Nous avons 1382 invités et 89 inscrits en ligne

Le vin carbure aux pesticides

  • Messages : 3611
  • Remerciements reçus 923

agitateur a répondu au sujet : Re: Le vin vendu en Europe carbure aux pesticides

Tout çà, c'est un peu comme le permis à points:

Deux cas possbles.

1) conducteur avec un permis "certifié" à 12 points. Pour de bonnes ou de mauvaises raisons.

2) conducteur avec moins de 12 points. Qu'il soit chauffard ou éventuellement plus responsable que certains à 12, pour certains.

(Vous l'aurez compris, me concernant, je suis certifié à moins de 12...:D )
#91

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 679
  • Remerciements reçus 0

didier michaud a répondu au sujet : Re: Le vin vendu en Europe carbure aux pesticides

François Dubernard écrivait:
>eh bien désolé de
> jeter un "pavé" dans la mare : mais quelques
> produits contenaient des proportions plus ou moins
> importantes de molécules de synthéses!

Il est clair que certains adjuvants non listés sur les étiquettes, dont on (y compris les organismes certificateurs) est dans l'impossibilité d'avoir le nom soi-disant parce qu'il y a secret de fabrication, peuvent très bien être douteux, c'est mon avis et je le partage.

Au hasard ce qui rallonge la sauce d'une formulation d'hydroxyde de cuivre bien connue, par exemple? ;)

A noter que c'est le fabriquant du produit qui déclare qu'il est utilisable en agriculture biologique, sous sa propre responsabilité, et il n'y a aucun contrôle, c'est à l'utilisateur de vérifier la composition...

Ecocert certifie quelque intrants, essentiellement au niveau des fertilisants, il me semble.

www.ecocert.com/Intr...

> V à tous, eh oui je suis aussi pollueur au guidon
> de ma vieille bécane.

V d'un guzziste B)-

Didier
#92

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 597
  • Remerciements reçus 124

Jean-Michel Comme a répondu au sujet : Re: Le vin vendu en Europe carbure aux pesticides

François Dubernard écrivait:
>
> De plus ce genre de labels commencent à me gonfler
> sérieusement! Si certains vigneron sont plus
> respectueux que certains bio ( je n'ai pas encore
> cette prétention quoique cela fait plusieurd
> années...),

Il faut expliquer...
Quand on fait quelque chose de bien on peut en être fier et en parler.

> Je vois de plus en plus de viti qui veulent passer
> en bio car les ventes de ces produits ont le vent
> en poupe. Tant mieux pour les agriculteurs
> labelisés Bio, tant mieux pour la nature qui ne
> s'en porte quand même pas plus mal, par contre
> pour le soi-disant déontologie Bio!

Le fait que des gens veuillent passer en bio sans avoir des grands cheveux et un refus de la "société de consommation" a l'air de vous déranger car ça ferait partie de la "déontologie bio".
Je pense au contraire que c'est plutôt bon signe pour le bio. Mais les clichés ont la vie dure !

>
> Je me fais polémique volontairement, alors que je
> travaille régulièrement avec des amis et collégues
> en Bio. Aucun d'eux ne tiennent de discours
> sentencieux envers les autres, et déplorent le
> discours de certains extrêmistes, qui finissent
> selon eux (je partage cet avis) par les
> décrédibiliser.
>
Je n'ai rien contre les agriculteurs "non-bios". Ce qui me fatigue, c'est de penser que l'on peut faire croire aux consommateurs des choses qui ne sont pas justes.
Un bio certifié ne met pas de produit de synthèse et est contrôlé pour cela. Un bio non-certifié fait ce qu'il veut sans avoir de compte à rendre.
Et un raisonné met des pesticides de synthèse quand il le souhaite.
Evidemment, il peut le marquer sur un cahier de traitement. Et alors, qui va lui demander ?
Quel est l'acte fondammental, l'utilisation du produit ou son inscription sur un beau cahier ,

