Nous avons 1879 invités et 47 inscrits en ligne

Domaine de Villaine, Bouzeron

  • Messages : 30
  • Remerciements reçus 0
Ne trouvant pas de rubrique autre sur le domaine, voici quelques impressions concernant CR: La fortune 2007.
Un nez puissant, encore jeune, tout sur les fruits rouges et ce malgré la "pauvreté" du millésime.
En bouche, on est sur du pinot noir très classique mais extrêmement bien ficelé. Bel équilibre, pas d'acidité. Ca tient juste ce qu'il faut sur la longueur sans vouloir péter plus haut que son c.... Extrême buvabilité. Ce vin vaut bien des appellations communales de côte de nuits. Et pour un prix lui aussi raisonnable. Très bien.
Reste à gouter la Digoine et les Montots pour avoir une vue d'ensemble des rouges de ce domaine...
C.
24 Sep 2011 09:00 #121

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 4376
  • Remerciements reçus 1302
CR: Domaine de Villaine, Bourgogne Côte Chalonnaise La Digoine, 2007

Bonjour
bouteille bue sur deux repas. A l'ouverture le nez est discret et la robe est pâle. le vin s'ouvre tranquillement sur le coulis de framboises. un vin peu structuré mais bien plaisant. 2007 n'est pas un millésime qui a donné des vins avec une matière conséquente et le domaine a su donner un vin de demi-corps gouleyant en diable. On s'est bien retenu pour ne pas finir la bouteille dès le premier soir:)
11 Oct 2011 14:56 #122

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1349
  • Remerciements reçus 742

Réponse de Krabb sur le sujet CR: Domaine de Villaine - Bouzeron 2009

Bu hier, au restaurant Lameloise à Chagny, un Bouzeron 2009 du domaine de Villaine CR:

Première rencontre avec ce domaine et cette appellation et c'est une bonne surprise! Le vin se présente bien, c'est vif, sur les agrumes, avec une belle acidité. Le tout est d'une bonne longueur et bien équilibré, une expérience à retenter indéniablement! L'accord avec la côte d'agneau en croute de pain d'épice et gnocchi au citron confit était même superbement surprenant!
Simon.
30 Oct 2011 07:39 #123

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 999
  • Remerciements reçus 2
CR: Domaine A et P de Villaine - Bourgogne Côte chalonnaise - Les Clous - blanc 2009

vin carafé 1 heure et rafraichi.

Robe dorée, nez peu expressif sur des notes légèrement beurrées

En bouche c'est fermé, trop jeune ! Des notes de biscotte beurrée se laissent porter par un bel équilibre ... en devenir.

Cela semble très bon, mais fermé à double tour, dommage.
01 Nov 2011 18:53 #124

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 4376
  • Remerciements reçus 1302
CR: Domaine de Villaine, Bourgogne Côte Chalonnaise Les Clous blanc, 1988

Bonsoir
de retour de Lorraine, où j'ai goûté le plus vieux clous jusqu'à présent. Un vin enfermé 23 ans avant de voir le jour dans nos verres. Un nez sur les champignons (truffe blanche) et une robe au bel or.La longueur en bouche est superlative, le plaisir des convives à boire ce vin palpable

L'ami d'une patience de vieux sioux a bien eu raison d'attendre si longtemps. Assurément un très beau blanc qui aurait probablement embarrassé bien des dégustateurs chevronnés si il avait fallu le reconnaitre. Merci encore F

R
01 Nov 2011 19:07 #125

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 999
  • Remerciements reçus 2

Réponse de abistodenas sur le sujet Re: Aubert de Villaine - Les Clous 1988

C'est sûr que voir des CR comme ça on se dit que ce 2009 fut un petit infanticide...
01 Nov 2011 19:18 #126

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 163
  • Remerciements reçus 0

Réponse de syl20bt1 sur le sujet CR: Domaine A. et P. de Villaine - Bouzeron - 2008

CR: Domaine A. et P. de Villaine - Bouzeron - 2008

Robe : Belle robe intense, brillante et limpide. Couleur or pâle avec des reflets qui tirent vers le vert.

