Nous avons 1134 invités et 9 inscrits en ligne

Champagne Marguet

  • Messages : 1874
  • Remerciements reçus 1050

Réponse de vinozzy sur le sujet CR: Champagne Marguet Shaman Grand Cru 2014

Hier soir, nous avons ouvert, au beau milieu de 12 champagnes servis à l'aveugle, un :
CR: Champagne Benoit Marguet Shaman Grand Cru 2014.
Le producteur était assis à mes côtés, mais je n'ai su qu'après avoir pris ces notes que c'était son vin qui était servi.
Vibrant, artisanal, emprunt de notes aromatiques un poil exotiques, un poil végétales (pas au sens non mûr, hein), sans aucune déviation ni oxydo/réduction malgré la vinification sans soufre ajouté, sans chaptalisation, sans dosage..mais avec beaucoup de goût et une vinosité qui se développera sous peu. C'est encore jeune mais tellement addictif...pour moi "le" vin à bulles d'une magnifique soirée organisée (thème "vins sans soufre ajouté") par un amateur marnais qui nous lit mais ne semble pas intervenir...merci et à charge de revanche !
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: jclqu
28 Mar 2018 20:00 #31

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2018
  • Remerciements reçus 989

Réponse de sideway sur le sujet Champagne Marguet Shaman Grand Cru 2014

Hâte de goûter pour la première fois un vin de ce vigneron - également sur Shaman 14 - mais je devrai attendre car ma récente commande a subi de la casse au transport et une autre doit me parvenir.
Frèdè
29 Mar 2018 09:50 #32

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 4272
  • Remerciements reçus 1368

Réponse de icna sur le sujet Champagne Marguet Shaman Grand Cru 2014

Moi aussi hate de gouter, c'est marrant c'est le dernier champagne que j'ai rentré pour gouter.
A aérer?
Quentin
29 Mar 2018 23:27 #33

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1872
  • Remerciements reçus 1167

Réponse de dt sur le sujet Champagne Marguet Shaman Grand Cru 2014

J'étais au domaine mardi pour une dégustation passionnante avec Benoit Marguet.
Ses réflexions entamées il y a près de 15 ans sur les terroirs, la vinification, le travail des sols, l'élevage lui ont permis de faire des choix qui donnent aujourd'hui une gamme cohérente et d'excellent niveau.
Je découvrais le domaine et tout était remarquable. Pour répondre à Quentin sur l'aération, les vins qu'on goûtait étaient ouverts depuis 3 ou 4 jours et ne présentaient aucun signe de fatigue (tu)
Tous les vins sont désormais non dosés (sauf peut être encore un cru) et non soufrés. Les vins sont pourtant incroyables d'équilibre et de netteté.
Prix élevés notamment sur les crus (entre 45/50 et 150) mais Shaman reste abordable à 29.
Denis
30 Mar 2018 10:02 #34

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 4272
  • Remerciements reçus 1368

Réponse de icna sur le sujet CR: Champagne Marguet Shaman 14

CR: Champagne Marguet Shaman 14

La bulle est fine et avec un peu d'aeration disparait presque.
Le nez est très agréable sur la noisette, la verveine, de la citronnelle et des agrumes.
En bouche l'attaque est fraiche et franche sur les agrumes puis vient un côté beurré avec de la noisette fraiche et un petit côté brioché. C'est ample, gourmand et vibrant avec un côté presque épais alors que la finale est élancée et salivante.
Ca m'a beaucoup plu avec une personnalité bien marquée, vraiment une belle bouteille.
Quentin
01 Avr 2018 21:13 #35

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2018
  • Remerciements reçus 989

Réponse de sideway sur le sujet Champagne Marguet Shaman 14

J'ai reçu - en bon état cette fois-ci - mes bouteilles de Shaman 14 mais j'ai constaté que le dégorgement a eu lieu tout récemment (en février) et je me demandais s'il ne serait pas un peu tôt pour en ouvrir une (a priori dans trois semaines). D'un autre côté, vu que le vin est non dosé, aucune liqueur d'expédition n'est présente donc le " traumatisme " n'est peut-être pas à craindre ? Qu'en pensez-vous ?
Frèdè
06 Avr 2018 13:48 #36

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1874
  • Remerciements reçus 1050

