Nous avons 3203 invités et 48 inscrits en ligne

Arrivée dans les Vosges, fêtons dignement nos retrouvaillesm

  • Messages : 2672
  • Remerciements reçus 616

Alex a répondu au sujet : Arrivée dans les Vosges, fêtons dignement nos retrouvailles

Ouais ouais on est moqueurs ici....

Ça va être long c’est tout.
Comme j’ai pas prévu d’arrêter de picoler je vais rendre un peu à lpv tout ce qu’elle m’apporte.

Alex
#31
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: oliv

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2672
  • Remerciements reçus 616

Alex a répondu au sujet : Arrivée dans les Vosges, fêtons dignement nos retrouvailles

Allez c’est parti on recharge un peu la mule.

Bourgogne 2016 Jobard-Morey
Vendu par l’excellent caviste Gerovino à qui on ne fait jamais assez de pub tant sa sélection et sa gentillesse sont admirables.
Parcelle jouxtant Perrières bon c’est pas du meursault non plus hein on va pas se mentir mais justement.
C’est facile et flatteur. Bu à l’apéro comme ça pour passer le temps c’est un vin ultra digeste d’une fluidité étonnante. C’est très bon si l’on recherche un bon vin plaisir qui ravira tout le monde. C’est pas non plus simpliste, c’est précis et minéral et ça a de beaux arômes de fruits blancs et de pomme, l’équilibre est harmonieux. Un vin glouglou comme je les apprécie. 14/20

Corbières les clos perdus « mire la mer » 2014
Petit hic je l’ai un peu trop rafraîchi mais bon c’est mieux que pas assez...
Très joli nez de fruits noirs marqué cerise, cassis et de zan. Bouche ample et généreuse marquée par son cépage principal mon chouchou dans les assemblages... le mourvedre qui amène systématiquement un tonus et un côté aspirant des plus jouissifs. Cuir également sans doute lié au Carignan. Tannins un peu secs. Joli fond c’est assez ample et longueur correcte, pour finir il y a une touche saline que j’aime beaucoup.
Seul bémol léger perlant heureusement peu marqué car j’ai horreur de ça.
C’est (très) bon 15/20

Château Prieurs de la Commanderie Pomerol 2014
Le Pomerol plébiscité par Henri Duboscq.
C’est pas cher genre 20 boules et c’est un bon vin.
Ça commence à être à point et le nez se livre sur des notes assez chocolatées et de fruits noirs un peu surmûris.
Heureusement la bouche est accompagnée de tannins très fins et le milieu est plutôt frais avec une finale étayée d’une belle acidité mordante. C’est assez initiatique pour qui veut découvrir un bon vin à base de merlot. Représentatif (dans un registre bon enfant) de son appellation, hélas si chère...
C’est top ! 14.5/20



Alex
Ps : vas y Oliv pitié donne moi un tuto pour mettre les tof droites car je me rends bien compte que c’est pénible pour les modo mais je suis content de partager toutes ces bouteilles avec vous %tchin
#32
Pièces jointes :
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: tht, Jean-Loup Guerrin, starbuck, Fredimen, Kiravi

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 3352
  • Remerciements reçus 786

didierv a répondu au sujet : Arrivée dans les Vosges, fêtons dignement nos retrouvailles

En grande forme l'ami Alex
C'est l'effet post confinement

Didier
#33
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Alex

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2672
  • Remerciements reçus 616

Alex a répondu au sujet : Arrivée dans les Vosges, fêtons dignement nos retrouvailles

Ou l’effet beau père... :oops:
#34

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 364
  • Remerciements reçus 91

Oyaji-sama a répondu au sujet : Arrivée dans les Vosges, fêtons dignement nos retrouvailles

Et un petit plus sur Gerovino car tu as oublie de mentionner ses tarifs.
On en avait parle autour d'un echange de bouteilles dans le 18e, right ?
Et parce que perdu sur un fil vin des Vosges, ca ne devrait pas trop decouvrir le coin a champignons.

Martin / Oyaji-sama
#35

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2672
  • Remerciements reçus 616

Alex a répondu au sujet : Arrivée dans les Vosges, fêtons dignement nos retrouvailles

Oui Martin tu as raison on en avait parlé et ses tarifs sont très bons mais il n'est pas tout seul non plus, je ne voudrais pas créer de fausse polémique.

Alex
#36

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 18093
  • Remerciements reçus 3014

Eric B a répondu au sujet : Arrivée dans les Vosges, fêtons dignement nos retrouvailles

Alex écrit: Ps : vas y Oliv pitié donne moi un tuto pour mettre les tof droites car je me rends bien compte que c’est pénible pour les modo mais je suis content de partager toutes ces bouteilles avec vous %tchin


C'est lié à la taille des photo. Tout est expliqué ici :

www.lapassionduvin.c...

