Nous avons 1253 invités et 53 inscrits en ligne

Petit comparatif Effervescents anglais / Champagne

  • Messages : 2682
  • Remerciements reçus 1104

bertou a créé le sujet : Petit comparatif Effervescents anglais / Champagne

Tout d'abord, je n'ai pas les connaissances requises pour vous faire un historique et une présentation de la production britannique à l'heure actuelle. Je peux simplement résumer que c'est un secteur en plein développement. Les vignes se situent principalement dans les comtés du Sussex, Hampshire et Kent sur des sols argilo-calcaires du kimmeridgien comme à Chablis. La viticulture n'en est qu'à ses débuts et les vignes sont donc jeunes voire très jeunes car on ne cesse de planter suite à une forte demande sur le marché intérieur. Pour la production des effervescents, ce sont les cépages champenois que l'on retrouve, car pour les vins tranquilles, on retrouve de nombreux hybrides résistants au froid et aux maladies.
Comme la production est récente, les investissements importants et la demande forte, la proportion de vins de réserve utilisée est encore faible. Ce point est important, car nous sommes bien entendu aux limites nord de la viticulture et les vins possèdent une acidité très élevée. Les vins de réserve vont permettre d'arrondir les angles.
Enfin, le prix de la plupart des vins est dans le même ordre de prix que les champagnes et on trouve des vins aux prix des meilleures cuvées champenoises.

Nous débutons :

Hambledon Vineyard -Première Cuvée Brut
Base 2013
Bonne intensité sur l'autolyse, grillé, la pomme, le citron. Notes de noisette et boisé fin. C'est assez simple, mais c'est doté d'une bonne profondeur.
La bouche est peu puissante, tranchante avec des bulles fines. Il manque de chair en milieu de bouche et c'est plutôt strident. Un peu végétal. Il s'ouvre en finale avec de fins amers, de la pomme, autolyse et noisette. Le boisé est fin. La concentration est bonne.
Bien - mais bien trop cher.

Fox and Fox Mayfield - Essence Pure Chardonnay 2015 Brut
Bonne intensité sur le lime, citron, brioche, beurre, touche végétale, pointe de mousseron, miel. Un joli nez avec une certaine complexité, mais avec un profondeur moyenne. Manque d'amplitude.
Pas très puissant, ciselé, et même tranchant, mais il y a du crémeux pour équilibrer. Il ne faut pas avoir peur de l'acidité quand même. La bulle est fine, délicate. C'est un peu végétal et le fruit est un peu synthétique. La longueur est bonne.
Bien - et cher. Il apparaît comme un peu fabriqué.

Wiston Estate - Cuvée 2015 Brut
Bonne intensité avec un boisé marqué sur la vanille et le café. On trouve de l'autolyse sur la mie de pain, grillé. Noisette, pomme jaune et citron. Pointe végétale. Profondeur correcte.
Moyennement puissant avec une acidité élevée. C'est sur le fil, mais la texture est crémeuse. C'est ample avec un style oxydatif. Touche boisé, mais intégrée au fruit. La longueur est bonne.
Très bien - et le rapport qualité/prix est correct.

Sugrue - South Downs Cuvée Dr Brendan O'Reagan Brut
Mélange de différents millésimes dont le plus âgé est 2009
Très beau nez de bonne intensité avec de belles nuances. C'est net et pur avec du citron, pomme reinette, brioche, boisé très fin sur le bois scié, miel, floral. Belle complexité et profondeur.
Belle bouche crémeuse et fine avec une acidité importante mais très bien équilibrée. En finesse avec un joli fruit. C'est tout en longueur avec une belle énergie. Il y a de fins amers, côté salin. La longueur est excellente et salivante.
Excellent +. Très haut niveau, mais cela coûte près de 100 €.



Champagne Guiborat - Téthys 17 Blanc de Blancs Extra Brut
Bonne intensité, c'est jeune avec du citron, pomme verte, touche de brioche, pointe végétale bien présente malheureusement.
Moyennement puissant, frais et délicat. C'est jeune et fruité. Le trait végétal est bien sensible et gâche un peu. La longueur est moyenne.
Moyen. Déçu par ce domaine que j'aime bien.

Champagne Veuve Fourny - Monts de Vertus Blanc de Blancs 2013 Exra Brut
Bonne intensité avec du citron, lime, miel, noisette, grillé, brioche. Touche de craie. C'est net et bien dessiné avec une bonne profondeur.
Bonne bouche avec une texture crémeuse, ciselée par une acidité haute. Il y a un beau fruit avec une certaine forme d'énergie. Touche phénolique et pointe saline. La longueur est très bonne.
Très bien.

