22 Avr 2019 18:56 #214
Pièces jointes :

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 410
  • Remerciements reçus 118
CR: Domaine Albert Grivault, Meursault 1er cru Clos des Perrières 2001



Bue avant 2 grands rouges pour une superbe trilogie 2001, puis en parallèle sur le fromage
Bouteille gardée en sceau à glace à température idoine tout le repas. Ouverte une petite demi-heure avant le repas. Bouchon légèrement imbibé.
Robe: Éclatant jaune doré. Limpide.
Nez: Complexe dès le premier nez. Je m'attendais à un côté exotique et miellé. Mais non, c'est plutôt un mélange floral (fleurs blanches), agrume (citron) et fruits secs (amande). Cela se développe dès le deuxième nez. Magnifique.
Bouche: L'attaque est nette. Puis rapidement une belle amplitude prend le palais, sur une très belle longueur. On retrouve le côté agrume (mais aussi pomme verte) qui pulse et le côté amande-noisette qui enveloppe. C'est très bon et se marie parfaitement avec les asperges de chez Robert Blanc préparées de façon exquise.
Plus tard, sur des fruits de mer et le fromage, ce vin s'est toujours révélé aussi équilibré. Et d'une forme olympique. Cette bouteille aurait pu tenir encore cinq ans facile à mon sens.
C'est peu dire que j'ai adoré. Comme tout la tablée.
Salutations
Christophe
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: oliv, starbuck, leteckel, Vesale
11 Jui 2019 17:52 #215
Pièces jointes :

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2114
  • Remerciements reçus 2932
Comme toi Christophe, j'avais adoré cette bouteille.
On ne le dit pas assez (et c'est peut-être tant mieux car cela permet encore de trouver des vins à des prix presque abordables), mais la bourgogne a produit en 2001 des excellents chardonnay, et surtout, très peu touchés par la prémox (bien moins que 2002 par exemple, millésime pourtant placé bien au-dessus par la critique), ce qui permet de boire ces vins avec une évolution qui leur va souvent à merveille.
ArnoulD avec un D comme Dusse
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Cristobal
11 Jui 2019 21:13 #216

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 718
  • Remerciements reçus 261
CR: Domaine Albert Grivault, Meursault 1er cru Clos des Perrières 2010

-Couleur or clair.
-1er nez en finesse qui monte rapidement en puissance et en complexité sur la brioche, le beurre, la crème patissière, amandes/noisettes grillées, frangipane, fumé, florale, agrumes frais/confit, puis pierreux.
Un arôme désagréable qui oscille entre ce qui me semble de la colle ou des champignons viennent gâcher le tableau, dommage...
- La bouche est quand à elle traçante, puissante , saline et pierreuse, enrôlé d'un joli gras et d'une belle longueur portée par l'acidité.

TB, voir plus si je n'avais pas un doute sur le petit défaut du nez, surtout que le domaine n'est pas des plus réputé par l'invariabilité de ses bouteilles.

J'en rachèterai pas non plus aux tarifs actuels.
Romu
AlcoholicA depuis 23 ans.
22 Déc 2019 19:02 #217

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 7306
  • Remerciements reçus 6378
CR: Domaine Albert Grivault – Meursault 1er cru Perrières – Clos des Perrières – 2008



Bue lors d'une dégustation de LPV Versailles de fin d'année

François
Une paire déconcertante au premier abord, riche, roborative, sur des vins tout en largeur. A l’évolution, le Grivault est demeuré trop dénué de vivacité pour me transporter.

Jean-Loup
La robe arbore un or dense.
D’une belle intensité, le nez livre une aromatique classique de brioche très beurrée et de grillé sur un fond de fruits blancs.
La bouche est très confortable, avec un beau gras qui enrobe une matière mûre et un élevage sensible mais au service du vin. Celui-ci donne d’ailleurs une impression d’équilibre et se clôture sur une finale élancée où l’aromatique grillée ressort.
Très Bien ++ / Excellent

Ludovic
Le Clos des Perrieres 08 était aussi d'un bon niveau sans être exceptionnel.

