Nous avons 1581 invités et 64 inscrits en ligne

Domaine Marc Roy, Gevrey-Chambertin

  • Messages : 2813
  • Remerciements reçus 588

Réponse de Cédric42120 sur le sujet CR: GEVREY-CHAMBERTIN vieilles vignes 2005 Marc Roy

Dégusté ici

CR: GEVREY-CHAMBERTIN vieilles vignes 2005 Marc Roy

Nez séduisant, fruité à dominance de cerise noire mais aussi dégageant une belle fraicheur relayée par une sensation d'orange sanguine.
Beau volume en bouche sur les fruits mûrs entre cerise et fraise. C'est long, tendu marqué par un "trait vert". Belle persistance avec des notes florales et de noyau de cerise.
Seconde rencontre réussie avec ce domaine qui décidément fait de très beaux vins de fruit sans aucune marque d'évolution à ce stade.

Très bien

Cédric - LPV FOREZ
20 Jui 2019 16:03 #61

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2551
  • Remerciements reçus 1257
CR: Bourgogne - AOC Gevrey-Chambertin - Domaine Marc Roy - « Gevrey-Chambertin Vieilles Vignes 2006 » - 13,5% - 100% pinot noir.

Bonjour à tous



Bouteille bue hier soir, après avoir été épaulée 2 heures, et servie aux alentours de 16°c.

Bouchon : Belle qualité, long et souple. Il semblerait qu’il y ait une mèche sur le côté qui semble indiquer un souci. Heureusement, il n’en est rien et aucun souci avec le vin.

Œil : Le vin se présente sous une belle couleur rouge-brun, signe d’une évolution certaine, mais avec les pourtours du disque aux reflets encore assez rouge, légèrement brunis. Les larmes sont plutôt présentes, fines mais grasses.

Nez : A l’ouverture, plutôt réduit avec une sensation de vin très évolué mais où il reste encore du fruit. Deux heures plus tard, c’est tout autre chose. Le nez est expressif, sur des variations de fruits rouges (framboise, groseille et fraise), une petite impression de fruits noirs mais aussi un beau pot pourri de fleurs et quelques épices. C’est complexe et équilibré.

Bouche : La matière est très jolie, élégante, équilibrée, suave avec un toucher de bouche rendu soyeux par des tanins fins et veloutés. On retrouve les variations de fruits rouges, des fruits noirs, des épices, des fleurs et une touche de fraîcheur remarquable. La finale est de belle facture sur les fruits et les fleurs. L’ensemble est fin, élégant, classe et les gorgées s’enchaînent les unes derrière les autres.

Un vin en pleine forme actuellement et qui ne montre aucun signe de déclin.

Je remercie Alexandrine Roy d’avoir bien voulu me vendre quelques bouteilles de ce millésime.

Nathenri.
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Jean-Loup Guerrin
19 Juil 2019 10:04 #62
Pièces jointes :

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 7353
  • Remerciements reçus 6714

Réponse de Jean-Loup Guerrin sur le sujet CR: Domaine Marc Roy – Gevrey-Chambertin – Clos Prieur 2008

CR: Domaine Marc Roy – Gevrey-Chambertin – Clos Prieur 2008



Bue avec LPV Grand Centre lors d'une dégustation sur les 2008 relatée ICI

Bouteille laissée ouverte pendant 3h puis carafée juste avant service.

Paul
Nez discret de pinot légèrement évolué, avec des notes de ronce, de pot-pourri et une toute petite touche animale ; le fruit, d’abord en retrait, viendra avec l’aération (petits fruits rouges biens mûrs).
Bouche toute en élégance, soyeuse, longiligne, mais pas maigre, avec un beau fruité (framboise, fraise des bois). L’acidité est certes bien marquée, mais sans agressivité.
De la belle ouvrage sur ce millésime difficile. Seul petit bémol : j’ai trouvé que le vin avait eu tendance à se dégrader assez rapidement à l’aération dans le verre (fruit devenant plus « mat », notes animales plus présentes).
Très Bien ++

Jean-Loup
La robe claire se teinte de reflets tuilés.
Le nez est d’abord sur la retenue et il faut aller le chercher pour trouver un fruité pur de cerise, juste nuancé de notes de ronce ou de vanille.
La bouche est très harmonieuse, bâtie sur une belle chair fruitée teintée d’un léger fumé, une grande fraîcheur, un toucher soyeux et une persistance goûteuse.
Un beau Bourgogne parfaitement à point !
Très Bien ++

Cédric
Nez discret mais joliment dessiné sur une belle déclinaison de cerise avec une touche de "verni" mais aussi assez complexe avec une sensation d'entre deux âges mêlant primaire et tertiaire sur des notes florales, de pot pourri, de suie, de ronce... tout en gardant un fruit entre fraicheur et maturité.
Bouche longiligne, assez subtile, fine presque en demi-corps mais assez dense en son cœur avec un bel éclat de fruit. Un vin androgyne, assez pur dégageant une force interne et une belle énergie... Belle longueur !
Je suis fan !!!
Très Bien ++

Henri
Le nez est très discret d’entrée et, à force de chercher, laisse apparaître de petites notes de fruits rouges et d’épices.
La bouche, par contre, est très expressive. Petits fruits rouges, fleurs, ronce, pot pourri forment cette matière soyeuse, élégante, raffinée.
J’ai adoré. Le regard malicieux de Jean-Loup, plus une petite allusion, me font tout de suite pencher vers ce domaine.