Réponse de vinozzy sur le sujet Champagne Marguet Shaman 14

Shaman 14 est actuellement sur un fruit très intéressant décrit plus haut. Son dégorgement, même sans liqueur, reste une opération où le vin est en contact avec l'air, comme la mise en bouteille pour les vins tranquilles. En conséquence, il sera sans doute "potentiellement" meilleur après 2/3 mois de dégorgement.
Mais je dois avouer que lors de ma visite dans un domaine bourguignon, où la mise avait eu lieu en 2 fois, je n'ai trouvé presque aucune différence entre le 1 mois de bouteille et le 3 mois de bouteille. le vigneron, lui les trouvait très éloigné...
Au pire, ouvre la bouteille 10 minutes avant le service...où...et je vais écrire tout bas au cas où des champenois nous lirait....tu sers le vin à 2/3° et il se réchauffe en s'aérant dans le verre, ça marche à tous les coups ! Surtout à ne pas boire en dessous de 10°, ce serait sacrilège !!!
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: sideway
06 Avr 2018 19:16 #37

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 4272
  • Remerciements reçus 1368

Réponse de icna sur le sujet CR: Champagne Marguet La Grande Ruelle 2012

CR: Champagne Marguet La Grande Ruelle 2012
pinot noir, dégorgement octobre 2017, non dosé, Ambonnay GC

La robe est légèrement tachée.
Le nez est sur la pomme mûre, les agrumes, le citron et le beurre. C'est assez plein et charmeur.
La bulle est présente mais bien fine. En bouche il y a de la vinosité, c'est ample et crémeux avec un petit côté oxydatif sur la pomme mais aussi des fruits rouges, on retrouve ensuite les agrumes, plus citron confit et un peu de cannelle. Ca reste bien frais, assez tendu et fin malgré la puissance en finissant avec quelques jolis amers et un côté crayeux.
Ca me plait, c'est typé et avec de la personnalité. Sûrement un peu jeune car je ne suis pas sensible a la différence de prix avec shaman. En tous cas un vigneron qui me plait.
Quentin
07 Avr 2018 22:15 #38

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1348
  • Remerciements reçus 735

Réponse de Krabb sur le sujet Champagne Marguet Shaman rose 14

CR: Marguet Shaman rosé 14

Bu sur trois jours, un très joli champagne rosé dans un style vineux, dense, un poil restrictif mais c'est certainement dû au dégorgement proche. Car il y a vraiment une belle matière.
La bulle est fine et agréable.
Un des plus jolis rosés bu a ce jour.
Simon.
22 Avr 2018 08:49 #39

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 5525
  • Remerciements reçus 4556

Réponse de Olivier Mottard sur le sujet Champagne Marguet - La Grande Ruelle Grand Cru 2012

CR:


Champagne Marguet - La Grande Ruelle Grand Cru 2012
Assemblage 100% Pinot Noir.
Tirage : juillet 2013.
Dégorgement : mai 2017.
Sans sulfite ajouté, dosage : 0g/litre

La robe est or soutenue avec un fin cordon de bulle.
Un nez ample sur des fruits mûrs et frais qui affiche une belle gourmandise.
Bouche ample aux belles notes fruitées corsetée par une bulle fine.
Long final très frais qui évoque plutôt la tonicité d’un Chardonnay.
Un champagne dense et de grande profondeur.
Superbe !
Bu bien trop jeune mais le fiston ne fête pas ses vingt ans tous les jours. :kiss:
J’ai adoré !

Olivier
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: dt
30 Avr 2018 17:02 #40
Pièces jointes :

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2018
  • Remerciements reçus 989
CR: Champagne Marguet - Shaman 14 Grand Cru Brut Nature :
(pinot noir 69% chardonnay 31%, tirage juillet 2015, dégorgement février 2018)

Robe sur un doré léger à reflets verts, laissant d'épaisses larmes sur les parois du verre, la bulle est imperceptible.
Nez citronné, petits fruits rouges, minéral (pierre humide).
En bouche, la bulle est également presque imperceptible, donc d'une texture que je trouve impeccable. Ce qui marque, c'est la présence du vin en bouche, son ampleur, sa manière de se déployer en emplissant toute la bouche mais pas en puissance.
Au niveau aromatique, un léger boisé alterne avec un aspect mentholé mais également les fruits rouges.
Avec l'aération, des notes de mandarine s'imposent au nez et en bouche c'est la vinosité qu'on ressent, d'autant que remontant légèrement en température il s'exprime au maximum.
La finale est bien persistante, le vin se resserre et fait saliver.

