Nous avons 2750 invités et 71 inscrits en ligne

Champagne Krug

  • Guest
  • Portrait de Guest Auteur du sujet
  • Visiteur
  • Invité

Réponse de Guest sur le sujet CR: krug 1990

CR: Champagne Krug 1990 : 19/20 - 21/4/07
Grandeur réitérée, structure pleine, subtile et rassasiante, longueur interminable : comme souvent, le caractère (oriental) est ici transcendant, immarcescible !
Du très haut de gamme ...
09 Mai 2007 18:42 #91

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 789
  • Remerciements reçus 0

Réponse de Vincent Ravenne sur le sujet Re: krug 1990

laurent,

Tu abuses...

Immarcescible...je trouve ça dans le Larousse ou faut il que je sorte le Petit Robert.;)
09 Mai 2007 21:37 #92

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 26096
  • Remerciements reçus 944

Réponse de Luc Javaux sur le sujet Re: krug 1990

Ben oui, Laurent aime faire des CR que personne ou presque ne peut comprendre, mais comme ils concernent des bouteilles que personne ou presque ne peut boire, ce n'est pas très grave... ;)

Luc
09 Mai 2007 22:01 #93

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Guest
  • Portrait de Guest Auteur du sujet
  • Visiteur
  • Invité

Réponse de Guest sur le sujet Re: krug

Vincent,

On se rencontrera donc peut-être début juillet chez moi (lors de la venue de Alain) ...

www.thefreedictionar... --> de garde, quoi !
10 Mai 2007 08:56 #94

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1365
  • Remerciements reçus 0

Réponse de J Ph Durand sur le sujet CR: Krug 1996

CR: Krug 1996
Ce champagne, dans le millésime 1996, est le symbole d'une famille, d'un esprit, d'un style, qui rassemblent trois générations, du grand-père d'Olivier Krug à Olivier lui-même, en passant par Henri et Rémi. La question se posa d'attendre encore quelques années et peut-être même de le sortir après le 1998 (comme le 1988 en son temps sortit après le 1989) mais le vin fut finalement jugé prêt à quitter les caves. Certains parleront, peut-être un peu vite, d'infanticide. La grandeur et le plaisir sont pourtant déjà au rendez-vous.

Le premier nez démontre la grande maturité du millésime sur des notes de fruits très murs, discrètement confiturés et une pointe d'épice, sumac et ras el nout, très discrète.
A l'aération, vient la force et la fraîcheur de la minéralité. Se remarque alors la jeunesse du vin et son faible dosage.
En bouche, ce que j'ai trouvé marquant, demeure l'équilibre entre une matière dense mais élégante et une finale tendue par l'acidité, sans aucun déséquilibre entre l'un et l'autre. Olivier Krug évoquera, pour ce champagne, la précision d'une Ferrari ; il fallait savoir manier ce millésime avec doigté et expérience pour éviter une sortie de route précoce. Ce vin, assurément Krug, se révèle dans cette acidité d'une finale qui ne s'exprime pas au détriment du milieu de bouche et qui ne déséquilibre pas le vin. 1996 n'est pas qu'un millésime de l'acidité et la fraîcheur. Il est aussi celui de la maturité. L'alliance des deux est patente chez Krug.

On compare souvent 1996 à 1988 ; ce qui les rapproche est assurément la tension et la verticalité. Mais si 1988 est austère, cistercien ou protestant, 1996 reste un millésime plus riche, plus généreux.

Regoûté sur un remarquable St Pierre, jus au chorizo, le champagne fonctionne merveilleusement, attiré par le chorizo sur un registre chaleureux, épicé, suave. La chair du poisson, grillée en surface et croustillante, résonnera sur la minéralité et la tension acide du vin.

Complexité, tension, richesse, distinction signent un grand vin appelé à s'épanouir.

Jean-Philippe Durand
"La cuisine n'est que passion et partage" - Marc Meneau
29 Jui 2007 19:19 #95

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 53
  • Remerciements reçus 0

Réponse de Polo1928 sur le sujet Re: Krug 1996

Bonsoir a tous,

Je viens d'avoir pour echo que krug sont entrain de préparer une nouvelle cuvée hors de prix... Clos d'ambonnay ...! J'ai entendu parler de 1800 euros la bouteille...

