Nous avons 1451 invités et 80 inscrits en ligne

LPV Paris Natur(iste)

  • Messages : 1320
  • Remerciements reçus 989

Blog a créé le sujet : LPV Paris Nature et vieux Bordeaux

Merci à Nicolas pour nous avoir réunis lors de cette dernière soirée avant le couvre feu pour une scéance de dégustation sur un thème libre.

1er Vin : bulles blanc
Joli nez frais, expressif sur la pomme, les fruits jaunes, fond brioché, une très légère pointe d'oxydation.
La bulle est un peu envahissante à l'ouverture, Pierre nous dit qu'il a l'habitude de le carafer.
La bouche est tendue mais avec une certaine rondeur (un petit bidon dira l'apporteur), j'imagine un dosage autour de 5-6 g (raté …)
J'aime beaucoup, je trouve ce vin à la fois rafraîchissant et facile d'accès sans faire dans la simplicité ou la caricature, à l'apéro ça passe tout seul. Le blanc de noir apparaît comme la meilleure option, je sèche sur le cépage que je n'ai pas l'habitude de boire hors assemblage.
C'est l'apport de Pierre Olivier, un Champagne Extra Brut - Terre de Meunier de Dehours
Vendanges 2016 / 2015
Dégorgement juillet 2019
Dosage 0 gr

2ème vin : blanc
Robe jaune dorée, assez claire.
Nez un peu miellé, fruits jaunes, un peu entêtant avec quelques notes terpéniques.
La bouche est sèche, droite, en décalage assez total par rapport au nez qui annonçait une certaine richesse.
A ce stade, j'aurai mieux fait de relire mes notes plutôt que de raconter n'importe quoi et de me perdre en Bourgogne …
J'aurai aimé un peu plus de gras, en dégustation pure ça me convient peu, trop tard ou pas mon style.
En revanche, à table avec le potage de panais ça passe beaucoup mieux.
C'est l'apport de Nicolas, un Saumur Clos de l'échelier 2015 de Thierry Germain.

3ème vin : blanc
Robe dorée, assez évoluée.
Nez de Chardonnay riche, sur les fruits jaunes, évolué.
En bouche c'est mur, un peu chaud, un peu doux, trop pour moi, ce n'est pas mon truc et sans doute trop tard pour ce vin qui devait se présenter un peu mieux il y a quelques années.
Je pars en Bourgogne sud, encore raté (mais moins :whistle: )
C'est l'apport de Vincent, un Arbois-Pupillin - Les Vianderies 2012 du Domaine de la Renardière

4ème vin : blanc
Robe claire, cristalline.
Nez un peu fumé, comprimé par un élevage fin, à l'aération des notes florales.
En bouche, du gras, c'est fin, tendu et relativement sur la réserve. C'est un vin plus en verticalité et en longueur qu'en largeur.
C'est déjà abordable et très agréable à table, mais quelques années de garde lui seront profitables je pense.
Incapable de reconnaitre le Chardonnay mon syndrome Gilles de la Tourette du cépage me reprend et j'en débite une liste sans queue ni tête … :oops: pour un domaine que je connais pourtant assez bien.
C'est l'apport de Guillaume, un Rully 1er cru Les Margotés 2014 de Vincent Dureuil-Janthial
Un vin au profil beaucoup plus fin et floral que sur Meix Cadot 2014 goûté il y a peu. Je dois être passé à côté de cette cuvée que je n'identifie pas du tout, j'en ai une en cave, je vais l'attendre quelques années (facile de toute façon, je ne sais pas où elle est …)

5eme vin : rouge
Bouteille de rechange ouverte en remplacement d'une petite cousine bouchonnée.
A l'ouverture, le vin était réduit, il a été carafé 2h, c'était sans doute très exagéré comme punition, je pense que ça a accentué la perception de volatile et aussi oxydé le vin …
Robe sombre, un peu trouble.
Nez sur la volatile, je trouve ça très supportable, d'autres moins, les fruits noirs, quelques arômes animaux, on parle de cheval (ça ergote sur le pedigree …). On est sur un style clairement nature, pour les allergiques n'attendez pas un miracle ou une révélation.
La bouche est tendue et on sent encore bien les tanins. Je trouve une belle profondeur à ce vin, mais c'est clairement trop jeune et la carafe n'a pas vraiment permis de gommer ce défaut.
Un vin que j'aimerai déguster avec quelques années de plus.
C'est mon apport, un Fleurie 2018 de Georges Descombes
Pour la prochaine : penser à ne pas carafer !!!

