Nous avons 1573 invités et 51 inscrits en ligne

Oxydation prématurée des Bourgognes blancs

  • Messages : 18288
  • Remerciements reçus 1941

mgtusi a répondu au sujet : Oxydation prématurée des Bourgognes blancs

Saintgraal41 écrit:

mgtusi écrit: Personnellement je n'achète plus de bourgogne blanc de la côte de Beaune au delà de 20 €.

Beaucoup trop risqué.


A ce prix là tu achètes plus grand chose alors..
Même les villages sont deja plus cher que 20 euros


Effectivement je n'achète plus grand chose en côte de Beaune blanc. Quelques bourgognes génériques, les saint aubin de Moingeon.
Sinon Chablis, côte chalonnaise ou maconnais.

Michel
#481

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 82341
  • Remerciements reçus 7881

oliv a répondu au sujet : Oxydation prématurée des Bourgognes blancs

Puligny-Montrachet
Les oxydations prématurées des vins blancs sont un poison qui ronge l’esprit des vignerons et sape la confiance de beaucoup de leurs clients. Comme beaucoup d'autres, le Domaine Leflaive a été montré du doigt mais il a décidé de prendre le taureau par les cornes.

www.bourgogneaujourd...
#482

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1704
  • Remerciements reçus 1483

leteckel a répondu au sujet : Oxydation prématurée des Bourgognes blancs

« Nous avons pleinement conscience que le domaine a pu avoir, comme beaucoup d'autres, ni plus ni moins, des problèmes d'oxydation prématurée ou d'évolution trop rapide de certains de ses vins blancs. Mais comme nous pensons que ne déguster que des vins jeunes, frais, parfois tranchants comme des rasoirs, c'est se couper de toute la beauté des arômes apportés par le temps, se couper de la nature vivante du vin, alors nous avons mis en place un véritable plan de bataille pour pouvoir commercialiser à l'avenir des vins vieux et pour garantir à nos clients qui paient cher nos bouteilles qu'ils ne pourront plus être déçus à l'avenir ; tout simplement parce qu'il est inacceptable d'être déçu par un vin du Domaine Leflaive ».

Et pour les clients qui achètent depuis 20 ans et qui ouvrent fébrilement et avec une appréhension certaine chacune de leur bouteille, qu'ont ils prévus de faire en cas d'oxydation prématurée ?
Je serais curieux de connaître la politique du Domaine...

ArnoulD avec un D comme Dusse
#483

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1068
  • Remerciements reçus 647

Blog a répondu au sujet : Oxydation prématurée des Bourgognes blancs

Un peu marrant tout ça. A ce niveau de prix peu de domaines communiquent sur la non qualité. Concernant les 20 000 bt et les 10 %, on les croit sur parole mais ça ressemble à une opération marketing. Sinon, m'en fous, j'en ai pas en cave ;-)

Laurent
#484

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1704
  • Remerciements reçus 1483

leteckel a répondu au sujet : Oxydation prématurée des Bourgognes blancs

Mouais, enfin, une bouteille sur 10 flinguée alors qu'elle n'a pas quittée la cave (sous doute irréprochable) du domaine, ça me parait déjà pas glorieux, alors si en plus, c'est sous estimé...(td)

ArnoulD avec un D comme Dusse
#485

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 3450
  • Remerciements reçus 716

agitateur a répondu au sujet : Oxydation prématurée des Bourgognes blancs

Blog écrit: Un peu marrant tout ça. A ce niveau de prix peu de domaines communiquent que la non qualité. Concernant les 20 000 bt et les 10 %, on les croit sur parole mais ça ressemble à une opération marketing. Sinon, m'en fous, j'en ai pas en cave ;-)


Il faut préciser la démarche technique, qui n'est peut être pas claire pour tout le monde, sur le procédé Eternam employé.