Avis aux amateurs pour une critique ...
Pol Roger 1928... en cave... Par ailleurs collectionneur de capsules de champagne... si vous avez des vieilleries merci de me contacter...
01 Juil 2007 22:16 #96

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1365
  • Remerciements reçus 0

Réponse de J Ph Durand sur le sujet Re: krug

Cet écho que vous relayez me semble plutôt fantaisiste. La réalisation d'une cuvée parcellaire, mono-cépage, dans le cas présent un blanc de noirs, n'est pas du tout dans l'esprit de la maison. La seule exception est Clos du Mesnil. Mais Krug, c'est avant tout l'art de l'assemblage : c'est pourquoi ils tiennent tant à leur Grande Cuvée qui est leur première préoccupation. Ainsi la réalisation d'un millésime n'est-elle décidée qu'au terme des multiples dégustations de vins clairs, micro-parcellaires (identifiés par parcelle et par vigneron), retenus pour l'élaboration de la Grande Cuvée. De l'aveu même d'Olivier Krug, la réalisation d'une cuvée millésimée est "accessoire". L'essentiel réside dans l'assemblage virtuose d'une Grande Cuvée à partir d'une trentaine de vins clairs de la dernière vendange et qui peut intégrer jusqu'à 40% de vins de réserve dont certains peuvent remonter jusqu'à 1990.

Jean-Philippe Durand.
"La cuisine n'est que passion et partage" - Marc Meneau
02 Juil 2007 08:28 #97

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 53
  • Remerciements reçus 0

Réponse de Polo1928 sur le sujet Re: krug

Fantaisiste je le pense pas du tout... je pense très réel... même en millésimé...

Dès que j'ai des infos complémentaire sur les millésimes... je tiendrais au courant le forum...

On verra bien si mon info est concrète...

Cordialement

Christophe
Pol Roger 1928... en cave... Par ailleurs collectionneur de capsules de champagne... si vous avez des vieilleries merci de me contacter...
02 Juil 2007 09:33 #98

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2993
  • Remerciements reçus 1

Réponse de charlesv sur le sujet Re: krug

Je relaie les précautions de Jean-Philippe.

D'une manière générale, il me paraît souhaitable de vérifier plutôt deux fois qu'une les informations diffusées.
" Je n'écris pas pour une petite élite dont je n'ai cure, ni pour une entité platonique adulée qu'on surnomme la Masse. Je ne crois pas à ces deux abstractions, chères au démagogue. J'écris pour moi, pour mes amis et pour adoucir le cours du temps. " Jorge Luis Borges
02 Juil 2007 11:55 #99

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 53
  • Remerciements reçus 0

Réponse de Polo1928 sur le sujet Re: krug

Vérifier même trois fois... c'est d'une source sure... Mais bon on en entendra bientôt parler de cette cuvée... qui est par ailleurs millésimé
Pol Roger 1928... en cave... Par ailleurs collectionneur de capsules de champagne... si vous avez des vieilleries merci de me contacter...
02 Juil 2007 12:31 #100

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1365
  • Remerciements reçus 0

Réponse de J Ph Durand sur le sujet Re: krug

Toutefois, ce qui est difficilement vérifiable reste le prix de vente d'une cuvée qui n'existe pas.

JPh
"La cuisine n'est que passion et partage" - Marc Meneau
02 Juil 2007 12:38 #101

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1804
  • Remerciements reçus 1

Réponse de DarthTux sur le sujet Re: krug

Supposons que ceci soit vrai.
Même si l'idée d'une telle cuvée peu paraître contre nature chez Krug il ne faut pas oublier que Krug est maintenant est intégré dans l'holding LVMH. Pourquoi?

Prenons le cas Yquem pour exemple.
Yquem en passant chez LVMH à sortie des vins en primeur, à créé une édition limitée de nabuchodonosor, etc... chose qu'Yquem ne faisait jamais avant.

Appliquons ceci à Krug.
Krug ne peut pas élargir sa gamme par le bas (contre la politique de krug et les clients réguliers ne si retrouveraient pas). Donc elle le fait par le haut avec une sélection parcellaire (hors de prix et diamétralement opposé à clos du mesnil déjà existant pour ne pas s'auto-concurrencer)

LVMH vend du luxe si on ne peut pas généraliser (augmentation de la production et diminution des coûts de productions) le luxe créé, créons un luxe plus grand (produit vendu très chère "justifié" par sa rareté créé de toute pièce)
--
François C.
02 Juil 2007 13:05 #102

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1365
  • Remerciements reçus 0

Réponse de J Ph Durand sur le sujet Re: krug

Les rapports entre la famille Krug et LVMH ne sont pas de même nature que ceux qui existèrent un temps avec Alexandre de Lur Saluces.

