Nous avons 1648 invités et 45 inscrits en ligne

Champagne Dom Pérignon

  • Messages : 14166
  • Remerciements reçus 9

François Audouze a répondu au sujet : Re: A propos de Dom Perignon...

Griffon a raison sur le côté sexy de la bouteille de Dom Pé, qui est d'une beauté rare.
Forme de la bouteille, équilibre de l'étiquette par raport au flacon, c'est une réussite absolue. Ce vert olive a aussi beaucoup de charme.

La forme la plus belle, c'est celle du magnum de Krug. C'est d'une élégance absolue. Mais l'étiquette est stricte.
Par comparaison, la forme de Laurent Perrier Grand Siècle et son étiquette font très largement en dessous.
Tout ça indépendamment de la qualité du vin.
Enfin, Salon, mon champagne fétiche, a une bouteille qui a dû être moderne en 1920. Il lui faudrait une étiquette à la "Yquem", et pas ce vilain S doré sur un fond vert criard.
Le look de Dom Pé est une partie déterminante de son succès.


Cordialement,
François Audouze
#61

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 394
  • Remerciements reçus 1

Griffon a répondu au sujet : Re: A propos de Dom Perignon...

Le S de Salon me fait penser à celui de "Shrek" ( si si, vous savez, cet ogre vert dont on nous a rebattu les oreilles ) :D
En terme d'impact visuel, je ne trouve pas mieux que Dom Pérignon.
En terme de qualité, j'en ai le poignet fatigué à l'idée de tout ce qu'il me faudrait taper :D
J'ai un Krug 1990 à déguster, qui sera à vrai dire mon premier Krug. Quels conseils me donneriez vous pour le savourer le mieux possible?

"Le rôle du terrain dans l'élaboration d'un grand cru ne va guère au-delà de celui de la matière dans l'élaboration d'une œuvre d'art" Roger Dion
#62

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • damien authier
  • Portrait de damien authier
  • Visiteur

damien authier a répondu au sujet : Re: A propos de Dom Perignon...

Hervé Bizeul a écrit:
> Je n'imaginais pas qu'il puisse encore y avoir des
> amateurs qui pensent que le champagne est produit
> à 50 hl à l'hectare... ;-))
>
> Qui le remet dans la réalité ? ;-))

Tiens damien, prends ça dans la g....
La naïveté est le visage de la vérité. J'attends donc, M. Bizeul, qu'on me remette dans la réalité.
#63

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1162
  • Remerciements reçus 0

paski55 a répondu au sujet : Dom Pérignon 1996

Bouteille parfaite qui me fait comprendre ce que peut être un GRAND champagne.

Quel plaisir. Quelle finesse ! Quel bonheur !

Il y a des fois ou le porte-monnaie est déçu de l'achat, mais là, c'est un grand moment de la vie !!!!!


Santé - Pascal
#64

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 306
  • Remerciements reçus 0

rayas a répondu au sujet : Re: Dom Pérignon 1996

dégusté à 3 reprises, certainement le plus beau champagne que j'ai pu boire.
D'une finesse exquise, il a un gout dom pérignon plus prononcé encore que 1998 et 1995.Superbissime !
#65

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1162
  • Remerciements reçus 0

paski55 a répondu au sujet : Dom Pérignon 1996

Sans être défaillant, cette bouteille présentait un nez assez bizarre de lie.

Heureusement, la bouche était plus nette.

J'ai quand même constaté une différence de qualité entre les 4 bouteilles que j'ai eu l'occasion de déguster ces derniers mois. Est-ce un problème de conditionnement ou de stockage ? (2 bouteilles provennaient d'un super-marché !)

Il me semble avoir entendu une fois que le champagne était sensible à la lumière ? Est-ce bien exact ?


Santé - Pascal
#66

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1462
  • Remerciements reçus 5

NyGiants a répondu au sujet : Re: Dom Pérignon 1996

je dirai en préambule que je ne suis vraiment pas fan de champagnes, question d'éducation du palais certainement. Pourtant, le peu de Dom Pérignon qui m'ont été donnés de déguster ont toujours constitué un réel plaisir.