Nez : Nez agréable, assez ouvert et fin sur des arômes murs sans boisé : Agrumes (écorce d’orange, citron confit) – Végétales (Tilleul) – Florales (Acacia et fleurs blanches) et des touches de miel.

Bouche : Bouche agréable, ronde et veloutée. Belle tension et de vivacité sur une pointe acidulée. Pas de bois, legère amertume. Bouche assez puissante mais élégante. Alcool bien intégré. La finale est malgré tout un peu courte.

Conclusion : Ce Bouzeron 2008 est un joli vin que j’ai bien apprécié. Une belle richesse aromatique au nez, du volume et en même temps une grande tension. Ce vin est plein de fraicheur, digeste, mais sans manquer de complexité. Je mettrais un bémol sur la longueur un peu moyenne et sur un léger sentiment de déception vu le bonhomme qui dirige le domaine. A suivre !
Sylvain
Blog vin : Décalé - Esthète et épicurien
21 Nov 2011 11:31 #127

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 35
  • Remerciements reçus 0

Réponse de Viv sur le sujet Re: Bouzeron Aubert de Villaine

Voila un vin que j'apprécie vraiment car il montre que l'aligoté peut-être un vrai grand. J'ai pu boire les millésime 2006 2007 2008 et 2009.
Je les bois toujours relativement jeune, disons dans l'année de mise en vente.
Bien qu'il y ait des particularités duent au millésime je trouve une belle stabilitée dans le temps avec un vin plein de fraicheur et assez tendu. Je retrouve toujours ces notes de fleurs blanche assez légéres comme au printemps, des fruit blanc encore croquant voir une pointe de minéralité.
Je n'ai jamais trouvé une super longueur en bouche, mais finalement ce n'est pas se que je recherche dans se vin que j'aime partager avec quelques ami(e)s à l'apéritif ou avec un poissons blanc.
22 Nov 2011 19:04 #128

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 30
  • Remerciements reçus 0

Réponse de Co. sur le sujet Re: Bouzeron Aubert de Villaine 2008

Assez d'accord avec le CR de Sylvain. Mais comme le signale Viv, il est vrai qu'il ne faut pas chercher une longueur conséquente sur ce vin. C'est certainement ce qui se fait de mieux en matière d'aligoté (et le nom sur l'étiquette y est sûrement pour quelque chose) mais c'est un vin simple. Cela dit le dernier bu 2008 faisait preuve d'une grande fraicheur et d'une tension formidable avec encore une acidité très présente. Preuve que l'aligoté peux vieillir. J'ai bu mes derniers Bouzeron 1999 de chez Chanzy l'année dernière et ils étaient encore fringuants.
Bien à vous.
C.
22 Nov 2011 21:31 #129

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 4376
  • Remerciements reçus 1302

Réponse de HERBEY 99 sur le sujet Re: Bouzeron Aubert de Villaine 2008

Bonsoir
il ne faut pas oublier de dire quand même que la bouteille coûte un peu plus de 10 euro départ cave. L'Aligoté de Goisot, remarquable aussi coûte moins de 6 euro (à titre de simple "étalonnage"). Ces vins dont la finalité est d'être rapidement bus peuvent se garder, et plutôt bien. Souvenir d'un Bouzeron de plus de 10 ans. Il me reste des 2005 encore vifs.

Le domaine Jacqueson élabore à Rully un autre remarquable Bouzeron qui ne démériterait face à celui de son illustre voisin.
R
22 Nov 2011 21:36 #130

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 4376
  • Remerciements reçus 1302
CR: Domaine de Villaine, Bourgogne Côte Chalonnaise La Digoine, 2003

Bonsoir
ce soir sur un plat simple, omelette aux pommes de terre et lardons (il y a sans doute mieux comme accord!) cette digoine 2003, simple bourgogne de la côte chalonnaise. La robe est sombre avec des reflets violets, le nez rappelle le bourgogne de Claude Dugat commenté voici quelques jours dans ce même millésime. Il est sur les fruits très mûrs avec des notes de cacao et de prune. La bouche me semble encore plus tonique que celle du Dugat. Il me semble percevoir un très léger perlant sur la langue qui "booste" le vin en lui procurant une sensation de fraicheur supplémentaire.
Au total un simple bourgogne mais quel, encore sagement tarifé, peu marqué par le millésime caniculaire. Qui osera encore dire qu'il faut se couper un bras pour boire bon en Bourgogne?:)
21 Fév 2012 22:34 #131

