Nous avons 1019 invités et 17 inscrits en ligne

Champagne Roses de Jeanne

  • Messages : 316
  • Remerciements reçus 1

julien dubertret a répondu au sujet : Re: Roses de Jeanne

enzo d'aviolo écrivait:
.
> Alors effectivement comme c'est un tout petit
> producteur, forcément ça ne fait pas un grand
> nombre de bouteille, mais ça reste une cuvée de
> mélange contrairement à toutes ses autres cuvées
> qui sont des parcellaires du même millésime ...

Laurent Inflorescence Val Vilaine est un parcellaire, issu de la parcelle Val Vilaine , monoparcelle de 1.49ha. Cette cuvée est issue d'une seule vendange, mentionnée sur la contre étiquette, ce n'est donc pas une cuvée de mélange, mais bien un parcellaire issu d'un seul millésime.

Julien
#61

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 19990
  • Remerciements reçus 776

enzo daviolo a répondu au sujet : Re: Roses de Jeanne

tu es sûr qu'il n'y a jamais de mélange? le millésime n'est pourtant pas revendiqué. ok autant pour moi alors.
mais ce n'est pas un parcellaire au sens cuvée haut de gamme, ce que la dénomination "parcellaire" désigne souvent car sinon beaucoup de vins sont des parcellaires en entrée de gamme.
#62

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 833
  • Remerciements reçus 0

PY Cainjo a répondu au sujet : Re: Roses de Jeanne

jamais d'assemblages ni de cépages ni de vendanges ni de parcelles chez Cédric Bouchard.
J'ai du mal à comprendre cette histoire de parcellaires en entrée de gamme pas en entrée de gamme.

Une cuvée parcellaire c'est une cuvée issue d'une seule parcelle, point. C'est le cas ici. Inflorescence Val Vilaine vient de la parcelle Val Vilaine à Polisy.

Millésime non revendiqué sur les cuvées Inflorescence, souvent en raison d'un vieillissement inférieur aux 36 mois nécessaires.

A partir de maintenant, les cuvées Roses de Jeanne sont toutes millésimées..
#63

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 19990
  • Remerciements reçus 776

enzo daviolo a répondu au sujet : Re: Roses de Jeanne

t'as du mal à comprendre parce que tu raisonnes Champagne et que la notion de parcellaire a largement dépassé la Champagne. Or nombreux sont les viticulteurs qui font des "parcellaires" sans jamais les qualifier ainsi. Pour autant, chez les amateurs, quand on qualifie de "parcellaires", on parle de haut de gamme même si sémantiquement parlant bien sûr que parcellaires signifie issu d'une parcelle.
#64

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 833
  • Remerciements reçus 0

PY Cainjo a répondu au sujet : Re: Roses de Jeanne

Donc je raisonne mal... Et puis, si je m'intéresse énormément a la Champagne, je ne néglige pas pour autant les autres régions...

Quant a Infloresnence Val-Vilaine, pourquoi ne serait-ce pas une cuvée haut de gamme ? Quels sont les critères pour du haut, milieu, entree de gamme ?

Sa qualité est remarquable, depuis très longtemps, belle présentation ( qui change d'ailleurs), prix pas vraiment entree de gamme, ... Alors biensur, c'est la cuvée la plus "simple" de la maison
#65

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 19990
  • Remerciements reçus 776

enzo daviolo a répondu au sujet : Re: Roses de Jeanne

Donc je raisonne mal...

si tu le dis....

Quels sont les critères pour du haut, milieu, entree de gamme ?

bah le prix déjà me semble une base non? l'entrée de gamme chez un producteur c'est son produiit le moins cher. Ensuite, les quantités, une entrée de gamme est toujours en volume plus importante que les quantitiés des autres cuvées.

