Nous avons 1175 invités et 9 inscrits en ligne

Champagne Ulysse Collin

  • Messages : 5121
  • Remerciements reçus 6069
C'est vrai que c'est la folie, j'achetais ça autour des 70 euros et là mon caviste est passé à 195 euros  . Tant pis.
Je suis curieux de savoir lesquels étaient a ce niveau?

Quentin
11 Mai 2022 15:36 #121

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 88
  • Remerciements reçus 77

C'est vrai que c'est la folie, j'achetais ça autour des 70 euros et là mon caviste est passé à 195 euros  . Tant pis.
Je suis curieux de savoir lesquels étaient a ce niveau?


Je pense notamment à la Rue des Noyers de Benoit Déhu (100% meunier ; ai goûté le 14, et ouvert récemment un 13 qui évolue magnifiquement) et à la nouvelle cuvée de Marc Hébrart, le Clos Le Léon (100% chardonnay, on dirait un montrachet avec des bulles, extraordinaire), qui se sont distingués particulièrement sur la quantité dégustée en 3 jours. 

Je dois préciser néanmoins que j'ai peu l'habitude de ces quilles à 100€ et plus, c'est au-dessus de mon budget donc mon expérience "à ce niveau" reste limitée. Mais ici clairement un tarif élevé ET justifié à mes yeux, on tutoie les étoiles. Aucune bouteille de grande marque ne s'en approche dans ces tarifs, peut-être un Krug après une dizaine d'années de cave qui présente ce type d'équilibre souverain ? 
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: icna
11 Mai 2022 17:21 #122

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 421
  • Remerciements reçus 1321

Réponse de Chaccz sur le sujet Champagne Ulysse Collin

Pour Martinez,
De mémoire "visuelle", c'était dégorgement 2016 ou 2018.

Charles, simple buveur
12 Mai 2022 09:07 #123

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 6017
  • Remerciements reçus 794

Réponse de Martinez sur le sujet Champagne Ulysse Collin

Merci !
12 Mai 2022 09:28 #124

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 421
  • Remerciements reçus 1321
CR: Champagne Ulysse Collin - Rosé de saignée les Maillons

Dégorgement 2016. 

Tout simplement énorme. Je voulais boire un champagne, ma compagne voulait du pinot noir.



Le vin est puissant, avec une bulle vive, assez explosive à l'ouverture mais sans jamais faire basculer l'équilibre.
C'est plutôt un Ronaldihno à l'époque du Barça qu'un danseur étoile. C'est fougueux, classe et ça fait la différence.
Bu seul, l'aromatique épicée du pinot noir fait des merveilles; sur les mets raffinés, le vin réhausse la cuisine comme un condiment.
Un vin transcendant.

Charles, simple buveur
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Olivier Mottard, Olivier_26, Oyaji-sama, Papé, Garfield
19 Jui 2022 13:31 #125

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 5791
  • Remerciements reçus 5761
CR: Champagne Blanc de Noirs Ulysse Collin “Les Maillons” 2012 

Robe déjà évoluée et bulle délicate.  

Nez sur la poire, le miel et le caramel.  Bouche au magnifique toucher, c’est délicat mais le vin impose sa présence naturellement. Le jus est plein de vie et apparaît en pleine maturité avec une délicieuse complexité que la structure du vin délivre par strate: fruits noirs, brioché puis épicé. Équilibre hors pair. Le vin se termine sur une très belle finale, longue et saline à la fois.  

Excellent, comme souvent avec Ulysse Collin, on pourrait juste lui reprocher un manque d’ampleur. 
 
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Olivier Mottard, Olivier_26, icna, sideway, bertou, Vaudésir, Blog, POP, Boubzou, LudoR, Vesale, Tessouille
24 Déc 2022 11:56 #126
Pièces jointes :

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 5791
  • Remerciements reçus 5761
CR: Champagne rosé de saignée Ulysse Collin “Les Maillons” 2012 

Bouteille plutôt rare car elle provient d’un vieillissement prolongé sur lie de 72 mois avant même que le domaine ne se décide de créer la gamme “vieillissement prolongé”.  

