Nous avons 1908 invités et 49 inscrits en ligne

Domaine Michel Lafarge, Volnay

  • Messages : 1077
  • Remerciements reçus 405

Réponse de yr sur le sujet CR: Domaine Lafarge Beaune PC "Avaux" 2005

CR: Domaine Lafarge Beaune PC "Avaux" 2005 :

Gouté hier au restaurant cette jolie bouteille:

De couleur assez claire, la robe soulinge d'emblée une vinification peu agressive, ou l'on a pas cherché l'extraction.Légère coloration orangée dans le col de la bouteille.

Le nez est terrien, et epicé.De très bonne ampleur.

La bouche est assez légère, avec un grain très fin. On en sent presque pas les tanins malgré la jeunesse du millésime.

La finale est un peu en retrait par rapport aux promesses du nez, mais reste très honorable quand même. Peut -être faut il attendre un peu ? Sans doute.

En conclusion un bon représentant de Beaune, mais je m'interroge un peu sur l'évolution de ce vin que je trouve un peu rapide pour un 2005. Je connais par contre trop peu les vins du domaine, il suffit peut-être d'attendre car la concentration est par contre bien présente.

Ce vin a été jugé par la table comme très typique des Bourgognes "A l'Ancienne" .Un bon essai en ce qui me concerne.

YR
04 Nov 2009 10:31 #31

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 3756
  • Remerciements reçus 0
CR: Domaine Michel Lafarge - Volnay Vendanges Sélectionnées 1990

En cave depuis l'achat chez le vigneron en 1994

Ouverture 2 heures.
Belle robe rubis. Un nez agréable, humus. En bouche, le vin parait léger, mais très agréable. Un brin de dentelle, du plaisir.
La densité ressort en fin de bouche.
Un très bon vin

Claude ;)

Claude
"La musique commence là ou s'arrête le pouvoir des mots" R. Wagner
21 Mar 2010 11:56 #32

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 24
  • Remerciements reçus 0

Réponse de Franck Allemand sur le sujet CR: Domaine Michel Lafarge Volnay 2007 Vendanges sélectionnées

CR: Domaine Michel Lafarge-Volnay 2007 Vendanges sélectionnées

Bue dimanche midi un Volnay 2007 Vendanges sélectionnées de chez Michel Lafarge. Bon mariage sur un carré de porc. La robe est limpide avec une couleur grenat. Le nez est fruité et marqué par des notes de fruits rouges. Beaucoup de fraîcheur en bouche avec de beaux tannins et une bonne persistance.
La bouche est un peu serrée comme souvent chez Lafarge mais on percoit la finesse, l´élégance et une belle complexité. L´ensemble a besoin d´évoluer pour exprimer tout son potentiel et donnera une belle bouteille dans 3-4 ans.

Bonne dégustation.

Franck
14 Sep 2010 19:39 #33

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 428
  • Remerciements reçus 826
CR: Domaine Michel Lafarge: Volnay clos des chênes 1996

Bonsoir,

Volnay 1er cru, clos des chênes, 1996 : belle robe rubis sombre ; nez très discret à l'ouverture, avec une petite pointe animale. Après une longue aération (3 h), le vin se dévoile : une matière d'une grande douceur, un Volnay tout en finesse, en souplesse et en délicatesse, avec de beaux fruits noirs et une pointe épicée ; aucune dureté, aucune agressivité. Un 1996 qui semble désormais à point et même presque un peu "léger" ! En tout cas, beaucoup de plaisir.
Cordialement,

Paul
19 Sep 2010 19:52 #34

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 4405
  • Remerciements reçus 1414
CR: Domaine Michel Lafarge Volnay vendanges selectionnées 96 :

