Nous avons 1830 invités et 52 inscrits en ligne

La bouteille (presque) commune de LPV Bourgogne Franche-Comté : de retour dans le droit chenin...

  • Krabb
  • Portrait de Krabb Auteur du sujet
  • Hors Ligne
  • Utilisateur
  • Enregistré
  • Messages : 1354
  • Remerciements reçus 773
Les régions Bourgogne et Franche-Comté ayant fusionnées (on se gardera bien de dire qui a absorbé qui...), l'idée d'une rencontre germait depuis longtemps.

Les Cercles LPV de Bourgogne (New Dijon - Beaune - et un Chalonnais mordu), et Franche Comté (ah bon il n'y a qu'un Cercle???), devaient même se rencontrer un certain vendredi de deuxième confinement !

A la place, en guise de première, une bouteille commune...
Enfin appellation commune (on a autorisé Village et Premier Cru car certains n'ont pas de Village...), et millésime commun car je ne vous raconte pas la complexité du choix (quoi tout le monde n'a pas de Village 2017 de Raveneau?) !
Bref on a bu un coup à distance !

Domaine Raveneau - Chablis 2017

Bouchon parfait.
Robe or vert.
Nez très fermé à l'ouverture, qui s'ouvrira le deuxième jour sur les fruits blancs.
La bouche est trèèèèès tendue, austère, avec une sensation métallique en bouche.
Le tout est tenu par une belle acidité, bref pas fou niveau plaisir.

Le lendemain le vin se présente mieux, avec une bouche plus ronde, plus grasse et plus consensuelle.
Bien le lendemain.
A attendre impérativement.

A mes camarades de jouer !

Merci de m'avoir lu.

Simon.
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: oliv, Olivier Mottard, dfried, Jean-Paul B., Jean-Bernard, mgtusi, sideway, chrisdu74, Moriendi, Jean-Loup Guerrin, LADIDE78, Vaudésir, Frisette, starbuck, leteckel, LoneWD, Vyat, Kiravi, Garfield, Vesale
15 Nov 2020 15:23 #1

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 496
  • Remerciements reçus 1543
A défaut de pouvoir boire la bouteille ensemble, je me suis arrangé pour déposer samedi soir (dans le respect des gestes barrières, etc. etc.), la moitié de bouteille à Guillaume (Vesale), fort démuni en Chablis 2017 "ouvrable" , donc compte-rendu de la même bouteille :

CR: Domaine Nathalie et Gilles Fèvre - Chablis 1er Cru Vaulorent 2017

Vésale :
Nez très chablis, agrumes, coquille d’huître
En bouche c’est tendu, pas mal de matière, un peu de mâche, effectivement en fin de bouche les amers arrivent avec côté chaud caramélisé, qui contraste avec l’attaque fraîche du vin! De la même manière, les amers disparaitront sur le repas rendant le vin très agréable. Bien+
A revoir avec quelques années supplémentaires

Garfield :
Ouverture vendredi soir, hyper décevant ça sentait le caramel brûlé, alcooleux, quasi imbuvable... Le samedi midi on reconnaît mieux Chablis, agrumes, légèrement iodé, belle matière un peu large sans chauffer avec une finale saline, mais des notes végétales amères un peu trop marquées surtout en se réchauffant.
Le soir encore plus équilibré et l’amertume tendra a disparaître sur le dernier verre. Bien / Bien +.

A défaut d'avoir pu se rencontrer comme prévu fin octobre, une première initiative de LPV BFC en attendant des jours meilleurs !

Charles
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Olivier Mottard, dfried, Jean-Paul B., Jean-Bernard, mgtusi, sideway, chrisdu74, Moriendi, LADIDE78, Vaudésir, Frisette, starbuck, leteckel, LoneWD, Vyat, Kiravi, Vesale
15 Nov 2020 15:55 #2
Pièces jointes :

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2136
  • Remerciements reçus 3056
CR: Domaine Jean-Paul et Benoit Droin - Chablis 1er Cru Vaillons 2017

Nez immédiatement Chablisien, très ouvert sur la coquille d'huitres, le citron vert et un poil de réduction. C'est trèèèèèèèès appétant.
Bouche avec du gras, une belle matière citronnée, saline et salivante. Quelques amers non dérangeants en final car c'est frais, tendu et très long.
Excellent oo,
Une petite bombe super expressive pour 19 balles, la classe !!!

