Nous avons 1851 invités et 34 inscrits en ligne

Domaine de la Soufrandière

  • Messages : 437
  • Remerciements reçus 1227
CR: Domaine de la Soufrandière - Cuvée Aligato Zen 2017

Bouteille achetée au Salon AVBS d'Hurigny.

Robe jaune dorée, un peu trouble.
Au nez, on est sur des fruits jaunes très mûrs, on sent que l'on est sur un vin "sudiste" pour la Bourgogne.
En bouche, je ressens que la pèche domine la bouche. C'est agréable à boire, bien équilibré mais déroutant.
Un aligoté complètement différent que ceux que j'ai l'habitude de boire.
Par contre, je ne sais pas si c'est un vin qui pourra se conserver longtemps (cuvée non souffrée).
Concernant son positionnement tarifaire plutôt haut de gamme (15 euros), je lui préfère ceux de Buisson Charles et de Benoit Ente.
01 Aoû 2020 10:25 #121

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 757
  • Remerciements reçus 4355
CR: Domaine de la Soufrandière - Pouilly-Vinzelles 2018

A l'aveugle

Robe pale avec des reflets verts

Nez très marqué sur la pomme verte, légèrement fumé, pointe de miel

En bouche, profil plutôt longiligne, de la tension, pas une grosse matière, une aromatique dominée par la pomme, puis après aération (et/ou réchauffement), plutôt sur la pomme caramélisée avec un peu plus de volume en bouche également, longueur correcte

J’hésite entre un aligoté ou un chardonnay typé nature (ou un mélange style « passe-tout-grain blanc » !), ça se boit bien mais c’est assez « simple »

Déception à la levée de la chaussette,

Assez bien

Guillaume
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Garfield
18 Aoû 2020 10:06 #122

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1599
  • Remerciements reçus 585
CR: Domaine de la Soufrandière, Pouilly-Vinzelles, Les Quarts 2010

Dernière bouteille de la série, un sommelier champion du monde avait dit qu'elles tiendraient 30 ans, les 12 achetées n'ont pas passé 10 ans (dans ma cave).
Pas grand chose à dire à part que c'est très bon, des fruits jaunes et blancs, un bel aspect floral, une acidité qui confère de la structure et de la longueur à ce vin, qu'il faut boire vers 14/15° pour bien apprécier toutes ses nuances. Finale pas exceptionnelle mais précise.
Un grand chardonnay, acheté à l'époque 25 euros.
Très bien +

Cordialement,
Seb

Notation : Moyen : les vins sans intérêt ; Assez bien : vins à boire pour la curiosité ; Bien : bon vin, à faire découvrir ; Très bien : vin remarquable ; Excellent : vins de très haut niveau, une rare réussite; Splendide : grand vin qui justifie le temps passé ici !
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: oliv, bertou, Kiravi, Garfield
21 Aoû 2020 15:45 #123

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 435
  • Remerciements reçus 1416
CR: Bret Brothers - Mâcon-Chardonnay Les Crays 2016

Pour résumer, c'est un chardonnay vif, sur la minéralité, porté par une jolie trame acide qui va l'étirer un peu en longueur.
C'est précis et intense, c'est un vin qui appelle la table ou du moins quelque chose à grignoter.
Pas une grande complexité mais un plaisir sain.
On est face à une jolie bouteille à moins de 20 euros, qui permet de vraiment mettre en avant un plat (dans mon cas du turbot au miso yuzu) sans focaliser l'attention mais tout en restant suffisamment bien fait pour mériter un brin de discussion.
C'est exactement ce que je souhaitais, je suis satisfait :)

Encore une bonne note pour ce business de négoce qui fait vraiment du bon boulot. Je n'ai jamais été déçu au vu des sommes engagées.

Charles, simple buveur
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: PtitPhilou, Olivier Mottard, Moriendi, Papé, LLDA
28 Jan 2021 17:01 #124

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 916
  • Remerciements reçus 2911
CR: Bret Brothers - Pouilly Fuissé Le Clos Reyssié 2015

Un vin qui m'a vraiment beaucoup plu, et qui me semble encore en avoir sous la pédale. Par rapport à des CR de 2017 plus haut sur ce fil de la part d'autres LPViens, je pense que le vin a bien évolué - sans doute avait-il été bu bien trop jeune car les CR semblent indiquer que le vin n'était pas du tout en place. M'est avis qu'il est parti pour des années, à condition d'assurer une bonne garde.

