Nous avons 1456 invités et 2 inscrits en ligne

CR: LPV Franche Comté en terre connue (Jura Blanc) et Côte Rotie

  • Messages : 1705
  • Remerciements reçus 1488

leteckel a créé le sujet : CR: LPV Franche Comté en terre connue (Jura Blanc) et Côte Rotie

CR: LPV Franche Comté en terre connue (Jura Blanc) et Côte-Rôtie

La session "vins de fête" est en ligne de mire mais pour cette nouvelle rencontre, c'est un double thème blanc / rouge plutôt alléchant que nous avons choisis. Reste qu'il y eu du bon...et du moins bon.

6 convives, 10 quilles et toujours la même ambiance à la fois sérieuse autour des vins et conviviale avec les quelques chambrages habituels.

Les blancs du Jura (sans restriction de cépages ni d'élevage) :

Vin n° 1 : Côtes du Jura - Philippe CHATILLON - "La grande chaude" 2016
Robe claire, qui fait très jeune. Le nez présente des notes légèrement fumées / tourbées qui me font immédiatement penser à Tissot. La bouche est assez riche avec une jolie acidité mais je trouve les amers en fin de bouche un peu trop présents. J'ai trouvé ça plutôt bon, mais ce vin a déjà divisé car certains n'ont pas du tout aimé. "La grande chaude" n'a peut-être pas donné tout ce qu'elle promettait...:whistle:

Vin n° 2 : Arbois - Bruyere Renaud & Houillon Adeline - "La croix rouge" 2015
Robe claire, identique au vin précédent. Nez sur les fruits jaunes et floral également. Bouche grasse mais la fraicheur est là grâce à une grosse acidité. C'est net, droit et parfaitement équilibré. Si le premier vin m'a fait penser à Tissot, celui là m'a furieusement évoqué Ganevat. Sur cette bouteille, un style très proche. Très bien.

Vin n° 3 : Côtes du Jura - Domaine Labet - "Les Varrons" 2013
Robe d'un joli jaune or clair. Nez très ouvert, sur les agrumes. En bouche, le vin est large, riche mais là encore, une très belle acidité (ce qui sera le marqueur de tous ces blancs) vient contre balancer cette grosse matière. (tu)
Tout le monde (ou presque) part sur un Savagin Ouillé...bah non.
Première avec cette cuvée que j'avais très envie de goûter...vraiment pas déçu. Incontestablement sur le podium de le journée, d'ailleurs je vais m'en resservir une petite goute pour en être bien sûr...ah quoi, y en a déjà plus !

Vin n° 4 : Arbois - Domaine Tissot - "Les amants" 2011
Pour mémoire, il s'agit d'une cuvée produite uniquement sur ce millésime et qui est un assemblage de Mailloche et Tour de Curon (pas de Tour de Curon cette année là).
Robe jaune, la plus évoluée de toutes. Nez fumé, sur la pomme et des notes de vernis pas très agréables. Le vin est riche et c'est un peu chaleureux en comparaison des précédents mais probablement servi pas assez frais. Cela dit, la persistance en bouche est indéniable mais quelques notes oxydatives laisse penser que ce vin est en train de basculer...Bouteille proposée suite au dernier CR d'Oliv qui faisait très envie...sur le coup, on n'a pas bu le même vin. Dommage.

Jolie série de blanc avec en haut de l'affiche le Labet, suivi de près par le Houillon. Et du coup, que du chardo ouillé !