Pour réduire la taille, je te conseille Photofiltre. C'est gratuit, facile à utiliser et très rapide.

Eric
Mon blog
#37
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Alex

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2672
  • Remerciements reçus 616

Alex a répondu au sujet : Arrivée dans les Vosges, fêtons dignement nos retrouvailles

Hier un midi des plus calmes et pour cause... pique-nique en randonnée dans les haut dû tôt, parcours facile, joli et adapté pour les enfants. Très sympa ::run::
On a quand même bu vite fait un château de Cerons blanc 2015 qui était très bon mais impossible de vous relater quoi que ce soit j’ai fait attention à rien.

Le soir, un peu plus concentré car on a mangé aux ducs de Lorraine à Épinal. Mon avis est que c’est cher mais que c’est très qualitatif et que le service est admirable de gentillesse et de professionnalisme. Ça mérite largement le titre « gastronomique », j’ai dégusté des émiettés de homard à la crème de petits pois verts et en plat « déclinaisons autour du pigeon » avec purée 50-50 et asperges vertes, ma femme dos de saint pierre rôti - légumes de saisons ! Chariot de fromage et de desserts fournis (petite réserve sur la qualité des fromages) et j’ai fini simple avec une crêpe Grand Marnier et salade de fruits.
Bon vous fiez pas à mes intitulés car je ne leurs rends pas honneur mais à retenir c’est que C’est très très bon, sans doute une des meilleures adresses des Vosges mais après je le redis ça douille quand même un peu trop...

Je laisse vous faire une idée Du remarquable assortiment proposé :
restaurant-ducsdelor...

Niveau vin ! La carte elle est anthologique. D’ailleurs à part coche dury y’a à peu près tout. Les coefs je dirais de x2 à x2.5
Sporadiquement plus... on a fait dans la chouchou du moment... la Bourgogne.

Puligny Montrachet VV Vincent Girardin 2016
Alors ça c’est un très joli village,
Trame tendue non dénuée de finesse, pureté aromatique et équilibre entre vivacité et sensation plus grasse en bouche.
Le vin présente des notes d’agrumes, de poire et de abricot. Pas trop de beurre,
Brioche ou tilleul plus attendus habituellement.
Finale fraîche mais un peu courte sur des petits amers citronnés... c’est tendu c’est bon. 15.5/20


Nuits Saint Georges Henri Gouges 2014
Avec le pigeon l’accord est sublime, les vins de chez gouges sont parfois difficiles et fermés mais celui ne l’est pas même s’il reste droit et ferme.
Arômes de petits fruits noirs type griotte ou fruits des bois (baies, fraises, framboises..) et structure ample et tannique mais tout en finesse et en pureté de fruits faisant penser à une main de fer dans un gant de velours... Pas de boisé prégnant à ce stade, 2014 c’est exceptionnel en blanc mais très bien en rouge et ça commence à se boire sacrément bien sûr les beaux villages.
Bouche ciselée. Qualité de tannins extrême, en bouche c’est rectiligne et très précis. Très élégant. Excellent. 16.5/20



Gevrey Chambertin « Vieilles Vignes » Faiveley 2016
Ce vin bu pour lui même ne serait peut-être pas inintéressant mais après le Gouges il ne lui arrive pas à la cheville.
Un style de Bourgogne bien fait sans défaut ni vibration avec une aromatique boisée et chocolatée assez marquée et des fruits rouges bien mûrs. Sans doute une vinification technique pour rendre le vin consensuel. Bref ça contentera le quidam moyen mais plus moi...
merde j’avoue que je deviens exigeant car même si c’est technique (genre un peu bidouillé à la haut marbuzet) c’est bien fait et c’est (assez) bon.
On dit que Bordeaux est chiant et c’est parfois vrai mais moi je dis que ce vin l’est aussi.
Quand je pense aux nombres de domaines type Michel Gros ou Jérôme Castagnier qui font des vrais bons vins tout en finesse et pas chers, je me demande quel intérêt on peut trouver à ces rouleaux compresseurs standardisés.
12/20


Au final une belle soirée conclue par un domaine de Merlet cuvée prestige, là aussi j’ai fait gaffe à rien mais je me souviens que c’est trop jeune, que le boisé est un peu luxueux à ce stade mais que la trame de fruits est consistante et la finale remarquablement acide.
Donc c’est trop jeune mais ça a un bel avenir. 14/20


Alex
#38
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: tht, didierv, Jean-Loup Guerrin, bibi64, Vaudésir, romu, Frisette, starbuck, Bobo1

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2672
  • Remerciements reçus 616

Alex a répondu au sujet : Arrivée dans les Vosges, fêtons dignement nos retrouvailles

Remontage "done", un peu fastidieux tout de même, maîtrise du ctrl+c / ctrl+v ou pas...