Robe paille foncée. 24h d'ouverture en bouteille lui sont bénéfiques et suffisantes pour une pleine expression. Nez très mûr plein de fruits exotiques, comme l'ananas et la mangue, puis des notes de caramel et de pralin. En bouche aussi c'est très mûr, mais il n'y a pas un poil de lourdeur grâce à une vivacité certaine, pas très marquée mais bien suffisante pour porter l'ensemble et équilibrer la maturité du raisin. Pas de gras à outrance non plus, juste un côté noisette fraîche. L'ensemble est finement épicé, bien structuré, même pas trop austère à déguster seul, et n'a pas peur d'un plat de caractère : accord validé avec une garbure (sorte de potée du sud-ouest) ! Très grande longueur.

Au bout de 5 jours d'ouverture en bouteille, le vin n'a pas décliné du tout.

Bref, celui qui m'aura lu aura compris que je me suis régalé !

TB+/TB++

Antoine

"en guise de sang, ô noblesse sans pareille, il coule en mon coeur la chaude liqueur d'la treille" - le Grand Georges
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: PtitPhilou, oliv, Olivier Mottard, Papé, LLDA
30 Jan 2021 22:14 #125

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 916
  • Remerciements reçus 2911
CR: Domaine de la Soufrandière, Mâcon-Vinzelles, Le clos de Grand-Père 2016

Un chardonnay relativement simple mais qui donne un plaisir profond, sensuel, immédiat ! J'ai beaucoup aimé ce vin.

Je n'ai pas pris beaucoup de notes mais me souviens d'un nez expressif, avec un bouquet de fleurs blanches. La bouche est bien équilibrée, avec de la vivacité et aussi une belle rondeur, quelques notes lactées, un peu de gras et des notes de noisette qui me rappellent un bon Saint-Nectaire. Pas une grande complexité mais que c'est bon ! bonne longueur, qui plus est. Le vin me semble déjà à point.

TB

Antoine

"en guise de sang, ô noblesse sans pareille, il coule en mon coeur la chaude liqueur d'la treille" - le Grand Georges
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Olivier Mottard, Moriendi, tomy63, Papé, LLDA, Kiravi
26 Fév 2021 22:46 #126

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1633
  • Remerciements reçus 3565
CR: Domaine de la Soufrandière - Pouilly-Vinzelles Les Quarts, 2018

Première dégustation de cette cuvée pour accompagner des moules légèrement crémées. L'accord est bon, sans être idéal.

Belle robe d'or soutenue avec quelques reflets verts.

Nez d'abord floral sur les fleurs blanches, l'acacia, oscillant entre fragrances mentholées et anisées. C'est joli, assez complexe mais un peu sur la retenue.

La bouche est franche, sans opulence, avec un peu de gras et une tension moyenne. Les impressions olfactives sont confirmées et s'y ajoutent quelques agrumes, une pointe citronnée, des fruits jaunes sur un fond miellé. La matière n'est pas imposante mais la longueur est appréciable cependant, avec une finale où apparait une fine acidité qu'on avait pas remarquée jusque là et quelques beaux amers.

 C'est une belle bouteille qui ne donne pas encore tout ce qu'elle peut offrir. Laissons lui quelques temps de cave pour qu'elle se présente avec moins de timidité.

Gérard
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Olivier Mottard, Chaccz
01 Mai 2021 10:59 #127

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 6410
  • Remerciements reçus 6356
Bu ici www.lapassionduvin.c...

CR: Domaine La Soufrandière Pouilly-Vinzelles 2013 Les Quarts

Robe claire, nez d’agrumes frais, bouche élancée, élégante, désaltérante, très équilibrée, pas une grosse matière mais rien ne manque, belle finale fraiche, une très belle bouteille, un grand plaisir pour celle-ci.

