Nous avons 1285 invités et 39 inscrits en ligne

1 an de plus chez Antoine

  • Messages : 4369
  • Remerciements reçus 1482

Vaudésir a créé le sujet : 2 bulles, 2 blancs, 4 rouges, 2 blancs

Nouvelle soirée à l'initiative de A , toujours avec B et S mais en + D et L, il fait encore bon ce soir, j'espère que l'on ne va pas trop en souffrir, à l'aveugle comme toujours.
2 Bulles pour commencer:

La première bulle a une robe claire, peu de bulles et fines, nez d’agrumes un peu miellé, une pointe oxydative, bouche avec de la tension, notes citronnées, belle acidité, salivant et fond oxydatif, je verrai bien un chenin de Loire peu dosé pour ce :
Crémant de Loire Initia Domaine des Huards (majoritaire Chardonnay et le reste en pinot noir comme quoi)

La deuxième bulle a une robe identique, un peu plus de bulles, notes un peu fermentaires et lactées au début, en bouche bonne vivacité, de la pomme et des agrumes, plus consensuel que le précédent, un brut de Champagne assez vineux pour ce :
Champagne Brut Tradition Grand Cru Egly-Ouriet (70% Pinot noir, 30% Chardonnay)
2 Blancs ensuite:

Le premier blanc présente des notes beurrées, un peu vanillées, puis des notes de citrons en bouche je ressens l’élevage, je le trouve très Cote de Beaune, au réchauffement il s’affine, s’allonge, plus calcaire, tendu et citronné, S me dit que je l’ai déjà bu et commenté ! ça devient évident, il lui a fallu du temps pour s’épanouir dans le verre, belle matière et tension au final (maintenant vis à vis d’un 12 et un 14 on est pas du tout sur le même registre) pour ce :
Chablis Grand Cru Les Clos 2013 du Domaine Droin

Le deuxième blanc est un peu réduit, nez fin sur des fruits murs et des arômes d’élevage encore bien présents, comme dirait B on a du caramel moi plus réglissé, la bouche est plus longiligne qui se termine sur de la salinité ( hein minéral quoi ) mais il manque un peu d’acidité pour lui donner plus d’énergie, cela n’empêche que c’est un beau vin qui a de l’avenir s’il se débarrasse de l’élevage qui devient bien moins marqué au fil de la dégustation mais au profit de tension.
Chassagne-Montrachet PC La Maltroie 2011 du Domaine Bruno Colin
4 rouges ensuite:

Le premier rouge présente une belle robe et un nez superbe pour moi, des fruits rouges frais et murs, des notes florales, la bouche est au diapason, bel équilibre maturité, fraicheur, tannins fins et soyeux, plus le vin se réchauffe plus il fait Chambolle pour certains, une très belle partition dont je ne lasse pas en y revenant constamment pour ce :
Nuits Saint-Georges Clos de la Maréchale 2010 du Domaine Mugnier

Le deuxième rouge a une robe plus rouge rubis, le nez de suite me laisse apparaitre des fruits frais et des notes végétales, la bouche confirme, belle matière mais acidité soutenue et tannins encore serrés, je pars sur de la vendange entière, ayant déjà bu quelques 2008, j’hésite avec 2007 et pourtant c’est bien un 2008, ne pas attendre pour le boire, une belle réussite quand même tout en relativisant vu le millésime pour ce :
Chambolle-Musigny PC La Combe d’Orveau 2008 Domaine Bruno Clavelier

Le troisième rouge est servi à une température parfaite, le nez est vraiment beau comme la bouche qui déroule sans accroche, c’est mur, superbe équilibre, de la matière et de fraicheur, connaissant A certains y voient une Côte Rotie, ça n’y ressemble pas , moi je n’y retrouve pas mes petits, plus au sud Cornas, Châteauneuf et oui c’est bien un Chateauneuf , quel équilibre et qu’elle pureté, regouté plus tard il avait pris un peu de chaleur et la tout de suite le coté sudiste (14.5°) ressort et devient vite saturant pour ce :
Châteauneuf du Pape 2001 du Domaine Charvin

Le dernier rouge a une robe sombre, nez sous bois, certains évoquent les champignons, il y a encore des fruits noirs, du merlot ? .La bouche est trop riche à mon gout (pourtant il ne fait que 12.5°) ça manque d’acidité, de fraicheur, devenant vite saturante, on est plus à Châteauneuf, peut-être dégusté trop chaud mais quelle tenue quand même pour c’est trente années pour ce :
Pomerol Château Chantallouette 1989
2 derniers blancs:

Le premier pour le fromage, ce vin présente une robe déjà bien dorée, au nez c’est mur, en bouche on retrouve cette maturité et une belle tension, je pars sur la Loire et un Chenin avec un peu d’âge, mais vu les fromages que D avait apporté on aurait du pensé à du Sauvignon que S ne supporte pas, la oui, première pour ma part sur ce :
Blanc Fumé de Pouilly Pur Sang 2007 du Domaine Dagueneau

Un sucre pour terminer, robe dorée, bronze, le nez à une pointe de liège très légère et non dérangeante, on est sur du sucre d’orge, des arômes confit, avec une bonne fraicheur en bouche, pas de doute un vieux chenin mais un peu en dedans, manque une étincelle comparé à celui que Joseph nous avait apporté et qui avait presque tenu tête à Yquem pour ce :
Vouvray Moelleux Réserve 1989 du Domaine du Clos Naudin

Encore une agréable soirée en très bonne compagnie malgré une montée de température qui n’a pas portée préjudice aux Bourgognes.