Bonsoir
ce vin arrivait sur un plat goûteux réalisé avec des pommes de terre confites dans la graisse de canard et farcies au pied de cochon (voir Philippe Alliet dans le forum Loire). Le vin reposait tranquillement depuis des années, c'est la première que je goûte dans ce millésime. les vins du domaine sont très longs à se faire et ont une "qualité" de tanins qui en fait des vins de gastronomie et aucunement des vins d'apéritif, à mon humble avis. Ils ne sont pas spécialement voluptueux quand ils sont bus seuls.Ce préambule passé, allons y voir de plus près: une couleur rubis à peine évoluée, un nez élégant et discret. Une bouche qui pourrait s'étoffer mais qui est plaisante avec des tanins qui sont fondus mais encore perceptibles. L'acidité du millésime est bien présente et permet d'enrober le gras du plat. Un accord très réussi à mon avis. Ceux qui en possèdent peuvent commencer à les boire même si rien ne presse.

Bonne journée

R
18 Oct 2010 17:56 #35

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2993
  • Remerciements reçus 1
Tout à fait d'accord avec vous Raoul !

Je me souviens de la qualité de cette cuvée dans le millésime 1994. J'en ai usé et abusé... le prix était très abordable !

Le Clos des Chênes en particulier doit être attendu très longtemps.

Dommage que nous ne puissions faire connaissance le 20 novembre... Ce n'est que partie remise ! :)

" Je n'écris pas pour une petite élite dont je n'ai cure, ni pour une entité platonique adulée qu'on surnomme la Masse. Je ne crois pas à ces deux abstractions, chères au démagogue. J'écris pour moi, pour mes amis et pour adoucir le cours du temps. " Jorge Luis Borges
18 Oct 2010 19:42 #36

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 926
  • Remerciements reçus 210

Tout à fait d'accord avec vous Raoul !


Mais y connaît pas Rachid ce mec. Y va avoir un réveil pénible... ;)

Bonne soirée à tout le monde et, par avance, toutes mes excuses à Charles !
Gilles
18 Oct 2010 20:08 #37

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 4405
  • Remerciements reçus 1414

Réponse de HERBEY 99 sur le sujet Re: Domaine Michel Lafarge

Allons Gilles quelle réputation veux-tu me faire, le bon Charles s'est laissé allé à me confondre avec un de ses bons amis, j'en suis flatté et nullement ennuyé:)

Bonne soirée à tous
R
18 Oct 2010 23:13 #38

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2993
  • Remerciements reçus 1

Réponse de charlesv sur le sujet Re: Domaine Michel Lafarge

Un petit emprunt au seigneur des buveurs, à l'immense Antoine Blondin (pas Raoul...) : je ne suis pas sûr que nous partagions le même zinc tous les trois !

" Je n'écris pas pour une petite élite dont je n'ai cure, ni pour une entité platonique adulée qu'on surnomme la Masse. Je ne crois pas à ces deux abstractions, chères au démagogue. J'écris pour moi, pour mes amis et pour adoucir le cours du temps. " Jorge Luis Borges
19 Oct 2010 07:34 #39

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 926
  • Remerciements reçus 210

Réponse de Gilles T sur le sujet Re: Domaine Michel Lafarge

Charles,
J'ai comme l'impression que mon innocent message vous a quelque peu froissé. J'en suis désolé. Cela ne se voulait pourtant qu'un trait d'humour (avec excuses préalables et smiley associé !).
Bonne journée,
Gilles
19 Oct 2010 10:11 #40

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 527
  • Remerciements reçus 1

Réponse de Raoul sur le sujet Re: Domaine Michel Lafarge

Pendant ce temps là Raoul il attend son Volnay Clos des Chênes 2001 avec impatience ... (je crois que j'ai le temps à lire vos messages).

Cordialement

Raoul (le vrai...enfin presque)
20 Oct 2010 18:59 #41

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1725
  • Remerciements reçus 687
CR: Domaine Michel Lafarge Volnay Clos des Chênes 1995

Après un 2000 agréable (très réussi pour cette petite année) et un 1998 bouchoné (snif !) j'ai enfin trouvé un bouteille de Lafarge pour combler mes attentes (meilleur Volnay avec les Santenots de Lafon, selon Clive Coates, par exemple).