Florian
La robe est rubis assez claire.
On a un nez d'écorce d'orange, de pamplemousse, de zestes d'agrumes, et de cerise.
La bouche est longiligne, acidulée. Les tanins sont d'une très grande finesse, sur une bouche de demi-corps. La finale est assez courte et un peu sèche. C'est un ensemble élégant mais peut être un peu simple et fin. J'étais sur un Bourgogne village qui reprend bien les caractéristiques de ce millésime. On peut dire qu'il est à sa place, ni plus ni moins.
Très Bien (16/20)

Jean-Loup
09 Déc 2019 11:31 #63
Pièces jointes :

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 12
  • Remerciements reçus 17

Réponse de Misterobit sur le sujet Domaine Marc Roy, Gevrey-Chambertin "clos-prieur" 2009

CR: Domaine Marc Roy, Gevrey-Chambertin "clos-prieur" 2009

Bouteille épaulée 3h avant service, dégageant directement un nez de pinot évolué. L'ouverture confirmera cette évolution, les fruits sont compotés et la bouche fait clairement penser a un millesime chaud. Autant dire que ça ne pinote clairement pas assez à mon goût, même si malgré tout il y a une finesse et des tannins bien intégré qui rendent l'ensemble bien digeste.
Du plaisir oui, mais pas un grand moment comme espéré...ce n'est "qu'un village finalement", qu'il faut se presser de boire ?
29 Déc 2019 01:36 #64

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 840
  • Remerciements reçus 1041
CR: Domaine Marc Roy – Gevrey-Chambertin Vieilles vignes 2006:

Un vin qui a du corps, nez plein de fruit mais qui commence à basculé sur le tertiaire, légère touche fumé. La bouche est corpulente, pivoine, ça tapisse le palais, on est bien sur Gevrey. Pour avoir bu quelques 2006, l’année de naissance de ma fille, ce vin est bâti pour la garde. Il en a vraiment sous la pédale. Très bien. A revoir dans quelques années, merde y’en a plu…

Christophe
28 Fév 2020 21:57 #65

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2551
  • Remerciements reçus 1257
CR:
Bonjour à tous.


Bourgogne - AOC Gevrey-Chambertin - Domaine Marc Roy - Gevrey-Chambertin «Vieilles Vignes 2006» - 13,5% - 100% Pinot noir.

Bouteille bue juste sortie de cave à 15°c.

Bouchon : Belle qualité, long, souple et sans défaut. Il est juste marqué sur le disque. Très léger dépôt.

Œil : Le vin se présente sous une couleur rouge commençant à tirer sur le brun. Elle reste néanmoins vive et intense. Les reflets sont rouges-bruns et les pourtours du disque bruns. Quelques larmes épaisses.

Nez : Présente et expressif d’entrée. Paniers de fruits rouges, de pot pourri, de feuilles mortes, de sous-bois et de léger champignon. Néanmoins, le côté fruité reste prédominant. Quelques épices apparaissent également. Belle complexité et de la fraîcheur.

Bouche : la matière est jolie, à la fois fruitée, fraîche, équilibrée et présentant une belle complexité entre jeunesse et début d’évolution. On y retrouve les fruits, le pot pourri, les feuilles mortes, le sous-bois, les champignons dans un bel ensemble. Certainement la bouteille la plus complexe de cette cuvée bue à ce jour.

Nathenri.
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Olivier Mottard, Jean-Loup Guerrin
21 Mar 2020 17:12 #66
Pièces jointes :

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2551
  • Remerciements reçus 1257
CR:
Bonjour à tous.


Bourgogne - AOC Gevrey-Chambertin - Domaine Marc Roy - Gevrey-Chambertin «Clos Prieur 2008» - 13,5% - 100% Pinot noir.

Bouteille bue ce midi, juste remontée de cave, et servie à 15°c.

Bouchon : Belle qualité, de longueur moyenne, souple et sans défaut. Il est marqué sur le disque et il n’y a pas de dépôt.

Œil : Le vin se présente sous une belle couleur rouge-brun, avec des reflets bruns. Les pourtours du disque sont bruns. De belles larmes sont présentes, plutôt grasses.

Nez : Présent d’entrée. On y trouve des notes de fruits rouges, de pot pourri, de fleurs séchées, d’épices douces, de roses et de pivoine. Cela reste assez fruité et frais avec une belle complexité.

Bouche : Très jolie matière, fruitée et équilibrée. On retrouve les éléments du nez : fruits rouges, pivoine, pot pourri, fleurs séchées et épices douces. Les tanins sont fins, veloutés et soyeux et la finale, sur les fruits et le pot pourri, est superbe d’équilibre.

Une très jolie bouteille, entre deux âges, qui s’est révélée superbe.