6ème vin : rouge
Robe évoluée, assez claire.
Nez fin, joli sur les petits fruits rouges avec un côté vanillé élégant.
La bouche est tendue, droite avec de petits tanins, un peu stricte et fine, c'est une surprise par rapport au nez qui annonçait un peu plus de matière.
J'ai aimé ce vin pour sa finesse, son style et son élevage maitrisé. J'imagine un pinot sur une année froide comme 2013 ou 2014.
C'est l'apport de Benjamin, un Bourgogne Hautes-Côtes de Beaune - Orchis Mascula 2014 de Claire Naudin
Je n'avais jamais senti un élevage aussi travaillé sur les vins de Claire Naudin

7ème vin : rouge
Robe sombre, brillante
Nez de Syrah : violette, un peu de Viandox, de poivre. Certains trouvent quelques arômes animaux (cette fois on se met d'accord sur tout petit poney, peut-être un Shetland).
La bouche est tendue avec une belle acidité, c'est un chouette vin, simple d'accès et assez surprenant pour son immédiateté.
Connaissant la cave de Vincent, je sais de quoi il s'agit.
C'est l'apport de Vincent, un Vin de France, Syrah 2017 de François Dumas

8ème vin : rouge
Nez sur les fruits rouge, le cassis, un peu crémeux, certains diront lactique.
En bouche, c'est large, riche, envahissant, exubérant avec une légère sucrosité mais porté par une belle tension.
Un vin qui ne peut pas laisser indifférent, à l'aération le nez évolue sur des notes de prune, d'olive, un peu de poivron mur.
Je pense à un joli Chateauneuf, mais le poivron et l'olive, la texture, la tension me dirigent vers une Grange des Pères, gagné.
C'est l'apport de Pierre, une Grange des Pères 2008.
Assurément le vin de la soirée, merci Pierre pour ce très bel apport. :kiss:

9ème vin : Liquoreux.
Robe dorée
Très joli nez sur l'orange confite, le safran.
La bouche est équilibrée, digeste, on ne sent pas de lourdeur.
J'ai beaucoup aimé, bien que n'étant absolument pas fan de vins sucrées.
Un autre apport de Pierre, Sauternes 2001, Château Sigalas Rabaud

Une très belle soirée en très bonne compagnie. Merci à tous.

Une photo de famille :



PS: le nom du groupe est encore éditable pendant quelques temps :D

Laurent
#1
Pièces jointes :
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Olivier Mottard, dfried, PBAES, tht, Jean-Bernard, legui, HERBEY 99, podyak, Jean-Loup Guerrin, bibi64, Vaudésir, Frisette, leteckel, RVincent, Olivier LS2, Kiravi, rafalecjb, Garfield, nishaton

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 3757
  • Remerciements reçus 107

totolouga a répondu au sujet : LPV Paris Nature et vieux Bordeaux

Le titre m'interpelle....car il n'y a pas de vieux Bordeaux dans la dégustation.
#2

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 315
  • Remerciements reçus 90

legui a répondu au sujet : LPV Paris Nature et vieux Bordeaux

Belle perspicacité Raph' ;)))
Mais Sauternes c'est pas Bordeaux ? #ohwait

(sinon, le groupe se cherche un nom... et piétine quelque peu encore... alors il ne faut pas s'arrêter aux apparences !)
#3

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1320
  • Remerciements reçus 989

Blog a répondu au sujet : LPV Paris Nature et vieux Bordeaux

totolouga écrit: Le titre m'interpelle....car il n'y a pas de vieux Bordeaux dans la dégustation.


