Nous avons 2171 invités et 66 inscrits en ligne

Au fait, c'est quoi un vin de terroir?

  • Messages : 6161
  • Remerciements reçus 9

Réponse de chinbourg sur le sujet Re: Au fait, c'est quoi un vin de terroir?

Hervé, voilà pourquoi j'avais quitté la discussion...trop facile de jeter l'anathème...

Par contre, bravo à toi pour le chemin déjà parcouru, c'est quand même joli les belles petites fleurs que tu as découvert dans tes vignes.(tu)

Laurent L
25 Mai 2009 19:13 #211

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1936
  • Remerciements reçus 60

Réponse de Hervé Bizeul sur le sujet Re: Au fait, c'est quoi un vin de terroir?

Je les vois depuis longtemps, cher Laurent ;-)

Et je ne jette aucun anathème.

Je dissocie juste croyance et science, sans jamais empêcher personne de croire à l'un ou de chercher à mettre en œuvre l'autre. Ce qui gène, c'est quand on veut se servir de du second pour justifier le premier. Ni plus, ni moins. Par exemple, j'adorerai passer quelques jours chez les Amish, parce que leur mode de vie m'intéresse, avec une certaine sagesse qu'il évoque en moi, qu'il soit ou non inspiré par un Dieu.

Ce qui est clair dans ton discours sur le potager des anciens, c'est que rien ne vaut le fumier pour avoir de beaux légumes, qu'on ne plante pas certaines plantes après certaines autres pour des raisons de fertilité et d'horizon, que certaines ne plaisent pas aux insectes et donc qu'on peut les utiliser. Ce bon sens là, je l'aime à la folie. Je coupe même mon thym en lune descendante, juste pour le plaisir de croire, pas pour celui de prouver que j'ai raison au nom d'un quelconque être supérieur...
25 Mai 2009 20:24 #212

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 5867
  • Remerciements reçus 400

Réponse de Martinez sur le sujet Re: Au fait, c'est quoi un vin de terroir?

' Marc, je m'étais promis de ne plus intervenir dans ce débat, mais tu pourras certainement m'expliquer pourquoi nos imbéciles d'aïeux jardiniers essayaient de respecter le calendrier lunaire pour planter dans les jardins. '

Attention :

Tu aurais dû dire : certains de nos imbéciles d'aïeux jardiniers.......car tous ne respectaient pas le calendrier lunaire et j'en connais très bien qui sans le respecter obtenaient des résultats extraordinaires.

Encore une fois, dans les croyances, il suffit de lancer l'idée pour que certains se l'approprient, la diffusent et en attendant, on parle très peu de ceux qui obtiennent des résultats sans adhérer à ces croyances.

Je parle de croyance car il est incroyable que ceux qui ne jurent que par le calendrier lunaire croient qu'on va les croire sans preuves.

Tous les tenants de calendrier lunaire ou de l'influence des astres ont de telles convictions, ont une telle force en eux, sont tellement nombreux que je ne comprends pas qu'ils ne se cotisent pas pour commander une étude sérieuse et indépendante afin de fournir des preuves au monde entier. Cela fait 30 ans que j'entends ces croyances et que j'attends ça.

'Ceci étant dit, je me permets de redire pour la nième fois, mais de façon plus concise ce qui me dérange fortement dans ce débat. C’est l’amalgame entre bio et bio-d. Le joyeux mélange entre science, ondes, énergie. '
Un amalgame à éviter, je suis entièrement d'accord. Pire, on en vient à parler plus de BioD que de bio finalement et c'est 'inquiétant'.

Jmm

Jmm
25 Mai 2009 20:29 #213

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 6161
  • Remerciements reçus 9

Réponse de chinbourg sur le sujet Re: Au fait, c'est quoi un vin de terroir?

Hervé, on y est, beaucoups des vignerons que je connais qui sont en Bio-d ne le sont pas au nom de je ne sais quelle croyance...
Ils sont en Bio-d par choix d'orientation de leur travail, tout simplement.
Pour eux, le vin n'est pas un produit alimentaire comme les autres, ils ne fabriquent pas le vin, ils accompagnent le millésime. Il y en a des favorable, des moins favorable...la nature quoi.