Dgt 03/2019 

Nez très bourguignon sur le panier de fruits rouges. Bouche du même style, avec une attaque douce, ça pinote à la bourguignonne aussi. On s’imagine aisément dans les bois avec des baies de framboises et de fraises qui dansent sur la langue avec une effervescence très fine. L’acidité est taillée au laser ce qui amène une magnifique fraîcheur et juste ce qu’il faut de tension pour élancer le vin et créer un équilibre parfait avec ce jus de framboise. C’est dense et un délice à boire. Finale exquise sur la cerise griotte qui se prolonge sur une belle fraîcheur.  

Excellent, voilà une référence dans les rosés de saignée.
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Olivier Mottard, sideway, bertou, Val59, Papé, Blog, leteckel, Vyat, LudoR, Garfield, Chaccz, Ilroulegalet, Kana, Tessouille
29 Déc 2022 23:30 #127
Pièces jointes :

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 88
  • Remerciements reçus 77
Quelle couleur ! 
30 Déc 2022 17:24 #128

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 5791
  • Remerciements reçus 5761
CR: Champagne domaine Ulysse Collin “Les Maillons” 2015  

dgt 03/2019 

Bouteille identique en tous points à celle bue fin 2021. C’est crémeux, dense mais souple, complexe et vineux. Un bien beau champagne racé et déjà accompli alors qu’il est encore jeune.  

Grand champagne.
 
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Olivier Mottard, sideway, bertou, Moriendi, Vaudésir, Val59, Papé, Blog, Garfield, Chaccz
04 Jan 2023 23:46 #129
Pièces jointes :

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 5791
  • Remerciements reçus 5761

Réponse de Benoit Hardy sur le sujet CR: Champagne Ulysse Collin “Les Roises” 2009

CR: Champagne Ulysse Collin “Les Roises” 2009 

dgt 03/2013 

Nez d’une richesse énorme, de la pomme, de la poire puis des épices, avec du curry, du gingembre et de la cannelle.  

La bouche reflète ce millésime si solaire. C’est crémeux avec un jus dense qui restitue le nez, avec d’abord un fruit mûr qui laisse la place à une tonne d'épices. Bon équilibre entre la richesse et l’acidité. Le vin se veut élégant et bien construit. Finale saline sur la pierre mouillée mais j’ai trouvé la longueur un peu courte eu égard à l’ensemble prometteur et à la valeur du marché pour l’acquérir.  

Excellent mais ne vaut pas la peine qu’on suive la flambée des prix.
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Olivier Mottard, icna, Galinsky, sideway, bertou, Val59, Blog, jd-krasaki, JulienG., Chaccz
11 Jan 2023 21:26 #130
Pièces jointes :

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 9142
  • Remerciements reçus 16235
CR: Domaine Ulysse Colin – Champagne – Blanc de noirs – Les Maillons
 
Fichier attaché :


Bue lors d'une  dégustation éclectique de LPV78

Dégorgement en 2014.

La robe se présente sous un or ambré.
Le nez très intense et complexe offre des fruits confits, des fruits secs, de la cire, du bois précieux, des épices, et même un soupçon de caramel !
D’une très belle élégance, la bouche fait également preuve d’une certaine vinosité. La bulle caressante met en valeur les arômes du nez que l’on retrouve pour l’essentiel en rétro-olfaction. La très bonne allonge se termine sur de beaux amers en finale.
Très Bien ++ / Excellent

Jean-Loup
 
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Alex, icna, peterka, bertou, GILT, Vaudésir, Blog, Chaccz
06 Fév 2023 18:24 #131

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 912
  • Remerciements reçus 2870
CR: Champagne domaine Ulysse Collin “Les Pierrières” 2016 (48 mois)

Bu à l'aveugle. Un vin droit et élégant, sans beaucoup de matière et d'ampleur, et je suis peut-être quelque peu passé à côté ; en tout cas pas de gros coup de cœur pour moi.