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 84310
  • Remerciements reçus 10350
CR: Domaine de Villaine, Bourgogne Côte Chalonnaise, Les Clous, 2009

La robe est très claire, à peine jaune.
Le nez est peu expressif, sur des notes florales avec un côté légèrement savonneux assez peu avenant.
L'attaque en bouche est molle, déstructurée et manque considérablement de matière.
Le milieu de bouche est affecté par un énorme creux et l'acidité mal intégrée dissocie totalement la finale.

Superbe déception ! :(
21 Fév 2012 22:53 #132

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 205
  • Remerciements reçus 0
CR: Aubert de Villaine-Bourgogne rouge cote chalonnaise- La Digoine 2007

Nez très agréable de fruits rouges.Fraises avec des notes légèrement poivrées.

La bouche est très agréable sur les petits fruits rouges,belle acidité aucune astringence.

La finale n'est pas exceptionnelle mais on sent un certain potentiel au vieillissement grâce à la belle fraicheur finale.

En somme une jolie bouteille, très agréable, qui ne mit pas beaucoup de temps à se vider à table.

Dans la lignée des bourgognes génériques de bonne facture (Dans tous les sens du terme d'ailleurs...€€€€€ ;) )

Pupi
10 Mai 2012 15:13 #133

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 377
  • Remerciements reçus 10

Réponse de lyon sur le sujet CR: Domaine de Villaine, Bouzeron, 2010

CR: Domaine de Villaine, Bouzeron, 2010

Première rencontre avec ce vin. Belle robe or pâle.
Un nez explosif de fraicheur et d'agrumes (citron vert).
Ceux ci se confirment en bouche avec des notes de fleurs blanches.
Vin avec une SUPERBE tension et une minéralité que l'on peut retrouver chez certains Riesling.
Belle finale. Jai adoré!
Denis
31 Mai 2012 17:56 #134

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 353
  • Remerciements reçus 0

Réponse de anosmic sur le sujet Bouzeron Aubert de Villaine 2010 la digoine

L'acidité m'a rebuté sur ce vin. C'est trop pour moi et je n'ai eu aucun plaisir à le déguster.
Peut-être que le boire sur un repas changerait sa perception.
01 Jui 2012 11:08 #135

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 5865
  • Remerciements reçus 393

Réponse de Martinez sur le sujet CR: Domaine de Villaine, Bouzeron, 2008

CR: Domaine de Villaine, Bouzeron, 2008

Robe jaune pâle, nette
Nez d'une intensité moyenne : poire, pamplemousse, miel d'accacia très fin et discret.
En bouche, c'est assez rectiligne, pur, équilibré.
La longueur est correcte sur une note citronnée.

On a là un très grand vin si l'on considère l'équilibre et la pureté.
On retrouve un vin plus simple en terme de puissance, de compléxité, de longueur.

Au final, il s'agit d'un vin à l'excellent rapport qualitré prix. Il est sublime d'équilibre, vif mais d'une justesse quant à son acidité qui laisse admiratif. Bref, un vin désaltérant, réjouissant.

Jmm
Jmm
27 Juil 2012 12:18 #136

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 5865
  • Remerciements reçus 393

Réponse de Martinez sur le sujet Re: Aubert de Villaine-Bourgogne-Bouzeron 2008

Le fond ( 1 verre ) de la bouteille a été laissé au frigo 8 jours et dégusté hier : De légères notes d'oxydation s'ajoutent à la palette arômatique, le reste n'a pas bougé : même structure, mêmes arômes. Toujours debout.