Laurent L
25 Mai 2009 20:36 #214

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 6161
  • Remerciements reçus 9

Réponse de chinbourg sur le sujet Re: Au fait, c'est quoi un vin de terroir?

JMM c'est risible, car même Hervé admet l'influence de la lune sur les cultures. ;)

Laurent L
25 Mai 2009 20:45 #215

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 26094
  • Remerciements reçus 948

Réponse de Luc Javaux sur le sujet Re: Au fait, c'est quoi un vin de terroir?

JMM c'est risible, car même Hervé admet l'influence de la lune sur les cultures.

Ah bon ? Où ?
Je ne pense pas que ce soit risible Laurent, pas du tout même...

Luc
25 Mai 2009 21:04 #216

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1936
  • Remerciements reçus 60

Réponse de Hervé Bizeul sur le sujet Re: Au fait, c'est quoi un vin de terroir?

Je n'admet rien. Je n'empêche pour autant personne d'y croire, c'est fort différent il me semble. Je récolte mon thym en lune vieille parce que ça me fait plaisir de penser qu'il y aura moins de sève (encore qu'il est en fleur et que ça me dit donc tout le contraire...). Je le fait sécher la tête en bas parce que la croyance m'amuse et que mon voisin y croit dur comme fer et m'a donné son "truc". Je ne fait pas le test aveugle de récolter lune vieille et lune nouvelle, parce que je me moque du résultat, et que c'est la croyance qui me plait, que j'accepte comme telle, comme un rite qui me rattache à un monde mystérieux qui me fait rêver, car j'aimerai parfois croire qu'il existe, comme je le croyais enfant, comme les fées, sans pour autant les invoquer pour orienter le goût de mon vin.

Par ailleurs, Laurent, ton truc de bio-d qui croient pas en Steiner mais font tout comme il dit, là, c'est encore plus difficile à croire. C'est comme aller à la messe sans croire en Dieu. Mais oui, tu as raison, beaucoup de vignerons se revendiquent en biod sans même avoir lu un écrit de Steiner ou avoir mis les pieds dans une école Steiner (un truc fort intéressant, au passage). Ca ne s'appelle pas de la bio-d, alors, ou bien c'est une branche à créer et à définir. Mais c'est pratique, ça évite de devoir mettre en pratique tout ce qui est difficile aujourd'hui dans les écrit du maître, comme la biodiversité, la rotation des cultures, les animaux indispensables à la fabrication du compost maison, l'autarcie pour respecter le "lieu" et respecter les différences et l'adaptation. Par définition, la biodynamie ne peut que se pratiquer sur une exploitation importante, en polyculture, sur des dizaines d'hectares, dont certains en repos. Mais ça, personne ne le dit quand on a des vignes de 30 ares perdues au milieu de 300 ha en tout chimique, sans une haie ni un arbre à perte de vue... Et qu'on achète ses "préparations" ou ses "compost" sur internet. Trop fatiguant de trouver une corne, sans doute... Mais le consommateur, qu'en sait-il, de tout ça ?

Chacun croit et fait ce qu'il veut. Mais nul besoin de dire que ça marche ou pas en invoquant la science, ni laisser penser que l'on est les seuls gardien du "terroir", thème du débat, je me permet de le rappeler.
25 Mai 2009 21:15 #217

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 6161
  • Remerciements reçus 9

Réponse de chinbourg sur le sujet Re: Au fait, c'est quoi un vin de terroir?

Luc mince, moi qui pensais qu'Hervé semait ses carottes en jour "racine", je suis déçu...

Il nous dit quand même que par observation il coupe son thym à certains moment, les jardiniers du coin ne font rien d'autre, à force d'observation ils savent à quel moment planter, récolter, intervenir, pour favoriser au miex les actions, tout simplement.
Pourquoi ne pourrait on transposer ces observations à la vigne.

Luc, il va falloir te mettre au jardinage, ton épouse va être charmée d'avoir un petit potager devant chez elle. ;)

Laurent L
25 Mai 2009 21:18 #218

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 5867
  • Remerciements reçus 400

Réponse de Martinez sur le sujet Re: Au fait, c'est quoi un vin de terroir?

'Il nous dit quand même que par observation il coupe son thym à certains moment'

Par la force des choses, pour couper, il faut bien un moment où il faut passer à l'acte.