Les investissements réalisés récemment avec l'ajout d'une nouvelle cuverie permettant d'optimiser la conservation des vins de réserve vont dans le sens de la plus grande qualité et non de la plus grande quantité.

Une augmentation des profits se réalisera toutefois, dans le futur, avec l'augmentation du nombre de bouteilles de Grande Cuvée, sans changement des rendements des parcelles actuelles mais par augmentation des vignerons fournisseurs. Cette augmentation de production n'est pas envisagée avant 2012 -2015. Car de savants calculs ont été réalisés afin de garantir la même qualité d'assemblage, c'est à dire afin de conserver un pourcentage important de vins de réserve qui est une spécificité du style Krug. La première étape est donc la constitution d'une réserve suffisante, sans urgence. Et LVMH laissent Olivier Krug et Eric Lebel,le chef de cave, perpétuer le style et l'excellence Krug.

Jean-Philippe Durand
"La cuisine n'est que passion et partage" - Marc Meneau
02 Juil 2007 13:26 #103

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1804
  • Remerciements reçus 1

Réponse de DarthTux sur le sujet Re: krug

J Ph Durand écrivait:
> Les rapports entre la famille Krug et LVMH ne sont
> pas de même nature que ceux qui existèrent un
> temps avec Alexandre de Lur Saluces.

Certes mais LVMH ne vise que les bénéfices. Mais les bénéfices peut passer par la qualité (mais avec une marge très importante sur les produits)

> Les investissements réalisés récemment avec
> l'ajout d'une nouvelle cuverie permettant
> d'optimiser la conservation des vins de réserve
> vont dans le sens de la plus grande qualité et non
> de la plus grande quantité.
>
Je n'ai jamais dit le contraire je parle de LVMH en général pour d'autres marques de champagne du groupe qui ont connu des passages à vide.
Je parle même de l'impossibilité pour krug d'augmenté la quantité de la grande cuvée si il y avait une perte de qualité. (la clientèle de krug ne cherche pas du moet brut impérial)

> Une augmentation des profits se réalisera
> toutefois, dans le futur, avec l'augmentation du
> nombre de bouteilles de Grande Cuvée, sans
> changement des rendements des parcelles actuelles
> mais par augmentation des vignerons fournisseurs.
> Cette augmentation de production n'est pas
> envisagée avant 2012 -2015. Car de savants calculs
> ont été réalisés afin de garantir la même qualité
> d'assemblage, c'est à dire afin de conserver un
> pourcentage important de vins de réserve qui est
> une spécificité du style Krug. La première étape
> est donc la constitution d'une réserve suffisante,
> sans urgence. Et LVMH laissent Olivier Krug et
> Eric Lebel,le chef de cave, perpétuer le style et
> l'excellence Krug.

Ceci est un objectif à long terme. Mais il est bien plus simple pour krug de sortir des sélections parcellaires que d'augmenté la productions de la grande cuvée sans en diminuée la qualité. (il faut presque 10 ans de stock pour la grande cuvée)
Surtout que cela n'implique pas de faire des stock monstrueux. Surtout si la cuvée "clos d'ambonnay" à déjà été vinifié sur un millésime comme (2002 voir antérieur) et n'attend plus que quelques années pour être commercialisé.
--
François C.
02 Juil 2007 14:02 #104

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Guest
  • Portrait de Guest Auteur du sujet
  • Visiteur
  • Invité

Réponse de Guest sur le sujet Re: krug

Emettons l'hypothese que cette cuvee soit relle, je m'adresse a Polo:

Sais-tu au moins s'il s'agira d'un vin qui entrera dans la gamme Krug ou d'une cuvee ephemere, du genre "serie limitee" sur un seul millesime et quelques rares bouteilles, comme par exemple L'Exclusive de Ruinart ou la pseudo cuvee prestige de Moet (Partition je crois me souvenir) qui regroupait les 23 plus grands millesimes du siecle dans un magnum...?

