Nous avons 819 invités et 9 inscrits en ligne

Domaine Guy Roulot, Meursault

  • Messages : 1466
  • Remerciements reçus 1121

Super-Pingouin a répondu au sujet : CR: LPV75 au Domaine Guy Roulot pour déguster 2013

[size=x-large]
CR: LPV75 au Domaine Guy Roulot pour déguster 2013
[/size][/b]
Jean-Marc s’excuse de ne pouvoir se joindre à nous pour la dégustation et nous laisse entre les bonnes mains d’Éric Bodin. Avant de nous quitter, il a le temps de nous dire ses millésimes préférés. « C’est vous qui m’avez évoqué 2007 ? Pour moi 1996 et 2007 se classent au sommet des millésimes que j’ai faits. Et pourtant 2007 était dur, austère dans sa jeunesse. » Nous lui partageons notre récente et superbe dégustation des Tillets 2007. Il nous dit alors :« J’ai une petite préférence pour les Luchets sur cette année-là». C’est malin, cela me donne l’envie d’en trouver maintenant ;).

Nous rejoignons un groupe de dégustateurs provenant d’Europe du Nord et d’Asie continentale. Les 6 personnes déjà présentes témoignent le rayonnement du domaine par-delà nos frontières.

[size=x-large]
L’équipe entourant Jean-Marc
[/size][/b] Eric Bodin a rejoint le domaine au début des années 2000. « Je m’occupe des travaux dans les vignes et dans la cave. Et ponctuellement je reçois les visiteurs. Je ne m’occupe pas des tâches administratives.». Sur le nombre d’employés au domaine « 5 personnes travaillent dans les vignes. 1 à l’habillage et l’étiquetage.»

[size=x-large]
Un élevage adapté
[/size][/b] La proportion de fûts neuf demeure identique à celle décrite dans le compte rendu de notre visite en 2014. Eric nous précise qu’ils ont recourt à 7, 8 déclinaisons et que le séjour en cuve s'effectue sur lies. Un petit collage peut y être réalisé. Une consœur meurisaltienne de Jean-Marc nous disait l’après-midi même : "Il maîtrise parfaitement ses élevages".

[size=x-large]
Les projets du domaine
[/size][/b] Notre visite fut l'opportunité de prendre des nouvelles des projets évoqués il y a un an:
- Où en sont vos travaux sur le Clos des Bouchères?
- Ils progressent. Il faut encore du temps pour imprimer notre patte aux vignes.
- Au fait, combien de temps a nécessité la transaction ?
- C’est long à faire. Elle a dû prendre presque 2 ans.
(…)
- Vous étiez en cours de certification bio l’année dernière. La démarche a-t-elle abouti?
- Oui, elle va être acquise pour le millésime 2013.

Et sur ceux à venir : « Nous allons tester des filets anti-grêle. Un essai sur 8 rangs derrière le domaine. » A noter que Rossignol Trapet est en cours de test et discussion avec l’INAO. Les filets réduiraient notamment l’ensoleillement.

[size=x-large]
Le millésime 2013
[/size][/b]
L'année fut fraîche, pluvieuse et tardive. Ces propos sont régulièrement revenus au cours de nos discussions avec les autres vignerons rencontrés pendant le séjour. Au domaine Roulot, les vendanges ont commencé le 24-25 Septembre pour se terminer à la fin du mois suivant. Le millésime vient d'être mis en bouteille et nous allons le goûter en demi-flacons. Nous émaillerons la dégustation de quelques questions.
Bourgogne blanc
Quelle entrée de gamme! Traçant, cristallin, pur, floral et citronné. Simple mais tellement expressif et fort plaisant. Bien-

Meursault les Vireuils
Le saut de matière est perceptible. Le vin possède un supplément d'épaisseur. Le citron confit est d'une grande netteté. Le mot "pureté" vient à l'esprit. Quelques notes de noix de coco et d'écorce du fruit achèvent la palette des goûts. On goûte rapidement la précision et la tension propres aux vins du domaine. Elles se trouvent ici en milieu de bouche. Et le pourtour est salivant. Le vin persiste en bouche quand bien même il est descendu depuis 4-5 secondes. TB-

Meursault Meix les Chavaux
(Note : Les « x » sont muets pour ceux qui se poseraient la question.)
Une cuvée que j’affectionne en général puisque c’est par elle que j’ai découvert le domaine. Traditionnellement le Meursault village le plus large de tous. 2013 ne déroge pas à la règle, j’y retrouve les marqueurs. Un léger crayeux au creux des joues, un centre tendu. En se concentrant un peu on perçoit même une pointe mellifère. TB-

Meursault Les Luchets
Les vignes sont plantées sur le sol le plus calcaire. Le nez est comparativement plus floral avec du tilleul et de la fleur d’acacias. L’attaque est ample sur l’ananas avant de se transformer en une ligne traçante de yuzu à partir du second temps de bouche. Et elle s’y prolonge dans un troisième. Je retrouve en bout de langue un acidulé d’agrume semblable à l’acidulé de groseille goûté sur les 2013 de Laurent Lignier (CR à venir ;)). La persistance est superlative. TB
"- Le vignoble Bourguignon est vieillissant. Nous allons nous résoudre à arracher et replanter une partie des parcelles.
- La décision doit être difficile dans un contexte où la Nature n'a pas permis des rendements élevés sur les 3 derniers millésimes.
- Oui effectivement et cela a été mûrement réfléchi. Il faut laisser les sols se reposer pendant 2 ans avant de mettre de nouveaux pieds. Et ce n'est qu'après 3 feuilles (NDLR : 3 années) qu'ils vont donner leur pleine mesure."

