Nous avons 981 invités et 21 inscrits en ligne

1990

  • Messages : 138
  • Remerciements reçus 67

dkeus31 a créé le sujet : Thématique spéciale millésime 1990

Soirée entre 6 épicuriens avec pour thème le millésime 1990.





- Champagne, Dom Perignon 1990.
Couleur or. Nez expressif et riche avec une fine touche oxydative. Belle bulle toujours présente. Bouche ample, longue, profonde.
Très bien.


- Riesling Scharzhofberger Kabinett 1990 Egon Müller.
Couleur orangée foncée. Nez très ouvert mais ne faisant pas penser à un Riesling. Bouche légèrement déstructurée avec une acidité mordante. Bouchon en très mauvais état.
Pas vraiment le style que j’affectionne.

- Pessac-Léognan Blanc, Esprit de Chevalier 1990 .
Vieux, mais encore bien vivant.
Domaine de Chevalier devrait sans doute être grand.

- Corton-Charlemagne 1990 Rapet.
Nez et couleur très jeunes. Or pâle. Nez finement beurré et marqué par une belle réduction. Bouche vive, tendue, fine et longue. Démonstration de finesse et d’élégance mais sur la tension.
Très bon.

- Criots-Bâtard-Montrachet 1990 Fontaine-Gagnard.
Robe légèrement plus colorée que le C-C. Les nez, après 10 minutes, s'ouvre avec une profondeur assez dingue. Riche, finement boisé et toasté, élégant. La bouche possède un volume assez magistral et le tout est soutenu par une belle acidité !
C’est très long, net, précis et racé.
Grand vin.


- Bourgogne Rouge 1990 Leroy.
Sélection des frères Troisgros. D’une fraîcheur et d’une jeunesse insolente. Il pêche juste par un léger manque de matière. On se dit qu'une plus grande appellation sur cette maison et ce millésime doit tout simplement être le pied intégral!
Très bon.

- Charmes-Chambertin 1990 J-P Magnien.
Robe plus évoluée que Leroy. Nez plus évolué mais beaucoup plus mûre. Ça pinote beaucoup plus. Bouche avec une surprenante sucrosité. Riche, juteux. Une toute autre évocation du Pinot. Le volume laisse plus parler le climat mais l’évolution est plus rapide.
Très bon, même si moins à mon gout.

- Châteauneuf-du-Pape, Château de Beaucastel 1990.
Robe légèrement tuilée et assez peu extraite pour la région. Nez très exubérant sur les fruits mûrs et les épices. Beaucoup plus de dimensions que les pinot.
On sent la parfaite apogée. Bouche ample, fine, racée, élégante et profonde.
Excellent.

- Pessac-Léognan, Château Haut-Bailly 1990.
Nez légèrement marqué par le végétal mais super intéressant. Bouche soyeuse, assez aérienne et digeste. Beau style plaisant sur un vin à maturité sans grande puissance.
Très bon.

- St-Julien, Château Léoville Poyferré 1990 , acheté au château en 2014.
Nez beaucoup plus complexe. On approche de la perfection. Très ouvert, le végétal est léger accompagné de fruits noirs assez mûrs, d épices fines et de tabac. Bouche extrêmement suave et élégante tout en ayant beaucoup de fond. Long et net. Il semble intemporel...
Grand vin.

- Pauillac, Château Pichon Longueville Baron 1990.
Démonstration plus en puissance. Très grand volume mais des tanins un peu plus stricts. Touche plus " mine à crayon ".
Excellent.

- Savennières- La Roche Aux Moines 1990 Domaine aux Moines.
Robe très jeune et nez très ouvert sur le coin et les fruits blancs. La minéralité est bien présente en bouche avec toujours une belle acidité qui soutient la matière.

- Vouvray " Le Haut Lieu " Moelleux 1990 Huet.
Nez très ouvert sur les fruits confits. Bouche ample mais rien d'écoeurant.
Pas mal de résiduel je pense mais l’acidité lui confère une fraîcheur saisissante.

- Sauternes, Château d'Yquem 1990.
Classique, et bien bon, mais pas exubérant comme attendu


Le millésime 1990, 30 après, toujours aussi bon !

amicalement
didier
users.skynet.be/dk.a...
#1
Pièces jointes :
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: claudius, PtitPhilou, oliv, PBAES, Alex, Jean-Bernard, Eric B, daniel.gureghian, bonaye, Julien Ko, Moriendi, Jean-Loup Guerrin, bibi64, TIMO, Vaudésir, Nicoco, romu, f.aubin, Frisette, GAET, starbuck, leteckel, Cristobal, Pins, Damien72, Fredimen

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 537
  • Remerciements reçus 122

bonaye a répondu au sujet : 1990

1990, une très grande année !
C'est rare, un millesime avec une réussite aussi généralisée !
#2

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 3067
  • Remerciements reçus 1927

starbuck a répondu au sujet : 1990

Pour rester dans le thème, parmi les 15 bouteilles dégustées le 29 février chez Gérard ( CR à venir quand j'aurai un peu de temps ), il y avait un Musigny 90 de chez Prieur qui a fait honneur au millésime.
c'était vraiment excellent.
Par contre je ne pense pas que j'aurais le courage de laisser vieillir un blanc bourguignon aussi longtemps même si ça confirme la grandeur du Corton Charlemagne de chez Rapet

Sylvain
#3

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 5615
  • Remerciements reçus 359

Jean-Bernard a répondu au sujet : 1990

Starbuck: "Par contre je ne pense pas que j'aurais le courage de laisser vieillir un blanc bourguignon aussi longtemps "

Est-ce seulement utile? (Question sincère, je n'y connais rien en bourgognes blancs).

JB
#4

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 18036
  • Remerciements reçus 1738

mgtusi a répondu au sujet : 1990

Haut Bailly 90 aurait il pris un coup de vieux ?

C'était une énorme bouteille il y a quelques années.

Michel
#5

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 17855
  • Remerciements reçus 2670

Eric B a répondu au sujet : 1990

Je dirais que ça dépend des bouteilles et surtout de leur bouchon. Cf cette dégustation comparative ... à Haut-Bailly :

www.boiremanger.net/...

Les deux bouteilles venaient de la même caisse. Dans la première, un grand vin, dans l'autre, un très bon (pour moi. D'autres avaient un avis différent).

Eric
Mon blog
#6

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 138
  • Remerciements reçus 67

dkeus31 a répondu au sujet : 1990

J'ajouerai que l'ordre de dégustation joue aussi, passer après Beaucastel et avant Poyferré ne l'a pas aidé.
Mais il était tout de même très bon!

Le meilleur HB90 que j'ai dégusté était l'after après une horizontale Bordeaux 1986 conclue avec Lafite.

amicalement
didier
users.skynet.be/dk.a...
#7

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Modérateurs: GildasPBAESMartinezCédric42120Vougeotjean-luc javauxstarbuck