Nous avons 3403 invités et 49 inscrits en ligne

Domaine Sylvie Esmonin, Gevrey-Chambertin

  • Messages : 3544
  • Remerciements reçus 7445

Réponse de matlebat sur le sujet CR: Domaine Sylvie Esmonin, Volnay Santenots 2007

Bonjour à tous,

 
Fichier attaché :


CR: Volnay, Esmonin Santenots 2007 (vidéo 10:45) : Un nez assez marqué bacon grillé, viande roti, plutôt fruit noir, note épice, sur un fond moka, fumé et cuir (ca fait très syrah bien élevé). La bouche est charpentée, droite, profonde, jolis tanins soyeux enrobant parfaitement une fraicheur tonique marqué, sur le fruit noir, la cerise puis plus fruit rouge, toujours ces notes bacon grillé, fumé, puis plus épice réglisse, une pointe ronce, sous-bois (plus typique pinot), fond moka, fumé, cuir. La finale est fraiche, tonique, profonde, et jolie persistance. Excellent 93 (17). Bon, au départ déjà je pars sur 2005, puis 2010, finalement Mat me dit que je suis entre 2, je finis donc sur 2007. Ensuite, je me doute que c'est un pinot, mais pour le fun, j'envoie que c'est une belle syrah, bien élevé :-). Ensuite, je reviens plus sérieusement mais vers Nuit d'un domaine qui a de "l'ambition". Mat me dit on est a Beaune. Et la, je cherche quel cru peut se présenter ainsi, et les épaules d'entrée, puis la droiture, la densité, la profondeur et la force finale, m'évoque clairement les Santenots :-) Et je dis à Mat que ce n'est pas un domaine classique que nous pratiquons (BC, RM, Mikulski....). Pas si mal.

Amicalement Matthieu
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: claudius, Olivier Mottard, Alex, Jean-Loup Guerrin, TristanBP, oberlin, starbuck, jd-krasaki, Pinardo, Garfield, forty-one
04 Fév 2024 17:14 #721

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 5632
  • Remerciements reçus 9166
CR: Domaine Sylvie Esmonin - Volnay 1er Cru Santenots 2012

C'est mon apport.
Une robe qui commence à peine à évoluer mais un nez qui est déjà marqué par une belle évolution au point que Gaétan imagine le vin un peu plus vieux.
Griottes, framboises, groseilles, petites épices douces, c'est une belle bouteille tout en délicatesse que mon ami verrait bien à Chambolle.
La bouche est une caresse légère avec une finale agréable.
Un beau pinot qui ne surclasse pas son classement mais qui permet de passer un bon moment tout en s'accordant magnifiquement avec de l'onglet.

Décidément ce millésime 2012 me surprend toujours parce qu'il était annoncé concentré et de garde alors que finalement il semble prêt à boire chez pratiquement tous les vignerons de la région.

Un repas, mes amis ...

Sylvain
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: claudius, Jean-Loup Guerrin, Benoit Hardy, Vaudésir, LucB, Jean F
09 Fév 2024 09:44 #722

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1171
  • Remerciements reçus 4105

Réponse de vvigne sur le sujet CR: Sylvie Esmonin Gevrey-Chambertin 2017

CR: Sylvie Esmonin Gevrey-Chambertin 2017

Un style mûr et élevé.
Mais du fond et un beau toucher de bouche, tanins soyeux.
Convaincant 
93
A attendre 5 ans idéalement

LPVialement, Maxime, LPV Beaune
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Olivier Mottard, Moriendi, LucB, Papé, starbuck, jd-krasaki, Fredimen, Garfield, forty-one, Droop
06 Mar 2024 18:09 #723

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 965
  • Remerciements reçus 1392

Réponse de trainfr sur le sujet Sylvie Esmonin Gevrey-Chambertin 2021

CR: Sylvie Esmonin Gevrey-Chambertin 2021

Un peu perplexe avec ce millésime, et ayant lu plusieurs fois que les bourgogne 21 se buvaient relativement bien en ce moment, nous décidons de faire un sort à cette bouteille
c'etait tres agréable, sur la groseille, la framboise, un peu de griottes
pas forcement tres complexe, mais beaucoup de plaisir
bouteille glou glou
et quand on a la chance d'avoir des bouteilles au domaine, ca reste un RQP raisonnable

 

Christophe - LPV Lyon
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: oliv, Olivier Mottard, La Vie est une Fête, Jean-Loup Guerrin, Friends, LucB, vcalou, starbuck, KosTa74, Fredimen, Garfield, Vesale, forty-one
10 Mai 2024 11:45 #724

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 5632
  • Remerciements reçus 9166

Réponse de starbuck sur le sujet Domaine Sylvie Esmonin, Clos St jacques 2014 et 2018

Je profite que la rubrique du domaine soit remontée pour laisser une petite note sur mon passage rapide il y a 2 semaines.
Pour une fois c'était moi qui livrait de la marchandise, j'y retournerai cet automne pour goûter les 23
Un client était déjà là et Sylvie me demande si j'ai le temps de déguster quelque chose.
J'aurais pu essayer de foncer sur Meursault pour rattraper Delphine, Vincent et Tristan qui allaient chez Roulot mais j'ai préféré prendre mon temps à bavarder avec elle autour de 3 bouteilles et d'un client passionné qui m'a d'ailleurs invité à le prévenir si un jour je passais près de chez lui.
Là c'est le monde du vin tel que je l'aime.