A l'ouverture le nez est sérieux et un peu terreux mais il évolue (sans carafe !) vers un très beau nez fruité, sur des fruits rouges un peu cuits, comme une soupe de fraises.

En bouche, pareil, le vin est très noble, avec un très beau fruit. Il est à la fois puissant, dense et d'une grande fraîcheur (impression d'une trame calcaire). Seul les tanins trahissent la "jeunesse" du vin ; au début ils sont très durs (et le magret de canard est d'un très bon accord) - plus tard ils restent présents mais sans l'agressivité du début.

Grand vin, qui sera sans doute encore meilleur dans 5 ans

Ralf
11 Nov 2010 15:01 #42

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 50
  • Remerciements reçus 0

Réponse de Lilicol sur le sujet CR: Domaine Michel Lafarge Volnay 1999

CR: Volnay village 1999 Michel Lafarge

Robe rubis encore soutenue
Nez discret mais profond sur la cerise noire mais présentant un beau registre végétal herbacé, la réglisse (zan), le poivre blanc et des notes légèrement fumées (cendres).
La bouche est large, dense, dotée d’une matière riche traitée sans fard. Les tannins encore présents plutôt rustiques desservent le touché de bouche mais au total c’est un beau volnay village traditionnel encore sur la réserve.
Goûté il y a un an le vin se montrait encore austère confirmant les remarques sur le domaine. De beaux vins d’un vigneron à « l’ancienne » dont les vins austères dans leur jeunesse ne se livrent qu’après une longue garde.
12 Jan 2011 01:29 #43

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 16
  • Remerciements reçus 0

Réponse de emmental sur le sujet CR: Domaine Michel Lafarge Beaune Grèves 2002

CR: Beaune Grèves 2002 Michel Lafarge
En tout même impression que Lilocol sur le vin prédédent (Volnay 1999):
Un Pinot vinifié" à l'ancienne" - style assez droit avec des tannins un peu rustiques et une acidité qui marque trop par rapport au volume du vin. Au plan aromatique la barrique domine le fruit une touche trop mûr. En tout pour un vin issu d'un millésime sans complications majeures un peu décevant - il manque de précision et de buvabilité.
18 Mai 2011 16:30 #44

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 4405
  • Remerciements reçus 1414

Réponse de HERBEY 99 sur le sujet Re: Domaine Michel Lafarge

Bonjour
je n'ai pas de souvenir précis de ce Beaune grèves 2002, en revanche un souvenir ébloui de son ainé de 1969 bu chez les Lafarge à un repas. Le vin fut débouché et servi dans la foulée à une tablée de joyeux convives. Un fruit très présent, gourmand même. Les vins des Lafarge sont des coureurs de fond qui gagnent énormément à vieillir. On ne leur laisse pas le temps, dommage.

PS nous avions bu ce même jour Clos des chênes 1992, Un Volnay (j'ai oublié de quel cru il s'agissait) 1973. Le 69 était à mon sens le plus marquant
19 Mai 2011 09:10 #45

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 14
  • Remerciements reçus 0

Réponse de raphael fassotte sur le sujet Beaune Grèves 2006

Salut à tous,

Une connaissance me propose 6 bouteilles de Beaune Grèves 2006 à un prix qui me semble intéressant.

Quelqu'un a eu l'occasion de le déguster?

Merci d'avance pour vos CR :-)

Raph

"Le vin est un professeur de goût, il est le libérateur de l'esprit et l'illuminateur de l'intelligence." - Paul Claudel
16 Sep 2011 16:42 #46

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 4405
  • Remerciements reçus 1414

Réponse de HERBEY 99 sur le sujet Re: Domaine Michel Lafarge

Bonsoir

deux choses:
- il n'est pas impossible que le domaine ait encore ces vins à la vente. Il faut toujours commencer par là, et goûter au fût chez Fred et Michel Lafarge, ce n'est pas rien!
- il faut connaitre ce style, que personnellement j'apprécie beaucoup, des vins à l'ancienne qui sont de vrais compagnons de table mais demandent un vieillissement prolongé en cave.