Un peu plus haut, il était dit que les raisonnés ne travaillent plus comme il y a 20 ans. Heureusement! Mais plus personne en conventionnel ne travaille plus comme il y a 20 ans. Les choses ont changé. Ce n'est pas une gloire de mettre moins de produits qu'il y a 20 ans.
C'est comme si les vendeurs de voitures s'auto-congratulaient en comparant les consommations des véhicules actuels à celle d'il y a 20 ans.
#93

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 100
  • Remerciements reçus 0

François Dubernard a répondu au sujet : Re: Le vin vendu en Europe carbure aux pesticides

"Le fait que des gens veuillent passer en bio sans avoir des grands cheveux et un refus de la "société de consommation" a l'air de vous déranger car ça ferait partie de la "déontologie bio".
Je n'ai jamais dis cela!!! Ce qui me dérange, ce sont ceux qui froissent quelque peu la philosophie Bio : parler de label constamment, prétendre avoir "LA" vérité, descendre systématiquement tout ce qui n'est pas suivi de certification, laisser planer un gros doute quant à l'engagement de certains viticulteurs suivant des voies alternatives au Bio, utiliser le Bio à des fins UNIQUEMENT mercantiles ( et surtout sur ce dernier point, par vos travaux et résultats sur votre domaine et sur Pontet Canet, vous ne faites absolument pas parti de ces personnes vénales)

"Je pense au contraire que c'est plutôt bon signe pour le bio."
Là on est quand-même d'accord : le but du Bio, ainsi que ses alternatives, c'est quand même essayer de préserver au maximum notre planète.

"Je n'ai rien contre les agriculteurs "non-bios". Ce qui me fatigue, c'est de penser que l'on peut faire croire aux consommateurs des choses qui ne sont pas justes. "
Quelles choses ne sont pas justes?

"Un bio non-certifié fait ce qu'il veut sans avoir de compte à rendre."
"Quel est l'acte fondamental, l'utilisation du produit ou son inscription sur un beau cahier ,"
De manière générale, peut-être. Personnellement, de même qu'avec les autres viticulteurs avec qui je travaille, nous ne fonctionnons pas comme cela. Nous avons une volonté de faire au mieux pour notre planète, nos descendants, nos clients et bien sûr nous-même. Nous fonctionnant sur l'honnêteté intellectuelle, le respect de ce que nous essayons de mettre en place, et par ce biais nous avons une autodiscipline assez conséquente. Nous avons bien saisi notre Responsabilité face à notre impact sur la Nature!
La traçabilité de nos travaux ne vaut pas à vos yeux un label.
Tant mieux:P.
Plus sérieusement, même si ce serait un plus certain au niveau commercial, nous ne cherchons pas à mettre en place un label. Notre démarche est avant tout personnelle. Libre à chacun de venir voir nos domaines et de goûter nos vins. Certes tout le monde ne peut se déplacer et jouer à Saint Thomas.

"Les choses ont changé. Ce n'est pas une gloire de mettre moins de produits qu'il y a 20 ans. "
Exactement, il se passe la même chose avec le Bio et la limitation de plus en plus importante du cuivre, ou l'arrêt de l'utilisation de la roténone. Notre alternative au Bio va dans ce sens. Tout le monde peut se féliciter de cela quand même!
#94

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 881
  • Remerciements reçus 1

emmane777 a répondu au sujet : Re: Le vin vendu en Europe carbure aux pesticides

Juste une note sur le cuivre ; c'est un métal naturellement anti-bactérien (et fongicide) ; certains hôpitaux ont même récemment décider de refaire leur tuyauterie en cuivre. Il est bien probable que le cuivre nuise, en grandes quantités, à la terre, quand l'on sait que les bactéries favorisent l'assimilation de substances par la plante ( de même que certaines bactéries du corps humain favorisent la digestion de certaines substances) ; cela dit le cuivre n'est pas toxique pour l'homme, sauf à doses extra-ordinairement élevées, doses que l'on ne retrouve même pas chez les mangeurs de pilules au cuivre ( utilisées comme anti-acné) , mais dans des maladies génétiques rares.

