Nous avons 1219 invités et 15 inscrits en ligne

LPV Beaune - Dégustation #4 - Thème Grands Vins

  • Messages : 621
  • Remerciements reçus 1245
CR:

Bonjour,
Voici le CR de notre quatrième rencontre. Et quelle rencontre.:woohoo:
Le thème a en effet été par chance respecté car aucune bouteille n'a déçue.
Un grand merci à KONI et KRABB pour leurs apports solides, liquides.

Apéro (chutes de jambon cru)
CHAMPAGNE SALON 1990
Ouvert au dernier moment
Robe : Beau jaune doré, effervescence légère. De bon augure.
Nez : Intense. Notes oxydatives mesurées, beurre, de noisette. Bien typé blanc de blanc.
Bouche : ample, équilibrée, assez complexe, en finesse. Finale d'une bonne longueur.
Le vin ne fléchi pas et va en se complexifiant tout au long de la dégustation.
Verdict: un très beau champagne, à une belle maturité, qui joue plutôt sur la finesse et la complexité.
Il lui manque peut-être un surplus de profondeur et de volume pour viser plus haut.
A boire.
Note 93.5

Entrée (rizotto de la mer, gambas rôties)
MONTRACHET RAMONET 2008
Ouvert 4h avant
Robe : jaune assez vif, démontrant une certaine jeunesse.
Nez : Très intense. Dominé par une réduction non rebutante mais limitant la complexité et la gourmandise. Evoluant vers des agrumes frais.
Bouche : la grande classe, grand volume, parfait équilibre, touché superbe. Longue finale. Plus de phénomène de réduction ici.
Verdict: Un très grand Chardonnay, à la bouche parfaite, seulement limité par une aromatique peu complexe ce jour.
Note 96.
A attendre.

Plat (filet de bœuf, champignon, écrasé pomme de terres) : match de 2 petits rouges dans un petit millésime
CHÂTEAU HAUT-BRION 1990
Ouvert 12h avant, carafé 5h avant
Robe : une certaine évolution, tuilée.
Nez : Intense. Typé cabernet. S'ajoute des notes de tabac, d'épices. Plutôt stricte.
Bouche : très puissante, équilibrée, de grande longueur, encore une fois plutôt médocaine.
Verdict: Un très grand bordeaux, qui ne sort pas des codes. On pourrait lui reprocher un petit manque de complexité et une certaine "rigueur".
Note 95
A attendre je pense.

HERMITAGE LA CHAPELLE 1990
Carafé 5h avant (ce qui lui a fait le plus grand bien)
Robe : Noire assez intense et peu évoluée.
Nez : Très intense. Peu variétal. Le vin est chaleureux, complexe, sur les fruit mûrs, l'orange sanguine, la truffe.
Bouche : très puissante (acidité encore présente), complexe, pleine, équilibrée, fondue, de grande longueur.
Verdict: plaisir est le mot qui vient à l'esprit avec ce vin en dehors des codes...on ne saurait quoi lui reprocher.
Note 97
A boire, A attendre.

Desserts (petits gâteaux diverses de chez F. Berteau)
DISNOKO TOKAJI ASZU ESCENCIA 1997
Ouvert au dernier moment
Robe : Superbe, jaune cuivré.
Nez : Très puissant. Fruits exotiques, jaunes rôtis, sec confits. Chocolat Blanc. C'est très plaisant.
Bouche : Puissante, grande sucrosité, belle rondeur, et puis une grande vivacité en finale qui empêche toute lassitude et qui offre une finale franche.
Verdict: Superbe liquoreux qui s'accorde parfaitement aux divers desserts.
Note 95
A boire, A attendre.

