Nous avons 1747 invités et 12 inscrits en ligne

Soirée dégustation thème libre

  • sebus
  • Portrait de sebus Auteur du sujet
  • Hors Ligne
  • Utilisateur
  • Enregistré
  • Messages : 1855
  • Remerciements reçus 4173

Réponse de sebus sur le sujet Soirée dégustation thème libre

Bonjour, voici mes notes d'une soirée dégustation réalisée en octobre, toujours sans thème.

Vin 1 
Robe pâle à claire
Nez expressif, floral, épicé type muscade, un fond minéral et du pain grillé. 
Attaque douce, on y découvre un toucher gras, une matière un peu molle, qui manque d'expression aromatique comparativement à ce que propose le nez, une finale pas très persistante légèrement minérale qui tente d'équilibrer l'ensemble sans complètement y parvenir pour mon goût. J'ai préféré le nez à la bouche.
Coudoulet de Beaucastel, Côtes-du-Rhône 2021
 


Vin 2
Robe claire
Nez de bourgeon de cassis, bonbon, notes florales, 
Attaque douce mais qui prend de l'ampleur, des amers de milieu de bouche qui se font nettoyer par une puissante tension minérale qui prolonge le vin et fait bien saliver. 
C'est très bon, je note toutefois au réchauffement une petite pointe de chaleur en finale.
Je me positionne sur un sauvignon, Sancerre?
Michel Redde et Fils, Blanc Fumé de Pouilly, Les Bois de Saint-Andelain 2020
Tiens, on l'avait bu en début d'année celui-là, j'avais aimé mais j'ai préféré cet exemplaire.
 

Vin 3
Robe claire
Nez grillé et d'amande dominant, des fruit blancs, notes minérales et pointe soufrée à l'agitation. 
Bouche à l'attaque fuyante, du creux en son milieu, que la finale tente péniblement de relancer sans jamais y arriver. Persistance modérée sur ces arômes d'élevage. Pas convaincant pour mon goût. Cela m'évoque un chardo bourguignon en année chaude. Pas du tout ;
c'était Clos Canarelli, Vin de France, Tarra Di Sognu 2021
 


Vin 4
Robe quasi opaque au disque grenat 
Nez boisé classieux, fruité rouge et noir, léger menthol, 
Bouche aux tanins fins mais abondants, matière plutôt austère aux amers plus marquants en deuxième partie, l'acidité ne fait pas défaut et tient un ensemble encore marqué par son élevage boisé et l'astringence. Je suggère un rioja espagnol, mais nous sommes en France.
Re-tiens, lui aussi on l'avait déjà goûté et mes impressions sont assez proches, cet exemplaire était peut être un peu plus austère.
Château la Grace Dieu, Saint Emilion Grand Cru, Cuvée Passion 2 Femmes 2010
 

Vin 5
Robe rubis qui tuile
Nez de cuir, de tabac, du fruité rouge, la cerise, un peu d'épices, des notes d'eucalyptus 
Bouche délicate au toucher sensuel, à la subtile astringence, la fin de bouche est sapide, à la juste acidité, c'est long sur un fruit pinotant, des notes fraîches et épicées. Vraiment délicieux !
Cela évoque quand même bien un Pinot Bourguignon.
Decelle Villa, Beaune 1er Cru, Les Teurons 2017
 


Vin 6
Robe grenat a pourpre
Nez muscaté qu'on attend pas, un joli fruité floral mentholé 
Bouche fraîche en attaque au sucre digeste, qui trahit toutefois une origine sudiste avec une finale plus chaleureuse, on retrouve ces arômes floraux très expressifs et le vin garde une belle fraîcheur. C'est très bon ! Un Rivesaltes Grenat?
Non, c'est un Maury Grenat du Mas Amiel, cuvée Charles Dupuy 2018
 

Merci de m'avoir lu.