Meursault les Tillets
Si le registre d’arômes est semblable aux Luchets, le toucher diffère dans le temps. Le début est tendu avec une touche de citron vert. Le milieu s’élargit sur le floral et l’ananas avant que la tension et la précision ne reprennent leur droit à la fin. Je trouve la matière plus précise, plus fine. TB+

«- Quelle est votre utilisation de souffre et de CO2 ?
- Nous ne souffrons que très peu à la mise. Et le niveau de CO2 conservé est assez haut.»
Je suis très surpris par la quantité annoncée de CO2. Moi qui y suis plutôt très sensible, je ne l’ai perçu que sur un des premiers crus, et très peu.

Meursault Les Tessons, Clos de mon Plaisir
Du fruit jaune, du tilleul, de l’œillet, du kumbawa. Le vin est plus complexe, un peu plus amer et un peu moins tendu. Ou alors c’est l’effet d’accoutumance. Il est également plus « épais ». TB-

Sur le triste épisode grêleux du 28 Juin 2014.
«- Nous constatons encore les dégâts de la grêle. Dans nos travaux pour tourner les branches, nous avons observé que quelques-unes sont touchées à cœur.
- Il fallait avoir une force mentale incroyable pour surmonter tout ça.
- Jean-Marc a été affecté, c’est sûr. Mais il faut savoir avancer et reprendre le travail. Il a su le faire remarquablement.
- Il faut espérer pour tous, clients et producteurs, que 2015 soit plus clément.
- Oui, trois années de suite, c’est difficile.»

Meursault 1er cru, Clos des Bouchères, monopole
Une légère rondeur. La sensation au toucher s’apparente à un acidulé enveloppant une matière sphérique. La longueur est incroyable. La lecture du vin est ici très nette. TB

«- Quel vin buvez-vous ?
- Nous sommes plutôt bien lotis ici au domaine. En dehors de cela, ceux de Saint Aubin. Olivier et Christophe Lamy par exemple. »

Meursault 1er cru, Charmes
De la prune, de la reine claude jeune, du kumquat. L’acidité est prise en sandwich entre 2 épaisseurs. TB+

Meursault 1er cru, Perrières
Les raisins sont issus plus précisément des Perrières du Dessous. Le nez est peu causant. Mon voisin m’interroge sur un léger perlant. Il a raison. Il demeure infime. La délimitation en bouche est parfaite, l’équilibre majestueux et la longueur phénoménale. Le vin occupe le moindre micron en bouche, les fonds de joues. On a presque envie de mâcher le vin. Inutile de dire que nous avions un peu la chair de poule. Excellent

2013 se laisse étonnement déjà approcher tout en paraissant avoir un grand potentiel de garde. La variété de perceptions tactiles est impressionnante. Aucun des vins ne ressemble à l’autre sur ce sens. Mes camarades et moi avons passé 1h30 de plaisir. Et nous nous sommes souvent regardés pendant la dégustation pour ponctuer notre satisfaction par de récurrents "C'est bon ça!".

Un immense merci à Eric pour son temps, ses explications et sa contribution à rendre ces vins si bons. Notre visite du domaine fut, comme en 2014, un grand moment du séjour. Et mes camarades de LPV75 comprennent chaque jour mieux pourquoi j’apprécie hautement les vins de Jean-Marc Roulot.

HD
#241

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 5512
  • Remerciements reçus 2348

Frisette a répondu au sujet : Re: Domaine Guy Roulot

Merci pour ce très beau CR, parfaitement illustré, et qui met l'eau (ou le Meursault ;) ) à la bouche!!! et un des problèmes étant d'en trouver, maintenant, et à quel prix...

Flo (Florian) LPV Forez
#242

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 82289
  • Remerciements reçus 7815

oliv a répondu au sujet : Re: Domaine Guy Roulot

Bourgogne
Le millésime 2013 au domaine Guy Roulot.

winehog.org/visit-do...
#243

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2953
  • Remerciements reçus 3

arnaudm a répondu au sujet : CR: Domaine Roulot Meursault Tillets 2009

CR: Domaine Roulot Meursault Tillets 2009 :

La robe est or jaune soutenue avec de beaux reflets verts . Le nez légèrement réduit tend le vin et lui donne un nez tranchant avec de belles notes finement beurrées . La bouche est superbement équilibrée entre la richesse du millésime , un gras fin et tendu , et la réduction maîtrisée qui cisèle l'ensemble ....superbe ! Certainement pour l'instant le plus beau Meursault village 09 que j'ai dégusté . 17/20

"Mes goûts sont simples : je me contente de ce qu'il y a de meilleur ". O.Wilde
#244

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2260
  • Remerciements reçus 1160

matlebat a répondu au sujet : Re: Domaine Roulot Meursault Tillets 2009

Ah ! 2009 sur les beaux climats et bons vignerons donnent de très grand vin ! Enfin, le 2009 blanc bourguignon basching pour manque d'acidité, etc... commence à laisser place à la réalité !
#245

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2953
  • Remerciements reçus 3

arnaudm a répondu au sujet : Re: Domaine Guy Roulot

......pas chez tout le monde !

