Nous avons 2287 invités et 46 inscrits en ligne

Domaine Rossignol Trapet, Gevrey-Chambertin

  • Messages : 933
  • Remerciements reçus 3031

Réponse de IH1456 sur le sujet CR: Rossignol-Trapet - Gevrey-Chambertin 2015

CR: Rossignol-Trapet - Gevrey-Chambertin 2015

Domaine en biodynamie depuis 1997 tout de même !

Robe peu dense, assez classique sur le rubis.

Au nez, superbes notes de fruits rouges très murs, notes viandées.

En bouche, belle fraîcheur, beaucoup de délicatesse, on sent qu'on est sur un vin peu extrait, rien n'est forcé, c'est une fine dentelle qui s'étire avec grâce.

J'ai été étonné de véritablement reconnaître la patte du domaine en dégustant ce vin, quelques semaines après la sublime dégustation du Chapelle Chambertin 95 que Tomy contait dans un post précédent ! peut-être ne bois-je de Bourgogne d'un tel niveau que trop rarement...

Antoine

"en guise de sang, ô noblesse sans pareille, il coule en mon coeur la chaude liqueur d'la treille" - le Grand Georges
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: tomy63
31 Juil 2018 13:11 #151

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 659
  • Remerciements reçus 219
Compte-rendu tiré de la soirée autour du pinot(s)

CR: Rossignol-Trapet – Gevrey Chambertin 1er cru « Petite Chapelle » 2007

Ça pinote bien. Arômatique sur le cassis frais, matière fondue, beaucoup d’élégance.
Belle acidité qui tient bien le vin.
16/20
25 Oct 2018 17:05 #152

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 9382
  • Remerciements reçus 17454

Réponse de Jean-Loup Guerrin sur le sujet CR: Domaine Rossignol-Trapet – Chambertin – 2005

CR: Domaine Rossignol-Trapet – Chambertin – 2005

Bue lors du Gala de Noël de LPV Versailles

Jean-Loup
La robe sombre fait apparaître des reflets tuilés sur le bord du disque.
Intense et épanoui, le nez nous propose un panel d’arômes tertiaires tels que du sous-bois, de beaux fruit compotés et du cuir noble, sans qu’il paraisse fatigué pour le moins du monde.
La bouche est pleine et concentrée, racée, au grain très serré. C’est dans la finale raffinée que la belle élégance s’exprime le mieux.
Excellent

Ralf
Pour moi, ce vin costaud, servi comme premier rouge sans transition, n’est pas encore prêt.
Il y a une grosse matière et un fruité fin mais au nez et en bouche il est encore trop marqué, à mon goût, par l’élevage.
Très Bien tel quel mais la patience sera certainement récompensée.

Denis
Le Chambertin est un coureur de fond. Il n'a cessé d'évoluer positivement dans le verre.
Son raffinement de texture et sa noblesse aromatique ne trompent pas.
C'est un grand vin.

Vivien
La robe oscille entre le grenat et le rubis.
Le nez semble d’abord assez nature, puis après aération révèle de très belles notes de cerise, de fraise, de confiture de fraise, de pivoine.
La bouche est de belle plénitude, de très belle matière première, avec de fines épices. Le vin s’épanouit sur les ris de veau, il dévoile sa grande puissance, son superbe jus et son fruit. Remarquable équilibre et superbe longueur. Un vin de grand style, racé et hautement délectable.
Excellent

Jean-Loup
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Olivier Mottard, matlebat, jcp-71
12 Jan 2019 14:46 #153
Pièces jointes :

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 3518
  • Remerciements reçus 7317
Bonjour,

CR: Domaine Rossignol-Trapet - Gevrey Chambertin - Les Cherbaudes 2013 :

Un nez encore discret de framboise, groseille, note épice, puis ronce, fond noyau mais faut aller le chercher.
La bouche est corpulente, large, beaux tanins soyeux, sexy, de la fraicheur qui tend la bouche, pas expressif aromatiquement, sur la groseille, note épice réglisse, fond noyau de cerise, carroube. La finale est fraiche, acidulée, groseille, épice, ronce, sous bois, fond carroube.
TB-Excellent 89-92 (15,5-16,5). Mais il faut attendre qu'il s'ouvre, se libère, ce que j'espère et je reste confiant car il était beaucoup mieux à 4H d'aération...
A ce stade, sur ce cru, 2013 fait plus 2011 que 2002 !