Faut bien se faire plaisir en attendant de croiser le verre pour de bon %tchin


ArnoulD avec un D comme Dusse
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: oliv, Olivier Mottard, dfried, Jean-Paul B., Jean-Bernard, mgtusi, sideway, chrisdu74, Moriendi, LADIDE78, Vaudésir, Frisette, starbuck, LoneWD, Vyat, Kiravi, Garfield, Vesale
15 Nov 2020 17:43 #3
Pièces jointes :

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 858
  • Remerciements reçus 1134
Merci Simon d'avoir ouvert le bal ! Après avoir pris connaissance des 87 messages non-lus sur WhatsApp :D , je confirme ma participation à cette chouette initiative !

CR: Domaine Jean-Paul et Benoit Droin - Chablis 1er Cru "Vosgros" 2017
Bouteille ouverte ce midi.

Nez d’un classicisme absolu, citron, coquille d’huître, pierre à fusil... Le reste de la bouteille était ce soir beaucoup plus sur les agrumes.
La bouche fait encore jeune, je m’attendais à beaucoup d’acidité, mais en fait il y a une jolie concentration citronnée, fruits jaunes, et un très bon équilibre global. Finale salivante, mais encore pas tout à fait en place je trouve (normal me direz vous ;) ).
Mélange d’amers et d’acidité un peu fougueux, mais cette dernière s'estompera au fur et à mesure.

Très belle bouteille, beaucoup de plaisir et finalement l'infanticide (si quelqu'un a un synonyme pour ce mot, je suis preneur...), que je craignais n'a pas eu lieu, bien au contraire.



Rémy
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: oliv, Olivier Mottard, dfried, Jean-Paul B., Olivier_26, Jean-Bernard, sideway, chrisdu74, Moriendi, Jean-Loup Guerrin, LADIDE78, Vaudésir, Frisette, starbuck, leteckel, Vyat, Kiravi, Garfield, Vesale
15 Nov 2020 20:52 #4
Pièces jointes :

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 4890
  • Remerciements reçus 2336
Heureusement que c'était ouvert aux premiers crus B)
15 Nov 2020 21:03 #5

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 6201
  • Remerciements reçus 3902

'' [...] finalement l'infanticide (si quelqu'un a un synonyme pour ce mot, je suis preneur...) [...] ''


Ouverture prématurée, précoce, anticipée... Tout simplement. C'est vrai que je n'aime pas trop ce terme tragique.

En aparté, belle initiative que cette tentative de rencontre, et de remise en forme de bouteille commune!

Flo (Florian) LPV Forez
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: LoneWD
15 Nov 2020 22:16 #6

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 5934
  • Remerciements reçus 1255

'' [...] finalement l'infanticide (si quelqu'un a un synonyme pour ce mot, je suis preneur...) [...] ''

'' Ouverture prématurée, précoce, anticipée... Tout simplement. ''


:DD Je crois que je préfère infanticide! Est-ce si grave? Non au politiquement correct dans la passion.

JB
15 Nov 2020 22:31 #7

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 6201
  • Remerciements reçus 3902
Je respecte JB, no problem. Juste que ce mot a une portée un peu particulière pour moi, dans mon vécu professionnel, et pas hyper agréable.
Mais rendons le fil aux bourguignons et jurassiens!!!

Flo (Florian) LPV Forez
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Jean-Bernard
15 Nov 2020 22:43 #8

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 3964
  • Remerciements reçus 4006
J'aime bien le terme de déboucheur précoce qui indique que la personne n'a pas eu tout le plaisir qu'elle pourrait avoir si elle savait se retenir un peu B)
Généralement on les retrouve surtout dans les rubriques bordelaises zX

Sinon j'ouvre occasionnellement une Vaillons 17 de Droin, c'est vraiment top et je me retrouve complètement dans le CR d'Arnould

Sylvain
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Jean-Paul B., Jean-Bernard, Axone35, Jean-Loup Guerrin, leteckel, Garfield
15 Nov 2020 22:56 #9

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 221
  • Remerciements reçus 484
CR: Domaine Goisot - Chablis Faucertaine 2017

Etant peu de passage par Chablis lors des deux dernières années (mars 2019 et novembre 2020 seulement), je me retrouve avec seulement quelques bouteilles de Chablis 2017 dans ma cave. Ceux des domaines Pommier et Goisot.