"Mes goûts sont simples : je me contente de ce qu'il y a de meilleur ". O.Wilde
#246

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 804
  • Remerciements reçus 20

dufraisse@hotmail.fr a répondu au sujet : CR: Domaine Guy Roulot - Meursault - Les Luchets - 2011

CR: Domaine Guy Roulot - Meursault - Les Luchets - 2011

Une attaque avec ce qu'il faut de gras, rien d'impressionnant, très bien dosé et soutenu par une fine acidité. C'est précis et extrêmement plaisant. L'élevage n'est quasiment pas perceptible et laisse s'exprimer une belle facette minérale, floral, végétale et fruité (pomme verte, poire). La longueur est très bonne et pure.
Se goûte déjà remarquablement bien. Un Meursault délicat et plein de fraîcheur.
EXCELLENT

Insta: mathieu_dufraisse
#247

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2953
  • Remerciements reçus 3

arnaudm a répondu au sujet : CR:Domaine Guy Roulot 2013

CR:

BOURGOGNE BLANC 2013:
Grande précision . Fines notes beurrées . Très beau volume à ce niveau d'appellation . Finale droite et précise . Excellent . 14/20

MEURSAULT VIREUILS :
Fine réduction au nez . Belle tension en bouche , avec un grand équilibre et une belle minéralité . C'est pure , serré , sur des notes de fougères . Belle longueur . Le climat des Vireuils a engendré de beaux 2013 dans plusieurs domaines ! 15,5/20

MEURSAULT MEIX CHAVAUX :
Très fin , précis . Un peu rond en bouche , et tout en dentelle . Pas très puissant . Finale un peu courte . Conforme au terroir ... 14/20

MEURSAULT LUCHETS :
Belle tension , avec beaucoup de complexité . Bouche fine , minérale , avec de belles notes d'agrumes . Finale persistante . 15/20

MEURSAULT TILLETS :
Très serré , avec une grande minéralité . La bouche est pure droite , et longue ....ça monte d'un cran . 16/20

MEURSAULT TESSONS :
Nez très complexe , avec un beau volume en bouche . Grand équilibre , avec de la droiture . Superbe longueur .....excellent . 17/20

MEURSAULT 1ER CRU PORUZOTS :
Massif , avec beaucoup de puissance , et un léger manque d'élégance . Petite sécheresse en finale . 15/20

MEURSAULT 1ER CRU BOUCHERES :
Nez très élégant . Bouche civilisée , tendre , mesurée et très fine . Belle minéralité avec une finale saline . Superbe . 17,5/20

MEURSAULT 1ER CRU CHARMES :
Nez un peu exotique . Bouche enveloppée , grasse . Manque légèrement de précision et finesse un peu en retrait . Finale grasse et moins précise que sur le Bouchères . 15,5/20

MEURSAULT 1ER CRU PERRIERES :
Couleur plus soutenue . Nez très fin , complexe . La bouche est large mais reste fine et précise . Très grande longueur sur une belle minéralité . Très grand Perrières ! 18/20

"Mes goûts sont simples : je me contente de ce qu'il y a de meilleur ". O.Wilde
#248

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 29
  • Remerciements reçus 0

VTFE a répondu au sujet : CR: Bourgogne blanc 2010 - Domaine ROULOT

CR: Bourgogne blanc 2010 - Domaine ROULOT :

Bonjour,

Bue récemment : Bourgogne blanc 2010, Guy Roulot

Contexte : Déjeuner, restaurant, trois personnes.
Conditions : Bouteille épaulée 2 heures, servie à l'aveugle.

Nez démonstratif à l'esprit pâtissier et tout ce qui s'en suit.
L'élevage est présent mais s'intègre très bien dans l'aromatique générale.
Dès le début je me situe sur Meursault, niveau Village.
En bouche, le côté rondelet du nez se redresse grâce à une limpidité certaine.
Néanmoins à ce moment, je vois mon estimation à la baisse car la perforation auquelle le nez m'a habitué, ne suit pas sur la longueur.
J'ai trouvé le vin, le millésime et le vigneron. Obligé de déboucher une seconde bouteille pour fêter ça.

Ceci n'est qu'un avis subjectif,

VTFE
#249

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 11777
  • Remerciements reçus 1775

jean-luc javaux a répondu au sujet : Re: Bourgogne blanc 2010

Dès le début je me situe sur Meursault, niveau Village.
En bouche, le côté rondelet du nez se redresse grâce à une limpidité certaine.
Néanmoins à ce moment, je vois mon estimation à la baisse car la perforation auquelle le nez m'a habitué, ne suit pas sur la longueur.
J'ai trouvé le vin, le millésime et le vigneron.

Bonjour,

je ne comprends pas bien cette phrase (celle en gras surtout) ...
Peux-tu expliquer comment "le côté rondelet du nez se redresse en bouche grâce à une limpidité certaine" ?
(sorry, je suis fatigué) ;)

jlj
[size=x-small]edit; foutu émoticône[/size]
#250

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 29
  • Remerciements reçus 0

VTFE a répondu au sujet : Re: Bourgogne blanc 2010

Bonjour Jean-Luc Javaux,

Merci pour cette question.

Lorsque je sens le vin, mon cerveau assimile des informations qui m'aident à me projeter sur la bouche.
En l'occurrence, en sentant ce vin, je m'attendais à une matière bien plus importante, bien plus perforante.
C'est-à-dire que dans ce vin, la fraîcheur ressentie en bouche n'était pas aussi évidente qu'au nez.

De mon côté, la limpidité est synonyme de fraîcheur, d'eau, de froid ou encore de désaltérant.

J'espère avoir réussi à répondre à votre demande de précision.

VTFE
#251

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 26094
  • Remerciements reçus 914

Luc Javaux a répondu au sujet : CR: Domaine Roulot – Meursault Les Luchets 2008

CR: Dégusté avec le CRD-LPV Belgique :

Domaine Roulot – Meursault Les Luchets 2008

Luc Javaux : Robe jaune paille. Nez un peu réduit au départ, qui s’ouvre bien sur des notes de fruits secs, de fruits blancs, floral. Bouche très bien équilibré, fraîche avec un beau volume, de la minéralité, une belle longueur. J’aime beaucoup. Très bien +.
Olivier Mottard : une note de réduction sur le grillé qui n’est pas sans évoquer quelques domaines bourguignons. Bouche à la fois dense et aérienne sur un long final tonique.