Jean-Loup
28 Déc 2019 18:06 #218
Pièces jointes :

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 575
  • Remerciements reçus 1069
Mieux vaut tard que jamais
www.lapassionduvin.c...

CR: Domaine Albert Grivault Meursault Clos des Perrières 1er Cru Monopole 2013
Nez plus discret mais d'une belle pureté
Bouche avec un superbe touché, élevage de grande classe toute en finesse. Acidité à peine marquée
Plus difficile pour moi de deviner la garde, se boit déjà très bien
oo,
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: LLDA
15 Jan 2020 18:41 #219

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1718
  • Remerciements reçus 669
CR: Domaine Albert Grivault, Meursault 1er Perrières, 2008

Une belle bouteille dans un style très beaunois, c'est-à-dire ample et beurré, avec des arômes de fruits blancs et de feuilles ainsi que des notes grillées. Plus que l'aromatique assez discrète, c'est la texture onctueuse (mais sans lourdeur) et la longueur (joliment citronnée) qui montrent que ce vin est d'un excellent pedigree. TB/EXC aujourd'hui

Je pense que cinq à dix ans de plus lui apporteront des notes tertiaires (cèpes) qui le rendront plus complexe et complet. L'équilibre est là et il n'y a pas la moindre note d'oxydation.

Ralf
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: oliv, Olivier Mottard, dt, Jean-Loup Guerrin, leteckel, LLDA, POP, Garfield, Vesale
27 Avr 2020 20:28 #220

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Olivier Mottard
  • Portrait de Olivier Mottard Auteur du sujet
  • Hors Ligne
  • Utilisateur
  • Enregistré
  • Messages : 5533
  • Remerciements reçus 4595
CR:



Domaine Albert Grivault - Meursault 1er Cru Clos des Perrières 2005
Bouchon long et de parfaite conservation.
La robe est étincelante de jeunesse, quasiment pas évoluée.
D’emblée un nez gourmand, intense sur le citron confit, le fruit blanc très frais, une touche d’amande et de verveine.
Pfiou, c’est superbe !
La bouche est un équilibre idéal entre alcool et acidité avec ces beaux arômes de citron et d’amande.
En outre, le corps est à la fois riche et élégant.
Très grande longueur tonique et savoureuse.
Quel vin !
J’espère que celles qui dorment en cave suivent la même évolution.
Excellent.

Olivier
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: PtitPhilou, oliv, Jean-Paul B., Galinsky, sideway, bertou, Moriendi, Jean-Loup Guerrin, Vaudésir, vivienladuche, leteckel, LLDA, Cristobal, Vesale
31 Mai 2020 12:23 #221
Pièces jointes :

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2552
  • Remerciements reçus 2423
Bonjour à tous,

CR: Le nez suivant évoque les mêmes origines mais avec une classe supplémentaire et un âge plus conséquent. Ce Meursault Clos des Perrières Grivault 2001, est très beau, à maturité, avec ces notes de champignon noble, de fumé/tourbé classe, droit, profond en attaque, encore plus précis et surtout puissant. La finale se détend un peu, et du coup manque d'un soupçon de puissance, et de droiture pour en faire un vin exceptionnel. Excellent 93 (17).

www.lapassionduvin.c... ici : www.lapassionduvin.c...

Amicalement, Matthieu
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Jean-Loup Guerrin, LLDA
12 Juil 2020 17:52 #222

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1877
  • Remerciements reçus 1061

Réponse de vinozzy sur le sujet CR: Domaine Albert Grivault, Meursault 2005

CR: Meursault Albert Grivault 2005

Mais d'où vient cette noble bouteille ? Roturiers de naissance, nous ne tapons que rarement dans les grands domaines bourguignons. Peut être un échange avec un amateur du site LPV ?