Jmm
Jmm
05 Aoû 2012 09:27 #137

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 4376
  • Remerciements reçus 1302
CR: Domaine de Villaine, Bourgogne Côte Chalonnaise, Les Clous, 2008

Bonjour

Après la déception de Olivier racontée juste au dessus, un vin plus de un an qui raconte une toute autre histoire.
Une robe encore bien claire, l'aération lui fait beaucoup de bien mais c'est en bouche que les choses deviennent sérieuses. Une matière d'une belle densité corsetée par une acidité liée au millésime. C'est à mon avis encore bien jeune, quelques années de garde permettront à ce vin de rivaliser probablement avec des appellations plus huppées. Ce n'est qu'un simple bourgogne blanc. Le 2007 gouté voici peu est assez sensiblement en dessous!

Bonne journée
R
07 Sep 2012 14:25 #138

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 290
  • Remerciements reçus 0

Réponse de DELPIERO sur le sujet Re: Aubert de Villaine-Bourgogne Bouzeron 2010

Denis ,

Tout a fait d'accord avec toi sur ton analyse du Bouzeron 2010 .
Par contre , pour ma part je lui reproche encore une finale acide encore un peu trop marqué à mon gout .
Je pense qu'avec le temps il va s'arrondir et devenir superbe .
30 Oct 2012 15:46 #139

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 109
  • Remerciements reçus 1

Réponse de Rayasleboxer sur le sujet CR: Domaine de Villaine, Bouzeron, 2010

Bonjour,

CR: Domaine de Villaine, Bouzeron, 2010 acheté en direct 10,50 € la bouteille.

Dégusté en apéro puis sur un Risotto / Bouillon de légumes / Courgettes.

Nez très explosif sur la première respiration, moins présent par la suite. Belle robe Jaune claire. peu de larmes sur le verre.

En bouche, ouvert sortie de cave électrique à 10°, acidité très (trop) présente. Réchauffé au fur et à mesure de la soirée et sur le diner. Beaucoup plus chaleureux et moins acide. On tendrait presque vers du beurre et de la crème à la manière d'un chardonnay.

Un jolie "petite" bouteille, a boire maintenant et à tenter cet hiver sur des huitres et crevettes.
Bien + et bon rapport qualité prix.
08 Nov 2012 12:06 #140

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 829
  • Remerciements reçus 23

Réponse de PdGvins sur le sujet CR: Aubert de Villaine, Les Clous et Rully blancs

Bus hier à la suite l'un de l'autre sur une grosse darne de cabillaud rôtie au four, purée lissée de pommes de terre et légumes (carotte, céleri, oignon) enrichie d'une julienne de courgette légèrement croquante et de mini dés de jambon d'Ardenne.

Le CR: Bourgogne Côte Chalonnaise 2009 Les Clous du domaine A. et P. de Villaine nous a servi d'apéritif et de premier verre sur le plat. Assez expressif, du gras qui apporte de la rondeur, de l'acidité pour une finale fraîche, bonne longueur, tout cela en fait un vin d'une certaine classe, bien plaisant dès à présent. Je ne tarderai pas à ouvrir une autre bouteille.

Le CR: Rully 2009 Les Saint-Jacques du domaine A. et P. de Villaine propose un nez au boisé encore marqué. En tout cas pour mon goût. Plutôt fermée à d'autres arômes, la bouche délivre une puissance certaine, belle acidité, le tout demandant à se fondre. Un vin qui offre bien moins de plaisir que le précédent. Que je vais donc laisser vieillir pour les 5 bouteilles restantes mais pour lequel je me pose des questions, le millésime étant réputé en Bourgogne pour ses vins mûrs et agréables assez vite. Ici il y a manifestement plus d'ambition, sera-t-elle justifiée dans le futur?

Didier
Didier
Oenophile, personne qui prend la vie du bon coteau.
12 Nov 2012 18:17 #141

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 848
  • Remerciements reçus 43
CR: Aubert de Villaine-Bourgogne rouge cote chalonnaise- La Digoine 2011

Fichier attaché :


Oeil: Rouge grenat, disque net et legerement violace. Le vin n'offre pas de reflets flagrants, il est fluide. De belle larmes, lourdes et epaisses, s'ecoulent lentement le long de la paroi du verre.