Amicalement, Matthieu
09 Mar 2019 23:46 #154

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 3518
  • Remerciements reçus 7317

Réponse de matlebat sur le sujet CR: Domaine Rossignol-Trapet Chambertin 2007

Bonjour,

CR: Domaine Rossignol Trapet Chambertin 2007 :

Un nez expressif de fruit noir et rouge, framboise, mûre, note fraiche végétal noble, ronce, sous bois, champignon, puis épice girofle, réglisse, fond fumé tabac classe puis léger cuir, complexe.
La bouche est corpulente, large, tanins fins, précis et soyeux, c'est dense mais léger, enrobant une fraicheur tonique, c'est puissant, délicat, intense de bout en bout, sur la framboise, note épice réglisse, pointe fraiche ronce, bourgeon de cassis, fond fumé tabac.
La finale est fraiche, puissante, acidulée, aller un côté légèrement tendre mais une très belle persistance de framboise, mûre, réglisse, ronce, sous bois, fond fumé tabac classe et léger cuir.
Excellent 95 (18), dieu que c'est bon… Les vignerons Alsaciens présents à table l'ont bien plus appréciés que le Bordeaux :-)

Amicalement, Matthieu
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Jean-Loup Guerrin, Jonbob
10 Mar 2019 00:16 #155

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 4804
  • Remerciements reçus 4060
CR: Domaine Rossignol Trapet Gevrey Chambertin Vieilles Vignes 2016

Nez frais et expressif sur les petis fruits rouges , notes sucrées , notes fumées très plaisantes , la salivation est sphérique , très élégante sur la finesse , La matière en bouche est fort plaisante , c est très agréable , quel souplesse , enfin du fruit dans cette soirée , l équilibre est harmonieux, l acidité est bien présente pour soutenir un joli fruit mure , les tanins sont soyeux et élégants , quelle profondeur dans ce vin , la longueur est persistante nous laissant au finale une empreinte fort agréable un très beau vin , le vin de la soirée pour les adhérents , il possède une colonne vertébrale pour durer de longues années
Trés bien +
didier

Mal-voyant depuis 31 ans et passionné de vins comme vous tous
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Jean-Loup Guerrin, PierreA
27 Mar 2019 21:25 #156

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 54
  • Remerciements reçus 96

Réponse de PierreA sur le sujet Domaine Rossignol Trapet Dégustation des 2017

Bonjour,

De retour de Bourgogne nous avons pu gôuter les 2017 avec coup de coeur pour le Chapelle-Chambertin.

Hormis le Beaune 1er cru et un Clos Prieur en retrait, la gamme était de bon niveau.
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: LADIDE78
31 Mar 2019 17:42 #157

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 3518
  • Remerciements reçus 7317

Réponse de matlebat sur le sujet CR: Domaine Rossignol Trapet, Chapelle-Chambertin 2008

