Nous avons 1704 invités et 66 inscrits en ligne

Au fait, c'est quoi un vin de terroir?

  • Messages : 26094
  • Remerciements reçus 948

Réponse de Luc Javaux sur le sujet Re: Au fait, c'est quoi un vin de terroir?

Exactement comme au Clos de Tart, en gros séparé en 3 parties donnant des vins très différents et qui, une fois assemblés, donnent un vin meilleur que chacune des trois parties prises séparément.

Margaux est pour moi à l'aveugle le plus typé des crus du Médoc (avec le cas d'école châteaux Margaux ) , et que la nature du sol n'y est donc pour rien dans cette typicité !

Si ce n'est pas le sol, c'est quoi ?
Le fait que les vinificateurs, pour respecter cette fameuse typicipé margalaise, ont la main un peu plus douce dans les extractions ?
Le fait que la réputation de finesse du cru a permis à beaucoup d'être un peu moins rigoureux à la vigne en confondant finesse et dilution ?

Luc
26 Avr 2009 21:28 #61

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2993
  • Remerciements reçus 1

Réponse de charlesv sur le sujet Re: Au fait, c'est quoi un vin de terroir?

Je n'en tire strictement aucune généralisation.

Je me souviens de nombreuses dégustations à Pétrus en compagnie de Jean-Claude Berrouet. Nous nous sommes parfois promenés dans la fameuse bonbonnière à l'échelle quasi-bourguignonne , je l'entends encore me dire : je sais où produire le "grand Pétrus" !

Tout en écrivant, je me délecte d'un superbe Château Grand Village 2005, produit en AOC Bordeaux supérieur par un homme de grande qualité, Monsieur Guinaudeau.

" Je n'écris pas pour une petite élite dont je n'ai cure, ni pour une entité platonique adulée qu'on surnomme la Masse. Je ne crois pas à ces deux abstractions, chères au démagogue. J'écris pour moi, pour mes amis et pour adoucir le cours du temps. " Jorge Luis Borges
26 Avr 2009 22:11 #62

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2954
  • Remerciements reçus 3

Réponse de arnaudm sur le sujet Re: Au fait, c'est quoi un vin de terroir?

"produit en AOC Bordeaux supérieur par un homme de grande qualité, Monsieur Guinaudeau"
Monsieur qui a pour moi engendré le plus grand vin du millésime 05 à Bordeaux ;)

"Mes goûts sont simples : je me contente de ce qu'il y a de meilleur ". O.Wilde
26 Avr 2009 22:33 #63

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1175
  • Remerciements reçus 4

Réponse de big sur le sujet Re: Au fait, c'est quoi un vin de terroir?

Eric B écrivait:
>
> C'est l'homme qui façonne le sol (terrasses par
> exemple, amendements, sous-solage...), qui trouve
> le cépage qui le mette le mieux en valeur, qui
> choisit le mode de culture le plus adapté (largeur
> et orientation des rangs, hauteur des palissages,
> labour ou non, etc..). Et selon les personnes qui
> le feront, cela produira (avant même de parler des
> vinifs) des raisins très différents.
>

Au départ, le terroir est un lieu géographique, je pense que l'homme peut le magnifier par son travail ou le dégrader par ses abus. D'autre part, on ne parle pas du choix des levures qui pour moi est primordial au résultat.

" Il faut avoir une parfaite conscience de ses propres limites, surtout si on veut les élargir."
27 Avr 2009 08:13 #64

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 26094
  • Remerciements reçus 948

Réponse de Luc Javaux sur le sujet Re: Au fait, c'est quoi un vin de terroir?

D'autre part, on ne parle pas du choix des levures qui pour moi est primordial au résultat.

Théoriquement, si on veut faire un vin de terroir, on ne choisit pas les levures, non ? ;)

Luc
27 Avr 2009 10:41 #65

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 330
  • Remerciements reçus 0

Réponse de Bebertbis sur le sujet Re: Au fait, c'est quoi un vin de terroir?