J'ai toujours eu un à priori défavorable sur le vieillissement des bourgognes blancs. Image d'Epinal : développement de l'amertume, acidité mordante qui ressort et nez champignonnant sur fond de boisé non intégré. Hou le vilain ! rien de cela ici :



Bouchon long et parfait, merci de cette attention rare. Nez enjôleur et puissant, vraiment puissant, qui annonce le gras, on pourrait penser à de la sucrosité si des notes citronnées ne dominaient pas. On perçoit de l'amande et des herbes fraiches, un poil médicinales.

La bouche est pleine, riche et équilibrée entre maturité..ha, ha, quelques notes de champignons frais passent par là....et on finit par une finale sur une pointe de gaz carbonique. Le chardonnay s'exprime plus ici comme un beau Chablis solaire dit ma voisine...Damned, ce n'est que la première bouteille du domaine...mais je gouterai bien aux premiers crus, moi....

Sans doute à son apogée depuis 4/5 ans...mais pas en déclin. 16/20.
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Olivier Mottard, Jean-Paul B., Moriendi, Jean-Loup Guerrin, starbuck, leteckel, LLDA, Pins, Fredimen, Garfield, Vesale
26 Sep 2020 20:20 #223
Pièces jointes :

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1179
  • Remerciements reçus 1264
Dégusté à cette occasion
CR:
Domaine Albert Grivault Meursault Clos des Perrières 2008
Bouquet évolué où traînent encore des traces d’un élevage marqué. On perçoit quand même des senteurs de miel et d’agrumes confits avec de la pomme au four et un soupçon d’encaustique. La bouche est dense, ferme, assez grasse et légèrement acidulée. Il y a du vin mais le bois présent empêche le fruit de s’exprimer et, finalement, l’ensemble reste assez lourdement à terre, sans ressort. Sans être franchement décevante cette cuvée laisse sur sa faim par manque de dynamisme et de complexité.

Pierre
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Benoit Hardy, LLDA, Fredimen
07 Oct 2020 13:19 #224

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 84306
  • Remerciements reçus 10335
Une soirée au Petit Verdot

CR: Domaine Albert Grivault, Meursault 1er cru Clos des Perrières, 2008



Oliv
Robe jaune paille vert de gris.
Magnifique nez pur et net, sur la mandarine, le menthol, une petite minéralité chablisienne toute en délicatesse, sur la croute de fromage. Le réchauffement ramène encore du fruit, avec presque une pointe exotique fraîche. Whaou !
Bouche somptueuse de panache et de jeunesse, sur une structure fuselée à la propulsion acide géniale car parfaitement enroulée dans une matière sans faille. Le point d'équilibre est parfait, sur un toucher de bouche cristallin qui roule sur la langue et lance une finale d'une infinie fraîcheur.
C'est irrésistible. Et encore très jeune d'expression.
Le bourgogne glorieux dans leur expression droite et pleine qui ont fait la réputation des blancs de la région.
Magnifique ! oo,

Jean Paul B
Grand vin blanc bourguignon. Oliv a tout dit.

Galinsky
C'est le jour et la nuit avec le vin précédent, autant au niveau de la robe qui est jaune pale et très peu évoluée pour ce flacon - Un nez apportant tout ce qui m'attire dans ce type de vin, des fruits blancs, des agrumes murs mais pas surmaturés - Une bouche traçante mais nullement stridente, une belle matière soutenue emportant un plaisir tout en longueur, une finale qui ne cesse d'évoluer (dans le bon sens) au fur et à mesure de l’oxygénation dans le verre - Cette bouteille a encore de belles années devant elle et tellement de plaisir à être ouverte aujourd'hui en passant un petit moment en carafe.