Stéphane
#1
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Olivier Mottard, PBAES, Jean-Paul B., Gibus, Moriendi, Jean-Loup Guerrin, bibi64, TIMO, Atmosphere, Frisette, leteckel, Pins, Bram, Damien72, Kiravi, Garfield, Vesale, shockwave

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 324
  • Remerciements reçus 179

Atmosphere a répondu au sujet : 2 bulles, 2 blancs, 4 rouges, 2 blancs

On commence par les bulles. 1ere bulle agréable, légère, un peu d’oxydation, typé Loire mais c’est un chardo/pinot noir de Cheverny du domaine des Huards Initia. On passe ensuite en Champagne avec un vin qui fait plus sérieux, style plus vineux, pas mal de matière, salivant, on est sur Egly Ouriet Brut GC.

On passe sur deux blancs. Le premier s’ouvre sur des notes de miel, citron et d’élevage puis à l’aération l’iode vient s’ajouter, bouche avec une jolie matière, quasi Beaunoise. Très beau Les Clos 2013 (j’aime décidément ce millésime) de chez Droin. Le deuxième blanc paraît dans premier temps plus fermé mais viendra s’ouvrir sur quelque chose de plus pur et complexe que le vin précédent, encore des notes d’élevage bien présentes, fleurs blanches, agrumes, beurre. Bouche bien droite, puissante et longue. À attendre encore un peu pour ce Chassagne-Montrachet 1er Cru La Maltroie 2011 de Bruno Colin ?

Les 4 rouges.
Le nez du premier rouge est splendide, pur et précis sur les fruits rouge et noirs, bouche en dentelle, énorme allonge. Que du plaisir pour mon premier Mugnier Nuits Saint Georges Clos de la Maréchale 2010.
Deuxième rouge un poil plus végétale, beaucoup de fruits, un peu d’acidité mais ca ne me dérange vraiment pas, c’est très fin et j’ai bien aimé ce Chambolle-Musigny 1er Cru la Combe d’Orveau 2008 de Clavelier dans un millésime pourtant difficile.
Troisième rouge, nez qui pète le fruit, un peu plus sudiste mais ne chauffe absolument pas, juteux en bouche, c’est hyper équilibré, dense, vibrant. Quasi impossible à placer à Châteauneuf du Pape et pourtant... Charvin 2001. À boire frais, autour de 13/14º pour éviter la lourdeur lié à l’alcool.
On termine les rouges avec un vin plus évolué, nez très tertiaire, en bouche ça a par contre conserver un joli jus, du fruit et de la matière pour ce Pomerol Chantalouette 1989 !

On termine sur deux blancs.
Le premier blanc fait un peu oxydé, nez très mûr, en bouche aussi, c’est joli mais c’est un style assez particulier pour ce Blanc Fumé de Pouilly Pur Sang 2007 de Dagueneau.
Dernier blanc et dernier vin à la couleur cuivre,nez avec un poil de bouchon qui se dissipera pour laissé place à des arômes de coing, fruits confits, miel (hydromel ?). Bel équilibre acidité/sucre en bouche, ce n’est peut-être pas la claque mais c’est d’un superbe niveau pour ce Foreau Réserve Moelleux 1989.
#2
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Jean-Paul B., Gibus, Jean-Loup Guerrin, Vaudésir, Bram, Kiravi

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 3189
  • Remerciements reçus 143

francois999 a répondu au sujet : 2 bulles, 2 blancs, 4 rouges, 2 blancs

Non mais stephane si tu commences à aimer Mugnier où va le monde
;-)

Francois
#3

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 4369
  • Remerciements reçus 1482

Vaudésir a répondu au sujet : 2 bulles, 2 blancs, 4 rouges, 2 blancs

Francois,
Celle-ci était particulièrement bonne, ceci dit je n'ai pas d'autres, dommage car elle a de beaux jours devant elle :whistle:
#4

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 4369
  • Remerciements reçus 1482

Vaudésir a répondu au sujet : 1 an de plus chez Antoine

C'est avec un grand plaisir que je me retrouve chez Antoine et sa compagne Lucie en compagnie de Brahim, Floriant et Sébastien pour arroser 1 an de plus.

Tous les vins ont été bu à l'aveugle, les blanc en verres Zalto blanc, les rouges en verres Zalto universel et c'est vrai qu'ils sont très agréables en plus de leurs légèretés.