Sur chacune des bouteilles:
- le bouchon est enlevé, les poussières de liège aspirées.
- 1.5 ml est prélevé, et envoyé vers le verre d'un gentil dégustateur pour évaluer le "jus", et la blle sera gardée ou écartée.
- une remise à niveau est effectuée et un nouveau bouchon est mis en place. L'idée est de générer un apport oxygène quasi nul, alors que dans le cas d'un rebouchage traditionnel de vieux mill. effectué à la main et par les plus grand domaines jusqu'à y'a pas longtemps, cet apport constituait en qq sorte un vieillissement accéléré de plusieurs années, voir un ou 2 décennies.
- Ici, le rebouchage s'est fait avec du DIAM, sans doute du DIAM 30 mais je ne fais qu'une hypothèse, et donc un obturateur quasi imperméable à l'O2. Il aurait été plus simple de capsuler à vis dès le début ! Tout est fait pour que les blles reconditionnées soient en quelques sorte quasi figées dans le temps, à partir de la date de rebouchage.

10% de déchets, c'est beaucoup mais surtout peu, à la fois.
On peut supposer que certains mill. ont été plus affectés que d'autres par du déchet: un lot de bouchon plus faible, une mise moins qualitative, le début ou la fin de lot à la mise, un mill. délicat à l'évolution, etc...En ce sens, 10% c'est pas beaucoup, et celà signifie que les mill. à l'évolution douteuse de manière globale n'ont pas été spécifiquement écartées. ce qui a été écarté, c'est juste les 10% de bouteilles les plus fatiguées, sur chaque mill.

Pour ce qui est de la notion de marketing, j'irai plus loin vers l'aspect financier: il est avéré que les vieilles quilles reconditionnées dans les règles de l'art ont une plus value significative versus la même à l'état brut, la société qui pratique le procédé avance +20%. Les 10% de pertes en volumes de bouteilles seront vites oubliées par le comptable, et dans le cas présent la prestation et les coûts associés sont anecdotiques sur le prix final.
#486
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Krabb, FlavFirst

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1068
  • Remerciements reçus 647

Blog a répondu au sujet : Oxydation prématurée des Bourgognes blancs

OK, c'est ironique ce que tu dis :

Tout est fait pour que les blles reconditionnées soient en quelques sorte quasi figées dans le temps, à partir de la date de rebouchage.

C'est un peu décalé par rapport à la volonté du domaine d'offrir des vins qui vieillissent et offrent une complexité supplémentaire par rapport à l'acidité tranchante de leur jeunesse.
En gros ils ont décidé de prendre une photo à un instant T et d'arrêter les frais :-)

Laurent
#487

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 8
  • Remerciements reçus 6

Rimbe a répondu au sujet : Oxydation prématurée des Bourgognes blancs

leteckel écrit: « Nous avons pleinement conscience que le domaine a pu avoir, comme beaucoup d'autres, ni plus ni moins, des problèmes d'oxydation prématurée


"Ni plus ni moins", on rigole doucement sur la comm'!
#488

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 3236
  • Remerciements reçus 2362

starbuck a répondu au sujet : Oxydation prématurée des Bourgognes blancs

J'imagine que le domaine possédant désormais des bouteilles "garanties" va pouvoir en donner à tous les clients qui avaient fait part de bouteilles oxydées :whistle:

La communication du domaine est assez minimaliste. Ils auraient pu donner plus de détails ( % par millésime et par cuvées) .
A supposer que le 10% soit vrai ( les mauvaises langues dont je fais parti vont dire qu'ils ont plus facilement arrondi en dessous qu'au dessus) cela veut tout de même dire qu'il a du y avoir des cuvées sacrément impactées.
Finalement toute cette com est surtout là pour rassurer les nouveaux clients parce que la hausse vertigineuse des prix ainsi que le risque plus important qu'ailleurs d'avoir des bouteilles oxydées ont du faire jeter l'éponge à beaucoup de clients historiques.
Mais c'est vrai que quand c'est bon, c'est vraiment très bon dès le Bourgogne générique.

Sylvain
#489

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 8
  • Remerciements reçus 6

Rimbe a répondu au sujet : Oxydation prématurée des Bourgognes blancs

Pour certaines cuvees la vraie proportion se situe plutot a 30-40%... et il n'est pas encore dit que certains millesimes plus recents ne soient pas tout aussi impactes!

Des lors, cette operation parait surtout un coup de communication habile ainsi qu'une maniere d'ecouler leur stock historique de valeur a moindre perte financiere. Mais ca n'apporte pas grand chose a l'allocataire lambda qui se retrouve annee apres annee a arroser son bidet de BGO avarie...