J'ai déjà écrit à plusieurs reprises sur ce domaine que je suis sans défaillir depuis près de 20ans. "L'emprise" du père, Michel, vigneron remarquable dans la lignée des grands de Bourgogne (je n'aurai pas peur de citer les plus célèbres) est encore perceptible. les vins sont "serrés" et tanniques et se font lentement. Des dégustations au domaine avec des vins fringants de plus de 40 ans, parfois dans des millésimes réputés ingrats, m'inclinent à une confiance totale. Depuis quelques années, 2006 probablement un des premiers de la nouvelle "donne", les vins sont plus aimables jeunes sans toutefois laisser penser que la garde leur sera préjudiciable.
Vous l'aurez compris, ce domaine est pour moi incontournable, accueil d'une rare urbanité et des vins qui me satisfont pleinement. je renvoie les amateurs au très beau reportage de JL Subtil dans un vieux numéro du rouge et blanc.
Bonne soirée
R
16 Sep 2011 23:03 #47

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 8201
  • Remerciements reçus 801
CR:domaine michel Lafarge 1999 volnay "vendanges sélectionnées"

j'avais en fait eu 2 échos sur ce flacon : l'un me disant qu'il était à point superbe, l'autre que les 99 en général fallait leur foutre la paix.

j'aurais du écouter la seconde affirmation !

nez un peu simple évoquant le poivre moulu, la réglisse, la fraise écrasée acidulée, manquant de complexité et de profondeur

la bouche se présente comme... vérouillée ! certes on sent des notes de rose pointer leur nez de manière fugace (comme si les roses avaient un nez...) mais les tanins sont encore marqués même si mûrs et la longueur impressionne ...

bref il est urgent d'attendre, ce qui sera fait pour ses petites soeurs

en l'état, assez bien+ à revoir bien plus tard


frédéric Gautier, passionné
membre de poids de LPV haute-normandie ...
fgsuperfred.canalblog.com
20 Oct 2011 21:00 #48

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 166
  • Remerciements reçus 0

Réponse de garlaban sur le sujet CR: Michel Lafarge Aligoté "raisins dorés" 2009

CR: Michel Lafarge Aligoté "raisins dorés" 2009 :

Bonjour
L'aligoté 2009 "raisins dorés"dégusté à 2 reprises ces derniers jours est particulièrement agréable à mon goût.
La rondeur du millésime est parfaitement équilibrée par la tension des vieilles vignes et l'acidité du cépage.
Une approche peut être moins "ultime" (voire cinglante parfois) prisée de certains amateurs mais pour ma part un plaisir non dissimulé à l'apéritif voire plus.
rémy
06 Déc 2011 10:11 #49

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 6334
  • Remerciements reçus 2493
CR: Domaine Michel Lafarge - Volnay 1er Cru Clos des Chênes - 1998

Le nez est magnifique, d'une compléxité et d'une classe folle: fruits rouges frais, cèdre (comme dans le CR de Claude Chibani), ronce, fleur (rose), feuille séchée. Très changeant, un nouvel arôme à chaque coup de nez!
La bouche est fraîche, élancée, d'un beau volume, avec des tannins qui se manifestent et serrent un peu la finale (très discret en mangeant). On y retrouve toute l'aromatique du nez.
Belle finale élégante très très persistante

Superbe (tu)

Marc
02 Mai 2012 16:18 #50

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2471
  • Remerciements reçus 662

Réponse de Galinsky sur le sujet CR: Michel Lafarge Aligoté "raisins dorés" 2009

CR: Michel Lafarge Aligoté "raisins dorés" 2009 :

Décidé à constater l'évolution d'un vin du Domaine Lafarge (pour lesquels le temps de garde en bouteille n'est pas un vain mot), je choisi d'ouvrir pour ce déjeuner une bouteille de Volnay "Vendanges Sélectionnées" Domaine Lafarge 1995 :

