Nous avons 1891 invités et 90 inscrits en ligne

LPV Basse-Normandie #3 : Éclectisme autour du chardonnay et du pinot noir

  • Messages : 1256
  • Remerciements reçus 1151

vivienladuche a créé le sujet : LPV Basse-Normandie #3 : Éclectisme autour du chardonnay et du pinot noir

Notre capitaine de route Jolhan a assuré de main de maître la tenue de cette nouvelle soirée caennaise en petit comité (5), nous ne désespérons pas un jour prochain de nous retrouver plus nombreux (ils partirent 3 en 2014…). Cela a été un grand plaisir de revoir l’ami Gildas qui a fait la route jusqu’à la capitale bas-normande (avec un retour trèèèèès tard !!!).
Jo en MC donc et chacun s’occupant qui de l’entrée, du plat, du fromage et du dessert.
Très belle soirée avec de magnifiques flacons, ponctuée d’un immense présent du non moins colosse Pierre Vetshow que l’on souhaiterait bien voir parmi nous un jour en B-N, afin de pouvoir le remercier respectueusement et bien humblement. :kiss: :kiss: :kiss:


LPV Basse-Normandie #3 : Éclectisme autour du chardonnay et du pinot noir




La bulle

Vin n°1
La robe est d’un bel or brillant. Nez très agrumé, citron, orange, très floral, avec de fines épices (curry, curcuma). La bulle est d’une grande finesse en bouche, elle s’étire longuement et délicatement sur toute la langue. C’est un vin de matière et de volume, de grande race, certainement très jeune encore, classieux sans être bling bling, de grande distinction. On y retrouve les fleurs blanches, de fines agrumes, de l’écorce d’orange, de la salinité, des épices douces. C’est un vin qui fait preuve à la fois de largeur et d’énergie. La longueur est superlative sur de subtiles notes épicées orientales. Magnifique vin. Excellent (+)
Il s’agit de : Diebolt-Vallois – Champagne Grand Cru Cramant – Fleur de Passion – Blanc de blancs Brut 2008
A noter que cette cuvée semble être en réalité dosée en extra brut.




Les blancs

Vin n°2
La robe est or orangé, très brillante. Le nez évoque les notes de curry, de fleurs, de cire d’abeille, d’épices, de fleurs séchées, avec un peu de vanille. Il évoluera sur des notes de mirabelle plus tard en soirée. La bouche est de grande tension, avec une magnifique acidité juste, c’est minéral (calcaire +++), sur un très joli jus citronné, avec du miel, et toujours ces notes calcaire. C’est un vin très salin (et même très salivant), avec de très belles épices orientales (tandori, colombo), de très belle droiture, mais sans austérité. C’est très joli. Très bien +
Il s’agit de : Domaine Ganevat – Côtes du Jura – Cuvée Florine 2014
Merci à mon ami François AgrippA pour ce beau cadeau +++ :/:



Vin n°3
Cette bouteille a été apportée par Gildas, il s’agit d’un présent de Pierre, en aveugle total pour tous autour de la table, et qui a été respecté jusqu’à l’ouverture du bouchon.
La robe est d’un or clair, brillant. Le nez est superbe, très légèrement réduit au départ, mais cette réduction s’estompera très vite, une véritable infusion de fleurs, avec un petit côté acidulé verveine, puis des notes de tilleul et d’agrumes. C’est d’une grande pureté.
Et vient la bouche. Qu’est-ce que c’est bon !!! Je suis totalement perdu, qui peut bien produire un truc pareil ??? Gildas pense à une grande cuvée de Bachelet-Monnot connaissant Pierre, je ne vais pas le contredire, car pas souvenir d’en avoir goûté… La seule chose que je puisse dire, c’est que le pedigree doit être très élevé !! Cette bouche est de grande race, immense matière, grande tension, le vin est plein d’énergie, avec un fruit blanc frais et croquant, de fines agrumes, une énorme salinité, de fines épices, une longueur phénoménale. Assurément une très grande bouteille. Très grand vin évident tout simplement. A noter que j’ai rédigé mon commentaire avant la tombée de l’aveugle. Bon alors, d’où vient cette merveille ???
Il s’agit de : Domaine Coche-Dury – Meursault – Les Rougeots 2008
Et là, on se regarde tous éberlués !!! :O! :O! :O! :woohoo: :woohoo: :woohoo: Pierre, comment as-tu pu autant nous gâter ??? Un immense merci de ta grande générosité. Et je me sens même confus et reconnaissant face à autant de grand cœur. oo, oo, oo,
Et quand on replonge son nez dedans, on retrouve subtilement les notes de sésame grillé qui n’avaient pas été évidentes en début de dégustation. De l’intérêt décuplé de l’aveugle total !!! On a tellement voyagé, sans jamais penser un seul instant au maître… Parce que les marqueurs habituels du domaine n’étaient pas évidents.




