Nous avons 1948 invités et 56 inscrits en ligne

L'ordonnance du Doc' était parfaite !

  • leteckel
  • Portrait de leteckel Auteur du sujet
  • Hors Ligne
  • Utilisateur
  • Enregistré
  • Messages : 2998
  • Remerciements reçus 7839

L'ordonnance du Doc' était parfaite ! a été créé par leteckel

Déjà 3 ans que nous étions passés à Sens avec Rémy ( Week-end de rencontres entre LPViens - La Passion du Vin ) rencontrer Rachid (et Claire) et son pote JB.
Une nouvelle virée à Paris me donne l' occasion de passer une soirée avec le Doc'.
Pas de Madeleine cette fois car le restaurant étoilé de Sens n'a pas encore réouvert ses portes. Ce sera donc chez Rachid et Claire, avec JB, pour un repas "simple" (dans le bon sens du terme hein ;-) ) mais délicieux : après quelques grignotages, superbes cotes de boeuf + patates + tian de légumes et excellent dessert maison 
Mais bien entendu, c'est autour de jolies bouteilles (à l'aveugle of course) que nous souhaitions nous retrouver.
Même si Rachid me dit de venir les mains vides, j'ai envie de lui faire découvrir un vin que j'ai moi-même découvert récemment et qui m'avait bluffé.

Domaine Georges COMTE - Le Moutherot IGP Doubs - Les Pèlerins 2004
Non à l'aveugle pour moi donc.
A l'ouverture (et donc juste après un voyage de 3 heures en voiture), le vin se présente moyennement, avec un nez assez illisible et une bouche guère plus causante même si la structure est engageante. On remise au frigo.
Plus tard, le vin s'avère bien plus à son avantage, sur un nez qui rappelle le foin, les herbes, et un côté "minéral" très agréable, qui entrainera Rachid sur les pistes d'un Meursault Perrières (piste qu'avait également prise mon beau frère quelques semaines auparavant). En bouche, le vin est d'abord serré, mais devient dense et tendu à l'aération. Excellente longueur.
En y revenant au fromage, le vin affirme un caractère bourguignon, le chardonnay ne faisant plus beaucoup de doutes avec même un côté presque "élevé"...alors que le vin à + de 15 ans ! Très bon.
Le lendemain, une autre bouteille apportée à Paris ne se présentera pas aussi bien...(cf. le CR du "Petit Verdot".) même si mes impressions sont moins sévères que celles d'Oliv (CR à venir).




Stéphane BERNAUDEAU - Vin de France - Les Nourrissons 2019
Très joli nez pur et net. JB identifie de suite le chenin, j'adhère mais j'avoue que ce n'était pas d'une évidence folle pour moi, d'autant que j'y trouve un petit coté iodé (bien agréable cela dit).
La bouche est vive, "pêchue", dense, avec une grosse matière gourmande sur des arômes de fruits jaunes. L'élevage est parfaitement insensible. Il y a même un petit perlant qui picote la langue et qui ajoute encore de la fraicheur. Grosse longueur. Vraiment excellent.

Domaine Jean-Louis CHAVE - Hermitage 1999
Nez lardé, fumé, un pointe d'anchois, mais en même temps un paquet de fruits (pas confits du tout). L'ensemble m'emmène en vallée du Rhone, ce que confirme la bouche épicée, avec des tannins fondus, c'est presque du velours et il y a encore beaucoup de fruits. Longueur énorme pour ce vin superbe qu'on pouvait imaginé plus jeune mais qu'on cueille à son meilleur il me semble. J'ai adoré

Château RAYAS - Châteauneuf-du-Pape 2003
Nez qui me parle bien pinot noir, avec du fruit (toujours pas compoté) mais qui semble être mature. JB qui me laisse la main confirme le pronostic de grand bourgogne à point !
La bouche est énorme, fraiche (si si) avec du fruit encore bien présent.
Là aussi, c'est un vin magnifique et même la chaussette levée, je ne peux m'empêcher de penser pinot noir tellement la buvabilité du vin est grande. Un tour de force au regard du millésime.