Luc
#252

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 29
  • Remerciements reçus 0

VTFE a répondu au sujet : CR: Meursault 1er cru Perrières 2001, Roulot

Bonjour,

Bue récemment CR: : Meursault-Perrières 2001, domaine Roulot

Contexte : Dîner, restaurant, 8 personnes
Conditions : Epaulée 10 heures, servie à l'aveugle

Nez robuste, sauvage, tendance blé sec, paille, je suis à la campagne.
Difficile d'aller sur Meursault, néanmoins la signature grillée me donne un indice sur le vigneron, dégusté régulièrement.
En bouche j'hésite, j'effleure presque l'idée du grand cru. Le jus est de qualité mais trop marqué par un élevage poussif.
On me dévoile l'appellation.
Assez opulent, je n'ai jamais pensé aux Perrières, plutôt aux Charmes.
Le vin ne m’emballe pas même si objectivement, le tout est bien exécuté.

Bien sûr, cette bouteille ne vaut pas son prix tel qu'il est sur le marché gris.

Ceci n'est qu'un avis subjectif,

VTFE
#253

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 196
  • Remerciements reçus 0

Cudrick a répondu au sujet : CR: Domaine Roulot - Meursault Les Luchets 2008

CR: Domaine Roulot - Meursault Les Luchets 2008

Bu la même bouteille que Luc Javaux à 2 jours d'intervalle... et plutôt les mêmes sensations.

Le vin s'ouvre assez vite sur les fruits blancs, une touche d'agrumes (citron) et un côté floral.
L'élevage n'est pratiquement pas perceptible, la fraicheur et la minéralité prenant vraiment le dessus.

La bouche est fraiche, tendue, minérale, superbement équilibrée, avec un léger gras en filigrane.
Un vin plein, mais tout en finesse.
La longueur est très belle, fraiche et salivante.

Une très belle bouteille, qui à l'air de s'évaporer...

Cédric
Le Blog du Flacon

Cédric
Le Blog du Flacon
#254

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 21547
  • Remerciements reçus 49

Thierry Debaisieux a répondu au sujet : CR: Domaine Guy Roulot: Meursault 2011 le Porusot et Clos de mon Plaisir

CR: J'ai rarement l'occasion de boire les vins du Domaine Guy Roulot, j'ai eu l'occasion d'en voir à des prix relativement abordables sur une carte de vins, je me suis fait plaisir.

-Meursault Premier Cru Le Porusot 2011:
Un nez très élégant sur les fruits jaunes et les agrumes avec des notes florales et des touches de noisette verte. Il est envoûtant.
Une bouche délicieuse et fraîche d'un superbe équilibre. le vin est concentré, ample mais également vif et très long. Les fruits se perçoivent dès l'attaque et s'imposent dans la longue finale qu'ils rendent superbe.
Nous sommes tombés sous le charme de cette bouteille, ma femme et moi.

-Meursault Les Tessons Clos de Mon Plaisir 2011:
Un excellent vin qui a la malchance d'être comparé au Porusot.
Le nez est élégant, sur les agrumes, les fruits jaunes et la noisette verte, dans le style de celui du Porusot, mais il n'a pas le même côté envoûtant.
La bouche est savoureuse, concentrée, ample, fraîche et longue mais sans l'éclat cristallin du Porusot. Elle semble un peu plus "lourde", tout en étant délicieuse.
#255

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2555
  • Remerciements reçus 121

leguitou a répondu au sujet : CR: Domaine Roulot - Monthelie rouge - 2009

CR:Domaine Roulot - Monthelie rouge - 2009

Bouteille bue au restaurant "la table de Guy", en banlieue lyonnaise.
La bouteille commandée était un 2005, qui s'est avéré épuisé, ce 2009 nous étant proposé en lieu et place et au même prix.

Ce vin présente un beau nez qui pinote légèrement mais surtout présente des notes importantes de fruits noirs prometteuses.
En bouche, c'est un joli village, bien en place sur les fruits noirs qui est prêt à boire, l'élevage ne se ressent pas, il manque peut-être un peu de matière, mais c'est très bon et ça glisse tout seul !
S'il avait fallu situer ce vin à l'aveugle, j'en aurais été bien incapable.

Je ne connaissais pas les rouges de Jean-Marc Roulot, il se débrouille plutôt bien en rouge aussi ... ;)

Bien cordialement,
Guillaume
#256

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 128
  • Remerciements reçus 1

laurent78 a répondu au sujet : CR: Domaine Roulot bourgogne blanc 2013

Bonsoir,

CR: Bu ce midi : Bourgogne blanc Domaine Roulot 2013

Un nez correct, sur les fruits jaunes, d'une expressivité relative. Une bouche droite, nette, mais pas grand chose d'autre.

Pas grand chose de plus à dire... je suis déçu. C'est un générique très très correct. Si j'avais dégusté ce vin à l'aveugle, et qu'il n'y avait pas donc pas marqué Roulot dessus, je n'en aurais pas acheté.

A revoir donc.

Laurent

"C'est dans la cave que se trouve l'âme d'une maison"
#257

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 322
  • Remerciements reçus 53

julien1984 a répondu au sujet : Domaine Guy Roulot (Meursault) dégustation 2013

Bonsoir,

Suite à quelques notes de dégustations au domaine de LPViens, je n'ai pas vu de commentaire sur les rouges, notament l'auxey.
Si certains d'entre vous peuvent m'en dire plus... Les fait-il goûter ? Peut-on les lui acheter directement ..?