Je vois mal comment Krug pourrait assumer un tarif aussi eleve, quoique je ne doute pas que des gogos fortunes se jetent sur ce vin. A mes yeux, seuls deux elements peuvent justifier un prix eleve en champagne: des couts de productions eleves dus aux methodes d'entretien et de vendanges / un nombre de bouteilles limite. Car a ce niveau de prix, le prestige ne suffit pas (on est loin de Dom Perignon qui se vend 100 euros avec un tirage de plusieurs millions). Meme si on prend les deux criteres cites, je vois mal comment on peut arriver a 1800 euros. A moins de ne produire qu'une centaine de bouteilles, mais la on entre plus dans une situation de cuvee serie limitee, qui ne partirait qu'en encheres ou degustations directe avec la maison (a la Egon Muller).

Reste un troisieme element: un marketing bien huile. Cela ne correspondrait pas vraiment a Krug (mais bon, rien n'est impossible). Ce serait une sorte de methode Cristal a la puissance 10.

J'attends avec impatience tes prochaines informations,et notamment tes sources!
02 Juil 2007 16:01 #105

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 4910
  • Remerciements reçus 275

Réponse de dfried sur le sujet Re: krug

Bonsoir,

Une question me vient :
Pensez-vous reellement que meme si malgre les "precautions" prises en augmentant les quantites de production la qualite s'amenuisait, il y aurait vraiment moins d'acheteurs pour la Grande Cuvee ?

Je ne suis pas specialiste ni vraiment amateur de Champagne. Mais LVMH sait tres bien utiliser le marketing pour vendre toujours plus chers des sacs en semi cuir a travers le monde et en France. C'est tant mieux pour eux.
A l'instar de grands noms du vin actuellement , les prix peuvent augmenter allegrement sans que la qualite ne suive forcement par rapport aux millesimes passes, ni que les couts de production s'envolent.
Pourtant ils continuent a se vendre (je parle des grands noms encore une fois, comme D'Yquem d'ailleurs, objet de toutes les campagnes de communication plus ou moins directes depuis 3 ans et au prix primeur depassant celui de certains 1ers rouges actuellement).

Alors pourquoi pas le Champagne, principalement celui de marque avec un fort pouvoir de communication, produit de consommation et de festivite par excellence hors des considerations de pure passion et de vieillissement en cave.
Et Krug est l'image meme d'un produit apte a etre l'objet de tels developpements.

Quant aux differentes cuvees de prestige sorties a l'occasion du passage a l'an 2000 dont on trouve encore de nombreux exemplaires chez certains cavistes, ils valaient tres chers par rapport aux cuvees normales sans garantie specifique d'avoir quelque chose de plus qu'un collector joliment empaqueter.
On trouve encore en Suisse la fameuse Ruinart a plus de 1500CHF (soit presque 1000Eur)... Mais les clients ne se pressent pas.

Alors 500, 1200, 1800Eur, etc. ... pourquoi pas ?
Une nouvelle cuvee, pourquoi pas ?

Que cela soit ou pas, ce n'est que la pure loi commerciale du secteur: tant que l'on gagne on joue ;).
Alors nouveau sac hors de prix en serie limitee, nouvelles chaussures hors de prix en serie limitee, nouveau Krug hors de prix en serie limitee, ou est la difference ?

Cordialement,
dfried
02 Juil 2007 20:51 #106

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 53
  • Remerciements reçus 0

Réponse de Polo1928 sur le sujet Re: krug

DarthTux écrivait:

Surtout si la cuvée "clos d'ambonnay" à déjà été vinifié sur un millésime comme (2002 voir antérieur) et n'attend plus que quelques années pour être commercialisé.

Bonjour et désolé de n'avoir pas pu vous répondre avant ...

Effectivement c'est bien sur un millésime antérieur que cette cuvée est vinifié, 1995 et qui normalement devrait dans quelques mois ou peut être des semaines, voir le jour...

Et oui ça serait une cuvée ultra confidentiel, j'ai un chiffre en mémoire, 300 bouteilles... la je sens que vous bouillez devant cette information...

Je pense que vous pensez que je dis des choses fantaisistes mais attendons quelques semaines pour voir apparaitre cette bouteille dans ce millésime 95 et même peut être un autre... (96)...