Nez: on reconnait d'entree de jeu les fruits rouges, et notamment la framboise, mais la mure. Apres aeration, la framboise predomine.

Bouche: L'attaque est globalement soyeuse, assez legere meme, mais le vin devient toutefois legerement astringent en milieu de bouche. L'acidite est bien presente et laisse presager un certain potentiel dans les annees a venir, meme si le vin n'est pas d'une concentration folle. Je m'attendais a une belle explosion de fruits apres le nez, surtout sur un vin aussi jeune, mais il m'a laisse un peu sur ma faim, hormis un peu de framboise.

Finale: Encore astringente, elle reste toutefois d'une longueur acceptable, mais le rugueux reste un peu trop perceptible.

Si le carafage 2 heures avant le repas lui a fait du bien au vin, l'acidite reste toutefois marquee. Si quelques annees en caves ne lui feront pas de mal, je doute cependant d'ue evolution fulgurante meme si l'acidite fera tenir le vin.
Stéphane
09 Fév 2013 23:57 #142

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 35
  • Remerciements reçus 0
Bonsoir.

Petite info intéressante pour ceux qui aiment et recherchent quelques bouteilles de Bouzeron 2011 de ce beau domaine on peut les trouver au prix domaine à la maison des vin de Chalon.
10 Fév 2013 21:34 #143

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 741
  • Remerciements reçus 12

Réponse de Lucas57 sur le sujet CR: Domaine de Villaine, Bouzeron, 2009

Bonjour,

Bu ce midi au restaurant ( 29 eur ) :

CR: Domaine de Villaine, Bouzeron, 2009

Nez ouvert et special sur la pomme, les agrumes,fleur blanche,les fruits secs...c'est complexe, j aime (tu)
Bouche dotée d 'une belle trame acide, droite dans ses bottes, pure, belle finale
Je m'attendais à un 2009 "mou" mais que nenni! du peps a revendre

Beau moment sur cette quille

Amicalement,

Lucas
14 Fév 2013 14:23 #144

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2600
  • Remerciements reçus 316

Réponse de leguitou sur le sujet CR: Aubert et Pamela de Villaine- La Digoine - 2011

CR:Aubert et Pamela de Villaine- La Digoine - 2011

Bue ce we cette cuvée "La Digoine" 2011.
Un nez de petits fruits rouges, également une perception de bonbon anglais, en fait un nez très gamay nouveau.
La bouche est très astringente et d'une austérité que seule une longue aération de 6h arrivera à modifier ...
On retrouve néanmoins des notes fumées et des notes de tabac froid, on partirait volontiers sur un village de Nuits-Saint-Georges, facile à dire quand on sait que les vignes de cette cuvée proviennent de Nuits-Saint-georges ... ;)
La bouteille sera laissée de côté pour se montrer plus docile le soir. Un léger manque de corps mais le vin est devenu agréable !
Une bouteille à attendre longtemps tant le plaisir n'est pas encore à son maximum.
Bien cordialement,
Guillaume
26 Mar 2013 22:18 #145

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 848
  • Remerciements reçus 43
Hello Guillaume, meme constat de mon cote quelques semaines plus tot sur cette bouteille...mais je ne lui ai pas laisse la chance de s'aerer plus de 2h.
Stéphane
01 Avr 2013 12:34 #146

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1374
  • Remerciements reçus 393
CR: La Digoine 2009
Robe assez soutenue, jeune. Fruits rouges et noirs (mûre) au nez, une note de fumée. Jolie attaque en bouche, de la rondeur mais une jolie vivacité. Un peu plus terrien en bouche qu'au nez. Et surtout plus terrien que le suivant qui est tout en dentelle. Un poil plus rustique que le suivant (si on peut parler de rusticitéà ce niveau de délicatesse, c'est surtout par comparaison !). Très bon

CR: Mercurey Les Montots 2007
Robe très claire, très légèrement orangée sur le bord du disque. La cerise griotte acidulée saute au nez ! Puis note discrète de framboise. A l'aération, des notes d'épices (muscade), un peu poudré. Vin de dentelle en bouche, délicat mais avec de la vitalité, la fraicheur,s alivante, lui apporte une grande buvabilité. La griotte est également bien présente en bouche. Une note de ronce discrète. Beau vin
30 Jui 2013 23:14 #147

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1572
  • Remerciements reçus 252
Le Cercle de Maigremont est en pèlerinage annuel dans les vignes.

