Nous avons 1457 invités et 17 inscrits en ligne

Domaine Henri Germain & Fils, Meursault

  • Luc Javaux
  • Portrait de Luc Javaux Auteur du sujet
  • Hors Ligne
  • Administrateur
  • Administrateur
  • Messages : 26095
  • Remerciements reçus 945

Domaine Henri Germain & Fils, Meursault a été créé par Luc Javaux

DOMAINE HENRI GERMAIN ET FILS



2 bis, rue du Moulin Judas
21190 Meursault
Tél. : +33 (0)3 8021 22 04
Fax : +33 (0)3 80 21 67 82
Mail : domaine.h.germain-et-fils@orange. fr

* Facebook Domaine Henri Germain et Fils

* Instagram Domaine Henri Germain et Fils




Copié-collé des notes de dégustation du club toulousain In Vino Veritas :

Accueil charmant du fils de la maison, Jean-François Germain ; ce que nous voyons du domaine respire l'artisanat méticuleux et le meilleur classicisme. Sérieuses, généreuses, probes, pures : les matières sont de grande qualité, affinées par des élevages longs. Nous avons pu constater que, dans leur jeunesse, les vins, volontairement assez réducteurs, s'expriment de façon parfois un peu monolithique. La superbe verticale des Charmes nous a permis de comprendre à  quel point la patience était nécessaire pour que leur potentiel soit pleinement exprimé.

CR:

Domaine Henri Germain - Meursault 2003 (sur fût)

Notes : DS13,5/14 - PC14

Matière très riche, pourtant pure et d'expression aromatique assez libre ; peu de vivacité, un profil qui se rapproche d'un Hermitage blanc.

Domaine Henri Germain - Meursault "Chevalières" 2003 (sur fût)

Notes : DS14/14,5 - PC14,5/15

Toujours dense, épais mais pur, avec un peu plus de vivacité.

Domaine Henri Germain - Meursault "Limozin" 2003 (sur fût)

Notes : DS14 - PC14

Riche, lourd, vraiment "sudiste".

Domaine Henri Germain - Meursault premier cru "Charmes" 2003 (sur fût)

Notes : DS14,5 - PC15

Encore un vin au profil opulent, net et bien structuré cependant.

Domaine Henri Germain - Meursault premier cru "Perrières" 2003 (sur fût)

Notes : DS15,5 - PC16

Très corsé, dense, minéral (finale saline) ; le corps semble vraiment massif.

Domaine Henri Germain - Chassagne-Montrachet premier cru "Morgeot" 2003 (sur fût)

Notes : DS14,5 - PC15

Belle tenue, de la présence en bouche, large, charnu, chaleureux. Les 2003 sont ici vraiment typés par le millésime : très denses, souvent massifs, peu nerveux.

Domaine Henri Germain - Chassagne-Montrachet (rouge) 2003 (sur fût)

Notes : DS13,5 - PC12,5

Ce premier rouge est aussi chaleureux que les blancs, propre, rond, souple, très crème de cassis.

Domaine Henri Germain - Meursault "Clos des Mouches" (rouge) 2003 (sur fût)

Notes : DS14 - PC14

Plus frais et plus gourmand, même si une pointe de chaleur alcoolique ressort en finale.

Domaine Henri Germain - Beaune premier cru "Bressandes" (rouge) 2003 (sur fût)

Notes : DS14,5 - PC14

Expression aromatique épicée, viandée ; corps solide, un peu lourd en finale.

Domaine Henri Germain - Chassagne-Montrachet (rouge) 2002

Notes : DS14 - PC13

Un vin carré : joli fruit sur une trame vigoureuse, rustique.

Domaine Henri Germain - Meursault "Clos des Mouches" (rouge) 2002

Notes : DS14,5/15 - PC14

Assez vif, fruit pointu, guilleret.

Domaine Henri Germain - Beaune premier cru "Bressandes" (rouge) 2002

Notes : DS15 - PC14,5

Plus d'allonge, de jolis tannins, expression encore austère.

Domaine Henri Germain - Meursault 2002

Notes : DS14 - PC14

Pur, vif, ce vin paraît assez léger après les 2003 ; belle acidité croquante et bonne rémanence.

Domaine Henri Germain - Meursault "Chevalières" 2002

Notes : DS14,5/15 - PC14,5/15

Même profil, bâti autour d'une charmante vivacité, avec semble-t-il plus de fond.

Domaine Henri Germain - Meursault "Limozin" 2002

Notes : DS14/14,5 - PC15

Plus de rondeur et d'ampleur, de densité, mais aussi un profil moins aérien.