Bouteille dégustée à midi en solo avec mon cher beau père.

Gevrey Chambertin Domaine Jérôme Castagnier 2015
A peu près aux antipodes du Faiveley, tout ce que les amateurs recherchent en bourgogne, éclat, sapidité et finesse.
Nez envoûtant de fruits rouges, assez marqué groseille notamment, petite touche de moka et de fumé, réserve tannique qui commence à être domptée par le temps, toucher de bouche des plus agréable.
Toutes façons ce vin joue dans la catégorie des boxeurs poids légers, pour notre plus grand plaisir.
Je suppose que çà vieillira bien mais le millésime plutôt flatteur, dense et solaire n'a pas doté ce vin de beaucoup d'acidité donc à titre personnel je l'aime bien ainsi aujourd'hui et je pense boire les deux suivantes dans les 2-3 ans. Un vin brillant. 16/20

Alex
#39
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: bibi64, starbuck

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 3241
  • Remerciements reçus 2371

starbuck a répondu au sujet : Arrivée dans les Vosges, fêtons dignement nos retrouvailles

Je vois que tu es en train de remonter tous les vins dans leurs rubriques ::fz::

Le moteur de recherche te remercie (tu)

Maintenant pour que ce soit parfait, tu n'as plus qu'à virer le tag CR2points de tes CR éclectiques afin d'éviter les résultats croisés.

Y'a pas à dire mais l'air lorrain, ça fait du bien :woohoo:

Sylvain
#40

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2672
  • Remerciements reçus 616

Alex a répondu au sujet : Arrivée dans les Vosges, fêtons dignement nos retrouvailles

bah ouais c'était à la demande d'Oliv', vu comme il donne de sa personne, je me voyais pas refuser...
et ok Sylvain je fais çà bien jusqu'au bout alors je vais éditer ^^

Alex
#41
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: oliv

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 82371
  • Remerciements reçus 7920

oliv a répondu au sujet : Arrivée dans les Vosges, fêtons dignement nos retrouvailles

Alex écrit: Ps : vas y Oliv pitié donne moi un tuto pour mettre les tof droites car je me rends bien compte que c’est pénible pour les modo mais je suis content de partager toutes ces bouteilles avec vous %tchin


Merci de tes efforts, Alex.
Nous faisons tout notre possible pour qu'LPV soit le plus ergonomique possible, avec les moyens du bord et des compétences qui ne sont pas celles de développeurs.
Nous espérons bientôt pouvoir régler tous ces soucis.
En attendant, je n'ai pas d'autres solutions à vous proposer que l'aide des admins et modos qui oeuvrent à rendre LPV meilleur.
Et ce petit didacticiel pour les plus motivés d'entre vous : www.lapassionduvin.c...

Amicalement,
Oliv
#42
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Alex

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2672
  • Remerciements reçus 616

Alex a répondu au sujet : Arrivée dans les Vosges, fêtons dignement nos retrouvailles

Quelques vins dégustés hier soir en famille, tranquilles...

Martet - Saint Foy de Bordeaux 1998
Nez délicat sur les arômes de cerise et de prune, en bouche c'est parfaitement à point, le vin glisse sur le palais, plus aucun boisé, tannins imperceptibles, c'est presque un jus de fruit.
Finale un peu déséquilibrée avec un manque de prolongement du fruit et une acidité quelque peu dérangeante pour un vin de cet âge respectable. C'était vendu par un caviste lillois qui déstockait des vieux millésimes à 26e, je dirais que çà les vaut mais je ne vais pas me précipiter en racheter. C'est idéal pour qui peut découvrir le toucher des vieux bordeaux.
Ce n'est pas un gros calibre, c'est même un peu fluet mais ce vin est touché par la pointe exotique que je ne saurais décrire des écuries Mitajville (ceci dit par sûr en 98 que FM œuvrait déjà à Martet...) 13/20