Comme on a encore soif , Rachid va chercher un blanc à la cave pour accompagner le fromage, mais mon œil "affuté" voit sans le vouloir une étiquette que je connais...c'est un Labet. Rachid veut changer, mais nous nous ravisons car on a bien envie de goûter, au diable l'aveugle pour cette dernière bouteille.

Domaine LABET - Côtes du Jura - Fleur de savagnin "en Chalasse" 2017
Alors que le nez plait aux autres convives, ce n'est pas la cas pour moi car le côté pomme / fermentaire est trop prégnant. Ca ne fait pas forcément net.
En bouche par contre, tout est parfaitement en place, c'est énergique et puissant mais parfaitement équilibré par une grosse acidité.
Très bien (pour la bouche).

Merci Rachid (de m'avoir offert d'aussi belles bouteilles), Claire et JB pour ce très beau moment où personne n'a vu le temps passer il me semble. Je crois qu'on a oublié de cracher mais quand tout goûte merveilleusement comme ce soir là et qu'on ne se lève pas le lendemain (ah, y a que moi ! ), on se laisse aller.
Vivement une prochaine ! 



 

ArnoulD avec un D comme Dusse
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: oliv, Benji, Olivier Mottard, PBAES, Alex, Jean-Paul B., tht, Super-Pingouin, Jean-Bernard, matlebat, Gibus, sideway, HERBEY 99, bertou, chrisdu74, Moriendi, Jean-Loup Guerrin, bibi64, Vaudésir, DUROCHER, Psylo, vivienladuche, Val59, romu, sebus, Frisette, starbuck, LLDA, LoneWD, Kiravi, Garfield, Vesale, JeanRX, zekioflo, Coqauvin
15 Jui 2021 21:15 #1
Pièces jointes :

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 6423
  • Remerciements reçus 12852

Réponse de Olivier Mottard sur le sujet L'ordonnance du Doc' était parfaite !

Arnould, 

Merci pour ce superbe CR.
Je me porterais bien pâle pour avoir aussi une telle ordonnance. 
Il faudra tout de même que je me décide à exhumer un Rayas Rouge 2003 tant ton CR me fait envie.
Souvenir d’un repas au restaurant Le Grand Pré à Roaix (fermé depuis quelques années) au cours duquel Rayas Blanc 2003 nous avait été servi à l’aveugle par le sommelier : un vin bluffant dont toute la tablée a souligné l’excellence et la fraîcheur et que nous avons placé en Bourgogne, dans une appellation prestigieuse, dans un millésime équilibré … 

Olivier
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: oliv, Alex, Jean-Paul B., tht, leteckel
16 Jui 2021 06:08 #2

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 4572
  • Remerciements reçus 2279

Réponse de HERBEY 99 sur le sujet L'ordonnance du Doc' était parfaite !

Bonjour à tous et merci mister Arnould de ces impressions qui retranscrivent parfaitement la tonalité de la soirée. 
Concernant les vins, on a été chanceux car tous les vins se sont parfaitement bien présentés et goûtaient idéalement ( à la réserve près pour ce qui te concerne du Labet)

J'avais déjà goûté les vins de Georges Comte  qui était même passé à la maison avec  un petit carton voici quelques années. Là après quelques instants de réflexion je me suis dirigé vers un gros terroir du côté de Meursault en évoquant un Perrières tant le vin présentait une densité impressionnante. C'est typiquement le genre de vin qui peut jouer dans une dégustation de blancs beaunois et probablement semer la zizanie!!
Là le vin est avec des arômes légèrement herbacés, de foin et une structure en bouche qui ne peut en aucun cas trahir l'âge du vin. Personnellement j'ai bien aimé ce vin.
Je suggère aux garçons de réserver le reste du Comte pour le mettre  sur les fromages et de déboucher le blanc que j'avais prévu.