Domaine Henri Germain - Meursault premier cru "Charmes" 2002

Notes : DS16/16,5 - PC15/15,5

Matière très sérieuse, beaucoup moins prête que les précédentes, charpente notable, expression aromatique très réservée.

Domaine Henri Germain - Meursault premier cru "Perrières" 2002

Notes : DS16+ - PC16+

Le terroir parle : même nez que le 2003 (sur la poire et le calcaire), même minéralité saline en finale. Belle matière, tendue, longue, présente.

Domaine Henri Germain - Chassagne-Montrachet premier cru "Morgeot" 2002

Notes : DS15/15,5 - PC15/15,5

Nez largement ouvert évoquant la semoule beurrée et l'anis. Matière ronde, ample, miellée, qui occupe bien la bouche. Vin en largeur alors que les Meursault sont plus en longueur.

Domaine Henri Germain - Meursault "Limozin" 2001

Notes : DS14,5/15 - PC14,5/15

Opulent, presque exotique au nez : épices douces, poire confite. Sapide, plein, avec une jolie fraîcheur en finale.

Domaine Henri Germain - Meursault premier cru "Charmes" 2001

Notes : DS15,5/16 - PC15

Plus de fond que le Limozin, plus fermé aussi ; fruit dense, rond, très mûr. Peut être moins serré, tendu, que le Charmes 2002.

Domaine Henri Germain - Meursault premier cru "Charmes" 2000

Notes : DS15,5 - PC15/15,5

Le nez commence à  être vraiment causant, dans un registre riche : jaune d'Å“uf, noisette fraîche, praliné, genet. La bouche est ronde, flatteuse, enrobée mais fraîche et très nette en finale.

Domaine Henri Germain - Meursault premier cru "Charmes" 1999

Notes : DS16,5/17 - PC16+

Assez réduit, le nez s'ouvre sur une très pure et très classique noisette fraîche. La bouche est tendue, concentrée, minérale, racé, plus droite et intransigeante que celle du 2000.

Domaine Henri Germain - Meursault premier cru "Charmes" 1996

Notes : DS16 - PC16

Robe parée de beaux reflets verts. Nez pur, profond, réducteur, qui révèle à  l'aération des senteurs caractéristiques de jaune d'Å“uf et la noisette fraîche, agrémentées d'une pointe végétale. Bouche bien dans le style du millésime, très vive, cohérente, gourmande même si elle manque peut-être un peu de matière (de gras) par rapport à  1999 ou 2000.

Domaine Henri Germain - Meursault premier cru "Charmes" 1995

Notes : DS15,5 - PC16,5

Très belle robe dorée aux profonds reflets verts. Nez subtil, mûr, plus ouvert (mais sans aucune oxydation) que celui du 1996 et d'une expression totalement différente : coing, ananas, amande grillée… Matière riche, expressive, opulente même, mais sans lourdeur : en bouche aussi ce vin se montre très différent du 1996.

Domaine Henri Germain - Meursault premier cru "Charmes" 1992

Notes : DS17 - PC16,5

Le premier nez est un peu encombré de notes alliacées et mentholées ; l'aération amène une expression beaucoup plus plaisante, avec une dominante de miel, de nougat. En bouche aussi le vin a besoin de s'épurer ; il semble au premier abord un peu mou et hésitant. Très longue et très dense, droite, la matière finit par imposer sa solide constitution.

Domaine Henri Germain - Meursault premier cru "Charmes" 1989

Notes : DS17,5 - PC17,5

Robe nettement dorée, brillante. Superbe nez, exubérant mais très pur, d'une grande finesse ; l'évocation de beurre frais est saisissante. Bouche parfaite, à  point, à  la fois moelleuse et aérienne, dense, fine, cohérente. Une démonstration de la nécessité du vieillissement pour que ces vins s'expriment vraiment.
28 Fév 2005 16:39 #1
Pièces jointes :

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Guest
  • Portrait de Guest
  • Visiteur
  • Invité
CR: Meursault 1er cru Charmes Henri Germain 2001 : déc 2004
JP16,5 - PP16,5 - LG16 - 28,5 euros
- Robe brillante, d'intensité moyenne.
- Le nez, joliment minéral, offre des notes délicates et pures de fleurs blanches, d'agrumes (citron et pamplemousse), de tisane, de fruits blancs et exotiques, d'anis. Le boisé grillé et vanillé n'occulte aucunement cette olfaction complexe.
- Bouche jeune et abordable, ciselée, incluant des goûts de miel, de réglisse, de fumé léger. Belles minéralité et longueur pour un caractère très distingué.