Tout à fait Luc!.. (tu)

"Pour les aveugles, on dit non-voyant, pour les sourds, non-entendant, et pour les cons, non-comprenant."
Guy Bedos
27 Avr 2009 12:22 #66

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1936
  • Remerciements reçus 60

Réponse de Hervé Bizeul sur le sujet Re: Au fait, c'est quoi un vin de terroir?

Je serais sincèrement fasciné de voir combien de ces affirmations péremptoires résisteraient à une dégustation aveugle... comme bien peu de nos à priori avaient résisté à la dégustation "mondovino"... Remember...

Un lecteur néophyte, en tout cas, doit être fasciné par tous ces dégustateurs dignes de Louis de Funès, qui, d'un coup de nez, détectent le granit qui lamine le cépage, l'influence de "la ville" sur Haut-Brion ou la finesse "bourguignonne" d'un château Margaux...

Prendre comme départ de discussion sur le terroir des crus classés 1855 du Médoc, c'est vraiment se moquer du monde : sans drain, c'est un marécage. Sans osmoseur, personne ne s'extasie. Sans sucre, un millésime de garde tous les dix ans... Et depuis 1855, certaines propriétés ont multipliés par 5 leur production de premier vin en intégrant des parcelles bien souvent auparavant... en cave coopérative. Cela n'enlève rien au mérite de ces vins, qui sont fort bons, grace à des moyens colossaux, à des investissements qui semblent inépuisables, des techniques et des sciences dont ils ont financés les découvertes et récoltés les fruits les premiers et bien sûr à une communication exemplaire, qui fait que les critiquer est presque impossible, ne serait ce qu'à cause de leur force de frappe publicitaire (sans eux, pas de revues professionnelles en France...).

Mais qu'on les prennent en exemple pour définir le "terroir", alors que certaines année, ils déclassent jusqu'à 70 % des raisins produits sur leur vignes et s'en vantent, là, je suis franchement pas d'accord. Parlons d'Alsace, tiens, ça sera plus clair et plus vrai, surtout.

La première définition d'Eric m'allait plutôt bien. Je suis aussi d'accord sur l'artisan, pas fatalement sur le mode de travail (je dois souffir MOI pour faire du vin) mais sur la taille : parler de terroir sur 100 hectares, c'est un peu ridicule car il ne peut y avoir d'unité au niveau du matériel végétal.

PS. : la réfléxion sur l'auto-promotion me semble tout à fait déplacée. Celui qui l'a mise se grandirait en l'enlevant... (je précise, puisque ce que certains ce sentent visés, pour des raisons qui m'échappent : je pensais au message de Raz23 qui jette le doute sur Eric Monné en le soupçonnant d'autopromotion. C'est pas comme ça qu'on va attirer des vignerons sur ce forum...
27 Avr 2009 20:14 #67

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 18931
  • Remerciements reçus 4090

Réponse de Eric B sur le sujet Re: Au fait, c'est quoi un vin de terroir?

Hervé,

Je ne suis pas sûr qu'on fait avancer les choses en les caricaturant. Les marécages n'étaient pas sur les les croupes de graves. Par contre, la suppression de ceux-ci a permis de libérer ces croupes, auparavant occupées par des troupeaux. Et de créer un vignoble. On peut planter des vignes sur les anciennes zones de marécage, mais ça ne donne pas des grands vins, et aucun n'a été classé en 1855.

c'est vrai que les bas de pente ont besoin d'être drainés, car l'eau n'est pas loin. Mais je ne pense pas que ce soit la seule région viticole dans ce cas.

Si j'en ai parlé, c'est parce que c'est celle que je connais le mieux, ayant pu avoir accès aux cartes pédologiques de ces crus classés et étudié cette région depuis un an et demi.