Jean-philippe a tout de suite...
Pol Roger 1928... en cave... Par ailleurs collectionneur de capsules de champagne... si vous avez des vieilleries merci de me contacter...
03 Juil 2007 07:42 #107

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 53
  • Remerciements reçus 0

Réponse de Polo1928 sur le sujet Re: krug

Je tiens tout de même a préciser que ce sont des chiffres que l'on m a annoncé et qu'il faut tout de même garder un certain recul concernant ces chiffres mais je pense qu' on est pas loin des vrais chiffres...
Pol Roger 1928... en cave... Par ailleurs collectionneur de capsules de champagne... si vous avez des vieilleries merci de me contacter...
03 Juil 2007 07:55 #108

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1785
  • Remerciements reçus 0

Réponse de Bebert sur le sujet Re: krug

L'idée que faire un "clos" très cher est contraire à la politique de Krug me semble naïf et ne peut être que le résultat d'un magnifique markéting de cette (respectable) maison.

Comment en effet l'exclure alors qu'ils nous l'ont déjà fait une fois avec le désormais célèbre "Clos du Mesnil" qui n'était qu'un petit clos totalement inconnu dans les années 60 avant que Krug ne s'en empare?

Si ils recommencent l'expérience, il n'y a aucune raison qu'ils ne renouent pas avec le succès. Qui aujourd'hui oserait dire que Clos du Mesnil est un champagne sans âme et à pur objectif commercial?

Quand à l'augmentation de la quantité du BSA, qui, soit-disant, ne se ferait pas au détriment de la qualité, c'est pas tout à fait impossible mais ça reste hautement improbable. Les devins qui savent par avance que la qualité de Krug ne baissera pas ne sont que des devins ou autres divinomanciens.
Bref Krug : des pros en champagne, mais aussi en communication!
L'épouvantable suffisant. (c) PatrickEssa
09 Juil 2007 13:55 #109

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 833
  • Remerciements reçus 1

Réponse de PY Cainjo sur le sujet Re: krug

Bonjour à tous,

aucune information à ce sujet là mais ça n'augure en rien de la réalité ou non de ce projet.
Ce qui peut être étonnant c'est (et à Yquem c'est très différent) que si c'est un 1995 ou 1996, ça a été tiré en 1996 ou 1997 et donc aucune influence de LVMH là dedans. Ils ne sont devenus propriétaires de Krug que bien après.
A cette époque, sous l'ère Rémy Cointreau c'est Henri Krug qui avait la main et lui seul et il est évidemment un adpte de l'assemblage même si le Clos du Mesnil existe. Mais le Clos du Mesnil au départ n'était pas destiné à devenir une cuvée à part, c'est en goûtant le résultat qu'il a été décidé d'essayer puis, grandeur oblige, que c'est devenu une cuvée spécifique produite certaines années.

Point supplémentaire et pas neutre du tout, pour produire un clos il ne suffit pas de la décréter, il faut la parcelle pour et à Ambonnay, désolé, je ne vois pas de Clos qui pourrait faire l'affaire...

A suivre donc. J'ai mis en branle mes réseaux. Amicalement.
13 Juil 2007 17:18 #110

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1365
  • Remerciements reçus 0

Réponse de J Ph Durand sur le sujet Re: krug

Merci Pierre-Yves pour cette intervention.

Effectivement, Krug ne dispose pas de clos sur Ambonnay, simple de belles vignes en propre. De là, à considérer une parcelle comme un clos... il ne manque que les murs !

Jean-Philippe Durand
"La cuisine n'est que passion et partage" - Marc Meneau
13 Juil 2007 19:55 #111

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 53
  • Remerciements reçus 0

Réponse de Polo1928 sur le sujet Re: krug

Je confirme les parpaings sont posés pour ce "clos d'ambonnay"... et même bien posé car 2 millésimes sont prêts...

De même que le 1998 pour le mesnil... qui sera aussi un millésime pour leur millésimé mais avant d'en arriver la il y aura un 1996 (pas en mesnil car déjà commercialiser mais en millésimé qui succedera au 1995!)

On verra si mes dires sont juste quand les bouteilles seront commercialisés...

Tout ces infos viennent de mes nombreux séjours a arpenter les ruelles des brocantes et marchés de la région champenoise...
Pol Roger 1928... en cave... Par ailleurs collectionneur de capsules de champagne... si vous avez des vieilleries merci de me contacter...
14 Juil 2007 11:20 #112

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1365
  • Remerciements reçus 0

Réponse de J Ph Durand sur le sujet Re: krug

Polo, pour le millésimé 1996, ce n'est pas un scoop !
J'en ai fait la description 5 posts plus haut !