Sa qualité est remarquable, depuis très longtemps, belle présentation ( qui change d'ailleurs), prix pas vraiment entree de gamme, ... Alors biensur, c'est la cuvée la plus "simple" de la maison

on est d'accord, je n'ai jamais remis en cause la qualité de son entrée de gamme même si effectivement elle n'est pas donnée. mais ce n'est pas le premier à avoir une entrée de gamme à prix élevé, surtout en champagne (mais pas que).
#66

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 833
  • Remerciements reçus 0

PY Cainjo a répondu au sujet : Re: Roses de Jeanne

Je ne vois simplement pas pourquoi il ne serait pas possible de ne faire que de la vinification parcellaire.

Cédric Bouchard est un cas particulier car il n'a dans son vignoble que des parcelles atypiques, certaines choisies par lui pour constituer son propre vignoble, d'autres choisies par lui pour vinifier les raisins dans le vignoble venu de son père.

Ce serait plus complique s'il avait un vignoble plus vaste et hétérogène.
#67

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 19990
  • Remerciements reçus 776

enzo daviolo a répondu au sujet : Re: Roses de Jeanne

Je ne vois simplement pas pourquoi il ne serait pas possible de ne faire que de la vinification parcellaire.

bah si c'est possible Cédric Bouchard en est la preuve, et il sont nombreux les vignerons à faire cela même dans des régions d'assemblage. C'est juste que ce terme de "parcellaire" est connoté haut de gamme, il représente le must du vigneron, ce qui n'est pas le cas ici.

par exemple, on parle des "parcellaires" de guigal pour ses lalala, idem chez chapoutier et d'autres, or certaines autres cuvées sont aussi des parcellaires mais non qualifiées comme telles.
#68

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 833
  • Remerciements reçus 0

PY Cainjo a répondu au sujet : Re: Roses de Jeanne

Sans doute aussi que chez guigual ou chapoutier, les volumes globaux sont tels qu'on veut faire la distinction nécessaire entre entree, milieu, haut et très haut de gamme. Pour Cédric Bouchard, c'est environ 15000 bouteilles au total, idem chez Collin par exemple.
#69

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 19990
  • Remerciements reçus 776

enzo daviolo a répondu au sujet : Re: Roses de Jeanne

je ne pense pas que ce soit la quantité de bouteille mais plus le nombre de cuvée, même chez les petits producteurs, qui fait qu'il y a une entrée de gamme, un milieu de gamme et un haut de gamme.
#70

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 140
  • Remerciements reçus 0

tom.silverio a répondu au sujet : Re: Roses de Jeanne

Dans mon poste qui a fait réagir « enzo d’aviolo », je mettais en parallèle rareté et authenticité.
Je pense qu’en produisant seulement 9000 b/an d’Inflorescence (cf poste de Pierre Yves 28/12/2004), on peut raisonnablement admettre la rareté par rapport à la plupart des cuvées champenoises. Même s’il y a évidemment des cuvées plus rares et ce au sein même de sa gamme.
Pour l’authenticité c’est une affaire de goût.

Pour le côté « haut de gamme » que vous assignez aux parcellaires, je pense que c’est davantage une logique qui met en corrélation quantité produite et tarif. Si « Val vilaine » était produit à 300 b/an, nul doute que son tarif évoluerait en conséquence non?
Par ailleurs, si toutes les " entrées de gammes " avaient cette qualité…ce serait sympa non ?
Après y a-t-il un saut qualitatif entre « Val-Vilaine » et « Les Ursules » par exemple, ou d’autres cuvées de la gamme… qui sont le résultat de l’interprétation faite par Cedric Bouchard pour chacune de ses parcelles ?
J’ai hâte de goûter pour me faire un avis.

Cordialement

Thomas

Thomas
Cordialement
#71

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 19990
  • Remerciements reçus 776

enzo daviolo a répondu au sujet : Re: Roses de Jeanne

Par ailleurs, si toutes les " entrées de gammes " avaient cette qualité…ce serait sympa non ?

mais entrée de gamme n'a rien de péjoratif pour moi. Les entrées de gamme des meilleurs producteurs sont parfois bien meilleures que celles de producteurs lambda.