La robe marque son évolution par des couleurs tuilé (sans exagération tout de même) - Le nez s'exprime au travers d'arômes de fruits rouges compotés et fleurs séchés ponctué de fines épices - En bouche l'aération dans le verre, au fur et à mesure que la bouteille se vide, va lui faire le plus grand bien et les tanins s'épurent, l'ensemble s'étire doucement. Commençant à être sur son plateau de maturité, cette bouteille pourra encore tenir quelques années sans problème, mais son ouverture fut un bon plaisir... Mais uniquement pour les amateurs de pinot fin et évanescent. BIEN ++

Eric
13 Mai 2012 20:07 #51

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 84566
  • Remerciements reçus 10706

Réponse de oliv sur le sujet CR: Domaine Michel Lafarge, Volnay, 2006

CR: Domaine Michel Lafarge, Volnay, 2006

La robe est assez peu extraite et présente un léger début d'évolution.
Le nez est assez fermé. Malgré le passage en carafe, le vin s'exprime sur des notes d'épices et un côté vieux bois qui masque le fruit.
La bouche est stricte, construite sur une acidité un peu dissociée d'une matière qui m'a semblé manquer de chair.
La finale est dévorée par des tanins assez secs.

Si le vin s'en sort pas trop mal sur des oeufs meurettes ([size=x-small]dont la sauce n'arrive pas à la cheville de celle de maitre Al' [/size] ;)), le gras gélatineux du jambon persillé qui les précédait renforçait cette structure acide en donnant une impression de maigreur.

A revoir.
13 Mai 2012 20:51 #52

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2520
  • Remerciements reçus 2
CR:
VOLNAY vendanges sélectionnées 1996

cr après quelques heures d' aération


La robe est assez claire mais très rubis, pas de signe extérieur de vieillesse!
La classe ce nez, pour qui aime la subtilité! Cà pète la fraise des bois avant même de verser le vin dans les verres, puis viennent
se greffer des arômes végétaux de queue de cerise, je ressens de la terre remuée et clairement une note de fût. La fraise domine et ce nez est encore diablement jeune.
Un toucher de bouche très doux malgré la structure acide bien présente, un peu rustique. Encore monolithique dans son expression aromatique mais belle finale
assez longue et au fruit très pur. TRES BIEN, à attendre!

Je disais à l' ami rachid que j' avais ressenti la même sensation de classe naturelle et sans chichis que sur des cornas de clape. On sent bien que l' on n' est
pas en grand cru, faut pas exagérer non plus mais Beaucoup de plaisir à table, la famille à (tu).

Amicalement,
Paul
27 Jui 2012 19:16 #53

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 4405
  • Remerciements reçus 1414

Réponse de HERBEY 99 sur le sujet CR: Michel Lafarge

CR:

Bonsoir
samedi entre les magnums de l'ami Vincent, les notes chavirées de clarinette basse et la rondeur voluptueuse des notes de Claude Tchatmitchian, deux superbes magnums apportés par Chantal et Fred Lafarge, des vignerons comme on en rêve!!

On commence par un magnum de Volnay 93 vendanges sélectionnées. Les Lafarge ont assuré un vin aux senteurs de fleurs séchées et épicées, une longueur et une délicatesse encore "corsetée" par une présence tannique qui rappelle les vins de Claude Dugat. Vient ensuite un magnum de Beaune grèves 91 à la structure à la fois éthérée et d'une présence incroyable. Pour moi le vin rouge de la soirée.
Souvenir encore bien vif d'un Beaune Grèves 1969 bu chez eux voici deux ans.

Bonne journée

R
05 Sep 2012 10:26 #54

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2226
  • Remerciements reçus 81
CR:Domaine Michel Lafarge, Bourgogne Pinot noir 2007 :

Robe grenat, assez claire. Nez un peu réduit mais qui laisse quand même bien apparaitre de beaux arômes de fruits rouges frais.

