Nous avons 684 invités et 32 inscrits en ligne

Dreamer de fin d'année dans la campagne québécoise

  • Messages : 510
  • Remerciements reçus 396

Raisin breton a créé le sujet : Dreamer de fin d'année dans la campagne québécoise

Dreamer qui commence à dater un peu (novembre), mais en ces temps troublés il ne faut pas hésiter à se faire du bien avec de bons souvenirs ! Comme chaque année nous finissons par une dégustation de « buveurs d'étiquettes ».

À l’aveugle comme toujours.

Apéro

Domaine des Comtes Lafon, Meursault-Perrières 1er cru 2002
Ça commence fort, ah ben non en fait, le vin me semble passé, pas exactement mort/oxydé mais vraiment sur la pente descendante. La matière est belle, dense et veloutée, énorme longueur, mais arômes fatigués de miel et de fruits secs. Plusieurs auront été moins sévères que moi, mais tout le monde a pensé à un vin du Jura…

Champagnes

On se refait la cerise avec deux superbes bouteilles, dégustées l’une après l’autre plutôt qu’en parallèle afin de donner sa chance à chaque vin.

Champagne Pol Roger, Cuvée Winston Churchill 2008
Nez redoutable de précision, socle crayeux sur lequel repose un combo citron/melon dont s’élèvent de belles notes florales. La bouche déroule les mêmes éléments aromatiques dans un ensemble tendue avec juste ce qu’il faut de rondeur, très belle allonge.
Superbe et au tout début de son parcours.

Champagne Jacques Lassaigne, Blanc de Blancs Brut Nature 2008
Nez intense, nettement oxydatif à l’ouverture, citron confit, mirabelle, du grillé, de la menthe. La bouche est dense et tendue, acidité élevée qui équilibre une grosse matière. En se réchauffant, l’aspect oxydatif s’efface un peu pour laisser plus de place au fruit, le volume est énorme.
Superbe là-aussi dans un tout autre style.


Pour le coup on a attaqué bien fort ! Un seul blanc avant le passage au rouge, il va falloir maintenir le niveau.


Le blanc

Clos Rougeard, Brézé, Saumur blanc 2002
Robe nettement dorée mais brillante. Nez intense sur un fruit légèrement exotique, menthe, tilleul, petite touche de truffe. Bouche à l’attaque ronde et grasse, milieu de bouche à l’impact de poids lourd genre Ali, ça cogne en dansant ! À partir du milieu de bouche une acidité brillante prend le relai pour nous porter vers une finale effilée et longue.
Superbe à nouveau !


Mazette, comment vont faire les rouges ?


Rouges

DRC-Leroy, Romanée St-Vivant Marey-Monge 1979
Nez juste magique… Le plus beau nez de rouge qu’il m’ait été donné de sentir. C’est complexe, évolué mais toujours frais, fleuri, d’une plénitude et d’une harmonie à se damner. On est d’abord pris par la fraise et la fumée, la cassonnade, avant de se retrouver dans une roseraie, le tout souligné par des notes de venaison. La bouche, forcément, a du mal à se hisser à de tels sommet (1979 est plutôt faible, paraît-il), mais est tout de même très belle. Texture de satin, touche épicée, finale éthérée sur la rose et la fraise des bois.
Magique.

Vega-Sicilia Valbuena 5, Ribera del Duero 1998
Il fallait bien retomber sur terre… Nez très moche, cuit et madérisé, chou torréfié. La bouche, étonnamment, se tient tout de même, harmonieuse et crémeuse et départ, même si ça se gâte en finale avec un duo acidité/métal qui emporte tout le reste.


Malheureusement, trop peu de notes ensuite et cinq mois plus tard, je n’aurai pas la prétention de faire un CR de mémoire. Je mentionnerai simplement un Château Haut-Brion 1996 qui aura bien tenu son rang, avec un toucher de bouche tout en finesse ; également un Deiss, SGN Riesling Schoenenboug 1994 à point, gourmand avec une jolie tension acide-amers, genre pamplemousse.

Bref, une soirée d’anthologie pour notre groupe ! Les grosses étiquettes ne garantissent rien mais quand les planètes sont alignées et qu’elles sont (presque toutes) au niveau espéré, quel pied !

JB
"Qu'est-ce que vous regardez ? C'est la carte routière ? - Non ! C'est la carte des vins. C'est pour éviter les bouchons !" Raymond Devos
#1
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: PtitPhilou, oliv, Gibus, Moriendi, Jean-Loup Guerrin, bibi64, Vaudésir, DUROCHER, leteckel, jclqu, LoneWD, Fredimen, Garfield

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Modérateurs: GildasPBAESMartinezCédric42120Vougeotjean-luc javauxstarbuck