Nous avons 2071 invités et 47 inscrits en ligne

50 ans de mariage et Romanée Conti

  • François Audouze
  • Portrait de François Audouze Auteur du sujet
  • Hors Ligne
  • Utilisateur
  • Enregistré
  • Messages : 14159
  • Remerciements reçus 11

50 ans de mariage et Romanée Conti a été créé par François Audouze

La différence fondamentale entre cinquante ans de mariage et une victoire d’étape au Tour de France, c’est qu’il est assez difficile dans le premier cas de dire : « j’essaierai de faire mieux la prochaine fois ». C’est aujourd’hui qu’avec mon épouse nous fêtons nos cinquante ans de mariage, les noces d’or. Ma femme m’avait dit il y a quelques jours : « plutôt que de m’offrir un objet en or, invite-moi à dîner à Reims ».

Le jour venu nous arrivons à l’hôtel des Crayères. Au moment de l’apéritif, je descends seul au bar pour regarder la carte des vins et choisir le vin du dîner. On me propose un champagne au verre, mais j’ai envie de choisir dans l’impressionnante carte des vins. A peine ai-je lu la première ligne de la carte que je la choisis. Ce sera un champagne Charles Heidsieck Blanc des Millénaires Blanc de Blancs 1985. Commençant alors ma lecture de la bonne quinzaine de pages de la carte des champagnes, je regrette presque d’avoir choisi si tôt car il y a dans cette carte des merveilles à des prix très doux. Mais le champagne que j’ai choisi m’avait suffisamment impressionné dans ce millésime pour que je garde ce choix.

Je poursuis la lecture de la carte des vins pour choisir le vin du repas. L’idée que j’avais en tête est de choisir soit un vin de Hugel, en l’honneur du très regretté Etienne Hugel, soit un Châteauneuf-du-Pape d’Henri Bonneau, en souvenir de ce défunt vigneron. Ne trouvant rien qui puisse satisfaire mon envie d’honorer ces grands vignerons, je lis la carte des vins. Les bordeaux ont souvent des prix dissuasifs et dans les autres régions, les bonnes pioches sont nombreuses, certains prix étant très engageants. Puis, je me dis que je n’aurai sans doute jamais l’occasion de célébrer une autre fois cinquante ans de mariage, qu’il s’agit d’un moment unique dans ma vie et que rien ne me fera plus de plaisir que de choisir une Romanée Conti 2010. J’en informe Philippe Jamesse, le chef-sommelier en lui indiquant que j’ouvrirai moi-même la bouteille en début de repas, pour suivre au mieux l’éclosion de ce vin. Pour ce vin, Philippe accepte ce scénario.

L’information de mon choix se propage à la vitesse de l’éclair aussi lorsque je vais saluer Philippe Mille, le chef du restaurant, il est déjà au courant. Je lui demande des plats très doux, si possible sans accompagnement. Mon choix sera une côte de veau puis un pigeon, les plus dépouillés possibles, ce que le chef accepte.

Je reviens au bar pour déguster le Champagne Charles Heidsieck Blanc des Millénaires Blanc de Blancs 1985. La couleur est belle, déjà bien ambrée, d’un or comme celui de nos noces. Le nez est d’une grande précision mis en valeur par les verres dessinés par Philippe Jamesse, les meilleurs verres pour les champagnes. Le champagne est entré en phase de maturité. Il a des amertumes comme celles des vins de Bourgogne. Il est un peu fumé et ce qui est impressionnant c’est sa personnalité affirmée. Je ne regrette en aucun cas d’avoir choisi le champagne de la première ligne sans avoir lu la suite. Le champagne est fort, vineux et me donne l’impression d’être un vin d’automne avec des évocations de forêt d’automne. Par moment je pense à des champignons comme la morille, même si elle n’est pas de cette saison. Ma femme me rejoint au bar et on lui apporte un magnifique bouquet de fleurs de tons très pastel et blancs.