Les rouges : Côte-Rôtie (en principe…)

Vin n° 5 : Côte-Rôtie - Jean Paul Brun - "Domaine des terres rôties" 2005
Robe trouble, pas nette, comme le nez d'ailleurs même si peu expressif. On y trouve quelques fruits rouges en cherchant bien mais quelque chose me dérange, c'est brouillon. La bouche n'est guère plus emballante, les tanins sont vraiment durs (et pourtant le vin a quand même 13 ans) . Bof. Pas terrible.
L'apporteur nous dit qu'il n'en attendait pas grand chose...il ne fut donc pas déçu ! ;)

Vin n° 6 : Côte-Rôtie - Domaine Bonnefond - "Les rochains" 2009
Cette fois, la robe est d'un rouge bien net. Joli nez prometteur, par contre là encore le vin se présente avec des tanins pas du tout fondus et la longueur n'est que moyenne. C'est moyen et déception générale à la tombée de la chaussette. Trop jeune ? Peut-être...mais ça ne sera sans doute jamais un grand vin.

Vin n° 7 : Suisse AOC Valais -Benoit Dorsaz - "Syrah de Fully Quintessence" 2012
Très beau nez poivré et épicé. Bouche également poivrée, pleine mais avec du ressort. Des tanins bien présents mais bien moins rustiques que sur les 2 vins précédents. Très belle longueur et grosse persistance en rouge. Enfin une belle Côte-Rôtie pour nous reconcilier avec l'appellation…oups !

Vin n° 8 : Côte-Rôtie - Domaine Yves Cuilleron - "Bassenon" 1999
On retrouve de nouveau une robe trouble. Le nez fait plus évolué. Certains (dont Rémy) évoquent des fleurs fanées...c'est pas faux. Bouche un peu poivrée, plus souple et plus gourmande. C'est un bon vin...pour la moitié des convives (dont Rémy et moi). Pour les 3 autres, c'est vraiment pas terrible. Un vin qui a vraiment divisé.

Vin n° 9 : Côte-Rôtie - Domaine Rostaing - "Ampodium" 2011
Celui là ne divisera pas, il met même tout le monde d'accord dès le nez au dessus du verre : arômes de fruits noirs (mûres, cerises,...) et floraux (violette). C'est très complexe et très classe. La bouche tient parfaitement les promesses du nez, élégante, soyeuse, avec des tanins souples et une très belle longueur. Un vin d'une grande finesse. Bravo.

Une série de rouge avec quelques belles réussites mais dont on pouvait attendre un petit peu plus. A noter la belle performance du pirate que s'est avéré excellent, se plaçant pour moi juste derrière le Rostaing, incontestablement le meilleur de la série.

Un dernier vin (blanc) apporté par Rémy pour le dessert.

Vin n° 10 : Côtes du Jura (?) - Domaine de la Borde - "Gelées de novembre" 2015
Robe très claire. Nez peu expressif, qui fait plus penser à un vin sec que moelleux. Pour moi, la bouche est plate et le vin finit court. Bof. Pas d'un grand intérêt (pas taper Rémy :oops: ), hormis qu'il s'agit d'une curiosité jurassienne. Il paraît que c'était mieux sur un autre millésime.

Ainsi s'achève cette dernière session de l'année. Au final, comme souvent, quelques très beaux vins (Labet et Houillon en blanc / Dorsaz et Rostaing en rouge) et quelques déceptions avec des étiquettes pas au niveau (Tissot et Bonnefond).
A propos "d'étiquettes", ce sera quasi le thème de la prochaine. Comme dans beaucoup de groupes, la nouvelle année est l'occasion de partager quelques trésors supposés de nos caves...espérons que le plumage sera à la hauteur du ramage.


ArnoulD avec un D comme Dusse
#1
Pièces jointes :
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Benji, mgtusi, enzo daviolo, sideway, chrisdu74, Jean-Loup Guerrin, bibi64, TIMO, Vaudésir, Frisette, AgrippA, LoneWD, Fred1200, Damien72, DaGau, Kiravi

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 18093
  • Remerciements reçus 3013

Eric B a répondu au sujet : LPV Franche Comté en terre connue (Jura Blanc) et Côte Rotie

Bouteille proposée suite au dernier CR d'Oliv qui faisait très envie...sur le coup, on n'a pas bu le même vin. Dommage.