Moi, je ne comprends pas ça, je comprends qu'il met ses souliers au pied du sapin parce qu'il aime l'idée, l'image et les souvenirs qui vont avec, qu'un papa noël va descendre par la cheminée.

Jmm

Jmm
25 Mai 2009 22:33 #219

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 6161
  • Remerciements reçus 9

Réponse de chinbourg sur le sujet Re: Au fait, c'est quoi un vin de terroir?

Pourquoi le fait que ce moment, soit un moment choisi te dérange tant?

Laurent L
25 Mai 2009 22:40 #220

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 5867
  • Remerciements reçus 400

Réponse de Martinez sur le sujet Re: Au fait, c'est quoi un vin de terroir?

Mais justement, ce n'est plus un moment choisi, c'est un moment subi, dicté.............(:P) mais pour Hervé, dicté par une bonne raison poétique car tout en conscience et avec lucidité et sans dire que c'est forcément mieux. C'est comme ça pour lui et il ne va pas écrire un livre sur la façon de bien récolter le thym.

Jmm

Jmm
25 Mai 2009 22:57 #221

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 6161
  • Remerciements reçus 9

Réponse de chinbourg sur le sujet Re: Au fait, c'est quoi un vin de terroir?

JMM,
Il faut savoir une fois tu dis qu'il ne faut pas de moment choisi, puis auparavant tu dis qu'il faut bien un moment...

Laurent L
26 Mai 2009 08:33 #222

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 786
  • Remerciements reçus 0

Réponse de Iris sur le sujet Re: Au fait, c'est quoi un vin de terroir?

Au fait, vous ne croyez pas, que vous êtes un peu loin de la question: qu'est-ce que c'est, un vin de terroir avec vos exégèses de la façon de couper le thym d' Hervé Bizeul?

Je comprends bien, que Hervé s'est payé une semaine verte," voilà, mes petites plantes dans ma vigne, je ne suis pas un méchant producteur de terre morte", pour se défouler du débat de la semaine dernière ici et montrer, à quel vitesse on peut se créer l'image d'un bon et doux successeur de nos aïeux, mais de là, grâce à en faire un débat sérieux sur la façon de couper le thym où planter ses tomates sur un forum sur le vin....
26 Mai 2009 13:28 #223

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Guest
  • Portrait de Guest
  • Visiteur
  • Invité

Réponse de Guest sur le sujet Re: Au fait, c'est quoi un vin de terroir?

:)
26 Mai 2009 13:45 #224

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 6161
  • Remerciements reçus 9

Réponse de chinbourg sur le sujet Re: Au fait, c'est quoi un vin de terroir?

Ben oui Iris, mais à force de stigmatiser, on est obligé de s'expliquer point par point, de plus en plus en détail, jusqu'à la dérive...

Bon allez, pour moi, c'est un vin qui le respecte.

Laurent L
26 Mai 2009 14:21 #225

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 762
  • Remerciements reçus 0

Réponse de lanèfle sur le sujet Re: Au fait, c'est quoi un vin de terroir?

Bonjour Laurent,

Pourquoi vouloir quitter le débat ? Personne ne jette l'anathème. Pas moi en tout cas. Parce que si des gens veulent jardiner avec la lune, si Hervé coupe son thym à la lune descendante, pourquoi pas ? Non seulement cela ne peut faire aucun mal, mais je trouve moi aussi, que cela à un aspect "transmis par les anciens" que je trouve, pour ma part, très "romantique" et respectable. Ne serait-ce que parce qu'on reproduit des gestes millénaires. Quand j'ai commencé mon potager, j'ai jardiné avec la lune, les jours racines, feuilles... C'était très contraignant, parce qu'il fallait aussi tenir compte de mon emploi du temps, du climat... Donc je me suis interrogé. j'ai essayé de comprendre ces histoires de jours racines et je me suis rendu compte que c'était de la fumisterie et que la température du sol et le climat étaient beaucoup plus importants pour avoir de beaux haricots que la position de la lune dans un signe zodiacal de feu ou de terre. Depuis, la lune, je m'en tape, je cultive en 100 % bio et j'ai de très beaux haricots. Merci bien. Et bon, désolé, je vais encore être d'accord avec l'homme de Vingrau, mais être bio, c'est un tout. C'est même écrit dans les manuels. Pour que le bio marche, il faut des plantes saines, un écosystème équilibré, des haies.... Et écologiquement et du point de vue agricultural, le maintien de cet écosystème dans sa richesse est plus important que d'utiliser de temps en temps un intrant de synthèse. Je "pardonne" volontiers à hervé "son bidon de temps en temps" qu'on lui reproche (enfin certains...) s'il applique ne serait-ce que la moitié de ce qu'il raconte ici ou sur son blog (pas encore été voir jusque là).