Je maintiens ce que j'ai dit sur la finesse du vin issu parcelle de graves de Margaux. Quelque part, on peut se demander s'ils ne devraient pas se la jouer "bourguignonne" et vendre quelques barriques séparées de ce vin d'une élégance rare dans le bordelais.

Eric
Mon blog
27 Avr 2009 20:48 #68

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1936
  • Remerciements reçus 60

Réponse de Hervé Bizeul sur le sujet Re: Au fait, c'est quoi un vin de terroir?

Cher Éric B, je ne remet en aucune façon en cause ta connaissance et ta passion pour les crus classés 1855. D'ailleurs, beaucoup de tes propos sont très intéressants et certains m'étaient inconnus.

Je remet en cause de prendre ce qui nous arrange dans l'histoire d'un cru pour illustrer une conviction personnelle, en oubliant tout le reste. Pour moi, pas de discours possible sur le terroir quand on osmose. Je ne vois pas comment on peut défendre ça. Que le vin soit "meilleur", c'est possible et c'est de toute façon une question de goût. Qu'il soit "représentatif" d'un terroir quand il est osmosé, non. Et pareil sur les enzymes, utilisées à qui mieux mieux dans les chais bordelais pour gagner un point ou deux chez Bob, et qui me semblent être un "viol" pur et simple du raisin et du terroir. Et c'est d'ailleurs pourquoi tous les médocs se ressemblent, ce qui n'était pas le cas il y cinquante ans. A trop vouloir "gommer" leur terroir, et bien ils réussissent ;-) et deviennent interchangeables.

Comme le fait remarqué ChristopheD, ces crus sont célèbres parce qu'ils appartenaient aux familles possédantes, qui avait des moyens que le paysan n'avait pas, une culture, aussi, bien sûr, souvent scientifique et un réseau d'amis qui pouvaient acheter ces vins (le rang de leur classement est directement lié à leur prix il y a 150 ans, non à leur qualité intrinsèque). Quant à leur renommée, il suffit de relire Lachiver pour comprendre qu'elle a été longtemps liée aux moyens de communication : on était au bord d'une route commerciale majeure, pas loin d'une rivière, proche d'un port brillant enrichi par le commerce des esclaves, alors, sa réputation augmentait. En aucun cas le terroir n'a la moindre importance dans leur histoire, ni d'ailleurs dans leur présent, à quelques rares exceptions prêts, bien sûr, comme Pontet-Canet pour ne pas le citer qui se pose vraiment des questions en acceptant d'avoir parfois des réponses qui ne lui convienne pas, ce qui n'est pas le cas de beaucoup d'autres...

Il sera intéressant de voir (enfin, pour ceux qui ont un peu d'argent :-) le goût qu'aura la "passion haut-brion" qui refait cavalier seul après quitté haut-brion. Enfin, pour moi, et pour la plupart des gens sensés, il est assez évident, bien des grands terroirs restent à découvrir, tout autour du monde...

La définition du terroir est simple : si tu veux retrouver CE goût, tu dois repasser par CE vin. Après, la part du vigneron, de la vigne, du sol et du climat, c'est variable.
28 Avr 2009 08:27 #69

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Jérôme Pérez
  • Portrait de Jérôme Pérez Auteur du sujet
  • Hors Ligne
  • Administrateur
  • Enregistré
  • Messages : 18554
  • Remerciements reçus 2557

Réponse de Jérôme Pérez sur le sujet Re: Au fait, c'est quoi un vin de terroir?

Personnellement, je crois que ce qui va être très intéressant, ça va être le résultat de la libéralisation de plantation.
Va-t-on assister à l'émergence de grands vins sur de grands terroirs méconnus ?
Je pense aussi comme Hervé, des grands terroirs, ce n'est sans doute pas ce qui manque et je gage que la plupart ne sont pas encore exploités.

Jérôme Pérez
28 Avr 2009 09:35 #70

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 4955
  • Remerciements reçus 329

Réponse de dfried sur le sujet Re: Au fait, c'est quoi un vin de terroir?