HenrI Germain

Laurent
04 Mar 2005 19:11 #2

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Guest
  • Portrait de Guest
  • Visiteur
  • Invité
CR:
Les blancs 2002 sont de vrais coureurs de fond. Ils commencent à  s'ouvrir doucement, mais ce serait une hérésie de les déguster dans les 2/3 années qui viennent, même sur le village. A mon avis, seul le Chassagne Morgeot 2002 peut commencer à  s'apprécier vu son caratère assez opulent.

dégustés les 2002 hier: Village, Charmes, Morgeot, Clos des Mouches.

Tous les 2002 ont une classe évidente. Je reviens sur Le Clos des mouches 2002 qui est le premier Meursault rouge que j'ai pu goûter: une curiosité pour moi (même si la production n'est pas confidentielle à  l'échelle de l'appellation) !

C'est un monopole du domaine et le premier millésime du clos. Les vignes ont env. 50 ans et sont sur un secteur proche de Volnay. Pour l'anecdote, le clos aurait encore ses murs.

Belle couleur cerise, nez aromatique qui m'a fait penser à  une purée de fruits rouges, des tanins fins, enrobés, une belle acidité, une finale courte. Un vin agréable qui comme le suggère Jean-François Germain démontre une parenté évidente avec les Volnay.

Mention spéciale pour l'accueil au domaine que je trouve exceptionnel de courtoisie, de simplicité et de gentillesse, combiné à  une philosophie du travail bien fait qui me font dire qu'avec des vignerons pareils la France peut dormir sur ces deux oreilles.

Luc, à  voir ton CR je pense que vous auriez dû déguster les 2002 avant les 2003.

Nicolas
05 Mar 2005 09:18 #3

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Luc Javaux
  • Portrait de Luc Javaux Auteur du sujet
  • Hors Ligne
  • Administrateur
  • Administrateur
  • Messages : 26095
  • Remerciements reçus 945

Réponse de Luc Javaux sur le sujet Re: Domaine Henry Germain

Nicolas,

Je rappelle que je ne suis pas l'auteur de ce CR, qui est un copié-collé des notes du club toulousain In Vino Veritas. Le CR complet de leur voyage en Bourgogne est lisible ici :
J'ai simplement replacé ces notes domaine par domaine pour une meilleure lisibilité et pour les retrouver plus facilement ensuite, tant elles sont riches d'enseignement.

Luc
05 Mar 2005 10:48 #4

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Guest
  • Portrait de Guest
  • Visiteur
  • Invité

Réponse de Guest sur le sujet Re: Domaine Henry Germain

Tu as raison Luc, toutes mes excuses.

C'est l'effet meursault (aaa)

Nicolas
06 Mar 2005 12:18 #5

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Luc Javaux
  • Portrait de Luc Javaux Auteur du sujet
  • Hors Ligne
  • Administrateur
  • Administrateur
  • Messages : 26095
  • Remerciements reçus 945
Auteur: ganesh
Date: le 18/04/2006 à 15:49

CR:

Meursault « Clos des Mouches » – Domaine Henri Germain – 2005 : mars 2006
JP15 – PP?? - LG16

Le premier nez est un peu réduit, puis s’exprime sur la cerise. Le fruit est imposant en bouche, avec beaucoup de rondeur et de soyeux. Le vin est aimable, élégant et les tannins sont veloutés. Il s’agit d’une parcelle d’un demi-hectare plantée en pinots fins.

Meursault « Clos des Mouches » – Domaine Henri Germain – 2004 : mars 2006
JP15 – PP14,5 - LG15,5

La cerise acidulée s’impose au nez, avec un trait de ronce, le nez est éclatant et pur. Le fruit se retrouve en bouche, le vin est frais, gourmand et élégant.

Meursault « Clos des Mouches » – Domaine Henri Germain – 2003 : mars 2006
JP15,5 – PP15,5 – LG15,5/16

Robe plus sombre. Un fruit intense se dégage du nez, plus profond et plus concentré. Le vin a plus de puissance et de densité en bouche, le toucher tannique est très soyeux. Malgré un peu de sucre résiduel le vin reste frais.

Laurent L.

"Eyes Wide Shut" - filmé par Stanley Kubrick
18 Avr 2006 16:54 #6

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Guest
  • Portrait de Guest
  • Visiteur
  • Invité

Réponse de Guest sur le sujet CR: Domaine Henri Germain

CR:

Mars 2006

Jean-François Germain, en charge du domaine familial, nous reçoit dans le chai du domaine, de dimensions assez modestes. La visite est très animée, et se termine par un petit cours sur les subtilités de la taille en cordon de Royat alors que l’orage gronde sur Meursault.