Stéphane
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: flupke14, IH1456, LLDA, Cristobal, Jeanveux
15 Sep 2021 18:16 #128

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 6573
  • Remerciements reçus 4327

Réponse de Jean-Bernard sur le sujet CR: Bret Brothers, Pouilly Loché "La Colonge" 2019

CR: Bret Brothers - Pouilly Loché "La Colonge" 2019

Je crois que c'est le premier vin de ce domaine que je bois.
Bu sur trois jours.
Nez sur la pomme, un peu de réduction,  du gras sur le "pop-corn", et enfin, assez prononcée, la craie.
Attaque fraîche, fluide mais sans creux; c'est mûr.
Le développement est plus étonnant: d'un gras un peu pesant et vaguement amer mais aussi d'expression  minérale, presque frétillante sur les pourtours.
Dommage que tout cela ne soit pas portée par une énergie interne, une densité sous jacente qui emmènerait le vin plus loin.
Finale végétale et pourtant un peu solaire.
C'est pas mal, ça se laisse  bien boire, je l'ai trouvé plus lourd en mangeant.
 

JB
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Olivier Mottard, Papé, leteckel, LLDA, Gerard58, Garfield, Jeanveux
26 Sep 2021 18:50 #129

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 619
  • Remerciements reçus 1839
CR: Domaine de la Soufrandière, Pouilly-Vinzelles 2018

Robe or pâle, brillante et limpide.

Nez délicat, floral, citron confit, nuance de poire.

L'attaque est sur la finesse de texture.
Le vin possède une jolie chair, un fruité sur le citron et une acidité mûre qui procurent un bon équilibre et de la gourmandise.
Bonne persistance sur la tension du fruit.
C'est ben bon!

Pour l'accord avec les queues de lotte au beurre citronné et citron confit, c'était trop facile, mais top!

Jean
 
 
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Olivier Mottard, Jean-Bernard, Moriendi, Papé, Blog, sebus, flupke14, GAET, IH1456, LLDA, Gerard58, Vyat, Garfield, Manas
29 Sep 2021 21:26 #130
Pièces jointes :

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 916
  • Remerciements reçus 2911
CR: Domaine de la Soufrandière, Pouilly-Vinzelles climat "Les Longeays" 2016

Robe jaune paille.

Le nez se dévoile bien à l'aération et avec un peu de réchauffement, il est complexe, avec des notes d'amande, des notes légères de torréfaction, de pain grillé, des notes de pêche blanche bien mûre.

Le vin est une caresse en bouche, une douceur enveloppante avec un joli gras, juste relevée par ce qu'il faut de tension pour porter l'ensemble vers une longue finale sur l'amande. C'est superbe, l'aromatique étant peut-être encore un poil serrée, ne demandant dans ce cas qu'à se délier avec un peu plus de garde. Beaucoup de finesse et de subtilité !

TB+/TB++

Antoine

"en guise de sang, ô noblesse sans pareille, il coule en mon coeur la chaude liqueur d'la treille" - le Grand Georges
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: oliv, Olivier Mottard, Moriendi, Vaudésir, leteckel, Gerard58, Fred1200, ysildur, Garfield
29 Déc 2021 21:34 #131

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 82
  • Remerciements reçus 48

Réponse de barbichon sur le sujet CR: Domaine de la Soufrandière, Pouilly-Vinzelles 2011

CR: Domaine de la Soufrandière, Pouilly-Vinzelles 2011

voila un vin que j'avais dégusté il y a 10 ans et commenté ici d'ailleurs, et que je n'avais pas aimé,
à l'époque et selon mon précédent CR je l'avais trouvé vert, trop acide, bref pas la joie.
Aujourd'hui c'est un tout autre vin qui se présente, le nez sent la noisette, les agrumes, il y a un peu de grillé,
c'est très beau et très chardonnay bourguignon, la bouche est conforme au nez, avec un bel équilibre, 
attaque sur un léger gras, belle longueur, pointe acide, c'est du tout bon !
comme quoi un bon vin, n'est pas forcément bon à tout âge. Je me dois de préciser que je n'y croyais pas trop à l'ouverture,
et que donc je n'avais pas vraiment perçu le potentiel d'évolution de la bouteille, difficile le pinard est !
Léo
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Olivier Mottard, sideway, Moriendi, leteckel, Garfield, Tessouille
08 Jui 2022 10:00 #132

