Nous avons 2222 invités et 33 inscrits en ligne

Champagne Louis Roederer

  • Messages : 5804
  • Remerciements reçus 5808

Réponse de Benoit Hardy sur le sujet CR: Champagne Louis Roederer 1995

CR: Champagne Cristal Roederer 1995

1995 glisse tout doucement vers le tertiaire et ce champagne le démontre.

Le nez apporte de belles senteurs de miel et d’abricot confit.

L’effervescence est assagie. La bouche se dirige vers des arômes pâtissiers, de noix et d’abricots. C’est enveloppant et encore très énergique avec une tension sous-jacente qui apporte un bel équilibre à une matière totalement déliée qui s’exprime pleinement. Complexe et profond à la fois, tout s’intègre parfaitement, à commencer par cette pointe oxydative.

Belle finale explosive sur le caramel au beurre salé qui octroie une longueur admirable à ce champagne. C’est tout simplement excellent et à son apogée.

 
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Olivier Mottard, sideway, Jean-Loup Guerrin, Vaudésir, vivienladuche
06 Mai 2021 18:28 #421
Pièces jointes :

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1478
  • Remerciements reçus 1636

Réponse de Krabb sur le sujet Champagne Roederer - Cristal 2005

Champagne Roederer - Cristal 2005
CR:

Robe or clair, cordon de bulles bien présent et très belle mousse, haute, fine et persistante dans le verre
Nez assez direct d'abord sur les agrumes (cédrat) puis sur l'amande.
L'attaque en bouche est puissante, la matière est présente, et la bulle est au service de la bouche en donnant de l'allant au vin.
La bulle ne se contente pas d'éclater sur le palais et de disparaître, elle revient comme une lame de fond à deux reprises en bouche pour élever le vin.
Le tout avec une finesse de bulles remarquable. J'ai été conquis par le travail sur la bulle, clairement la plus agréable que j'ai pu dégustée.
L'acidité est également présente, marquée et donnant une trame au vin.
La finale est belle, longue et englobante pour se terminer sur une note salivante très agréable.
Un vin a pleine maturité, excellent, avec une bulle sublime.

Simon.
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: oliv, Olivier Mottard, Jean-Loup Guerrin, Benoit Hardy, Vaudésir, Oyaji-sama, Garfield, Vesale
11 Mai 2021 10:39 #422

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1116
  • Remerciements reçus 3774

Réponse de vvigne sur le sujet CR: Louis Roederer Champagne Cristal Brut 2005

CR: Louis Roederer Champagne Cristal Brut 2005
Robe à l'évolution mesurée à la bulle très fine
Beau nez champenois assez classique, fin et précis, plutôt marqué par le Chardonnay.
Bouche harmonieuse et assez vineuse, à la bulle très fine et juste.
Finale plus fraîche et minérale
Belle tenue à l'air où la qualité du vin ressort.
Au final un Cristal au niveau attendu, consensuel et pouvant encore attendre.
Excellent (mais pas grand).

LPVialement, Maxime, LPV Beaune
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Olivier_26, bertou, Jean-Loup Guerrin
03 Jui 2021 18:16 #423

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 657
  • Remerciements reçus 1034

Réponse de MatthieuS sur le sujet CR: Champagne Louis Roederer, vintage 2007

CR: Champagne Louis Roederer, vintage 2007
Vu l'étiquette "ancienne", je pense qu'il s'agit d'un dégorgement qui date un peu... et tant mieux. Chacun ses goûts mais autant je n'ai jamais été convaincu par Cristal autant j'adore ces cuvées millésimées de Roederer.
Nez puissant, déjà évolué sur des notes de grillé, de beurre, de citron confit, d'amande: c'est élégant mais terriblement gourmand. J'adore.
Bouche riche et crémeuse tout en restant fraiche, bulles fines, bonne longueur. Un superbe champagne, précis et idéalement confortable. La bouteille n'a pas fait un pli, elle n'a pas même survécu à la première mi-temps du match...