Par ailleurs selon moi le bio est plus qu'une mode ; c'est un phénomène qui ne devrait pas s'arrêter de si tôt ; je ne serais pas étonné que la part de vins bio sur le marché soit de plus en plus importante dans les années à venir, comme celle des produits bio en général. Et le prix souvent plus élevé ne semble pas freiner l'explosion des ventes, ainsi que des produits proposés. ( après le bio c'est pas forcément "idyllique", mais c'est déjà un premier pas très rassurant, pour nos papilles comme pour la terre).

tout cela n'est que petite analyse personnelle ; ce n'est qu'un avis d'être humain lambda.
Merci à ceux qui auront pris la patience de me lire.

Emmanuel
#95

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 597
  • Remerciements reçus 124

Jean-Michel Comme a répondu au sujet : Re: Le vin vendu en Europe carbure aux pesticides

Très belles paroles...
Il faut dédramatiser le cas du cuivre. Je pense que l'on peut attendre dans la sérénité les nouvelles réglementations à venir en matière de cuivre. Il y a de quoi diminuer fortement son utilisation. Ce n'est pas simple, mais quand on veut...

Pour répondre à la question de mon collègue vigneron et presque voisin, François, il y a des choses qui ne sont pas justes. C'est de faire croire aux gens que l'on ne pollue pas ou que l'on ne pollue plus alors que ce n'est pas vrai. On joue sur l'ambiguïté du terme "raisonné".

Je ne mets plus de produits de synthèse et pourtant je n'ai pas l'impression que l'impact de ma viticulture est neutre sur l'environnement.
Non, ma viticulture n'est pas "durable", même si elle est bien plus vertueuse que beaucoup d'autres. Notre société n'est pas organisée dans ce sens.
On nous a appris à détruire avant même d'essayer de comprendre les choses. C'est tellement plus facile.

Alors que dire de l'agriculture qui ne s'interroge pas sur le devenir des produits de synthèse qu'elle balance à grand coup de pelle dans la nature.

Le principal (et souvent le seul) argument de la lutte raisonnée est de dire que l'on a supprimé ou plus généralement diminué les insecticides de synthèse grâce à la confusion sexuelle. La belle affaire ! La non-plus, on ne se demande pas ce que deviennent les litres d'hormones de synthèse dispersés dans la nature et que les voisins (dont je fais partie) respirent nuit et jour.
Donc, il ne faut pas faire croire aux gens que les produits agricoles issus de cette agriculture, même "raisonnée" ne contiennent pas de résidus de pesticides parce que ce n'est pas vrai.

Voilà, c'est tout pour ce soir...
#96

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 357
  • Remerciements reçus 0

Eric Monné a répondu au sujet : Re: Le vin vendu en Europe carbure aux pesticides

François,

Je ne met pas en doute ta sincérité ni ta volonté de bien faire. Seulement j'aime bien les concepts clairs parlant une langue qui peut être comprise par le plus grand nombre.

Cela fait de nombreuses pages que tu nous exposes ton concept. Qui n'est pas un label. Qui est basé sur la confiance sur l'honnêteté intellectuelle. C'est une démarche avant tout personnelle. Où chacun est Libre de venir voir vos domaines et de goûter vos vins. C'est très beau et généreux mais jusqu'ici, je suis incapable de savoir quelles sont les limites de votre travail. Quels produits vous utilisez, synthèse, herbicides, engrais chimiques, etc.

C'est un concept flou qui ne comprend ni garantie ni contrôle que vous faites bien ce que vous dites et qui de plus ne repose sur aucun cadre accessible au consommateur qui lui permettrait de comprendre les limites de votre concept.