Nous passons à table. Ma femme commande : morilles et asperges blanches, œuf en écrin de sous-bois / carré de cochon ibérique aux sarments de vigne, morille et pommes de terre confites au jus.
Mon menu sera : asperges blanches en croûte de sel / côte de veau fermier élevé sous la mère / pigeon d’Onjon rôti, jus de cuisson. J’ouvre la bouteille de Romanée Conti Domaine de la Romanée Conti 2010 et un parfum intense de fruits rouges délicats inonde mes narines. Philippe Jamesse m’a proposé deux verres dont un qui est idéal pour goûter le vin. Les asperges pourraient aller avec le reste du champagne, mais elle sont tellement croquantes et délicieuses que j’ai envie de les goûter avec la Romanée Conti et cela marche, l’amertume discrète des asperges sans aucune sauce répondant au vin impérial. C’est évidemment sur les deux plats, surtout le pigeon, que je vais profiter de ce grand vin. Les fruits rouges dominent et je ne ressens ni rose ni sel, qui apparaissent avec l’âge. Le vin est joyeux, extrêmement subtil puisqu’il n’impose pas mais suggère. C’est un vin encore jeune qui n’a pas développé toutes ses complexités mais c’est un vin de plaisir, qui pianote sa mélodie avec bonheur. Je suis aux anges, et le pigeon tire du vin des notes sanguines du plus bel effet. Les sauces m’ont été servies dans des petits pots et c’est avec les chairs seules que le vin se sent mieux.

Ma femme ne boit pas mais sent le vin pour suivre son évolution. Ma joie lui fait plaisir. Nous n’avions pas commandé de dessert mais arrive un dessert à la châtaigne et un sorbet surmonté d’une bougie. La gentillesse de toute l’équipe est à signaler.

Dans ce superbe hôtel remarquablement tenu, sur une cuisine de haut niveau, nous avons dignement fêté cet événement majeur de notre vie. Il sera fêté à nouveau, mais avec famille et amis, lors des beaux jours.


Cordialement,
François Audouze
17 Avr 2016 17:01 #1

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 499
  • Remerciements reçus 99

Réponse de lefouduvin sur le sujet Re: 50 ans de mariage et Romanée Conti

FELICITATIONS pour ce bel anniversaire.
que vous puissiez atteindre en bonne sante les noces de diamant.mais quel vin choisirez vous?
17 Avr 2016 19:00 #2

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 6474
  • Remerciements reçus 6561

Réponse de Vaudésir sur le sujet Re: 50 ans de mariage et Romanée Conti

Le même , il aura 10 ans de plus.

Stéphane
17 Avr 2016 19:26 #3

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • François Audouze
  • Portrait de François Audouze Auteur du sujet
  • Hors Ligne
  • Utilisateur
  • Enregistré
  • Messages : 14159
  • Remerciements reçus 11

Réponse de François Audouze sur le sujet Re: 50 ans de mariage et Romanée Conti

Il faut beaucoup de conditions pour une RC à l'occasion des noces de diamant : être encore vivants tous les deux et que je sois encore capable de boire du vin !


Cordialement,
François Audouze
17 Avr 2016 20:06 #4

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 12824
  • Remerciements reçus 3700

Réponse de jean-luc javaux sur le sujet Re: 50 ans de mariage et Romanée Conti

Il faut beaucoup de conditions pour une RC à l'occasion des noces de diamant : être encore vivants tous les deux et que je sois encore capable de boire du vin !

En attendant, tous mes voeux à vous partager, François!
Comme on se pose les mêmes questions à chaque printemps, c'est intéressant de savoir que la Romanée Conti 2010 accompagne bien les asperges. :)

jlj
17 Avr 2016 20:52 #5

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2981
  • Remerciements reçus 338

Réponse de Gastronomix sur le sujet Re: 50 ans de mariage et Romanée Conti

Francois,

Pourquoi ouvrir une Romanée-Conti 2010 quand on a la cave que tu as?
17 Avr 2016 20:52 #6

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 178
  • Remerciements reçus 41

Réponse de Gilles sur le sujet Re: 50 ans de mariage et Romanée Conti

un bel évènement, une belle journée, un bon repas, une extraordinaire bouteille...