Matthieu
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Olivier Mottard, icna, Jean-Loup Guerrin, Vaudésir
20 Jui 2021 19:12 #424

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 5804
  • Remerciements reçus 5808

Réponse de Benoit Hardy sur le sujet CR: Champagne Cristal Roederer 2013

CR: Champagne Cristal Roederer 2013

Nez sur les mirabelles et la noisette grillée.Bouche dense avec effervescence discrète. Le vin est déjà mûr, avec une dominante crayeuse en bouche. Au réchauffement, il devient vineux. C’est déjà fort complexe avec une sensation de très belle maturité, la densité du vin étant contrebalancée par de très beaux amers qui s’étirent dans une finale saline possédant une très belle longueur.

C’est excellent, ça reste un plaisir, mais loin de ce que peut donner cette cuvée qui mérite 10ans supplémentaire de cave à mon sens pour révéler son plein potentiel. C’est cependant toujours plus typé qu’un jeune Dom Pé par exemple mais quitte à déguster des champagnes jeunes, je préfère alors me tourner vers des vignerons qui proposent des choses plus pointues dès la prime jeunesse. 
 
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Nilgiri, icna, MatthieuS, bertou, Jean-Loup Guerrin, Vaudésir, Val59, Papé, starbuck, Vyat, Fredimen, Garfield, Ilroulegalet
02 Aoû 2021 12:24 #425
Pièces jointes :

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 657
  • Remerciements reçus 1034

Réponse de MatthieuS sur le sujet CR: Champagne Louis Roederer, Blanc de blancs 2010

CR: Champagne Louis Roederer, Blanc de blancs 2010
Nez fin, plaisant, gourmand.
Bouche fine, crémeuse, belle matière tendue qui s'étire dans une long finale précise.
Un remarquable champagne d'apéritif.

Matthieu
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: icna
02 Aoû 2021 22:36 #426

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 657
  • Remerciements reçus 1034

Réponse de MatthieuS sur le sujet CR: Champagne Louis Roederer, Millésime 2007

CR: Champagne Louis Roederer, Millésime 2007

Voilà un champagne que j'adore. Nez légèrement grillé, fruits bien mûrs. C'est complexe, patiné par le temps, gourmand. 
Bouche mûre, riche mais précise et élancée. La bulle est fine. Un champagne gourmand, riche et crémeux mais qui reste rafraîchissant. J'adore cette cuvée que j'ai d'ailleurs systématiquement préférée à Cristal. A mon goût, il est bien supérieur au Bdb 2010 bu en parallèle.

Matthieu
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: icna, Jean-Loup Guerrin, Vaudésir, DUROCHER, Papé, Ilroulegalet
02 Aoû 2021 22:41 #427

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2389
  • Remerciements reçus 2637
Voici un peu de nouvelles de cette maison qui progressivement se rapproche de Jacquesson pour la forme ?

 """La célèbre maison opte pour un multi-millésimé.
Le BSA emblématique de Louis Roederer, le Brut Premier, va bientôt disparaître. Il sera remplacé par Collection.
"Nous avons décidé de prendre une voie différente de ce qui se fait en laissant transparaître la grande diversité qui existe au sein même de l’appellation champagne" explique Frédéric Rouzeau, Président du groupe Louis Roederer.Il faut dire que le changement climatique est passé par là et désormais il ne s’agit plus de trouver de la maturité dans les vins, mais au contraire d’apporter de la fraîcheur.
Pour réussir cette inversion des assemblages, Jean-Baptiste Lecaillon, Directeur Général et Chef de cave de Louis Roederer a créé une réserve perpétuelle en 2012. Cette solera a été enrichie par les millésimes suivants, tandis qu’en parallèle, la proportion de vins de réserve sous bois a été augmentée.Collection 242 est ainsi le premier opus de cette nouvelle collection, 242 soulignant le 242ème assemblage de la Maison.
Composé de 34 % de la réserve perpétuelle, de 12 % de vins de réserve élevés sous bois, et de vins du millésime 2017. "Plutôt que de s’attacher à reproduire un goût constant, nous voulons laisser son identité à chaque assemblage. Notre objectif est de faire le meilleur vin possible, pas le même goût".  """

"Les étrangers sont nuls" : Charlie Hebdo et Pierre Desproges 1981, à relire pour rire !
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Jean-Paul B., bertou, Jean-Loup Guerrin, Vaudésir, tomy63, Bobo1, alex73, Ilroulegalet
05 Aoû 2021 07:40 #428

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2247
  • Remerciements reçus 233

Réponse de kalmah sur le sujet CR: Champagne Louis Roederer, Millésime 2013

CR: Champagne Louis Roederer rosé Millésime 2013

Nez ouvert, complexe grillé, fruit. La bouche est fine, la bulle aussi. La finale arrive en puissance et sst très persistante longue. Un très beau souvenir. Ca doit être un de mes meilleur souvenir pour un verre de champagne.