Le teckel
A coté du BM, c'est sûr que ce nez fait super frais, sur des notes de citron confit mais aussi un côté exotique qui me fait partir en direction de Chablis.
Bouche d'un superbe équilibre et pleine de relance.
Très bien.
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: LucB, flupke14, LLDA, Fredimen, Vesale
10 Oct 2020 19:48 #225

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1259
  • Remerciements reçus 1697
CR: Domaine Albert Grivault - Pommard Clos Blanc 1er cru 2013
Très joli nez sur la pivoine et la rose.
Bel équilibre en bouche, de la gourmandise, longueur moyenne.
Joli vin
Jean-Paul
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Olivier Mottard, leteckel
11 Oct 2020 22:16 #226

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 332
  • Remerciements reçus 1113
CR: Domaine Albert Grivault - Meursault Clos du Murger 2015

Garfield:
Nez noisette chèvrefeuille, pas de notes toastées / boisées, bouche bien enveloppante, très large, mais sous tendue par une très belle amertume sur le chèvrefeuille a nouveau, on retrouve un peu de beurre et noisette également, la longueur est importante pour un village, pas sur le gras mais sur la fine amertume et les notes patissières qui ne sont pas du tout lourdes. C'est un bien joli vin qui entame sa maturité je pense, les précédents exemplaires étaient moins équilibrés, soit toastés, soit trop gras.
Très bien

Vésale:
Ouverture 3h avant dégustation
Nez étonnamment « fin », noisette, poire, amande, chèvrefeuille, très légères notes vanillées
Bouche avec un gras voluptueux, tapissant, le vin se relance dès le milieu de bouche qui le projette vers une finale longue sur les notes minérales, florales et de noisette,
Très bel équilibre pour ce village encore bien jeune,
Très bien
Guillaume
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Olivier Mottard, Vaudésir, leteckel, Fredimen, Garfield
19 Oct 2020 10:48 #227

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1259
  • Remerciements reçus 1697
CR: Domaine Albert Grivault - Meursault Clos des Perrières 2004



Bouteille ouverte et épaulée 24h00 à l'avance.
Nez de fruits blanches, de l'acacia, des arômes de boulange élégante, un poil de grillé.
Bouche assez large, précise, d'une bonne longueur.
En fait, le vin souffre un peu de la comparaison avec l'exceptionnel 2008 bu il y a quelques mois.
Il a très bien tenu la comparaison avec le Corton-Charlemagne 1999 de Bonneau du Martray, bu juste avant, mais le 2008 était tellement beau .....
Là, c'est vraiment très bien, mais un cran en-dessous.
Jean-Paul
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Olivier Mottard, Moriendi, Jean-Loup Guerrin, tomy63, vivienladuche, starbuck, leteckel, Garfield, Vesale
25 Déc 2020 23:05 #228
Pièces jointes :

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 332
  • Remerciements reçus 1113
CR: Domaine Albert Grivault - Meursault Clos du Murger 2015



Dernière bouteille de cette cuvée sur ce millésime et surement la meilleure,

Nez très "meursault", fine réduction classe, pâtes d'amande, noisette, pain grillé, chèvrefeuille, fruit blancs et agrumes,

En bouche, pas de mollesse ou d'excès de lourdeur (on n'est pas sur une lame de rasoir non plus que les choses soient bien claires!), c'est juste équilibré avec du gras mais ce qu'il faut de fraicheur apportée par les notes d'agrumes et de fleurs blanches, beau volume et longueur largement au niveau pour un village,
Aucun signe de fatigue c'est encore jeune

Très bien
Guillaume
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Olivier Mottard, Jean-Paul B., Olivier_26, Moriendi, Jean-Loup Guerrin, vivienladuche, starbuck, leteckel, Vyat, Garfield, Ion
26 Fév 2021 13:15 #229
Pièces jointes :

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Olivier Mottard
  • Portrait de Olivier Mottard Auteur du sujet
  • Hors Ligne
  • Utilisateur
  • Enregistré
  • Messages : 5533
  • Remerciements reçus 4595