Clauzet 2017 - Saint Estèphe
Première rencontre avec ce domaine car en 2017, millésime trop cher à l'image de 2011 par exemple, j'avais essayé de sélectionner des accessits, de bons rapports qualité/prix supposés.
Vin bien plus massif que le précédent, structure médocaine et solide (qui repose sur le cabernet sauvignon) digne des beaux saint estèphe et c'est bon.
Nez calibré cabernet sauvignon avec des arômes de cassis prononcés, notes empyreumatiques à ce stade; boisé quelque peu tapageur tout de même.
Après cette pointe vanillée, le vin en bouche se révèle dense fruité (fruits noirs, cassis) avec une belle balance tannins, acidité, fruits et épices. Il y a quand même un côté rond lié à la proportion importante de merlot (environ 40% je crois). Richesse et puissance, néanmoins persistance un peu faiblarde. 14.5/20 (à garder et revoir dans 6-7 ans)
.
Brown 2017 - Pessac Léognan
Nez moka, torréfaction, mais aussi un joli nez traditionnel pessac fumé, tabac et fruits noirs avec une jolie consistance
En bouche, le fruit est pur avec un beau grain de tannins, marque de fabrique de la famille Mau, mais c'est presque un peu "vert" et asséchant et là, 2017 se rappelle à notre mauvais souvenir, avec un mélange de souplesse mais d'austérité qui ne font pas vraiment bon ménage.
Un genre de croisement entre 2006 (dur) et 2011 (austère) et 2012 (souple voire aqueux).
Chose sûre, on ne me surprendra pas à casser ma tirelire sur ce millésime à Bordeaux.
Je pronostique même une dépréciation de 20 à 30% dans les années à venir vu les prix du 2019. Moyen 12/20

Cerons 2015 - Graves
Pas vraiment un CR, je commençais à être fatigué mais ce que je retiens ce que le millésime riche et flatteur sauve ce vin d'une structure qui ne me semble ni spécialement fine mais plutôt fluette et maigrelette. C'est assez faible honnêtement. 10+/20. Clairement, Cerons, il faut privilégier les Blancs !!

Alex
#43
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: PtitPhilou, tht, bibi64, romu, starbuck, Fredimen

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2672
  • Remerciements reçus 616

Alex a répondu au sujet : Arrivée dans les Vosges, fêtons dignement nos retrouvailles

Pas d’excès à midi (one time !! Le beau père marquerait il le pas :cheer:) mais deux très bons vins pour agrémenter le repas (taboulé maison et brochettes poulets chorizo tomates cerises et poivrons).

Chambert Marbuzet 2017 - Saint Estèphe
Ouf ! Enfin un 2017 réellement à la hauteur.
C’est riche, c’est franc c’est très bon.
Nez puissant, senteurs de fruits rouges et noirs (cerise, framboise sans doute d’autres mais je n’étais pas en mode analytique) et un boisé toujours assez imposant des écuries Duboscq. Mais c’est bien fait et c’est plaisant. Ceci dit en bouche ça ne souffre d’aucune faiblesse et le vin se déroule sur une trame fluide et bienveillante. Finale corsée sur les fruits noirs avec un trait acidulé (et Logique) des plus plaisants. C’est de loin le meilleur 2017 bu dans cette session lorraine, accessible mais dense. 15+/20

Côtes du Rhône Charvin 2016.
Mon domaine historique, allocataire depuis 2004, une paille !
Ce 2016 est jouissif, nez marqué grenache avec fruits noirs avec une touche cacaotée à maturité mais sans sensation d’alcool dérangeante qui dessert les grenaches trop extraits.
Charvin c’est du haut niveau pour le prix à l’image de mont Olivet. C’est fin.
Ce que je adore c’est Cette rafle, ce trait vert et végétal qui est admirable. J’adore à 11e le cdr c’est un Must have dans la cave c’est tellement enjôleur, frais et direct. Sans concessions. 15.5/20

Alex
#44
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: matlebat, bibi64

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2672
  • Remerciements reçus 616

Alex a répondu au sujet : Séjour dans les Vosges, épilogue...

Difficile et même pour tout avouer incapable de garder le cap sur lpv tant les moments familiaux ont pris le pas ces derniers jours sur le côté cérébral (et analytique) des (très) nombreux vins dégustés.
Fin de séjour dans les Vosges où je pense que sur une dizaine de jours j'aurais eu le privilège de boire une cinquantaine ou soixantaine de bouteilles différentes toujours dans un esprit simple et festif. Je serais bien incapable d'en relater la moitié, une seule déception, un branaire 89 bouchonné, voilé et dissocié (çà va c'est encore acceptable comme ratio), mais ces derniers méritent tout de même que je vous les relate :

A Nancy, avec des amis d'enfance :
Lafon Rochet 2009 :
Robe un peu trouble et nez que je trouve poussiéreux sur des notes cependant traditionnelles de fruits noirs (cerise, myrtille) avec une touche toastée et vanillée qui pourrait déranger et laisser penser que c'est encore un peu jeune mais cependant, le millésime solaire se rappelle à notre bon souvenir et le vin ne montre pas un équilibre qui à mon sens lui fera traverser les années. En effet les arômes sont mûrs et concentrés, mais il y a un déficit d'acidité. En dépit du côté un peu élevé de l'ensemble, l'ensemble est tout de même suave quoique un peu mou et je conseille de le boire. Définitivement pas convaincu par 2009, hormis un Pichon Comtesse Lalande (jeune bébé encore) sublissime. Bon 15+/20