Arrivant le premier Antoine me sert un premier blanc:

Domaine Thomas Pico Chablis Vent d'Ange 2016
La cire sur la bouteille m'oriente en bien ou en mal, Raveneau, Dauvissat, Ganevat, Tribut, pas pensé à Pico ?
Robe légèrement dorée, bien brillante, notes de citrons et une d'anis légère qui aurait pu m'orienter, la bouche est bien construite, la matière mure répondant à la tension, bel équilibre,c'est salivant et légèrement salin c'est très bon, j'aurai bien pris cela pour un Raveneau et Yves (YR) aurait adoré :cheer:

Arrivent les suivants nous poursuivons sur le vin de Sébastien:

Domaine Raveneau Chablis PC Montée de Tonnerre 2014
Cire aussi sur la bouteille, la pas de doute sur l'origine, nez un peu plus fin qui mettra un peu de temps à s'ouvrir sur des agrumes murs,notes citronnées, bouche dense, tendue, légèrement mentholée,pureté de l'ensemble, très belle matière énergique, très bel équilibre, sapide et salivant, superbe.

Brahim arrive enfin rattrape son retard de dégustation ,on passe à la mienne:

Domaine Dauvissat Chablis PC La Forest 2012

Pas de cire sur la bouteille, ça oriente moins mes comparses, le nez fait plus évolué, des agrumes murs aussi, une pointe de miel, un peu de cire pour d'autres, plus complexe et un peu plus riche que les 2 premières , belle tension et salinité plus prononcé en finale, j'avais quelques craintes qu'elle soit entrée dans une phase intermédiaire, on s'en rapproche mais c'est très, très bon, j'avais eu des déconvenues avec 2010/2011 contrairement à 2007/2009, la cela ré-équilibre la balance dans le positif.

Préférence pour le Raveneau de mon coté

Pendant l'entrée Antoine nous sert un dernier blanc:

Domaine Guiberteau Saumur Brézé 2010

La robe est plus dorée, un coté plus fruits jaunes mais aussi pomme mur, coing léger, un peu tourbé, de mon coté je ne relève pas de pétrole comme certains, la bouche est mur avec une acidité contenue, bel équilibre dans un ensemble qui commence à évoluer, je ne vois pas d'Alsace et le chenin apparait plus qu'évident, c'est pas Jacky Blot, je ne vois pas Chidaine, un Guiberteau sur Saumur,très bon aussi mais un peu étonné de l'évolution de cette bouteille ayant eu l'occasion de déguster sur 2008 le Brézé et le Clos des Carmes qui n'avaient pas du tout évolué.

On passe au premier rouge de Floriant:

Domaine G.D.VAJRA Barolo Ravera 2015

Robe rubis claire,nez très fin, élégant sur les fruits, en bouche superbe matière mur et fraiche, d'une grande élégance avec une belle acidité équilibrant l'ensemble,tanins fins et soyeux c'est superbe, je pars sur un PC de Chambolle sur 2015 sur quelqu'un qui n'extrait pas trop, le meilleur Barolo que j'ai pu boire, pas beaucoup certes, merci Floriant .

Brahim nous sort la sienne:

Domaine Gonon Saint Joseph 2012

Robe sombre, nez dense de cerises noires, burlat, maturité en bouche, densité et soyeux sans aspérité, équilibré aussi grace à une bonne fraicheur, je suis encore sur un 2015 d'un beau domaine en cotes de nuits, fort que je suis, certains bourgognes 2015 faisant très Rhône nord à leurs sorties et paf c'est un Rhône nord , c'est très bon, il m'a bien piégé Brahim bien qu'il ait annoncé un soupçon d'olive.



Pas rassurez avec la mienne:

Domaine Huguenot Gevrey-Chambertin PC Les Fontenys 2012

Robe plus claire que le St Jo mais plus foncé que le Barolo, cerises bigarreau mur, de la densité en bouche, belle charpente, très bel équilibre matière/acidité, certains partent sur Morey,Nuits et même sur un GC type Clos de la Roche, très agréablement surpris, très, très joli,peut attendre quelques années mais à point, j'ai bien fais de reprendre du 2016.

On retourne chez Antoine:

Domaine de la Pousse d'Or Pommard PC Les Jarollières 2011

Robe plus sombre, un fruits bien juteux de cerises un peu plus noirs, la bouche est dense, charpentée, structure un peu strict car cela se resserre en finale malgré un très beau fruit, on est pas sur Volnay alors Pommard, après je ne sais pas comment cela évoluera.

Il y eu un sucre d'Antoine Domaine Huet Le Mont Demi-Sec 2007 et un Porto (Seb) de 1984 pas retenu le nom pour finir ce repas mais je n'ai rien noté à part que le Huet était très joli.

Bon anniversaire Antoine et merci pour l'invitation.

A+ Stéphane
#5
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Yves Zermatten, Jean-Loup Guerrin, oberlin, leteckel, penmoalic, Pins, Kiravi, Garfield

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Modérateurs: GildasPBAESMartinezCédric42120Vougeotjean-luc javauxstarbuck