Vin n°4
La robe est or pâle, avec des reflets verdâtres. Le nez est un peu opulent, riche, très légèrement pâtissier, avec de belles notes de fleurs séchées, de jasmin et d’épices. La bouche présente un très joli jus, de très belles matière et rondeur, incluant beaucoup de salinité, de beaux agrumes, des épices (curry, curcuma) et un léger coco sur la finale. C‘est un vin de jolie tension, de bonne acidité, très bien né mais qui doit encore digérer un peu son élevage et se retendre un peu. Très bien en l’état, à attendre sereinement 2-3 ans de plus.
Il s’agit de : Domaine Maratray-Dubreuil – Ladoix 1er Cru – En Naget – Monopole 2016
Il me fait penser au 2015 au même âge et qui s’est retendu cette année.




Les rouges

Vin n°5
La robe est d’un beau rubis sombre. Le nez évoque la cerise, la cerise noire, la mûre, les épices, les fruits noirs. C’est fin et profond. La bouche me fait apparaître un trait fugace d’impression de vendange entière, qui s’estompera totalement par la suite. C’est un vin alliant à la fois superbe matière et impression de taffetas, de soyeux, de grande délicatesse. C’est un vin racé, de grande profondeur, intégrant de subtiles notes fruitées : mûre, cerise, fraise écrasée, mais aussi des épices (fin poivre), une subtile acidité sous la forme de jus de framboise. C’est un vin très pur aromatiquement, à la fois très aristocratique et de grande séduction, présentant une magnifique fraîcheur savoureuse. Bravo, une très grande expression du pinot noir que je qualifierais de « nordien », je ne serais pas surpris de me retrouver face à un grand Spätburgunder allemand, mais connaissant Guillaume, je ne suis pas certain qu’il en ait en cave… Grand vin
Il s’agit de : Egly-Ouriet – Coteaux Champenois – Ambonnay Rouge Grand Cru- Cuvée des Grands Côtés 2012
Mais c’est évident avec Guillaume, pourquoi se retourner l’esprit ???



Vin n°6
La robe est cerise/grenat. Le nez est un peu élevé, cerise, cassis, fruits des bois, assez mûr. Cela m’évoque un travail plus « moderne ». La bouche est très fruitée (framboise mûre), un peu élevée encore à ce stade, avec de jolies épices douces, un joli jus sapide, une belle acidité, mais avec une matière assez riche qui demande encore à s’intégrer. Joli vin à attendre encore un peu. Très bien
Il s’agit de : Marjan Simcic – Pinot Noir – Brda 2016 (Slovénie)
Impossible de voir cela en France dès le départ, mais ensuite…



Vin n°7
La robe est très sombre. Le nez évoque des notes de cerise sombre, de prune, de mûre, de fraise écrasée, de coulis de framboise. La bouche est dense, un peu serrée encore, mais pure, racée, classe dans sa définition avec une remarquable aromatique autour des fruits noirs, du coulis de fraise, de fines épices et incluant un superbe jus, une belle acidité, une grande finesse, de la suavité, de la fraîcheur et une très belle longueur. C’est un vin de belle matière mais également délicat et fin. Très très belle bouteille. Très bien ++ / excellent.
Il s’agit de : Marie-Thérèse Chappaz – Grain Nature – Champ Dury – Valais 2016
Là aussi nous aurons voyagé… A priori quelques % de gamay dans ce vin