Mon médecin m'a prescrit ce médoc avec un petit verre d'eau. Parfait, les assemblages bordelais sont composé de petit verdot.
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Olivier Mottard, icna, Jean-Loup Guerrin, Vaudésir
14 Aoû 2021 08:40 #429

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 798
  • Remerciements reçus 2242

Voici un peu de nouvelles de cette maison qui progressivement se rapproche de Jacquesson pour la forme ?

 """La célèbre maison opte pour un multi-millésimé.
Le BSA emblématique de Louis Roederer, le Brut Premier, va bientôt disparaître. Il sera remplacé par Collection.
"Nous avons décidé de prendre une voie différente de ce qui se fait en laissant transparaître la grande diversité qui existe au sein même de l’appellation champagne" explique Frédéric Rouzeau, Président du groupe Louis Roederer.Il faut dire que le changement climatique est passé par là et désormais il ne s’agit plus de trouver de la maturité dans les vins, mais au contraire d’apporter de la fraîcheur.
Pour réussir cette inversion des assemblages, Jean-Baptiste Lecaillon, Directeur Général et Chef de cave de Louis Roederer a créé une réserve perpétuelle en 2012. Cette solera a été enrichie par les millésimes suivants, tandis qu’en parallèle, la proportion de vins de réserve sous bois a été augmentée.Collection 242 est ainsi le premier opus de cette nouvelle collection, 242 soulignant le 242ème assemblage de la Maison.
Composé de 34 % de la réserve perpétuelle, de 12 % de vins de réserve élevés sous bois, et de vins du millésime 2017. "Plutôt que de s’attacher à reproduire un goût constant, nous voulons laisser son identité à chaque assemblage. Notre objectif est de faire le meilleur vin possible, pas le même goût".  """

J'en ai entendu parler, à priori la qualité serait supérieure au brut premier, plus fin. L'assemblage sera plus axé sur le chardonnay qui sera majoritaire. Pour mémoire le brut premier c'est 40% pinot noir, 40% chardonnay et 20% meunier. Vivement que l'on goûte!

Thibaut
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: condorcet, Ilroulegalet
14 Aoû 2021 12:40 #430

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 20538
  • Remerciements reçus 7519
Bu  ICI

CR: Louis Roederer Champagne Cristal Brut 2006 (version Magnum)

La robe est or pâle, avec des fines bulles bien éparses.

Le nez est étonnamment jeune, sur le zeste de citron, la craie humide, la noisette fraîche, et un léger grillé.

La bouche est longiligne, tendue, avec une matière aérienne, des bulles très fines et toniques, et une sensation citronnée autant en aromatique  qu'en texture (ce côté pulpe).

La finale est énergique, avec un beau triple A – Acidité du citron, Amertume du pomelo et Astringence de la craie –   une tension qui monte encore d'un cran, et une persistance sur des notes salines et citronnées. 

Un vrai changement de style par rapport aux millésimes plus anciens, plus ronds, plus vineux et plus dosés. On sent que la vénérable maison s'adapte au "goût moderne" ;)
 

Eric
Mon blog
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: icna, gege, Jean-Loup Guerrin, Benoit Hardy
17 Aoû 2021 07:04 #431

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 798
  • Remerciements reçus 2242
CR: Champagne Louis Roederer - Théophile – BSA :

J'ai toujours de cette cuvée d'entrée de gamme de la maison en stock, une sorte de passe partout.

Robe doré clair, bulle peu persistante.
Arômes herbacés, puis une pointe pâtissière. Bouche vive, un peu d'acidité résiduelle. B- 13.5/20. Apéritif.