Haut Marbuzet 2005
Paradoxalement par rapport au précédent, un infanticide !!!!!!
Si le vin est doté du caractère enjôleur et presque tapageur du cru (tout de même la signature d'Henri Duboscq à qui on peut reprocher un manque de typicité vu l'homogénéité de ses vins dans tous les millésimes), le nez se déroule sur des notes typiques assez similaires au Lafon Rochet avec néanmoins bien plus de pep's. La bouche aussi apporte des notes de graphite, de boisé toasté et d'épices. MAIS l'ensemble est encore porté par une acidité très importante et des tannins rugueux. La structure est massive et imposante et il faut attendre. 15.5/20 car çà reste tout de même très consensuel.

Rausan Ségla 2001
Bon là, il y a simplement 3 classes d'écart.
Nez fantastique sur la rose, la groseille, la framboise, une pureté simplement diabolique mais mon dieu que c'est encore jeune !! En réalité tout est en place déjà mais çà commence seulement à poindre. Ce vin est à l'aube de sa vie et dans 10 ans ce sera une tuerie. Le vin se montre soyeux en bouche et les tanins sont d'une grande élégance. Il fait preuve d'équilibre, de fruité, de suavité, de gourmandise avec une précision en bouche, une netteté des arômes simplement admirables le tout porté par une superbe tension. Bien content même si c'est -très- cher d'avoir acheter du 2019. Un vin vibrant. Fan +++ 18/20 oo,

Croix de Carbonnieux Blanc 2017
Très rare que je commente les bordeaux blancs car c'est pas ma tasse de thé mais celui-ci quand même à 13€ mérite un petit coup de pouce.
Nez très classique typé sauvignon et variétal sur le bourgeons de cassis et pointe florale (fleurs blanches naturellement), et le vin est bien vif avec une jolie amertume finale qui dynamise la sensation finale. Vu que c'est un petit second vin, çà montre bien le travail respectueux de Carbonnieux et sa grande qualité constante en rouge comme en blanc. Très correct 14/20

Saint Joseph Gaillard Clos des Cuminailles 2015
Petite déception sur ce saint jo de belle facture théorique car l'ensemble est mollasson et manque cruellement d'énergie. Arômes compotés et kirchées, pruneau, poivre noir, pointe violette mais ce n'est pas la syrah éclatante qui nous ravit tant habituellement, deux possibilités, le millésime chaleureux a fait des siennes (2015 reste un monstre de concentration qu'il a fallu dompter) et il y a déséquilibre entre la surmaturité d'ensemble et l'acidité ou alors un pb de conservation dans une cave trop chaude avec accélération prématurée du vieillissement (je l'ai acheté il y a 6 mois seulement chez un caviste). A revoir. 12/20

Dans les Vosges en famille :
Daumas Gassac Blanc 2019
Bon pour moi c'est réglé sur ce domaine, je préfère les blancs aux rouges et ce au moins pour deux raisons.
1) les rouges demandent un long vieillissement et s'abordent toujours (très) mal en jeunesse (on a bu un 2015 beaucoup trop tannique et rugueux, presque âpre).
2) Les Blancs ne me déçoivent jamais et sont montrent accessibles même en prime jeunesse et pour peu qu'on les achète au domaine çà coûte de mémoire 20-25e grand max et c'est juste grand. Celui-ci nous a régalé. Robe jaune or, reflets verts d'eau, éclat et brillance. Nez expressif et très ouvert, notes de poire, d'abricot, de fruits exotiques avec une saveur miellée jouissive. Je ne sais même pas si c'est élevé mais si c'est le cas, c'est discret. Très joli gras en milieu de bouche, et longue finale toute en douceur et fraîcheur.
C'est complexe et excellent, un vin sudiste. 17/20 oo,

Domaine des Tours 2016
Bu juste pour comparer avec son grand frère le côtes du Rhône du château des Tours qui ne m'avait pas convaincu plus que çà la semaine passée sur le même millésime.
Bien plus accessible que son grand frère, dans un registre beaucoup plus typique Reynaudien de rose, orange sanguine, épices orientales sur fond de fraise. Frais et digeste, j'ai été assez emballé avec un joli grain de tannins très fin et une excellente maturité d'ensemble même si c'est un peu facile et un poil court. Du bel ouvrage, millésime 2016>2015 pour moi chez E. Reynaud car plus frais quoiqu'un peu joufflu. 15.5-16/20