Bonjour,



CR: Chapelle-Chambertin, Rossignol Trapet 2008 (Vidéo 4:50) : Un nez séduisant de groseille, framboise, note épice, plus réglisse que girofle, pointe fraiche ronce, sous-bois, fond fumé grillé (plutôt légère réduction séduisante que l'élevage à mon avis), en tout cas c'est très séduisant. La bouche est corpulente, droite, tendue mais bien enrobée, profonde, jolis tanins fins et délicats, pas très denses, mais la matière suffit pour enrober la fraicheur, mais surtout, belle sapidité gourmande, de groseille acidulée, framboise, puis note d'épice réglisse, pointe ronce, fond léger grillé fumé. La finale est fraiche mais superbement enrobée d'une matière taffetas, c'est profond, friand par l'acidulée et très belle persistance de groseille, framboise, note épice plus réglisse que girofle, pointe ronce, fond fumé. Grande élégance, finesse, pas décharné pour un 2008, le GC qui tient ses promesses, car il y a suffisamment de matière pour enrobé l'acidité du millésime. Bravo les frères, ça tient son rang sur ce millésime difficile. A boire à mon avis car beaucoup de plaisir même si on peut espérer encore quelques années de garde. Excellent 95 (18) et cela faisait longtemps que je n'avais pas été enthousiasmé par un 2008 Bourguignon !

Amicalement, Matthieu
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: LESSENTIERS1
11 Mai 2019 17:51 #158

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 3518
  • Remerciements reçus 7317
Bonjour à tous,



CR: Domaine Rossignol Trapet - Gevrey-Chambertin Clos Prieur 2008 (Video 0:20) :

Un nez plutôt séduisant meme si aigue, framboise, groseille, notez groseille à maquereau, puis végétal, bourgeon de cassis, ronce, pointe réglisse, fond noyau, fumé.
La bouche est charpentée, droite, tendue voir vive, matière couvrant tout juste la vivacité, tanins fins, sur la groseille, note fraiche végétal, bourgeon de cassis, pointe épice légère réglisse, fond noyau, et léger fumé. La finale est vive, tendue, persistance intéressante de groseille, note végétal bourgeon de cassis, puis ronce, sous-bois plus élégant, fond noyau, et léger fumé.
TB-Excellent 91 (16,5), mais il faut le boire (un 2008 quoi), avant que définitivement l'acidité domaine la matière. Mieux sur le carpaccio… Et moins bien que celle bue en 2017, a part les grands crus, (Super Chapelle il ya quelques mois), il est temps de boire les 2008, même en 1er Cru, avant que l'acidité n'en fasse des vins stridents, détartrants, dont seul l'acidité subsiste.

Amicalement, Matthieu
16 Aoû 2019 11:59 #159
Pièces jointes :

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1019
  • Remerciements reçus 321
Bonjour Matthieu,
De ma part, j avais l impression que les 2008 sont en train de se developper vers des vins plus équilibrés, je pense que quelques années de plus peuvent etres favorables pour que les acidités se fondent.
Evidemment, on sait jamais, mais (au contraire d il y a 5 ans) je suis assez optimiste.
16 Aoû 2019 17:59 #160

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 10237
  • Remerciements reçus 3932
Dégustation à l'aveugle complète chez Anthony ... pas loin d'ici


Conditions de dégustation :
Bouteilles ouvertes et servies sans aération préalable.
2 séries de 2 vins.

1ère série :

C'est du Bourgogne sans aucun doute.
Les deux ont un air de famille rapproché.
La robe du 2ème semble plus évoluée.
Vins d'un certain âge, le 1er est certainement plus jeune.

1er vin: nez plus retenu ... pour le moment ? ... plus puissant, la matière enfle même encore en milieu de bouche, masse de fruit qui tapit tous les recoins du palais, très beau mais moins expressif,
ne se révèle pas encore, n'a pas rejoint son plateau de maturité ... un grand cru ?

2ème vin:
nez à point complexe très expressif, docile et pliant en bouche, aussi expressif qu'au nez,
bel équilibre dans le registre de la finesse, a rejoint à mon avis son potentiel maximum et dévoile tout ce qu'il a, prêt à boire ... un 1er cru ?

Il s'agit de CR:
vin 1: Domaine Rossignol Trapet Petite Chapelle 2013
vin 2: Domaine Rossignol Trapet Petite Chapelle 2011




2ème série :

Nous nous trouvons toujours en Bourgogne
l'air de famille est aussi là

1er vin: robe beaucoup plus translucide que le 2ème, bouquet fin et ciselé, raisin de corinthe, tabac blond, un peu d'épices fines, moins puissant et plus délié en bouche que le 2ème, élégant avec une très belle allonge dansante, termine sur un trait végétal agréable

2ème: robe plus intense et foncée en son centre, le bouquet très intense mais moins évolué jaillit du verre, on est plus sur les fruits noirs et la réglisse, puissant en bouche mais toujours sur un registre d'élégance.
Excellent, j'adore ... un Grand Cru ... Chambertin ?