La bouteille ouverte était un CR: Côte de Nuits villages 2018

Je ne l'avais pas très bien goûté sur fût, le trouvant trop rustique.
C'est désormais un coulis de fruits concentrés avec un structure souple qui le rend bien agréable.
Il y a du soleil dans la bouteille mais aucune lourdeur, tout ce que j'aime dans le pinot.

Clos St Jacques 2014

Sylvie va chercher une première bouteille et c'est assez intéressant puisqu'elle nous en avait déjà ouvert une à l'automne dernier.
je trouve encore une fois le vin entre 2 âges au niveau de son évolution, plus vraiment sur le fruit jeune mais pas encore évolué comme j'aime.
De la griotte acidulé et des notes épicées.
Les tannins semblent s'être arrondis par rapport à ma précédente expérience, le vin est déjà bien agréable en bouche mais je suis persuadé qu'il est préférable d'attendre encore.
Peut-être aussi qu'un peu d'aération le rendrait meilleur

Clos St Jacques 2018

 Elle va nous chercher une seconde bouteille et j'avoue qu'avant de savoir ce que c'est, j'étais un peu décontenancé.
C'est opulent au nez, ça déborde de fruits surtout de la cerise noire juteuse, c'est flatteur au possible, un vin d'une grande arrogance qui impose sa présence.
je pense à un vin jeune et je m'attends à avoir une masse tannique importante en bouche.
Alors oui effectivement il y a de la structure, du volume, c'est puissant mais les tannins sont soyeux.
Aucune astringence, on en boirait facilement plusieurs verres surtout avec une belle pièce de viande rouge.
j'imagine qu'un 2016 pourrait correspondre mais jamais je n'aurais cru que ce soit un 2018 déjà si flatteur.
Bon c'est vrai le temps passe et 2018 c'était il y a déjà presque 6 ans pour le vin.
J'imagine en tout cas qu'avec un vieillissement idéal, ça doit pouvoir donner une sacrée bouteille quand l'ensemble va se complexifier.

Etant sur les mêmes longueurs d'ondes qu'elle sur de nombreux sujets, je n'ai pas vu le temps passer.
C'est toujours un moment agréable et particulier que l'on passe quand on s'arrête dans la cour du Clos St Jacques.
Je repars rassuré sur le potentiel de 2018 mais il faut dire que la recette de Sylvie Esmonin est assez simple, des raisins sains et bien mûrs et un peu de soufre.
Vu comme ça, on pourrait presque croire que c'est facile à réaliser.
Elle n'acidifie pas ses jus et semble persuadée que ce n'est pas bon de le faire.
Je ne dirai pas le contraire puisque ses Clos St Jacques 99, 07 et 09 font partis des meilleurs pinots à maturité que j'ai bus.

 

Sylvain
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: claudius, oliv, Olivier Mottard, Jean-Paul B., denaire, Moriendi, Jean-Loup Guerrin, trainfr, Cédric42120, Benoit Hardy, DUROCHER, Friends, TristanBP, LucB, Papé, jd-krasaki, the_ej, ptitcoco, Pinardo, KosTa74, Fredimen, Garfield, Vesale, Manas, forty-one, Jean F
10 Mai 2024 18:00 #725

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1185
  • Remerciements reçus 6293

Réponse de Garfield sur le sujet Domaine Sylvie Esmonin, Bourgogne Chardonnay 2020

CR: Domaine Sylvie Esmonin, Bourgogne Chardonnay 2020

Une curiosité, un blanc chez une productrice de rouges. J'ai trouvé que le vin était très marqué par le bois, entre le grillé et le vanillé, avec un côté chaleureux et des amers finaux qui ne rendent pas tout celà bien appétent. 