D'avance merci

Cordialement
Julien

Cordialement
Julien
" et là, les Dieux distendirent le Temps..."
#258

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1466
  • Remerciements reçus 1121

Super-Pingouin a répondu au sujet : Re: Domaine Guy Roulot (Meursault) dégustation 2013

Avec la grêle, le domaine n'en a pas produit en 2013, ni 2014.

HD
#259

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 322
  • Remerciements reçus 53

julien1984 a répondu au sujet : Re: Domaine Guy Roulot (Meursault) dégustation 2013

Merci pour ta réponse.

Pourtant mon caviste m'en a vendu 2 bouteilles sur 2013 ( Auxey rouge 1er cru ) , cependant il m'a confié n'en avoir eu que 6 et que c'était la première fois qu'il en avait si j'ai biencompris. J'aurais dû plus le questionner...
S'agirait-il de vin issu de raisin de négoce...?

Cordialement

Julien

Cordialement
Julien
" et là, les Dieux distendirent le Temps..."
#260

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1466
  • Remerciements reçus 1121

Super-Pingouin a répondu au sujet : Re: Domaine Guy Roulot (Meursault) dégustation 2013

C'est une cuvée issue du domaine. Si ton caviste t'en a vendu, c'est que je n'ai pas été attentif pendant la dégustation ;) En tout cas, nous ne l'avons pas goûtée.

HD
#261

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1466
  • Remerciements reçus 1121

Super-Pingouin a répondu au sujet : CR: Dégustation du millésime 2014 au domaine Guy Roulot

[size=x-large]CR: Le millésime 2014 au domaine Guy Roulot[/size]
Le soleil a bien entamé sa trajectoire couchante en ce dernier jeudi de Mars. C'est avec un plaisir non dissimulé que je me rends à ce rendez-vous désormais annuel. Nous sommes cette fois-ci 9 privilégiés - professionnels, amateurs (Hi Steen!) ou proches de Jean-Marc. Mes camarades et moi rejoignons la cave de cette demeure Murisaltienne. Nous retrouvons la plaque en fonte au bas des escaliers qui y mènent. Il est temps de passer la porte. Cette année, le maître des lieux nous accompagnera.
[size=x-large]2014 un millésime de qualité en dépit de la grêle?[/size]
- La mise a commencé depuis un mois. Elle se poursuit la semaine prochaine.
- 2014 a-t-il nécessité un élevage plus long que 2013? La mise semble plus tardive.
- Je n'étais effectivement pas pressé de les mettre en bouteille. Les 6 mois en cuve ont été indispensables pour apporter de la droiture et affiner le tout.
- Le millésime fut compliqué avec l'épisode grêleux.
- Tout allait bien jusqu'au 28 Juin. En 5 minutes, tout était nettoyée. :(
- Cela commence à compter en terme de volume.
- Effectivement: -60% en 2012, -40% en 2013, -50% en 2014. Nous avons néanmoins eu de la chance que cela arrive tôt. La qualité du fruit n'a pas été impactée. 2014 présente une belle énergie et une belle pureté. 2013 a plus d'acidité en perception. 2014 n'en est pas moins tendu. L'acidité ne fait pas toute la tension.
- Vos collègues disent que 2015 a fourni de beaux fruits mais que les volumes sont bas. Les peaux épaisses ont notamment rendu la presse plus difficile.
- En 2015, nous arrivons à 40hl. Les vignes ont moins souffert de la chaleur que prévu.
Je n'y avais pas fait attention jusqu'à présent, les vins sont versés depuis des demi-contenants dédiés à l'exercice. "Je ne fais pas de mise dans des demi-bouteilles autrement que pour les dégustations. Les vins, du moins les blancs, vieillissent plus vite dans ce format."

Bourgogne
SP: Net, aérien, acidulé, du fruit à chair blanche. C'est bien précis. Nous constaterons rétrospectivement que ce vin à donné le la du millésime sur la gamme. B-
Nol:arrivé en retard, pas le temps de noter quelque chose !

Auxey Duresse blanc
SP: Egalement aérien sur des notes florales. Le nez se sent sur du citron légèrement confit et de l'amande sèche. En bouche, le vin est un peu plus large. B-
Nol: sensation "crayeuse" en bouche, vin un peu austère AB+/B-
- Au domaine depuis 2010. Les vignes ont plus de 50 ans. C'est l'assemblage des Hautés et des Fosses.
- N'avez-vous pas été tenté de séparer les parcelles?
- Non c'est trop petit.
- Des amis l'ont dégusté à l'aveugle et tout le monde l'a mis sur Meursault.
- Ce n'est pas étonnant, regardez la carte.
Meursault
"Nous le faisons depuis 2011. Il est la réunion du Clos de la Barre (2011), des Crotots (2010) et des Gruyaches (2010)"
SP: Un vin d'une grande netteté. On retrouve la droiture si caractéristique du domaine, de la pulpe de citron et de l'acacias. B+
Nol: davantage de fraîcheur et de rondeur que sur l'Auxey B - Avez-vous des projets d'expansion?
- Pas pour le moment, il est compliqué de trouver des opportunités.
- Même si vous en aviez, il vous serait difficile de nous en parler. L'acquisition du Clos des Bouchères a pris du temps par exemple.
- J'aimerais bien vous mentir :).