Nathenri.
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Olivier Mottard, Jean-Loup Guerrin, Fredimen
25 Mar 2020 14:19 #67
Pièces jointes :

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 498
  • Remerciements reçus 1559
CR: Domaine Marc Roy – Gevrey-Chambertin "Vieilles Vignes 2017"

WE chargé sur le plan oenologique, on enchaine ce midi au restaurant de Beaune "La Table du Square" qui combine des plats très réussis à une très belle carte des vins ( malheureusement avec des tarifs beaunois, 35 euros entrée plat dessert le menu du midi, et 95 euros cette bouteille donc un petit x2 seulement en l'occurrence par rapport a prix domaine mais d'autres cuvées dont je connaissais bien les prix m'ont paru avoir subi une multiplication largement supérieure ).

J'avais lu du bien de ce domaine sur LPV et la RVF, l'occasion de juger sur pièce, je trouve en plus que les village 17 sont top actuellement.

D'emblée la robe surprend, un rubis assez clair, très joli.

Le nez est très séducteur, framboise, léger caramel / torréfié discret, notes florales. La bouche est une véritable infusion de pinot, j'adore oo, oo, ! C'est délicat mais a du corps quand même, élégant, ça glisse tout seul, sur la framboise, épices, finale un peu genre bonbon acidulé, d'une gourmandise ! Cela a bien accompagné un paleron de porc (très bon d'ailleurs).

Seul problème, ça fait encore un domaine à suivre.... savez vous si le domaine accepte encore des nouveaux clients ?

Très bien / Excellent

Charles
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Yves Zermatten, Olivier Mottard, Jean-Loup Guerrin, Vaudésir, starbuck, ptitcoco, Fredimen, Kiravi, Vesale
15 Aoû 2020 19:17 #68
Pièces jointes :

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 354
  • Remerciements reçus 720
J'ai rdv en Octobre et je suis un "petit nouveau "....
Ton CR ne fait qu'amplifier mon attente !!!

Je pense donc que tu peux appeler le domaine.

OAC
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Garfield
15 Aoû 2020 20:36 #69

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 221
  • Remerciements reçus 485

CR: Domaine Marc Roy – Gevrey-Chambertin "Vieilles Vignes 2017"

et 95 euros cette bouteille

Très bien / Excellent


Tu as des prix sur le vin dans ce resto?
A la lecture de ton CR, j'ai regardé le menu et la carte des vins du resto, ce vin est affiché à 110 euros...

Sinon belle carte des vins avec des domaines réputés et des petits jeunes en devenir et la tarification est correcte.
15 Aoû 2020 22:08 #70

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 498
  • Remerciements reçus 1559
J'ai en tête certaines bouteilles pour lesquelles j'ai justement trouvé le rapport qualité prix sympa, santenay 1er cru rouge jm vincent 75 euros, givry PC joblot moins de 50, clos des grives 17 65 euros. Pour le reste rien d'excessif, mais ayant déjeuné au soufflot la semaine précédente mes repères sont biaisés !! sinon en blanc j'ai reperé des m bouzereau a prix "correct" (genre puligny champs gains 130 je crois). Pour le reste pas de souvenir précis, mais disons qu'on est dans la moyenne basse pour Beaune et peut être moyenne haute pour les restos dijonnais que je fréquente (donc sélectionnés aussi sur ce critère..)

Charles
15 Aoû 2020 23:00 #71

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 221
  • Remerciements reçus 485

J'ai en tête certaines bouteilles pour lesquelles j'ai justement trouvé le rapport qualité prix sympa, santenay 1er cru rouge jm vincent 75 euros, givry PC joblot moins de 50, clos des grives 17 65 euros. Pour le reste rien d'excessif, mais ayant déjeuné au soufflot la semaine précédente mes repères sont biaisés !! sinon en blanc j'ai reperé des m bouzereau a prix "correct" (genre puligny champs gains 130 je crois). Pour le reste pas de souvenir précis, mais disons qu'on est dans la moyenne basse pour Beaune et peut être moyenne haute pour les restos dijonnais que je fréquente (donc sélectionnés aussi sur ce critère..)


C'est sûr qu'après le Soufflot c'est difficile d'acheter du vin dans un restaurant sans avoir l'impression de se faire avoir.
De plus, ce restaurant est moins cher que les prix particuliers de certains domaines
16 Aoû 2020 09:49 #72

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 498
  • Remerciements reçus 1559
CR: Domaine Marc Roy - Gevrey Chambertin "Clos Prieur 2014"

Après ma très belle expérience sur le gevrey vv 17 commenté ci dessus, je me suis laissé tenter par une triplette de gevrey du domaine incluant ce 2014 dont Nathenri avait dit le plus grand bien il y a quelque temps. Bouteille ouverte 8 h à l'avance, épaulée, mise en cave électrique, puis carafée une heure avant dégustation.

Vésale : Bue à l’aveugle. Belle robe rubis. Le nez évoque du pinot, petits fruits rouges acidulés, point végétale fraiche, notes caramélisées. En bouche, le toucher de bouche est délicat, la trame acide est assez présente avec toujours ce cotés fruits rouges acidulés (groseilles), allonge sur les notes de fraicheur du nez, toujours cette sensation de caramel assez fin, avec l’aération, l’aromatique penche plus sur la fraise, quelques amers en fin de bouche.
Un vin encore porté par son acidité avec encore des perceptions d’élevage, qui semble encore assez jeune, mais déjà très plaisant néanmoins !
Bien +

Garfield : robe plus dense et sombre que le VV 17, nez assez discret sur la fraise, pointe caramel, végétal / frais. La bouche a une matière très déliée, fluide, agréable et fraiche, manquant un peu de soyeux cependant mais également trop acide, la finale surtout a une acidité très élevée qui ne partira pas malgré l'aération conséquente. Au final c'est une déception pour moi, comme sur le Pruliers 14 de Duband bu récemment, l'impression de vins sous matures avec des notes végétales trop présentes et une acidité trop marquée pour prendre du plaisir, ça manque de gourmandise.