Bonjour,

D'accord avec Jérôme.
Les exemples de magnifiques cuvées de domaines reconnus pour leur travail, mais qui ne peuvent recevoir l'AOC du fait des cépages entrant dans la bouteille sont nombreux.

Et impossible de citer tant la liste serait grande les vins italiens, suisses, américains, etc. ... qui utilisent à merveille des cépages comparables à ceux utilisés dans les domaines français les plus prestigieux et arrivent à en transcender les qualités tout en imprimant leur personnalité (je n'évoque pas forcément ici tous les supers ceci ou cela, quoique même parmi eux il y a des pépites).

La régulière qualité des vins provenant de domaines situés un peu partout et qui n'ont pas le prestige médiatique d'autres, prouvent également la grande capacité à trouver de nombreux lieux de prédilection pour faire beau et bon.

Il faudra juste espérer que les vignerons/propriétaires garderons pour la plupart un bon équilibre entre volonté d'implanter des cépages à leurs parcelles et survivance des cépages usuels.
Même équilibre à trouver que dans l'utilisation des techniques merveilleuses pour la qualité finale du vin, mais qui à l'excès rend les produits presque interchangeables comme c'est souligné plus haut.

Cordialement,
dfried
28 Avr 2009 10:06 #71

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Jérôme Pérez
  • Portrait de Jérôme Pérez Auteur du sujet
  • Hors Ligne
  • Administrateur
  • Enregistré
  • Messages : 18554
  • Remerciements reçus 2557

Réponse de Jérôme Pérez sur le sujet Re: Au fait, c'est quoi un vin de terroir?

effectivement, il y a aussi des dangers.

Jérôme Pérez
28 Avr 2009 11:18 #72

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1175
  • Remerciements reçus 4

Réponse de big sur le sujet Re: Au fait, c'est quoi un vin de terroir?

Luc Javaux écrivait:
> D'autre part, on ne parle pas du choix des levures
> qui pour moi est primordial au résultat.
>
>
> Théoriquement, si on veut faire un vin de terroir,
> on ne choisit pas les levures, non ? ;)
>
>
> Luc

En fait quand je parlais de choix c'était indigènes ou exogènes. Le sens de ma phrase était de dire qu'on gomme le terroir par des apports de levures exogènes.

" Il faut avoir une parfaite conscience de ses propres limites, surtout si on veut les élargir."
28 Avr 2009 23:01 #73

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 19740
  • Remerciements reçus 3327

Réponse de mgtusi sur le sujet Re: Au fait, c'est quoi un vin de terroir?

Je rattrappe mon retard de lecture sur ce fil très intéressant mais qui n'a peu de chance d'obtenir un consensus.
Mon point de vue sur le vin dfe terroir se rapproche de celui de Luc, peut-être même en plus radical.

A savoir :

1) Un terroir est la combinaison d'un sous-sol et d'une exposition climatique. L'homme et le climat (la météo) ne font pas partie du terroir
2) Un vin de terroir doit être fidèle à ce couple et uniquement à ce couple ; en conséquence, un vin, pour qu'il soit qualifié de vin deterroir, ne doit pas subir d'opérations "lourdes" dans le chai. J'irai même jusqu'à exclure l'élevage sous bois.
3) Un vin de terroir n'est pas forcément bon...

Je reprécise qu'il s'agit de ma définition du vin de terroir, pas de la vérité (il n'y en a d'ailleurs sans doute pas).

Michel
29 Avr 2009 14:56 #74

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1936
  • Remerciements reçus 60

Réponse de Hervé Bizeul sur le sujet Re: Au fait, c'est quoi un vin de terroir?

C'est assez réducteur, mais finalement, avec l'affirmation n°3, tu dois pouvoir boire des "vins de terroirs" assez souvent et assez facilement ;-)

En fait, ça cadre, quand j'y pense, parfaitement avec la majorité des vins de coopérative vendus en vrac :

- aucune réflexion sur le matériel végétal et sa conduite; mécanisation maximum, main de l'homme minimum;

- pourri ou pas, on s'en fou et on intervient pas;

- on fait rien dans le chai, surtout pas de bois, c'est trop cher;

- et c'est pas forcément bon ;-) De toute façon, c'est du vin pour vendre, pas du vin pour boire...