Il s'agit de CR:
1er vin: Domaine Rossignol Trapet Latricières Chambertin 2011
2ème vin: Domaine Rossignol Trapet Chapelle Chambertin 2011


Une dégustation, qui suit la dégustation des 2018 au Domaine et qui me donne une furieuse envie d'augmenter mon allocation


Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Anthony, oliv, Olivier Mottard, dfried, Alex, Jean-Paul B., matlebat, chrisdu74, Jean-Loup Guerrin, Vaudésir
27 Oct 2019 09:00 #161
Pièces jointes :

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 8466
  • Remerciements reçus 401
La 1ère édition du post était inexacte.
La dégustation a eu lieu chez moi à Lausanne. Les dégustateurs ne savaient pas qu‘il s‘agissait de Bourgogne et encore moins que les vins provenaient tous du Domaine Rossignol Trapet.

Anthony
27 Oct 2019 11:52 #162

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 20782
  • Remerciements reçus 8290
Je comprends mieux "C'est du Bourgogne sans aucun doute."

Ça sonnait bizarre pour une dégustation chez le producteur ;)

Eric
Mon blog
27 Oct 2019 12:39 #163

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 6458
  • Remerciements reçus 6507

Anthony écrit: La dégustation a eu lieu chez moi à Lausanne

Magnifique photo (tu)
27 Oct 2019 12:42 #164

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 9382
  • Remerciements reçus 17454

Réponse de Jean-Loup Guerrin sur le sujet Domaine Rossignol Trapet - Dégustation de 4 cuvées au Domaine

Magnifique photo

Je plussoie ! (tu)

Jean-Loup
27 Oct 2019 14:38 #165

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 3518
  • Remerciements reçus 7317
Et magnifique domaine :-), Ah David et Nicolas peuvent faire des vins magiques...
27 Oct 2019 17:07 #166

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 10237
  • Remerciements reçus 3932

Réponse de claudius sur le sujet Domaine Rossignol Trapet

Oh oui ! cr à venir sur la dégustation des 2018 et quelques 2017 au Domaine jeudi passé.
C'est à mon avis absolument top.
J'ai d'ailleurs décidé d'augmenter mes achats des vins du Domaine.
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: matlebat
27 Oct 2019 18:01 #167

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 3518
  • Remerciements reçus 7317

Réponse de matlebat sur le sujet Domaine Rossignol Trapet

C'est aussi bien évidemment mon avis :-)
Un des top domaines à Gevrey, de ce que je connais bien sûr….
Amicalement, Matthieu
27 Oct 2019 21:01 #168

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 466
  • Remerciements reçus 1289
Bonjour,

De passage la semaine dernière pour récupérer les 2017, nous avons bien-sûr goûté le CR: millésime 2018 en cours d'élevage du Domaine Rossignol Trapet.
Je n'ai pris aucune note (en fait, je n'en prends jamais, j'aurais trop l'impression de "jouer au maître d'école":oops: ).

Gevrey vieilles vignes 2018: très léger nez sur les fruits rouges, sa pinote tranquillement, pas une grosse matière mais des tanins fins et bien enrobés. Finale courte. Bien (32euros)
Gevrey village "Aux Etelois" 2018: On monte d'un cran, cette parcelle est isolée (on la reconnait car il y a le seul arbre- un cerisier- du coteau!!). Beaux fruits rouges au nez, une matière charmeuse, le vin est rond avec des tanins à peine perceptibles, longueur très correcte. très bien (45euros). Un vin que je ne réserve jamais :dash:.......