Le domaine exploite actuellement 8 ha de vignes, il s’est agrandi en 2002 de 2,5 ha, dont une parcelle de Meursault Perrières, ce qui ravit notre hôte, fier de pouvoir travailler un tel terroir. Le domaine produit aussi des vins rouges dans les appellations Meursault et Beaune Bressandes, mais la majeure partie de la production concerne les vins blancs, tous récoltés sur la commune de Meursault à l’exception d’une parcelle de Chassagne-Montrachet 1er cru Morgeot.
Le domaine ne bâtonne pas du tout les vins, et ne débourbe pas (ou au minimum).

Nous avons goûté quelques vins blancs du millésime 2004 sur fût, puis des millésimes plus anciens en bouteilles. La dégustation s’est terminée par trois millésimes de la cuvée de Meursault rouge du domaine.

Les vins expriment leurs terroirs avec beaucoup de naturel, sans artifices. Même si le domaine est plus connu pour ses blancs de Meursault, la cuvée de Chassagne-Montrachet 1er cru Morgeot est vraiment intéressante.

Meursault « Chevalières » – Domaine Henri Germain – 2003 :
JP14,5 - PP14,5 - LG14,5

Robe paille soutenue. Le nez est très mûr et riche, sur la poire, un peu lourd. En bouche, le fruit est aussi très mûr, poire mûre et quelques senteurs exotiques. Le vin est gras, très rond, marqué par l’alcool. La minéralité est en retrait et le vin manque légèrement d’acidité.

Meursault « Limozins » – Domaine Henri Germain – 2003 :
JP15 - PP15 - LG15

Robe paille soutenue. Le nez est aussi très mûr comme le précédent, mais avec plus de fraîcheur. Le vin a plus de densité en bouche, on retrouve de la minéralité et une petite amertume (zeste de pamplemousse). L’alcool est plus discret et la finale reste fraîche. Bien meilleur équilibre que le Chevalières.

Chassagne-Montrachet 1er cru Morgeot – Domaine Henri Germain – 2003 :
JP15,5 - PP15,5 - LG15,5

Comme le 2004, le nez présente des notes végétales (verveine, herbes aromatiques) associées à un beau fruit (poire, mirabelle). C’est agréable et assez complexe. La bouche est puissante, grasse, avec un fruit toujours bien présent (poire, orange) mais aussi quelques notes miellées d’évolution qui surprennent un peu.

Chassagne-Montrachet 1er cru Morgeot – Domaine Henri Germain – 2002 :
JP16,5 - PP16,5 - LG16

On retrouve un nez plus frais et plus minéral, assez un fruit un peu en retrait, le nez est assez peu expressif. Les fruits jaunes sont très présents en bouche, avec du gras et une belle acidité qui tend la finale. Beau vin.

Meursault 1er cru Charmes – Domaine Henri Germain – 2000 :
JP16 - PP16 - LG16

Robe paille. Une pointe de grillé, du poivre blanc, des épices composent un nez frais et fin. La bouche est plus sur les fruits jaunes et le miel, avec une pointe d’évolution. On sent un peu de sucre résiduel dans un vin riche, gras et puissant qui sait rester équilibré. Un vin un peu déroutant dans un style dodu, mais réussi.

Chassagne-Montrachet 1er cru Morgeot – Domaine Henri Germain – 1997 :
JP17 - PP17 - LG17

Robe soutenue, presque dorée. Le nez est ouvert et complexe. Noisette, miel, foin, infusion (verveine) et une trace de muscade composent un ensemble agréable et frais. La bouche est puissante, sur les herbes et les fruits secs. L’acidité bien présente étire le vin jusqu’à la finale saline et presque tannique. Très beau vin qui atteint son apogée.

Suivra une analyse des très réussis 2004 ...
18 Avr 2006 17:21 #7

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Guest
  • Portrait de Guest
  • Visiteur
  • Invité

Réponse de Guest sur le sujet CR: Domaine Henri Germain - les 2004

CR:
Meursault « Chevalières » – Domaine Henri Germain – 2004 :
LG15,5 - PP15,5 - JP15

Robe paille soutenue. Le nez est sur les arômes de fleurs, un fruit bien mûr et une pointe de minéralité, il est frais et léger. Le fruit (poire) est plus présent en bouche, associé à du gras et une belle minéralité. La matière est bonne et le vin est bien équilibré, dans un registre plutôt fin.

Meursault « Limozins » – Domaine Henri Germain – 2004 :
LG16 - PP15,5 - JP15,5

Robe paille soutenue. Les fruits jaunes (abricot, pêche) sont dominants au nez qui reste toutefois frais grâce à belle note mentholée. C’est complexe et plaisant. La bouche est grasse, les fruits sont associés à de la réglisse et une minéralité prononcée. Le vin est plus puissant et plus long, mais reste équilibré.