Pas qu'une "solution" evidente se presente a moi, je le precise!
#490

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 82341
  • Remerciements reçus 7881

oliv a répondu au sujet : Oxydation prématurée des Bourgognes blancs

Es-tu allocataire du domaine ?

Ce n'est pas mon cas, je le précise, mais pour avoir croisés grâce à deux généreux amis assez régulièrement les vins du domaine, je ne peux confirmer les chiffres que tu annonces.
Ai-je été chanceux ?
#491

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 8
  • Remerciements reçus 6

Rimbe a répondu au sujet : Oxydation prématurée des Bourgognes blancs

Je ne le suis pas, mais sur la base de mes experiences recentes, je plains beaucoup les membres de ce club tres select.

Je pense vraiment ne pas exagerer le taux pour les millesimes allant de 1996 a 2005. Je le retrouve dans mon experience ainsi que dans l'experience de mes amis.

Avons-nous ete malchanceux? C'est egalement possible. Le taux est-il gonfle par notre deception? Ca se peut. Mais meme en tenant compte de ces facteurs, je maintiens avec force que 10% sous-evalue le probleme par au moins 2x sinon trois.
#492

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 82341
  • Remerciements reçus 7881

oliv a répondu au sujet : Oxydation prématurée des Bourgognes blancs

On verra si le passage au Diam chez Leflaive, chez Lafon (où j'ai eu bien plus de déconvenues) solutionnera le problème.

Car aux prix de sorties démentiels, en effet, la roulette russe est un sport qui fait très mal...
#493

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 82341
  • Remerciements reçus 7881

oliv a répondu au sujet : Oxydation prématurée des Bourgognes blancs

Étude
La taille du fût influence-t-elle la qualité de vieillissement du vin blanc ?

ives-technicalreview...
#494

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 354
  • Remerciements reçus 242

No Sport a répondu au sujet : Oxydation prématurée des Bourgognes blancs

oliv écrit: Étude
La taille du fût influence-t-elle la qualité de vieillissement du vin blanc ?
ives-technicalreview...


La taille influence-t-elle ou non ? .... question millénaire qui agite l’humanité depuis l'origine, ou presque....<

::out::
(désolé, c’est la veille du week-end de la semaine 6 de confinement, craquage :))
#495

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 18288
  • Remerciements reçus 1941

mgtusi a répondu au sujet : Oxydation prématurée des Bourgognes blancs

Je souhaite poser une question aux techniciens objectifs du forum (Agitateur) concernant l'oxydation prématurée.

La maturité des raisins de plus en plus importante (volontairement ou involontairement) pourrait-elle être un facteur d'oxydation prématurée ?

Michel
#496

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 3236
  • Remerciements reçus 2362

starbuck a répondu au sujet : Oxydation prématurée des Bourgognes blancs

Je ne suis pas un technicien objectif mais je constate par exemple que Thibault Morey n'est pas dans les premiers à couper et n'est pas touché par la prémox.
J'aurais tendance à répondre que le problème est ailleurs.
Leflaive et Chartron doivent avoir des pistes de recherches parce qu'ils ont une longue expérience en prémox.
A ce sujet il est d'ailleurs cocasse de lire sur la page des Burgundy Lovers comment les gens sont déjà heureux quand ils ouvrent une Leflaive qui n'est pas oxydée.
Pour ce domaine, plutôt que de se demander pourquoi il y a des bouteilles oxydées, il faudrait presque poser la question inverse: Qu'est-ce qui explique que certaines bouteilles soient bonnes zX

Sylvain
#497
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Delphinette

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 233
  • Remerciements reçus 50

Delphinette a répondu au sujet : Oxydation prématurée des Bourgognes blancs

On pourrait aussi se poser la question pourquoi certains domaines sont réputés pour ce problème alors que d'autres ne sont pas du tout touché et pas seulement en Bourgogne.
#498

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 594
  • Remerciements reçus 117

Jean-Michel Comme a répondu au sujet : Oxydation prématurée des Bourgognes blancs

Bonsoir,

Comme à chaque fois, une partie de l'explication se trouve dans l'observation de l'évolution viticole avant et après l'apparition de ce "problème".
Tout est une question de viticulture, ou plutôt d'évolution des pratiques viticoles depuis les années 90-2000.
On peut parler en premier lieu du développement exponentiel de l'effeuillage dans ces années-là.