Quand je lis les différents compte rendu de cette bouteille a sa sortie ou ici sur lpv en 2018, il y a une dissociation qui me fait pencher pour une phase ingrate pour les 2014 que je vais ranger tout au fond de ma cave en espérant que le temps les assouplisse.

Bien - (en prenant en compte le prix, 58 euros chez un caviste dijonnais qui a également porté le maillot de l'équipe de France de foot ;) )

Charles
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Olivier Mottard, Jean-Loup Guerrin, Vaudésir, leteckel, Gerard58, Fredimen, Vesale
31 Aoû 2020 19:11 #73
Pièces jointes :

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2551
  • Remerciements reçus 1257
CR:
Bonjour à tous.

Bourgogne - AOC Marsannay blanc - Domaine Marc Roy - Marsannay "Les Champs Perdrix 2017" - 13% - 100% Chardonnay.



Bouteille bue ce midi, au caviste-restaurateur "Clos Viino" d'Aubière, à l'occasion de la venue depuis La Rochelle de mon ami Jean-Louis qui me livrait quelques vins. Un peu chaud au départ, il sera bien mieux une fois rafraîchi.

Bouchon : Belle qualité. Il est long, souple et sans défaut. Il est à peine marqué sur le disque.

Œil : Le vin se présente sous une belle couleur jaune or, vive et limpide. Elle présente des reflets dorés et des larmes assez grasses.

Nez : Plutôt discret à l'ouverture, il exhalera ensuite des notes de fruits blancs, d'agrumes, de fruits secs ainsi que quelques notes florales. C'est plutôt frais et fin.

Bouche : Très jolie bouche, à la fois légèrement grasse et tendue. On retrouve les fruits blancs, les fleurs, les fruits secs et un léger "beurré". Belle minéralité. Très jolie finale grasse et tendue. Le bois ne se fait pas sentir.

Très belle bouteille de cette cuvée que je n'avais jamais bue.

Nathenri.
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Jean-Loup Guerrin, Garfield
29 Sep 2020 15:29 #74
Pièces jointes :

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 508
  • Remerciements reçus 166

Ouvert dimanche et fini hier soir, je partage grosso modo ton enthousiasme a ce bemol pres sur la bouche ou je n'ai pas trouve l'elevage tout a fait integer, sensibilite ou echantillon ?

Martin / Oyaji-sama
29 Sep 2020 15:44 #75
Pièces jointes :

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 6202
  • Remerciements reçus 3905

Réponse de Frisette sur le sujet CR: Passage au Domaine Marc Roy

CR: Passage au Domaine Marc Roy



Notre première journée en Bourgogne a été dense mais excellente en tous points (Domaines Langoureau , Chicotot et Bachelet , et conclue par un repas de haut niveau au Soufflot ). Nous voici donc le lendemain, pour cette seconde étape bourguignonne.
Il est 9 heures du matin lorsque nous arrivons à Gevrey Chambertin, au domaine Marc Roy, pour notre premier rendez-vous de la journée. Henri m’avait dit le plus grand bien de ce domaine, (dont j’avais pu boire un exemplaire l'an passé chez Jean Loup ), c’est par conséquent curieux et confiant que je me rends découvrir ce domaine en sa compagnie.



Nous sommes reçus par le sourire et l’œil pétillant d’Alexandrine en ce matin un peu gris. Il s’agit ainsi d’un domaine à taille familiale, puisqu’elle travaille avec son mari seulement, sur les 4 ha de l’exploitation, dont 3,5 environ de pinot noir établis sur Gevrey Chambertin, et 0,5 de chardonnay (à Couchey, au sud de l’AOP Marsannay), le tout sur des sols à dominante argilo-calcaire. Elle nous dira plus tard que le domaine est à l’affût, et souhaiterais pouvoir vinifier des parcelles supplémentaires, pourquoi pas en 1er Cru, sur la Côte de Nuits (Gevrey Chambertin, ou Vosne Romanée, d’un point de vue symbolique…).
La production est relativement faible, et s’élève à environ 20000 bouteilles par an. Les ventes se font pour 1/3 en France (Caviste/Hôteliers/Restaurateurs et quelques clients particuliers), 1/3 pour l’Europe, et 1/3 pour le reste du monde, sans vouloir privilégier une zone plus qu’une autre, la volonté étant de pouvoir couvrir le globe.
La première mise en bouteille au domaine date de 1982. Les vins sont 100% éraflés, les fermentations s’effectuent grâce aux levures indigènes. Les élevages sous bois se passent dans des fûts du tonnelier Cadus, qui donnent pleine satisfaction à Alexandrine.
Concernant Alexandrine justement, elle représente la 4ème génération au domaine, et est la première fille à s’en occuper, ce qui est une réelle fierté ! Après un baccalauréat littéraire, elle poursuit sur des études de vente/markenting, puis en licence de droit appliqué au vin. Elle repiquera ensuite sur des études viti/oeno. Son parcours l’emmènera à l’autre bout du monde, en Australie et en Nouvelle Zélande. Elle revient au domaine en 2003, pour finalement succéder à son père à la tête en 2005. Elle est également « winemakeuse » aux USA, puisqu’elle vinifie à Phelps Creek , près de la Columbia River dans l’Oregon.