Cette année, c'est le Mâconnais qu'ils ont choisi comme camp de base, pour des visites "en étoile" qui nous mèneront notamment en Côte Chalonnaise, sur celle de Beaune, voire en Nuits pour les plus alcooliques courageux...

4 jours de régime gros bide généreuses ventrées, assorties de grand n'importe quoi liquide gargantuesques rasades de raisins fermentés sont au programme de ce long week-end de l'Ascension...

Je vous épargne les images insoutenables de ces soirées de mormons dépressifs, pour vous détailler le "coeur" de ce "salon d'alcooliques normands (et franciliens) à la campagne" !!

Sachez qu'avec "seulement" 2 mois de décalage entres ces visites et le compte-rendu, vous allez lire ICI, un témoignage "à chaud" comparé à celui du Cercle de Maigremont !!
Ce dernier risquant de paraître après la libération de tous les otages français dans le monde...

A l'instar du "carbone 14", le "Gildas 14" est aussi un procédé de datation très fiable !! Prenez n'importe quel article édité par ses soins, soustrayez 14 mois à la date de parution, vous aurez la date réelle de l'évènement résumé...

Nous démarrons par la Côte Chalonnaise, au sud de Beaune, à Bouzeron, au Domaine Aubert & Pamela de Villaine...

Depuis une dizaine d'années, c'est Pierre de Benoist (neveu d'Aubert de Villaine) qui tient les rênes dudit domaine.

Très tôt, l'évidence de la culture "bio" s'est manifestée. Certifié "bio" en 97 (depuis 82, en pratique, selon P. de Benoist), en "biodynamie" depuis 8 ans maintenant...

Il faut mentionner des essais de musicothérapie et d'aromathérapie...

Aujourd'hui, le domaine s'étend sur 22 ha, dont 10 d'aligoté...

Ce dernier est la référence du domaine, face à la "dégénérescence" du chardonnay (dixit P. de Benoist).

"L'aligoté doré" (dont un conservatoire a été crée) est, selon son défenseur, un cépage "aromatique" contrairement au chardonnay qui est un cépage "neutre" (ils en cultivent quand même, ainsi que du pinot noir).

Pierre de Benoist nous détaille rapidement les méthodes de vinification.

Pour les blancs : 1 an de cuve pour tous, depuis "l'(d)ébourbage" jusqu'à la fermentation malolactique (avec le souhait de les faire toutes, dans la mesure du possible).

Pour les rouges (3 + 1 Santenay en 2012), des cuvaisons de 12-15 jours (30 pour le Santenay, peu éraflé voire pas du tout), puis barriques...

Mais la star, c'est l'aligoté, donc on cause de l'aligoté !! P. de Benoist est très bavard, passionné surtout !! Il faut l'écouter parler des terroirs marneux et d'argile de Digoine comme le "best" pour l'aligoté.

Il faut aussi l'entendre conjuguer des verbes aiguisés à l'encontre de Bettane et de ses "vins de fruits"... "alors que le vin devrait avoir le goût du raisin" selon notre jeune barbu à la diction précise, au discours objectivement pragmatique...

Un vigneron qui serait capable, dans sa plaidoirie, de lever des "troupes de naturistes du pinard", quand il avoue une certaine allergie au soufre !!

Un "gentleman farmer" (dans la gestuelle, le regard, comme dans les vêtements, Tonton Aubert n'est jamais loin) qui ne manie pas la langue de bois (qu'il déteste aussi quand il est massivement présent dans le vin), avouant franchement "goûter plus de vins dégueulasses en bio et biodynamie qu'en traditionnel..."

Pour notre séance, 3 bouzeron, 1 chardonnay et 1 pinot noir sont programmés.