Les utilisateur(s) suivant ont remercié: claudius, oliv, Jean-Bernard, Vougeot, Marc C, olivyeah, LADIDE78, Vaudésir, tonioaja, Agnès C, Frisette, jclqu
14 Sep 2017 11:36 #1
Pièces jointes :

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 6202
  • Remerciements reçus 3905

Réponse de Frisette sur le sujet LPV Beaune - Dégustation #4 - Thème Grands Vins

Beau boulot!!!(tu)

Flo (Florian) LPV Forez
14 Sep 2017 14:26 #2

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1354
  • Remerciements reçus 773

Réponse de Krabb sur le sujet LPV Beaune - Dégustation #4 - Thème Grands Vins

Je suis un peu déçu je pensais modestement qu'une alerte mercato allait annoncer mon transfert de LPV Dijon à Lpv Beaune... Même pas... snif snif...

Un super moment avec nos conjointes respectives, merci Maxime pour l'invitation et la cuisine (la pièce pas ton savoir faire...)

Salon 1990

Robe dorée, nez fin, classieux, aux notes finement oxydatives.
La bulle est superbe, elle se pose sur la langue et éclate.
Longueur bonne, pour un vin très "aristocratique" qui pêche uniquement par son "relatif" manque de volume en finale.
Un très joli vin néanmoins.

Domaine Ramonet - Montrachet 2008

Robe or clair, très jeune.
Ouvert 3h à l'avance, encore une forte réduction au nez.
Le nez est assez fermé même si on retrouve ce bel élevage bourguignon (cher à Cédric42120, spéciale dédicace yo!) avec de beaux arômes grillés.
La bouche est majestueuse, le vin est construit entre un équilibre acidité/gras extraordinaire.
Un volume en bouche et une puissance tout en maitrise (là encore Pirelli a vu juste, sans maitrise la puissance n'est rien...).
Un vin XXL, grand, qui en a encore sous la pédale.

Haut Brion 1990

Robe légèrement tuilée, mais lumineuse.
Nez sur le poivron vert, qui m'aurait emmené ailleurs qu'à Pessac à l'aveugle.
La bouche est belle, pure, précise.
Le volume est au rendez vous, la puissance et le fond aussi.
Cela reste jeune et très bien fait, mais l'aromatique m'a dérangée pour être uniquement positif sur ce vin.
Très bien mais j'en attendais plus

Jaboulet - Hermitage La Chapelle 1990

Je n'en attendais pas grand chose car j'avais toujours été déçu, mais quel vin...
Robe violette, très jeune.
Nez superbe de profondeur, sur les fruits noirs, la garrigue.
Le nez s'ouvre sur le balsamique.
La bouche est superbe avec du croquant, de la profondeur, un volume extraordianaire.
C'est facile comme un Foillard et dense comme un grand Bordeaux.
C'est la première fois que je rencontre un grand vin avec une telle combinaison et une telle buvabilité.
J'ai adoré, pas de match avec HB90 pour moi.

Disznoko - Tokaji Aszu Eszencia 1997

Robe cuivre.
Nez sur l'abricot, l'orange.
Bouche tenue par une acidité géante qui équilibre ce vin.
Grosse buvabilité et grosse fraicheur également pour un tel sucre.
Toujours aussi bon...

Merci de m'avoir lu. CR:

Simon.
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: oliv, Jean-Bernard, Marc C, KONI, LADIDE78, Cédric42120, Frisette, jclqu
14 Sep 2017 20:24 #3

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 207
  • Remerciements reçus 138
En effet, une bien belle dégustation, en bonne compagnie ou tous les vins se sont livrés avec panache !
Merci Maxime pour l'hospitalité et les casseroles qui accrochent zX !!!!


S de Salon 1990
Couleur d’or brillant très délicatement patiné, la bulle est exquise de grâce et régulière. Le nez trahi une légère oxydation (noix et fruits secs) mais l’expression du vin reste impérieuse. A la dégustation, la vinosité délicatement oxydative charpente de gracieuses notes de fruits puis la bouche s’étire en une tension dynamique et fraîche dont la sapidité désaltère et équilibre le gras onctueux du jambon. Un très grand champagne qui révèle une certaine plénitude et dont on saluera l’intégrité d’être resté identique de la première à la dernière coupe. Potentiel de garde indéniable !