Le 96 me deçoit un peu. La finesse de ce vin n'est pas contestable, d'abord sur des arômes floraux, puis sur la craie et une pointe de terre. Je m'attendais à des notes de brioche que j'avais tant appréciées sur le 95, elles n'étaient pas là.

Pour le novice que je suis, je dirai que c'est un beau vin, au dessus de beaucoup de champagnes plus ou moins de qualité que j'ai bu, mais je ne suis pas encore prêt à mettre entre 80 et 100 euros pour une telle bouteille.
#67

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1365
  • Remerciements reçus 0

J Ph Durand a répondu au sujet : Re: Dom Pérignon 1996

Nicolas,

Je crois que le moment est venu d'oublier nos 96 pour leur donner un peu de temps. Grande Année, Dom Pérignon, Grande Dame, William Deutz... ont tous besoin de quelques années pour dompter la puissance du millésime.

Je ne suis pas étonné que les notes briochées soient peu marquées dans ce millésime. Elles sont plus évidentes dans le 1998.

Jean-Philippe Durand

"La cuisine n'est que passion et partage" - Marc Meneau
#68

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1162
  • Remerciements reçus 0

paski55 a répondu au sujet : Re: Dom Pérignon 1996

Jean-Philippe,

Hier, profitant d'une météo superbe, j'ai eu l'occasion de gouter, sur ma terrasse et côte à côte, Grande Dame 1996 et Dom Pérignon 1996.

J'ai beaucoup aimé la pureté et le classicisme de la Grande Dame 1996, avec ses bulles fines et aérées.

Le Dom Pérignon était plus marqué par l'élevage et les notes toastées avaient tendance à dominer (un peu trop) à mon goût.

Par contre, j'ai trouvé les 2 Champagnes agréables et à mon avis, en pleine maturité actuellement !

Je n'ai pas eu beaucoup de "chance" avec les vieux champagnes je dois l'avouer quand même !


Santé - Pascal
#69

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1365
  • Remerciements reçus 0

J Ph Durand a répondu au sujet : Re: Dom Pérignon 1996

Concernant les vieux champagnes, vous lirez, très prochainement je pense, les notes de dégustation de LaurentG sur des millésimes comme 1981 ou 1964.

Dom Pérignon est un champagne qui requiert du vieillissement. Il y a un an le 96 était totalement vif, aérien, sur les notes florales, avec beaucoup de fraîcheur et d'élégance. C'est ainsi que Myrol et Daniel S nous le relatent et c'est aussi mes souvenirs d'alors.
Je ne prendrai pas le risque de regoûter le 96 en ce moment pour prouver ce que je vais affirmer : je pense qu'il est dans une période plus difficile, de transition, où la fraîcheur s'estompe et les notes d'élevage dominent. Ayant eu la chance de goûter le Dom Pérignon Oenothèque 1973 d'une subtilité et d'une finesse remarquables avec une présence en bouche confondante très distinguée, je serai confiant et patient.

Jean-Philippe Durand

"La cuisine n'est que passion et partage" - Marc Meneau
#70

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1162
  • Remerciements reçus 0

paski55 a répondu au sujet : Dom Pérignon 1996

Jean-Philippe,

Je n'ai malheureusement pas eu la même patience que vous et j'ai à nouveau craqué hier à midi pour un Dom Pérignon 1996.

Par contre, cette bouteille était de loin la meilleure que j'ai du boire dans ce millésime. Les notes d'élevage n'étaient plus présentes, et le vin était absolument délicieux, vif, frais et gras.

Par contre, je n'ai jamais vraiment été frappé par des notes briochées sur ce millésime !

Vais quand même essayer de suivre vos conseils et de garder quelques bouteilles pour les prochaines années (ça va être dur !!)