JM
#499
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Delphinette

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 233
  • Remerciements reçus 50

Delphinette a répondu au sujet : Oxydation prématurée des Bourgognes blancs

Vous sous-entendez que ce phénomène d'oxydation est du au travail dans la vigne donc de la qualité du raisin, et que les anciennes générations n'étaient pas touchées par ce problème ?
Personnellement j'ai toujours pensé que ce problème était du soit a l'élevage, l'embouteillage ou au manque de souffre.
#500

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 282
  • Remerciements reçus 93

Michou a répondu au sujet : Oxydation prématurée des Bourgognes blancs

Un oenologue bourguignon me disait récemment qu'un des facteurs importants qui a joué pour l'apparition de l'oxydation prématurée était le pressurage. Selon lui, beaucoup de bourguignons pratiquent des pressurages très doux, à la champenoise m'a-t-il dit. Ce qui empêche l'extraction de composés qui sont censés protéger le vin.

Je retranscris ses propos mais j'avoue que le sujet m'intéresse. Si certains ont des infos plus précises à ce sujet, je suis preneur.

Podcast Le Bon Grain de l'Ivresse anchor.fm/le-bon-gra... - "Déjà qu'on vieillit, on ne va quand même pas grandir" Pierre Millot
#501

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 11782
  • Remerciements reçus 1778

jean-luc javaux a répondu au sujet : Oxydation prématurée des Bourgognes blancs

Vous sous-entendez que ce phénomène d'oxydation est du au travail dans la vigne donc de la qualité du raisin, et que les anciennes générations n'étaient pas touchées par ce problème ?

Il faut sans doute lire que c'est une des explications avancées, au problème de la premox, parmi d'autres.

jlj
#502

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 594
  • Remerciements reçus 117

Jean-Michel Comme a répondu au sujet : Oxydation prématurée des Bourgognes blancs

C'est "ma" lecture du phénomène. Tout vient de la vigne.
Ce n'est pas à proprement parler un problème de "qualité" de raisin mais de composition fine des raisins en "réaction" à l'effeuillage (entre autres).
Je mets des " " à tout cela.
L'hygiène au chai ainsi que les pratiques n'ont jamais été aussi abouties et rien n'y fait. Justement car le problème vient de la vigne.

Avant le milieu des années 90, les pratiques viticoles étaient très différentes. Un vent de "modernité" a soufflé sur beaucoup de vignobles. Ainsi, l'effeuillage s'est généralisé, les vendanges vertes se sont aussi fortement développées,... Et comme rien n'est totalement anodin, ces pratiques ont des conséquences bien plus larges et subtiles que l'objectif initial que l'on leur assigne. La composition fine des peaux est changée.
Ainsi, on voit apparaitre de nouveaux problèmes : oxydation des blancs, "brett" pour les rouges.
Il n'y a rien de révolutionnaire dans mes propos, car on a de telles constatations dans tous les secteurs d'activité. Par exemple, un médicament miracle qui s'avère avoir des effets indésirables voire dangereux quelles années après.

Ensuite, lorsqu'un vin est sur la tangente par les pratiques (à la vigne) dont je viens de parler, tous les autres paramètres peuvent influencer.
Ainsi, la porosité aléatoire d'un bouchon à l'autre, peut faire qu'une bouteille sera oxydée alors que sa copine ne le sera pas. Pourtant, le vin des deux bouteilles, s'est retrouvé au même moment dans la cuve de la tireuse de mise en bouteille; donc le vin des deux bouteilles était rigoureusement identique.

Tant que l'on ne regardera que les pratiques du chai pour des problèmes de déviances du vin, on ne résoudra pas le problème. La solution est à la vigne ; comme toujours...

Bonne soirée,

JM
#503
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: mgtusi, HERBEY 99, bertou, bibi64, LucB, Delphinette

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Modérateurs: GildasPBAESMartinezVougeotjean-luc javauxCédric42120starbuck