En bouche, on démarre avec une matière légère, pas une grosse structure, tanins absents, beaucoup de fruit soutenu par une acidité bien perceptible. Finale pas très longue mais assez fraiche. Le vin présente les caractéristiques du millésime mais aussi pas mal de finesse.
21 Sep 2012 13:01 #55

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2226
  • Remerciements reçus 81
CR:Domaine Lafarge, Bourgogne Pinot noir 2009

Robe claire, nez sur les fruits rouges indéniablement (framboise, groseille), c'est très joliment fait, assez pur.

En bouche, très peu de matière ce qui m'étonne compte-tenu du millésime, un vin assez simple, net sur des arômes fruités, mais avec une finale courte et au final ni complexité, ni matière. Je dois avouer être un peu déçu.
01 Oct 2012 10:46 #56

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 5
  • Remerciements reçus 0
CR: Domaine Michel Lafarge Volnay Clos des Chênes 99
Ouvert ce week end avec un magrêt de canard et une poellée de cèpes, et bien c'était très bon. Robe pas trop évoluée, au nez on arrive sur du tertiaire, un peu d'humus ( c'est pas péjoratif), des épices avec une belle delicatesse.
La bouche est mure à point, on retrouve le tertiaire du nez mais toujours de très belle facture. le vin est bon à boire à mon sens. On sent une typologie "ancienne " de bourgogne et là non plus c'est pas pejoratif. Belle finesse, bien typé Volnay
Le millésime étant très beau dans ce coin de la cote de Beaune , je ne sais pas si le vin va encore gagner à vieillir ? Si Quelqu'un a des idées je suis preneur, en tous les cas si vous en avez, ne vous privez pas de passer un bon moment avec cette bouteille...
David
01 Oct 2012 19:49 #57

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 3362
  • Remerciements reçus 762

Réponse de iceteayer sur le sujet CR:Domaine Michel Lafarge Beaune Les Aigrots 2010

CR:Beaune Les Aigrots 2010, Michel Lafarge
Je trouve le nez de celui ci moins "pétant" que le santenay servi en parallèle. C'est plus fin, presque pas assez expressif pour le coup. En toute honneteté, je n'ai pas ressenti grand chose :S.
La bouche est en revanche relativement boiséeavec une acidité assez présente qui reste dans les gencives mais qui pour moi, n'est pas non plus désagréable. La longueur est peut etre plus importante sur une belle fraicheur avec des touches un peu florales.

Julien
14 Jan 2013 21:45 #58

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 84566
  • Remerciements reçus 10706
[size=x-small] Un vin bu lors d'une très chouette soirée ! [/size]

CR: Domaine Michel Lafarge, Beaune PC Les Aigrots, 2010

images.glop.fr/OlivL...
Iceteayer
Je trouve le nez de celui ci moins "pétant" que le santenay servi en parallèle. C'est plus fin, presque pas assez expressif pour le coup. En toute honneteté, je n'ai pas ressenti grand chose confused smiley.
La bouche est en revanche relativement boiséeavec une acidité assez présente qui reste dans les gencives mais qui pour moi, n'est pas non plus désagréable. La longueur est peut etre plus importante sur une belle fraicheur avec des touches un peu florales.

Nol
Là on est plusieurs crans au-dessus en matière d’élevage : on ne sent que cela, avec des arômes de brûlé peu agréables. On cherche le fruit… Bien incapable de situer ce vin et notamment de reconnaître le chardonnay. Déception à la découverte de l’étiquette car j’apprécie beaucoup les Volnay du domaine. Il faudra essayer un autre blanc, un peu moins jeune, pour voir comment le bois peut être absorbé.

Marc C
Nez discret
La bouche est très marquée par un boisé/brulé désagréable et de l'amertume
On a également l'impression que cela manque un peu de matière.
Regoûté en fin de repas, il est un eu plus en place mais cela reste peu avenant

o_g
Nez un peu chimique et de bois brûlé. C'est âpre en bouche.

