Nous avons 1931 invités et 74 inscrits en ligne

Oxydation prématurée des Bourgognes blancs

  • Messages : 557
  • Remerciements reçus 134

Réponse de Roger Soif sur le sujet Oxydation prématurée des Bourgognes blancs

Petite question.
On parle beaucoup d'oxydation prématurée.
Mais quelqu'un a défini à partir de quand le prématuré passait évolué, l'anormal à compréhensible sinon tolérable ?

1 an ? 5 ans ? 10 ans ?


Le caractère oxydé ne devrait pas passer au dessus de la complexité des arômes avant au moins 30 ans pour ce qui est est des plus grands Bourgogne, me semble-t-il.
Des vins des années '60 sont aujourd'hui splendides et ne sont pas affectés par ces aromes de noix. Et que dire des '55....
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: oliv, leteckel
11 Avr 2021 21:08 #751

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 3787
  • Remerciements reçus 1169

Réponse de agitateur sur le sujet Oxydation prématurée des Bourgognes blancs

Je n'ai rencontré que trois ou quatre cas sur les dix dernieres annees si j'exclue une caisse de 12 hauts de Smith Haut Laffites blanc 2010 qui était flinguée à hauteur de 40%.


Ca c'est un point intéressant ( si j'ose dire ...)
40%, 5 fioles sur la caisse je présume.

Ce n'est pas un accident ponctuel.
C'est hétérogène.

Il faut la conjonction de 2 choses: une matière première qui ne demande qu'à basculer du côté sombre, en étant proche du point de bascule de toute façon.
Et des éléments variables qui font basculer certaines fioles plus vite que d'autres ( mais ne rêvons pas, en pareil cas la fiole qui se tient à 5 ans rejoindra les autres qq années plus tard ).

Dans ton exemple, on a le cas "typique" du prémox qui enrage l'amateur. Parce qu'il y a des bonnes, des moins bonnes, des foutues.
Sauf amateur particulièrement maso, en général quand on a 100% d'échec sur une cuvée / domaine on s'en détourne assez vite. Mais comme l'amateur non maso ( le plus grand nombre ) l'est un peu quand même, du moins un certain nombre, il ne rechigne pas au goût de reviens-y quand le taux d'échec est à 10 ou 20%. Avec une acceptabilité inversement proportionnel au prix, en général.
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Olivier Mottard, leteckel
11 Avr 2021 21:17 #752

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 6117
  • Remerciements reçus 3756

Réponse de Frisette sur le sujet Oxydation prématurée des Bourgognes blancs

[...]
De mon expérience, un vin qui est susceptible d'etre en premox me semble y basculer plutôt apres un certain temps, je dirais environ au delà de 4-5 ans apres sa mise en bouteille sur base de mon vécu.

[...]


La question n'est pas celle du seuil de sensibilité mais de la période. A partir (ou jusqu'à quand) une déviance est du prémox et non du vieillissement classiquement admis et toléré pour un vin.
Flo (Florian) LPV Forez
11 Avr 2021 21:20 #753

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1714
  • Remerciements reçus 647

Réponse de rkrk sur le sujet Oxydation prématurée des Bourgognes blancs

Je pense que l'oxydation prématurée n'est pas une oxydation accélérée car cela ne serait pas bien grave : si un vin de cinq ans ressemblait à un vin de 20 ans qui avait bien vieilli ce serait peut-être même un avantage.

Pour moi un vin en premox a mal vieilli et ressemble, à dix ans, en couleur à un vin de trente ans avec souvent une aromatique sur la pomme acide (j'écris de mémoire - je les ai évités ce dernier temps) plutôt que sur les cèpes que j'associe aux vieux bourgogne et une acidité verte intense, et dissociée du corps, que je trouve différente du côté décharné que peuvent avoir certains vins vieux.

C'est pour cela que la période est secondaire car ce sont deux chemins différents.