Que demander de plus ?

Que cela recommence le plus rapidement possible :)-D

félicitations

Gilles
17 Avr 2016 22:18 #7

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • François Audouze
  • Portrait de François Audouze Auteur du sujet
  • Hors Ligne
  • Utilisateur
  • Enregistré
  • Messages : 14159
  • Remerciements reçus 11

Réponse de François Audouze sur le sujet Re: 50 ans de mariage et Romanée Conti

Gastronomix,
Un grand moment que je vis, un vin que j'adore, c'est déjà une bonne raison.
Un prix inférieur au prix du marché gris, et c'est une incitation de plus.
Mais c'est surtout le fait de boire un vin que je considère comme un des plus grands en ce moment unique.

De plus ce type de décision se prend à l'instinct, pas en réfléchissant pendant des heures, comme pour le champagne.


Cordialement,
François Audouze
17 Avr 2016 23:07 #8

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2981
  • Remerciements reçus 338

Réponse de Gastronomix sur le sujet Re: 50 ans de mariage et Romanée Conti

Nous avons bu ensemble une Tâche du début des années 90 qui était à peine prête malgré ses 20 ans, alors une R-C 2010 cela me surprend. D'autant que 2010 c'est plutôt un coureur de fond comme millésime...
17 Avr 2016 23:52 #9

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 12824
  • Remerciements reçus 3700

Réponse de jean-luc javaux sur le sujet Re: 50 ans de mariage et Romanée Conti

Un bon coureur de fond peut prendre la tête de la course dès les premiers hectomètres...
C'est évidemment un vin qui a encore de l'avenir mais il se peut que cela soit déjà très bon...
De toute façon, François n'allait pas fêter ses noces d'or au Beaujolais villages (qui ne sont d'ailleurs pas nécessairement accessibles sur ce millésime 2010...). :D
Cela devient difficile dans la plupart des restaurants d'avoir des vins à maturité.

jlj
18 Avr 2016 09:06 #10

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2981
  • Remerciements reçus 338

Réponse de Gastronomix sur le sujet Re: 50 ans de mariage et Romanée Conti

De toute façon, François n'allait pas fêter ses noces d'or au Beaujolais villages (qui ne sont d'ailleurs pas nécessairement accessibles sur ce millésime 2010...).

Je crois que François à deux ou trois quilles de rechange en réserve (et pas que du Bojo!) au cas où.

De ce que j'ai compris, François est venu avec la RC 10. Il n'était pas à la carte ou bien j'ai mal compris et effectivement son choix serait plus logique.
18 Avr 2016 09:53 #11

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 3442
  • Remerciements reçus 1667

Réponse de iceteayer sur le sujet Re: 50 ans de mariage et Romanée Conti

Oui donc tu as mal compris. Francois dit bien qu'il a choisi le vin sur la carte.

Julien
18 Avr 2016 09:57 #12

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • milleret jean luc
  • Portrait de milleret jean luc
  • Hors Ligne
  • Cet utilisateur est bloqué
  • Enregistré
  • Messages : 3956
  • Remerciements reçus 2

Réponse de milleret jean luc sur le sujet Re: 50 ans de mariage et Romanée Conti

François , pourquoi ne pas avoir opté pour un vin de la DRC sur le millésime 66 . Je suppose qu'il était possible pour toi de sélectionner une bouteille de ta cave ... personnellement , je réserve ma dernière Tâche 80 pour un fêter un prochain anniversaire de mariage ...mais je ne compte pas attendre les noces d'or ....
Je vous souhaite longue vie ....mais il va falloir penser à te ménager quelque peu 8-)
18 Avr 2016 10:07 #13

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • François Audouze
  • Portrait de François Audouze Auteur du sujet
  • Hors Ligne
  • Utilisateur
  • Enregistré
  • Messages : 14159
  • Remerciements reçus 11

Réponse de François Audouze sur le sujet Re: 50 ans de mariage et Romanée Conti

c'est intéressant de lire ces réflexions.