Désormais direction la cuverie, avec respect des gestes barrières et masque pour elle, afin de déguster sa production. Le millésime 2019, que nous allons goûter se présente bien, malgré des rendements inférieurs de 15-20%.



Marsannay Les Champs Perdrix 2019 : Elevage environ 11 mois en fûts + cuves inox. 1500 bouteilles seulement sur les 2500 à 3000 en temps normal (-60% de la production, car sécheresse et pertes dûe aux animaux, gibiers qui se sont bien régalés…). On a un nez de pêche de vigne, de peau de pêche, de fleurs blanches. C’est très frais et très pur. La bouche est tendue, finement grillée, avec un léger gras, du raisin, de la pêche. Il y a un joli volume. C’est complet, la finale est longue et complexe, il en ressort un sentiment général de belle fraîcheur. E- oo,



Gevrey Chambertin Vieilles Vignes, 2019 : Vignes de 80 ans environ, situées côté sud de l’appellation. On a un nez de confiture de mûre, de cassis, de fruits bleus, de baies rouges. C’est pur et expressif. La bouche est ronde et docile, avec un très beau gras finement vanillé. Le touché de bouche est délicat, avec des tanins très fins, l’ensemble est de ½ longueur. TB-E

Gevrey Chambertin Clos Prieur 2019 : Parcelle située en « Village », sous le Mazis Chambertin. On a un nez fumé, un peu animal. La bouche est droite, élancée et élégante. Les tanins sont poudrés mais l’ensemble présente une mâche plus importante. C’est assez long, avec un côté aérien. L’aromatique se porte sur les baies rouges, la groseille, avec une belle acidité tempérée, donnant une sensation de fraîcheur et de précision. TB-E

Gevrey Chambertin La Justice 2019 : Il s’agit d’un monoparcellaire acquis en 2010. Sols sur cailloutis. Le nez est plus sombre et puissant, sur la mûre et les baies noires. La bouche est plus tranchante, avec de belles notes d’agrumes, d’orange sanguine, de très fines épices (poivre, encens). C’est effilé, sur le gravier, avec un léger boisé perceptible. Les tanins sont plus fins que Clos Prieur, mais l’ensemble serre malgré tout en finale. Elégant. TB+

Gevrey Chambertin « Alexandrine » 2019 : cuvée créée en 2005. Il s’agit d’une sélection de raisins millerandés uniquement. On a un nez concentré, un peu confituré, sur les petits fruits noirs mûrs. La bouche est veloutée, on retrouve de l’orange sanguine, procurant une belle acidité, complété par un volume satisfaisant, traduit par un léger gras vanillé et lacté. Les tanins sont là aussi vraiment très fins. La longueur est grande. L’ensemble est fin, élégant et très gourmand. E



En conclusion, une gamme restreinte, certes, mais de très beau niveau. Un seul blanc, (mais quel blanc !), alors que les rouges sont d’une grande pureté avec un grain de tanin d’une très belle finesse. J’ai vraiment beaucoup aimé ce touché de bouche, ce travail sur les tanins, que j’ai trouvé de très haut niveau, le Gevrey Chambertin vieilles vignes me faisant un peu penser à celui d’une autre grande dame de Gevrey Chambertin, Sylvie Esmonin, par exemple.
Un très grand moment de discussion, à bâtons rompus, sur la vigne, le vin, mais également sur des sujets d’actualités…Ici, dans cette partie de plaine de Gevrey Chambertin, j’ai découvert un domaine charmant, humain, de (très) grande qualité, ou tout est réfléchi et mesuré. En somme, à l’image d’Alexandrine. Ainsi, cette première visite augure certainement de futurs passages dans un avenir que j’espère le plus proche possible…



Plus d'une heure trente passée en excellente compagnie, il est néanmoins l'heure de partir pour la prochaine étape. Un lapin à Chambolle Musigny nous conduira finalement à Prémeaux Prissey pour la dernière étape de ce court séjour bourguignon...
A suivre...

Flo (Florian) LPV Forez
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: oliv, Olivier Mottard, dfried, Jean-Paul B., Sylv1, Super-Pingouin, Nathenri, jef33, Jean-Loup Guerrin, LADIDE78, Vaudésir, LucB, Papé, starbuck, leteckel, ptitcoco, Pins, Fre, Fredimen, Kiravi, Garfield, Vesale
31 Oct 2020 11:47 #76

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 4905
  • Remerciements reçus 2373

Réponse de Vaudésir sur le sujet Domaine Marc Roy, Gevrey-Chambertin

C'est quoi les tarifs Florian, j'ai cru voir sur 2018 50 les VV et 75 Alexandrine.
Stephane
31 Oct 2020 12:07 #77

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 6202
  • Remerciements reçus 3905

Réponse de Frisette sur le sujet Domaine Marc Roy, Gevrey-Chambertin

" C'est quoi les tarifs Florian, j'ai cru voir sur 2018 50 les VV et 75 Alexandrine.
Stephane "


Sur 2019:
Marsannay Champs Perdrix: 30€
Gevrey Chambertin Vieilles Vignes: 50€
Gevrey Chambertin Clos Prieur: 55€
Gevrey Chambertin La Justice: 55€
Gevrey Chambertin "Alexandrine": 75€

Je n'ai aucune idée de la disponibilité au domaine. On est au niveau de 1ers crus chez certains faiseurs: en qualité...et en prix!!!