Effectivement le titre fait référence à nos échanges au cours de la soirée et n'a pas de caractère définitif. C'était juste pour éviter LPV Paris qui se cherche un nom :D

Laurent
#4
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: rafalecjb

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 4575
  • Remerciements reçus 1752

Vaudésir a répondu au sujet : LPV Paris Nature et vieux Bordeaux

Et nature pourquoi ?
#5

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 315
  • Remerciements reçus 90

legui a répondu au sujet : LPV Paris Nature et vieux Bordeaux

Descombes et Dumas 8-x
#6

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1320
  • Remerciements reçus 989

Blog a répondu au sujet : LPV Paris Nature et vieux Bordeaux

Vaudésir écrit: Et nature pourquoi ?


Ils s'agissait de deux sujets d'échanges clivant ou remarquables de la soirée : les vins natures et les vieux Bordeaux ... Mais effectivement, pas du thème de la soirée ...

Laurent
#7
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: legui

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 4575
  • Remerciements reçus 1752

Vaudésir a répondu au sujet : LPV Paris Nature et vieux Bordeaux

legui écrit: Descombes et Dumas 8-x


1 sur 5 c'est peu
#8

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1320
  • Remerciements reçus 989

Blog a répondu au sujet : LPV Paris Nature et vieux Bordeaux

legui écrit: Descombes et Dumas 8-x


Mon petit poney :D

Laurent
#9

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 3757
  • Remerciements reçus 107

totolouga a répondu au sujet : LPV Paris Nature et vieux Bordeaux

legui écrit: Belle perspicacité Raph' ;)))
Mais Sauternes c'est pas Bordeaux ? #ohwait

(sinon, le groupe se cherche un nom... et piétine quelque peu encore... alors il ne faut pas s'arrêter aux apparences !)


Hello!!!! Long time no see!

Un Sauternes de 2001 ne peut pas être considéré comme vieux.....
#10

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 315
  • Remerciements reçus 90

legui a répondu au sujet : LPV Paris Nature et vieux Bordeaux

Parce que tout le monde n'a pas en cave des liquoreux d'au moins 50 ans ;)
(et fais signe quand t'es en bzh hein !)

totolouga écrit:

legui écrit: Belle perspicacité Raph' ;)))
Mais Sauternes c'est pas Bordeaux ? #ohwait

(sinon, le groupe se cherche un nom... et piétine quelque peu encore... alors il ne faut pas s'arrêter aux apparences !)


Hello!!!! Long time no see!

Un Sauternes de 2001 ne peut pas être considéré comme vieux.....

#11

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 188
  • Remerciements reçus 255

RVincent a répondu au sujet : LPV Paris Nature et vieux Bordeaux

Bonjour,

Vin 1 : Fines bulles, robe dorée, brillante voir étincelante. Au nez, je ne sens pas grand chose. Certains autour de la table parle de pomme. Je ne la décèle pas. Profil droit, vif, frais. Salivant en fin de bouche. Beaucoup de bulles au début. C'est envahissant. Je penche sur un BdB. Finalement c’est un 100% Pinot Meunier. Jolie bulle d’apéritif.
Champagne Extra Brut Terre de Meunier de Dehours

Vin 2 : Robe dorée prononcée, brillant, au verre je me dis qu'il y a de la matière. Nez miellé, "ferrique". Bouche vive, y’a de l’acidité, amertume en fin de bouche, cela enveloppe bien la bouche, pas trop de matière malgré mon pressenti du verre. Pointe oxydative.
Aucune idée de sa provenance. Je me lance sur un chardonnay du jura pour la pointe oxydative. Sans trop de conviction. C’est en fait un Chenin de Loire. J’avoue que c’est un peu un OVNI pour moi.
Saumur Clos de l'échelier 2015 de Thierry Germain

Vin 3 : Robe dorée prononcée, brillante, peu de larmes. Nez miellé, riche, évolué, pointe oxydative, un peu d’alcool. En bouche c’est rond, aux fruits (jaunes?) mûrs, amertume en fin de bouche, élevé. Peu d’allonge. Manque un peu de pep’s. Un peu perdu par mon apport. Je m’attendais à un style plus "beaunois".
Arbois-Pupillin Les Vianderies 2012 du Domaine de la Renardière

Vin 4 : Robe jaune pâle étincelante. Nez citronné, riche, beurré. Belle tension avec du gras en bouche. Très aromatique, amande. Pierre-Olivier se lance dans une analyse bien construite l’amenant sur un St Aubin, et j’avoue que je me dit "pas bête!" Quelques autres appellations fusent : puligny, chassagne, etc…
De mon côté, je reste sur un côte de Beaune sans plus me mouiller :whistle: J’aime beaucoup.
Rully 1er cru Les Margotés 2014 de Vincent Dureuil-Janthial