Meursault Meix Chavaux
SP: Qu'importe le millésime, il est remarquable de retrouver chaque année sur ce parcellaire sa largeur, sa gourmandise. Je le trouve plus pimpant et plus vif sur 2014. L'équilibre est relativement plus haut. TB
Nol: sensation de maturité importante, fruits jaunes, du volume mais presque une sensation de lourdeur, un climat vraiment différent des autres et que j'apprécie moins, question de goût. B-
- Percevez-vous du C02?
- Non pas du tout.
- Il est pourtant de 1200 :). Je pense que je vais le laisser ainsi. Il ne gène pas du tout ici.
C'est spontanément invisible sur les papilles, moi qui y suis pourtant sensible. Très étonnant. Je demeure d'ailleurs admiratif de l'intégration du gaz dans le vin. Alors oui, quand on en parle, on se concentre naturellement dessus et on peut le déceler. Mais de prime abord, c'est d'une belle unité.

Meursault les Luchets
- Nous avons évoqué le CO2. Pouvez-vous nous raconter votre usage du SO2?
- Je m'arrange pour en avoir 30-35 mg de libre. Nous ajustons en Août avec un point intermédiaire fin Novembre.

SP: De l'aubépine, de l'oeillet. Il y a une légèreté presque une forme d'insousciance qui se termine sur un pointillé de miel. En bouche, C'est long avec une finale saline en fond et bas des joues. Un peu d'eau de coco fraîche. TB
Nol: un peu de réduction, floral, sur la fraîcheur et la finesse, contraste important avec Meix Chavaux, belle longueur en bouche TB-
Meursault les Vireuils
Vous noterez que l'ordre de dégustation a changé cette année, à bon escient à mon avis pour ce année.
- 2014 me semble très accessible déjà.
- Oui, je trouve qu'il est déjà bien maintenant. Il pourra également être conservé durablement. Un peu comme 2000.

SP: C'est simple, il a tout en +. Il est plus fin, plus acidulé, plus aérien, plus floral. On a l'impression de micro-bonbons qui fondent successivement en bouche, comme par vagues. En terme de narration tactile, l'attaque et le milieu sont plus expressifs lorsque les dernières secondes se démarquent pour les Luchets. TB+
Nol: fleurs, peau de pche, superbe équilibre en bouche, attaque franche mais un peu moins long que Luchets TB-
[size=x-large]Le renouvellement des vignes[/size]

Meursault les Tillets
La mise est déjà faite. Il faut en profiter car nous n'en aurons que très peu pendant quelques années.
- Nous nous sommes résolus à arracher la parcelle aux 2/3 en 2015 après les vendanges. Les vignes étaient sur SO4. Elles ont fait beaucoup de vins dans leur jeunesse mais elles ont fatiguées. Il va falloir attendre 2-3 ans avant de replanter avec une sélection massale. Lorsque je suis arrivé au domaine, nous avions des vignes de 35 ans. C'était l'âge idéal. Il faut maintenant renouveler l'ensemble. Nous allons en profiter pour arrêter la greffe en Oméga. Nous pensons qu'elle favorise l'Esca. Nous recourrons à la greffe anglaise. Les échanges sont meilleurs.
- Quel est votre rythme de remplaçant?
- En moyenne 2%.

SP: Etait-il possible de faire mieux encore? Les Tillets sont cette année un savant équilibre entre Les Luchets et les Vireuils. Un vin plein, salin, acidulé sur le yuzu. Une belle épaisseur. Un milieu floral et une relance pleine de pep's. Excellent-
Nol: nez pur, floral, fruits blancs, finesse et équilibre en bouche, ultra salivant, que c'est bon ! TB+

Meursault les Tessons
SP: Une pointe olfactive de miel. Une légère réduction. Moins acidulé. On retrouve de la poire, de la pomme granny, un zeste de citron vert. Il se semble souvent indispensable d'attendre les Tessons. TB-
Nol: un peu de réduction, plus puissant, plus "carré" que les trois précédents TB-
- Avez-vous recours au bâtonnage?
- Très légèrement, pour aider la fermentation. 1 fois toutes les 3 semaines jusqu'à la malo. Cela permet également de bénéficier du pouvoir réducteur des lies. D'une manière générale néanmoins, nous ne le faisons que peu. C'est une technique qui convient mieux aux élevages courts. Ce n'est pas notre cas.

Meursault 1er cru Poruzots
Première fois que nous le goûtons. Mais là aussi, cela va être une rareté pour quelques temps.
"Les vignes avaient 60 ans lorsque nous les avons acquises en 2003. La partie des Poruzots du Dessous, 25. Même les pratiques en biodynamie n'ont pas réussi à remettre les vignes sur pied. Elles ont été arrachées après le millésime 2014." :(
SP: Une fraîcheur déclinée sur l'ananas, le kumquat, le "minéral", un léger crayeux. Le perlant se ressent ici un peu. La bouche est littéralement nettoyée à chaque lampée. C'est persistant, dans la continuité de l'agrume pré-citée et de sa légère amertume. C'est long, net, précis avec une pincée d'épices. Excellent+
Nol: nez très présent, avec presque une sensation de fruits rouges (groseille / groseille à maquereau), épicé, gros volume, d'abord en largeur puis le vin s'étire longuement grâce à une belle acidité TB+/Excellent-

Meursault 1er cru Charmes
SP: Un nez plus compliqué à aller chercher. Il n'est pas aussi large qu'à l'accoutumée. Il est concis et agréable, plus immédiat. Il garde un petit gras en finale. Il est long, souple et suave. Le vin séduit un peu différemment cette année. Le toucher, lui, porte toujours la marque du terroir. Excellent-
Nol: vin sur la retenue, c'est frais et bien équilibré mais ne se livre pas beaucoup, matière nettement moins imposante que sur Poruzot B+

Mais où est passé le Clos des Bouchères? Il précède les Charmes en tant normal :-/