JPh
"La cuisine n'est que passion et partage" - Marc Meneau
14 Juil 2007 11:56 #113

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 833
  • Remerciements reçus 1

Réponse de PY Cainjo sur le sujet Re: krug

Après réflexion,

quel serait l'intérêt de produire un "super" clos surtout pour quelques centaines de bouteilles, ce serait un risque énorme de casser le mythe Clos du Mesnil qui lui représente de 12 à 15000 bouteilles vendues aujourd'hui plusieurs centaines d'Euros. Au delà de l'aspect gustatif qui n'explique pas à lui seul un prix 3 fois supérieur au millésimé (pour le millésime 1996, il est sorti depuis quelques semaines, et c'est une merveille de pureté), le Clos du Mesnil est une parcelle mythique, de Chardonnay qui a une côte internationale supérieure au Pinot Noir, de la Côte des Blancs qui est la zone la plus privilégiée et la plus renommée de Champagne pour le monde entier, du Mesnil sur Oger, l'un des plus connus avec qui plus est la présence de Salon, et une parcelle située en plein coeur du village, où la vigne pousse depuis plus de 300 ans, ... bref, difficile même avec tous les moyens du monde de créer un deuxième mythe de la sorte...

Par ailleurs, un clos est un clos et en Champagne il n'y en a pas 12000... On ne décrête pas un clos, il doit exister, être comme son nom l'indique clos, figurer historiquement sur les registres parcellaires, obtenir l'accord de l'INAO, ... Et à Ambonnay, je ne vois pas de Clos. Krug y a des vignes mais pas de Clos.
Et même si un tel clos existait à Ambonnay, ce serait de l'achat de raisins, trop dangereux de tout miser pour une cuvée sur de l'achat à 100% de raisins (si dans 5 ans le propriétaire décide de ne plus vendre les raisins, la cuvée disparait) et enfin comment convaincre un propriétaire de vendre ses raisns à 6/7 Euros le kilo quand derrière on va produire une cuvée que l'on vendra plusieurs centaines d'Euors... peut-être le propriétaire va t'il avoir la sensation que l'on se fait de l'argent sur son dos... Car là, cet achat ne serait pas un simple maillon dans un assemblage complexe, ce serait le seul et unique maillon.

Bref, je n'y crois pas ! Mais peux me tromper...

Amicalement.
16 Juil 2007 14:36 #114

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Guest
  • Portrait de Guest Auteur du sujet
  • Visiteur
  • Invité

Réponse de Guest sur le sujet CR: Krug Clos du Mesnil 1989

Encore une fois, LPV permet une rencontre sympathique... A Boston, de l'autre cote de l'Atlantique!

Je dine donc avec DidierT au restaurant Mistral.
www.mistralbistro.co...
CR:
Je m'y etais rendu quelques jours avant et avais repere sur la carte des vins, un Krug Clos du Mesnil 1989, qui par chance, et en plus aide par la conversion actuelle euro/dollar, est definitivement une "affaire".

J'avais un souvenir tout particulier de ce vin, que j'avais deguste pour la premiere fois en fevrier lors de la grande degustation Krug aux Caves Legrand a Paris.

Le nez est eblouissant. Quelle puissance! Pas de doute, on est bien devant un Clos du Mesnil! Je sens le miel, le caramel, et puis ensuite, comme le fait remarquer Didier, la noisette.
En bouche, je suis tres surpis par la grande acidite du vin. Il faut dire que je n'avais pas bu plus qu'un verre de ce vin la premiere fois, pas assez sans doute, pour decouvrir tous les facettes de ce millesime.
Le temps permet au vin de s'equilibrer, la bouche se rapprochant doucement du nez. En milieu de bouteille, le vin est selon moi a son apogee. Je retrouve aussi enfin les notes de menthe que j'avais deja percues.
Sur la fin, le vin retrouve a mon gout une acidite exageree, sensation peut-etre accentuee par une association difficile avec une mousse au chocolat noir (sur le reste du diner, j'ai essaye d'eviter des plats trop puissants par precaution, ne sachant pas vraiment vers quels accords me diriger). Je percois alors en bouche des notes d'artichaut. La derniere larme sur le bout de ma langue m'evoque le cherry ou un noyau de cerise.