Pour le côté « haut de gamme » que vous assignez aux parcellaires, je pense que c’est davantage une logique qui met en corrélation quantité produite et tarif. Si « Val vilaine » était produit à 300 b/an, nul doute que son tarif évoluerait en conséquence non?

oui le prix connote la désignation "parcellaire" dans l'inconscient collectif, mais pas forcément les quantités. Après que le prix évolue en fonction des quantités, c'est un autre aspect qui parait logique, il joue surement dans le positionnement de la gamme et sur le prix, mais encore faut-il que la qualité soit au rendez-vous pour faire un éventuel haut de gamme.
#72

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 833
  • Remerciements reçus 0

PY Cainjo a répondu au sujet : Re: Roses de Jeanne

il y a forcément et heureusement un écart entre Val Vilaine et Les Ursules, sinon ce serait aberrant. Cela ne signifie absolument pas que Val Vilaine ne soit pas de qualité mais le trvaail est plus poussé, pointu sur Les Ursules qui est aussi un terroir à plis haut potentiel également.

Mais ce n'est pas un saut qualitatif car depuis 2 ans Les Ursules étaioent absentes et beaucoup se sont tournés sans drame vers Val Vilaine.
#73

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 140
  • Remerciements reçus 0

tom.silverio a répondu au sujet : Re: Roses de Jeanne

Ok, merci pour les précisions.

Cordialement

Thomas

Thomas
Cordialement
#74

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1058
  • Remerciements reçus 2

Fabiano a répondu au sujet : CR: Cédric Bouchard Inflorescence

CR: Cédric Bouchard Inflorescence parcelle côte de val vilaine

Dégorgement avril 2013.

Peu chose à rajouter au commentaire récent de Tom. Une très belle bouteille, nez plutôt aérien, bouche intense avec une finesse de bulle remarquable, et une jolie longueur. En effet, ça donne envie de découvrir les autres cuvées.

On parle de Cédric, portant cette cuvée semble élaborée par Jean-Pierre, non?

Att.

Fabien.
#75

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 833
  • Remerciements reçus 0

PY Cainjo a répondu au sujet : Re: Roses de Jeanne

non Jean-Pierre, père de Cédric était juste propriétaire de la vigne mais c'est Cédric qui fait tout, à la vigne, en cave, ... Officiellement c'est donc Jean-Pierre qui élaborait et Cédric lui rachetait les bouteilles et apposait son étiquette.

Depuis, les choses ont changé, Jean-Puierre a pris sa retraite, Cédric a récupéré les vignes et désormais c'est le Champagne Roses de Jeanne qui englobe tout, les cuvées non millésimées Inflorescence Val Vilaine et Côte de Béchalin et les cuvées millésimées pour la gamme Roses de Jeanne, les Ursules, la Haute Lemblée, la Bolorée, le Creux d'Enfer, la Presle.
#76

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1058
  • Remerciements reçus 2

Fabiano a répondu au sujet : Re: Roses de Jeanne

L'étiquette de l'Inflorescence dégorgé en avril 2013, indique "élaboré par Jean-Pierre… distribué par Cédric…" d'où mon interrogation. Merci Pierre -Yves pour cette réponse

Att.

Fabien.
#77

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1275
  • Remerciements reçus 387

Krabb a répondu au sujet : Re: Roses de Jeanne

Il me semble avoir remarqué sur mes Côtes de Bechalins l'année de vendange.
Je pensais qu'il s'agissait d'une cuvée millésimée...
#78

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 833
  • Remerciements reçus 0

PY Cainjo a répondu au sujet : Re: Roses de Jeanne

Chez Cédric Bouchar, toutes les cuvées sont issues d'une seule vendange, jamais de vins de réserve. Cependant sur val vilaine et cote de bêcha lin, le millésime n'est pas revendiqué, pour val vilaine déjà parce que les 3 ans en bouteille nécessaires n'y sont pas et surtout parce que ce n'est pas l'esprit de la gamme inflorescence pour Cédric Bouchard. Cote de bêcha lin est toujours vendue plus âgée que val vilaine.
#79

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 4727
  • Remerciements reçus 400

tarkan a répondu au sujet : CR:Roses de Jeanne Le creux de l'enfer 2004

CR:Roses de Jeanne Le creux de l'enfer 2004

Un joli nez sur les fruits rouges. Le cordon de bulle est fin.