Meursault 1er cru Charmes – Domaine Henri Germain – 2004 :
LG16 - PP16 - JP16

Robe paille soutenue. Le nez est original avec des notes de mirabelle, d’anis et de menthol. Il est aussi le plus minéral de la série. La bouche est douce, marquée aussi par la mirabelle et l’anis. La finale est minérale mais la puissance reste moyenne.

Meursault 1er cru Perrières – Domaine Henri Germain – 2004 :
LG16 - PP16,5 - JP16,5

Le nez est plus pointu, dominé par les épices et la minéralité, il est très fin. La puissance est moyenne en bouche, avec du fruit et de la minéralité, bonne longueur et belle finale.

Chassagne-Montrachet 1er cru Morgeot – Domaine Henri Germain – 2004 :
LG16 - PP16,5 - JP16

Robe paille soutenue. Le nez est marqué par des fleurs et des notes végétales douces, tilleul, herbes aromatiques. Le fruit est plus présent en bouche, associé aux herbes aromatiques. Le vin est dense, un peu moins tendu, et la minéralité est en retrait. Bon équilibre dans un style plus enrobé.
19 Avr 2006 16:24 #8

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 5504
  • Remerciements reçus 4412

Réponse de Olivier Mottard sur le sujet CR:Domaine Henri Germain - Meursault-Charmes 1995

CR:Meursault 1er crû Les Charmes 1995

Un vin à la robe or avec des reflets verts, d'aspect très jeune.
Le nez évolue au gré de l'aération sur le miel, le grillé, la déclinaison de fruits secs, une touche d'agrume bien mûr et d'abricot.
La bouche est très mature sur une structure suave et pleine où l'on retrouve pêle-mêle les mêmes arômes qu'au nez.
La finale est très longue, sur une acidité gourmande qui signe un vin de très grand équilibre à la fraîcheur préservée.
A point pour quelques années encore.
C'était ma dernière bouteille :( ... mais quel plaisir ! ;)

Olivier
02 Déc 2006 20:27 #9

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 28
  • Remerciements reçus 0

Réponse de Aurélien Martel sur le sujet Bourgogne - Domaine Henri Germain - 2004

Ce bourgogne blanc générique est d'une grande pureté..
25 Mai 2007 14:20 #10

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Guest
  • Portrait de Guest
  • Visiteur
  • Invité

Réponse de Guest sur le sujet CR: Bourgogne - Domaine Limozins 2003

CR: Henri Germain Meursault Limozins 2003 : 15/20 – 11/6/07
Le nez, très abordable, mélange des senteurs de citron, de menthol, de grillé, de fumée, d’ananas, de miel, de fromage de chèvre. En bouche, le fruit est expressif, charnu, savoureux. J’ai pensé à un vin du mâconnais mais il est vrai que le profil alangui du au millésime peut orienter vers la Vallée du Rhône (Hermitage). Nous avions constaté au domaine en mars 2006 la qualité de cette cuvée (notée alors 15/20 par les trois dégustateurs présents, ce qui en faisait une réussite indéniable – Limozins 2004 noté 16/20, Chevalières 2003 noté 14,5/20 et Morgeot 2003 noté 15,5/20).
12 Jui 2007 11:47 #11

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 84215
  • Remerciements reçus 10249
Une visite au domaine Henri Germain par Jacques Perrin.

blog.cavesa.ch/index...

[size=x-small]Salut Bertrand ! :)[/size]
13 Mar 2009 23:15 #12

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 919
  • Remerciements reçus 25

Réponse de LEGOFFE sur le sujet Re: Domaine Henry Germain

bonjour oliv,
beau domaine que celui là avec de belles pépites encore abordables
je n'en dis pas plus.....
amitiés
bertrand
14 Mar 2009 14:53 #13

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 84215
  • Remerciements reçus 10249

Réponse de oliv sur le sujet Re: Domaine Henry Germain

Ton chuuuuut est éloquent, Bertrand ! ;)
14 Mar 2009 15:51 #14

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2000
  • Remerciements reçus 3

Réponse de Gael sur le sujet CR: Domaine Henri Germain Meursault Limozin 2001

CR: Domaine Henri Germain - Limozin 2001

Belle bouteille tendue et racée qui semble encore bien jeune. Un vin minéral et beurré au nez, qui profite de l'aération dans le verre pour libérer des arômes de citron, agrumes et pomme.

Gaël
25 Avr 2009 23:20 #15

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1757
  • Remerciements reçus 0
CR: Domaine Henri Germain - Chassagne-Montrachet rouge 2005
En rouge.