J'ai fait le tour des "labels" existants et aucun n'est parfait. Cependant la certification bio est celui qui présente pour moi le moins d'inconvénients tout en étant opérationnel immédiatement. Un concept clair et simple, pas de pesticides de synthèse. Compréhensible par le plus grand nombre. Contrôlé sérieusement, donc offrant une garantie et une crédibilité réelle pour le consommateur.
#97

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 100
  • Remerciements reçus 0

François Dubernard a répondu au sujet : Re: Le vin vendu en Europe carbure aux pesticides

Cher Eric,
Je vais donc refaire une petite syhthèse :
Au niveau des produits phyto : limitation plus que conséquente des doses/ha de tous les produits, essayer de ne plus utiliser de produits de synthéses à actions systémiques, et écartons bien sûr les produits ( de synthéses ou non) les plus nocifs (toxicité et durée de vie). Pour les insecticides, nous écartons la lutte par confusions sexuelles ( même avis que Jean Michel Comme là dessus) et n'utilisons que des insecticdes à actions les plus ciblées possibles (obligations de traitement par décret préfectoral... pas marrant) et bien sûr les "théoriquement" moins toxiques possibles.
Au niveau du sols : pas de désherbages chimiques, et uniquement des apports d'engrais organiques, labours, assolements biennals, entretien et créations de nouvelles haies (biodiversité).
Au niveau du vin : limitation du soufre ( attention, je ne suis surtout pas un anti-soufre!!!!!!) lors de l'élevage.
Pour exemple, pour mes "Gargones" et "Portes de l'Am..." 2007, mises en bouteilles récemment, avec des élevages de plus de 18 mois en fûts neufs, les soufres totaux sont respectivement de 54mg/l et 44mg/l (certes c'est beaucoup plus que les vins de Didier Michaud, chapeau très bas pour le coup!!!!, même si ce n'est pas mon but essentiel de descendre beaucoup plus bas), sachant que pour le label Demeter (sauf erreur de ma part) il ne faut pas dépasser 60mg/l pour les rouges. Alors que la très grande majorité des autres vins rouges sont aux environs de 100 à 130mg/l (à vérifier quand-même...). Pour les oenologues du site, au travail...
Je ne peux pas donner le résultat de ma cuvée Classique 2007, elle est encore en fût! A noter que le soufre actif (celui qui permet la conservation du vin) est à un niveau identique à celui préconisé de manière ordinaire pour la conservation du vin en bouteille!

"J'ai fait le tour des "labels" existants et aucun n'est parfait. Cependant la certification bio est celui qui présente pour moi le moins d'inconvénients tout en étant opérationnel immédiatement"
Nos avis se rejoignent un peu : si tu te souviens, j'avais écris ce qui suit dans ma "Carte Blanche"[/u]
:
"A mon niveau je tends plus vers une lutte raisonnée extrême, ou comme diraient certains : un « bio » raisonné, une alternative à la charte bio actuelle en somme. Le bio, dans la forme, est obsolète, il faut le revoir, il y a encore trop de non sens agronomiques. Par contre sur le fond, il faudrait que tous les agriculteurs s’y penchent plus que sérieusement.[/b][/u]

J'espère que tu nous comprends mieux maintenant.
#98

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 330
  • Remerciements reçus 0

Bebertbis a répondu au sujet : Re: Le vin vendu en Europe carbure aux pesticides

................................... "Conventionnel" ...Demeter..............................................FNIVAB.. Nature&Progrès
Rouge............................... 160....................70........................................................100..................70
Blancs et rosés sec......... 210....................90.......................................................120..................90
Mousseux......................... 210....................60........................................................100..................60
Liquoreux..........................400...............200+10 par année de vieillissement ...250.........200+10 par année de vieillissement

Pour le SO², voilà le tableau comparatif des doses maxi en total mg/l.

Désolé le tableau n'est pas top, esthétiquement parlant, mais je ne sais pas comment insérer un tableau Excel...

"Pour les aveugles, on dit non-voyant, pour les sourds, non-entendant, et pour les cons, non-comprenant."
Guy Bedos
#99

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 100
  • Remerciements reçus 0

François Dubernard a répondu au sujet : Re: Le vin vendu en Europe carbure aux pesticides

Merci beaucoup Jean-Marc!!!!
#100

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 597
  • Remerciements reçus 124

Jean-Michel Comme a répondu au sujet : Re: Le vin vendu en Europe carbure aux pesticides

Je relance le débat histoire de faire durer le plaisir…
Est-ce qu'on gagne quelque chose en enchérissant ???