Vin 5 : Robe rubis foncée, opaque, non trouble, brillante. Nez fumé, fruits rouges gourmands et pétants. Y’a de la volatile et en bouche on retrouve ce côté nature, sans "tuer" le vin. Le jus reste souple, gourmand, fruité. Un peu "bubble gum" en fin de bouche dit Pierre-Olivier. Je le rejoins. J’aime bien.
Fleurie 2018 de Georges Descombes

Vin 6 : Robe rouge, trouble, peu brillante, léger tuilé / brique. Nez viandé, cendré, fruité, quelques épices. Expressif. Matière fondue, souple, léger, l’acidité est maitrisée, pas d’alcool. Fin de bouche un peu dure, asséchante. Je reste mitigé. Première rencontre avec ce domaine.
Bourgogne Hautes-Côtes de Beaune Orchis Mascula 2014 de Claire Naudin

Vin 7 : Robe sombre, opaque, brillante. Nez fruité, épices, violette. Mes voisins perçoivent un léger côté nature. Non dérangeant pour moi. Profil droit, frais, belle acidité. Un poil asséchant en fin de bouche.
Vin de France Syrah 2017 de François Dumas

Vin 8 : Robe sombre, opaque, peu brillante. Nez sur les fruits noirs, poivron. Lacté lance certains. C’est riche, ça tapisse bien la bouche. Bien équilibré, à l’acidité maitrisée, un peu de tapenade. Y’a de la matière sans déséquilibre.
Mon voisin me dit "Grange des Pères" Je lui répond "je ne sais pas, pas bu assez, mais si c’est un vin de pays à 15 € la CB va chauffé demain" :cheer: Il avait raison.
Grange des Pères 2008

Vin 9 : Robe dorée évoluée, brillante, larmes épaisses. Nez abricot confit, safran. En bouche, c’est très concentré avec une belle acidité donc pas de lourdeur. Bien équilibré. Un côté fruit caramélisé. Très bien.
Sauternes 2001 Château Sigalas Rabaud

Merci aux "naturistes" pour cette belle soirée, et vivement la prochaine %tchin
#12
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: oliv, dfried, PBAES, legui, podyak, Jean-Loup Guerrin, bibi64, Blog, Frisette, leteckel, Kiravi, rafalecjb, nishaton

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 3757
  • Remerciements reçus 107

totolouga a répondu au sujet : LPV Paris Nature et vieux Bordeaux

legui écrit: Parce que tout le monde n'a pas en cave des liquoreux d'au moins 50 ans ;)
(et fais signe quand t'es en bzh hein !)


En Novembre j'y serai si pas de changement de plan!
#13

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 315
  • Remerciements reçus 90

legui a répondu au sujet : LPV Paris Natur(iste)

Un nouveau groupe qui se monte, c'est toujours un peu émouvant... surtout quand on ne sait pas quand aura lieu la prochaine rencontre, pour cause de couvre-feu ;) Alors, c'était un peu la traversée de Paris hier soir...

Je précise en préambule que, comme j'étais chargé d'ordonner la soirée, j'avais la liste des vins sous les yeux...

Sauf pour ce Champagne Extra Brut - Terre de Meunier de Dehours ne m'a pas laissé un souvenir impérissable. Des bulles trop envahissantes pour mon palais, un attaque un peu large... Normal, dira son donateur - et j'ai bien aimé l'image : le chardonnay c'est la colonne vertébrale, le pinot noir les épaules... et le meunier le p'tit bidon. Bref, un vin un peu replet...

Le Saumur Clos de l'échelier 2015 de Thierry Germain ne triche pas sur son origine. Un peu de miel et d'encaustique, doublé d'un joli élevage, c'est un chenin. La bouche sait rester vive, j'aime bien.

Découverte complète pour cet Arbois-Pupillin - Les Vianderies 2012 du Domaine de la Renardière, un chardonnay ouillé... Un nez très riche, une finale qui chauffe pas mal... Mais une jolie aromatique tout de même. Peut-etre un peu fatigant à la longue...