Santé - Pascal
#71

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 18553
  • Remerciements reçus 3548

Eric B a répondu au sujet : Re: Dom Pérignon 1996

Sans trop dévoiler pour l'instant le WE que je suis en train de vivre en très bonne compagnie, nous avons aussi bu hier soir un Dom Pérignon 1996: c'est absolument splendide, et effectivement pas fermé du tout. Tout est parfait dans ce champagne: grande tension, bulles caressantes, intensité aromatique exceptionnelle. Quelle beauté!

Eric

PS: Jean Philippe a pris le risque de le regoûter finalement ;)

Eric
Mon blog
#72

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 125
  • Remerciements reçus 0

Bart vanholder a répondu au sujet : CR: Dom Pérignon 1996

Cétait le soir CR: Dom perignon 1996 apparemment!
Moi aussi (pour célébrer mon mariage depuis 18 années).

Je l'ai trouvé assez discrèt au nez, en tous cas moins ouvert que le DP 1998 il y un mois. Le nez était agréable, sur la pâte frais de brioche et le lévure non chauffée avec des tones de torréfaction subtile, des noix. En bouche commence par un certain boisée, mais fin et d'élégance. Puis en bouche suit le nez avec des tones de lévure. En finale sur une acidité fin, de pamplemous et légèrement le bois fumé. C'est longue en finale et le mi-palais sur le pamplemous et un petite note d'amertume. Ce qui me manquait un peu se sont les fruits exotique après un peu d'air, ce que j'ai retrouvé en bouche dans le 1998. Peut être la bouteille (bu en restaurant) était un peu trop froid.
#73

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Guest
  • Portrait de Guest
  • Visiteur

Guest a répondu au sujet : CR: Dom Pérignon 1996

CR: Champagne Dom Pérignon 1996 : 18,5/20+ - 18/11/06
On s’attendait à un vin rétif, ce ne fut pas le cas. Le vin offre un panel aromatique bien présent et resplendissant : brioche beurrée, fruits (orange, citron, fruit de la passion, adorable pêche rôtie), minéral (coquille d’huître), belles épices, soupçon végétal qui complexifie noblement l’ensemble. Cette bouche complète possède une ligne directrice qui est un modèle de tension et de douceur conjuguées car la force s’exprime dans la dentelle sur une grande longueur. Très représentative de ce millésime qui fera date, elle devrait encore progresser.
#74

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 14166
  • Remerciements reçus 9

François Audouze a répondu au sujet : Re: Dom Pérignon 1996

Je viens de goûter à Hautvillers :
Dom Pérignon : 99 98 96 95
Dom Pérignon Oenothèque : 93 92 73 76 66 62 59

et à table au siège d'Epernay :
Dom Pérignon 99
Dom Pérignon rosé magnum 90
Don Pérignon Oenothèque 92

sur le café : Hennessy Paradis, puis Richard.

Comme il y a eu des accords mets et vins grandioses, et une confrontation phénoménale avec un vin que j'avais apporté, le compte-rendu, quand il sera fait, sera sur "le vin et la table".

J'étais le seul invité, j'en ai profité !


Cordialement,
François Audouze
#75

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 77
  • Remerciements reçus 0

gregvin a répondu au sujet : Re: Dom Pérignon 1996

Moi perso,(ca vaut ce que ca vaut :)) j ai vraiment adoré ce champagne.

mes préférés pour le moment: cecux de la maison bolinger, le clos des goisses Philiponnat, certains Egly-Ouriet...

Mais vraiment le 96 DOM P...je me suis regalé (tellement que je l ai bu seul ;) )
#76

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 77
  • Remerciements reçus 0

gregvin a répondu au sujet : Re: Dom Pérignon 1996

oups j ai oublié les Billecart-Salmon...vraiment top :)
#77

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 131
  • Remerciements reçus 0

Vitibruno a répondu au sujet : Re: Dom Pérignon 1996

Tout ceci n'engage que moi.
Avant de lire sachez que la forme est nulle et qu’il y aura de nombreuses fautes d’orthographe absolument incroyables.