Thibaut
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Olivier Mottard
29 Aoû 2021 10:15 #432

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 3768
  • Remerciements reçus 1238

Réponse de francois999 sur le sujet Cristal rosé 2004

CR: Cristal rosé 2004

Une premiere pour moi, cristal rosé 

La robe est assez claire, d’un rosé très léger 
Nez très complexe, intense sur la rose,  groseille et la framboise
Les bulles sont assez grosses (ce qui dérange certains)
En bouche c’est complexe avec de beaux amers, une très belle trame
C’est complexe et en même temps tres jeune
J’aime beaucoup 
A attendre 

Francois // chaque avis est subjectif et la somme des subjectivités fait une objectivité (F Mauss)
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Olivier Mottard, Jean-Loup Guerrin, Benoit Hardy, Vaudésir
11 Oct 2021 22:20 #433

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 3814
  • Remerciements reçus 3962

Réponse de Alex sur le sujet CR: Cristal Roéderer 2002

Bu avec les 2 compères lors de ce week-end mémorable.

CR: Cristal Roéderer 2002

Fredimen :
C’est pas tout ça mais il fait soif. Sans plus attendre, les hostilités sont lancées sur un Cristal Roéderer 2002 à l’aveugle. Pas très objectif sur cette cuvée, mais pour la faire rapide et de manière concise, un champagne vineux, superbe finesse de la bulle, de belles notes de pomme, noisette, de touches pâtissières, la crème, la levure. En bouche une belle matière, superbement enrobée sans manque de tension et fraîcheur, sur une belle persistance pâtissière. 17,5/20. A boire, la bulle je trouve s’estompe rapidement et semble démarrer sa phase de déclin.

Val59 :
Bulles fines relativement discrètes. C'est brioché, légèrement grillé avec une pointe oxydative. La bouche reste fraiche, d'une certaine ampleur sur une belle longueur. C'est très bien/excellent, mais pas sur qu'à mon goût je l'apprécie plus vieille, peut être que cette bouteille est un peu plus évoluée que d'autre ?J'avoue que j'en attendais un poil plus sur le papier. 17,5/20  

Alex :
Super nez vineux, sur la pomme, pointe oxydative bienvenue (à souligner), côté champignon évolutif, magnifique.
Je n’apprécie guère  le champagne et ne me damnerai jamais dessus mais purée c’est long, festif, jovial, équilibré, magnifique expression de la pomme verte juteuse et croquante associée à une bulle remarquablement fine.
Excellent 18/20
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Olivier Mottard, condorcet, Fredimen
20 Oct 2021 17:48 #434

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1046
  • Remerciements reçus 1525
Bu ici

Apéro : toasts de foie gras (pas maison) et saumon gravlax (maison) aneth et poivre Timut
CR: Roederer - Brut premier - Champagne
Débouché sur l’instantRobe très claire. Bulle moyenne.
Nez sur le fruit frais, beurré/vanillé. Au démarrage la bouche est un peu comprimée et relativement discrète : citronnée, minérale, fraîche, presque légère. Puis le vin s'ouvre bien à l'aération et s’étoffe un peu.

CR: Roederer - Cristal – Champagne 2012
Débouché sur l’instant lui aussi. S’il est tout aussi clair, la bulle est sensiblement plus fine.
Le nez est plus droit de prime abord, plus minéral, avec un léger citron. A l'aération (et au réchauffement) par contre, il devient beaucoup plus profond. La bouche s’étoffe et l’aromatique se développe avec un côté plus mûr et praliné. Dommage, le verre est vide (la bouteille aussi). Il aurait vraiment mérité une plus longue aération.

Jérôme
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Olivier Mottard, Alex, Jean-Loup Guerrin, Vaudésir, Fredimen
26 Oct 2021 19:42 #435

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2626
  • Remerciements reçus 1196

Réponse de Galinsky sur le sujet Louis Roederer Champagne Cristal Brut 2007

Il me fallait choisir le champagne qui devait marquer la rupture entre 2021 (année de %@&# personnellement) et 2022 - ce sera un CR:Louis Roederer Champagne Cristal Brut 2007

 


Une robe assez pale - des bulles (très) présentes - Nez sur les agrumes, les fleurs blanches, un peu d'orange - En bouche le champagne se fait tension, droit comme un i, acidulé. Puissant et aromatique, il ne faudra pas chercher la richesse, mais plutôt la finesse (je n'ai ABSOLUMENT pas dit la maigreur !) - Je pense qu'il s'agit plus d'un champagne destinée à accompagner la table plutôt qu'à être bu seul - J'attendrai, les autres bouteilles pour la fougue et son côté adolescent puisse se calmer et s'adoucir - BIEN+ 