A l'ouverture, ce Rully 1er cru Les Margotés 2014 de Vincent Dureuil-Janthial est très prometteur. Trois heures plus tard, c'est devenu plus baroque ;) Un nez richement élevé, mais une bouche traçante. Pas encore totalement en place, moi j'attendrais que l'élevage soit totalement fondu pour regoûter...

On passe aux rouges... et ça démarre très (trop) fort (pour moi). Ce Fleurie 2018 de Georges Descombes est un peu une caricature en soi. Un nez bordélique au possible, de la volatile, un peu de brett... Dommage, parce qu'en bouche il y a quand même du vin... Bref, du "nature" qui ne s'est pas nettoyé les dessous de bras depuis un moment. Pas fan, vous l'aurez compris.

Rien à voir avec ce Bourgogne Hautes-Côtes de Beaune - Orchis Mascula 2014 de Claire Naudin, où le nez se montre très élégant, très riche aussi... Déception une fois en bouche, c'est assez dur, voire fluet. Effet millésime ? Dommage parce que le nez était vraiment envoûtant.

Le Vin de France, Syrah 2017 de François Dumas renifle la violette, la réglisse, le poivre. Syrah donc. Mais en bouche ça se gâte, avec une grosse densité, des arômes d'encre... Bref, assez fatigant tout de même

Arrive mon coup de cœur de la soirée, une Grange des Pères 2008. Enfin un vin sans défauts... Enfin du vin ! Le nez est très élégant, la bouche pleine, ronde, les tanins sont bien fondus... j'attendais de l'anchois, c'est plutôt de l'olive verte qui m'arrive en fin de bouche. Millésime frais disent les spécialistes. C'est long, très bourguignon dans l'âme, j'aime beaucoup.

Et enfin, un susucre pour la route, ce Sauternes 2001, Château Sigalas Rabaud est plus sur le safran que le kumquat. Très grosse matière, presque sirupeux. S'il fallait chipoter je trouverais que ça manque un peu de nuance, mais ne boudons pas notre plaisir ! c'est très bon !

A très vite évidemment... Enfin, quand ce sera possible !
#14
Pièces jointes :
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: oliv, dfried, PBAES, Jean-Paul B., totolouga, podyak, Jean-Loup Guerrin, bibi64, Agnès C, Frisette, leteckel, RVincent, Kiravi, rafalecjb

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 3757
  • Remerciements reçus 107

totolouga a répondu au sujet : LPV Paris Natur(iste)

legui écrit: Un nouveau groupe qui se monte, c'est toujours un peu émouvant... surtout quand on ne sait pas quand aura lieu la prochaine rencontre, pour cause de couvre-feu ;) Alors, c'était un peu la traversée de Paris hier soir...


Ce fut aussi un peu la traversée du désert jusqu'à GdP 08..... zX
#15

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 94
  • Remerciements reçus 156

nishaton a répondu au sujet : LPV Paris Natur(iste)

Une dégustation avec comme thématique : un vin que vous aimez, qui vous définit !


1er Vin : Champagne Extra Brut - Terre de Meunier de Dehours

Beaucoup de fraicheur sur ce champagne et une sensation de richesse portée par le raisin plutôt que la liqueur de dosage.
J'ai bien aimé le contraste entre cette rondeur et les notes de graphites un peu plus austères.
Régouté en milieu/fin de repas le vin est maintenant en place. Je confirme les propos de POP : c'est un champagne qui manque de vinosité pour le servir autrement qu'en apéritif.
Une belle découverte, bien+ !

2ème vin : Saumur Clos de l'échelier 2015 de Thierry Germain

Mon apport. 3eme bouteille d'un lot que j'avais acheté l'an dernier.
C'est un vin assez droit, presque tranchant, qui nécessite un accord avec un plat pour l'assagir.
Le nez est sur les fruits jaunes et le miel, avec un côté évolutif présent.
Comme Laurent, je lui reprocherais peut être un manque de gras en fin de bouche. Il se termine sur une note un peu chaleureuse. Bien