On passe au 1er crus: (veuillez excuser ma mémoire...)
Gevrey 1er cru "Clos prieur"2018: fruits rouges, vin dense, belle matière, vin qui se resserre un peu en fin de bouche, longueur correcte. Bien (70 euros)
Gevrey 1er cru "Petite chapelle"2018: l'un de mes préférés du domaine.
Fruits rouges, cassis. belle matière au tanin velouté. très bien (70euros).
Gevrey 1er cru "Aux combottes"2018: là encore, un vin que je ne prends jamais :dash: ......
L'un de mes coup de coeur de la dégustation. Aux impressions précédentes, je rajouterai une suavité en bouche et une longueur superlative. Excellent (70euros).

On passe aux grands crus:
Latricières Chambertin 2018: Le vin que je goûte le mieux chaque année. J'en boirai des pièces entières...
La synthèse du grand vin de bourgogne, selon moi, des fruits rouges et noirs, un peu de tabac, les papilles en extases sous une matière hors norme. C'est salivant, avec une finale extraordinaire. On ne crache pas, on ferme les yeux et on se tait...
Excellent ++ (115euros)
Chambertin grand cru" 2018: bien sur trop jeune. fruits rouges mais pas grand chose d'autre. Une matière discrète, des tanins un peu marqués, une finale un peu stricte. Un vin pas encore en place. Bien (175euros).

Au final, une gamme 2018 de grand niveau, des vins exprimant bien leurs terroirs, il y en vraiment pour tout les goûts.
Cette dégustation m'aura permis de redécouvrir les Etelois et Combottes que je réserverai l'an prochain.
Les tarifs des grands crus deviennent dissuasifs, Le Chambertin à 175euros, c'est inconcevable pour moi, mais encore une fois vu la qualité extraordinaire du reste de la gamme, ce n'est pas bien grave.

OAC
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: claudius, oliv, Olivier Mottard, dfried, Jean-Loup Guerrin, Frisette, starbuck, leteckel, Pins, Pinardo, DaGau, Jean F
30 Oct 2019 12:29 #169

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 577
  • Remerciements reçus 152
On ne parle pas assez des "Etelois", un climat contigu de la Griotte, dont une partie est d'ailleurs complètement enclavée dans ce grand cru.
La parcelle des Rossignol est d'ailleurs une des mieux placées. Un Village aux allures d'un grand cru.... Je connais bien le 2005, qui est formidable aujourd'hui.
30 Oct 2019 21:09 #170

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 466
  • Remerciements reçus 1289

Roger Soif écrit: On ne parle pas assez des "Etelois", un climat contigu de la Griotte, dont une partie est d'ailleurs complètement enclavée dans ce grand cru. La parcelle des Rossignol est d'ailleurs une des mieux placées. Un Village aux allures d'un grand cru.... Je connais bien le 2005, qui est formidable aujourd'hui.


Tu as entièrement raison.
La difficulté (et à mon sens le challenge) est de savoir reconnaître les "pépites" au bon RQP, parmi les nombreux climats vinifiés par ce domaine et plus généralement les excellents vignerons de la très cher côte de nuit...
Les Etelois en font assurément partis.

OAC
30 Oct 2019 21:26 #171

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 8466
  • Remerciements reçus 401
CR: Domaine Rossignol Trapet dégustation de 4 cuvées :

Sur ces 4 bouteilles bues (pour Claudius), à l'aveugle ....

Le Petite-Chapelle 2011 était à point. Certes il aura son plateau de maturité pendant quelques années mais les domaines visités la semaine passée nous disaient que les 2011 pouvait être bus et celui-ci en est un bon exemple. J'ai adoré son côté longiligne et cohérent de nez en bouche.

Le Petite-Chapelle 2013 a en encore sous la pédale et est né sous un millésime supérieur. Le trait de famille est indéniable mais on aura un vin plus puissant, plus tonique et plus long dans quelques années.