Sébastien
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: PtitPhilou, oliv, Olivier Mottard, tht, rkrk, Axone35, vinozzy, Moriendi, Jean-Loup Guerrin, Vaudésir, DUROCHER, lbb.contact, Papé, Frisette, GAET, Kiravi, Garfield, choubi38, Ilroulegalet
08 Nov 2023 13:53 #31

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • sebus
  • Portrait de sebus Auteur du sujet
  • Hors Ligne
  • Utilisateur
  • Enregistré
  • Messages : 1855
  • Remerciements reçus 4173

Réponse de sebus sur le sujet Soirée dégustation thème libre

Retour sur notre session de novembre, où j'ai une fois de plus fait des étincelles à l'aveugle... Les champions du monde peuvent dormir sur leurs deux oreilles.

Vin 1 
Robe claire
Nez parfumier un peu racoleur, fruits blancs, citron confit, notes iodée 
Attaque nette, matière de corps plutôt moyen mais assez tendue, fraîche, finale minérale persistante, iodée et un peu fruitée. 
Je préfère la bouche au nez qui m'évoque ces arômes artificiels de parfumerie.
Pas inspiré par ce Bodegas Habla, Habla del Mar... Un blanc immergé en baie de St jean de Luz, assemblage de cépages de vignobles de la côte atlantique, qui subissent une seconde fermentation sous marine.
 

Vin 2
Robe pâle brillante 
Nez moyennenment engageant sur une réduc soufrée.
Attaque nette, au fin perlant,très belle acidité, matière aérienne pour une finale salivante sur les agrumes. L'aération le libère grandement de sa réduction. J'ai aimé ce vin, j'ai avec clairvoyance misé sur un Riesling Allemand ou Autrichien pour le caractère aérien. J'étais vraiment pas loin avec ce Sauvignon NéoZaide. 
Cloudy Bay, Sauvignon Blanc 2020
A noter qu'au réchauffement dans le verre, la finale laisse poindre une petite pointe de chaleur.
 

Vin 3
Robe claire pâle 
Nez discret pointe florale, pomme cuite
Attaque faible, matière plutôt fluette malgré un léger gras, l'acidité se manifeste en fin de bouche mais ce sont les amers qui vont remporter le match, alors que la matière s'éteint rapidement. Pas mon truc. C'était Mas d'Aurel, Gaillac, Loin de l'Oeil 2022
 

Vin 4
Robe pourpre sombre 
Nez cassis à fond, une note végétale, du cacao, une pointe de volatile également.
Bouche franche et juteuse, à l'acidité affirmée qui confine à la raideur en finale, avec un petit côté acétique, qui se détend un peu à l'aération et au réchauffement. Un des participants évoque cahors, le malbec nouvelle génération me semble être une piste intéressante. Pas cette fois, avec ce Braucol du Mas d'Aurel, Gaillac 2018
 

Vin 5
Robe pourpre sombre 
Nez boisé coco dominant, des notes d'encens
Attaque fraîche qui délivre une matière large mais fraîche, aux tanins plutôt nombreux et saillants, finale très longue sur ces arômes boisées. Le côté coco m'amène en Espagne, mais non, c'est français, Monsieur... un Ormes de Pez, Saint Estèphe 2018 oùkifômangeravec !
 

Vin 6
Robe légèrement dorée
Nez exotico-epices évoquant le Gewurtz
Bouche sur un équilibre moelleux un poil mou, malgré une attaque fraîche et assez aromatique épicée, mais la finale se fait légèrement amère et chaleureuse. Moyennement à mon goût, ce qui pourrait être une VT de Gewurtz. Ce coup ci c'est dans la boite avec ce Clément Klur, Alsace, Gewurtztraminer Vendanges Tardives 2020
 

​​​​​​​Merci de m'avoir lu.

Sébastien
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: oliv, Olivier Mottard, tht, Axone35, bertou, Moriendi, Jean-Loup Guerrin, TristanBP, Papé, Frisette, starbuck, the_ej, Ilroulegalet
29 Nov 2023 16:21 #32

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • sebus
  • Portrait de sebus Auteur du sujet
  • Hors Ligne
  • Utilisateur
  • Enregistré
  • Messages : 1855
  • Remerciements reçus 4173

Réponse de sebus sur le sujet Soirée dégustation thème libre

Bonsoir à toutes et tous.
Mes petites notes de la dernière session 2023 avec le groupe, une session chicos de fêtes. Allons-y !