La lune.... bon je vais tenter d'éviter un trop long hors sujet (désolé Iris) mais... Pour nos lointains ancêtres du néolithique (les inventeurs de l'agriculture, pas très écolo d'ailleurs, puisque les danubiens p.e. pratiquaient la culture sur brûlis, pas très durable et ont défriché des ha de forêt, modifiant de façon définitive nos paysages, pour une population pas très dense en fait), la lune était l'astre qui permettait, grâce à son cycle régulier, de mesurer facilement le temps et d'établir un calendrier. D'où des expressions du genre à la première lune descendante après tel ou tel événement. C'était une mesure de temps qui permettait p.e. de semer après les dernières gelées. Ce découpage temporel a eu des répercutions sur le sacré, l'imaginaire (la lune était une déesse quand même, plus maintenant). Au fil du temps, on s'est mis à appliquer certains préceptes traditionnels qui relevaient plus de la croyance, du sacré que du calendrier proprement dit. Le "bon sens" paysan est fait de très bonnes choses, qui marchent, qui ont une explication scientifique, mais aussi de traditions, de résistance à la marche du temps et de principes appliqués "parce c'est comme ça" qu'ils marchent ou pas.
Mais ici aussi attention. Si la croyance en l'effet de l'ascendance ou de la phase lunaire est traditionnelle de la nuit des temps de nos ancêtres les Gaulois, l'histoire des jours racines, fruits, feuilles date de 1924 et de Rudolf Steiner. Depuis, les calendriers ont été précisé par les "recherches" de Maria Thun. Ici, on entre dans l'ésotérisme bobo avant la lettre, du new-age pur jus, rien avoir avec le bon sens paysan. Il s'agit d'observer le passage de la lune devant les 12 constellations du zodiaque. Certaines sont des constellations de terre (taureau p.e.) favorables aux racines Et ainsi de suite constellations d'air : les fleurs, d'eau les feuilles (en poisson verseau...), feu les fruits (bélier p.e). c'est de l'astrologie sortie en droite ligne des théories sur l'éther de Steiner. n'allez pas insulter nos ancêtres.

Idem d'ailleurs avec la corne de bouse, la peau de mulot brûlée et je ne sais plus quoi dans une vessie de cerf ainsi que la dynamisation : pas de bon sens populaire dans ça. Invention de Steiner, dont il n'a jamais donné d'explication. Steiner voyait la recherche ainsi : il réfléchissait, des idées lui venaient et elles étaient bonnes et applicables parce que voilà et point.

Quant à l'effet de la lune.... tout court... ben il n'est pas gravitationnel (l'effet gravitationnel d'un vigneron est plus important sur une vigne que celui de la lune ou de la lune plus le soleil parce que la force de gravitation est proportionnelle au produit des masses et inversement proportionnel au carré de la distance), il n'est pas lumineux, alors il est quoi ? macro mini particulaire ? la matière noire, les bozons ? Aaaaahhhh on ne sait pas encore tout !

Ce qui marche dans la biodynamie, c'est le bio plus que la dynamie (la biodynamie suit beaucoup des principes bio avec en plus le tralala des étoiles, de la lune et de l'homéopathie). Quasi aucune étude sérieuse, validée et publiée n'a été faite. Mais les rares qui existent montrent en effet un vrai effet sur le sol la matière végétale produite etc de la biodynamie et du bio par rapport au conventionnel (de chez conventionnel, pas du raisonné ou du raisonné extrême, la comparaison n'a pas été faite je pense). Aucune différence entre bio et bioD.