Hormis un dompé 1973 bu il y a 3ans qui était en pleine forme et grandiose, je n'ai jamais trouvé quoi que se soit de vivant et d'extasiant dans cette surproduite cuvée.
Ma profession m’a pourtant permis de le gouter à de plus nombreuses reprise que mes moyens ne me l'aurait accordé (et oui sommelier ca fait 14h/J 6j/7 mais ca gagne quedal)
J'ai encore en mémoire une discussion avec le "New maitre de chai" qui s'auto-félicitait de la rentabilité de cette cuvée ( Hourra aux actionnaires).
Je vous schématise en gros le cahier des charges de la chose :
* Rendement légèrement maitriser sur des super terroirs, « mort cliniquement pour 25 ans » -dixit Lalou Bize- au DDT, et avec la coalition de tous les produits phytosanitaires mis a disposition de nos vignerons et chefs de culture qui s’oublient a la vue d'un vert de terre ou d'une coccinelle,
* Pressurage High-tech + débourbage stérile + péroxydage des pinots au charbon actif + So2 à doses énormes (mais légale)
* Une fois que l'on a ce liquide issus de raisin incapable de fermenter suite a l'attaque qu'il a subit, on chaptalise une 1er fois (de 9° a 10.5°soit 25/26G de sucre qui n'est même pas issus de la même variété de sucre que le raisin fructose, glucose, saccharose c kifkif c'est du sucre) et on levure (aromatique) sinon ben ca fermente pas tout seul du jus de raisin, hein Anselme, hein Francis, hein François? et on enzyme ( amplificateur d'arome a +/-130% ) et hop ca démarre pour 4/5 jours.
* Une fois fini on soutire au clair, et on réchauffe un peu pour la malo, ou on re-souffre pour l'éviter.
* Et on élève se délicieux breuvage jusqu'en mars - avril ou là on goute tout, et on assemble les xxx cuves (qui sont au final toutes les mêmes mais ca fait bien)
* Et on colle ca en bouteille markétinge avec re-levure maison, et re 24g de sucre pour la prise mousse pendant 5/6ans (ah je souligne un truc bien!!!)
* Pour clôturer la mise a mort on rajoute la liqueur d'expédilinpinpintion soit 10/12g de sucre et autres substances secrètes tout aussi flatteuses que le reste
* Et hop on décide de la date de mise en vente, on fait venir la presse, les meilleures sommeliers du monde (surtout pas leur sbire qui lui se tape 60 couverts tout seul pour quedal ) et on met à prix la bête une bonne 100taine d'euros.
* Le dénouement de l'histoire: Ben y a entre 2 et 3 million de personnes qui s’extasient devant se monument de l'œnologie moderne reproduit depuis le milieu des années 80 à l'identique pour ne pas décevoir les habitués.

Oui je sait je vais me faire abattre pour avoir dis ca, j’ai pas de preuve ni rien je suis juste un voleur de caviste de 30pige qui vend du pinard depuis qu'il en a 16 et qui s'acharne a faire d'une part, plaisir a moindre cout a ses clients et d'autre part a faire manger des vignerons qui bossent dans leurs vignes et qui parfois on du mal sans des dingues de non capitalistes comme moi (un caviste ca bosse 14h jour 7/7 pour 0€ mais ca bosse pour soit c'est pas pareil)

Merci à ceux qui ont eu le courage de me lire malgré mes erreurs et mon acidité et arrêtez d'être candide on vous berne avec ses cuvées surperextarordinaires (pipo quoi).
#78

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 718
  • Remerciements reçus 0

john fourmi a répondu au sujet : Re: Dom Pérignon 1996

Vitibruno, on pourra dire ce que l'on veut sur la forme ( ou sa dé fote ?), sur le fond ( DES PREUVES !!) mais je partage avec toi cette passion pour ce magnifique métier qu'est celui de caviste et ta manière d'en parler, de défendre les vignerons que tu apprécies, honore notre profession ! On y lit la passion...heu pardon la paçyon !;) !
Longue vie à toi !