Vin 1
Robe claire brillante 
Nez boisé vanillé santal, de fruits jaunes, évoluant plus tard vers des notes tourbées.
Attaque qui refuse d'attaquer, le milieu de bouche s'exprime un peu plus, j'y ressens du gras, la fin de bouche se fait plus minérale, les amers sont soutenus, une sensation alcooleuse les accompagne. L'amertume a tendance à se calmer un peu à l'aération. 
J'ai songé à un Condrieu un peu sur la tension, histoire de se mettre bien en confiance. Arf j'étais à ça avec ce...Chablis
Domaine Nathalie & Gilles Fèvre, Chablis Grand Cru Les Preuses 2012
 

Vin 2
Robe moyennement soutenue
Nez miellé, fruité, au boisé discret, plus grillé à l'aération, des épices 
Attaque douce, plus grasse que le vin précédent, le vin emplit la bouche, s'y impose même avec cette matière large, finale sudiste marquée par l'amertume, et un fruité épicé miellé.
Un blanc Rhodanien cette fois-ci? En tout cas, le style de vin qu'il m'est régulièrement difficile de goûter sans manger avec.
C'était un Château de Beaucastel, Châteauneuf-du-Pape blanc 2020
  ​​​​​​​

Vin 3
Robe grenat à rubis
Superbe nez au fruité pinotant, floral, des fleurs séchées, de fines notes végétales. 
Attaque fraîche et nette sur une matière aérienne qui se densifie en laissant apparaître des tannins fins tout a fait integrés, une fine amertume végétale en finale qui se fait longue et fruitée. 
J'ai trouvé ce vin excellent, j'imagine un pinot bourguignon. C'en est :
Domaine Chanson, Beaune 1er Cru, Clos des Mouches 2018
 

Vin 4
Robe grenat sombre 
Nez frais, de cacao, de menthol, de cassis
Bouche à l'attaque fraîche, la trame le reste de bout en bout, les tannins sont là aussi bien fins mais plus nombreux, ce vin est d'une fraîcheur étonnante, la finale mentholée bien persistante. J'ai trouvé ce deuxième vraiment très bon aussi, mais il ne m'a pas évoqué quelque chose d'évident, j'ai dû me positionner sur un Languedoc sans convictions. Domaine Bouyer, Pomerol, Clos 56 2015
Jolie découverte.
  ​​​​​​​

Vin 5
Robe opaque
Nez de prune, cassis fruits noirs un peu d'épices à l'aération 
Attaque douce, le fruité est intense en bouche, l'astringence est plus marquée, petite chaleur finale que le fruit sait équilibrer pour conserver la fraîcheur. Grosse longueur fruitée. J'ai trouvé le vin bon et même plus, techniquement très bien fait, mais il n'a généré en moi aucune émotion.
Là encore, paumé à l'aveugle... C'était Gérard Bertrand, Minervois La Livinière, Clos d'Ora 2012
 

Vin 6
Robe bien dorée
Nez roti ananas, écorce d'orange, champignons, volatile, doute sur une petite note liegeuse.
Bouche à la texture moelleuse, qui possède cependant une jolie fraîcheur, la sensation de volatile y participe mais le vin finit sur une note d'écorce d'orange amère et un je ne sais quoi d'un peu perturbant, que je suis tenté d'attribuer au bouchon, qui a fait plouf.
Et comme le hasard fait que j'ai bu ce même vin en début d'année et que c'est un des liquoreux les plus marquants de celle-ci pour moi, je penche pour un pépin de bouteille.
Evidemment, avec des bouteilles de cet âge, la conservation....
C'était un Château de Fargues, Sauternes 1985
 

Merci de m'avoir lu.