Nez aérien et élégant.

Attaque crémeuse mais la bouche se retend très vite. Grande élégance minérale, bulle très fine. Ensemble très sec, droit, peu de structure/peu d'ampleur ; très digeste, évident.

TB+

Antoine

"en guise de sang, ô noblesse sans pareille, il coule en mon coeur la chaude liqueur d'la treille" - le Grand Georges
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Olivier Mottard, Alex, icna, sideway, bertou, Jean-Loup Guerrin, Vaudésir, DUROCHER, Blog, Garfield, Niels
12 Fév 2023 12:52 #132

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 5791
  • Remerciements reçus 5761

Réponse de Benoit Hardy sur le sujet CR: Champagne Ulysse Collin Les Pierrières 2011

CR: Champagne Ulysse Collin Les Pierrières 2011

Dgt 02/2015

Nez sur la coquille d'huître et les embruns marins.

Ce qui frappe en bouche, c'est la salinité incroyable qui domine dans ce vin. Le jus est pur, racé, sans verser dans la rectitude de bon nombre de champagne Blanc de Blancs. Tout est travaillé dans le vin, l’effervescence est fine, l’acidité est traçante, au service de l’équilibre du vin. Belle tonique sur les embruns marins avec une belle longueur.

Excellent, surtout eu égard aux conditions défavorables du millésime 2011 en champagne.
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Olivier Mottard, icna, Galinsky, sideway, bertou, Jean-Loup Guerrin, Vaudésir, Papé, Blog, Garfield
30 Avr 2023 11:05 #133
Pièces jointes :

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 912
  • Remerciements reçus 1403

Réponse de LPV sur le sujet CR: Champagne Ulysse Collin - Les Roises

Pot de Départ et Beaux Canons par Vin-et-Pierre

CR: Champagne Ulysse Collin - Les Roises 
Extra-Brut / Deg 08/18 / Blanc de Blancs
Un vin que j'ai longtemps convoité, déjà convaincu par les vins d'Olivier Collin grâce à de nombreuses bonnes expériences sur Les Maillons et Les Pierrières, je souhaitais aller voir plus loin dans ses vins. 
Le nez est d'emblée très ouvert, bien défini, on perçoit aisément un grand chardonnay derrière les bulles. Un caractère beurré, toasté et des belles notes d'amandes se développent à l'ouverture. 
En bouche le vin est élégant, expressif, sur un gras appuyé. Je retrouve ce que j'aime beaucoup sur les champagnes du domaine, cette colonne vertébrale crayeuse et salivante, qui semble trancher l'opulence et lui éviter une lourdeur redondante. 
La finale est étonnante, légèrement évoluée sur des notes de gras de jambon et de beurre salé. J'aurais annoncé un dosage plus appuyé si j'avais été à l'aveugle, l'ensemble faisant saliver et presque mâcher chaque verre. L'accord avec le jambon Bellota est très agréable. 
Un champagne indéniablement excellent, précis, en pleine forme avec ses 5 ans de dégorgement. Je lui trouve juste un écart de prix peu justifié par rapport aux Pierrières les plus réussies. 

Les utilisateur(s) suivant ont remercié: bertou, Jean-Loup Guerrin, Benoit Hardy, Vaudésir
28 Mai 2023 22:12 #134

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 5791
  • Remerciements reçus 5761

Réponse de Benoit Hardy sur le sujet CR: Champagne Ulysse Collin Le Jardin d’Ulysse 2015

Bu ici

CR: Champagne Ulysse Collin Le Jardin d’Ulysse 2015

Dgt 03/2021. Vieillissement prolongé de 60 mois.

Nez d’une pureté incroyable, floral, iodé et crayeux à la fois.