Mon choix se porte sur celui de Goisot.
La bouteille est ouverte 4h avant dégustation.

La robe est d'un beau jaune doré. On sera donc sur un Chablis sans doute assez riche.
Au nez, cette première impression se confirme avec des effluves de fruits jaunes. Pour la coquille d’huître et l'iode, va falloir passer chez le poissonnier B) .
En bouche, on reste sur le même thème, la richesse du vin laissant même apparaître une légère sensation de présence de SR. En finale, une fine présence de buis ferait presque passer ce vin pour un sauvignon à l'aveugle (vin élevé en ex-fûts de Saint-Bris?).

Au final, c'est un bon vin, mais complètement atypique de ce que l'on pourrait attendre d'un Chablis, ou du moins, de ce que je peux en attendre.
Les autres bouteilles de cette cuvées vont également attendre quelques années supplémentaires en cave.

Sinon, cette idée de bouteille presque commune était très sympa en attendant de pouvoir planifier une nouvelle première séance pour le groupe LPV BFC.
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: dfried, Olivier_26, Jean-Bernard, Moriendi, Jean-Loup Guerrin, LADIDE78, Vaudésir, Frisette, starbuck, leteckel, LoneWD, Fredimen, Kiravi, Garfield, Vesale
16 Nov 2020 00:16 #10

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 4955
  • Remerciements reçus 329
Bravo à vous tous.
LPV s'est toujours voulu comme un carrefour de rencontres.
Y parvenir, dans la bonne humeur et le bonheur des papilles, même à distance, même en subissant quelques changements de plan, c'est magnifique (tu)

Bravo de garder les liens existant bien vivants et de continuer à en tisser de nouveaux.

NB : Pour ceux qui le peuvent, merci de copier vos CR dans le sujet consacré à leur domaine respectif, afin que le plus grand nombre profite du partage de vos impressions.
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: oliv, Olivier Mottard, Jean-Loup Guerrin, leteckel, Vesale
16 Nov 2020 15:19 #11

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 104
  • Remerciements reçus 63
Le plus ancien ayant la mémoire qui flanche j'avais oublié le jour de cette dégustation à distance, je me suis rattrapé le lendemain.

CR: Domaine Nathalie et Gilles FEVRE - Chablis Village 2017



Robe pâle avec des reflets verts annonçant un nez classique sur des notes iodées, citronnées et un poil floral, la bouche est vive, citronnée quelques amers de bon aloi et une belle allonge pour un village;

Le lendemain le vin s'est arrondi et a gagné en suavité.
Pour un village c'est vraiment très bien.

Eric
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Jean-Paul B., Olivier_26, Jean-Bernard, starbuck, leteckel, LoneWD, Garfield, Vesale
16 Nov 2020 22:56 #12
Pièces jointes :

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 352
  • Remerciements reçus 1232
Nouveau weekend, et donc nouvelle bouteille (presque) commune pour LPV Bourgogne Franche Comté!

Après longue réflexion et d'âpres discussions, le thème retenu sera finalement Côtes de Beaune Rouge 2013
Pourquoi?
Pourquoi pas.

Bouteille commune avec Garfield, ou nous avons transvasé la moitié de la dite bouteille dans une autre (vide bien sur), pour un résultat plutôt mitigé puisque nos impressions divergent assez franchement alors que nous sommes souvent plutôt proches dans nos analyses...

CR: Domaine Cachat Ocquidant, Corton Clos des Vergennes 2013



Garfield:
Le premier soir : nez fourrure prune cerise kitsch, bouche avec des tanins partiellement fondus mais grosse puissance et grosse charge tannique malgré tout, amers en finale (bois? végétal?)
Le lendemain midi, globalement identique avant le repas, on sent plus une trame acide en début de bouche avec des amers assez marqués en finale, l'association avec un steak au poivre permettra d'atténuer les tanins et l'amertume, rendant le vin plus souple mais par contre moins long et puissant.