Sébastien
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: PtitPhilou, oliv, Olivier Mottard, Alex, Jean-Paul B., tht, mgtusi, Axone35, bertou, Jean-Loup Guerrin, Vaudésir, DUROCHER, TristanBP, Papé, Blog, Agnès C, Frisette, oberlin, Med, starbuck, leteckel, the_ej, KosTa74, Kiravi, Garfield, Ilroulegalet, Aliocha, Droop
08 Jan 2024 22:02 #33

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • sebus
  • Portrait de sebus Auteur du sujet
  • Hors Ligne
  • Utilisateur
  • Enregistré
  • Messages : 1855
  • Remerciements reçus 4173

Réponse de sebus sur le sujet Soirée dégustation thème libre

Bonsoir, retour sur les vins de notre première session 2024. Zou !

Vin 1
Robe claire aux fines bulles 
Nez pâtissier, légèrement iodé, pointe de « paille d'or framboise » qui augmente à l'aération 
Bouche plutôt vive, fraîche, qui laisse une empreinte amère assez longue mais correctement dosée, s'accompagnant de notes fruitées. Cette amertume se dissipe progressivemet. C'est plutôt bon. Crémant d'Alsace? Non, Crémant de Bourgogne, Domaine Gruhier Extra Brut 2018 60% Pinot Noir, 40% Chardo 
 

Vin 2
Robe claire légèrement trouble
Nez fruité, exotique maracuja
Attaque faible, matière molle que l'acidité tente de relancer, la finale laisse un faux goût assez désagréable. L'échantillon me semble défectueux, en tout cas, je n'ai pas aimé. L'exotisme de l'aromatique m'a fait proposer un Sauvignon. Mais non, c'est du Chardo à 90% et 10% d'Aligoté;
Régis Descotes Vin de France Blanc de l'Ecailler 2022
 


Vin 3
Robe moyennement soutenue
Nez un peu « parfumier vulgaire » de prime abord mais qui révèle un fruité plus intéressant en s'avérant.
Bouche à l'attaque faible, l'acidité se manifeste plus rapidement lui donnant plus de largeur et de longueur fruitée que le précédent mais il a tendance à vite retomber. C'est meilleur que le précédent mais si je n'avais pas pris ces notes, j'aurais été incapable de le décrire le lendemain. Encore très inspiré je louche du côté du Sud Ouest; Ugni Blanc/Colombard ? Bon, il était là le Sauvignon.
Vignobles Clermont, Clos du Porteau, Touraine, Le Courlis 2022
 

Vin 4
Robe sombre violine 
Nez qui pète les fruits noirs, fond  terreux, végétal épices 
Attaque souple, l'astringence se manifeste rapidement, de la fraîcheur un peu végétale pour une finale épicée et bien fruitée. Le réchauffement gomme partiellement l'astringence et augmente la gourmandise. Voilà un très bon vin. J'ai songé à un cab' franc. Nein, c'est du Gamay. 
Régis Descotes, Coteaux du Lyonnais, L'Archevêque 2020
 

Vin 5
Robe rubis évolué claire
Nez plus subtil, de fruits rouge de la fraîcheur
Bouche avec de l'ampleur d'emblée, tanins nombreux, fins et astringents, l'acidité est fougueuse, la finale est fruitée, un brin végétale participant à la fraicheur du vin belle allonge. 
Pas mal du tout, bien que fougueux. Et quand c'est fougueux pour moi, c'est du Nebbiolo. Tapis sur le Piémont ! Et c'en est !
Azienda Agricola Ca' Del Baio, Langhe Nebbiolo, Bricdelbaio 2020
 

Vin 6
Robe pâle
Nez pamplemousse à donf, un peu parfumier 
Bouche fraiche en attaque sur une matière légère, tout comme le sucre qui se fait léger, deuxième partie semble plus solaire pour une finale sur les amers du pamplemousse, plutôt courte. Moins à mon goût. Aucune idée de ce que ça pourrait être...
Domaine des Cantreaux, IGP Val de Loire, Sauvignon Gris.
 

Merci de m'avoir lu.