John Fourmi (caviste aussi!)
(je sais que j'aurais dû poster en privé mais j'ai souhaité partager...:)-D)

John Fourmi- CAVISTE
#79

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 26067
  • Remerciements reçus 918

Luc Javaux a répondu au sujet : Re: Dom Pérignon 1996

Dom Perignon est une cuvée produite à plusieurs millions d'exemplaires, vendue à un prix extravagant, et qui ne m'a personnellement jamais procuré beaucoup d'émotion. Un 1996 goûté il y a quelques mois ne m'a pas fait la même impression positive que ce que je peux lire ici, mais il en faut pour tous les goûts...
Ce que je lis de la part de vitibruno ne m'étonne donc guère.

Luc
#80

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Guest
  • Portrait de Guest
  • Visiteur

Guest a répondu au sujet : Re: Dom Pérignon 1996

Moi la chose qui me choque le plus est l'évolution vers un "millésimage" (on dit comme ça?) systématique!

Les Maisons se targuent souvent de ne produire des vins millésimés et millésimés de prestige que lors des grandes années, qu'ils estiment en moyenne à 3 années par décennies.
Ils citent souvent l'exception de la fin des années 80 qui vit trois grands millésimes successifs (88-89-90).

Maintenant, si on regarde les années 90, on peut tout de même se poser des questions. Si on prend les grandes cuvées des Maisons de champagne, je suis sûr que toutes les années des 90s ont été représentées!!!
Ensuite si on se concentre sur une cuvée donnée, on trouvera souvent plus de millésimes produits que d'années abandonnées:

3 exemples

Dom Périgon: 90-92-93-95-96-98-99 (7 sur 10, quelle sélection!)
Cristal: 90-93-94-95-96-97-99 (7 sur 10)
Comte de Champagne (blanc et rosé): 90-93-94-95-96-98-99(7 sur 10)

Je pourrais en trouver d'autres...
#81

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 131
  • Remerciements reçus 0

Vitibruno a répondu au sujet : Re: Dom Pérignon 1996

ben c'est rentable et y a des quiche pour les acheté pourquoi se privé, c'est du commerce il on pas d'éthique ces gens la
#82

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 312
  • Remerciements reçus 0

rémi a répondu au sujet : Re: Dom Pérignon 1996

Oui c'est de plus en plus systématique le millésimage, alors que le Champagne est connue pour ne millésimer que les meilleures années. Même lors d'années moyennes, médiocres voire mauvaises, tu auras toujours des parcelles qui s'en sortent mieux: moins de pourriture, bon degré,...alors pourquoi se priver de millésimer si le vin est de qualité? Après le nombre de bouteilles prestiges millésimées varie en fonction de la qualité du millésime, logique...

Enfin perso ça ne me dérange pas au contraire, ça permet de garder une trace d'un millésime et je préfère, tout comme je trouve intéressant Jaquesson qui numérote ses BSA ce qui permet de savoir à base de quelle année le Champagne est produit.
#83

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 26067
  • Remerciements reçus 918

Luc Javaux a répondu au sujet : Re: Dom Pérignon 1996

"Enfin perso ça ne me dérange pas au contraire, ça permet de garder une trace d'un millésime"

Bien sûr, mais à 100 € la trace, ça fait cher...

Luc
#84

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 312
  • Remerciements reçus 0

rémi a répondu au sujet : Re: Dom Pérignon

Faut dire qu'ici au moins les prix n'augmentent pas les bonnes années...
#85

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 14166
  • Remerciements reçus 9

François Audouze a répondu au sujet : Re: Dom Pérignon

nash,
Le réchauffement de la planète est un facteur à ne pas négliger.

Et aussi le fait qu'avec les techniques actuelles, tous vins confondus, on rate moins de millésimes qu'autrefois. On peut donc vinifier un millésime qu'on n'aurait pas osé vinifier il y a seulement 30 ans.