Meursault 1er cru le Clos des Bouchères
"Des vignes de 45-60 ans pour les 2/3 et de 15-30 ans sur la surface résiduelle. C'est un fermage."
SP: C'est large à l'attaque puis rapidement vertical. Quelle netteté, quelle fraîcheur et quelle matière ! Je ne peux m'empêcher de partager mon perception première et ma dégustation.
- C'est un grand changement par rapport à 2013. Cela n'a presque plus rien à voir. C'est un équilibre remarquable sur l'acidulé, l'amerture, la largeur et une épaisseur adéquate. Une grande justesse.
- Oui, c'est pour cela qu'il m'est apparu judicieux de modifier son ordre de dégustation. Avec un Clos, il y a la possibilité de faire plein de petites choses.
Superbe Il y a de la graine de grand vin là dedans.
Nol: verticalité, tension, finale fraîche et très salivante, superbe vin qui s'est bien mieux goûté que le 2013 l'an passé. Excellent-

Meursault 1er cru les Perrières
- Que pensez-vous de l'inscription de la Bourgogne au patrimoine mondial? Quelques voix disent que cela va susciter des coûts supplémentaires, pour les murs et les piquets par exemple, et que c'est le vigneron qui va devoir supporter les charges.
- C'est une bonne chose. Elle apporte une pression positive. Il faut bien faire les choses.

SP: un nez bien plus présent, comme l'évidence faite d'un grand Meursault. C'est large, un peu perlant. On goûte du Kumbawa. La matière est belle, c'est finement rond/enveloppant. Excellent- Je trouve qu'il manque un peu de nuance ou d'énergie en finale. :-/ Je dois être passé à côté de nombre qualités du vin. Lorsque j'ai sondé a posteriori ma moitié et mes camarades: "C'était mon préféré", " superbe.", "au dessus", "magnifique", etc. Bon je confirme, je mets ma toge et je vais me repentir :D
Nol: volume très important, mais équilibre superbe, c'est à la fois horizontal et vertical, comme sur de nombreuses cuvées on retrouve le côté ultra salivant, longueur énorme Excellent

Et quand nous pensions avoir terminé la série...
[size=x-large]Le développement de l'activité de négoce Jean-Marc Roulot[/size]
- Avec 2014, je développe mon activité de négoce. Elle incluait déjà les liqueurs, le rachat des parts des propriétaires sur les vignes exploitées en métayage par le domaine ( Vireuils et des Bourgogne blanc). Je la complète avec des achats de raisins sur les Folatières, Corton Charlemagne et Chevalier Montrachet. NDLR: Youhou! Vous allez pouvoir goûter mes premiers Grands Crus. :) Les bouteilles issues de ce biais seront clairement identifiables. Notre démarche sera expliquée sur les étiquettes.
- J'imagine que vous souhaitiez depuis longtemps faire des grands crus. Cela a du être une formidable occasion.
- J'avoue que l'on m'y a un peu poussé. On ne maîtrise pas la viticulture mais nous sommes passons avant les vendanges pour sélectionner les raisins sur des parcelles très bien conduites.
Nous croyons néanmoins percevoir une certaine satisfaction/fierté dans les propos de Jean-Marc.

Corton Charlemagne Grand cru
"Les vignes sont bio."
SP: La largeur est importante. Je crois percevoir un léger perlant et un petit trait végétal. C'est plein, d'une épaisse matière. Difficile à apprécier. La facture est belle mais je ne retrouve pas la patte du domaine.
Nol: assez monolithique sur des notes citronnées, pas trop emballé B-

Chevalier Montrachet Grand cru
SP: Bien davantage dans la veine de le style du domaine. Un équilibre haut, digeste, salin, acidulé. Un Perrières plus délicat. Excellent
Nol: nez assez fermé, mais bouche superbe, puissance, grosse tension et une nouvelle fois la fraîcheur et le côté salivant Excellent-

- Qu'en pensez-vous? Est-ce que cela fait "maison"? N'hésitez surtout pas.
- Je trouve le Corton un peu riche. Il manque la tension habituelle. Le Chevalier me paraît plus en ligne avec le style de vos vins.
- Effectivement, le Corton a peut-être été récolté un peu tard selon moi. La date de vendange du Chevalier est plus conforme avec nos pratiques. En terme de degré, nous sommes en général autour de 12,4-12,8. Avec le Corton, nous atteignons 13,4.

Nous sommes tous ravis d'avoir pu découvrir ces nouveaux crus. Et quand nous pensions de nouveau avoir terminé ... ;)
[size=x-large]Des millésimes plus anciens[/size]
Meursault 1er cru Charmes 2013 en bouteille de 75cl

SP: Un nez floral sur l'oeillet, plus expressif que son successeur. La richesse à l'attaque est plus conforme à l'appellation. C'est rond, plus charnu avec un fond plus vif.TB-
Nol: plus causant que le 2014, davantage de puissance, mais avec une acidité assez marquée TB-
Et Jean-Marc nous demande
- Préférez-vous les vins sur l'acidité ou bien sur le fruit?
- J'aime habituellement les vins tendus par l'acidité. Avec ce que l'on vient de déguster en 2014, j'ai finalement du mal à me prononcer, les 2 me vont.
- J'ai une petite préférence pour les millésimes où la qualité du fruit s'exprime.
- Sur 2012, ce n'était pas trop mal. Une sacrée matière, un beau fruit.
- J'ai mis du temps à dire que j'aimais 2012. Nous avons, nous vignerons, toujours en tête la manière dont s'est fait le millésime. Cela influence forcément notre appréciation. Vous voulez encore goûter quelque chose? Je reviens.

Jean-Marc est de retour avec un demi-flacon vierge de tout élément qui nous permettrait de l'identifier.