Au niveau des produits phyto :
limitation plus que conséquente des doses/ha de tous les produits,

La réduction des doses de pesticides est à manier avec une infinie précaution car c’est la meilleure façon d’engendrer des résistances au niveau des maladies. De plus, le traitement à des doses plus faibles que celles homologuées dédouane totalement le fabricant en cas de problème ; surtout s’il y a une traçabilité sans faille…

essayer de ne plus utiliser de produits de synthéses à actions systémiques,
Le mot « essayer » montre bien que les produits de systémiques ne sont pas écartés. Avec une certification bio, soit on y arrive, soit on perd la récolte ou soit on perd la certification (j’en sais quelque chose…)

et écartons bien sûr les produits ( de synthéses ou non) les plus nocifs (toxicité et durée de vie).
Il reste quand même des produits nocifs mais qui sont jugés un peu moins nocifs que les autres. Ce qui est vrai aujourd’hui en terme de « nocivité » risque de ne plus l’être demain. Rappelons-nous de l’amiante manipulée à pleine brassées par des pauvres gens…
Il me semble que celui qui a inventé le DDT a reçu le prix Nobel…

Pour les insecticides, nous écartons la lutte par confusions sexuelles ( même avis que Jean Michel Comme là dessus) et n'utilisons que des insecticdes à actions les plus ciblées possibles (obligations de traitement par décret préfectoral... pas marrant) et bien sûr les "théoriquement" moins toxiques possibles.
Je suis heureux de lire que vous n’utilisez pas la confusion sexuelle. Elle me fait penser à des apprentis sorciers qui jouent avec des outils qu’ils ne maîtrisent pas ; et qui en plus en sont fiers.

Au niveau du sols : pas de désherbages chimiques, et uniquement des apports d'engrais organiques, labours, assolements biennals, entretien et créations de nouvelles haies (biodiversité).
La différence avec vous c’est que je n’ai jamais pensé « cantonner » la « biodiversité » (je déteste ce mot) dans des haies en bordure de parcelle. La vie sauvage doit être partout, y compris dans les parcelles et sur les pieds de vignes. Avec un peu de bonne volonté, les choses finissent par marcher toutes seules. Il faut surtout supprimer totalement les pesticides et les choses se mettent dans l’ordre naturellement. Il faut apprendre à observer la nature pour la comprendre ou tenter de la comprendre. Après, tout devient plus simple.

Voilà, c’était ma contribution au débat pour aujourd’hui…
Mais j’écris tout cela avec le sourire et la sérénité. Il serait plus judicieux d’en parler autour d’un bon verre de vin. C’est quand même plus sympa !
#101

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 100
  • Remerciements reçus 0

François Dubernard a répondu au sujet : Re: Le vin vendu en Europe carbure aux pesticides

Jean-Michel COMME Pontet-Canet écrivait:
> Je relance le débat histoire de faire durer le
> plaisir…
> Est-ce qu'on gagne quelque chose en enchérissant
> ???

Un coup à boire au Domaine:)o(:P)
>
> Au niveau des produits phyto :
> limitation plus que conséquente des doses/ha de
> tous les produits,
> La réduction des doses de pesticides est à manier
> avec une infinie précaution car c’est la meilleure
> façon d’engendrer des résistances au niveau des
> maladies.

Je ne le savais pas, mais aucuns problèmes par chez nous pour l'instant. Au contraire, même!

De plus, le traitement à des doses plus
> faibles que celles homologuées dédouane totalement
> le fabricant en cas de problème ; surtout s’il y a
> une traçabilité sans faille…

Ce n'est pas un soucis pour nous nous assumons sans problème ceci.
>
> essayer de ne plus utiliser de produits de
> synthéses à actions systémiques,
> Le mot « essayer » montre bien que les produits de
> systémiques ne sont pas écartés. Avec une
> certification bio, soit on y arrive, soit on perd
> la récolte ou soit on perd la certification (j’en
> sais quelque chose…).