Le Latricières 2011 était aussi à point que le Petite-Chapelle du même millésime, ce qui démontre sur cette bouteille que Latricières est un vin qui se donne plus rapidement et qu'il n'est pas facile de différencier d'un Grand Cru dans certains millésimes. Très belle bouteille qui s'est bien tenue à l'aération mais il manquait un petit je ne sais quoi de tension.

La Chapelle 2011 était, quant à lui, de toute beauté, racé, profond, d'une longueur remarquable. Le vin du week-end pour moi et qui me fera attendre mon Chambertin encore quelques années.

Les 2018 et 2017 goûtés au Domaine Rossignol Trapet :

Rapide retour sur les 2018 dégustés au domaine la semaine passée. Toute la production était excellente, peut-être même la meilleure dégustation de mes visites. Je ne sais pas si déguster à 9h du mat aide mais j'ai trouvé tous les vins sublimant leur appellation et rang.

Le Vielles Vignes était croquant avec une belle trame pour son pedigree. J'en prends chaque année et ne suis jamais déçu.
Le Beaune 1er Cru en Teurons était en réduction et moins disponible, mais je sais qu'il va se bonifier et nous donner un Beaune plus Nuits que Beaune.
Le Gevrey 1er Cru Combottes était super long et tendu, avec une aromatique encore en dedans. Mais belle bouteille en devenir.
Le Gevrey 1er Cru Cherbaudes était plus expressif, plus fruité, très fin et long. Un superbe vin déjà à ce stade.
Le Gevrey 1er Cru Clos Prieur était profond, fruité avec une bouche très large, sphérique, longue mais en ayant encore beaucoup sous la pédale. Cela va donner un vin superbe et je suis tout à fait d'accord avec l'opinion qu'il faut s'y intéresser de près.
Le Gevrey 1er Cru Petite Chapelle était mon préféré des 1er. Fruité, profond, vineux, croquant et long. Superbe en tous points. J'adore.
Le Gevrey 1er Corbeaux était le plus exotique de tous avec un fruit sur-maturé, très cannelle-cerise et une bouche plus tendre.
Le Latricières Grand Cru était charmeur (déjà), ouvert sur un fruit hyper frais. La bouche était magnifique de rondeur, de finesse et de longueur. Celui qui se donnera le plus rapidement.
Le Chapelle Grand Cru présente plus de fond et de profondeur et fait deviner ce que nous retrouverons sur le 2011 mais encore en mieux.
Le Chambertin Grand Cru est, chaque année, un mélange de Latricières et de Chapelle avec un "x factor" qui le démarque de tout autre vin. Seigneurial au fruité intense, très frais, croquant, puissant et d'une longueur phénoménale. Impossible à recracher, sauf en dedans. Une main de fer dans un gant de velours. Sublime ...

Nous terminons par quelques 2017 pour comparer:
Petite Chapelle était très posé, un peu confit avec une touche végétale fraîche. Il n'est pas facile de passer avec un Chambertin 18.
Latricières présentait des arômes de bonbon anglais, fruité, floral, sapide et très long. Développement rapide à son habitude.
Chambertin était juste magnifique de longueur et d'intensité, avec un fruit croquant. On l'attendra

Anthony
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: claudius, oliv, Olivier Mottard, Gildas, Jean-Loup Guerrin, Vaudésir, Frisette, ptitcoco, DaGau, Jean F
31 Oct 2019 08:28 #172

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 6438
  • Remerciements reçus 12999
CR: Domaine Rossignol-Trapet - Latricières-Chambertin Grand Cru 2005