Ralf (en sirotant des dernières gouttes d'un Corton-Charlemagne 2004, nullement oxydé)
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: oliv, Olivier Mottard, asoulier99, LLDA
11 Avr 2021 21:37 #754

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 6117
  • Remerciements reçus 3756

Réponse de Frisette sur le sujet Oxydation prématurée des Bourgognes blancs

Oui, enfin on se comprend, mais encore pas tout a fait. On reste dans le cadre du chardonnay bien élevé et bien valorisé bourguignon.
Un village de 8 ans déviant. Prémox ou évolution normale ? Même question à 15 ans.
Un 1er Cru de 10 ans déviant. Prémox ou évolution normale? Même question à 20 ans.
Idem pour les GC.

Vous allez me dire: ça dépend. Oui, mais ça dépend, ça dépasse, comme disait zezette. Ca dépend du millésime, de l'appellation, du Cru, du vigneron et de l'âge du capitaine.

Avant 5 ans, je pense qu'il n'y a pas de débat. Mais après ? C'est cela qu'il faut arriver à définir: différencier la période selon laquelle c'est intolérable, avec responsabilité directe ou indirecte pour le vigneron, et période après laquelle il est difficile d'évoquer une premox car on sera sur un vieillissement que l'on pourra qualifier de prévisible, et dont le retard de débouchage incombera cette fois au dégustateur.

Tout ceci pouvant amener à un biais d'ouverture précoce dans un but d'éviter le prémox, reléguant au second plan les éventuelles qualités d'un Cru pouvant bénéficier d'un surplus de maturation en cave, alors même que les bouteilles sont vendues au prix fort au motif que le vieillissement les bonifiera.
Flo (Florian) LPV Forez
11 Avr 2021 21:53 #755

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 622
  • Remerciements reçus 314

Réponse de Delphinette sur le sujet Oxydation prématurée des Bourgognes blancs

Sans tomber dans la paranoïa le discours de plus en plus entendu chez les vignerons de boire les vlns entre 3 et 10 ans même sur les 1er cru et peut-être une manière déguisé de se prémunir du premox.
They're BACK !!!!!!!!!
11 Avr 2021 22:21 #756

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 127
  • Remerciements reçus 118

Réponse de LEON213 sur le sujet Oxydation prématurée des Bourgognes blancs

Bonsoir à tous,
Je lis ce fil avec intérêt, bien que je ne boive que rarement de vieux Bourgognes blanc ( je suis du genre impatient ). La compétence technique de certains m'époustoufle quand le bon sens d'autres me rassure...mais ce n'est pas pour distribuer des bons points que je rédige ce post, mais parce que j'ai une question ( non liée au problème de prémox ) que la compétence des intervenants pourra peut-être éclairer.
Je tombe de temps en temps sur des bouteilles ( souvent de rouge ) mortes, plates, désagréables ( même si on peut sentir des traces de bon vin ), comme dissociées , sans qu'elles soient bouchonnées ( le goût de bouchon est très identifiable ) au milieu d'une série ( même carton ).
C'est rarissime, mais ça m'interroge . Les vignerons que je contacte n'ont pas d'explication claire à ce phénomène et l'attribuent à l'aléa statistique ( une sur 1000 ou 2000, pas grave ), on change la quille et on n'en parle plus.
Derniers exemples: la Boda 2017 de Sylvain Fadat: 2 bouteilles mortes ( millésime récent, donc pas de problème de garde a priori )
Château Volterra 2012.
Dans les deux cas, une bouteille ouverte immédiatement, provenant de la même expédition, pour vérifier...et aucun problème, les vins sont conformes à ce qu'ils doivent être.
Donc ma question est: qu'est-ce qui peut flinguer certaines bouteilles dans un lot homogène ?
Je laisse le soin aux modos de déplacer cette question là où elle s'épanouira le mieux...
Merci pour vos réponses
LEON213
11 Avr 2021 22:33 #757

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 20104
  • Remerciements reçus 1057

Réponse de enzo daviolo sur le sujet Oxydation prématurée des Bourgognes blancs

Si on cherche de la minéralité, faudra surtout pas la masquer avec autre chose, puisque ça se masque facilement.