Les définitions à l'emporte pièce ne sont pas toujours les meilleures... Et je suis sur que dans la plupart des vins que tu aimes, les vignerons que tu respectes ont un rôle primordial...
29 Avr 2009 17:11 #75

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 93
  • Remerciements reçus 0

Réponse de tyrion sur le sujet Re: Au fait, c'est quoi un vin de terroir?

Bonjour,

Modeste contribution de ma part, mais je trouve que vous êtes bien durs à vouloir complétement enlever l'homme du terroir. En cela je ne parle pas du vinificateur actuel, mais bien plutôt des "coutumes" des "pratiques ancestrales". Pour reprendre en lui donnant un autre angle de vision les différences Bourgogne/Bordeaux :

Un Bordeaux est un assemblage là où un Bourgogne ne l'est pas (je simplifie, je sais)

Est-ce que ça ne fait pas partie non plus du terroir ? Pour moi, si.

Et si quelqu'un essayait de faire un vin d'assemblage en Bourgogne, même le plus naturellement possible et respectueusement, serait-ce un vin de terroir ? Je ne pense pas. Cela n'a d'ailleurs rien à voir avec le fait que ce vin serait peut-être excellent et que j'aurais peut-être beaucoup de plaisir à le boire...

Enfin bon, un élèment de reflection en plus...

Axel
29 Avr 2009 17:36 #76

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 598
  • Remerciements reçus 128

Réponse de Jean-Michel Comme sur le sujet Re: Au fait, c'est quoi un vin de terroir?

Ma question d'origine était de savoir ce qu'est un "vin de terroir" et pas ce qu'est un terroir; on s'est écharpé sur ce dernier sujet il y a quelques temps.

Je ne voulais pas savoir non plus qui est un vin de terroir; ni même qu'on me dise que PC est un vin de terroir.

Il y a des définitions buccoliques et un peu théoriques du "vin de terroir". Mais pratiquement, on n'a pas trop avancé. J'essaye, comme beaucoup d'autres de faire un "vin de terroir", selon ma propre interprétation de la chose.

Certains vins sont homologués "terroir" alors qu'ils sont élaborés dans des conditions qui sont bien loin du respect du terroir. D'autres sont décrétés, par certains, éloignés du terroir pour des raisons plus ou moins claires.

Finalement, un vin de terroir ne prend-il pas surtout ce caractère dans la tête de celui qui le déguste? Je pense que le vin qui a servi à créer ce sujet est élaboré avec une volonté réelle de "bien faire". Certains adorent, d'autres détestent. Mais le vin est-il vraiment en cause? La subjectivité ne l'emporte-t-elle pas?

On est d'accord pour dire que le vin de terroir doit exprimer au mieux le terroir sur lequel il est né. Reste à savoir jusqu'à quel point l'influence humaine reste acceptable pour cette expression.

C'est toute la magie du vin que de pouvoir succiter tous les avis d'un côté à l'autre de l'échelle des valeurs.
29 Avr 2009 19:02 #77

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 3824
  • Remerciements reçus 1194

Réponse de agitateur sur le sujet Re: Au fait, c'est quoi un vin de terroir?

big écrivait:

> En fait quand je parlais de choix c'était
> indigènes ou exogènes. Le sens de ma phrase était
> de dire qu'on gomme le terroir par des apports de
> levures exogènes.