Et c'est tout à votre honneur! Cela n'a pas empêcher que ce millésime soit très joli!
>
> et écartons bien sûr les produits ( de synthéses
> ou non) les plus nocifs (toxicité et durée de
> vie).
> Il reste quand même des produits nocifs mais qui
> sont jugés un peu moins nocifs que les autres. Ce
> qui est vrai aujourd’hui en terme de « nocivité »
> risque de ne plus l’être demain. Rappelons-nous de
> l’amiante manipulée à pleine brassées par des
> pauvres gens…
> Il me semble que celui qui a inventé le DDT a reçu
> le prix Nobel…

Faut pas pousser non plus... dans le même registre, vous n'allez pas du Champs des Treilles au Médoc en vélo...8-)
>
> Pour les insecticides, nous écartons la lutte par
> confusions sexuelles ( même avis que Jean Michel
> Comme là dessus) et n'utilisons que des
> insecticdes à actions les plus ciblées possibles
> (obligations de traitement par décret
> préfectoral... pas marrant) et bien sûr les
> "théoriquement" moins toxiques possibles.
> Je suis heureux de lire que vous n’utilisez pas la
> confusion sexuelle. Elle me fait penser à des
> apprentis sorciers qui jouent avec des outils
> qu’ils ne maîtrisent pas ; et qui en plus en sont
> fiers.

>
> Au niveau du sols : pas de désherbages chimiques,
> et uniquement des apports d'engrais organiques,
> labours, assolements biennals, entretien et
> créations de nouvelles haies (biodiversité).
> La différence avec vous c’est que je n’ai jamais
> pensé « cantonner » la « biodiversité » (je
> déteste ce mot) dans des haies en bordure de
> parcelle.

Euh faut pas tout prendre au pied de la lettre! Là je parlais des haies, mais j'en ai autant (d'infos et de suivis) au niveau de la vigne, etc....

La vie sauvage doit être partout, y
> compris dans les parcelles et sur les pieds de
> vignes. Avec un peu de bonne volonté, les choses
> finissent par marcher toutes seules. Il faut
> surtout supprimer totalement les pesticides et les
> choses se mettent dans l’ordre naturellement. Il
> faut apprendre à observer la nature pour la
> comprendre ou tenter de la comprendre. Après, tout
> devient plus simple.

Enfin presque;)

>
>
> Voilà, c’était ma contribution au débat pour
> aujourd’hui…
> Mais j’écris tout cela avec le sourire et la
> sérénité. Il serait plus judicieux d’en parler
> autour d’un bon verre de vin. C’est quand même
> plus sympa !

Là on est 200% d'accord!
#102

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • milleret jean luc
  • Hors Ligne
  • Cet utilisateur est bloqué
  • Messages : 3980
  • Remerciements reçus 2

milleret jean luc a répondu au sujet : Re: Le vin vendu en Europe carbure aux pesticides

""La vie sauvage doit être partout, y
> compris dans les parcelles et sur les pieds de
> vignes. Avec un peu de bonne volonté, les choses
> finissent par marcher toutes seules""

Et il faut respecter les petits lapins qui viennent " grignoter " les jeunes plantations ....Comme me le signalait hier Gilles Berlioz , la myxomatose va se charger de réguler les colonies de ces petits rongeurs . Gilles a du replanter toute une partie de sa parcelle de Mondeuse , mais il a simplement protégé les jeunes plants .

Une belle journée hier dans les vignes avec mon ami P Barret ....en dehors d'un léger stress hydrique , toutes les parcelles de Gilles sont superbes . Quel plaisir de constater le remarquable travail de ses sols , des plants " sains " qui contrastent avec ceux des voisins ...des parcelles " bétonnées " mais également laminées par les déserbants .

Philippe a longuement évoqué son passage à Pontet Canet ...
: ..
#103

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 597
  • Remerciements reçus 124

Jean-Michel Comme a répondu au sujet : Re: Le vin vendu en Europe carbure aux pesticides

Et il faut respecter les petits lapins qui viennent " grignoter " les jeunes plantations ....