On enchaîne donc avec:
CR: Nourrissons 2019 de Stéphane Bernaudeau. Le cépage ne fait pas l'ombre d'un doute pour l'ami JB qui discrètement me donne le nom du vigneron et hésite sur la cuvée. Toujours autant de plaisir sur cette cuvée qui impressionne par une grande richesse mais jamais de lourdeur et une sapidité dont on ne se lasse pas. On reconnait tous à table que l'on se trouve dans l'univers des très grands vins.
Le nez est sur les fruits à chair jaune, la bouche présente un très léger perlant avec une énergie incroyable, ça envoie du tonnerre de Zeus et les prochaines années ne vont qu'améliorer cet ensemble. C'était la première de la caisse, juste pour la science!
On passe ensuite d'un point de vue solide aux choses sérieuses avec côtes de bœuf du merveilleux Jean Denaux accompagnées de quelques pommes de terre sautées et d'un tian de légumes. J'avais prévu deux vins pour escorter le plat. On commence par:

CR: Hermitage  rouge 1999 Jean Louis Chave
Dès le premier nez on se dit que l'on va passer un bon moment!! On retrouve ces notes lardées, fumées (très délicatement) un peu de menthol aussi. La bouche est une caresse fraîche et acidulée. La longueur est presque extravagante. C'est un très gros canon et bravo Jean Louis Chave de produire de telles splendeurs! Avant que la bouteille de Chave ne soit vidée je redescends à la cave attraper la seconde bouteille de rouge. A signaler que j'avais débouché les deux rouges le midi et laissé à la cave sans remettre le bouchon et ôté un fond de verre. Là il s'agit pour ce qui me concerne de la bouteille de la soirée (il y avait pourtant une concurrence féroce!)
CR: Château Rayas 2003
Les deux loustics chaud comme la braise mettent le nez sur leur verre et annoncent quasi en même temps qu'il s'agit d'un gros canon de la Côte de Nuits. Le fait est que j'aurais probablement annoncé la même chose. 
Emmanuel Reynaud a su réaliser le tour de force de livrer un vin d'une très grande fraîcheur dans un millésime où même en Bourgogne les vins compotés sont légions. RESPECT!!

On finit le repas avec:
CR: Fleur de savagnin Domaine Labet 2017
Je pensais prendre un 18 et ma main s'est malencontreusement retrouvée sur une bouteille de 17 qui actuellement présente un nez un peu brouillon auquel il faudra donner un peu de temps pour retrouver tout ce que ce vin est capable de donner.... 
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: oliv, Olivier Mottard, tht, FGsuperfred, Gibus, sideway, bertou, Jean-Loup Guerrin, bibi64, Psylo, flupke14, starbuck, leteckel, LLDA, Kiravi, Garfield, Soufflot
17 Jui 2021 15:08 #3

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • leteckel
  • Portrait de leteckel Auteur du sujet
  • Hors Ligne
  • Utilisateur
  • Enregistré
  • Messages : 2998
  • Remerciements reçus 7839

Réponse de leteckel sur le sujet L'ordonnance du Doc' était parfaite !

CR: Hermitage  rouge 1999 Jean Louis Chave
 Là il s'agit pour ce qui me concerne de la bouteille de la soirée (il y avait pourtant une concurrence féroce!)

 


Sentiment totalement partagé même si effectivement le Rayas était superbe !

ArnoulD avec un D comme Dusse
17 Jui 2021 18:06 #4

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 10227
  • Remerciements reçus 3898

Réponse de claudius sur le sujet L'ordonnance du Doc' était parfaite !

Emmanuel Reynaud a su réaliser le tour de force de livrer un vin d'une très grande fraîcheur dans un millésime où même en Bourgogne les vins compotés sont légions. RESPECT!!
 

Exactement ! J‘ai du écrire à peu près la même chose sur ce merveilleux Rayas 2003 (cr qqpart dans la rubrique Rayas) et heureusement pour moi il n‘y avait pas de Chave en parallèle 

donc tout simplement grand vin pour moi, d‘u e subtilité et complexité infinie

ps désolé pour la mise rn page difficile depuis un tel

Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Remueur
12 Sep 2021 09:03 #5

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • leteckel
  • Portrait de leteckel Auteur du sujet
  • Hors Ligne
  • Utilisateur
  • Enregistré
  • Messages : 2998
  • Remerciements reçus 7839

Réponse de leteckel sur le sujet L'ordonnance du Doc' était parfaite !