Morgon VV Cailloux Bouland 2018
Cr quelque peu lapidaire et je m'en excuse mais c'est juste pour conforter ce que l'on disait dans le fil Bouland la semaine dernière, c'est insensé de faire des vins si bons, friands et glouglous avec néanmoins une assise structurelle qui portera ce vin dans le temps. C'est excellent aujourd'hui, demain et dans 10-15 ans. Bravo Monsieur Bouland, je crie au génie pour l’œuvre générale et la constance inouïe dans la qualité, les morgons 2018 sont tous diaboliques, j'émettrai juste une légère réserve sur le Brouilly "Mélanie" qui je trouve se livre un peu moins facilement, histoire de pinailler un peu. 16/20

Branaire 2008
Est venu gaillardement remplacé le 1989 défectueux.
Alors soyons simples : 2008 n'est pas un monstre de concentration loin de là, j'apparenterai même ce millésime en rive gauche à 2004, avec peut être un profil peut être légèrement plus acide et aqueux. Je pense qu'avec du recul ce millésime vaut 14/20 en Bordeaux rive gauche de ce que j'ai bu mais il y a des beaux vins et celui-ci en fait partie. Vous l'aurez compris, on est ici dans un profil plus gracile et aérien avec tout de même de beaux arômes typiques de saint julien sur des notes de baies noires, de cerise avec un accent de cèdre et fond torréfié.
Beaucoup de délicatesse, joli vin mais quid de la garde ??, je garderai pas mes 2008 30 ans personnellement. 15.5/20

Haut Batailley 2009
Là on est dans l'esprit Pauillacais des plus traditionnels avec un enivrant nez de cassis, de fumé, de cèdre et de poivron vert (mais dynamisant i.e pas d'austérité ni de trait vert mais en 2009 pouvait-on faire végétal à Bordeaux ?) avec une pointe mentholée.
Couleurs rubis foncé profond, fruité expressif, texture pleine, tanins présents mais enrobés. Agréable pour son côté spontané et juteux. Beaucoup de plaisir à table et c'est un amiral un peu gueulard et pas très fin mais qui a bon fond. Ce n'est pas complexe mais c'est franc, plutôt puissant et long. Ça remplit exactement son rôle, personnellement j'aime bien et c'est un 2009 que j'apprécie. Très bon 16/20

Chambolle Musigny Arlaud 2012
C'est ici un vin parfumé, racé et élégant, signature des jolis Chambolle.
L'ensemble est plein et charnu avec encore un joli potentiel de garde. Robe d'une teinte violine pourpre profonde, sur les arômes lisses de fruits rouges (groseille, framboise, fraise) et griottes le style fait dans un registre caillouteux. Dans la lignée et la typicité et le respect de ce que j'attends de la tradition bourguignonne, je lui reprocherai peut-être un peu trop d’élevage, Arlaud ne faisant pas toujours dans la dentelle. Début de pointe truffée ou à défaut de champignon forestiers, belle complexité aromatique avec une bouche intense, aux nuances de sous-bois sur une belle minéralité. Très bien 16.5/20

Pavie Macquin 2012
Magnifiques senteurs de prune, de framboise, de cassis sur fond de bois noble et précieux avec une portée et une ampleur bluffante compte tenu de la piètre réputation du millésime.
C'est un vin caressant, avec une structure longiligne toute en droiture portée par des tannins légers et fins. Sensation épurée et fluide en bouche avec ce vin sapide qui file dans le palais sans aucune aspérité ni trait végétal qu'on pourrait redouter. Un vin complet, dans un registre très élégant avec des accents de havane.
Buvez vos 2012 sans complexes, c'est au top aujourd'hui ! L'aristocratie bordelaise. C'est excellent. 17/20. oo,

Disons que si l'on était à Barcelone sur ces 4 derniers vins commentés, le premier serait la vue sur l'étendue de la mer calme et paisible, le second plus la Sagrada Familia (fier et imposant) le troisième la maison d'Antoni Gaudi ou le Parc Güell (avec une logique retord mais calculée), et le dernier le Montjuïc, majestueux.

Alex :cheer: %tchin :jump:

Ps: A ceux qui s'inquièteraient légitimement de ma santé physique, je fais beaucoup de sport
#45
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Yves Zermatten, oliv, Jean-Paul B., tht, Moriendi, Jean-Loup Guerrin, LADIDE78, bibi64, supervedro, sebus, Frisette, starbuck, leteckel, Fredimen, Kiravi, Garfield

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 3241
  • Remerciements reçus 2371

starbuck a répondu au sujet : Séjour dans les Vosges, festoyons encore et toujours !

Merci Alex d'avoir partagé tes vacances oenophiles avec nous.

Juste une petite remarque amicale, je constate que tu ouvres beaucoup de vins assez jeunes mais que tu préfères presque tout le temps les vins à maturité.
Tes relatives déceptions viennent peut-être d'ouvertures trop précoces ;)

Sylvain
#46

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2672
  • Remerciements reçus 616

Alex a répondu au sujet : Séjour dans les Vosges, épilogue...