Bouche à l’image du nez, la fleur blanche domine un jus vertical et rocailleux. Les embruns marins se mêlent ensuite aux fruits blancs, pomme et poire notamment. On sent le vin au début de sa vie, encore très jeune, qui balbutie tel un V12 à froid. Grande finale saline sur une longueur salivante.

Excellent champagne, à garder pour le moment.
 
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: bertou, Jean-Loup Guerrin, Vaudésir, IH1456, Fredimen, Ilroulegalet
10 Juil 2023 21:20 #135

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2384
  • Remerciements reçus 2582

Réponse de vinozzy sur le sujet Champagne Ulysse Collin 2011

Benoit Hardy exprimait un peu plus haut "Excellent, surtout eu égard aux conditions défavorables du millésime 2011 en champagne"

Hé oui Benoit, c'est ça le pire : une grosse deux-centaine de vignerons ont attendus début septembre pour commencer les vendanges dans des vignes souvent moins chargées que leurs pairs...qui eux ont vendangé 7/10 jours plus tôt, sous le soleil et une belle fenêtre météo ouverte de 3 semaines des raisins lourds et en chronique sous-maturité...
Quand le jardinage mis en avant par la filière ne devient qu'une industrie impossible à arrêter même devant une si simple contradiction, ce que tous les intervenants extérieurs dénonçaient à la veille même de cette funeste vendange. C'est pas faute d'avoir essayé.

"Les étrangers sont nuls" : Charlie Hebdo et Pierre Desproges 1981, à relire pour rire !
12 Juil 2023 10:25 #136

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 5791
  • Remerciements reçus 5761

Réponse de Benoit Hardy sur le sujet CR: Champagne Ulysse Collin Les Maillons 2013 Blanc de Noirs

Bu ici

CR: Champagne Ulysse Collin Les Maillons 2013 Blanc de Noirs
dgt 02/2017

Benoit
Nez toasté, fruits noirs et gingembre.
Bouche pleine d’énergie, jus compact qui se délie à l’aération avec une superbe acidité en colonne dorsale. Arômes de fruits noirs très présents, puis épices, canneberge et gingembre se succèdent par strate. Equilibre parfait, le vin est dense mais vif. Finale qui oscille entre notes boisées et salines sur une grande longueur.
Excellent champagne, très racé.

Oliv
Robe finement dorée.
Nez magnifique, élégant, sur une première impression boisée qui s'intègre parfait dans un ensemble pur et franc de notes minérales et de fruits jaunes.
Très belle bouche structurée, à la fois puissante et dynamique, sur un point d'équilibre remarquable entre tension et capacité de relance sans morsure.
Finale redoutable de plaisir, portée par une bulle crémeuse et une structure sans faille toute en allonge.
Excellent !
 
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: bertou, Jean-Loup Guerrin, Fredimen, rafalecjb
16 Juil 2023 16:03 #137

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 3753
  • Remerciements reçus 6866
Bu à l'aveugle lors de cette soirée.

CR: Champagne Ulysse Collin - Les Maillons Blanc de Noirs Extra Brut Base 2012
Nez de bonne intensité, précis, évolué avec une touche oxydative. L'aromatique est sur la confiture de mirabelles, tarte tatin, noisette, grillé. Pas énormément d'autolyse. J'imagine un vin avec un élevage sur lattes assez court et une garde post-dégorgement relativement importante. Bon volume.
Bouche moyennement puissante, fraîche, tendue avec un fruit mûr. Cela file droit. La seconde partie voit un trait tannique assez important arriver. Clairement sur l'évolution et l'oxydatif. Cela manque un peu de nuances, mais cela se boit très bien. La longueur est bonne.
Bien.

Lorsque la chaussette tombe, je suis surpris de trouver un vin aussi jeune. Les bouteilles de ce vin précédemment bues étaient moins évoluées et moins oxydatives.
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Olivier Mottard, Jean-Loup Guerrin
10 Aoû 2023 21:48 #138

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 3753
  • Remerciements reçus 6866
Bu lors de cette soirée.