Flo (Florian) LPV Forez
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: FGsuperfred, Vaudésir
31 Oct 2020 12:29 #78

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2551
  • Remerciements reçus 1257

Réponse de Nathenri sur le sujet Domaine Marc Roy, Gevrey-Chambertin

Bonjour à tous.

Toujours au top Florian pour tes crs.

Je te rejoins parfaitement dans ce descriptif, autant sur la qualité de l'accueil, des échanges et des discussions, que sur la qualité des vins du domaine.

Je remercie au passage Alexandrine d'avoir accepté de nous recevoir aussi tôt le matin même si elle nous a dit que c'était un des meilleurs moments pour déguster ses vins.

Un remerciement également à une personne, que peu de monde connait sur Lpv, mon ami Patrick Rougnon, de "Clos Viino" à Aubière (63), qui m'a dirigé vers ce domaine lorsque je voulais commencer à découvrir la Bourgogne.

Pour revenir aux cuvées d'Alexandrine, je trouve que chaque cuvée apporte, au dégustateur, une continuité à la fois en matière de plaisirs, mais différente en matière de pureté, de fruits, de matière et de fraîcheur, mais avec une constante, ce côté fin et délicat de la "touche féminine" apportée par la génitrice des cuvées.

En tous cas, pour moi, depuis le millésime 2014, des Gevrey-Chambertin qui me conviennent parfaitement.

Rendez-vous l'année prochaine pour une nouvelle visite pour découvrir le millésime 2020 qui semble prometteur.

Nathenri.
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Frisette
31 Oct 2020 15:07 #79

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1834
  • Remerciements reçus 1066
CR: Domaine Marc Roy - Gevrey Chambertin « Vieilles Vignes » - 2006

Robe bien brillante et évoluée aux reflets cuivrés
Nez de pinot avec un certains âge : rose fanée, épices, quelques baies
L’attaque en bouche est délicate, déliée mais sans manque de chair
Les tanins sont fondus, la finale est de bonne longueur
Beaucoup de fraîcheur sur ce vin qui a mon sens ne gagnera plus à être attendu et sincèrement le plaisir est actuellement au rdv
Un très beau pinot à maturité qui glisse sur la langue et procure un grand plaisir.

Samuel
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Olivier Mottard, Jean-Loup Guerrin, Gerard58, Garfield, Vesale
13 Nov 2020 21:28 #80

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2551
  • Remerciements reçus 1257
CR:
Bonjour à tous et excellente année 2021.


Bourgogne - AOC Gevrey-Chambertin - Domaine Marc Roy - Gevrey-Chambertin "La Justice 2011" - 13,5% - 100% Pinot noir.

Bouteille bue, après avoir été épaulée 3 heures, et servie à 14°c.

Bouchon : Très belle qualité. Long, souple et sans défaut, il est à peine marqué sur le disque.

Œil : Le vin se présente sous une belle couleur rouge-brique avec des reflets légèrement bruns. Les pourtours du disque son brun. De belles larmes, nombreuses et fines, sont présentes.

Nez : Présent d'entrée. Fin et élégant, il se compose de fruits rouges, de sous-bois, de pot pourri et de fleurs, légèrement relevé par de fines épices. C'est plutôt fin et délicat et avec de la complexité et de la fraîcheur.

Bouche : Elle se compose d'une très jolie matière, fine, élégante, élancée portée par des tanins fins, veloutés et soyeux. Les fruits rouges, le pot pourri et les épices fines, donnent un nectar fin, délicat et soyeux. Une vraie douceur gourmande qui se termine sur une jolie finale évoluant légèrement sur des notes de sous-bois.

Un très joli 2011, sur cette dernière bouteille bue avec énormément de plaisir, que j'ai trouvée à maturité.

Nathenri.
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Olivier Mottard, Gibus, Moriendi, Jean-Loup Guerrin, Psylo, Papé, starbuck, ptitcoco, Garfield
01 Jan 2021 14:22 #81
Pièces jointes :

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 833
  • Remerciements reçus 782
CR: Domaine Marc Roy - Gevrey Chambertin « Vieilles Vignes » - 2006

CR: Domaine Marc Roy - Gevrey Chambertin « Vieilles Vignes » - 2006

Robe bien brillante et évoluée aux reflets cuivrés
Nez de pinot avec un certains âge : rose fanée, épices, quelques baies
L’attaque en bouche est délicate, déliée mais sans manque de chair
Les tanins sont fondus, la finale est de bonne longueur
Beaucoup de fraîcheur sur ce vin qui a mon sens ne gagnera plus à être attendu et sincèrement le plaisir est actuellement au rdv
Un très beau pinot à maturité qui glisse sur la langue et procure un grand plaisir.