Eric 
 
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: oliv, Olivier Mottard, Olivier_26, icna, Jean-Loup Guerrin, Benoit Hardy, starbuck, DaGau, Garfield
01 Jan 2022 20:22 #436
Pièces jointes :

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 5460
  • Remerciements reçus 8626

Réponse de starbuck sur le sujet CR: Louis Roederer Champagne Cristal Brut 2009

CR: Louis Roederer Champagne Cristal Brut 2009

C'est donc mon apport.
J'avais déjà croisé cette cuvée une fois et elle ne m'avait pas laissé une forte impression.
Cette fois ci elle me plaira nettement mieux.
Le nez tranche avec le champagne précédent car c'est bien ouvert, plus immédiat.
Pêche, mirabelle, on n'est pas vraiment dans la famille des citrus.
C'est plus rond, plus confortable, même à l'aveugle le millésime est assez vite évoqué.

Pour autant le vin n'est pas pataud, il y a une belle tension.
Ma femme l'a vraiment aimé, ça me donnera un bon prétexte pour la conduire une prochaine fois dans un restaurant qui sert ce champagne au verre 

Alors bien sur nous ne sommes pas devant une bouteille de vigneron.
Aucune mention technique, la boite luxueuse ne fait mention qu'au Tsar et le petit livret rédigé en 283 langues n'en dit pas plus mais je dois avouer qu'elle a fait le job pour une soirée festive.

Réveillon avec Gaétan

Sylvain
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Olivier Mottard, Jean-Loup Guerrin
08 Jan 2022 18:29 #437

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 657
  • Remerciements reçus 1034

Réponse de MatthieuS sur le sujet CR: Champagne Louis Roederer, Cristal 1996 vinothèque

CR: Champagne Louis Roederer, Cristal 1996 vinothèque
Joli nez complexe et frais. Bouche absolument merveilleuse qui allie densité, fraicheur et tension avec une magnifique texture crémeuse.
La fraicheur et le tranchant sont inouïs pour un 96, la complexité aromatique immense. Ce vin sait marier confort, gourmandise, profondeur, précision et fraicheur: très grand.
Je suis d'habitude très sévère avec cristal mais là, c'est fameux.

Matthieu
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: oliv, Olivier Mottard, La Vie est une Fête, Jean-Loup Guerrin, Benoit Hardy, Ilroulegalet
10 Fév 2022 22:29 #438

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 657
  • Remerciements reçus 1034

Réponse de MatthieuS sur le sujet CR: Champagne Louis Roederer, Cristal 2008 Rosé

CR: Champagne Louis Roederer, Cristal 2008 Rosé
Le nez est lui aussi très plaisant mais moins complexe que le précédent. La gamme aromatique ne me fait pas immédiatement partir sur un rosé d'ailleurs. C'est plutôt le côté minéral et crayeux qui ressort. Bouche très fine, fraiche et tendue. Belle puissance, de la densité mais un peu moins de précision, de finesse et de complexité que l'immense 96 bu juste avant. Il n'a certes pas l'évidence du grand vin précédent mais cela reste plus qu'excellent néanmoins.

Matthieu
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Olivier Mottard, La Vie est une Fête, Jean-Loup Guerrin, Benoit Hardy, Ilroulegalet
10 Fév 2022 22:33 #439

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 657
  • Remerciements reçus 1034

Réponse de MatthieuS sur le sujet CR: Champagne Louis Roederer, Cristal 2013

CR: Champagne Louis Roederer, Cristal 2013
Là, on retombe sur ce que j'aime pas chez cristal. Pour moi un nez assez quelconque, une bouche sympathique mais qui n'a rien d'exceptionnel avec une bulle pas particulièrement fine et une acidité assez prononcée. Je passe mon tour...