MONTRACHET 2008, Domaine Ramonet
Robe etincelante, claire et brillante. Nez minéral, avec un grillé élégant et de légères notes de réduction qui à l’aération laissent place a une grande complexité aromatique qui pointe une matière énorme, beaucoup d’opulence, qui s’équilibre d’une tension tonique aboutissant a une forme de perfection souveraine. En bouche l’attaque est extraordinaire, déployée par un vin de poids. La finale est très pure, toute en allonge et très minérale avec des résurgences élégamment fruitées, semble n’en plus finir. Très beau vin dont la puissance et la profondeur soutenues par une architecture minérale signent un vin magistral.


HERMITAGE « LA CHAPELLE » 1990, Paul Jaboulet
Robe noire, dense et très profonde, premières teintes très légères de brique au pourtour.
Nez abyssal et expressif sur le fruit confit, résine de pin aux tonalités réglissés rafraichissantes.
Le vin prend de la fraîcheur à l'aération et se pare des notes de poivre, de fumé et l’olive noire fraiche.
Tout cela dans une décomplexion naturelle et de pleine de subtilité.
Le bois ne s'impose pas mais affirme un élevage impérial aux accents de cèdre subtils accompagnant le fruit.
Ce vin est un athlète de haut niveau, sculptural, d'une exemplaire finesse et à l’équilibre captivant.


PESSAC LEOGNAN 1990, Château Haut Brion
La robe est pourpre, présentant des nuances légèrement tuilées, une belle profondeur, traduisant un âge certain.
Plus évoluée que celle dégustée en janvier 2016.
Le nez est très plaisant, bien qu’un peu sur la retenue les arômes forment un bouquet complexe mêlé de sous-bois, d’humus relayé par des notes fumées puis de tabac blond s’étirant vers un final au végétal noble, mais un poil rugueux.
L'attaque est toute en élégance aristocratique, un peu froide, sur la réserve, on sent que le vin se retient. De subtiles notes de cuir, et de sous-bois, offrent au vin une belle palette de saveurs mais les tannins serrés devoilent un vin élégamment austère. La finale est longue, mettant en valeur des tanins bien présents mais confortables qui s’équilibrent par la minéralité graphite typique des grands cabernets .
Un très beau vin charismatique, loin de sa maturité, au classicisme un brin rigide en l’état.
Assez conforme à celle ouverte il y a quelques mois il faudra lui laisser encore un peu de temps !


TOKAJI ASZU ESZENCIA 1997, Disznoko
Belle robe ambrée, profonde et brillante.
Au nez des senteurs de fruits confits, de caramel, d'épices douces (girofle, cannelle), de cedra et de mandarine.
La notion de sucre est à peine suggérée annonçant un bel équilibre de gourmandise fruitée, fraîcheur et tension.
La bouche se révèle vibrante, avec des notes de menthol, de gingembre confit, d’abricot, pâte de coing et une amertume légère conférant une fraîcheur énergique sur la marmelade d’orange amère. C’est un vin distingué, fin, équilibré et désaltérant !
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: matlebat, LADIDE78, o_g, Krabb, Frisette
19 Sep 2017 01:12 #4

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Jérôme Pérez
  • Portrait de Jérôme Pérez
  • Hors Ligne
  • Administrateur
  • Enregistré
  • Messages : 18549
  • Remerciements reçus 2552

Réponse de Jérôme Pérez sur le sujet LPV Beaune - Dégustation #4 - Thème Grands Vins

n'oubliez pas de taguer vos compte rendus s'il vous plait.

Au delà du faste des étiquettes et de la qualité des vins, je trouve que c'est une sélection très élégante qui au nombre des bouteilles ouvertes les respectent totalement.
Bravo

Jérôme Pérez
19 Sep 2017 05:59 #5

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Modérateurs: GildasPBAESMartinezCédric42120Vougeotjean-luc javauxstarbuck