Je ne pense pas qu'il faille particulièrement protéger les lapins où les laisser faire.
Au contraire, il faut toujours se demander pourquoi les lapins viennent dans une parcelle. En inversant les rôles, on finit par en apprendre beaucoup plus sur le terroir et le couple cépage/terroir. De ce fait, en étant le "gestionnaire" du pied de vigne dans son terroir, on prend une part de responsabilité dans la destruction des plants par les lapins.
C'est aussi ça apprendre à lire la nature.
#104

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • milleret jean luc
  • Hors Ligne
  • Cet utilisateur est bloqué
  • Messages : 3980
  • Remerciements reçus 2

milleret jean luc a répondu au sujet : Re: Le vin vendu en Europe carbure aux pesticides

""Je ne pense pas qu'il faille particulièrement protéger les lapins où les laisser faire.
Au contraire, il faut toujours se demander pourquoi les lapins viennent dans une parcelle " """

Jean Michel ...je suppose que G Berlioz serait heureux de connaitre le pourquoi !! L'année passée , ce sont les sangliers qui se sont régalés avec ses raisins .. Pas " timbrés " ces petites bêtes , ellles ne vont pas chez les voisins qui massacrent leurs vignes >:D<

La parcelle incriminée '( lapins ) possède une superbe exposition ....une vue magnifique sur les massifs Alpins .
#105

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 786
  • Remerciements reçus 0

Iris a répondu au sujet : Re: Le vin vendu en Europe carbure aux pesticides

en effet, Jean Michel, si tu as des lumières à me donner sur - en dehors du fait, que j'aurais pu y penser avant de défricher des anciens terrasses à vigne au milieu des bois de chêne vert et châtaigniers et sans concurrence d'autres vignes dans les parages, grâce à la prime d'arrachage des années 80, cela m'aiderait peut-être, à mieux sauver mes récoltes:-)...
#106

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 597
  • Remerciements reçus 124

Jean-Michel Comme a répondu au sujet : Re: Le vin vendu en Europe carbure aux pesticides

C'est un peu compliqué d'en parler comme ça maintenant. Le sangliers et les lapins, c'est la même problèmatique.

A l'occasion, on pourra en parler.
#107

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 786
  • Remerciements reçus 0

Iris a répondu au sujet : Re: Le vin vendu en Europe carbure aux pesticides

#108

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 83276
  • Remerciements reçus 8863

oliv a répondu au sujet : Re: Le vin vendu en Europe carbure aux pesticides

Mystique du vin et pesticides systémiques
par Bernard Vaudour-Faguet

www.passerelleco.inf...
#109

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1935
  • Remerciements reçus 32

Hervé Bizeul a répondu au sujet : Re: Le vin vendu en Europe carbure aux pesticides

Je suis très intéressé aussi. Si je pouvais devenir "l'homme qui parle à l'oreille des sangliers", ça m'irait bien, Jean-Michel ;-)
#110

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1935
  • Remerciements reçus 32

Hervé Bizeul a répondu au sujet : Re: Le vin vendu en Europe carbure aux pesticides

Mystique du vin et pesticides systémiques
par Bernard Vaudour-Faguet


Rarement lu en un seul article autant de contre-vérités, d'affirmations gratuites, de déformations volontaire des chiffres et de l'histoire. Dieu préserve mes enfants d'une tel "professeur"...
#111

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 83276
  • Remerciements reçus 8863

oliv a répondu au sujet : Re: Le vin vendu en Europe carbure aux pesticides

Bordeaux
Moins de pesticides dans les vignes !

www.lefigaro.fr/envi...
#112

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 83276
  • Remerciements reçus 8863

oliv a répondu au sujet : Re: Le vin vendu en Europe carbure aux pesticides

Bio
Les produits bio vendus en Grande-Bretagne contiennent moins de pesticides que ceux vendus en France !

www.agriculture-envi...
#113

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 786
  • Remerciements reçus 0

Iris a répondu au sujet : Re: Le vin vendu en Europe carbure aux pesticides

et les Allemands font encore mieux (ou analysent plus mal?): pas de résidus de pesticides dans les dernières analyses officielles publiées ses jours-ci pour les produits bio vendu en Allemagne ---
#114

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1935
  • Remerciements reçus 32

Hervé Bizeul a répondu au sujet : Re: Le vin vendu en Europe carbure aux pesticides

6 % de fraudeurs, ça me semble conforme à ce que je vois dans le vignoble (certains ne se cachent même pas...)