Ca, c'est un peu caricatural:
Avec les exogènes, on peu (ou pas - selon le souhait du vinificateur) "gommer" plus ou moins fortement le "terroir", comme d'ailleurs avec un paquet d'autres pratiques se déroulant le long de la vinif, selon des choix à chaque étapes.
Avec les indigènes, on a le "terroir levure" d'une année donnée sur une parcelle donnée. Au fil des années et des parcelles, les indigènes majoritaires changent. Doit on alors considérer qu'un terroir aussi versatile que ce "terroir levure" fait parti du "terroir en général" ????
Ce n'est qu'une question, hein.....:D
29 Avr 2009 20:06 #78

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 19740
  • Remerciements reçus 3327

Réponse de mgtusi sur le sujet Re: Au fait, c'est quoi un vin de terroir?

Hervé Bizeul écrivait:
> C'est assez réducteur, mais finalement, avec
> l'affirmation n°3, tu dois pouvoir boire des "vins
> de terroirs" assez souvent et assez facilement
> ;-)
>
> En fait, ça cadre, quand j'y pense, parfaitement
> avec la majorité des vins de coopérative vendus en
> vrac :
>
> - aucune réflexion sur le matériel végétal et sa
> conduite; mécanisation maximum, main de l'homme
> minimum;
=============> J'ai dit ça moi ?
>
> - pourri ou pas, on s'en fou et on intervient
> pas;

=============> Là aussi, c'est écrit où ???
>
> - on fait rien dans le chai, surtout pas de bois,
> c'est trop cher;
>
> - et c'est pas forcément bon ;-) De toute façon,
> c'est du vin pour vendre, pas du vin pour
> boire...
>
> Les définitions à l'emporte pièce ne sont pas
> toujours les meilleures... Et je suis sur que dans
> la plupart des vins que tu aimes, les vignerons
> que tu respectes ont un rôle primordial...

==========> bien sûri mais quel rapport avec la question posée ?

J'ai répondu à la question posée qui n'était pas, sauf erreur ou omission, les vins de terroir sont-ils un gage de qualité ?

Evidemment, on peut toujours répondre à côté mais c'est moins pertinent...

Il est beaucoup plus facile de critiquer des propos objectifs que des propos subjectifs. Ainsi est faite l'âme humaine...

Michel
29 Avr 2009 21:04 #79

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1936
  • Remerciements reçus 60

Réponse de Hervé Bizeul sur le sujet Re: Au fait, c'est quoi un vin de terroir?

Certes.

Mais il un peu facile aussi de dire : l'homme ni le climat ne joue aucun rôle, on fait rien dans la cave que regarder e tsi c'est pas bon c'est pas grave, c'est le "terroir" qui l'a voulu.

Non ?
29 Avr 2009 21:50 #80

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 19740
  • Remerciements reçus 3327

Réponse de mgtusi sur le sujet Re: Au fait, c'est quoi un vin de terroir?

Oui mais pourquoi se compliquer la vie ?

Je ne juge pas le bien fondé du vin de terroir mais je n'ai pas d'autre définition objective.

Michel
29 Avr 2009 21:58 #81

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2829
  • Remerciements reçus 519

Réponse de Benji sur le sujet Re: Au fait, c'est quoi un vin de terroir?

mgtusi écrivait:
> L'homme et le climat (la météo) ne font pas partie du terroir

Il y a une difference colossale entre meteo et climat. La meme que lorsque l'on dit l'ineptie suivante : "tu as vu l'hiver qu'on a eu? Qu'on ne vienne pas me parle de rechauffement climatique"
La meteo, le temps qu'il fait, c'est facile a percevoir. Le climat, c'est au fil des (nombreuses) annees.

Pour en revenir au sujet, pour moi le climat fait partie du terroir, et meme une partie tres importante.