Bouteille bue le WE dernier, sur les conseils de mon ami Henri
plutôt en phase avec ce qui s'est dit ci dessus...
on est plutôt sur la finesse, un peu d'acidité qui porte le vin...
mais globalement, je suis un peu déçu... je m'attendais à un peu plus de matière, de rondeur dans le vin
est ce un effet millésime?
j'ai maintenant un 2008 et un 2018 en cave ...
mais je ne suis pas sur d'en re encaver d'autre.... mitigé ...:?

Christophe - LPV Lyon
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Olivier Mottard, Nathenri, Jean-Loup Guerrin, Psylo, starbuck
05 Fév 2021 15:44 #82

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 250
  • Remerciements reçus 201
CR: Domaine Marc Roy – Gevrey-Chambertin "Vieilles Vignes" 2017

Après les commentaires enthousiastes sur les pinots nuitons 2017 en général et sur cette cuvée en particulier, j'ai voulu me faire une idée.

C'est vrai que c'est élégant, infusé, fluide et très fruité (grenadine, framboise).

En revanche pour moi le plaisir est un peu gâché par des notes d'élevage assez prégnantes (lacté, torréfié, vanillé), sans que l'on puisse qualifier cela de boisé outrancier, toutefois.
D'autre part pour un Gevrey Chambertin vendu 50€, certes jeune, je trouve qu'il manque un peu de confort, de corps, de longueur et un petit quelque chose qui rappellerait le terroir et apporterait une vibration : la ronce, le sous-bois, les épices douces, l'impression d'être à la campagne à la fin de l'été... Est-ce que cela viendra avec le temps, je ne sais pas.

Bien ; à attendre (plutôt sereinement) quelques années.

Cordialement,
Thomas.
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Olivier Mottard, Jean-Loup Guerrin, tomy63, Garfield
20 Mar 2021 22:17 #83

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2551
  • Remerciements reçus 1257
CR:
Bonjour à tous.



Domaine Marc Roy - Gevrey-Chambertin " La Justice 2014 "
Bourgogne - AOC Gevrey-Chambertin - - 13,5% - 100% Pinot noir.

Bouteille bue ce midi, après avoir été épaulée 2 heures, et servie à 14°c.

Bouchon : Belle qualité. Il est long, souple et sans défaut. Il est à peine marqué sur le disque. Aucun dépôt dans la bouteille.

Œil : Le vin se présente sous une belle couleur rouge-brun avec des notes d'évolution plutôt surprenantes. Les pourtours du disque sont rouge-brun également. Les larmes sont présentes, nombreuses, grasses et larges.

Nez : Présent, complexe et expressif d'entrée. Il se compose de fruits rouges (framboise, fraise, groseille), de fleurs séchées, de roses fanées, d'épices douces, de pot pourri et de légères notes kirschées. C'est à la fois complexe et frais, fraîcheur apportée par des notes mentholées qui complexifient l'ensemble. Pas de bois.

Bouche : On a une très jolie matière, fruitée, suave, équilibrée, portée par des tanins fins, soyeux et veloutés. On retrouve alors, dans cette matière, les fruits rouges, les épices, le pot pourri, les fleurs séchées, la rose fanée qui forment un ensemble, certes évolué, mais dont les fruits restent bien présents. la finale, de bonne facture, se termine sur des fruits légèrement kirschés. Là aussi, absence de toute sensation de bois.

Surpris par le côté un peu "évolué" du vin mais qui ne gâche absolument pas le plaisir.

Nathenri.
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Olivier Mottard, Moriendi, Jean-Loup Guerrin, Psylo, ptitcoco, Pins, Fredimen, Garfield
21 Mar 2021 13:59 #84
Pièces jointes :

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1834
  • Remerciements reçus 1066
CR: Domaine Marc Roy - Gevrey-Chambertin « La Justice » - 2019

Ouvert pour goûter ce nouveau millésime 
Évidemment trop jeune

Nez assez typique de cette cuvée sur la cerise noire 
À ce stade je ressens l’élevage avec un côté « caramel au lait » qui ne me plait pas du tout 
Ces notes sont présentent aussi en bouche 

Techniquement parlant le vin est très bien fait
Matière, fraîcheur, acidité, fruit : l’équilibre est la 
L’élevage (assez fin) devra se fondre
A revoir dans quelques années

 En l’état ce n’est pas du tout mon truc

 

Samuel
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Olivier Mottard, dfried, Jean-Loup Guerrin, Papé, Gerard58
16 Mai 2021 14:52 #85
Pièces jointes :

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • fredhamster
  • Portrait de fredhamster Auteur du sujet
  • Hors Ligne
  • Utilisateur
  • Enregistré
  • Messages : 489
  • Remerciements reçus 17
Samuel, 

C'est bien trop jeune, indéniablement mais j'ai trouvé, sur la seule bouteille goûtée sur ce millesime que je viens d'entrer en cave, un toucher de bouche absolument peu commun pour ce niveau d'appellation. 17, 18 et 19 semblant présenter des profils très différents chez A. Roy. 