Aux Crayères, jusqu'à ce jour, je n'ai pas apporté mes vins. J'ai donc choisi dans la carte des vins.
Et comme je l'ai, c'est à l'instinct.

Je n'avais plus en tête la dégustation de RC 2010 aussi pour enrichir le débat, voici les trois fois où j'ai bu RC 2010, deux fois en cave (pour des raisons particulières j'ai bu deux fois ce millésime sur fût, sans que ce soit voulu) et une fois à la mise en bouteille :

Goûté en juin 2011
Je goûte pour la première fois le Corton du domaine, dont c'est le deuxième millésime seulement, et je suis frappé par la belle structure de ce vin déjà fruité. Les six autres vins du Domaine vont naturellement crescendo en qualité dans l'ordre Echézeaux, Grands Echézeaux, Romanée Saint-Vivant, Richebourg, La Tâche et la Romanée Conti, mais on part de haut, car l'Echézeaux montre de grandes qualités. La constance entre tous ces vins, c'est la précision et la finesse mais aussi la puissance et la richesse d'un beau millésime. La Romanée est pleine de promesses, mais elle est encore emmaillotée dans ses langes. Elle ne crée pas le "wow" qu'elle créerait avec quelques années de plus. L'exercice de la dégustation en fût aurait plus de sens en octobre qu'en avril. Mais goûter ce millésime qui promet est un honneur qui ne se refuse pas.

Goûté en février 2012
La Romanée Conti Domaine de la Romanée Conti 2010 m'interpelle, car je n'arrive pas du tout à la comprendre. Elle est hyper fermée. C'est à ce moment qu'arrive Aubert de Villaine qui nous salue et nous dit qu'il y a dans la Romanée Conti de la violette qui est l'annonce du grand vin, et évoluera vers le pétale de rose. Lorsque Aubert le dit, je le constate, mais je n'arrive toujours pas à retrouver ce qui fait normalement la vibration de la Romanée Conti. Mon frère est naturellement ému puisque c'est sa première expérience, mais je me sens frustré de ne pas retrouver le vin que j'aime. Il se pourrait que je sois dans une mauvaise disposition pour goûter ce vin, comme pourrait le prouver la suite.

Goûté en décembre 2013
La Romanée Conti domaine de la Romanée Conti 2010 n'en apparaît que plus grande, tant le contraste est sensible (car La Tâche était coincée). Le nez est vraiment Romanée Conti. Tout ici est dosé à la perfection. Tout est suggéré. Michel Bettane dit que cette Romanée Conti est parfaite. Il signale le poivron dans le final qui pour lui est une signature. Le final est salin et c'est le seul des rouges dégustés qui a cette trace saline. Il est parfait car tout ici est assemblé et cohérent. C'est l'équilibre. Il est soyeux, velours, porteur d'extase. Il est subtil et de belle râpe.
Ma curiosité me pousse à faire un nouveau round de verres mieux aérés. La Romanée Saint-Vivant est superbe de rondeur et de charme, le Richebourg est très en force et poivré, La Tâche s'est ouverte mais a une signature de réduction. La Romanée Conti enfin est formidable, offrant l'équilibre mais aussi le mystère. Elle est grandiose et de grande pureté. Michel Bettane suggère l'églantine et c'est vrai. C'est l'églantine plus que la rose et un sel tout frais.


Ce qui est curieux, c'est le sel et la rose même fugaces ont existé à un moment et pas du tout lorsque j'ai bu la RC 2010 le 16 avril 2016. Je voulais voir l'éclosion de ce vin jeune et j'en suis ravi.