Bouzeron 11 est immédiatement "variétal" au nez, puis gras et très beurré à l'aération !! L'attaque est tendre, "droite avec de l'embonpoint", fruitée (ouf, il ne m'a pas vu écrire ça !!), acidulée, aux jolis amers. L'ensemble développe un crayeux évident, pour de jolies épices finales... un vin plus complexe que prévu **(*)/***

Bouzeron 8909 [size=x-small](merci à l'isotope Gildas 38 d'avoir vu la chose pendant sa demie-vie d'activité (:P))[/size] a le nez pommadé d'un vin sudiste, "l'anis étoilé d'un pastaga sous la cagna". Une attaque large, ample, un poil lâche "aux 3/4 du milieu de bouche". Ensemble épicé, ethéré, souple, salivant (je vous rappelle que ce sont des notes gribouillées, j'suis pas Albert Camus, ça se voit non ?!). **(*)

Bouzeron 07 a le même nez variétal que 11, le métal en plus !! Une matière très fruitée (je tremblais en écrivant cet adjectif, voyant déjà le barbu devenu fou, m'arracher la langue avec ses dents, comme dans Midnight Express), tranchante, vive, équilibrée, citronnée (merde, j'ai pas trouvé le raisin !!). C'est super bon !! ***(*)

Bourgogne - Côte Chalonnaise - Les Clous 06 "boise", "beurre" et "champignonne" généreusement au nez. Une matière souple, pleine, "tannique", épicée, aux amers longs, mais à la sècheresse en filigrane. **/**(*)

Mercurey - Les Montots 00 donne dans le même registre olfactif que Les Clous précédent, la vanille et le métal en sus. J'ai la "grande honte" de trouver de la framboise, quand le vin caresse délicatement la paroi buccale, lancinant, souple et "sexy wine". ***

Petit bonus, avec ce Mercurey 93 aux parfums puissants de grenade (non, pitié monsieur, laissez-moi ma langue !!), au joli grain tannique, plein, frais, juteux, mais asséchant au possible en fin de bouche. **

Sur chacun des vins, Pierre de Benoist a tenté de nous donner sa vision "globale" de la fleur au vin, dont il est le seul détenteur au moment de la dégustation.

Un personnage très ancré dans la notion de "lumière" et des 5 sens qui nous entourent...

Un discours, une approche du vin et de ses terroirs que j'ai trouvé très "telluriques" (je lui en ai fait part), aux antipodes des discours très, voire trop, calibrés d'autres vignerons... dont on ne peut occulter, à ce stade, la prépondérance de la biodynamie et de ses effets dans cette vision !!

Au-delà de ma perception (toute personnelle) assez ésotérique de cette "conception physiologique de la vigne et du vin", il n'en demeure pas moins que les vins du Domaine de Villaine sont bien plus convaincants que ceux goûtés au début des années 2000 !!
06 Juil 2013 10:59 #148

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2589
  • Remerciements reçus 124
Fais ton malin Doc ;) [size=x-small](un jour tu nous feras voir ton article sur les gares étrangères prévu depuis 5 ans)[/size]

Pour info, ton carbone 14 à toi est en avance de 20 ans : c'est un Bouzeron 2009 et pas un 89 que l'on a dégusté en 2ème vin :P.
"un poil lâche "aux 3/4 du milieu de bouche" : aussi précis qu'une lame Wilkinson ::o
Gildas
LPV Normandie
06 Juil 2013 11:37 #149

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1185
  • Remerciements reçus 1570

Réponse de sebus sur le sujet CR: Domaine de Villaine, Bouzeron, 2007

CR: Domaine de Villaine, Bouzeron, 2007

Première rencontre avec un vin de ce domaine, dégusté au restaurant.
Nez discret, floral. Bouche peu causante, pas spécialement lourde mais manquant, à mon goût, d'un peu de peps.
Au final, un vin pas désagréable à boire, mais qui ne m'a pas procuré d'émotion. (Même avis pour madame)
Sébastien
07 Juil 2013 12:12 #150

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Modérateurs: Cédric42120GildasPBAESstarbuckMartinezVougeotjean-luc javaux