Matthieu
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Olivier Mottard, La Vie est une Fête, Benoit Hardy, Ilroulegalet
10 Fév 2022 22:36 #440

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 5804
  • Remerciements reçus 5808

Réponse de Benoit Hardy sur le sujet Champagne Louis Roederer, Cristal 2013

Cristal, c’est comme Dom Pé, jeune c’est insignifiant. Je viens de boire Cristal 2002, c’est excellent, et ce sera grand mais dans… 20 ans!? 

je ne comprends pas la hype actuelle sur les 2008, la plupart des belles bouteilles de ce millésime demanderont 30ans de plus pour être à leur optimum 
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: La Vie est une Fête
10 Fév 2022 23:40 #441

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2389
  • Remerciements reçus 2637

Réponse de vinozzy sur le sujet Champagne Louis Roederer, Cristal 1996/2013/2008

Bonjour à tous,
Pas mieux que Benoit. Pour les cuvées phares des négociants (on dit Grandes Maisons pour faire plus chic), sur ce trio :
-1996 est sans doute encore top mais aucun intérêt de garder encore
- 2008 sera top dans 15 ans (car si vous avez suivi j'en ai gouté quelques uns aux fêtes de 2008....ha ben le moins qu'on puisse dire c'est  que c'est pas-du-tout prêt, et que certains n'ont pas forcément la matière idoine)
-2013 millésime difficile, le plus tardif des 20 dernières années, qui a été souvent millésimé uniquement car 2011 et 2012 n'avait pas permis d'en produire (qualité faible en 2011, quantités faibles en 2012). Sauf exceptions dûment goutées par des LPviens confianceux, je passe mon tour sur l'ensemble de la production de cette année-là.

Entre ces extrêmes et toujours sur ces cuvées médiatisées et forts chères, 1998, 1999, 2002, 2005, 2007 , 2009 sont souvent parfaites à boire maintenant...à voir pour 2015 au profil ouvert et solaire qui nécessite sur le papier moins de garde ...

"Les étrangers sont nuls" : Charlie Hebdo et Pierre Desproges 1981, à relire pour rire !
11 Fév 2022 12:47 #442

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 5460
  • Remerciements reçus 8626

Réponse de starbuck sur le sujet Champagne Louis Roederer, Cristal 1996/2013/2008

Tant que nous y sommes et puisqu'il existera probablement un Cristal 14, que penses-tu de ce millésime d'une façon générale ?
 

Sylvain
11 Fév 2022 13:21 #443

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2336
  • Remerciements reçus 4027

-2013 millésime difficile, le plus tardif des 20 dernières années, qui a été souvent millésimé uniquement car 2011 et 2012 n'avait pas permis d'en produire (qualité faible en 2011, quantités faibles en 2012). Sauf exceptions dûment goutées par des LPviens confianceux, je passe mon tour sur l'ensemble de la production de cette année-là.


 

J'entends au contraire que 2013 est un vrai millésime champenois de qualité. Je pense aux domaines Marguet et Lahaye qui le portent en très haute estime.
Tardif certes mais très classique dans le bon sens du terme.

Denis
11 Fév 2022 13:24 #444

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 663
  • Remerciements reçus 403

Réponse de Oyaji-sama sur le sujet Champagne Louis Roederer, Cristal 1996/2013/2008

Boïin’ boïin’, je rebondis aussi, pas de millésimé en 2012 à cause des quantités faibles, tu penses à quelles maisons?
 

Martin / Oyaji-sama LPV Tokyo (Emzansi, 2 Rives, Paname)
11 Fév 2022 17:14 #445

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2389
  • Remerciements reçus 2637

Réponse de vinozzy sur le sujet Champagne Louis Roederer, Cristal 1996/2013/2008

Bonjour Dt (moi aussi j'ai conduit une yamaha DT50, mémorable),

Mon assertion sur 2013 était mesurée et tu y réponds donc parfaitement : "Sauf exceptions dûment goutées par des LPviens confianceux,"


Starbuck,
2014 est un millésime de vignerons (ceux qui sont chroniqués sur LPV hors grandes maisons...) qui a souvent permis des rendements assez haut (mais là je vais vous perdre si je n'ajoute rien) et le choix des dates de vendanges a encore été cette fois des plus importants. Le Chardonnay a ma préférence car réussi partout  mais sur Ambonnay ou autres terroirs privilégiés , les raisins noirs ont heureusement très bien mûris.
Je suis donc un peu plus confiant en 2014 qu'en 2013 mais aucun n'est un millésime "homogène" comme 2015, 2016, 2019 (ha celui là je l'attends ).