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1884
  • Remerciements reçus 4283
dégusté à cette occasion

CR: Domaine de la Soufrandière, Pouilly Vinzelles, Les Quarts Cuvée Millerandée 2012
Robe moyennement soutenue
Le nez est essentiellement herbacé pour moi, mon voisin lui trouve des accents fumés.
La bouche est moins volumineuse, l'acidité est plus douce mais elle apporte finesse à la matière, je perçois des amers légers en finale qui ne me sont pas dérangeants. 
Un profil peut-être un peu plus austère.
Je connaissais Les Quarts  que j'aime beaucoup mais pas cette cuvée Millerandée. J'ai été surpris de ce caractère herbacé en mâconnais, je songeais plutôt à du ch'nin.
Si j'ai bien saisi, cette cuvée n'est produite que sur certains millésimes et a bénéficié d'un élevage long, la mise en vente par le domaine est récente.
 
Fichier attaché :

Sébastien
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Olivier Mottard, Alex, Tessouille
06 Juil 2022 13:28 #133

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2617
  • Remerciements reçus 7801
Bu  ici.

CR: Pouilly Vinzelles, Les Quarts 2020, domaine de la Soufrandière
Robe jaune pâle.
Le nez est minéral, frais, citronné et un peu fermentaire.
La bouche est fraiche, tendue, saline. Finale longue, sur une belle acidité.  (TB, 4/5). 
Ca me réconcilie avec les vins de ce domaine, ma précédente expérience ayant été mitigée (avec un 2017 aux aromes de pomme, pomelo et coing).

Bibi
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Olivier Mottard, Tessouille
20 Juil 2022 19:19 #134

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 774
  • Remerciements reçus 2369
CR: Domaine de la Soufrandière - Saint-Véran Ovoïde 2018

La robe commence doucement à évoluer vers le doré sur ce vin dont le nez est plutôt neutre, un peu de citron et c'est tout.

Mais pourquoi ce drôle de nom, "ovoïde" ? L'étiquette, bavarde, vient à ma rescousse : "incroyable cuvée vinifiée pendant 11 mois en cuve ovoïde béton puis 6 mois en cuve inox sur lies". Ah oui, ça doit être bon, forcément. On n'arrête plus l'étiquette qui me parle de l'exposition du climat (qui n'est pourtant pas mentionné), de son altitude, des levures, etc. C'est complet. Précis. Mais est-ce bon me demandé-je soudain en dégustant des makis qui font la misère au vin ? Ben, y a du citron, ça c'est (m)acquis. Donc si vous aimez le citron, c'est cool. Y a quelques amers en finale, une pointe lactée aussi. Voilà, je crois qu'on a fait le tour.

Je retiens surtout que j'ai bu une incroyable cuvée ovoïde et j'en suis tout tourneboulé.

“N'a de convictions que celui qui n'a rien approfondi.” - Cioran // Serge
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: oliv, Olivier Mottard, denaire, sideway, Vaudésir, Blog, leteckel, Kiravi, Garfield, Jeanveux, Tessouille
17 Sep 2022 22:33 #135

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 40
  • Remerciements reçus 291


CR: Domaine de la Soufrandière - Saint-Véran - La Combe Desroches - 2017

Voici une cuvée dont c'est peut-être ici le premier CR (du moins je n'en ai pas trouvé). Issue d'une parcelle reprise en 2016 au pied de la Roche de Vergisson sur des argiles marneuses, exposée plein Nord et à 250m d'altitude.
Elevage majoritairement en cuve (80%), le reste en fût.