94 % de gens qui tiennent leur parole, c'est, je trouve, très bien.

Ça m'étonnerait que l'on puisse descendre plus pas de toute façon, la nature humaine étant ce qu'elle est.
#115

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 357
  • Remerciements reçus 0

Eric Monné a répondu au sujet : Re: Le vin vendu en Europe carbure aux pesticides

6 % de fraudeurs, ça me semble conforme à ce que je vois dans le vignoble (certains ne se cachent même pas...)
94 % de gens qui tiennent leur parole, c'est, je trouve, très bien


Qualifier de fraudeurs les 6% de produits bio contenant des résidus me semble aller un peu vite en besogne.

D'abord il s'agit de produits et il peut très bien y avoir plusieurs produits d'un seul et même producteur.

Ensuite, et surtout, l'origine principale de la présence de résidus dans les produits bio n'est pas la fraude mais la contamination croisée venant de parcelles voisines traitées en conventionnel.

Tertio, l'article ne donne pas d'échelle quantitative par rapport aux résidus du conventionnel et compte tenu des modes de contaminations, la parcelle contaminée à quand même plus de chance d'avoir une concentration en résidus moindre que la parcelle directement traitée en conventionnel.
#116

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 26068
  • Remerciements reçus 917

Luc Javaux a répondu au sujet : Re: Le vin vendu en Europe carbure aux pesticides

Peut-être Eric, mais cet article me semble un peu moins optimiste...
On y lit que « sur 256 échantillons de produits biologiques, 203 échantillons ne présentent aucun résidu de pesticides. 45 échantillons sont positifs en dessous de la LMR et 8 échantillons sont positifs au-dessus des teneurs maximales autorisées. En tenant compte de l’ensemble des échantillons positifs, le taux de non conformité est de 20,7 % »

Je doute tout de même que les échantillons positifs au-dessus des teneurs maximales autorisées soient simplement liés à une contamination croisée venant de parcelles voisines...

Luc
#117

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 786
  • Remerciements reçus 0

Iris a répondu au sujet : Re: Le vin vendu en Europe carbure aux pesticides

d'accord avec toi, Luc - vu que l'analyse portait sur des produits végétaux bio en général (pas spécifié vin, si j'ai bien compris), et que ta source ne dit, pas, s'il s'agit que de produits français ou aussi des importations, un taux plus élevé ne m'étonnerait pas non plus. - on avait relevé le même problème en Allemagne, vu l'essor, qu'avaient pris les produits bio même dans les super-marché et discount, qui nécessitaient des approvisionnements qui dépassaient de loin "les petits producteurs bio de proximité" ... La rançonne du succès....
#118

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 357
  • Remerciements reçus 0

Eric Monné a répondu au sujet : Re: Le vin vendu en Europe carbure aux pesticides

Je doute tout de même que les échantillons positifs au-dessus des teneurs maximales autorisées soient simplement liés à une contamination croisée venant de parcelles voisines...

Peut être, mais de là à dire qu'il s'agit de fraudeurs.
#119

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 26068
  • Remerciements reçus 917

Luc Javaux a répondu au sujet : Re: Le vin vendu en Europe carbure aux pesticides

Et comment les appellerais-tu ?

Après les cyclistes dopés à l'insu de leur plein gré, certains vignerons bio seraient-ils atteints du même mal mystérieux ?

Luc
#120

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Modérateurs: GildasPBAESMartinezVougeotjean-luc javauxCédric42120starbuck