Le rapport entre la lune, des tomates et des haricots et ce débat ? Primordial. relisez le thread. On se demande ce qu'est un vin de terroir. Puis ce qu'est un terroir. Très vite, on en arrive à dire qu'il n'y a pas de terroir si celui-ci n'est pas "vivant" (lisez : traité avec suffisamment peu d'intrants pour maintenir un équilibre naturel des sols, cad, des cycles de l'azote, du phosphore, du carbone etc... équilibrés grâce à la présence d'une microflore et d'une microfaune actives). Ensuite, très vite, on essaie de donner l'impression que cette "naturalité" du sol (Ségolène, sort de mon corps) n'existe que si on est en biodynamie. Parce que c'est de ça qu'il s'agit. Exit le raisonné, le bio, même si ce n'est pas dit explicitement, ils ne sont pas prêts, ils n'ont pas reçu l'éther.

Et on voudrait nous faire croire que des gens comme Hervé Bizeul n'ont pas le mojo (mmmh I've got the mojo too, i'm your hoochie coochie man) et donc qu'ils n'ont rien compris et que donc leur terroir ne s'exprime pas comme il devrait s'exprimer.Il me semble donc important d'apporter un avis différent.

Oui, je pense que le fait de conduire sa vigne le plus naturellement possible lui permet d'exprimer des qualités autres. Qu'on appelle cela l'expression du terroir est plus subtil je pense. Mais il n'est pas nécessaire de suivre le Nicolas Jolysme à la lettre pour ça. La démarche de gens comme Hervé Bizeul n'est pas moins respectable et écolo que celle des biodynamistes. Ce qui ne veut pas dire que celle des biodynamistes n'est pas respectable, loin s'en faut. Pas d'anathème pour moi. Mais par contre, pas question de leur laisser le monopole du vin de terroir ni celui du bon sens paysan. C'est une contre-vérité.

Et tout ceci étant dit dans le plus pur respect de ceux de "l'autre camp" 8-).

Marc


Nous n’avons plus de grand homme mais des petits qui grenouillent et sautillent de droite et de gauche
avec une sérénité dans l’incompétence qui force le respect. Desproges
Le blog du rustre
27 Mai 2009 11:29 #226

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1354
  • Remerciements reçus 1

Réponse de LaurentM sur le sujet Re: Au fait, c'est quoi un vin de terroir?

lanèfle écrivait:
Quasi
> aucune étude sérieuse, validée et publiée n'a été
> faite. Mais les rares qui existent montrent en
> effet un vrai effet sur le sol la matière végétale
> produite etc de la biodynamie et du bio par
> rapport au conventionnel (de chez conventionnel,
> pas du raisonné ou du raisonné extrême, la
> comparaison n'a pas été faite je pense). Aucune
> différence entre bio et bioD.

Tu as les références de ces études, cela m'intéresse

merci

Laurent - Caviste
Mes blogs Vinature et
BrutdeCrayon
27 Mai 2009 11:33 #227

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 26094
  • Remerciements reçus 948

Réponse de Luc Javaux sur le sujet Re: Au fait, c'est quoi un vin de terroir?

Marc,

Voilà un superbe texte auquel j'adhère de la première à la dernière ligne. Bravo !

Luc
27 Mai 2009 11:39 #228

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 20120
  • Remerciements reçus 1133

Réponse de enzo daviolo sur le sujet Re: Au fait, c'est quoi un vin de terroir?

Sincèrement Lanèfle, merci de recadrer le débat, très interessant au demeurant, de donner un avis mesuré et cohérent d'un partisan du bio et de bien scinder ce qui relève de la conception d'un mode de culture, de ce qui relève de la croyance qui comme toute croyance, fait du prosélytisme, dont les motivations ne sont pas toute dénuées d'intérêts financiers.
27 Mai 2009 11:50 #229

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 786
  • Remerciements reçus 0

Réponse de Iris sur le sujet Re: Au fait, c'est quoi un vin de terroir?

Marc (lanefle): c'est vrai, j'oublie parfois, que tout le monde ne suit pas toute les discussions en route ici. J'avais suivi les dernières semaines la discussion sur l'effet de la lune ici et sur la science et l'obscurantisme ici , ainsi que sur biodynamie, croyance et rationalisme ici , donc parfois, je m'impatiente - mais tout bon élève de Steiner me dirait, que c'est un tout et que cela ne fait pas du mal, de le redynamiser en tournant le tout dans ou contre le sens d'une montre une n-nième fois:-).
27 Mai 2009 11:53 #230

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 762
  • Remerciements reçus 0

Réponse de lanèfle sur le sujet Re: Au fait, c'est quoi un vin de terroir?