Jean-Luc,
Les vins de 1966 sont prévus pour la fête de famille que je ferai en juin pour célébrer ces 50 ans. J'ai cherché dans la carte des Crayères s'il y avait des 66 mais il n'y en a pas.


Cordialement,
François Audouze
18 Avr 2016 11:49 #14

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 17
  • Remerciements reçus 0

Réponse de hobbywine sur le sujet Re: 50 ans de mariage et Romanée Conti

Merci pour nous avoir convié au récit de ce grand moment.

Je note que 50 ans d'efforts, et j'imagine que les enfants ne sont pas des buveurs d'eau..., n'ont pas suffi à convaincre madame de l'intérêt du breuvage, c'est la vie.

Je trouve très jolie l'idée d'une bouteille de Romanée Conti pour les 50 ans de mariage, c est une très belle récompense
18 Avr 2016 20:29 #15

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 20791
  • Remerciements reçus 8301

Réponse de Eric B sur le sujet Re: 50 ans de mariage et Romanée Conti

Je trouve très jolie l'idée d'une bouteille de Romanée Conti pour les 50 ans de mariage, c est une très belle récompense

Oui, enfin, la fréquence à laquelle il boit cette cuvée est plus élevée que celle d'un LPVien qui boit la Grange des Pères. Le problème, c'est qu'il n'y a pas meilleur dans le monde. Ca doit être terrible. Je ne voudrais pas être à sa place (enfin, si, un peu, quand même :D )

Eric
Mon blog
18 Avr 2016 20:45 #16

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • milleret jean luc
  • Portrait de milleret jean luc
  • Hors Ligne
  • Cet utilisateur est bloqué
  • Enregistré
  • Messages : 3956
  • Remerciements reçus 2

Réponse de milleret jean luc sur le sujet Re: 50 ans de mariage et Romanée Conti

Et de plus , il certainement influencé son épouse pour ne pas boire de vin ...le filou !! C'est de plus une excellente cuisinière ....il a toutes les chances cette canaille de François . 8-)
Je réitère mes meilleurs vœux de santé à ce tout jeune couple 8-)..
18 Avr 2016 21:37 #17

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • François Audouze
  • Portrait de François Audouze Auteur du sujet
  • Hors Ligne
  • Utilisateur
  • Enregistré
  • Messages : 14159
  • Remerciements reçus 11

Réponse de François Audouze sur le sujet Re: 50 ans de mariage et Romanée Conti

Jean-Luc,
Celui qui pourrait influencer ma femme n'est pas encore né !
Ma femme sent tous les vins, cuisine en fonction des odeurs, et ne boit que les liquoreux, dont particulièrement Yquem. Mais elle ne fait qu'occasionnellement.

Pour répondre à ton souci sur ma santé, c'est une chance que ma femme ne boive pas, parce que lorsque nous sommes tous les deux seuls, je ne bois que de l'eau.
Si elle buvait, vu ce qu'il y a dans ma cave, les tentations seraient permanentes et il y aurait bien longtemps que je ne serais plus de ce monde.
Il n'y a qu'au restaurant que je bois "en suisse", car ce serait triste de ne rien boire au restaurant.

Ce qui compte dans tout cela c'est que nous avons bien fêté cet anniversaire, que nous étions heureux et que le vin que j'ai choisi a correspondu à mes attentes.


Cordialement,
François Audouze
18 Avr 2016 23:20 #18

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 211
  • Remerciements reçus 120

Réponse de leicadr sur le sujet 6 mois de vie commune à l'Hôtel des Vasières

La différence fondamentale entre 6 mois de concubinage légal conclu par un certificat officiel de vie commune et une défaite dans « La Solitaire » du Figaro lors de l’étape Deauville-île de Wight, c’est qu’il est difficile dans le premier cas de dire : « mais j’ai eu un vent défavorable de sud-ouest après la bouée du Cormoran Boiteux et un courant de renverse en vue du phare du Gardien Consanguin ! ». C’est aujourd’hui qu’avec ma concubine nous fêtons nos six mois de vie commune, les noces de fayots. Ma concubine m’avait dit il y a quelques jours : « plutôt que de m’offrir un paquet de mogettes IGP de Vendée, invite-moi à petit-déjeuner à Kervarech-les-Bouseux ».