Bref, un tout bon champagne qui me fait partager l'enthousiasme général.
Frèdè
30 Avr 2018 20:53 #41

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2809
  • Remerciements reçus 581

Réponse de Cédric42120 sur le sujet CR: Champagne Marguet - Shaman 14 Grand Cru Brut Nature

CR: Champagne Marguet - Shaman 14 Grand Cru Brut Nature

- bu à l'aveugle-

Nez séduisant, fruité à dominance de mirabelle, mais aussi des notes d'agrumes, de petits fruits rouges... c'est également friand et complexe sur les fruits secs, l'hydromel, le pralin..
Bouche pleine, mûre, doucement enrobée (beurrée ) avec des notes d'amandes, de noisettes fraiches ...Bulles fines. Beau volume. Final gourmand entre pralin et fruits secs.
A l'aération, une trame minérale aux notes crayeuses se dessine,  apportant un peu de droiture  à cette généreuse matière.
Une jolie bulle, entre consensualité et vinosité, qui a ravi tous les palais.

Très Bien +



Merci Simon pour cette belle découverte
Cédric - LPV FOREZ
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: sideway
14 Mai 2018 19:02 #42
Pièces jointes :

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1874
  • Remerciements reçus 1050

Réponse de vinozzy sur le sujet CR: Champagne Marguet - Blanc de Noirs base 2010

CR: Champagne Marguet - Blanc de Noirs base 2010

Base 2010 85%, vins de réserve 2004 à 2009 15%. Assemblage 78% pinot noirs, 22% pinot meunier.
Dosage 3.2 gr.

En demi-bouteille, l'évolution est potentiellement plus rapide. Certes. Mais la bouteille de 75 cl ouverte il y a 3 mois, du même vin, m'a semblé juste un peu en retrait au niveau puissance.

Servi à 8°, nous laissons 10 minutes ce vin prendre ses aises dans le spiegelau expert. Quelles aises...la vinosité est surprenante. Des notes de prunes, de figues douces, et une finale très légèrement empreinte de vanille et de fleur d'oranger.
Cet extra-brut semble posé, large, et le couple de buveurs s'unissonne au vin. Inutile de pérorer, il aura le dessus. C'est un des meilleur BSA depuis des années. Mon anniversaire méritait bien ce vin d'exception.

Vous pensez que j'aurai dû ouvrir un grand parcellaire, un millésime de rêve ? Pffou, l'âme noble du Champagne s'exprime ici pleinement : un vin d'artisan, âmé en diable. 17/20
03 Oct 2018 19:33 #43

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1897
  • Remerciements reçus 3454

Réponse de Kiravi sur le sujet Champagne Marguet - Blanc de Noirs base 2010

1- Bon anniversaire!
2- Tu t'es unissonné avec qui?
3- Qui a pris le dessus sur qui?
4- Pardon si je m'immisce...
Marc, assez vieux débutant
03 Oct 2018 19:40 #44

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1874
  • Remerciements reçus 1050

Réponse de vinozzy sur le sujet Champagne Marguet - Blanc de Noirs base 2010

1/nous sommes 21.5 millions à être nés le même jour, faut pas en faire un plat
2/en couple mais ça devient gênant
3/le vin quand il est aussi prégnant est le maître de mon monde
4/je ne pardonne plus, je passe à autre chose..sinon je ne ferai que cela.

amitiés vineuse comme on dit sur LPV quand on est poli, ou sincère.
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Kiravi
03 Oct 2018 20:06 #45

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 575
  • Remerciements reçus 1069
Vin 3 CR: Champagne Benoît Marguet, Champagne Grand Cru, Ambonnay, 2011
Dégorgement octobre 2012, 50% Pinot Noir, 50% Chardonnay

FLO
La robe est jaune légèrement dorée, avec un fin cordon de bulles. Le nez est un peu renfermé, fumé et boisé, sur le coing, avec la aussi, une sorte d'oxydation ménagée, et un côté frais. La bouche est droite, avec assez peu de bulles. On retrouve des fruits jaunes essentiellement dans un ensemble moins bien équilibré, et assez boisé et réglissé. Il est moins vineux mais paradoxalement plus dense et se présente plus austère, en partie à cause d'amers assez importants en final et d'une absence complète de dosage, ce qui le rend un peu dur. J'étais sur un blanc de noirs. Bien (15/20) mais il ne me semble pas en place.