Purée....

J’avais tapé une réponse argumentée et détaillée sur smartphone et j’ai lamentablement buggé et tout perdu. SUIS DÉGOÛTÉ !

Impossible de tout réécrire mais en gros :
Oui Sylvain tu as raison et j’en suis parfaitement conscient.
Je suis encore relativement jeune et impatient et j’ai le tire bouchon très facile.
Je stocke pas mal dans les Vosges sur des achats historiques ou récents pour la qualité de la conservation naturelle et l’espace. J’aime bien aussi goûter notamment les Bordeaux jeunes après la mise et faire profiter des découvertes à famille et amis.
Je pioche bcp dans ma cave personnelle pour remercier ma belle famille et m’acquitter en un sens d’un droit de garde (notion purement personnelle on ne m’a bien évidemment jamais rien demandé). Ceci dit la cave de mon beau père est plus fournie en vins à boire et je devrais davantage équilibrer tout cela.
Comme les entrants restent, au dam relatif de mon beau père (qui gère tout ou partie des nombreuses livraisons que je lui fais subir), supérieurs aux sorties, le problème se réglera progressivement avec le temps.

Deux alternatives néanmoins.
Acheter plus de vins à maturité auprès de sources fiables (prix, conservation etc...), et/ou en emmener davantage depuis mes autres lieux de stockage pour équilibrer tout ça mais c’est pas évident et les conditions opérationnelles sont compliquées.
En plus, comme beaucoup ici, j’ai pas mal d’allocations à honorer et des habitudes tenaces (primeurs bordeaux ou bourgognes) et un Tavco déjà des plus inquiétant donc je ne voudrais pas non plus encore davantage charger la mule.
Ou encore multiplier les échanges avec des amateurs (locaux ou non)car à force j’en connais et en côtoie pas mal et ce dans un soucis toujours de variété et de maturité plus aboutie.


Alex
#47
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Frisette

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2672
  • Remerciements reçus 616

Alex a répondu au sujet : Séjour dans les Vosges, épilogue...

Conclusion définitive de ce séjour vosgien des plus agréable.

La Louvière 2012 pessac léognan rouge :
Acheté par mon beau père en masse en raison du prix fav attractif (18e) je m’attendais à un vin plus souple.
En réalité c’est assez concentré surtout au nez avec un élevage tout de même assez poussé (vanillé, toasté) et un fruit plutôt sympathique sur la cerise, le cassis.
Ce n’est pas un vin très intéressant, l’archétype de ce que les détracteurs appelleront un bordeaux « chiant » même si je n’aime pas le terme car je lui trouve tout de même certaines qualités gustatives et il n’y a pas de déficit quelconque et Le vin évite même les travers d’immaturité ou de sensation aqueuse. Avouons que c’est globalement bien fait. Ça manque juste de tension et surtout de personnalité.
Bof 13/20 mais certains moins éclectiques et exigeants trouveront ça très bon.

Ganevat rouge cuvée Plein Sud 2011
Attention O.V.N.I
Déjà la robe présage du voyage gustatif.


Cépage 100% Trousseau ce vin est diablement vivant. Je l’ai ouvert 5h avant d’abord sans toucher à rien (aucun epaulage quelconque) puis 2h avant j’ai goûté et c’était réduit et très perlant. Bref pour moi la flippe je déteste les 2 !
Du coup je carafe tout et shampouine tout ça gentiment pendant quelques minutes...
Je laisse reposer et deux heures plus tard on passe à table.
C’est vraiment spécial. Très ou trop je ne sais pas mais je n’ai pas de repère et en plus je bois rarement des jurassiens...
je dirais quand même que le nez est vraiment frais sur la cerise et la groseille et en tout cas délicat. On retrouve aussi quelques senteurs épicées.
En bouche on a une élégance dans le toucher de bouche et une finesse de tannins remarquable. La finale est moyennement longue portée par une vive acidité et des notes de marc de raisin. Je n’apprécie pas la dernière impression. Léger sentiment d’austérité aussi.
Ce qui est sûr c’est que ce vin, dont le perlant et la réduction ont disparu, est très singulier et je suppose à l’image de ce que voulait faire Jean-François Ganevat.
Il y a néanmoins quelquechose que je n’aime pas. C’est presque trop épuré et si c’est profond ça manque de corps et je ne saurais même pas dire si c’est gourmand ou pas !
Bref j’ai été éminemment étonné par ce style, je suppose que c’est à boire mais j’ai le sentiment aussi que dans 40 ans aussi.
C’est à la fois le vin le plus instable et le plus apte à la garde que j’ai bu récemment.
Bref chaque fois que je lui trouve une qualité m’en vient une contraire...
Sentiment étrange. 11-18/20.
Vin Énigmatique.