Le jour venu, nous voilà dans la Skoda, nous arrivons à l’hôtel des Vasières, dans la zone industrielle de la Marée Verte. Au moment du petit-déjeuner, je descends seul au bar pour regarder la carte des vins et choisir celui du petit-déjeuner. On me propose un petit Jaune pas trop tassé comme j’aime au réveil, et j’ai envie de choisir dans l’impressionnante carte des vins. A peine ai-je lu la première ligne de la carte que je choisis. Ce sera un mousseux Blanc Foussy « Ice » 2016, une folie. Commençant alors la lecture de la bonne quinzaine de lignes de la carte des mousseux et roteuses, je regrette presque d’avoir choisi si tôt car il y a dans ces lignes des merveilles à des prix très doux (3,99 euro le Blanc Foussy BSA d’entrée de gamme !!). Mais le mousseux que j’ai choisi m’avait suffisamment impressionné dans ce millésime précoce pour que je garde ce choix.

Je poursuis la lecture de la carte des vins, bières et alcools frelatés, pour choisir le breuvage du petit-déjeuner. L’idée que j’avais en tête est de choisir soit un vin de la cave coopérative des chimistes du mont Vomichberg, soit un vin de la coopérative de la Bastide des Francs Buveurs du Tarn. Ne trouvant rien qui puisse satisfaire mon envie d’honorer ces nobles établissements, je lis la carte des vins, bières et alcools frelatés une nouvelle fois. Les Bordeaux ont souvent des prix dissuasifs et dans les autres régions, les bonnes pioches, pardon les bonnes pelleteuses parce que le travail est mécanisé, sont nombreuses. Puis, je me dis que je n’aurai sans doute jamais l’occasion de célébrer une autre fois 6 mois de concubinage légal avec Fernande, qu’il s’agit d’un moment unique dans ma vie et que rien ne me fera plus plaisir que de choisir… un baron de Lestac 2009 et demi. J’en informe Philou Jamaissesanstirebouchon, le gérant de l’épicerie de la station essence, en lui indiquant que j’ouvrirai moi-même la bouteille au début du petit-déjeuner, pour suivre mieux l’éclosion de ce vin. Pour ce vin, Philou accepte ce scénario.

L’information de mon choix se propage à la vitesse d’une maladie vénérienne dans un camp scout, aussi lorsque je vais saluer Phiphi Cent, le chef du restaurant en passant devant sa cuisine pour aller aux toilettes, il est déjà au courant. Je lui demande des plats très doux pour ce petit-déjeuner. Mon choix sera une choucroute de la mer parce qu’avec un Bordeaux rouge, c’est un choix d’esthète en vogue à la capitale.

Je reviens au bar et constate que suis à marée basse sur le petit Jaune. Je décide d’ouvrir le mousseux Blanc Foussy « Ice » 2016. La couleur est belle, bien chimique comme on aime, avec de jolis reflets verdâtres. Le nez est d’une grande déviance, sur des arômes de pneu et mis en valeur par les chopes dessinées par Philou Jamaissesanstirebouchon, les meilleures chopes à mousseux du monde . Le mousseux est entré dans sa phase de retour : il ressort par le nez mais en bulles fines ! J’allume une clope et il a comme une note de fumé. Le mousseux est fort, vineux, il tourne bien la tête. C’est un vin devant lequel on s’incline : par moment je pense à de la porcelaine, une lunette, un jet d’eau. Ma bourgeoise arrive et on lui apporte de magnifiques cacahouètes dans un bol en plastique bleu électrique avec écrit « Porcheries bretonnes réunies » en lettres marrons sur le coté.