Benji

Benji
29 Avr 2009 22:39 #82

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1175
  • Remerciements reçus 4

Réponse de big sur le sujet Re: Au fait, c'est quoi un vin de terroir?

agitateur écrivait:
> big écrivait:
>
>
>
> > En fait quand je parlais de choix c'était
> > indigènes ou exogènes. Le sens de ma phrase
> était
> > de dire qu'on gomme le terroir par des apports
> de
> > levures exogènes.
>
>
> Ca, c'est un peu caricatural:
> Avec les exogènes, on peu (ou pas - selon le
> souhait du vinificateur) "gommer" plus ou moins
> fortement le "terroir", comme d'ailleurs avec un
> paquet d'autres pratiques se déroulant le long de
> la vinif, selon des choix à chaque étapes.
> Avec les indigènes, on a le "terroir levure" d'une
> année donnée sur une parcelle donnée. Au fil des
> années et des parcelles, les indigènes
> majoritaires changent. Doit on alors considérer
> qu'un terroir aussi versatile que ce "terroir
> levure" fait parti du "terroir en général" ????
> Ce n'est qu'une question, hein.....:D

Parce que les populations levuriennes changent, elles ne devraient pas faire partie du terroir? Le matériel végétal change, la faune microbienne change, le climat change, la main de l'homme change. Pour autant et pour moi ils sont partie intégrante du terroir.

Je sais que pour certains il est plus simple de limiter le terroir au sol, ça permet de selectionner des levures, des plans (selection clonale) de micro buller, de macro aromatiser (à la tisane de bois), pour autant ça n'est pas ma définition du terroir.

" Il faut avoir une parfaite conscience de ses propres limites, surtout si on veut les élargir."
29 Avr 2009 23:09 #83

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 3824
  • Remerciements reçus 1194

Réponse de agitateur sur le sujet Re: Au fait, c'est quoi un vin de terroir?

Bon, alors je développe un peu plus.
Disons ( cas d'école donc théorique ) :1 seul chateau, vendange 2009, 1 seule parcelle homogène donc une matière homogène, même date de vendanges...Tout pareil !! sauf:
cuve 1: exogène neutre, pas d'impact sur arômes et/ou en bouche. Le vin a donc la "typicité" de tout le reste, mais pas de la levure.
cuve 2: exogène typée esters fermentaires, donc arômes différents des arômes variétaux classiques du cépage et de la région
cuve 3: exogène variétale, capable de révéler et donc d'augmenter l'intensité des arômes classiques du cépage, et de la région.
cuve 4: indigène neutre, pas d'impact sur arômes et/ou en bouche. Le vin a donc la "typicité" de tout le reste, mais pas de la levure.
cuve 5: indigène typée esters fermentaires, donc arômes différents des arômes variétaux classiques du cépage et de la région
cuve 6: indigène variétale, capable de révéler et donc d'augmenter l'intensité des arômes classiques du cépage, et de la région.
cuve 7: indigène à problème fermentaire. Fermentation plantée, pied de cuve, etc....
cuve 8: indigène à défaut organoleptique notoire (celui de votre choix): donc, faux goûts.
cuve 9: indigène....
etc....

Question: dans quelle(s) cuve(s) va t'on trouver la quintescence de l'expression du terroir, pour ce chateau ? Si on accepte une variabilité forte, dans quelle mesure ce "terroir" resterait'il définissable en dégiustation à l'aveugle ?
Etc....

EDIT: si une continuité de style demeure (avec les indigènes), c'est alors que la somme des autres pratiques ou choix techniques prend le dessus, en s'asociant bien sûr au sol, météo, etc.....
29 Avr 2009 23:43 #84

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1175
  • Remerciements reçus 4

Réponse de big sur le sujet Re: Au fait, c'est quoi un vin de terroir?

agitateur écrivait:
> Question: dans quelle(s) cuve(s) va t'on trouver
> la quintescence de l'expression du terroir, pour
> ce chateau ?

Le glutamate dans les restos chinois, ça révèle la quintessence du cuistot?

Si on accepte une variabilité forte,
> dans quelle mesure ce "terroir" resterait'il
> définissable en dégiustation à l'aveugle ?

Pourquoi faudrait il absolument le reconnaitre à l'aveugle?
>
> EDIT: si une continuité de style demeure (avec les
> indigènes), c'est alors que la somme des autres
> pratiques ou choix techniques prend le dessus, en
> s'asociant bien sûr au sol, météo, etc.....