Sébastien
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: PtitPhilou, oliv, Olivier Mottard, Jean-Loup Guerrin, TristanBP, Papé, Med, GAET, starbuck, the_ej, Kiravi, Ilroulegalet, Aliocha
17 Jan 2024 22:09 #34

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • sebus
  • Portrait de sebus Auteur du sujet
  • Hors Ligne
  • Utilisateur
  • Enregistré
  • Messages : 1855
  • Remerciements reçus 4173

Réponse de sebus sur le sujet Soirée dégustation thème libre

Bonsoir à toutes et tous. Quelques notes sur notre première session semi-chicos 2024:

Vin 1
Robe paille 
Nez gourmand, élevage bois discret sur l'amande, un fruité jaune joli léger camphre.
Attaque plutôt souple, un gras tapissant, milieu de bouche un peu doucereux, finale plus puissante, qui chauffe presque, les amers sont marqués. Moins gourmand aromatiquement en bouche. Tout cela m'évoque la marsanne/roussane rhodanienne, que la majorité des participants ont préféré au suivant, ce qui n'est pas mon cas, je reste encore réfractaire à ce style ( et surtout aux amers retrouvés dans ces blancs)
Domaine Ferraton Père & Fils, Saint-Joseph blanc, Les Oliviers 2019
 

Vin2
Robe or pâle
Nez minéral, un peu soufré, un fruité jaune/agrumesque se faufile
Attaque nette, milieu de bouche nettoyant, l'acidité est plus présente, s'exprime en longueur, des amers boisés se manifestent, laissant supputer un blanc jeune. L'aromatique d'élevage sous bois domine cette fin de bouche. Le style me convient mieux que le blanc précédent mais mon enthousiasme sera tout de même contenu.
Le vidéoprojecteur a vendu la mèche, pour ceux qui l'ont aperçu, c'était mon cas, je sais donc que j'ai affaire à un Meursault Les Narveaux 2017 du Domaine Max & Anne Marye Piguet-Chouet
 

Vin3
Robe sombre
Nez fruité plutôt noir, note de rafle, pointe d'épices, un peu encens à l'aération 
Attaque souple, la matière le reste, en fait elle manque d'ampleur, la finale est de persistance moyenne . Plus marquée par le végétal que par le fruit, je trouve. Je crois que j'ai dit cab' franc au jeu des devinettes même s'il me manquait de la matière. Et ben personne l'a vu venir le Pinot, et sur 18 en plus...
Domaine Thierry Mortet, Gevrey-Chambertin 2018
 

Vin4
Robe opaque violine
Nez complexe, fruit noir, poivre, notes fumées, floral violette ; la syrah me saute au pif.
Bouche qui présente une équilibre parfait, très beau toucher, des tannins hyper fins caressants, fin de bouche qui éclate aromatiquement, c'est frais, c'est long. 
Un vin superbe !
Un participant propose une côte rôtie, je suis tout à fait de son avis. Bon c'en est pas, mais comme  cette cuvée peut régulièrement rivaliser avec les vins de cette appellation, c'est presque une bonne réponse 
Domaine Laurent Combier, Crozes-Hermitage, Clos des Grives 2018
 

Vin5
Robe grenat évolué
Nez peu causant, pointe de fraise, fruits noirs à l'agitation un côté réglisse menthol épices 
Bouche délicate en attaque, elle prend ses aises tout en restant fraîche, les tanins sont fondus dans cette matière délicate, finale persistante fruitée épicée mentholée.
Certains participants évoquent Bordeaux, je les soupçonne de se laisser influencer par la forme de la bouteille. Qui n'a jamais tenté de deviner en observant la forme de la boutanche sous chaussette ? Moi, en tout cas, je l'ai déjà fait ! 
Ce vin là ne m'évoque pas le Bordelais, mais je le trouve difficile à placer. Une Mondeuse? Un assemblage Languedocien?
Nous étions pourtant bien à Bordeaux, avec ce Château Bel Air Marquis d'Aligre, Margaux 2010
C'est la première fois que je goûte un vin de ce Château, convenez que ça fait pas Bordeaux classique?! En revanche, j'ai trouvé ce vin très bon.
 