Nous passons à table pour le petit-déjeuner. Ma concubine commande : des rillettes et un croissant, puis des pieds de porc en gelée.
Mon menu sera : de la rate de vache en entrée et une choucroute de la mer. J’ouvre le Baron de Lestac 2009 et demi et un parfum délicieux de kérosène consumé inonde mes narines.

Philou Jamaissesanstirebouchon m’a proposé 2 bols dont un qui est idéal pour goûter ce vin. La rate de vache pourrait aller avec le reste de mousseux, mais elle est tellement fondante que j’ai envie de la goûter avec le Baron de Lestac et cela marche. L’amertune de pourri de la rate de vache répond au vin de baronnie. C’est évidemment sur la choucroute de la mer et les pieds de porc en gelée que je vais profiter de ce grand vin. Les fruits rouges moisis dominent et je ne ressens ni tanins, ni raisins, ni travail du sol, ni minéralité. Le vin est joyeux comme un pochtron d’un quai de métro qui trouve un larfeuille avec 5 euro, très massif puisqu’il impose comme un glacis anesthésiant sur tout le trajet du tube digestif. C’est un vin encore jeune que ce 2009 et demi, assemblage de 2 (ou plus) millésimes : le solaire 2009 qui lui apporte cette charpente en béton armée et 2010 cette subtilité de tourbière. Je suis au bord de la syncope et la choucroute de la mer tire du vin des notes d’herbes moisies du plus bel effet.

Ma concubine ne boit plus : elle vomit. Mes lèvres rouges et mes dents carmins lui font plaisir entre deux spasmes. Nous n’avions pas commandé de pousse-café mais arrive un tonnelet d’alcool de châtaigne et une coupe colonel surmontée d’une bougie chancelante. La gentillesse du chef adjoint, Tamouls sans papier, est à signaler.

Dans ce superbe Hôtel des Vasières remarquablement tenu (on nous a changé de chambre suite à notre remarque sur les cafards et les punaises de lit, c’est à noter !), sur une cuisine de petit-déjeuner de haut niveau, nous avons dignement fêté cet événement majeur de notre vie. Il sera fêté à nouveau, avec Riton et Jeannot, lors d’un barbecue-cubi dès samedi prochain…

"Peace, Love, & joli vin..."
Leica

Instagram : @leicabd
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: oliv, Benji, aquablue, Jean-Loup Guerrin, vivienladuche, starbuck, LoneWD
19 Avr 2016 08:00 #19

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 6474
  • Remerciements reçus 6561

Réponse de Vaudésir sur le sujet Re: 6 mois de vie commune à l'Hôtel des Vasières

Ca met en forme pour toute la journée un texte comme celui-ci. (:D
Stéphane
19 Avr 2016 08:17 #20

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 12824
  • Remerciements reçus 3700

Réponse de jean-luc javaux sur le sujet Re: 6 mois de vie commune à l'Hôtel des Vasières

Superbe copié-collé... finement amélioré de beaux moments vécus :D
(tu)

jlj
19 Avr 2016 08:53 #21

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 86
  • Remerciements reçus 0

Réponse de kenpark87 sur le sujet Re: 50 ans de mariage et Romanée Conti

Quelle forme olympique pour pondre un texte comme çà à 8h du mat X(
19 Avr 2016 09:04 #22

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • François Audouze
  • Portrait de François Audouze Auteur du sujet
  • Hors Ligne
  • Utilisateur
  • Enregistré
  • Messages : 14159
  • Remerciements reçus 11

Réponse de François Audouze sur le sujet Re: 50 ans de mariage et Romanée Conti

Bravo Leica (tu) Joli texte et ça sent le vécu !

Ce n'est pas une prise de tête, c'est une prise de vue ! (Leica bien sûr).