Ce champagne est un vin unique. L'ayant tellement apprecie, je ne pouvais pas le laisser passer, surtout que le millesime 89 devient introuvable. Mon reve maintenant serait de pouvoir deguster de nouveau le Clos du Mesnil 1988 (que je pense en fait bien superieur) sur un repas.
09 Aoû 2007 16:18 #115

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Guest
  • Portrait de Guest Auteur du sujet
  • Visiteur
  • Invité

Réponse de Guest sur le sujet Re: Clos du Mesnil 1989

Ce Clos du Mesnil 89 était superbe dans une série des meilleurs champagnes en fév 2000. Marqué par une certaine surmaturité.
Acidité pas spécialement marquée, au contraire ?!

Cela doit être en archives PP18,5 DS18,5, LG17,5 (post du 24/1/07)

Clos du Mesnil 88 (18,5/20) avec un supplément de force interne, pour moi (nous l'avons commenté dans le récit du formidable repas Krug chez Veyrat organisé par Jean-Philippe Durand).

Constat identique pour les 2 Vintage.
09 Aoû 2007 16:43 #116

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 3118
  • Remerciements reçus 3

Réponse de DidierT sur le sujet Clos du Mesnil 1989

Effectivement Olivier, une superbe bouteille que ce Krug Clos du Mesnil 89.
Un grand champagne, Nez d'une grande complexité mais j'ai vraiment aimé la structure qui donne une superbe longueur, l'attaque est ronde avec du gras, qui laisse place à une finale vive, tout en finesse. Grande élégance et distinction.

Encore une belle rencontre que LPV a rendu possible et ceci bien loin de la France, donc tout est possible.

Encore merci pour cette excellente idée Olivier. A bientôt sur Paris.

Amitiés
Didier
10 Aoû 2007 03:25 #117

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1365
  • Remerciements reçus 0

Réponse de J Ph Durand sur le sujet CR: Krug Clos du Mesnil 1982

Le CR: Krug Clos du Mesnil 1982 possède une très belle complexité, beaucoup de personnalité, aucun signe d'évolution oxydative, avec en bouche, des notes de pommes bien mures, de réglisse sucrée qui montrent la grande maturité du raisin. S'y associent des notes d'amande, d'épices douces, peut-être de miel.
S'y associent la légendaire acidité, cette fraîcheur qui est la signature des champagnes Krug réalisant un équilibre maturité/acidité remarquable.
La présence en bouche est immense avec une tension vibrante mais délicate, sans aucune ostentation.
C'est totalement élégant et ce vin s'impose avec une forme d'évidence distinguée.
"La cuisine n'est que passion et partage" - Marc Meneau
21 Aoû 2007 08:52 #118

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Guest
  • Portrait de Guest Auteur du sujet
  • Visiteur
  • Invité

Réponse de Guest sur le sujet Re: Clos du Mesnil 1982

Jean-Philippe,

Comment le comparerais-tu au Krug 82 bu à Bordeaux ?

Krug 82 : 18,5/20 - mai 2006
Remarquable, fort, complexe, fin, monte magnifiquement en puissance dans le verre. Estampillé et tellement Krug.
21 Aoû 2007 14:44 #119

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1365
  • Remerciements reçus 0

Réponse de J Ph Durand sur le sujet Re: krug

Je crois que dans Krug 82, versus Clos du Mesnil 1982, dégustation expérimentée en temps réel en janvier dernier, on voit bien l'apport de l'assemblage. L'onctuosité, la richesse, l'épaisseur en bouche. Peut-être aussi moins de distinction, moins de raffinement. L'acidité de la finale est quasi identique, typique du style Krug.

De plus, Krug 1982 arrive, me semble-t-il, dans sa période charnière qui va le faire devenir la Collection (Rémi Krug m'avait démenti en Janvier, Olivier était plutôt d'accord avec mon goût). Ce goût "Collection" le rend aussi très différent du goût Clos du Mesnil.

Jean-Philippe Durand
"La cuisine n'est que passion et partage" - Marc Meneau
21 Aoû 2007 17:26 #120

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Modérateurs: GildasPBAESMartinezCédric42120Vougeotjean-luc javauxstarbuck