KRABB
Beucoup moins emballé et beaucoup plus déçu par Ambonnay 2011 de Marguet. Il a souffert de la comparaison, la bulle était grossière, le vin en manque d'équilibre avec des amers lourds. Peu de plaisir.

VVIGNE
Bonnes premières impressions de mon côté, notamment avec le gras du plat. Mais il faut avouer que cela s’est gâté par la suite et en dégustation pure. Je partage l’avis de Flo quand à pertinence de millésimer sur des années difficiles ??
88 pts
A garder
28 Déc 2018 15:36 #46

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 559
  • Remerciements reçus 136
Le dégorgement, ce n'est pas plutôt 2017 ? Octobre 2012 n'est pas possible en tous les cas...
28 Déc 2018 18:08 #47

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1874
  • Remerciements reçus 1050
"Je partage l’avis de Flo quand à pertinence de millésimer sur des années difficiles ?"

Mais non les amis !! 2011 n'est pas une année difficile, loin de là !! Elle l'est devenue faute de raisins mûrs à couper !
Les raisins étaient superbes, nous étions fin aout, et par peur de trouver des gouts de pourriture sur certains terroirs/cépages, le ban des vendanges a été donné alors que la sous maturité était évidente, malgré la fenêtre météo de 15 jours de soleil devant nous...ce disons chez 90% des élaborateurs.
Mais chez Benoit Marguet, Vincent Charlot, JL Vergnon et tant d'autres, les vendanges ont été faites à pleine maturité : ces 2011 étaient, sont, en général réussis. Loin du millésime du siècle, mais une belle et honnête année.
28 Déc 2018 19:33 #48

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 6135
  • Remerciements reçus 3779
Sur cette bouteille, ça ne transpire pas la réussite, pourtant...
Flo (Florian) LPV Forez
29 Déc 2018 11:42 #49

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1874
  • Remerciements reçus 1050
"Sur cette bouteille, ça ne transpire pas la réussite, pourtant... "
Bien lu et compris, mais la supposition de la déception liée au caractère du millésime 2011 me semblait un poil excessive, justement chez un des rares qui avait à mon sens vendangé dans de bonnes conditions décisionnelles.
De là à dire que cela rend obligatoirement la cuvée à notre goût, surement pas !
Je n'irai pas plus loin, regrettant de n'avoir pas gouté cette cuvée dans ce millésime. Néanmoins, je note que je me retrouve dans vos commentaires sur l'austérité du blanc de noirs dans un très faible dosage, et chez Benoit Marguet, c'est surtout depuis Shaman 13 et encore plus 14 que l'expression du fruit rend aimable en prime jeunesse des vins que j'avais l'habitude d'attendre 10 ans. Et à l'époque, ils étaient plus dosés.
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Frisette
29 Déc 2018 22:04 #50

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1348
  • Remerciements reçus 735
Sur cette bouteille vous avez tous les deux raisons.
Ce n'est pas une réussite, mais un dosage, même léger, lui aurait fait du bien.
Je pense que cette bouteille montre toutes les limites d'un zéro dosage comme un dogme. C'est un peu le cas chez Marguet.
Attention j'aime bien les vins que j'ai goûté jusque là, seule cette cuvée m'a déçue. Mais force est de constater que sur les dix bouteilles que je dois avoir, elles sont toutes zéro dosage et zéro sulfites. Ceci quelque soit la cuvée et le millésime.
On est pas loin du principe absolu. Trop de dosage tue, certes, mais parfois cela ne fait pas de mal à certains vins.
Simon.
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Frisette
30 Déc 2018 08:31 #51