La saison de la chasse est une des périodes que j’affectionne particulièrement dans l’année.
Quand j’ai la chance d’obtenir des râbles et des cuisses de lièvre, je m’adresse à ma référence es cuisine : notre ami Eric (EricB).
Sur ses conseils, j’utilise les os des cuisses et les côtes sous les râbles pour confectionner un fond qui, une fois réduit et passé au chinois fin, est mélangé à un miroir de vin (75cl de vin rouge doucement et longuement réduit jusqu’à qu’il ne reste que quelques centilitres dans le poêlon).
La sauce est finalisée en y incorporant les abats du lièvre, mixée puis liée au sang que j’avais récolté avec précaution.
Cuisson des râbles rapidement dorés à la poêle puis terminés au four à 160° jusqu’à atteindre 52° à cœur.
Repos 10 minutes avant un rapide passage dans la poêle pour les réchauffer.
Une recette que je ne suis pas près d’oublier et que je referais dès que j’en aurais l’occasion.
Pendant la préparation de la recette, je cherchais un vin capable de répondre à ce plat que je devinais à la fois goûteux et élégant.
Les récents CR sur le domaine Rossignol-Trapet m’avaient mis l’eau à la bouche.
Je fouille les casiers du fond de la cave et j’opte pour un grand cru bourguignon.


Les râbles sont servis accompagnés d’un gratin dauphinois maison et d’airelles cuisinées qui apportent une note sucrée et acidulée.

Domaine Rossignol-Trapet - Latricières-Chambertin Grand Cru 2005
La bouteille est remontée de cave.
J’en tire un verre pour l’épauler et laisser le vin s’aérer lentement.
La robe est rubis dense avec des bords éclaircis.
Le nez s’ouvre sur des notes de fruits rouges très pures qui évoquent la framboise et la cerise. Quelques notes de réglisse complètent le bouquet auxquelles se joignent des notes de rose.
Un nez envoûtant et qui donne clairement envie de se plonger plus loin dans ce vin.
La bouche est superbe de densité et de finesse avec son tanin légèrement granuleux et une acidité juteuse qui forment un équilibre d’école.
On retrouve les arômes fruités perçus au nez et ce côté réglissé qui enrobent un final interminable.
Un mariage de densité et d’élégance, de structure et de finesse, qui répond parfaitement au plat goûteux et au moelleux exceptionnel de la viande.
Quel vin et quel accord !
Pour ceux qui ont le bonheur et la chance d’en avoir en cave, vous pouvez l’apprécier aujourd’hui sur ces notes fruitées / épicées ou l’attendre pour encore davantage de complexité.
Un vin qui avance lentement mais sûrement vers un superbe plateau de maturité.
Chapeau bas aux géniteurs de ce petit chef-d’œuvre.

Exceptionnel.

Olivier
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Anthony, claudius, oliv, dfried, Alain Hinant, Jean-Paul B., Eric B, matlebat, Marc C, chrisdu74, Jean-Loup Guerrin, starbuck, AgrippA, ptitcoco, DaGau, Kiravi, Jean F
02 Nov 2019 19:25 #173
Pièces jointes :

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 20782
  • Remerciements reçus 8290
Heureux de lire que tout s'est bien passé :)

Eric
Mon blog
02 Nov 2019 19:35 #174

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 6438
  • Remerciements reçus 12999
Plus que bien !MiaM! ;)

Olivier
02 Nov 2019 19:36 #175

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 10237
  • Remerciements reçus 3932
Merci Olivier, bravo, tu m'as mis l'eau à la bouche ... alors que je sors de table ;)
il me reste du Chambertin 05, comme le Latricières est généralement un peu + précoce et tendre (je ne trouve pas de meilleur mot)
j'en déduis qu'il est à attendre encore un peu.
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Anthony
02 Nov 2019 19:53 #176

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 6438
  • Remerciements reçus 12999
Merci Olivier, bravo, tu m'as mis l'eau à la bouche ... alors que je sors de table ;)
J’espère ! :)

il me reste du Chambertin 05, comme le Latricières est généralement un peu + précoce et tendre (je ne trouve pas de meilleur mot)
j'en déduis qu'il est à attendre encore un peu.

Exactement Claude.
Sous les Latricières-Chambertin reposent tranquillement les Chambertin et j’ai eu la même réflexion.
Je pense que le Chambertin sera dégusté prochainement juste pour la science et je verrais si il est, logiquement, plus ferme que son petit frère.