CR:
Domaine Albert Grivault - Meursault 1er Cru Clos des Perrières 2011
Le bouchon est très long, à peine imbibé.
Robe étonnamment jeune, de teinte or claire.
Le nez n’est pas exubérant mais néanmoins complexe sur la poire fraîche, le citron, l’amande, souligné par une discrète note grillée et fumée.
La bouche est longiligne et énergique, marquée par ces notes gourmandes de poire et de citron.
C’est très long avec une finale dense, impactante et presque tannique.
Un vin qui joue davantage dans l’élégance et la tonicité plutôt que la richesse et le confort.
On peut le goûter aujourd’hui mais il me semble plus opportun de patienter encore quelques années.
Du potentiel.
Note : 17/20.

Olivier
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: oliv, Alex, Jean-Paul B., Jean-Loup Guerrin, LucB, Papé, flupke14, GAET, starbuck, leteckel, ysildur, Garfield, Vesale
04 Mar 2021 20:26 #230
Pièces jointes :

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 48
  • Remerciements reçus 78
CR: Domaine Albert Grivault - Meursault 1er Cru Clos des Perrières 2013

Bonjour,

Bouteille bue ce WE et déception sur ce 2013 qui présentait un profil aromatique évolué et oxydé, sur la pomme. Quelle différence avec le 2008 bu il y'a 3 ans qui était superbe.

A revoir sur une autre bouteille.

P-A
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Olivier Mottard, Jean-Loup Guerrin, romu, flupke14, leteckel
22 Mar 2021 11:56 #231

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 3889
  • Remerciements reçus 3776
CR: Domaine Albert Grivault - Meursault 1er Cru Clos des Perrières 2008

Un nez très pur, floral avec de jolies notes de fruits jaunes.
Un peu de bergamote.
Une légère sensation minérale mais je ne trouve pas que ce soit ça qui domine.

Une bouche savoureuse, tout en délicatesse avec une belle acidité qui porte le vin.
C'est un vin à point qui procure beaucoup de plaisir.
J'imagine un beau 1er cru de Puligny, je n'étais pas trop loin.
Le fond de la bouteille a bien tenu, ce qui semble indiquer qu'il n'y a rien d'urgent pour ceux qui en ont en cave.
Cela dit, si j'en avais, je crois bien que j'en profiterais maintenant.

www.lapassionduvin.c...
Sylvain
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Olivier Mottard, Jean-Paul B., matlebat, flupke14
22 Avr 2021 10:39 #232

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 332
  • Remerciements reçus 1113
CR: Domaine Albert Grivault - Meursault Clos du Murger 2016



Ouvert 2h en avance

Garfield:
(Bu à J1)
Joli nez sur le sésame grillé, bouche avec une attaque sur les mêmes notes grillées, mais ensuite on a un vin qui gagne en aromatique avec un coté floral qui l'étire sur la finale, c'est élégant et digeste, assez long.
Un beau Meursault, bien équilibré, à juste maturité,

Très bien

Vésale
Nez sur les fruits blancs, une dominante florale avec du chèvrefeuille, de légères notes pâtissières et quelques fruits secs- amandes,
En bouche, c'est enveloppant, sans lourdeur, la bouche reste très fraiche en raison de cette aromatique florale à laquelle s'ajoute une touche d'agrume, très belle longueur pour un village, un beau meursault d"un certain classicisme dans le bon sens du terme,
Accord au top sur une volaille avec une crème de morille,
A boire ou à garder sans crainte,

Très bien
Guillaume
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Olivier Mottard, Jean-Paul B., Olivier_26, sideway, Moriendi, Jean-Loup Guerrin, Oyaji-sama, flupke14, starbuck, leteckel, Kiravi, Garfield
09 Mai 2021 22:01 #233
Pièces jointes :

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Modérateurs: Cédric42120GildasPBAESstarbuckMartinezVougeotjean-luc javaux