Nous avons 1290 invités et 73 inscrits en ligne

Le millésime 2018 en Bourgogne

  • Messages : 3537
  • Remerciements reçus 818

agitateur a répondu au sujet : Le millésime 2018 en Bourgogne

C'est fort logique.
Je rajouterai qu'il y a aussi une question d'habitude et d'expérience.

En brg, le souci serait plutôt le manque de sucre, l'acidification est peu maitrisée, un peu moins mal "à l'ancienne" c'est à dire au tartrique. Ca durcit, parcequ'il y a déjà assez d'acidité.
Pour autant, dans des années correctement "chaudes", dans des structures à la course au rendement, on peut avoir un truc dilué, végétal, et un peu mou. Le lactique serait intelligent dans certains cas. En plus, l'odeur lactique ( lait beurre ) c'est tout à fait dans la typicité :)

Le rhône bloque la malo pour l'acidité ( pH), mais aussi car le malique avec son côté pomme verte amène du peps aromatique. Il est jouable de jouer...sur l'ajout de malique. Ou un cocktail tartrique / malique.
#211

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 3898
  • Remerciements reçus 1940

Vougeot a répondu au sujet : Le millésime 2018 en Bourgogne

En découvrant tout ce qu'il faut faire pour sortir du vin, je comprends désormais pourquoi les bourgognes sont si chers.
Me voici rassuré ; même si j'ai l'impression d'être entré chez TRICATEL...

Vincent, parti découvrir d'autres horizons.
#212

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 475
  • Remerciements reçus 544

Patrick Essa a répondu au sujet : Le millésime 2018 en Bourgogne

Il ne faut pas tomber dans l’excès . Nombre de propriété sont parfaitement à même de produire sans aucune correction tout en maîtrisant parfaitement celles-ci s’il faut en user. Ne prenez pas les producteurs du coin pour des ignorants.
Je pense que les corrections sont néfastes car tout acte correcteur diminue la qualité potentielle du vin en changeant son équilibre naturel.
Ce qui me dérange c’est la communication outrancière qui est faite sur des climats/crus qui seraient parfaits pour produire des vins d’exceptions tout en mettant en œuvre des process qui ne cesse de lutter contre. Pourquoi changer dans la structure ce qu’apporte une parcelle qui fonctionne idéalement car elle est « bénie des Dieux et repose sur un substrat unique »?
Mettre du sucre ou de l’acide justifie en amont des pratiques productivistes qui changent le terroir. Plusieurs tonnes d’amendement chaque année change même parfois la couleur du sol!
On parle toujours du sol mais qui se préoccupe de la qualité des plants et de leur nature qui peut aller de très peu productive à tres tres productive. Qui se préoccupe des portes -greffes, des systèmes de taille, des choix d’ébourgeonnage, de palissage, d’ecimage, de rognage...autant d’éléments influant grandement sur l’ensemble de l’équilibre du vin.
Penser selon un mode de production non correctif oblige le vigneron à peser chacun de ses choix sans imaginer qu’il puisse y avoir des pratiques magiques qui les améliore mais au contraire en connaissant parfaitement toutes les relations causales liées au fonctionnement de la plante.
#213
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: PtitPhilou, oliv, Jean-Paul B., matlebat, Frisette

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 98
  • Remerciements reçus 35

erig a répondu au sujet : Le millésime 2018 en Bourgogne

Bonjour,

le débat sur ce millésime 2018 en bourgogne a été intéressant sur le fonds (moins sur la forme parfois) et j'avais hâte de déguster pour me faire mon opinion, d'autant plus que j'avais (comme beaucoup) l'idée préconçu que ce millésime donnerait des rouges intéressants et des blancs très en dessous. J'avais d'ailleurs décidé de faire l'impasse cette année sur les blancs.
J'ai donc déguster les 18 au domaine Alexandre PARIGOT , BUISSON Charles et DICONNE. Mes impressions sont que ce millésime chez ses producteurs est grand, les vins sont remarquables d'équilibre et de fraicheur. Les rouges sont soyeux avec des aromatiques superbes absolument pas de notes confiturées, les blancs tendues et superbes.
Au domaine PARIGOT tout est très bon en rouge avec une mention spéciale au hte côte de Beaune clos de la perrière, Savigny 1 er cru les vergelesses, pommards 1 cru les charmots et pommard épenots. Les blancs excellents bien mieux goûtés que les 2017 , meursault limozin tendu et le chassagne clos St jean puissant avec une belle longueur.
Au domaine BUISSON tous les meursaults village sont top , les 1er cru sont de haut vol des vins très pur, fidèles à leur terroir , en rouge le Volnay Santenots est superbe.
Chez diconne les blancs étaient encore en cuve, les Auxey sont très bons en particulier le terre folle , le vieille vigne plus sur la retenue, très bon meursault les narvaux traditionnellement tout en largeur par rapport au luchet tout en longueur (excellent j'ai adoré), en rouge les 1 er cru les bréterins en finesse et les duresses puissant à attendre patiemment et en confiance.
A noter que ses trois maisons ont vendangé entre le 1 et 15 septembre , Jean pierre DICONNE me faisait remarquer que des grandes maisons avait quasiment fini leur vendange en blanc le 31 aout !, pour lui les blancs sont équilibrés du fait du bon niveau de tartrique.
En conclusion si je devais comparé 2017 et 2018, à mon goût pas de photo, 2018 est au dessus; A déguster dans quelques années en comparatif.

Enfin un grand merci à ses trois domaines qui nous ont reçu en toute simplicité et sympathie.

Eric
#214
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Olivier Mottard, Alex, gege, jean-luc javaux, bonaye, Moriendi, Papé, leteckel, LoneWD, Pins, Fre, Fredimen, Garfield, JeanRX

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 4505
  • Remerciements reçus 1668

Vaudésir a répondu au sujet : Le millésime 2018 en Bourgogne

erig écrit: Bonjour,

A noter que ses trois maisons ont vendangé entre le 1 et 15 septembre ,

Eric


Il n'y a pas qu'eux fort heureusement.

Stéphane
#215

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 82938
  • Remerciements reçus 8502

oliv a répondu au sujet : Le millésime 2018 en Bourgogne

Chablis
Les millésimes 2018 et 2019 à Chablis.

vinous.com/articles/...
#216
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: bibi64, starbuck, leteckel, Kumquat

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Modérateurs: Cédric42120GildasPBAESstarbuckMartinezVougeotjean-luc javaux