Robe jaune clair, reflets verts, limpide et brillante.
Le premier nez est vif et tranchant sur les agrumes. Au deuxième nez, quelques notes florales se libèrent ainsi qu'une légère touche de poire mais il faut aller la chercher. C'est loin d'être exubérant, on est sur une fraicheur vivifiante qui va se confirmer en bouche (on se dit qu'on ne va pas être pris au dépourvu  )
L'attaque est... comment dire..., au sabre façon Kill Bill. Ça vous redresse le poil en moins de deux. C'est droit et ça file loin, loin, loin sur une trame acide qui porte le jus à elle seule. C'est assez monolithique sur l'agrume, aucune trace de gras et de notes d'élevage, mais c'est précis et intense. La fin de bouche déçoit un peu n'offrant qu'une acide salivation. Je reste un peu sur ma faim 
Bu pour lui-même, je n'ai pas trouvé cela très confortable. Cependant il s'est bien comporté avec un plat d'andouille de Guémené/purée au four, sa trame acide équilibrant le gras de l'andouille.
Probablement très bien pour les afficionados du style épuré et droit (et acide, je me répète), B(-) en ce qui me concerne avec un RQP qui n'est pas affolant.

Stéphane
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Olivier Mottard, sideway, Moriendi, Vaudésir, Papé, Blog, Garfield, Jeanveux
26 Sep 2022 13:35 #136
Pièces jointes :

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1633
  • Remerciements reçus 3565
CR: Domaine de la Soufrandière - Pouilly-Fuissé "En Chatenay" 2017

Bouteille ouverte deux heures, sans autre préparation, avant d'accompagner quelques escargots au beurre persillé.

Belle robe éclatante et limpide, jaune doré à reflets verts.

L'aromatique est timide au début mais se réveille vite dans le verre, sur les agrumes et le citron vert dominant, puis des arômes pâtissiers, accompagnés d'un trait végétal assez prégnant et persistant.

La bouche est à la fois large, ample, mais plus fluide que grasse, portée par une acidité prononcée. C'est long, vif, toujours citronné et la finale à la minéralité salivante manque un peu de gourmandise à mon goût, car trop marquée par ce végétal mentionné avant.

Les aspérités initiales ont été atténuées avec le plat pour un mariage intéressant sans être idéal.

Ce vin me parait devoir être attendu un an ou deux, pour un plaisir accru.

Gérard
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: oliv, Olivier Mottard, sideway, Moriendi, Garfield, Tessouille
21 Déc 2022 18:44 #137

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1633
  • Remerciements reçus 3565
CR: Domaine de la Soufrandière - Pouilly-Vinzelles "Les Quarts" 2018

Ouverte à l'épaule trois heures avant dégustation sur une tielle sétoise.

La robe est d'un or soutenu et brillant, sans signe apparent d'évolution.

L'aromatique est riche et intense, fruits blancs, jaunes, agrumes mêlés, avec une sensation de minéralité marquée. Quelques notes d'amande également.

Intensité, générosité, gourmandise caractérisent la bouche qui garde une constante fraicheur. L'équilibre est parfait, peut être grâce à cette tension acide qui emmène très loin vers une finale complexe et d'une grande persistance aromatique. Ce vin est un vrai régal et vous laisse frais et disponible pour la suite ! Un chardonnay coup de , superbe maintenant.
Pourquoi ne pas en profiter ?

Gérard
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: oliv, Olivier Mottard, sideway, Moriendi, Vaudésir, Papé, leteckel, Garfield, Tessouille
03 Aoû 2023 18:07 #138

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 3412
  • Remerciements reçus 6854
Bonjour à tous,

 
Fichier attaché :


CR: Pouilly Fuisse, Bret Brother Soufrandiere La Roche 2012 (Vidéo 2:00) : Un nez Très élégant, classe, de fruit blanc, pomme golden, note chèvrefeuille, citron, puis note sous-bois, humus, champignon noble, pointe noisette, fond amande puis roche. La bouche est droite, ample, matière ciselée, c'est frais, tonique, délicat avec une finale fraiche, friande, tonique, élancée, redoutable de friandise et belle persistance avec un retour léger sésame classe. Excellent 94 (17,5). Très belle réussite, que l'on glougloute sans s'en rendre compte....

Amicalement, Matthieu
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Olivier Mottard, Kiravi, Tessouille
22 Oct 2023 16:20 #139

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 197
  • Remerciements reçus 1252
CR:  Domaine de la Soufrandière - Climat Les Quarts - Pouilly Vinzelles 2017

Bouteille achetée récemment aux enchères dans un lot de 12 bouteilles du Mâconnais.
La bouteille est cirée mais la cire part très facilement.
Le bouchon est imprégné localement à un cm. Il sent bon un mélange de citron et d'ananas.