Je n'explique pas bien la différence de ressenti avec Guillaume, oxydation suite au transvasement, plus grande sensibilité aux notes végétales aussi ?

Bien -

Vésale:
Pas gouté le premier soir, j'étais sur du blanc!
Le lendemain, nez sur le fruit, avec un coté liqueur de fruit rouge, cerise kirschée, fraises des bois, une très légère note de cuir,
En bouche, le vin est en demi corps, quelques tanins mais rien d'agressifs, l'aromatique est plus centrée sur les fruits acidulés (groseilles) témoin du millésime, pas de sensation d'amertume comme Charles...
La longueur est bonne sans être sensationnelle,
Au final, c'est bon mais pas au niveau de ce que j'attends d'un grand cru (comme souvent su Corton finalement..),

Bien +

Il ne nous reste plus qu'à trouver le prochain thème!

Guillaume
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Olivier_26, Jean-Bernard, Jean-Loup Guerrin, starbuck, leteckel, Garfield
22 Nov 2020 19:19 #13
Pièces jointes :

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2136
  • Remerciements reçus 3056
Peu de choix dans ma cave sur ce thème...

CR: Domaine Morey-Coffinet - Chassagne-Montrachet 1er Cru "Clos St Jean" 2013

Nez sympathique, assez typique du pinot : cerise, framboise.
En bouche, la matière est fine (pour ne pas dire un peu diluée) sur des goûts fruités (aucun arôme évolué) mais gâchés par des tannins durs et asséchants, exacerbés par une acidité trop prononcée. Bref, c'est pas l'éclate et après une rapide recherche je constate que l'impression est assez similaire à celle que j'avais eu en buvant la version "village" du même millésime www.lapassionduvin.c...
Vu d'autres CR ici, il semble que ce vin se soit mieux goûté plus jeune...


ArnoulD avec un D comme Dusse
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Olivier_26, Jean-Loup Guerrin, starbuck, Garfield, Vesale
22 Nov 2020 19:49 #14
Pièces jointes :

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Krabb
  • Portrait de Krabb Auteur du sujet
  • Hors Ligne
  • Utilisateur
  • Enregistré
  • Messages : 1354
  • Remerciements reçus 773
Après des centaines de messages, dont certains pour que des Lpviens que je ne citerai pas avouent leur passion pour l'aligoté (si, si, c'est possible), un thème fut choisi.

Le thème était Côte de Beaune 2013. Il semble qu'au milieu des centaines de messages, j'ai zappé le volet Pinot Noir...

Domaine Roger Belland - Chassagne-Montrachet 1er cru Morgeot "Clos Pitois" 2013
CR:
Robe or vert.
Nez assez expressif, avec du grillé, de la vanille. Je ne connais pas l'élevage sur ce vin mais je l'imagine marqué.
La bouche est peu agréable, j'aime l'acidité mais là, combinée à des amers verts et une sensation métallique en bouche, c'est comment dire...
Peu à mon goût. Très moyen...
J'aurais donc du mieux lire et ouvrir un pinot !

Simon.
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Olivier Mottard, Olivier_26, Jean-Loup Guerrin, leteckel, Garfield, Vesale
23 Nov 2020 08:57 #15

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 221
  • Remerciements reçus 484
A mon tour de poster mon, ou plutôt mes comptes-rendus, pour cette bouteille commune CR:

Commençons par Domaine Ramonet - Chassagne Montrachet Rouge 2013

A l'ouverture, le nez part sur la cerise.
En bouche, la cerise est toujours dominante et en finale on sent un peu de framboise qui adoucit le tout.
Une pointe d'acidité se fait ressentir en toute fin de bouche, rappelant ce millésime compliqué pour les rouges bourguignons.
Le style du domaine se ressent toujours sur ses rouges avec des vins plutôt vifs à accompagner d'une viande rouge ou de chasse.
Vin très plaisant, un peu en dessous des 14 et 15, et bon RQP (achat caveau de Chassagne).