Sans être bégueule, je préfère mon repas au tien B)

Encore bravo.


Cordialement,
François Audouze
19 Avr 2016 09:31 #23

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 12824
  • Remerciements reçus 3700

Réponse de jean-luc javaux sur le sujet Re: 50 ans de mariage et Romanée Conti

Sans être bégueule, je préfère mon repas au tien

Evidemment... mais six mois de vie commune, cela lui laisse un panel de choses à découvrir incommensurable... B)-

jlj
19 Avr 2016 12:30 #24

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • François Audouze
  • Portrait de François Audouze Auteur du sujet
  • Hors Ligne
  • Utilisateur
  • Enregistré
  • Messages : 14159
  • Remerciements reçus 11

Réponse de François Audouze sur le sujet Re: 50 ans de mariage et Romanée Conti - photos du vin



le verre le plus adapté et de loin est celui de gauche. On voit aussi la couleur du Heidsieck 1985





Cordialement,
François Audouze
19 Avr 2016 16:25 #25

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 613
  • Remerciements reçus 20

Réponse de masterpity88 sur le sujet Re: 50 ans de mariage et Romanée Conti - photos du vin

François, vous qui êtes un adepte du recrachage discret et délicat, avez vous bu ces vins pour cette occasion ou avez vous recraché ?

Thibault
19 Avr 2016 18:32 #26

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • François Audouze
  • Portrait de François Audouze Auteur du sujet
  • Hors Ligne
  • Utilisateur
  • Enregistré
  • Messages : 14159
  • Remerciements reçus 11

Réponse de François Audouze sur le sujet Re: 50 ans de mariage et Romanée Conti - photos du vin

j'ai tout bu, petit Jésus ;)
je n'avais pas la moindre envie de recracher ni le champagne ni le vin.


Cordialement,
François Audouze
19 Avr 2016 19:12 #27

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 613
  • Remerciements reçus 20

Réponse de masterpity88 sur le sujet Re: 50 ans de mariage et Romanée Conti - photos du vin

François Audouze écrivait:
> j'ai tout bu, petit Jésus ;)
> je n'avais pas la moindre envie de recracher ni le
> champagne ni le vin.

En même temps je n'ose imaginer le courroux qui ce serait abattu sur vous en cas de réponse contraire...

Thibault
19 Avr 2016 19:27 #28

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 47
  • Remerciements reçus 9

Réponse de Alexandre G sur le sujet Re: 50 ans de mariage et Romanée Conti - photos du vin

Je constate que sur les photos, la couleur semble déjà tirer sur le brique. Je m'attendais à une couleur beaucoup plus pourpre pour un grand bourgogne de 2010. Il est aussi possible que la photo et la lumière soient en cause. Je ne peux comparer cela avec vos mots puisque vous n'avez pas décrit non plus la robe dans votre message initial. Qu'en est-il ?

Je précise que je n'ai jamais vu qu'une Romanée Conti au travers la vitre d'un magasin de vin haut de gamme. Le lecteur prendra donc soin de me pardonner mon ignorance.
19 Avr 2016 19:58 #29

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • François Audouze
  • Portrait de François Audouze Auteur du sujet
  • Hors Ligne
  • Utilisateur
  • Enregistré
  • Messages : 14159
  • Remerciements reçus 11

Réponse de François Audouze sur le sujet Re: 50 ans de mariage et Romanée Conti - photos du vin

couleur normale et naturelle, sans brique, qui est peut-être modifiée par l'appareil photo.
Le vin est plus foncé que les Romanée Conti que je bois habituellement qui sont plus claires et plus roses, mais cela tient à l'âge.

Rien d'anormal (au contraire) dans cette bouteille et dans ce vin.


Cordialement,
François Audouze
19 Avr 2016 20:31 #30

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Modérateurs: GildasPBAESMartinezCédric42120Vougeotjean-luc javauxstarbuck