Vin blanc mystère
SP: Ca champignonne! Des notes mélifères. La bouche est d'une impeccable tenue. La texture et l'épaisseur sont très plaisantes.Excellent-
Nol: nez un peu évolué, miel, cire, amande, bouche beaucoup plus jeune, fruits blancs, un petit côté végétal type fougères, fraîcheur, contraste étonnant nez / bouche B+
Il s'agit des Luchets 2007. Le nez paraît plus ancien que l'année annoncée. C'est surprenant. Nous avons le droit à un autre bonus.

Vin blanc mystère 2
SP: Un vin bien plus jeune. Droit, une finale interminable. Du citron vert confit, de l'aubépine, de l'acacias. J'y trouve beaucoup d'ingrédients qui me plaisent dans les blancs. De la race des grands.Excellent+/Grand
Nol: nez beaucoup plus jeune, bien ouvert mais sans notes d'évolution, floral, bouche complexe, citron confit, le vin s'étire longuement c'est très bon TB+
Il s'agit également des Luchets 2007, mais en format 75cl. La différence est frappante. Sera-t-il aussi évolué que la demi dans 4-5 ans? aucune idée. Une belle démonstration.

Vin blanc mystère 3
SP: Le vin dégage presque une odeur de fruits rouges, de groseilles. Je retrouve en bouche des similitudes avec le vin qui m'avait fait découvrir le domaine. Tout cohabite dans un même temps: rondeur, fil tendu sur la langue TB-
Nol: nez un peu évolué faisant penser à un millésime chaud, miel, beurré, amande ; mais en bouche l'acidité est présente mme s'il y a ce côté un peu "lourd", opulent propre à ce climat.B
"La conduite de travaux en Bio ont permis d'obtenir des trames plus serrées. C'est selon moi l'effet le plus manifeste. Et les Charmes et Meix ont le plus changé de ce point de vue".

La générosité de notre vigneron n'a d'égal que son immense talent à faire des vins précis, tendus et avec une identité claire. 2014 présente moins d'acidité à la perception que son grand frère d'un an. Jean-Marc nous confirmera qu'elles sont effectivement sur le papier plus basses. Le millésime est d'une grande pureté de fruits blancs soutenus par des agrumes quand le verger tirait davantage vers la famille du citrus en 2013. Il s'exprime déjà largement et on peut aisément imaginer qu'il défiera les années à venir. Avec un modeste recul, je trouve remarquable que les terroirs soient intemporels en terme de structure et de décomposition dégustative. Et ils fusionnent superbement avec les caractéristiques du millésime à chaque itération. Leur géniteur maîtrise remarquablement ses parcellaires. Il n'y a qu'à voir où le domaine a mené le Clos des Bouchères en si peu de temps.

Merci encore à vous Monsieur Roulot pour cette dégustation, pour cet enseignement ô combien ludique de la demi-bouteille et pour ces grands crus. Avec le domaine, le magnifique est bien une norme.

Edit précisions du domaine.

HD
#262

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 794
  • Remerciements reçus 829

LoneWD a répondu au sujet : Dégustation du millésime 2014 au domaine Guy Roulot

Très bien écrit et très instructif (notamment sur le format bouteille). Merci.

Rémy
#263

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 18270
  • Remerciements reçus 1910

mgtusi a répondu au sujet : Re: Domaine Guy Roulot (Meursault)

L'ami Paul note sévère ; déformation professionnelle ? :)o

Michel
#264

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2555
  • Remerciements reçus 121

leguitou a répondu au sujet : Re: Domaine Guy Roulot (Meursault)

Superbe reportage, comme à l'accoutumée !

La notation est en effet différente mais peut être Nol est-il moins adepte du style des vins du domaine.
En ce qui me concerne, je ne suis plus un grand fan des vins du domaine et s'il fallait que j'aille goûter sur place, pas certain que je note tout "TB" ou "Excellent" ...;)

Bien cordialement,
Guillaume
#265

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1400
  • Remerciements reçus 245

jclqu a répondu au sujet : Dégustation du millésime 2014 au domaine Guy Roulot

Tu prends des notes de tout ou bien tu enregistres ? ::o
Quelque soit la technique, tu nous gratifies encore d'un beau reportage, merci (tu)

JC
LPV Lutèce
#266

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1466
  • Remerciements reçus 1121

Super-Pingouin a répondu au sujet : Re: Domaine Guy Roulot (Meursault)

Je prends des notes sur les questions/réponses, ce qui n'est d'ailleurs pas toujours évident pour se concentrer sur la dégustation à proprement parler.
Et le vin mystère 3 : Meix Chavaux 2001 ;)

HD
#267

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1897
  • Remerciements reçus 502

sideway a répondu au sujet : Re: Domaine Guy Roulot (Meursault)

Très belle visite annuelle.

Par contre le dernier jeudi de mars c'est aujourd'hui. ;)

Frèdè
#268

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2555
  • Remerciements reçus 121

leguitou a répondu au sujet : Re: Domaine Guy Roulot (Meursault)

sideway écrivait:
> Par contre le dernier jeudi de mars c'est
> aujourd'hui. ;)

Le commentaire étant publié à 12:22, la visite s'est peut être bien passée ce matin ...:D

Bien cordialement,
Guillaume
#269

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 3227
  • Remerciements reçus 2330

starbuck a répondu au sujet : Re: Domaine Guy Roulot (Meursault)

LPV info, la chaîne des CR en continue et en temps direct B)

Trêve de plaisanterie, encore un magnifique CR du super-reporter (tu)

Content de lire que les Meursault 2014 ne sont pas trop marqués en bouche par la grêle et que les rendements 2015 ne sont pas si faible que ce que l'on aurait pu craindre.

Sylvain
#270

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Modérateurs: Cédric42120GildasPBAESstarbuckMartinezVougeotjean-luc javaux