Suivi du Domaine Capuano-Ferreri - Corton Rouge 2013

En hommage à Garfield et sa passion pour les vins de négoce, je me suis laissé tenter par cette bouteille (achat de raisins).
En bouche, ce vin est plus sur les fruits noirs et un côté soyeux rempli le palais. Le vin est très agréable à boire mais n'a pas la consistance de ce que l'on peut attendre d'un GC. J'ai bu des 1er crus d'Aloxe ou de Pernand de ce niveau voir un peu au dessus de cette bouteille.
Le lendemain, le côté soyeux a disparu et l'acidité du millésime la remplace.
Pour ce vin, le bilan est plutôt négatif, avec une qualité indigne de son niveau d'appellation.
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Olivier Mottard, Olivier_26, Jean-Loup Guerrin, leteckel, Garfield, Vesale
25 Nov 2020 08:41 #16

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Krabb
  • Portrait de Krabb Auteur du sujet
  • Hors Ligne
  • Utilisateur
  • Enregistré
  • Messages : 1354
  • Remerciements reçus 773
Troisième thème pour cette bouteille commune, Riesling 2017, à vos CR:

Domaine Roland Schmitt - Riesling Thalberg 2017

Robe or léger.
Nez élégant sur l'écorce d'orange, fin et non variétal.
La bouche est agréable, équilibrée entre acidité et rondeur, un peu de sucre mais sans aucune lourdeur.
Le vin se boit tout seul.
Un bon vin pour un excellent rapport Q/P.

Simon.
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: PtitPhilou, Olivier Mottard, Jean-Loup Guerrin, leteckel, Vyat, Garfield, Vesale
28 Nov 2020 20:08 #17

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2136
  • Remerciements reçus 3056
Avec des jeunots dans le groupe, on a un peu de mal à remonter très loin dans les millésimes.
Mais vu les premiers échanges...il semble que 2017 se goûte pas mal du tout !!!

CR: Domaine Dirler-Cadé - Riesling grand cru Kitterlé 2017

Même si le nez ne laisse pas de doute sur le cépage, le pétrole n est pas entêtant. C est plutôt fin. Il y a aussi du citron vert qui donne de la fraicheur et qui fait qu'en bouche on s attend à un profil très tendu. En fait, l'attaque se fait sur la rondeur, avec presqu'une sensation de résiduels (impression modérée à J+1), mais le vin se "redresse" grâce une acidité parfaitement équilibrante. Longue finale gourmande.
Je pensais que ce serait trop jeune, que nenni, c est top dès maintenant !


ArnoulD avec un D comme Dusse
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: oliv, Olivier Mottard, Jean-Loup Guerrin, Vyat, Garfield, Vesale
28 Nov 2020 22:03 #18
Pièces jointes :

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 496
  • Remerciements reçus 1543
CR: Domaine Louis Sipp, Riesling Grand Cru Kirchberg 2017

Vésale : Goûtée à j1 de l’ouverture. (Merci à Charles pour son apport)
Joli nez,agrumes,floral,rose,miel de fleur,un côté aquatique(je sais pas comment exprimer ça!).
En bouche c’est tendu, joliment fruité, quelques amers en fin de bouche avec des notes de pamplemousse
Pas hyper long au départ, le vin prend de l’amplitude avec l’aération dans le verre
Pas de perlant et pas de pétrole
Pas d’une complexité folle mais c’est plaisant
Bien +


Garfield : à l'ouverture vendredi soir, nez légèrement pétrolé et discrètement floral, en bouche un vin assez austère, très tendu, du jus de pierre hyper long. Le lendemain c'est plus ouvert, nez sur le miel, les fleurs, la bouche est plus ample mais a perdu en longueur, quelques amers en finale.

Bien +, mais très en retrait par rapport a ce que j'ai gouté au domaine l'année dernière, probablement une phase de fermeture.

Charles
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Olivier Mottard, Alex, Jean-Loup Guerrin, leteckel, Vyat, Vesale
29 Nov 2020 08:12 #19
Pièces jointes :

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 858
  • Remerciements reçus 1134
CR: Domaine Kienztler - Riesling "Muhlforst" 2017

Nez élégant, finement pétrolé et citronné.
La bouche est fraîche, concentrée (fruits jaunes) et possède une jolie allonge. Quelques amers en finale. Un vin très classique en somme, manquant peut-être de profondeur comparé aux 2016 goûtés il y a quelques temps. A laisser patienter en cave mais cela reste Bien. Je suis de toute façon rarement déçu par la production de ce domaine.