FloLevBen
Robe dorée. Nez encore très boisé mais un boisé plus « chaud » que le précédent vin, pas beaucoup de fruit, peut-être quelques fruits jaunes ? On retrouve le bois en bouche mais le vin est moins aimable que le précédent. Je suis peut-être un peu moins optimiste sur l’avenir qu’avec le Santenay. Dommage car dans le fond ce vin pourrait être plaisant.

Oliv
La robe est jaune paille
Le nez est marqué par un boisé brûlé, des notes végétales et un alcool très perceptible.
La bouche semble un peu diluée, sur une acidité forte et une matière qui manque de concentration.
La finale est courte et asséchante.
En fin de repas, le vin semble avoir pris un peu de volume mais reste néanmoins assez décevant.

Benji
Un nez qui semble un peu poussiéreux.
En bouche, de la tension mais assez peu d'expression à ce stade, on retrouve des notes d'élevages.
Peu de plaisir en l'état.
NB le vin regoûté au moment du fromage causait beaucoup plus. Je pense qu'il nécessite, à ce stade, pas mal d'air pour s'exprimer.
20 Jan 2013 15:35 #59

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 84566
  • Remerciements reçus 10706
[size=x-small] Un vin bu lors d'une très chouette soirée ! [/size]

CR: Domaine Michel Lafarge, Beaune PC Les Aigrots, 2010

images.glop.fr/OlivL...
Iceteayer
Je trouve le nez de celui ci moins "pétant" que le santenay servi en parallèle. C'est plus fin, presque pas assez expressif pour le coup. En toute honneteté, je n'ai pas ressenti grand chose confused smiley.
La bouche est en revanche relativement boiséeavec une acidité assez présente qui reste dans les gencives mais qui pour moi, n'est pas non plus désagréable. La longueur est peut etre plus importante sur une belle fraicheur avec des touches un peu florales.

Nol
Là on est plusieurs crans au-dessus en matière d’élevage : on ne sent que cela, avec des arômes de brûlé peu agréables. On cherche le fruit… Bien incapable de situer ce vin et notamment de reconnaître le chardonnay. Déception à la découverte de l’étiquette car j’apprécie beaucoup les Volnay du domaine. Il faudra essayer un autre blanc, un peu moins jeune, pour voir comment le bois peut être absorbé.

Marc C
Nez discret
La bouche est très marquée par un boisé/brulé désagréable et de l'amertume
On a également l'impression que cela manque un peu de matière.
Regoûté en fin de repas, il est un eu plus en place mais cela reste peu avenant

o_g
Nez un peu chimique et de bois brûlé. C'est âpre en bouche.

FloLevBen
Robe dorée. Nez encore très boisé mais un boisé plus « chaud » que le précédent vin, pas beaucoup de fruit, peut-être quelques fruits jaunes ? On retrouve le bois en bouche mais le vin est moins aimable que le précédent. Je suis peut-être un peu moins optimiste sur l’avenir qu’avec le Santenay. Dommage car dans le fond ce vin pourrait être plaisant.

Oliv
La robe est jaune paille
Le nez est marqué par un boisé brûlé, des notes végétales et un alcool très perceptible.
La bouche semble un peu diluée, sur une acidité forte et une matière qui manque de concentration.
La finale est courte et asséchante.
En fin de repas, le vin semble avoir pris un peu de volume mais reste néanmoins assez décevant.

Benji
Un nez qui semble un peu poussiéreux.
En bouche, de la tension mais assez peu d'expression à ce stade, on retrouve des notes d'élevages.
Peu de plaisir en l'état.
NB le vin regoûté au moment du fromage causait beaucoup plus. Je pense qu'il nécessite, à ce stade, pas mal d'air pour s'exprimer.
20 Jan 2013 15:35 #60

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Modérateurs: Cédric42120GildasPBAESstarbuckMartinezVougeotjean-luc javaux