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1874
  • Remerciements reçus 1050
Bien vu ! Du haut de ma tour d'ivoire (moi qui aime tant les pachydermes -puisque toujours pas en froid avec ma belle mère- quelle expression saugrenue !), j'aimerai dire la tête haute "qu'un vrai vin n'a pas besoin d'artifice tel que le dosage" mais je n'y croit pas trop : 2 ou 4 gr sont souvent envisageables voire nécessaire..s'il en faut plus je commence sérieusement à douer de la maturité de la matière, de l'âge trop jeune du breuvage...rappelons que sur les effervescents champenois, la totalité du sucre perceptible est mangé avec la seconde fermentation, et l'effervescence exhaussant l'acidité de vins produits à la limite nord de culture de la vigne..hé bien le dosage fallait l'inventer...
Pour le sulfite..ben avec la dernière B Marguet goutée qui était de mémoire Shaman 14, aucune once de début de déviation aromatique..mais j'y suis tellement sensible que je préfère largement exprimer à tous les producteurs que je rencontre que le but est de boire le vin, de le conserver 10 ans sans qu'il se fane malgré une cave qui monte parfois à 18°, etc...le seul breuvage naturel étant le vinaigre ajoutais-je souvent histoire de choquer un peu ces braves passionnés de vignerons...mais on se comprend j'espère.
Et pour conclure, sur tous les derniers vins de B Marguet dégustés sur les salons bios 16 et 17, l'équilibre et les saveurs sont parfaites. Sans dosage ni sulfite. Chapeau !
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Agnès C
30 Déc 2018 12:10 #52

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 6135
  • Remerciements reçus 3779

Le dégorgement, ce n'est pas plutôt 2017 ? Octobre 2012 n'est pas possible en tous les cas...


Oui, il doit s'agir probablement d'une mise en bouteille en 2012, avec dégorgement en 2017. N'ayant pas pris de photo, je ne peux confirmer ceci.
Flo (Florian) LPV Forez
30 Déc 2018 20:28 #53

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1373
  • Remerciements reçus 393
CR: Marguet, Bouzy 2013
77% Pinot noir
23% Chardonnay
Zéro dosage
Magnifique vin, il séduit d’emblee ! Robe dorée, plus évoluée que ne le présageait la jeunesse du vin. Le nez, superbe, est ample, riche et expressif, sur une oxydation ménagée qui lui donne un caractère très chardonnay évolué alors que c’est un pinot majoritaire. La bulle est très fine, toute en dentelle. La bouche prolonge les impressions du nez, ample mais élégant, juste ce qu’il faut de fraîcheur. Très beau vin
22 Jan 2019 22:11 #54

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 477
  • Remerciements reçus 482
CR: Marguet – Champagne grand cru brut cuvée Shaman

Bu lors d'une Masterclass Champagne.

67% pinot noir, 33% chardonnay. Zéro dosage. Biodynamie (très peu de soufre à la mise).

Nez puissant, très expressif, développant beaucoup d'énergie. Plein de fruits : pomme, poire, mais aussi des notes de pomme blette. C'est en tout cas le plus expressif de tous mais il est aussi très fougueux, presqu'instable... un provocateur !

La bouche est vive, virevoltante, encore des notes de poire, c'est très sapide, aromatiquement pas très défini ou peut-être pas très précis, mais c'est un vin plein de vie ! La bulle est très discrète, et plusieurs dégustateurs relèvent qu'on le définit plus comme un vin que comme un Champagne.

Un vin clivant, on aime ou pas... très intéressant de le goûter sur une série de Champagne, on peut ainsi saisir davantage son originalité. On est à l'opposé du précédent (Charles de Gaulle de Drappier, le plus consensuel de la soirée). J'ai beaucoup aimé, mais ce n'est pas le coup de coeur pour moi.

Antoine
"en guise de sang, ô noblesse sans pareil, il coule en mon coeur la chaude liqueur d'la treille" - le grand Georges
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Caligula
04 Mai 2019 21:37 #55

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 4272
  • Remerciements reçus 1368
CR: Champagne Marguet - Shaman 14 Grand Cru Brut Nature

La bulle est fine.
On a affaire à un beau champagne et un beau vin. On a de la mirabelle et un côté brioché, c'est frais et salivant. Il y a un petit côté enveloppant, beurré au milieu qui est agréable. Ça finit sec avec des légers amers. J'aime mais j'en aurai bien gardé plus longtemps pour augmenter le fondu et la complexité.
Quentin
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Olivier Mottard
24 Mai 2019 09:10 #56

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 4272
  • Remerciements reçus 1368
CR: Champagne Marguet Les Crayères Grand Cru 2012