Rémy
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Olivier Mottard, Jean-Loup Guerrin, leteckel, Vyat, éricH, Kiravi, Garfield, Vesale
29 Nov 2020 10:39 #20
Pièces jointes :

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 104
  • Remerciements reçus 63
CR: Riesling grand cru Wineck Schlossberg 2017 Domaine Jean Marc BERNHARD

Robe pâle, brillante , le nez est sur le citron mur , fleurs blanches, des notes pétrolées qui disparaissent à l'aération, l'attaque en bouche est vive, citronnée avec un bel équilibre entre acidité et rondeur, finale traçante et longue.
Superbe.
Ce vin est jeune mais déjà excellent, il gagnera en complexité avec le temps, du bel ouvrage de la maison BERNHARD comme d'habitude .

Eric
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Olivier Mottard, Jean-Loup Guerrin, leteckel, Vyat, Kiravi, Garfield, Vesale
29 Nov 2020 12:01 #21

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 221
  • Remerciements reçus 484
Troisième thème de dégustation, et déjà un défi à relever: trouver une bouteille de Riesling 17 en quelques jours. Le 1er caviste contacté a une référence correspondant à ce thème en stock. Ouf sauvé!!!

Du coup, je vais déguster une bouteille de :
CR: Fritz Haag Brauneberger Juffer Sonnenuhr Riesling Spätlese

Au nez, on ressent les agrumes, notamment le zeste d'orange et de pamplemousse.
En bouche, les agrumes sont présentes au départ, puis la pâte de coing se fait ressentir ainsi qu'une sensation de sucre et un peu de perlant.
Après quelques minutes d'agitation dans la bouteille, le perlant est parti.
Après une bonne heure d'aération, le vin a plus de volume en bouche, l'acidité et les SR se complétant.
Première fois que je bois un vin blanc de cette région et ce fut une belle découverte. Je vais acheter une nouvelle bouteille de ce vin et la laisser quelques années en cave.
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Olivier Mottard, Jean-Loup Guerrin, leteckel, Garfield, Vesale
04 Déc 2020 14:54 #22

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 496
  • Remerciements reçus 1543
Grâce à la motivation d'Arnould on retrouve une thématique commune pour ce we, chenin !

J'ai l'honneur d'entamer les débats avec CR: Michel Autran, VDF, Ciel Rouge 2017 :

Première rencontre avec les vins de ce domaine qui monte, très réussie, le premier jour , léger pralin au nez, poire, large mais très digeste, belle finale craie/ saline. Le lendemain on n'a plus le pralin mais des notes de jus de raisin (et oui..) et un peu perdu de corps.
Très bien

Charles
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: LADIDE78, starbuck, leteckel, Kiravi, Vesale
13 Mar 2021 19:02 #23
Pièces jointes :

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2136
  • Remerciements reçus 3056

Grâce à la motivation d'Arnould on retrouve une thématique commune pour ce we, chenin !


Merci d'avoir ouvert le bal Charles.
Disons qu'il faut entretenir la flamme en attendant de pouvoir se faire cette rencontre pour de vrai ! :kiss:

CR: François Chidaine - Vin de France - Les Argiles 2017

Au nez, notes de fruits jaunes (mirabelle), de poire et de zestes d'orange + du floral (verveine ?).
A l'aveugle, je serais bien emprunté pour placer ce vin, mais c'est très agréable.
En bouche, il y a un beau volume et ce sont des arômes de fruits jaunes et d'abricot qui se mêlent harmonieusement et qui font ressortir quelques (très légers) SR, mais l'équilibre est tout à fait préservé par une acidité que je n'attendais pas. La longueur est honnête, même si perturbée par une petite amertume au réchauffement.
Au final, c'est un très beau vin, à la texture agréable et à l'équilibre nickel. Je trouve qu'à 22 € prix caviste, on a pour son argent.