Effectivement, elle est plus proche de la bouteille que nous avons bu lors de la verticale de la Tour de Curon. Et encore plus de celle que j'avais bu quelques mois plus tôt (et dont je faisais mention dans mon compte-rendu ). Ca a l'air d'être un peu la loterie...

Eric
Mon blog
#2

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2176
  • Remerciements reçus 928

chrisdu74 a répondu au sujet : LPV Franche Comté en terre connue (Jura Blanc) et Côte Rotie

Merci pour le CR, un peu inquiet pour Les Amants 2011 et content pour le Dorsaz (y avait délit d'initié, j'attendais ce CR avec impatience ;) )

Chris d'U
#3

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1705
  • Remerciements reçus 1488

leteckel a répondu au sujet : LPV Franche Comté en terre connue (Jura Blanc) et Côte Rotie

Pour les Amants, soit c'est (très) bon comme la bouteille qu'Oliv a commentée récemment soit c'est en train de passer du côté obscure comme la nôtre. Dans les 2 cas, aucune raison d'attendre à mon humble avis (sans compter celle bouchonnée que j'ai ouverte il y a un mois). M'en reste une, elle sera surement sacrifiée avant la nouvelle année.
Concernant le Dorsaz, j'ai cru comprendre qu'il y avait un membre du Jura Tours dans le coup ;) . Très belle découverte pour moi (et pour les autres aussi je pense).

ArnoulD avec un D comme Dusse
#4

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 794
  • Remerciements reçus 831

LoneWD a répondu au sujet : LPV Franche Comté en terre connue (Jura Blanc) et Côte Rotie

Merci Arnould d'avoir ouvert le bal, va falloir que je sois plus rapide si je veux conserver mon poste de secrétaire de groupe :D
J'ajoute donc mes commentaires qui sont souvent proches de ceux d'Arnould tout de même.


Vin n°1 : Domaine Philippe Chatillon - Côtes du Jura "La Grande chaude" 2016 (chardo ouillé)
Nez avenant, légèrement pâtissier avec un côté cireux et fumé.
La bouche est vive, grosse acidité, finale citronnée. Un style qui me plait même si cela manque tout de même de complexité. Bien.





Vin n°2 : Bruyère Renaud et Houillon Adeline - Arbois "La Croix Rouge" 2015 (chardo ouillé)
Nez plus fin que le précédent et beaucoup plus expressif, sur les fruits jaunes bien murs, je lui trouve un côté iodé/salin qui ajoute de la complexité.
Bouche très bien construite entre un gras présent mais parfaitement contre-balancé par une acidité qui allonge le vin et amène une finale ou l'élevage se fait un peu ressentir mais cela n'enlève rien ; c'est un très beau vin qui m'a fait pensé à un chablis de bonne facture. Très bon.





Vin n°3 : Domaine Labet - Côtes du Jura "Les Varrons" 2013 (chardo ouillé)
Superbe nez sur la cire et les agrumes, très entêtant.
La bouche possède une certaine classe, elle est large, d'une grande finesse et il y a un côté "huileux" dans ce vin qui me fait furieusement penser (avec le nez en plus) à un savagnin ouillé, je me lance donc sans plus attendre ; c'en est un !
Très bien +. Clairement un vin de gastronomie pour moi.





Vin n°4 : Domaine Bénédicte et Stéphane Tissot - Les Amants 2011 (chardo ouillé)
Nez sur le vernis, un peu moins de fruits que les deux vins précédents, un peu fumé et tout de même moins avenant.
La bouche est tranchante, puissante et avec une grosse matière mais on sent que le vin a le cul entre deux chaises, des notes de pommes, de comté se dégagent et la finale est clairement sur l'oxydatif. Cela reste bon mais ce mélange des styles (ouillés/oxy) brouille complètement la lecture du vin. Bien, tout de même.