 

 

(J'aime bien trouver des renseignements aussi précis sur les étiquettes)

La couleur est jaune vif.
Le 1°nez est moyennement intense, verdure et citron. A l'agitation, il semble sur la retenue, on sent un peu d'élevage, du citron confit, du zeste. Ça reste dans ce registre agréable mais uniforme autour du citron.
La bouche attaque assez fraîche avec un très léger CO2 et de la rondeur mais une palette d'arômes qui ne décolle pas du citronné, l'élevage est imperceptible. La finale est harmonieuse et fraîche avec une bonne longueur mais je reste globalement sur ma faim à cause des arômes manquant d'envergure.
Les jours suivants, il évolue un peu avec une oxydation légère qui l'arrondit, le rend plus beurré et plus doux. C'est plutôt meilleur, avec une acidité bien dosée qui le tient parfaitement.

C'est donc un bon vin qui devrait tenir plusieurs années sans problème. Je ne connais pas particulièrement cette cuvée et j'en attendais plus de complexité aromatique mais c'est peut-être son style. En tout cas, ce vin a une bonne personnalité et il est très bien fait.

Patrice
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Olivier Mottard, Moriendi, Vaudésir, leteckel, Gerard58, Garfield, Monard, Tessouille
03 Fév 2024 19:33 #140
Pièces jointes :

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 774
  • Remerciements reçus 2369
CR: Domaine de la Soufrandière - Pouilly-Fuissé En Chatenay 2016

Dans ma petite expérience, les vins de la Soufrandière et de leur négoce Brett Brothers sont fort irréguliers : j'ai bu de bons flacons et d'autres assez quelconques. Ce Pouilly se range heureusement dans la première catégorie.

La robe est éclatante de jeunesse et le nez évoque la rondeur du sud. En bouche, le vin est vif, traçant, un peu simple avec ses arômes citronnés dominant. L'accord avec des crevettes au curry est passable, le vin semble bridé.

Le lendemain, pour accompagner des blancs de poulet et leurs légumes, je bricole une sauce façon n'importe quoi avec du cumin et de l'ail ; le truc à faire se retourner Bocuse dans sa tombe, même si le pauvre, s'il surveille mes pratiques culinaires, est revenu à l'endroit depuis longtemps. Et là, miracle : le Pouilly, poussé dans ses derniers retranchements, décide de tout donner : il gagne en largeur, fait rouler ses muscles, propose une palette aromatiques de fruits blancs, bref, révèle une toute autre personnalité.

Un bon vin, encore jeune, qui gagnerait sans doute à être encore attendu quelques années*.

* : Message subliminal canin.

“N'a de convictions que celui qui n'a rien approfondi.” - Cioran // Serge
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Olivier Mottard, Papé, leteckel, Gerard58, Monard
24 Fév 2024 23:15 #141

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 3238
  • Remerciements reçus 4561
CR: Domaine La Soufrandière - La Combe Desroches 2022 - Saint-Véran

Ce vin livre une robe d'un jaune pâle aux reflets verts qui trahissent son âge.
Le nez est direct et plein; se mêlent les agrumes, la pomme, les fleurs blanches.
La bouche est également de belle expression avec un corps plein et de la longueur.
Il y a de la fraicheur , du gras sans excès.
Une belle réussite qui m' a vraiment plu.

Gilles
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: oliv, Olivier Mottard, Moriendi, Vaudésir, DUROCHER
15 Mar 2024 17:24 #142

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 3238
  • Remerciements reçus 4561
CR: Domaine de la Soufrandière - Pouilly-Vinzelles 2022

La robe est d'un bel or pâle avec des reflets verts.
Le nez est expressif et assez épuré sur les fruits blancs et les fleurs blanches.
La bouche est longue, fraiche; la chair est assez mince et j'ai une sensation crayeuse.
C'est très minéral.
Un bon vin mais j'ai préféré la gourmandise de la Combe Desroches.

Gilles
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: oliv, Olivier Mottard, Moriendi, DUROCHER
15 Mar 2024 17:31 #143

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Modérateurs: Cédric42120GildasPBAESstarbuckMartinezVougeotjean-luc javaux