La robe est assez concentrée sur des bords orangé assez étonnant malgré la jeunesse. Le nez est porté sur l'alcool qui ressort malgré un degré de 13 assez faible et des notes classique de ronce et de fruits rouge du pinot. La bouche est très jeune mais un peu confituré et l'alcool ressort toujours autant. Vraiment pas un vin de dentelle. Pas accroché du tout à ce prix là un bon beaujolais est un grand cru en rapport.
Le vin c'est bon pour la santé mangeons en !!!!
21 Sep 2009 12:25 #16

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 4368
  • Remerciements reçus 1259

Réponse de HERBEY 99 sur le sujet Re: Domaine Henri Germain

Bonjour

je vous trouve bien sévère pour ce vin qui ne me semble pas encore "en place" d'après votre description. Je l'avais goûté au domaine au printemps et ce fut ma foi fort bon. Le Meursault clos des mouches dans ce même millésime m'avait fait une grosse impression. Pour moi grand domaine et grand vins à la production malheureusement trop confidentielle. Attendez encore au lieu de gâcher de si belles cartouches trop tôt.

Cordialement
21 Sep 2009 13:27 #17

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1757
  • Remerciements reçus 0

Réponse de mathieu.gp sur le sujet Re: Domaine Henri Germain

Non sincérement c'était pas à mon goût et je vois pas l'avenir de CE vin dans l'avenir. Trop confituré et déséquilibré avec un alcool trop présent sans matière pouvant y répondre. Mais ce commentaire n'engage que moi bien sûr. je ne connais pas les autres vins du domaine mais un ami m'en dit du bien je retenterai sûrement.
Le vin c'est bon pour la santé mangeons en !!!!
21 Sep 2009 13:50 #18

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1
  • Remerciements reçus 0

Réponse de NINOU13 sur le sujet DOMAINE HENRI GERMAIN ET FILS MEURSAULT

Client depuis qques années de ce domaine, pas assez connu à mon avis, ces Meursault premier cru méritent toute attention, même dans les millesimes compliqués.
Meursault Charmes 2004 = très belle bouteille , bel équilibre , belle longueur , une bouteille de plaisir comme je les aime.
Idem pour les Perrieres 2004 & 2005 avec de surcroit plus de finesse.
30 Jan 2010 21:28 #19

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 224
  • Remerciements reçus 0

Réponse de Bressan sur le sujet Re: DOMAINE HENRI GERMAIN ET FILS MEURSAULT

Tout à fait d'accord, ces vins vieillissent en outre très bien tout en restant abordables tout au long de leur évolution. Dégusté récemment un Charmes 99 très racé, long, qui a évolué très favorablement avec l'aération et qui me paraissait au tout début de son apogée. Pour moi le meilleur représentant du style à l'ancienne, classique de Meursault (dans le très bon sens du terme) qui n'a rien changé à ses méthodes de travail au fil du temps.
31 Jan 2010 11:30 #20

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1597
  • Remerciements reçus 3

Réponse de bernardo sur le sujet CR: Domaine Henri Germain Bourgogne Chardonnay 2007

CR: Domaine Henri Germain - Chardonnay 2007

Beau bouchon, même sur un AOC générique, c'est toujours un bon signe, signe de sérieux ;)

La robe est limpide et d'un jaune aux reflets verts.

Au nez, c'est vraiment ouvert, une pointe d'élevage, mais c'est propre, bien loin du style beurré vulgaire, ou du bois pour le bois, ici c'est plus sur le grillé/citronné

En bouche, il y a un beau volume, l'attaque bien que simple m'impressionne pas mal pour un générique, et je dois dire que cela fait un bon moment que je n'ai pas eu ce sentiment face a un vin de ce "rang"... C'est bien équilibré, pas d'une tension énorme ( j'ai du mal par exemple avec les vins de Roulot :S ), un gras bien en place et une longueur plus qu'honorable ! A titre de comparaison, je prend bien plus de plaisir avec ce vin qu'avec le PM Village 06 d' AC Leflaive dégusté ce samedi.