La bouche est remarquable, tout d'abord l'attaque en bouche est crémeuse, avec une matière fine mais gourmande. Du fruit, du fruit et encore du fruit! Un équilibre parfait avec une acidité tout en filigrane et une bulle qui vivifie le tout. Très belle finale sur le fruit rouge encore une fois avec beaucoup de fraîcheur.

Un excellent vin, trop rare malheureusement! Il ne lui manUe plus que de la complexité pour qu'il devienne grand, nul doute qu'en étant patient ça viendra!!
#80

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1275
  • Remerciements reçus 387

Krabb a répondu au sujet : CR: Cédric Bouchard - Champagne Inflorescence La Parcelle Côte de Bechalin 2006

Bu Ici

CR: Cédric Bouchard - Champagne Inflorescence La Parcelle Côte de Bechalin 2006
Dgt 2013

Simon : Robe or, bulle fine.
Nez timide, crémeux, qui s'ouvre sur des notes de fruits à coque et de petites fruits rouges.
Belle amertume en bouche, de la puissance de la matière. C'est tendu, vineux, avec une belle sapidité en finale.
Une super bulle, un super champagne de gastronomie.
Un merci particulier à PY Cainjo qui m'a recommandé cette cuvée parmi d'autres car l'accord avec l'entrée a été remarquable.

Nico : Nez sur le mélange fruits rouge et pâtisserie, raisins secs... gourmand et expressif.
En bouche le vin attaque mur, gourmand mais sans la sensation d'embonpoint du précédent et surtout c'est structuré par une forme de "minéralité" qui tend le vin, lui donne de l'explosivité, de la longueur, de l'allant...ce mélange gourmandise, vinosité et tension "minérale" est parfaitement à mon goût. J'aime beaucoup.

JB : Nez beurré et fruité, il va aller s'intensifiant sur de beaux fruits rouges gourmands.
Belle matière en bouche avec son fruit bien intense, structure tendue qui va s'élargissant dans une finale qui envoie.
Très beau fruit, puissant, presque vineux mais l'élégance domine. Super style!

Cédric : Nez timide qui se révèlera à l'agitation complexe et variatif. Des notes de fruits à coque (amande), de champignons (girolles), des petites fruits rouges (groseille, fraise) sur un fond patissier relevé par une pointe plus affirmée sur le raisin de corinthe, le marc ( si on fait abstraction de toute sensation alcooleuse.)
Les bulles montrent également une belle finesse mais sont plus discrètes et moins explosives que le précédent. La matière est, par contre, plus dense, profonde. C'est vineux, long et volumineux et appelle clairement la gastronomie.

Très Bien+

Florian : Le vin suivant est aussi un effervescent. La robe est jaune un peu plus claire que le précédent, la bulle est aussi fine dans le verre. Au nez, c'est puissant , typique du pinot, me faisant évoquer déjà une dominante Pinot Noir (voir un Blanc de noir). C'est puissant, sur le raisin, le champignon. En bouche, l'attaque est puissante. On ressent le marc de raisin, les fruits rouges (notamment la fraise). La bulle est fine mais plus tranchante que le Dom Ruinart, la bouche est droite, traçante pour cet ExtraBrut. Il est légèrement oxydatif, et très tendu: clairement un vin de gastronomie, qui se doit d'être accompagné à table et non pas dégusté seul. C'est pour moi un Excellent Pinot Noir dominant, que j'aurais placé sur Ambonnay (je pensais à Egly ouriet), par exemple, pour cet Inflorescence 2006 de Cédric Bouchard (17 / 20). L'accord avec le paté truffé et au foie gras était superbe.
#81

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 140
  • Remerciements reçus 0

tom.silverio a répondu au sujet : CR: Cédric Bouchard - Champagne Inflorescence La Parcelle Côte de Bechalin 2006

CR: Cedric Bouchard, Cote de Béchalin 2006

Sans dosage, 100% Pinot Noir champagne issue de la parcelle du même nom.