​​​​​​​Bien - 

Charles
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Olivier Mottard, Jean-Paul B., Jean-Loup Guerrin, TristanBP, LucB, Papé, Fredimen, forty-one
12 Mai 2024 21:00 #726

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 5632
  • Remerciements reçus 9166
CR: Domaine Sylvie Esmonin, Bourgogne cuvée Sylvie 2018

A midi la Moselle est passée en vigilance rouge.
J'ai cru que ça voulait dire qu'il fallait ouvrir un rouge et comme ma femme a cuisiné une pintade hier, un pinot devrait bien aller.
C'est l'occasion de vérifier à la maison où en sont les 2018 de ce domaine d'autant qu'avec le déluge qui s'abat sur la région en ce moment je préfère un vin qui ne soit pas trop aqueux.

La robe est profonde et le nez est flatteur sur la cerise noire.
La bouche est d'une rare amplitude pour un pinot régional avec beaucoup de puissance et des tannins presque complètement fondus.
Avec la viande l'accord est extra.
On pourrait chipoter en disant qu'en dégustation seule, un peu de garde va probablement encore adoucir l'ensemble mais si je dois monter dans mon arche dans quelques heures pour survivre au déluge, je n'oublierai pas d'emporter avec moi les 2018 de Sylvie Esmonin pour avoir du soleil dans le palais à défaut de l'avoir dans le ciel.

Sylvain
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: oliv, Olivier Mottard, Jean-Paul B., Jean-Loup Guerrin, TristanBP, LucB, Papé, oberlin, jd-krasaki, the_ej, Fredimen, Vesale, SG75, forty-one, Droop
17 Mai 2024 14:52 #727

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 318
  • Remerciements reçus 2095
CR: Domaine Sylvie Esmonin, Gevrey-Chambertin Vieilles vignes 2008 



Quelques lectures de CR sur le millésime 2008 m’ont donné l’envie d’ouvrir ce millésime chez Sylvie Esmonin. 

Bouchon à peine imbibé Robe dense, profonde, léger tuilage sur les bords
Nez très avenant sur les fruits rouges, framboise plutôt que cerise, le café, note de réglisse.
Très beau.
On attend l’acidité en bouche, et on n’est pas déçu, il y en a.
Mais la vigneronne a du talent et malgré cette acidité, le fruit n’en est pas moins mûr et l’élevage parfaitement maitrisé.
Le résultat, une trame acide enrobée dans une matière presque crémeuse, veloutée.
Toujours la framboise et le café, des notes de réglisse, de moka.
Finale dynamique, de bonne longueur et non-dénuée de gourmandise 

Je suis toujours heureux d’ouvrir une bouteille du domaine. Petit ou grand millésime, je trouve qu’elle sait tirer le meilleur du raisin qui rentre dans sa cave.
J’ai la chance d’être client chez Sylvie depuis le millésime 2001 année de naissance de ma fille et malgré la hausse des prix (« raisonnable » par rapport à d’autre du même coin), j’essaie de tenir le coup tellement ses vins me manqueraient si je devais ne plus en boire.
Jusqu’à présent aucune bouteille ne m’a vraiment déçu. Même 2006 qui je mettrai tout de même en queue de liste. 

Pascal
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: oliv, Olivier Mottard, jean-luc javaux, denaire, Jean-Loup Guerrin, trainfr, LucB, vcalou, oberlin, starbuck, leteckel, the_ej, SG75, forty-one, Jean F, Allobroge, lefish
18 Mai 2024 08:54 #728
Pièces jointes :

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 6454
  • Remerciements reçus 13140
 

CR:

Domaine Sylvie Esmonin - Gevrey-Chambertin 1er Cru Clos Saint Jacques 2008

Compte-rendu à J+2.
Bouchon long, juste imbibé sur la base.
La robe, bien que présentant quelques nuances orangées, demeure profonde et dense.
Le nez est essentiellement floral sur la rose et la pivoine, discrètement souligné de quelques arômes réglissé et épicé.
Bouche en demi corps, avec un tanin de qualité et une acidité un peu haute qui perturbe l'équilibre.
Le vin manque clairement d'épaule et de consistance même si la finale est persistante.
Un vin plus en longueur qu'en volume.
A déguster à une température peut-être un plus haute (17-18°C) pour tempérer cette acidité "haut perchée".

Note : 14,5/20.
Garde : à boire.

Olivier 
 
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: oliv, Alain Hinant, Jean-Paul B., jean-luc javaux, denaire, Moriendi, Jean-Loup Guerrin, Benoit Hardy, LucB, Papé, starbuck, forty-one, Jean F, Allobroge, Droop
19 Jui 2024 20:15 #729
Pièces jointes :

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 12824
  • Remerciements reçus 3700

 

CR:

Domaine Sylvie Esmonin - Gevrey-Chambertin 1er Cru Clos Saint Jacques 2008

Compte-rendu à J+2.
Bouchon long, juste imbibé sur la base.
La robe, bien que présentant quelques nuances orangées, demeure profonde et dense.
Le nez est essentiellement floral sur la rose et la pivoine, discrètement souligné de quelques arômes réglissé et épicé.
Bouche en demi corps, avec un tanin de qualité et une acidité un peu haute qui perturbe l'équilibre.
Le vin manque clairement d'épaule et de consistance même si la finale est persistante.
Un vin plus en longueur qu'en volume.
A déguster à une température peut-être un plus haute (17-18°C) pour tempérer cette acidité "haut perchée".