Une découverte pour moi, bu a l'apéritif sur des toasts à la moelle, le vin a sublimé, envoyant de la fraicheur et du fruit sur un plat déja plus que riche et gras ! [size=x-small]Mais vu ma silhouette longiligne j'peux me permettre[/size] >:D<

Assurément, un beau coup de cœur a un tarif tout doux ! (tu)
Bernardaud
20 Jui 2010 21:06 #21

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 4368
  • Remerciements reçus 1259

Réponse de HERBEY 99 sur le sujet Re: Domaine Henri Germain

Bonjour
ce simple bourgogne est une petite merveille en 2007, Jean-François Germain a été dévalisé en très peu de temps.A 9 euro départ cave il met bien des vins plus coûteux en posture délicate. Par ailleurs ne pas négliger les rouges du domaine bâtis sur un fruit croquant et immédiatement accessible. Cette adresse est excellente et m'avait été donnée voici plusieurs années par JFCD que j'avais "harcelé" pour avoir quelques noms de vignerons qu'il trouvait méritants. Il ne m'avait donné que ce seul nom.

Bonne journée
R
21 Jui 2010 14:37 #22

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 576
  • Remerciements reçus 4

Réponse de Popovic sur le sujet CR: Domaine Henri Germain - Bourgogne blanc 2007

CR: Domaine Henri Germain - Bourgogne blanc 2007

Bouchon à peine imbibé. Robe or gris.

Nez sur le citron,le pamplemousse, les fleurs blanches, le silex, et la noisette.

En bouche, c'est tendu, raffiné et subtil. Belle minéralité, pas de trace de bois, et une belle acidité.

La finale est saline, iodée, avec une très légère amertume sur le zeste de pamplemousse. Superbe! Seule la longueur ne trahit pas l'origine de ce vin.



Un simple bourgogne comme on aimerait en rencontrer plus souvent. Payé 15 euros chez un caviste parisien.

Thibault.
16 Jan 2011 16:50 #23

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 22
  • Remerciements reçus 0

Réponse de Frog sur le sujet Meursault rouge

J'adore les blancs de ce domaine.

J'ai aussi goûter leur Meursault rouge, Le clos des Mouches, un régal.
Premières fois que je sens de manière aussi précise de la rose séchée et de l'encre.
J'avais bu un 2004 il y a 1 ans, et la en cave j'ai du 2006 et du 2007.

Des bonnes adresses en France et ailleurs frogandroastbeef.com
Mon blog sur le marketing enigmaprod.ch/blog
18 Jan 2011 23:59 #24

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1072
  • Remerciements reçus 379

Réponse de yr sur le sujet CR:Chassagne 2009 rouge Henri Germain

Gouté ce week -end cette belle bouteille, je cherchais un vin de Pinot de type "souple" et pret à boire pas trop extrait.
CR:
Ce Chassagne 2009 rouge H Germain a parfaitement rempli son objectif après deux heures de carafe.

Une belle robe rubis, et un nez déjà expressif de fruits rouges. Une pointe épicée.

L'attaque en bouche est suave, et le vin se tient bien en bouche. Il devra vieillir quelques années en cave avec le plus grand bénéfice je pense.

La finale est assez longue, avec des nuances agréable de fruits et une note un peu "terreuse" qui me plait beaucoup.

En conclusion un bon essai pour moi, qui cherchait rapidement un vin de dépannage. Bon rapport qualité/prix (20Euros environ chez un caviste parisien). Et cerise sur le gateau: Les Félications de Madame...

PS: J'ai bu il y a quelques années un Meursault 1er cru "Charmes" de très haut niveau chez eux. Ca me donne envie d'y aller faire un tour.

YR
06 Sep 2011 11:14 #25

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1392
  • Remerciements reçus 2

Réponse de guillaumeflesch sur le sujet Domaine Henri Germain

Je rajoute à la page du Domaine ce que j'avais dit de lui sur un autre fil :

Domaine Henri Germain et Fils à Meursault
4 heures de route et une arrivée bienvenue à Meursault. Un village aux charmes indiscutables. Pour les amoureux des vieilles et belles pierres, c’est à voir. Premier vigneron à m’accueillir, Mr Germain Fils, souriant, m’emmène de l’autre côté de la rue pour une dégustation sur fûts de quelques-unes de ses productions, version 2010. Veuillez pardonner l’absence de note et de photo, je fais tout de tête (et cela se voit… !). Le Meursault Villages est agréable, tendu, frais, laissant augurer une jolie série. Le Charmes est évidemment d’une autre dimension : gras, rond, plein, il est tout ce que j’aime des Meursault. Quant aux Perrières, il apporte en plus une touche « saline » aux qualités du Charmes. Excellent. Le Chassagne Montrachet blanc est un valeureux voisin. Une découverte. Je ne connaissais pas cette appellation. Impossible pour mon petit nez et mes petites papilles de le séparer des Meursault, qui partagent avec lui beaucoup, beaucoup de caractéristiques : le gras, la rondeur, une bouche pleine et savoureuse. C’est très réussi. Puis le maître des lieux m’emporte sur ses Bressandes. Le 2010 est une gourmandise, un bonbon au nez. Les 2009 et 2008 sont de belles bouteilles, mais ce sont les blancs qui récoltent tous mes suffrages. Hommage appuyé au vigneron pour son talent, c’est une chose, mais également pour sa sympathie, ses qualités humaines, son contact chaleureux. N’hésitez pas une minute !
12 Nov 2011 07:19 #26