CR: Champagne Ulysse Collin - Les Maillons Blanc de Noirs Extra Brut 2012
Nez de bonne intensité, précis et volumineux sur un mélange de notes oxydatives sur le sotolon, noisette, côté grillé et un fruit mûr sur la pomme rouge, groseille, touche d'agrumes. Pointe d'autolyse sur la croûte de pain. Joli !
Bouche assez puissante avec une attaque large et ample. Bulle fine. Beaucoup de présence entre le fruit et le côté oxydatif. C'est énergique et dynamique avec une sensation tannique, de beaux amers et un côté salin. Très belle longueur.
Excellent. À boire.

Une bouteille beaucoup plus intéressante que celle bue précédemment, même si le côté oxydatif est bien présent. Un vin que je ne garderais pas longtemps en cave si j'avais d'autres bouteilles.
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Olivier Mottard, Jean-Loup Guerrin
14 Aoû 2023 12:13 #139

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 3753
  • Remerciements reçus 6866
Bu lors de cette soirée.

CR: Champagne Ulysse Collin - Les Enfers Blanc de Blancs Extra Brut 2014
Nez de bonne intensité, très précis, beaucoup de finesse. C’est un vin qui est basé sur les nuances avec du citron, fleurs blanches, zeste de citron, notes de craie. Il y a aussi du tilleul, un peu de beurre, brioche. C’est ample, mais cela reste jeune et encore sur la retenue. Il faut aller le chercher.
La bouche est comme le nez, en finesse, pas très puissante et avec beaucoup de tension. La matière est concentrée et tout en longueur. Beau déroulé. Touche saline. Excellente longueur fraîche et précise.
Excellent +. Potentiellement grand dans quelques années.
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Jean-Loup Guerrin, Benoit Hardy
17 Aoû 2023 21:00 #140

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 5791
  • Remerciements reçus 5761
CR: Champagne Ulysse Collin rosé de saignée “Les Maillons” 2013

Dgt 02/2017

Nez exubérant de framboise, de menthe et de cerise.

Bouche vineuse, pratiquement tannique. Il faut aimer le coté vin rouge à bulle. Si c’est le cas, alors vous allez adorer ce vin mêlant des arômes de fraise, de framboise, de menthe, de cendre et une minéralité toute saline. Cet ensemble tourbillonne dans le verre avec une acidité qui apporte tension et vie à un vin très énergique. Belle finale sur un fruit éclatant saupoudré d’iode, avec une longueur sur les sels minéraux.

Excellent, sans doute le meilleur rosé de saignée actuellement, mais les prix deviennent décourageants.
 
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: bertou, Jean-Loup Guerrin, Gerard58, Fredimen, rafalecjb
26 Sep 2023 21:45 #141

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 3753
  • Remerciements reçus 6866
CR: Champagne Ulysse Collin - Les Maillons Pinot Noir Rosé de Saigné Extra Brut
Base 2014. J'ai oublié de noter la date de dégorgement.
Nez de moyenne intensité, plutôt précis, mais qu'on sent mutique. Il y a des agrumes et surtout de l'autolyse (pain complet, léger grillé). Il y a quand même une certaine profondeur.
La bouche est assez puissante avec une bonne tension. C'est assez large avec une structure tannique très fine. Assez structuré et énergique, mais il y a aussi de la finesse. Par contre au niveau aromatique, ce n'est pas terrible et plutôt simple. Toujours sur les agrumes principalement. La longueur est correcte.
Moyen et bien déçu par cette bouteille.
 
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: oliv, Olivier Mottard, vinozzy, Jean-Loup Guerrin, Benoit Hardy, romu, Blog, jd-krasaki, Fredimen, Garfield, Ilroulegalet
06 Déc 2023 17:05 #142

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Modérateurs: GildasPBAESMartinezCédric42120Vougeotjean-luc javauxstarbuck