Alex
Ps : je pense comprendre les aficionados des vins natures car je suis persuadé que j’ai été victime d’un manque d’éducation et que le potentiel addictif est immense.
#48
Pièces jointes :
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Fredimen

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 558
  • Remerciements reçus 151

bonaye a répondu au sujet : Séjour dans les Vosges, épilogue...

" Ganevat rouge cuvée Saint Julien 2011"
Fanfan fait de tout, mais pas encore dans le médoc.

Couvrez ce Saint que je ne saurais voir !
#49

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2672
  • Remerciements reçus 616

Alex a répondu au sujet : Séjour dans les Vosges, épilogue...

Désolé un interne en carton m’à démoli le bras. J’avais plus mes esprits...
Je rectifie
Non mais en plus c’était plein sud...

A côté de la plaque j’étais.
#50

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 243
  • Remerciements reçus 159

Bobo1 a répondu au sujet : Arrivée dans les Vosges, fêtons dignement nos retrouvailles

Alex écrit: Hier un midi des plus calmes et pour cause... pique-nique en randonnée dans les haut dû tôt, parcours facile, joli et adapté pour les enfants. Très sympa ::run::
On a quand même bu vite fait un château de Cerons blanc 2015 qui était très bon mais impossible de vous relater quoi que ce soit j’ai fait attention à rien.

Le soir, un peu plus concentré car on a mangé aux ducs de Lorraine à Épinal. Mon avis est que c’est cher mais que c’est très qualitatif et que le service est admirable de gentillesse et de professionnalisme. Ça mérite largement le titre « gastronomique », j’ai dégusté des émiettés de homard à la crème de petits pois verts et en plat « déclinaisons autour du pigeon » avec purée 50-50 et asperges vertes, ma femme dos de saint pierre rôti - légumes de saisons ! Chariot de fromage et de desserts fournis (petite réserve sur la qualité des fromages) et j’ai fini simple avec une crêpe Grand Marnier et salade de fruits.
Bon vous fiez pas à mes intitulés car je ne leurs rends pas honneur mais à retenir c’est que C’est très très bon, sans doute une des meilleures adresses des Vosges mais après je le redis ça douille quand même un peu trop...

Je laisse vous faire une idée Du remarquable assortiment proposé :
restaurant-ducsdelor...

Niveau vin ! La carte elle est anthologique. D’ailleurs à part coche dury y’a à peu près tout. Les coefs je dirais de x2 à x2.5
Sporadiquement plus... on a fait dans la chouchou du moment... la Bourgogne.


En effet, très bon resto et carte des vins extraordinaire. Dans le même style tu as à Gérardmer (à peine 30mn de chez tes beaux parents) le Pavillon Pétrus au Grand Hôtel. Un peu en deça niveau tarif mais superbe quand même. A Epinal il y a aussi In Extremis et la Canaille, mais avec une carte des vins beaucoup plus limitée!
#51

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2672
  • Remerciements reçus 616

Alex a répondu au sujet : Arrivée dans les Vosges, fêtons dignement nos retrouvaillesm

Je connais un peu G mais pas les adresses indiquées. Je te remercie. Pour la prochaine fois.

Sinon un pote lpvien m’a conseillé la cote de bœuf à Épinal. Apparemment il faut bien connaître le patron B)

Alex
#52

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 243
  • Remerciements reçus 159

Bobo1 a répondu au sujet : Arrivée dans les Vosges, fêtons dignement nos retrouvaillesm

Alex écrit: Je connais un peu G mais pas les adresses indiquées. Je te remercie. Pour la prochaine fois.

Sinon un pote lpvien m’a conseillé la cote de bœuf à Épinal. Apparemment il faut bien connaître le patron B)

Alex


moi je te déconseille, cuisine très simple même si pas mauvaise. Carte des vins sympa mais beaucoup de bouteilles épuisées, rien n'est à jour. Quand au patron je préfère l'éviter...
In extremis et la canaille c'est Epinal, pas G
#53

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2672
  • Remerciements reçus 616

Alex a répondu au sujet : Arrivée dans les Vosges, fêtons dignement nos retrouvaillesm

En réalité la cuisine simple ne me gêne pas bien au contraire je suis parfois dubitatif devant certains plats alambiqués étoilés.
:roll:

En réalité mon pote est un proche du patron et s’il va là bas c’est pas spécialement pour manger disons...
Je note tes adresses pour Épinal ty !! ;)
Alex
#54

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Modérateurs: GildasPBAESMartinezCédric42120Vougeotjean-luc javauxstarbuck