Fred
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Psylo
16 Mai 2021 15:32 #86

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1834
  • Remerciements reçus 1066

Samuel, 

C'est bien trop jeune, indéniablement mais j'ai trouvé, sur la seule bouteille goûtée sur ce millesime que je viens d'entrer en cave, un toucher de bouche absolument peu commun pour ce niveau d'appellation. 17, 18 et 19 semblant présenter des profils très différents chez A. Roy. 
 

Oui oui c’est trop jeune en effet
Mais c’est Alexandrine ROY en récupérant quelques flacons 18 et 19 mardi qui m’a dit d’en ouvrir une ;) 

En bon élève je m’exécute 
Mais en effet elle surclasse les appellations 
Après les prix commencent à devenir technique pour moi 

Samuel
16 Mai 2021 19:04 #87

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2551
  • Remerciements reçus 1257

Bonjour à tous.


Bourgogne - AOC Gevrey-Chambertin - Domaine Marc Roy - Gevrey-Chambertin "Clos Prieur 2014" - 13% - 100% Pinot noir.

Bouteille ouverte il y a un quart d'heure, pour le repas de ce midi, et goûtée à 15°c. Remise en cave, juste épaulée, elle reviendra sur table à midi.

Bouchon : Belle qualité, long et souple. Imbibé sur 5 mm, avec comme une trace de coulure mais aucun effet sur le vin.

Œil : Le vin se présente sous une belle couleur rouge sang, vive et limpide. Elle présente des reflets rouges et certains qui commencent à brunir très légèrement. les pourtours du disque commencent également à se teinter d'un très léger marron. De belles larmes sont présentes, nombreuses et fines.

Nez : Superbe et très expressif d'entrée. Il s'ouvre sur un très beau panier de fruits rouges (cerise, framboise, groseille et fraise plus léger), accompagné d'épices douce, de pot pourri et de fleurs. Une superbe fraîcheur s'en dégage. Après une légère aération, les senteurs sont encore plus présentes. Superbe.

Bouche : La matière est superbe. Elle est fraîche, fruitée, équilibrée avec un côté hyper soyeux apporté par des tanins veloutés. On retrouve les fruits rouges, les épices douces, les fleurs, le pot pourri formant un ensemble magnifiquement équilibré. C'est fruité, fin, soyeux équilibré et l'ensemble se termine sur une longueur extra. 

De mémoire, c'est sur cette cuvée que j'ai découvert le domaine, il y a déjà quelques années, et c'est toujours aussi bon. Sur cette bouteille, cette cuvée a encore de l'avenir devant elle. Sa dernière petite soeur va dormir encore quelques années en cave.

Excellent week-end de Pentecôte à tous.

Nathenri. 
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Olivier Mottard, Moriendi, Jean-Loup Guerrin, Psylo, starbuck, ptitcoco, Garfield
21 Mai 2021 12:01 #88
Pièces jointes :

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 498
  • Remerciements reçus 1559
Merci pour ce beau compte-rendu Nathenri, c'est intéressant de voir comme selon les dégustateurs les perceptions changent, ton compte rendu est proche de celui  que tu as déjà fait il y a quelque temps, et dans l'intervalle nous avions ouvert la même bouteille avec Guillaume et lui comme moi avions été dérangés par une acidité assez stridente, alors que pour toi c'est équilibré avec la notion de fraicheur au nez et pas en bouche. Nous avions aussi des notes d'élevage assez marquées sur le caramel que tu ne retrouves pas, je ne pense pas que ce soit du a une différence de bouteilles, mais c'est possible.  Comme quoi, c'est bien vrai qu'il faut trouver des "âmes soeurs" de dégustation sur LPV aux perceptions et gouts proches  ! 

Charles
21 Mai 2021 13:22 #89

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2551
  • Remerciements reçus 1257
Bonjour Charles.

Il est vrai, et heureusement d'ailleurs, qu'en fonction des dégustateurs les goûts sont différents et, peut être aussi, la perception des arômes,  des goûts et sensations boisées. Sur ces dernières, j'avoue y être de plus en plus sensible, surtout sur les blancs.

Comme je le disais à un Lpvien par sms, j'ai largement préféré cette cuvée "Clos Prieur" à "La Justice" de ce domaine sur le même millésime, à moins que ma bouteille de "La Justice", bue il y a quelques mois, ait eu un léger souci.

Mais maintenant que je connais un peu plus ce domaine, j'apprécie beaucoup plus "Clos Prieur" qui, pour moi, a plus de profondeur, de matière et de complexité, même si "La Justice" reste une belle cuvée.

Et, bien sûr, je te rejoints sur le fait d'avoir des "âmes soeurs", avec qui on a des similitudes de goûts, qui permettent de se projeter sur un achat dans un domaine sans jamais l'avoir goûté.

Je pense que nous sommes quelques uns dans ce cas sur Lpv, à avoir acheté des vins en fonction des ressentis de certains sans pour autant avoir goûté auparavant. Pour ma part, je ne cacherai pas que Mathieu (Matlebat) fait parti de ceux-là (Voillot, Bart, etc ....).

Nathenri.

 
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Garfield
21 Mai 2021 13:57 #90

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Modérateurs: Cédric42120GildasPBAESstarbuckMartinezVougeotjean-luc javaux