Salut laurent,

Carpenter-Boggs, Lynne, A.C. Kennedy, and J.P. Reganold. 2000. Organic and biodynamic management: effects on soil biology. Soil Science Society of America Journal 64(5) (Sept/Oct): 1651-1659.

Un autre article de Mäder et al (2002) : Science 31 May 2002:
Vol. 296. no. 5573, pp. 1694 - 1697
Soil Fertility and Biodiversity in Organic Farming

Montre des effets légers de la BIOD par rapport au bio. Il a été critiqué, surtout qu'une partie des résultats n'a pas été publié sur papier. Certains de ces résultats (disponibles en ligne, c'est l'objet d'un des liens dans un de mes messages précédents) montrent quand même un clivage conventionnel/bio.

Ceci dit : ce sont des résultats scientifiques, donc susceptibles de critique, de discussion, de révision, eux.(:D

LaurentM écrivait:
> lanèfle écrivait:
>
>
> Quasi
> > aucune étude sérieuse, validée et publiée n'a
> été
> > faite. Mais les rares qui existent montrent en
> > effet un vrai effet sur le sol la matière
> végétale
> > produite etc de la biodynamie et du bio par
> > rapport au conventionnel (de chez
> conventionnel,
> > pas du raisonné ou du raisonné extrême, la
> > comparaison n'a pas été faite je pense). Aucune
> > différence entre bio et bioD.
>
> Tu as les références de ces études, cela
> m'intéresse
>
> merci


Nous n’avons plus de grand homme mais des petits qui grenouillent et sautillent de droite et de gauche
avec une sérénité dans l’incompétence qui force le respect. Desproges
Le blog du rustre
27 Mai 2009 12:05 #231

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1354
  • Remerciements reçus 1

Réponse de LaurentM sur le sujet Re: Au fait, c'est quoi un vin de terroir?

lanèfle écrivait:
> Salut laurent,
>
> Carpenter-Boggs, Lynne, A.C. Kennedy, and J.P.
> Reganold. 2000. Organic and biodynamic management:
> effects on soil biology. Soil Science Society of
> America Journal 64(5) (Sept/Oct): 1651-1659.
>
> Un autre article de Mäder et al (2002) : Science
> 31 May 2002:
> Vol. 296. no. 5573, pp. 1694 - 1697
> Soil Fertility and Biodiversity in Organic Farming
>
>
> Montre des effets légers de la BIOD par rapport au
> bio. Il a été critiqué, surtout qu'une partie des
> résultats n'a pas été publié sur papier. Certains
> de ces résultats (disponibles en ligne, c'est
> l'objet d'un des liens dans un de mes messages
> précédents) montrent quand même un clivage
> conventionnel/bio.
>
> Ceci dit : ce sont des résultats scientifiques,
> donc susceptibles de critique, de discussion, de
> révision, eux.(:D
>
>
>
> LaurentM écrivait:
>
>
> > lanèfle écrivait:
> >
>
>
> >
> > Quasi
> > > aucune étude sérieuse, validée et publiée n'a
> > été
> > > faite. Mais les rares qui existent montrent
> en
> > > effet un vrai effet sur le sol la matière
> > végétale
> > > produite etc de la biodynamie et du bio par
> > > rapport au conventionnel (de chez
> > conventionnel,
> > > pas du raisonné ou du raisonné extrême, la
> > > comparaison n'a pas été faite je pense).
> Aucune
> > > différence entre bio et bioD.
> >
> > Tu as les références de ces études, cela
> > m'intéresse
> >
> > merci

merci Marc, je connais un peu les publications scientifiques pour en apprécier aussi les limites de crédébilité;)
ne jamais lire les conclusions, toujours lire la méthode ...

Laurent - Caviste
Mes blogs Vinature et
BrutdeCrayon
27 Mai 2009 12:15 #232

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 5867
  • Remerciements reçus 400

Réponse de Martinez sur le sujet Re: Au fait, c'est quoi un vin de terroir?

J'y adhère aussi à 100 % (tu)

Jmm

Jmm
27 Mai 2009 12:16 #233

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1354
  • Remerciements reçus 1

Réponse de LaurentM sur le sujet Re: Au fait, c'est quoi un vin de terroir?