Vin6
Robe doré
Nez rôti, encaustique, miel, écorce d'orange, pointe de volatile
Bouche où l'on rencontre une grosse liqueur, le sucre semblerait presque astringent, et pourtant l'équilibre est très séduisant, l'aromatique est plus fruitée qu'au nez. Très joli liquoreux qui clôture cette session. Le Sauternais est cité, Loupiac aussi, je suis aussi sur un liquoreux du Sud Ouest, et pourquoi pas une belle cuvée de Monbazillac?
Je suis pas trop mal avec ce Domaine l'Ancienne Cure, Monbazillac, L'Abbaye 2010
 

Merci de m'avoir lu.

Sébastien
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: PtitPhilou, oliv, Olivier Mottard, Alain Hinant, matlebat, Jean-Loup Guerrin, GILT, Vaudésir, TristanBP, Papé, Agnès C, Frisette, starbuck, leteckel, jd-krasaki, KosTa74, Martino, Kiravi, Garfield, LEON213, Ilroulegalet, Jean F, lefish
11 Fév 2024 21:38 #35

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • sebus
  • Portrait de sebus Auteur du sujet
  • Hors Ligne
  • Utilisateur
  • Enregistré
  • Messages : 1855
  • Remerciements reçus 4173

Réponse de sebus sur le sujet Soirée dégustation thème libre

Bonjour, voici mes notes sur la sélection de la session de février:


Vin1
Robe claire
Nez brioché, de bonbon, de fruits blancs
Bouche nette en attaque, milieu de bouche assez crémeux, l'acidité est élancée et fait saliver en finale les quelques amers sont bien contenus.  
Plutôt pas mal pour préparer le palais, même si le crémeux est un peu envahissant.
Un Chenin Ligérien ? Non, Champagne ; Harlin-Cheffert, Champagne Brut Grande Réserve
 

Vin2
Robe claire brillante 
Nez plutôt agréable, fruité agrume, une touche florale, paille d'or framboise, melon
Bouche molle, peu expressive qu'une amertume finale vient terminer de rendre peu agréable pour mon goût. Je n'ai pas aimé la bouche.
Dominique Crochet, Sancerre 2022
 

Vin3
Robe citron trouble
Nez de muscat nature qui m'a évoqué  ce vin dégusté il y a 2 ans lors d'un périple alsacien
Bouche molle aussi, matière fuyante, qui finit également amère et alcooleuse. Plus que bof, Je reste sur mon muscat zarbi 
C'est bien du Muscat mais pas d'Alsace ; Terre de Mallyce, IGP Pays d'Oc, L'Aspicata 2022
 

Vin4
Robe rubis à carmin
Nez à la volat' sensible, au fruité rouge 
Attaque souple, matière plutôt tendre et gouleyant, finale fruitée pas très longue, légèrement astringente. Il me semble que j'ai songé à du gamay.
Domaine Gayda, IGP Pays d'Oc, Altre Cami 2021, du grenache noir
 

Vin5
Robe sombre
Nez boisé vanillé expressif, fruité noir, crème caramel
Bouche au toucher poudreux, sapide, finale expressive, un peu sucrailleuse, longue sur les arômes boisés vanillés et un fruité mûr. 
Ce serait un bambin espagnol que je ne serais pas surpris. C'en est.  Bodegas Juan Gil, Jumilla, etiqueta azul 2020.
J'avais goûté à une cuvée plus basse dans la gamme, étiquette argent, que j'avais trouvé plus à mon goût, nettement moins marquée le bois.
 

Vin6
Robe earl gray
Nez datte et figue séchée, miel, cire, 
Bouche fraiche et un peu fluette à laquelle on ne s'attend pas, qui présente pour autant une belle gourmandise, longue fin de bouche sur le rancio
Très bel équilibre. Joli vin
Dom Brial, Rivesaltes, Grande Réserve 1999
 

Merci de m'avoir lu.

Sébastien
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: PtitPhilou, oliv, Jean-Paul B., Axone35, vinozzy, Jean-Loup Guerrin, Vaudésir, DUROCHER, TristanBP, Kiravi, Ilroulegalet
21 Fév 2024 16:25 #36

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Modérateurs: GildasPBAESMartinezCédric42120Vougeotjean-luc javauxstarbuck