ArnoulD avec un D comme Dusse
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Olivier Mottard, Alain Hinant, Jean-Paul B., LADIDE78, Vaudésir, starbuck, Kiravi, Garfield, Vesale
13 Mar 2021 19:48 #24
Pièces jointes :

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1284
  • Remerciements reçus 1841
Je suis bien d’accord pour Argiles, mais quand même surpris que tu n’aies pas réussi à trouver un savagnin qui goûte comme un chenin. :D

Jean-Paul
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: leteckel
13 Mar 2021 21:27 #25

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2136
  • Remerciements reçus 3056
Ici ( en Franche-Comté), mais sans doute ailleurs aussi, on dit "quand tu sais pas, tu dis Ch'nin"...donc on doit bien pouvoir trouver (facilement) un Savagnin qui goûte bizarre :D

ArnoulD avec un D comme Dusse
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Jean-Paul B.
13 Mar 2021 22:28 #26

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Krabb
  • Portrait de Krabb Auteur du sujet
  • Hors Ligne
  • Utilisateur
  • Enregistré
  • Messages : 1354
  • Remerciements reçus 773
Un vin que je ne me rappelais pas avoir déjà bu mais le moteur de recherche LPV dit que si alors on va le croire B)

Domaine François Chidaine - Vouvray Les Argiles - 2012

Robe fluo, nez discret sur les agrumes, pas fou.
Bouche droite, construite sur une grosse acidité.
L'aromatique est moyenne comme le volume et la longueur, impossible de déterminer une quelconque dominante aromatique.
Il ne se passe pas grand chose, en fait, ce n'est pas mauvais mais c'est loin d'être bon.
Passable.

Simon.
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Olivier Mottard, leteckel, Garfield, Vesale
14 Mar 2021 16:05 #27

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 104
  • Remerciements reçus 63
CR: : MONTLOUIS François CHIDAINE 2008

bouteille ouverte le vendredi soir pour tester la buvabilité, la robe claire ne marque pas de trace d'évolution, cela se gâte vite, un nez de vieux vin, du gaz comme de la volatile :O! , bouche horrible bref imbuvable. Je prévois un plan B dont le commentaire va suivre. Le lendemain je regoûte après ouverture du plan B . Oh miracle le vin a ressuscité: s'il garde au nez une pointe de vin évolué la bouche est superbe sur les fruits jaunes, tout en largeur, une pointe de sr et une belle longueur . Un joli vin de gastronomie, à boire, il est tout de même en phase descendante.

CR: PLAN B : L' INSOLITE 2014 Thierry GERMAIN

La robe est dorée plus évoluée que le CHIDAINE ce qui m'inquiète quelque peu, je suis vite rassuré par le nez qui se présente à l'ouverture sur des notes crayeuses et de poire mure, belle bouche ronde en attaque, bien équilibrée ensuite par une tension sur des notes citronnées, c'est très net un poil court en finale pour chipoter, voilà un vin tout en longueur , c'est l'opposé du CHIDAINE dans le style. TB
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Jean-Loup Guerrin, Oyaji-sama, leteckel, Garfield, Vesale
14 Mar 2021 20:43 #28

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 221
  • Remerciements reçus 484
CR: Domaine Eric Morgat - Litus 2015

Bouteille bue sur deux jours.

Robe très claire.
A l'ouverture, le nez est très discret sur la poire.
En bouche, le vin est traçant, très agréable, bel équilibre. La poire est bien présente et une note de coing se montre en finale. Mais on sent que ce vin ne se montre pas complètement.

Le lendemain, changement de registre. Le vin présente toujours une belle tension, mais aromatiquement c'est un festival. La poire domine, le coing prend le relais en fin de bouche et une pointe d'agrumes titille les papilles et donne envie de se resservir.

On est face à un grand vin, et ce n'est que la petite cuvée du domaine. Le vin peut se boire actuellement ou bien se garder encore quelques années.
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Olivier Mottard, Jean-Paul B., Jean-Loup Guerrin, Papé, leteckel, Garfield
23 Mar 2021 15:41 #29

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Modérateurs: GildasPBAESMartinezCédric42120Vougeotjean-luc javauxstarbuck