Déjà c’est un plaisir de pouvoir gouter une cuvée de ce domaine avec un âge relativement avancé ce qui permet de jauger l’évolution dans le temps. En effet, cela contraste avec les autres cuvées du domaine actuellement à la vente essentiellement sur le millésime 2010 (Ursules, Bolorée, Haute Hemblée etc).
Le nez se révèle très expressif, dégageant une impressionnante matière.
Le champagne accompagne un feuilleté aux Saint Jacques, agrémenté d’un écrasé de pommes de terre aux truffes. Ce champagne est effectivement un champagne de gastronomie, évoluant avec classe sur ce repas. La bouche est marquée par la vinosité, une matière riche, mais c’est la finale précise, pleine de finesse et étonnamment persistante qui étonne. En effet, l’ensemble présente un équilibre quasi parfait, impressionnant… ! Un grand moment de dégustation.

Très bien ++/ Excellent

Thomas
Cordialement
#82

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 3578
  • Remerciements reçus 96

lbb.contact a répondu au sujet : CR: Champagne Cédric Bouchard, Inflorescence, Blanc de Noirs

[size=x-small]Bouteille dégustée à l’aveugle par LPVLyon2 lors d’une soirée Champagne le 23 Janvier[/size]

CR: [size=large]Champagne Cédric Bouchard, Inflorescence, Blanc de Noirs, dég 04/2013[/size]

img4.hostingpics.net...
Clément
La robe est moins dorée. Le nez est réduit. Ca sent le pétard, mais c’est agréable. En bouche, les bulles sont moins fines. Belle longueur. Bien++

Raphaël
Nez toasté, bouche tendue, bulle hyper fine qui picote légèrement aussi (j'aime beaucoup!), droit, de beaux amers et un léger toasté en bouche. Comme pour le précédent, j'ai été emballé. Très belle paire dans deux styles assez opposés.

Benoit-lbb
Couleur paille claire, bulles fines. Le premier nez est très réduit et il va en fait le rester longtemps. C'est assez grillé et ça évoque le Meursault de Coche bu le mois dernier. Coche fait du Crémant ? La bouche est tendue, franche et fraîche, assez citronnée, minérale. Ca paraît simple au premier abord mais en se réchauffant le vin prend du volume, de la rondeur et de la complexité. La persistance tourne aux fruits rouges. Très Bien, très beau vin, celui de la soirée pour moi !

Nolwenn
Nez bien réduit, on dirait du Coche Dury à bulle qui masque un peu tout. En bouche c'est très différent du précédent, ici on est plus sur une impression de volume, de sphéricité. La longueur est bonne, la finale toujours volumineuse est saline avec un peu de sucrosité.

Benoît L. - LPV Lyon 2 : Les Avinturiers
#83

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 4169
  • Remerciements reçus 818

icna a répondu au sujet : CR: Roses de Jeanne Côte de Val Vilaine

CR:Roses de Jeanne Côte de Val Vilaine Blanc de Noirs
V12 Dégorgé Avril 2014

Le nez est rond et aguicheur sur la pomme tatin, des fruits jaunes et un coté patissier.
Les bulles sont super fine, c'est d'un équilibre magistral, rond, fruité, gourmand, vineux et avec une belle fraicheur tout du long, un peu acidulé. C'est assez long mais surtout irrésistible, c'est impossible de ne pas se resservir. C'est vraiment super bon. J'adore.

Je n'ai pas lu d'info sur le dosage, il y a un coté assez rond qui fait penser a un peu de sucre mais ça peut simplement venir de la maturité du raisin. Est ce que c'est dosé?

Quentin
#84

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 5145
  • Remerciements reçus 1501

Olivier Mottard a répondu au sujet : Re:Roses de Jeanne Côte de Val Vilaine

... Je n'ai pas lu d'info sur le dosage, il y a un coté assez rond qui fait penser a un peu de sucre mais ça peut simplement venir de la maturité du raisin. Est ce que c'est dosé?