"Les étrangers sont nuls" : Charlie Hebdo et Pierre Desproges 1981, à relire pour rire !
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: starbuck
11 Fév 2022 17:14 #446

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 5804
  • Remerciements reçus 5808

Réponse de Benoit Hardy sur le sujet CR: Champagne Louis Roederer Cristal 2002

CR: Champagne Louis Roederer Cristal 2002

J’ai acquis quelques bouteilles de cet excellent millésime dès sa sortie. Elles n’ont pas bougé de ma cave plutôt fraîche. À sa sortie, ce Cristal était magnifique (une fois n’est pas coutume), sur des arômes de pêche et d’abricot. 20ans après, je voulais savoir où en était ce millésime.

La bulle est fine, avec un nez toujours sur les fruits blancs à l’ouverture, qui deviendra très floral à l’aération.

Bouche encore très vive sur la poire, l’abricot et la pêche. Qu’est ce que c’est encore jeune! Ça n’a pas beaucoup bougé depuis la dernière fois! Ici aussi les arômes floraux, doux et élégants prendront le dessus environ 20 minutes après le premier verre. Le jus est d’une belle densité, c’est équilibré et ciselé avec notamment une acidité qui donne un dynamisme magnifique. Finale aux amers superbes, sur l’écorce d’orange qui trace dans la gorge avec une longueur énorme.

Excellent, mais encore tellement primaire si conservé de façon optimale depuis sa sortie. Quand je vois la jeunesse de ce 2002, pourquoi s’exciter sur 2008 qui atteint des sommets niveau tarifaire et qui est loin d’être en place?
 
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: oliv, Olivier Mottard, Alex, Olivier_26, vinozzy, Jean-Loup Guerrin, Vaudésir, Garfield
13 Fév 2022 10:40 #447
Pièces jointes :

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 3203
  • Remerciements reçus 4398

Réponse de GILT sur le sujet CR: Champagne Louis Roederer - Collection 242

CR: Champagne Louis Roederer - Collection 242

Ce vin se présente sous une couleur jaune citron. il y a beaucoup de mousse au service ;  les bulles sont fines et nombreuses.
Le nez est fin et agréable sur la pêche, la fleur d'acacia et un peu de noisette torréfiée.
La bouche est vive et fine avec une belle acidité.IL a une belle amertume en finale .
La longueur est intéressante.
Beau champagne consensuel et belle entrée de gamme .

Gilles
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: oliv, Olivier_26, Vaudésir
13 Fév 2022 11:18 #448

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 5131
  • Remerciements reçus 6132

Réponse de icna sur le sujet CR: Champagne Louis Roederer, Millésime 2014

CR: Champagne Louis Roederer, Millésime 2014

71% pinot noir, 29% chardonnay, 25% sous bois, degorgement avril 2020, dosage 8g.

Je délaisse un peu mes champagnes de vignerons.
La bulle est fine.
Le nez est assez ouvert sur les fruits jaunes, un peu de brioché, des fruits à coques puis des agrumes. 
La bouche est crémeuse, assez ronde tout en gardant de la fraîcheur. La finale fait un retour sur les agrumes, le citron et un peu de crayeux. Par contre sur le dernier verre je perçois un petit côté pâteux, trop de dosage?
c'est très bien fait, charmeur, confortable, fait pour plaire au plus grand nombre. Ca manque peut-être d'un peu de caractère ou juste d'un peu de patience. 

Quentin
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Olivier Mottard, Jean-Loup Guerrin, Vaudésir, Fredimen
14 Fév 2022 21:16 #449

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 798
  • Remerciements reçus 2242

Réponse de Bobo1 sur le sujet CR: Champagne Louis Roederer - Collection 242:

CR: Champagne Louis Roederer – Collection 242 – BSA:

Base 2017 avec vins de réserve 2009-2011-2013-2014-2015 et 2016.
Robe jaune doré profond, bulle fine et intense. Nez brioché, levure, pain sec puis fruités, brugnon, pêche.
A l'aération les arômes s'envolent vers les agrumes, yuzu en tête puis des notes plus citronnées sur l'acidité.
La bulle est fine, salivante et persistante. TTB. 17/20.

Thibaut
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Olivier Mottard, Jean-Bernard, icna, Jean-Loup Guerrin, Vaudésir, Garfield
20 Mar 2022 20:36 #450

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Modérateurs: GildasPBAESMartinezCédric42120Vougeotjean-luc javauxstarbuck