Nous avons 1140 invités et 13 inscrits en ligne

La Loire de Tours à la mer : descente en 7 vins (Guiberteau, Chevalerie, Gasnier...)

  • Messages : 2396
  • Remerciements reçus 1711

jd-krasaki a créé le sujet : La Loire de Tours à la mer : descente en 7 vins (Guiberteau, Chevalerie, Gasnier...)





Domaine de la Bregeonnette, Muscadet-Sèvre et Maine Clos de la Coudray 2018
Nez net et discret sur le pamplemousse, le citron confit, la pêche, pierre chaude.
La bouche est droite, éclatante et traçante, sans agressivité.
Finale minérale sur une honorable longueur.


Domaine de la Bergerie, Anjou Les Zerzilles 2017
Nez hyper expressif, fruité et puissant. Le panier de fruit est impressionnant, quetsche, mirabelle, abricot, pomme, pruneau peut être. Il y a aussi une jolie note tourbée.
En bouche c'est également une très belle ampleur fruitée qui s'installe. Une puissance rocailleuse est parfaitement équilibrée par une très grosse acidité bien mûre.
Grosse persistance acide en finale avec une très longue note de prune.
Super.


Domaine Guiberteau, Saumur Les Moulins 2017
Le vin malgré un épaulage généreux de quelques heures garde une forte note de poulailler.
A l'aération on a des notes de citron, fleurs, foin, de la fumée et un soupçon de graine grillée (sésame). Mais surtout je n'arriverai pas à me départir d'une impression de très léger TCA qui surnage derrière la volaille.
En bouche on a des arômes empyreumatiques forts, une belle tension un peu stricte, voire austère.
A revoir.


Château du Breuil (Couleurs du Breuil), Val de Loire Grolleau 2019
Nez bien fruité sur la mûre, et épicé (poivre, muscade), de l'humus.
La bouche est très fraiche et épicée, les tanins ne se battent pas entre eux. Ca se boit facilement si on aime cet équilibre haut perché.
Assez joli canon.


Fabrice Gasnier, Chinon VV 2018
Nez lumineux sur un panier de fruits rouges (fraise) et noirs (cassis, mûre), réglisse, terre.
La bouche est ronde, fraiche, finement nappée de tanins friands.
L'aromatique fruité et la gourmandise persistent en finale.
Très joli canon.


Domaine de la Chevalerie, Bourgueil Chevalerie 2012
Nez complexe, moyennement expressif et très pointu sur la feuille morte, le cassis , framboise, peut être une note d'agrume. Du sous bois, de la ronce. L'alcool ressort très légèrement. Dans l'ensemble c'est envoutant et ça invite à y replonger le nez attentivement.
La bouche est fondue et déliée avec des tanins poudreux, tout en délicatesse.
Très belle rémanence sur un fruit tout en dentelle, tout en offrant un toucher velouté, avec du gras.
Très bien.


Domaine de la Roche Moreau, Coteaux du Layon premier cru Chaume 2014
Nez sur l'abricot, la mandarine et le miel.
La bouche démarre sur une gentille explosion d'abricot sec, avec un sucre en retrait, très fin.
Et tout d'un coup, plus rien.
Finale inexistante, voire à durée négative.
Surprenant.





Séance de dégustation organisée en semi-distanciel (3 équipes de 5 personnes bien espacées et interconnectées en visio...). La préparation est un peu compliquée avec les moyens du bord mais ça fonctionne.

JD | Lutèce
#1
Pièces jointes :
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Olivier Mottard, PBAES, Jean-Paul B., tht, Super-Pingouin, Gibus, Cédric42120, Vaudésir, f.aubin, Papé, sebus, Frisette, oberlin, GAET, ysildur, Kiravi, LudwigMozart, JeanRX, Delphinette, Paca72

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Modérateurs: GildasPBAESMartinezCédric42120Vougeotjean-luc javauxstarbuck