Je suis désolé mais là je suis o-bli-gé d'ouvrir la boîte de Pandore (sinon je ne serais plus crédible au Domaine où j'ai interdit - je dis bien *interdit*) l'utilisation de ce terme, sans l'avoir préalablement défini. Alors, minéralité ? ::dance::


MERCI
:jump:

le nez ( mais si, un caillou ça peut sentir ! )

ah non pas toi! la matière organique dessus, oui bien sûr ou le frottement sur le caillou oui mais un caillou en tant que tel, j'ai un gros doute!
12 Avr 2021 11:02 #758

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 5865
  • Remerciements reçus 393

Réponse de Martinez sur le sujet Oxydation prématurée des Bourgognes blancs

Quand je vois des vins blancs qui n'ont pas le prestige du terroir tenir plus de 10/15 ans très facilement et quand je lis qu'un 1er cru en Bourgogne c'est 10 ans....

A lire certains témoignages, on a comme l'impression d'être devant le risque d'un discours purement commercial :

Des problèmes de tenu du vin dans le temps : Le vin est à boire vite.
Des problèmes de réchauffement climatique : les millésimes chauds sont ceux de gardent.

Y a peut-être un fond de vérité, voire plus, on en reviendra toujours au cas par cas face aux généralités mais il y a de quoi perdre des repères pour l'amateur.

Ce qui est profondément gênant quand même est que ça remettrai en question les CR traduisant la qualité unique de vins de 25/30 ans... et donc tout ce que peut apporter en termes de plus-value un long vieillissement.
Jmm
12 Avr 2021 11:20 #759

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 3787
  • Remerciements reçus 1169

Réponse de agitateur sur le sujet Oxydation prématurée des Bourgognes blancs

Quand je vois des vins blancs qui n'ont pas le prestige du terroir tenir plus de 10/15 ans très facilement
......
A lire certains témoignages, on a comme l'impression d'être devant le risque d'un discours purement commercial :


Je pense que le cœur du discours commercial ( mais aussi l'attendu d'une majorité d'acheteurs ) est là, mais le poserai ( ou répèterai ) différemment.
"On " imagine / croit / voudrait croire qu'une vile origine, c'est 5 ans maxi, un village 5 à 10, un 1er C 10 à 15 puis 20 ans pour un GC.
Cette perception savamment entretenue voudrait faire passer l'idée que l'hyper noblesse du terroir ultime ne prendra le dessus qu'au fil de longues années de patience, récompensant le tout aussi noble acheteur, appartenant dès lors à un club restreint de happy few.
La hiérarchie fait le prix ( elle fait celui du foncier de toute façon ), et le prix fait la garde supposée.
Il est donc courageux ( et disruptant ) de dire pour un producteur que son 1er ou GC sera top avant 10 ans.....
12 Avr 2021 19:23 #760

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 557
  • Remerciements reçus 134

Réponse de Roger Soif sur le sujet Oxydation prématurée des Bourgognes blancs

Je me dois de rendre justice ici au Domaine Leflaive....

J'avais signalé plus haut dans un poste que j'avais ouvert une bouteille de Puligny Clavoillon 2009 à Pâques, complètement oxydée, et que j'avais ensuite écrit par mail au Domaine Leflaive qui ne m'avait pas répondu.
Or, j'ai reçu ce mercredi un mail du Domaine Leflaive, s'excusant pour le retard, et me disant :
" Nous sommes navrés qu’une bouteille du Domaine ne vous ait pas donné satisfaction, je vois que vous nous écrivez de Belgique, il faudrait dans ce cas vous rapprocher de nos distributeurs en Belgique pour demander un éventuel échange. Vous trouverez leurs coordonnées sur notre site internet, dans la rubrique Distributeurs en bas de page.".

Le Domaine évoque donc un échange, merci à eux ! Le souci est évidemment que je n'ai pas acheté ma bouteille auprès d'un importateur officiel, mais auprès d'un caviste de confiance et de renom au Luxembourg...
Je leur ai répondu dans ce sens, avec copie de la facture. On verra....
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Olivier Mottard, Olivier_26
16 Avr 2021 11:06 #761

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Modérateurs: GildasPBAESMartinezVougeotjean-luc javauxCédric42120starbuck