Olivier
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Anthony, claudius
02 Nov 2019 20:01 #177

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 10237
  • Remerciements reçus 3932
CR: Domaine Rossignol-Trapet - Dégustation des 2018 sur fût & quelques 2017 en bouteille

Nous sommes passés au domaine jeudi 24 octobre avec Anthony (son CR ci-dessus)

Les 2018 sur fût

Gevrey Chambertin Vieilles Vignes
Nez intense sur les fruits noirs, bouche de belle intensité sur un fruit compact souligné par une belle acidité,
Le tout est tendu et termine sur des tanins un peu accrocheurs
Madame nous dit que les tanins sont toujours un peu accrocheurs sur ce cru dans sa jeunesse,
20% de fût neuf, vignes entre 40 et 85 ans !

Beaune 1er cru Les Teurons
Nez diamétralement opposé ou plutôt différent
Petite de réduction, élégant, délié en bouche, plus expressif, déjà du charme.
Moins puissant que le précédent, mais plus accessible et raconte déjà pas mal de choses.

Gevrey Chambertin 1er cru Les Combottes
Plus fermé, plus sur les petits fruits rouges croquants
Marqué par l'acidité, difficile à décrypter en l'état.

Gevrey Chambertin 1er cru Les Cherbaudes
Plus étoffé et expressif avec une note de ? qui lui donne une particularité marquée.
j'aime beaucoup.

Gevrey Chambertin 1er cru Clos Prieur
Très bel équilibre avec un peu plus de richesse et de longueur.
Très beau potentiel.

Gevrey Chambertin 1er cru Petite Chapelle
Pointe de réduction, étonnante note de violette, élégant en bouche, le plus abouti jusqu'à présent.
Quelle élégance !

Gevrey Chambertin 1er cru Les Corbeaux
Pointe de réduction, pain d'épices impossible de me relire, touche boisée, fruit superbe avec une touche sucrée élégante.
Très beau jus !


Anthony membre fondateur de LPV

Gevrey Chambertin Grand Cru Latricières Chambertin
45% fut neuf, très beau ! Monte en puissance en bouche et éclot dans le milieu du palais.
Finit sur une note suave et civilisée.

Gevrey Chambertin Grand Cru La Chapelle
1er nez sur la griotte et l'encre, plus profond, plus intense.
Notes d'élevage de luxe. Tapisse le palais et résonne longuement.
Du gros calibre, mais toujours élégant.

Chambertin Grand Cru
Puissant, mais jamais lourd, zan & fruit mûr, peut-être même très mûr.



Quelques 2017 en bouteille

Gevrey Chambertin 1er cru Petite Chapelle 2017
Contraste ! Plus léger, trait végétal agréable, qui donne de la fraîcheur.

Grand Cru Latricières Chambertin 2017
Élégant, là aussi trait végétal, très bon.

Chambertin grand cru 2017
Nez expressif et déjà complexe.
Belle intensité, plein, long, élégant.

Une très belle dégustation, des vins raffinés, un domaine à suivre.
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Anthony, Olivier Mottard, dfried, Jean-Loup Guerrin, Frisette, starbuck
03 Nov 2019 19:11 #178
Pièces jointes :

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 466
  • Remerciements reçus 1289

claudius écrit: Domaine Rossignol-Trapet - Dégustation des 2018 sur fût & quelques 2017 en bouteille
Nous sommes passés au domaine jeudi 24 octobre avec Anthony (son CR ci-dessus)


Petit HS: j'étais également au domaine le même jour à 10h30, j'ai le souvenir de 2 personnes qui remontaient de leur dégustations. C'était vous?

OAC
03 Nov 2019 19:23 #179

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 10237
  • Remerciements reçus 3932
YES ! ... Incroyable
Oui, je me souviens aussi dans la petite chambre.
03 Nov 2019 19:32 #180

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Modérateurs: Cédric42120GildasPBAESstarbuckMartinezVougeotjean-luc javaux