Dégorgement octobre 2017 non dosé 72% PN 28% chardo

Le nez est fin sur la tarte au citron meringué et la vanille.
En bouche l'équilibre est top c'est crémeux finement bulleuse avec de la fraîcheur. On a un petit côté brioché, rond, gourmand avec une finale longue citronnée et salivante. C'est énergique et assez complexe. J'adore.
Quentin
30 Mai 2019 14:58 #57

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 7302
  • Remerciements reçus 6348

Réponse de Jean-Loup Guerrin sur le sujet CR: Domaine Marguet – Champagne – Shaman 14

CR: Domaine Marguet – Champagne – Shaman 14



Bue lors d'une dégustation de LPV Versailles sur Champagne et Bordeaux relatée ICI

Jean-Loup
La robe hésite entre paille et or.
Le nez est puissant, combinant arômes lactiques et fruits rouges pour donner une impression de yaourt à la fraise… Une note briochée parvient cependant à se faire jour.
La bouche d’une belle amplitude est malheureusement sur la même aromatique qui m’a un peu dérangé, la finale relativement persistante étant relancée par de légers amers.
Bien, sans plus

Denis
Là encore, mon point de vue est assez différent de celui de Jean-Loup. J'ai beaucoup aimé le volume et la complexité de ce vin. On pourra lui reprocher une note légèrement lactique qui disparait à l'aération. Pour le reste, la matière première est irréprochable. Un vin ample, équilibré avec une mousse peu envahissante. J'aime beaucoup
Très Bien

Ralf
Un nez lacté typique (j’ai tout de suite pensé à Marguet), ici plutôt yaourt aux fraises (il y a un an, sur cette même cuvée, j’étais sur le beurre frais et la crème). Belle texture charnue et crémeuse.
Très Bien

Christophe
Nez plus plein et bouche plus crémeuse qui tranche avec le précédent.
Belle richesse et densité. Bulle fine. Mais il faut attendre que le côté un peu lacté s’estompe.

Vivien
La robe est or clair, brillante.
Le nez est assez riche, pâtissier, crème anglaise, crème d’amande, fleurs capiteuses.
La bouche est capiteuse, vanillée, relativement lourde, oscillant entre le yaourt et la crème, sur la fraise à la crème. Il y a de l’acidité, mais le style et l’équilibre ne me convainquent absolument pas, même s’il y a clairement du vin.
Bien -

Jean-Loup
26 Jui 2019 22:06 #58
Pièces jointes :

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 4272
  • Remerciements reçus 1368

Réponse de icna sur le sujet CR: Champagne Marguet Shaman rose 15

CR: Champagne Marguet Shaman rose 15

Dégorgement octobre 2018.
Le nez est agréable avec des petits fruits rouges.
La bulle est fine avec un joli toucher de bouche. Il y a un joli équilibre entre gourmandise et fraîcheur. On retrouve des agrumes, le pamplemousse et des fruits rouges. Je pense que le millésime 2015 modère la tension en faisant un vin très accessible actuellement. La longueur est correcte.
Moi qui ne suis pas très rosé, un voilà un qui m'a bien plu.
Quentin
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Jean-Loup Guerrin
06 Sep 2019 08:10 #59

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 117
  • Remerciements reçus 102

Réponse de Caligula sur le sujet Champagne Marguet Shaman 15

CR: Champagne Marguet Shaman rose 15

Je pense que le millésime 2015 modère la tension en faisant un vin très accessible actuellement. La longueur est correcte.


J'ai eu l'occasion d'ouvrir une vingtaine de magnums Shaman 2015 et je dois dire que je suis pour l'instant déçu du résultat.
Bien en deçà de la complexité et de la finesse des millésimes 13 et 14, le 15 exprime des notes exubérantes de pommes vertes et rouges, de légères notes oxydées et une finale peu plaisante sur le cidre.
J'avoue perdre un peu mes repères sur cette cuvée que j’apprécie tant.

Est-ce l'effet magnum ou est-ce que le voyage a porté préjudice au champagne?
Quentin
Aie confiance en toi-même, et tu sauras vivre. Faust
08 Sep 2019 05:07 #60

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Modérateurs: GildasPBAESMartinezCédric42120Vougeotjean-luc javauxstarbuck