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 4368
  • Remerciements reçus 1259

Réponse de HERBEY 99 sur le sujet CR: Domaine Henri Germain Meursault Limozin 2007

CR: Domaine Henri Germain Meursault Limozin 2007
Bonjour
vendredi soir après un passage éclair à un vernissage "terne" repas improvisé à la maison avec quelques amis.
Le premier blanc, oxydé (les Tesson 04 du domaine Buisson-Charles) laisse la place aux choses sérieuses.
On essaie d’assurer en remontant prestement ce flacon de la cave. Sitôt le bouchon retiré on sent immédiatement que le Buisson était bien atteint, enfin pour ceux qui avaient encore un léger doute, isn'it Rod:D

La robe est d'une limpidité d'école, le nez sur la noisette et la brioche (modestement!). Pas de trace d'élevage. La bouche est tendue en restant ronde et un peu grasse, un Meursault comme on en boirait des saults, euh des seaux! La finale salivante est à la fois saline et sur les agrumes.

Très belle bouteille signé par le riant et jovial JF G.
Attends-nous JF on débarque bientôt chez toi!!

R
22 Jan 2012 09:20 #27

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2814
  • Remerciements reçus 461

Réponse de Benji sur le sujet Re: Domaine Henri Germain Limozin 2007

Hello Rachid,
nous avons ouvert un Limozin 2007 le 31/12 et il s'est présenté fidèle à mon souvenir : irrésistible. Beaucoup de distinction dans ce vin, pas de bois perceptible comme tu le soulignes.
Bonne journée,
Benji
Benji
24 Jan 2012 07:47 #28

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1392
  • Remerciements reçus 2

Réponse de guillaumeflesch sur le sujet CR: Domaine Henri Germain Clos des Mouches 2009

CR: Domaine Henri Germain Clos des Mouches 2009

Après un premier contact bouteille raté avec un vin du Domaine (Charmes 2007 bouchonné :(), j'ouvre sans trop savoir à quoi m'attendre un Clos des Mouches 2009 dont je n'ai qu'un seul exemplaire, l'autre ayant été offert à un ami proche.
A défaut d'un CR tel qu'on l'attend, je me contenterai de quelques mots, la dégustation ayant eu lieu il y a plusieurs jours (semaines ?) et je n'ai pas de souvenir assez précis pour faire mieux. Je me rappelle très clairement avoir ressenti énormément de plaisir au nez et une fois le vin en bouche. Tellement que je priais le ciel que mes convives ne l'aiment pas autant que moi, pour, égoïstement, avoir la chance d'en avoir un peu davantage. Le vin était délicieux, équilibré, sur le fruit évidemment, mais aussi beaucoup de fleurs. Je n'aurai jamais pensé avoir à faire à un vin des Côtes de Beaune, généralement bien plus anguleux que ce Meursault qui affiche une belle délicatesse. C'est un vin assez velouté, caressant, frais.
Depuis, j'en cherche désespérément, c'est dire !
J'ignore le potentiel de garde de ce genre de vin, mais il ne présentait aucune note d'évolution, ce qui n'est pas une surprise pour un vin de 3 ans !
Heureux possesseurs de ce Clos des Mouches, vous vous préparez à une magnifique rencontre.
Guillaume
03 Mar 2012 22:19 #29

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 557
  • Remerciements reçus 134

Réponse de Roger Soif sur le sujet CR: Domaine Henri Germain Meursault Limozin 2001

CR: Domaine Henri Germain Meursault Limozin 2001

Meursault Limozin 2001 : robe or pale, à peine évoluée. Un nez magnifique, encore sur la noisette grillée, un bouquet de fleurs blanches. La bouche confirme l'ensemble, c'est délicieux et long. Bref, un vin aux antipodes des blancs aux odydations prématurées, et qui semble seulement au début de sa phase de maturité. Etonnant pour un un "village" d'un millésime bon sans plus !
Henri Germain fait décidément des vins blancs taillés pour la garde. J'ai souvent observé que ces vins sont très bons jeunes, puis passent par une phase de fermeture assez ingrate pour ne revenir qu'après 10 ans....
14 Avr 2012 20:25 #30

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Modérateurs: Cédric42120GildasPBAESstarbuckMartinezVougeotjean-luc javaux