Martinez écrivait:
> J'y adhère aussi à 100 % (tu)
>
> Jmm

C'est quand je vois que tout le monde est de mon avis que je me demande si je n'ai pas tort ...;)

Laurent - Caviste
Mes blogs Vinature et
BrutdeCrayon
27 Mai 2009 12:17 #234

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 762
  • Remerciements reçus 0

Réponse de lanèfle sur le sujet Re: Au fait, c'est quoi un vin de terroir?

Iris,

je ne suis pas toutes les discussions de LPV, mais beaucoup. j'ai suivi les discussions sur la lune etc... C'est vrai que les arguments sont redondants.

Ce qui n'empêche pas de redire les choses autrement. Disons de taper sur le clou.

La preuve, c'est qu'il me semble qu'on confond toujours bio, biod.... Et c'est vrai que les positions des uns et des autres ne bougent guère.

Cependant, je pense que la controverse est utile, ne serait-ce que pour le gars qui tape vin biodynamique sur google... c'est tellement facile d'écouter le discours enjôleur de certains "marchands de vins" (je ne vise personne ici sur LPV, mais de gens rencontrés au cours de salon et foires) BIOD. A les entendre, ils sont les seuls à détenir la vérité, à respecter le terroir.

Un peu mon neveu que c'est séduisant. Nous voilà dans une époque où le retour au naturel fait recette. Le produit du terroir, proche du sol à la cotte. Il est loin le temps où quand on disait d'un vin qu'il terroitait ce n'était pas tout à son avantage. Et malheur au vin qui n'est que variétal ou pire au vin putassier (cad qui donne du plaisir qu'on en a honte:D) !

Non, l'occidental qui croit que son carré de pelouse avec une clôture en béton c'est la campagne, il veut du naturel, du sol qui nous a vu naître, du terroir civilisationnel. L'amateur de vin croule sous la minéralité, les cuvées silex et amphibolite. Le gabbro dispute la vedette au granit à deux micas en Muscadet.

Le vin, ca devient le terroir et puis le terroir ca n'est plus que le sol, vivant évidemment, comme le vin et puis le sous-sol, la bonne vieille roche mère. Alors évidemment, quand on saupoudre le tout de vibrationnel, de géo-biologie qui ne dit pas son nom et de mémoire de l'eau, le chaland, on l'attire, on le subjugue, on l'étreint... et on lui vend une bouteille de sauvignon de Quincy ou de Reuilly à 26 €, mais pas de doute hein, le terroir et la nature sont là, dans la bouteille, mieux tapis que la vérité elle-même. Et ne croyez pas que j'ergote, fustige gratos : ce discours là, je l'ai entendu pile poil d'une caviste lors d'une foire "jardin naturel".

Le discours biodynamiste colle bien à l'air du temps, au minéralisme, à la quasi divinisation du terroir ou même du vin. je trouve qu'on ne dira jamais assez qu'on peut s'arrêter, réfléchir et se poser des questions.

Mais je le répète... je ne descends pas la bio-dynamie en flammes. Le gars qui fait ça parce qu'il y croit, que c'est sa voie. Et qui sort de bons vins, pas plus chers que d'autres vins de la même qualité, comment le blâmer ? et même celui qui s'en sert comme argument commercial... mais bon sang comment un amateur qui n'est pas dans les vignes et dont ce n'est pas le gagne pain pourrait-il le blâmer ?

Et Laurent(M), je ne prétends pas avoir raison ou tort, je donne un avis plus ou moins argumenté. Un jour, peut-être, des résultats scientifiques, reproductibles, critiquables, analysables, discutables montreront que oui, les plantes sont influencées par la lune, oui "la minéralité" peut-être mesurée dans le vin et est influencée par le type de roche et le mode de culture, que oui la dynamisation a un effet. et ce jour là j'espère avoir l'honnêteté de dire "et ben je m'a gouré". En attendant, je continuerai à douter.

Bon appétit.


Nous n’avons plus de grand homme mais des petits qui grenouillent et sautillent de droite et de gauche
avec une sérénité dans l’incompétence qui force le respect. Desproges
Le blog du rustre
27 Mai 2009 12:35 #235

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 762
  • Remerciements reçus 0

Réponse de lanèfle sur le sujet Re: Au fait, c'est quoi un vin de terroir?

