Nous avons 1382 invités et 71 inscrits en ligne

CR: LPV Franche-Comté : Eclectique de déconfinement en petit comité

  • Messages : 1829
  • Remerciements reçus 1905

leteckel a créé le sujet : CR: LPV Franche-Comté : Eclectique de déconfinement en petit comité

CR: LPV Franche-Comté : Eclectique de déconfinement en petit comité

Je m'empresse de livrer mes quelques notes sur cette session...la suivante se profilant pour le weekend prochain.
On se retrouve en comité très restreint, certains préférant partir en weekend plutôt que de se reconfiner quelques heures autour de jolies bouteilles. Tant pis pour eux...
Nous ne nous retrouvons pas au QG habituel. Je reçois, donc je cuisine (enfin je cuis) donc mes notes sont assez succinctes.
C'est parti pour une première paire de blanc :

Vin n° 1 : Markus Molitor - Haus Klosterberg - Riesling 2018
Nez fin, qui sauvignonne un peu, puis chèvrefeuille, fleur d'oranger.
Bouche très légèrement perlante, avec une pointe de SR. Les arômes d'abricot et les amers (même si plutôt fins) me font penser qu'il pourrait s'agir...d'un Condrieu. On me fait signe que non, tu parles ! :dash: Très belle longueur. Très joli vin
Il paraît que c'est "l'entrée de gamme" du domaine. Hé bé, y a déjà du niveau...je parle du vin, parce que le dégustateur sur ce coup là...:DD



Vin n°2 : Dr Burklin-Wolf - Wachenheimer Gerumpel - Riesling 2012
Bon là, c'est bien plus facile car je ne suis pas à l'aveugle.
Et surtout, ça pétrole mais si c'est sans excès.
Bouche assez large, avec également un léger sucre. Ca reste frais malgré tout.
La longueur déçoit un peu...C'est bon mais trop cher (37.5 € soit 2 X cher que le Markus Molitor).
2 styles assez différents. Pour moi, avantage au Markus Molitor.



Vin n°3 : Fançois Chidaine - Montlouis sur Loire - Les Bournais 2015
Robe sur un doré intense.
Nez puissant, sur les fruits jaunes bien mûrs, puis exotiques. Ce nez, je le connais...c'est celui d'un Ganevat. :jump:
Bouche à l'attaque large mais qui s'allonge avec l'acidité qui équilibre le vin.
Très bon.



Vin n°4 : Domaine Rapet Père & Fils - Pernand 1er Cru Sous Frétille 2005
Nez avec quelques petites notes oxydatives (pas pour tout le monde, mais pour moi pas de doutes). Bouche tendue, traçante, à l'acidité assez marquée, mais non dénuée de matière.
Grosse persistance en bouche. C'est bon, mais par contre les notes oxydatives du nez (qui se feront également sentir en bouche le lendemain) me font penser qu'il ne faudrait pas trop laisser trainer les bouteilles restantes en cave.



Vin n°5 : Domaine Trapet - Bourgogne 2017
Nez sur les fruits noirs et les épices.
Bouche fruitée, un poil chaleureuse je trouve, et avec une petite amertume dans la finale qui tourne court.
Correct.




Vin n° 6 : La Pialade - Côtes du Rhône 2011
Robe très trouble (comme on sait en faire dans le Jura...mais aussi chez Reynaud), nez qui pourrait évoquer le pinot noir (mais aussi chez Reynaud), et surtout qui aura évolué tout au long de la dégustation, tout en restant magnifique.
La bouche est souple, sans perception de tanins avec un petit côté sucré mais résolument "intégré" dans cette texture suave et gourmande.
Quelle gourmandise !!! IN-CRA-CHA-BLE oo,
Il me semble que l'apporteur nous dit l'avoir acquis au domaine pour 17 €. Le rapport Q/P du siècle...(tu)



Vin n° 7 : Domaine Charvin - Châteauneuf-du-pape 2011
Autant le dire tout de suite, je n'ai pas aimé ce vin MAIS je suis le seul autour de la table. Mes 3 camarades l'ont trouvé très beau...donc mon avis ne reflète que MON ressenti, visiblement décalé.
D'ailleurs, mes notes sont plus que succinctes : Nez sur le caramel, fruits compotés. Bouche chaleureuse, même s'il faut lui reconnaitre de la persistance. Difficile à boire pour moi (PDF ?).



Vin n°8 : La Fortuna - Brunello di Montalcino 2004 (100% sangiovese)
Nez superbe, typé "bordelais" (c'est mon ressenti, merci de ne pas demander de détails :) )
Là aussi, on peut ressentir immédiatement une certaine chaleur en bouche mais je trouve le vin bien plus fin et équilibré, avec de la profondeur. Les tannins sont encore bien présents (malgré les 16 ans du vin), ce qui peut gêner en dégustation pure mais qui face aux tournedos saignants du jour ne dérangent absolument plus.
J'ai beaucoup aimé.




Comme il y a un époisses bien fait sur le plateau de fromage, je propose un verre de Macvin pour vérifier que le super accord que j'ai en mémoire demeure à mon goût. Contre toute attente (enfin pour ceux ne l'ayant jamais tenté), ça fonctionne super bien. Je vous engage à tester.

Vin n°9 : Klein Constantia - Vin de Constance 1994
Comme souvent avec le susucre final, mes notes sont quasi inexistantes.
Nez sur le café, les raisins secs macérés....et pis c'est tout. Sorry. :oops:
Cela dit, souvenir d'avoir vraiment bien apprécié ce vin.




Encore une bien belle journée, avec en plus le plaisir de se retrouver après 2 mois de dégustations solitaires...qui ne m'auront guère aidé à progresser au jeu des devinettes.
A samedi prochain les amis :kiss: %tchin

ArnoulD avec un D comme Dusse
#1
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: oliv, Jean-Paul B., matlebat, chrisdu74, Jean-Loup Guerrin, bibi64, Vaudésir, Krabb, romu, Frisette, starbuck, LoneWD, Damien72, ysildur, Pinardo, éricH, Kiravi, Garfield

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Modérateurs: GildasPBAESMartinezCédric42120Vougeotjean-luc javauxstarbuck