Je ne ferais pas de commentaires là dessus, car pour moi, le vigneron fait partie du terroir par les pratiques utilisées.

Je vous conseille de lire ou relire le très bon bouquin de Jackie Rigaux "le terroir et le vigneron"

" Il faut avoir une parfaite conscience de ses propres limites, surtout si on veut les élargir."
30 Avr 2009 09:07 #85

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 19740
  • Remerciements reçus 3327

Réponse de mgtusi sur le sujet Re: Au fait, c'est quoi un vin de terroir?

Benji écrivait:
> mgtusi écrivait:
> > L'homme et le climat (la météo) ne font pas
> partie du terroir
>
> Il y a une difference colossale entre meteo et
> climat. La meme que lorsque l'on dit l'ineptie
> suivante : "tu as vu l'hiver qu'on a eu? Qu'on ne
> vienne pas me parle de rechauffement climatique"
> La meteo, le temps qu'il fait, c'est facile a
> percevoir. Le climat, c'est au fil des
> (nombreuses) annees.
>
>
> Pour en revenir au sujet, pour moi le climat fait
> partie du terroir, et meme une partie tres
> importante.
>
> Benji

Oui, au temps pour moi (c'est le cas de le dire) ; le climat au sens propre fait partie du terroir "car" c'est une composante géographique stable sur un laps de temps significatif.
Mais cela revient à dire que le terroir c'est un point géographique (une longitude et une latitude) non ?

Michel
30 Avr 2009 10:03 #86

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2829
  • Remerciements reçus 519

Réponse de Benji sur le sujet Re: Au fait, c'est quoi un vin de terroir?

mgtusi,
OK, dans le sens ou ces coordonnées définissent un point unique a la surface du globe et qu'on peut se reporter au climat du lieu. Je dirais que le terroir c'est plus que cela mais qu'il peut se déduire (climat, mais aussi géologie et plein d'autres paramètres) a partir des coordonnées.
Mais, il faut peut être y ajouter la date car comme le suggère big, les levures indigènes peuvent changer avec le temps. Maintenant, si tu as des bretts dans tes vignes, font-elles partie du terroir?

Plus generalement, peut-on dire que le terroir est un ensemble de caractéristiques geographiques (au sens large, ie incluant géologie, climat, biodiversite, etc.) stables a l'échelle des millésimes (>10, 20?), homogenes localement (curseur...) ? Et qu'un vin de terroir est un vin qui traduit (grace au cepage, au mode de culture et de vinification) ces caracteristiques de sorte que le vin d'un terroir voisin mais differents soit lui-meme forcement un peu different?

Benji

Benji
30 Avr 2009 10:20 #87

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 3824
  • Remerciements reçus 1194

Réponse de agitateur sur le sujet Re: Au fait, c'est quoi un vin de terroir?

big écrivait:

> Pourquoi faudrait il absolument le reconnaitre à
> l'aveugle?

Parceque si aucun dégustateur ou groupe de dégustateur n'est capable d'identifier une quelconque continuité en aveugle, alors ce terroir là, ce serait simplement du "branle cervelle".
01 Mai 2009 17:36 #88

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 583
  • Remerciements reçus 0

Réponse de Franck PASCAL sur le sujet Re: Au fait, c'est quoi un vin de terroir?

cut
09 Mai 2009 16:05 #89

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2452
  • Remerciements reçus 50

Réponse de BARRET Philippe sur le sujet Re: Au fait, c'est quoi un vin de terroir?

Bienvenue à un champenois (sinon quelle coïncidence !) qui fait des vins de terroir ! Et merci pour cette contribution sincère et éclairante.

Philippe

Philippe
09 Mai 2009 16:11 #90

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Modérateurs: GildasPBAESMartinezVougeotjean-luc javauxCédric42120starbuck