Note : 14,5/20.
Garde : à boire.

Olivier 


 


Apparemment Luc n'avait pas prévenu tout le monde ... 

jlj
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Jean-Paul B., Droop
19 Jui 2024 21:12 #730

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 6454
  • Remerciements reçus 13140

Apparemment Luc n'avait pas prévenu tout le monde ... 

jlj


Jean-Luc,

Pas besoin d'être prévenu, je connais(sais) les limites du millésime.
J'ai quand même dégusté quelques bouteilles dans les caves bourguignonnes ... 
Allez, il en reste deux pour apaiser les souffrances. 

Olivier
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Jean-Paul B., jean-luc javaux
19 Jui 2024 22:14 #731

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1252
  • Remerciements reçus 3212
Tu auras été plus patient que moi, il ne m'en reste qu'une à "subir"...

Amicalement,
Alain Hinant
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: oliv, Olivier Mottard
20 Jui 2024 08:12 #732

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 6791
  • Remerciements reçus 3803
Mais puisqu'on vous dit que 2008 est un vrai millésime de pinot qui va se bonifier avec le temps. Ah ces jeunes qui veulent tout tout de suite !

2008, la vendange miraculeuse qui a parfaitement mûri en 15 jour après des mois de prières à Sainte Rita. Dire que j'ai gobé le truc a l'époque...

Marc
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: oliv, Olivier Mottard, Jean-Paul B., th7513, Benoit Hardy
20 Jui 2024 17:37 #733

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1777
  • Remerciements reçus 4106
Le problème, c’est qu’après l’avoir gobé, il faut en plus le boire. 
Encore 47 dans les registres pour moi. 

Jean-Paul
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: jean-luc javaux
20 Jui 2024 21:38 #734

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 6454
  • Remerciements reçus 13140

Encore 47 dans les registres pour moi. 

Fichtre !
Quelle santé ! 

Olivier
 
20 Jui 2024 21:41 #735

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1777
  • Remerciements reçus 4106
Pour l’instant. 

Jean-Paul
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Olivier Mottard
20 Jui 2024 21:50 #736

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 5936
  • Remerciements reçus 6803

Marc C post= écrit: Mais puisqu'on vous dit que 2008 est un vrai millésime de pinot qui va se bonifier avec le temps. Ah ces jeunes qui veulent tout tout de suite !

2008, la vendange miraculeuse qui a parfaitement mûri en 15 jour après des mois de prières à Sainte Rita. Dire que j'ai gobé le truc a l'époque...

Marc



Moi aussi et les quelques GC que j’ouvre 25 ans après font peur…
21 Jui 2024 00:12 #737

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 95726
  • Remerciements reçus 26014
15 ans suffisent pour déchausser les dents.
21 Jui 2024 09:15 #738

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1777
  • Remerciements reçus 4106
Au-delà de la blague, c'est effectivement un millésime pour lequel les disparités sont fortes, mais finalement, comme pour la plupart des millésimes....
Et s'il évolue dans le bons sens comme 2004, on peut rester raisonnablement optimiste pour certaines bouteilles (d'où les 47 encore en cave )
On y trouve aussi des vins vraiment délicieux, par exemple chez Mugnier.
Sur les millésimes chauds, on a aussi souvent du mou et confit, ce qui n'est finalement pas mieux, voire pire.
 

Jean-Paul
21 Jui 2024 10:10 #739

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 5632
  • Remerciements reçus 9166
CR: Domaine Sylvie Esmonin Volnay 1er Cru Santenots 2013

Une robe plus profonde
Le nez est dominé par la cerise noire, un peu de réglisse, c'est plus dense, plus structuré, il y a plus de soleil dans cette bouteille
La bouche est gourmande, l'impression d'avoir de la mache tout en gardant des tannins soyeux.
Une belle finale sapide tout en longueur.
Je pense à 2015
Je n'arrive pas à croire qu'il s'agisse de la même parcelle et du même millésime que la précédente.
Nous ne sommes pas dans le même monde et celui ci est nettement plus à mon goût.

C'est particulièrement intéressant de vérifier à l'aveugle qu'on apprécie réellement un domaine que l'on encave régulièrement.

www.lapassionduvin.c...

Sylvain
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: oliv, Jean-Loup Guerrin, Papé, forty-one
06 Juil 2024 11:59 #740

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Modérateurs: Cédric42120GildasPBAESstarbuckMartinezVougeotjean-luc javaux