3ème vin : Arbois-Pupillin - Les Vianderies 2012 du Domaine de la Renardière

Un vin apporté par Vincent dégusté pas tout à fait à l'aveugle de mon côté car j'avais reçu la liste de ses vins un peu plus tôt dans l'après midi.
Une robe dorée, un nez grillé avec des notes de sésame. Je fais le rapprochement avec un chardo du Jura dégusté 1 mois plus tôt.
En bouche il y a une belle matière, c'est tout à fait mon type de vin. Bien+

4ème vin : Rully 1er cru Les Margotés 2014 de Vincent Dureuil-Janthial

Apport de Guillaume, dégusté à l'aveugle.
Le nez est flateur avec des notes d'élevage. Je pars sur un Bourgogne Blanc assez rapidement. Cela me fait penser à du Pouilly-Fuissé, ou un Meursault travaillé avec peu d'élevage.
En bouche, un belle palette aromatique. C'est complexe et très digeste. Une belle découverte Très bien

5eme vin : Fleurie 2018 de Georges Descombes

Une robe foncée et légèrement trouble. Un nez expressif mais un peu évasif. J'ai eu beaucoup de mal à situer ce vin même si j'ai pris du plaisir à le boire.
Il me semble qu'à l'aveugle personne n'a réussi à trouver la provenance ou le cépage. Bien+

6ème vin : Bourgogne Hautes-Côtes de Beaune - Orchis Mascula 2014 de Claire Naudin

Un nez qui m'emmène immédiatement sur du pinot noir : fruits rouges, léger boisé.
La bouche est relativement stricte et me balade un peu. J'imagine un pinot d'alsace, puis pars finalement sur un Bourgogne d'un millésime difficile (2013).
Ce sera un Hautes Cotes de Beaune 2014. Bien mais pas mon style de Bourgogne, j'aime un peu plus de gourmandise

7ème vin : Syrah 2017 de François Dumas

Un nez autour de la Syrah : beaucoup de violette, du poivre. C'est floral et explosif.
Je pense que ce vin a un peu souffert de son positionnement dans l'ordre de dégustation. Après 3 vins rouge avec un caractère "nature", mon palais commancait à fatiguer un peu. bien-

8ème vin : Grange des Pères 2008

Grosse découverte avec ce Grange des Pères. On pourra toujours avoir des avis différents sur les grands vins et le rapport qualité prix, toujours est-il que ce vin a des arguments très serieux pour justifier de son pédigree. En premier lieu, une matière absolument incroyable en bouche, très dense, soyeuse. Une belle concentration d'aromes et une structure qui permet au vin de s'étirer et de s'exprimer.
Je suis parti sur un Chateauneuf à l'aveugle, mais la densité du vin me mettait le doute. Superbe et merci !

9ème vin : Sauternes 2001, Château Sigalas Rabaud

Petit twist sur ce dernier vin puisque même Pierre ne sait pas ce que c'est, et pour cause, il a apporté deux bouteilles de liquoreux emballées de la même manière :DD
Le nez se livre assez facilement, sur des notes de safran et d'oranges confites. Je n'ai pas vraiment l'habitude de boire de vieux liquoreux mais ce vin me plait beaucoup.
En bouche c'est sucré mais loin d'être excessif. Le mariage avec la tarte aux pommes et la glace vanille adoucit encore la sensation de sucre en bouche.
La bouteille sera terminée à la fin de la soirée, preuve de sa très grande buvabilité ! Très bien


Merci à tout le monde et à bientôt j'espère !!
#16
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: oliv, dfried, PBAES, mgtusi, podyak, Jean-Loup Guerrin, bibi64, Blog, Frisette, leteckel, RVincent, Kiravi, rafalecjb

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 18721
  • Remerciements reçus 2263

mgtusi a répondu au sujet : LPV Paris Natur(iste)

Les sauternes 2001 ne peuvent pas être qualifiés de vieux liquoreux !

Michel
#17

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 83224
  • Remerciements reçus 8788

oliv a répondu au sujet : LPV Paris Natur(iste)

LPV Naturiste, c'est un coup à tomber le slip avant d'enfiler son masque.
Mince, quand j'ai vu le titre, j'ai cru que le Gildas était de visite à la capitale.............. :whistle:

#18
Pièces jointes :
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: dfried, legui

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Modérateurs: GildasPBAESMartinezCédric42120Vougeotjean-luc javauxstarbuck