Dom Pérignon est un cas extrême dans le sens où, pour une production de masse, on a une qualité d'un niveau très élevé. On peut se féliciter qu'un vignoble français soit aussi profitable. Comme 90% de la production est exportée, c'est tout bon pour la France. Tant mieux.


Cordialement,
François Audouze
#86

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1162
  • Remerciements reçus 0

paski55 a répondu au sujet : Re: Dom Pérignon

Toujours la même rengaine et les mêmes arguments à la con.....

Si vous n'appériciez pas, c'est votre problème mais le prix n'a rien à faire la dedans.

Personne ne vous oblige à acheter un produit à plus de 20 euros.

Et surtout personne ne vous oblige à venir jouer les pucelles effarouchées sur le prix et la stratégie commerciale d'un produit.

On commente le vin et non le prix.


Santé - Pascal
#87

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 26067
  • Remerciements reçus 918

Luc Javaux a répondu au sujet : Re: Dom Pérignon

Pascal,

Cela me semble un peu court de se contenter de commenter le vin. La rapport qualité-prix me semble quelque chose de primordial dans nos décisions d'achat. Et dans rapport qualité-prix, il y a prix...
Il me semble également intéressant de savoir les raisons qui peuvent expliquer un prix de vente élevé.
Si certains estiment que le facteur principal qui explique le prix de vente de Dom Perignon est l'efficacité de la stratégie marketing, je ne vois pas pourquoi ils ne pouraient pas le dire si les arguments sont là.

Luc
#88

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1162
  • Remerciements reçus 0

paski55 a répondu au sujet : Re: Dom Pérignon

Luc,

Je ne partage pas ton avis. Je n'ai pas la science et le savoir pour commenter le prix parce que je ne possède pas l'ensemble des paramètres nécessaires.

J'arrive, par contre, et modestement, à apprécier ou ne pas apprécier un vin sans avoir besoin de savoir comment il a été vinifié, parce que je peux faire confiance à mon palais et à mon goût.

Chaque produit à un coût et à chaque coût correspond (ou peut/doit correspondre) un produit.

J'ai moi aussi été déçu par quelques bouteilles de Dom Pérignon 1996 qui présentaient à l'évidence un défaut; mais toutes ces bouteilles venaient d'un supermarché ou elles étaient entreposées dans des conditions indignes de conservation pour un champagne.

Ce problème peut se présenter sur n'importe quelle cuvée dans n'importe qu'elle région.

Maintenant me concernant je préfère 100 fois un Dom Pérignon une fois par mois qu'un champagne courant 1 x par semaine. Et comme par magie, on arrive au même montant !!!

Ce qui me frappe c'est la constance de certains à vouloir appliquer l'addage "cher = pas bon".

Déguster plus souvent à l'aveugle permettrait certainement de remettre l'église au milieu du village au niveau de la qualité. La constance prix étant après à l'appréciation personnelle de chaque dégustateur !

Cheers


Santé - Pascal
#89

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 26067
  • Remerciements reçus 918

Luc Javaux a répondu au sujet : Re: Dom Pérignon

Pascal,

J'ai un peu de mal à suivre ton raisonnement...

A partir du moment où on paie une bouteille et qu'on la goûte, il me semble normal d'avoir un avis sur son rapport qualité-prix. Et qu'on le dise si on trouve que ce rapport n'est pas favorable. Personnellement, pour reprendre ton exemple, je préfère de loin boire trois fois Bollinger Special Cuvée qu'une seule fois Dom Perignon. Et chaéque fois que je l'ai goûté, à l'aveugle ou pas, j'ai toujours préféré Bollinger Grande Année à Dom Perignon. Mais ce n'est qu'un avis parmi d'autres, ce n'est pas la vérité.

De plus, il ne faut pas avoir beaucoup de science pour se rendre compte que quand on produit 3 millions de bouteilles, le coût de revient ne peut bien entendu pas justifier un prix de vente aux alentours de 100 €.

Luc
#90

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Modérateurs: GildasPBAESMartinezCédric42120Vougeotjean-luc javauxstarbuck