Quentin


Quentin,

C'est sans doute la maturité du raisin car les cuvées sont non dosées : [size=small]"... The wines are produced with no dosage ..."[/size]
Sinon, je souscris pleinement à tes commentaires et aux qualités de cette cuvée.

Olivier
#85

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2685
  • Remerciements reçus 1114

bertou a répondu au sujet : CR:Roses de Jeanne - Rosé de Saigné Creux de l'Enfer

CR:Roses de Jeanne - Rosé de Saigné Creux de l'Enfer 2006
[size=small]Dégorgé 04/10[/size]
Beau nez expréssif d'une grande finesse. On retrouve de fines notes de cerise jaune, de framboise, compote. C'est le fruit qui domine. Il y a aussi des nuances de rose séchée, pointe d'humus, grillé et côté terre retournée. C'est d'une superbe profondeur et d'une précision diabolique.
Bouche assez puissante, attaque pleine et presque ronde. Superbe sensation crémeuse soutenue par une bulle très fine. L'acidité tend le vin mais c'est le soyeux qui domine et non la vivacité. Superbe équilibre. L'intensité aromatique est très bonne avec les petits fruits rouges qui dominent. La longueur est superbe, salivante avec des amers d'une très belle finesse.
Excellent +.
#86

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1400
  • Remerciements reçus 13

hopla67 a répondu au sujet : CR:Roses de Jeanne - Rosé de Saigné Creux de l'Enfer

Dégusté il y a une dizaine de jours:
lapassionduvin.com/p...

On démarre avec de petite brochette apéritives saumon/concombre et un superbe Creux d'Enfer des Roses de Jeanne 2009 (dégorgé en 2013). Cédric Bouchard propose là un rosé de saignée d'une extrême finesse, nez et bouche sur des petits fruits rouges et les fleurs, matière soyeuse, grande longueur, magnifique de précision!

Christophe
#87

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2737
  • Remerciements reçus 327

ziboss a répondu au sujet : CR: Bouchard – Champagne Brut Blanc de Noirs « Inflorescence »

CR: Bouchard – Champagne Brut Blanc de Noirs « Inflorescence »
Dégorgement avril 2011

Robe jaune aux reflets plus bruns, bulle assez présente
Beau nez ouvert, floral, noisette.
La bouche est en demi-corps avec une forte acidité, la bulle est quand même assez marquée mais c’est assez long sur des beaux arômes floraux, d’agrumes et de noisette.
Très bien-

Yann
#88

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 140
  • Remerciements reçus 0

tom.silverio a répondu au sujet : CR: Roses de Jeanne Les Ursules 2011

CR: Roses de Jeanne, Les Ursules, 2011, 100% PN



Une belle couleur vieil or, traversée par des bulles très fines.
Un nez précis, sur la retenue, marqué par les fruits jaunes. C'est très feutré.
Une bouche également très précise mais marquée par l'élégance et la profondeur. On ressent des fruits jaunes, confits, des notes légèrement fumées.
Un vin qui exprime une sorte de justesse proche de la perfection.
La finale est longue et salivante.
J'ai rarement vu une bouteille se vider aussi vite...

Excellent

Thomas
Cordialement
#89

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1275
  • Remerciements reçus 387

Krabb a répondu au sujet : CR: Roses de Jeanne Blancs de Blancs - Haute Lemblée 2005

CR: Roses de Jeanne Blancs de Blancs - Haute Lemblée 2005

Robe or.
Nez champignoneux, qui tire sur le macvin.
Le cordon de bulle est presque absent mais la bulle claque en bouche avec un intensité remarquable.
C'est vineux, avec une bonne longueur.
Un peu grossier tout de même.
Un bon vin dans l'ensemble.
#90

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Modérateurs: GildasPBAESMartinezCédric42120Vougeotjean-luc javauxstarbuck