Le blanc à fromages

Vin n°8
La robe est or, brillante. Le nez indique de suite la provenance, par ses notes très florales, avec une petite touche de noix fraîche, de fenouil et d’anis. La bouche est délicieuse, très ménagée dans le côté oxydatif, avec de très belles épices douces, des graines de fenouil et d’aneth, du cumin, le tout sur un superbe toucher assez cristallin et une belle fraîcheur. Très jolie longueur. C’est très très bon, je suis fan. Très bien +
Il s’agit de : Domaine Macle – Côte du Jura Chardonnay 2014
A noter que le plateau de fromages de Gildas a pris une sacrée claque entre Jo et moi…




Le susucre

Trouver un susucre à base de chardonnay ou de pinot noir ??? Oui m’sieurs dames. Un exemplaire en cave s’il vous plaît !!! Mais au format mini… :dash: :dash: :dash:


Vin n°9
La robe est orange, ou plutôt rosée saumonée. Le nez m’évoque des notes d’abricot, de tilleul, de foin, d’herbes séchées et même de préparatoire officinal, d’infusion, de thé, de camomille, de reine des prés. La bouche doit posséder un sucre colossal (autour de 250 grammes je suppose), mais une immense acidité vient équilibrer cet ensemble. On y retrouve une aromatique superbe autour de la rhubarbe, de l’abricot sec, de la pêche de vigne, un léger confit. Le jus est fin et racé, complexe et s’étire à l’infini. Personnellement, j’adore, mais suis-je réellement objectif ? J’en doute… Grand vin
Il s’agit de : Staatsweingut Kloster Eberbach – Domaine Assmannhausen – Rheingau – Assmannhäuser Höllenberg – Spätburgunder Weissherbst – Eiswein 2003 AP606-04
Un pinot noir vendangé en vin de glace…




Le débrief

Toujours pas remis du Meursault Rougeots de JFCD offert par Pierre… ::whooo:: ::fz:: :/:
Il faut dire que j’ai dû goûter le Bourgogne blanc à trois reprises dans ma vie et une fois un Meursault qui s’est avéré défectueux… Là, c’était la grande claque !!! :miam: :miam: :miam: ::turn:: ::turn:: ::turn::
Un fort bel éclectisme en s’éloignant de la région historique de ces deux cépages qu’est la Bourgogne.
Très haut niveau d’ensemble, pas de vin défectueux (ouf pour moi !!!)
Très belle soirée en excellente compagnie, terminée fort tard. (tu) :/: Les absents vont certainement regretter… zX


Au plaisir de vous retrouver en novembre a priori. Un thème quelque part en Languedoc me fera peut-être revoir Séverine, connue dans un autre temps à LPV94.



D’ici là, portez-vous bien et surtout protégez-vous ainsi que vos proches.
::run:: ::run:: ::run::
#1
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Yves Zermatten, PtitPhilou, oliv, PBAES, Gildas, docadn, Jean-Paul B., Olivier_26, Vougeot, sideway, chrisdu74, breizhmanu, Moriendi, Jean-Loup Guerrin, bibi64, TIMO, sly14, Vaudésir, Oyaji-sama, Val59, f.aubin, sebus, Frisette, flupke14, starbuck, leteckel, jd-krasaki, AgrippA, LoneWD, Kiravi, Jo14, Garfield

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 4532
  • Remerciements reçus 1698

Vaudésir a répondu au sujet : LPV Basse-Normandie #3 : Éclectisme autour du chardonnay et du pinot noir

Heureusement Vivien que tu nous as gardé ton premier cru de Coche-Dury pour demain :jump:
#2

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 3413
  • Remerciements reçus 2686

starbuck a répondu au sujet : LPV Basse-Normandie #3 : Éclectisme autour du chardonnay et du pinot noir

Faire plaisir à des amis, ça n'a pas de prix !

Sylvain
#3
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: alain_vin

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 115
  • Remerciements reçus 96

Jo14 a répondu au sujet : LPV Basse-Normandie #3 : Éclectisme autour du chardonnay et du pinot noir

Merci Vivien d'avoir dégainé le premier :whistle: Je vais tout faire pour faire le mien de mon côté d'ici dimanche.

À la lecture de tes impressions, je me dis qu'on a vraiment des ressentis proches B) Mais comment pourrait-il en être autrement avec un amoureux du chenin...
À noter cependant une évolution plus que positive pour le pinot noir de Simčič le lendemain.

Jo14
#4
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: vivienladuche

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Modérateurs: GildasPBAESMartinezCédric42120Vougeotjean-luc javauxstarbuck