Nous passons aux rouges :


Vin n°5 : Domaine des Terres Rôties - Côte-Rôtie 2005 (vinifié par Jean-Paul Brun)
Nez assez sympathique sur les fruits rouges quoi qu'un poil brouillon dans le sens ou rien ne ressort nettement.
La début de bouche possède un certaine fraîcheur mais des tanins très rugueux et une finale quasi-inexistante n'appellent pas à se resservir. Correct.





Vin n°6 : Domaine Bonnefond - Côte-Rôtie "Les Rochains" 2009
Le nez est plus profond, encre, légèrement réglissé. Mais la bouche reste un peu simple, avec des tanins souples mais le vin manque de relief. Finale un peu chaude. Correct.





Vin n°7 : Benoit Dorsaz - Valais "Syrah de Fully Quintessence" 2012
Jolie nez sur les épices, possédant une belle fraîcheur.
La bouche est fruitée, poivrée et large avec une finale pleine de pep's et de relances apportant même un sucroît de fraîcheur . C'est très bon, gourmand et avec un élevage vraiment discret pour ne pas dire imperceptible ! Très bien +
En voilà une belle Côte-Rôtie ! Tophe a dupé tout le monde :)





Vin n°8 : Domaine Yves Cuilleron - Côte-Rôtie "Bassenon" 1999
Très beau nez, à maturité sur les fleurs fanées, l'olive (discrète).
J'ai beaucoup aimé la bouche très facile à lire, sans aspérité, tout est à point et bien fondu. On retrouve ces arômes de fleurs fanées, seule la finale reste un poil discrète. Très bien + !





Vin n°9 : Domaine Rostaing - Côte-Rôtie "Ampodium" 2011
Magnifique nez complexe, sur la griotte, la violette, quelle finesse !
La bouche est au rendez-vous ; grande délicatesse. Je cite Eric qui a bien résumé ce que je pense du vin "ça a l'élégance d'un pinot". Grosse concentration de fruit en bouche et une longueur pleine de fraîcheur rappelant la violette perçue au nez. Je reviens d'ailleurs au nez tant il est difficile de s'en défaire. Magnifique et comme dirait également Christophe, très "féminin".





Vin n°10 : Domaine de la Borde - Vin de France "Gelées de Novembre" 2015 (100% savagnin)
Du savagnin récolté tardivement, j'avais bu la même en 2011 qui était bien plus concentrée et intéressante mais force est de constater que sa version 2015 est franchement décevante en l'état.
Le nez est sur la gelée de coing, mais c'est timide. La bouche (50gr de SR) commence plate et se termine de la même manière... C'était surtout une curiosité m'enfin j'en attendais un peu plus. Bof.



Je retiendrai donc deux blancs : l'Arbois de Renaud Bruyère et d'Adeline Houillon puis le Labet, il est évident que le Jura offre des profils extrêmement diversifiés et c'est ce qui fait sa force. En rouge, de très loin c'est le Rostaing qui m'a impressionné, quelle classe !
La prochaine rencontre se fera autour des vins de fête, et j'ai hâte ;)
Tophe a également mentionné qu'un thème sur les vieux vin du Jura serait intéressant. Et ce n'est pas la dégustation d'il y a deux ans qui me fera dire le contraire oo,

Rémy
#5
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: oliv, mgtusi, Jean-Loup Guerrin, bibi64, Frisette, leteckel, DaGau

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1705
  • Remerciements reçus 1488

leteckel a répondu au sujet : LPV Franche Comté en terre connue (Jura Blanc) et Côte Rotie

va falloir que je sois plus rapide si je veux conserver mon poste de secrétaire de groupe :D

J'ai dans l'idée que tu vas le récupérer rapidement.
Co voiturage + bouteilles de fête = notes en berne :whistle:

ArnoulD avec un D comme Dusse
#6
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: LoneWD

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Modérateurs: GildasPBAESMartinezCédric42120Vougeotjean-luc javauxstarbuck