Je m'en doute Laurent, je connais un peu ta bio...

A propos de Mader et al, il semble justement que la méthode soit critiquable. je dois à la vérité que je n'ai lu que des abstracts ou des commentaires citant ces sources, mais je vais essayer de les trouver et les lire un de ces quatre.

>
> merci Marc, je connais un peu les publications
> scientifiques pour en apprécier aussi les limites
> de crédébilité;)
> ne jamais lire les conclusions, toujours lire la
> méthode ...


Nous n’avons plus de grand homme mais des petits qui grenouillent et sautillent de droite et de gauche
avec une sérénité dans l’incompétence qui force le respect. Desproges
Le blog du rustre
27 Mai 2009 12:41 #236

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 786
  • Remerciements reçus 0

Réponse de Iris sur le sujet Re: Au fait, c'est quoi un vin de terroir?

Merci pour ta réponse longue, Marc. J'espère, que tu auras compris, que je partage beaucoup de tes avis, les discours chamanistes, qui entortillent l'amateur de vin en quête d'ondes telluriques, m' hérissent les poils autant qu'à toi. En plus, j'ai la malchance, de pouvoir lire les écrits de Steiner dans le texte, vu que c'est ma langue maternelle. Il me semble d'ailleurs, que le charabia mystique, qui en sort, est plus répandu et plus appuyé en France, qu'en Allemagne. En affaire de vin, on cite d'ailleurs plus souvent Joly sur le Web Allemand et dans les salons, que des vignerons Allemands, qui, tout en étant chez Demeter, me semblent travailler plus en agriculteurs qu'en prêtres...

Mais je pense, que pour le travail de leurs terres, les biodynamistes sot très attentifs, donc ils ne vont pas les ruiner pour les générations futures, ni les agriculteurs en bio tout court - et c'est cela, l'essentiel, pour toi, comme pour moi.

Qu'au passage la différence dans les produits de traitement est salutaire à la santé des personnes, qui travaillent dans les vignes, aux habitants des abords - et probablement aussi aux consommateurs de vins, qui contiennent pas les résidus de certains produits, me semble aussi intéressant.

De là à dire, qu'ils font tous des meilleurs vins, je pense, qu'il y a encore un monde. Trop de dégustations montrent, que c'est comme dans le reste: il y du bon, du moins bon et du raté, en bio, en biodynamie et conventionnel.
27 Mai 2009 13:28 #237

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 762
  • Remerciements reçus 0

Réponse de lanèfle sur le sujet Re: Au fait, c'est quoi un vin de terroir?

Et merci aussi Iris :

De l'art de dire les choses de façon concises...

Et là, j'ai des efforts à faire.


Nous n’avons plus de grand homme mais des petits qui grenouillent et sautillent de droite et de gauche
avec une sérénité dans l’incompétence qui force le respect. Desproges
Le blog du rustre
27 Mai 2009 13:33 #238

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 6161
  • Remerciements reçus 9

Réponse de chinbourg sur le sujet Re: Au fait, c'est quoi un vin de terroir?

Bon alors Marc, on est ou ?

Le Bio, c'est bien. =====================================> j'approuve.
La Bio-D, c'est bien. ====================================> j'approuve.
Les Bio-D sont fréquentables pourvu qu'ils ne soient pas sectaires. ==> j'approuve.

Voilà l'affaire est pliée, nous sommes d'accord. ;)

Tu voulais du concis...

Laurent L
27 Mai 2009 14:52 #239

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 762
  • Remerciements reçus 0

Réponse de lanèfle sur le sujet Re: Au fait, c'est quoi un vin de terroir?

Mais les bio et les bioD ne détiennent pas une quelconque vérité du terroir ni n'ont le monopole de son respect... et là je sens qu'on va être moins d'accord...B)-


Nous n’avons plus de grand homme mais des petits qui grenouillent et sautillent de droite et de gauche
avec une sérénité dans l’incompétence qui force le respect. Desproges
Le blog du rustre
27 Mai 2009 15:19 #240

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Modérateurs: GildasPBAESMartinezVougeotjean-luc javauxCédric42120starbuck