Champagne de Saint Gall - Blanc de Blancs Grand Cru 2012 Brut
Nez de bonne intensité avec un fruit assez mûr sur le citron, pomme, touche d'évolution avec une pointe de fruits jaunes. Il y a aussi de l'autolyse bien présente avec du grillé, brioche. Pointe d'épices. Nez sympa, mais il manque un peu de relief.
La bouche est moyennement puissante, crémeuse et presque ronde à cause du dosage. C'est consensuel et en seconde partie, il manque de volume et d'énergie. Le fruit est mûr sur le citron confit, pêche jaune et il y a pas mal de grillé. La longueur est moyenne, tout comme la longueur qui finit que sur l'autolyse.
Bien - mais cela manque de caractère.

Champagne Vilmart - Grand Cellier Premier Cru Brut
Nez jeune sur le fruit principalement avec du citron, pomme verte. Le boisé est assez sensible avec de la vanille, bois scié. Je trouve aussi de la brioche et du biscuit. Il y a aussi un côté acétate d'éthyle, mais qui reste tolérable.
Pas très puissant et bouche avec une texture crémeuse et une bulle très fine. L'acidité est marquée, d'autant plus qu'il y a un léger creux et un trait vert. Le boisé est mieux intégré qu'au nez. La longueur est très bonne.
Bien, mais déçu. Je m'attendais à du très bien, voire excellent.

Champagne Deutz - Blanc de Blancs 2014 Brut
Intensité correcte, c'est précis sur le citron, lime, mais le fruit fait un peu synthétique. Il y a du grillé, une pointe florale. Il manque de profondeur même si c'est bien fait.
La bouche est crémeuse et fine avec une acidité marquée qui tranche un peu. L'équilibre est respecté. Cela manque un peu de caractère et cela fait "fabriqué". Il y a un léger creux en milieu de bouche, mais la longueur est bonne.
Bien -. Je m'attendais à bien mieux.

Champagne Pierre Gimonnet - Spécial Club Grands Terroirs de Chardonnay 2014 Extra Brut
Bonne intensité au nez, très fin et délicat sur la fraîcheur avec du citron, pomme verte, floral, zeste d'agrumes. On retrouve de l'autolyse sur du grillé, mie de pain. Pointe de craie. Beau nez.
Belle bouche tendue et ciselée avec une matière ample et délicate. Il y a une forme d'énergie avec une belle finale sur de beaux amers, touche de craie. La longueur est très bonne, mais on finit que sur l'autolyse et pas sur le fruit.
Très bien, mais clairement en deçà de 2012

Champagne Guy Charlemagne - Mesnillésime Granc Cru 2012 Brut
Beau nez avec une jolie profondeur, c'est fin avec de belles nuances. On retrouve du citron, floral, épices, craie, brioche, grillé, pointe de pomme. Touche de raifort ?. Superbe.
La bouche est superbe. À la fois crémeuse et fine et dotée d'une belle énergie. Jolie concentration. C'est un peu serré en milieu de bouche. La finale est superbe avec de l'amplitude, belles sensations tactiles (craie, salin). Excellente longueur fraîche.
Excellent.

Champagne Diebolt-Vallois - Fleur de Passion 2010 Brut
Beau nez ample avec une bonne profondeur. C'est jeune et frais sur le citron, floral, pomme verte, brioche, trait végétal agréable. Pas mal d'autolyse sur le grillé, brioche. Par contre, je trouve des arômes de beurre et noisette un peu trop présent. Cela reste du bel ouvrage.
La bouche est fraîche et fine. On a une énergie correcte avec un beau fruit, mais trop dominé par le beurre, noisette. Le fruit manque un peu de liberté. Léger plat en seconde partie avant une finale de très bonne longueur dotée de beaux amers.
Bien +, mais pour le prix demandé, on doit avoir l'excellence.



J'ai un peu d'expérience avec les effervescents anglais et cette dégustation ne fait que confirmer l'impression que j'avais déjà. Les vins ont des acidités très élevées et du coup ils sont un peu déséquilibrés, couplé à des maturités limites et on obtient des effervescents de donjon. C'est austère comme style et la gourmandise n'est pas souvent au rendez-vous. Parmi les meilleurs producteurs, je citerai Wiston, Nyetimber (non dégusté lors de cette session) et Sugrue. Ce dernier avec sa cuvée Dr Brendan O'Reagan a réalisé tout simplement le meilleur effervescent anglais qui m'ait été donné de déguster.
Nous en sommes qu'au début de la production des effervescents anglais et je parie que la qualité va aller en s'améliorant grâce à un âge plus important des vignes et une meilleure compréhension des terroirs.

Pour les champagnes, c'est un peu décevant globalement, mais il est vrai qu'il y avait beaucoup de vins issus de millésimes réputés plus ou moins difficiles comme 2017, 2014, 2013 et 2010. Je pense notamment à Vilmart, Guiborat, Gimonnet et Diebolt-Vallois qui m'ont enchanté avec d'autres millésimes.
#1
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: oliv, Benji, Olivier Mottard, didierv, vinozzy, sideway, breizhmanu, Moriendi, Jean-Loup Guerrin, bibi64, tomy63, Agnès C, sebus, Frisette, starbuck, leteckel, Fredimen

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Modérateurs: GildasPBAESMartinezCédric42120Vougeotjean-luc javauxstarbuck