Exactement 2 ans après notre précédente rencontre, une nouvelle virée parisienne me donne l'occasion de passer voir Rachid et Claire, et JB fidèle à ces rencontres ponctuelles mais toujours aussi agréables.
La cantine étoilée de Rachid nous tend les bras...et c'est un vrai plaisir d'être reçu de la sorte et de pouvoir venir avec son artillerie !

Place aux vins...bus à l'aveugle, enfin pour moi, car les autres m'ont fait halluciner 
CR succincts car peu de notes.

 Cedric Bouchard - Roses De Jeanne VV/R20 - Dégorgement 2022

Nez fin, peu expressif.
Bouche vive, tendue, droite mais super longue. La bulle est très fine.
La finale est presque saline.
On est sur un Champagne à la fraicheur affirmée, plutôt fait pour l'apéritif...et ça tombe bien puisqu'on y est !
Très bien.

Rachid balance le nom du domaine du premier coup...

 Domaine Jean-François Ganevat - Cotes du Jura - Les Grands Teppes Vielles Vignes 2018

Nez sur une légère réduction, mais dont le vin ne se départira pas même à l'aération dans le verre...bon ok, on ne lui a pas trop laissé de temps. Un léger menthol apporte un autre registre mais ça reste assez monolithique.
En bouche, le vin est sec, très droit et dégage une sacrée énergie et une grosse persistance.
C'est bon, mais clairement trop jeune...comme si Rachid n'avait pas de vins plus vieux dans sa cave 

Là, c'est JB qui annonce rapidement "Jura" alors que ce n'est pas d'une totale évidence pour moi. Shame on me...le Franc-Comtois et intérimaire du Juratour !

 Domaine Raveneau - Chablis Grand Cru Valmur 2002 

Nez miellé, présentant un léger oxydatif qui annonce un vin d'un certain âge, sans que ce soit rédhibitoire. C'est puissant, sur des arômes presque "sucrés".
La bouche est assez large et parait riche par moment mais sans jamais sombrer dans le déséquilibre. Impression de grosse matière en bouche.
Très bien mais a sans doute été mieux plus tôt. 

Ah ben si le Doc a encore "quelques" vieux millésimes en cave...me voilà rassuré. Et merci Rachid qui savait que j'avais envie de goûter un "vieux" Raveneau.

Sur celui-là, c'est Claire qui lance un "Chablis" à peine 2 secondes après avoir mis le nez dans le verre. Même pas eu l'occasion de jouer ! 

On passe au rouge...enfin aux rouges, car le sommelier à qui j'avais déposé mon apport en début de repas (en lui précisant que j'avais un back up en cas de besoin) vient me voir pour que je lui fournisse la deuxième bouteille...supputant à juste raison que nous pourrions vite manquer  !

Domaine Roagna - Barbaresco "Pajè" 2011

Mon inquiétude sur ce vin "à risque" sera vite levée !
Superbe nez floral (rose fanée) et fruité (cerise, cerise à l'eau de vie) qui fait penser à un beau pinot évolué.
Bouche aérienne aux tannins hypers fins dans un ensemble que je trouve super pinotant, à part peut-être un poil de chaleur en fin de bouche.
Top, j'ai adoré ! Le pinot comme je l'aime 

Giulia Negri - Barolo "La Tartufaia" 2016

Ce vin, dégainé à l'arrache, alors que le Roagna aura bénéficié d'une bonne heure de carafe, va clairement pâtir de la comparaison.
Pas de notes mais souvenir d'un vin fermé, avec quelques arômes type "compote de fruits" mais globalement pas prêt, même si la fin de verre aura montré une amélioration sensible.
A revoir mais il y a un gros potentiel je pense.

Sur ces 2 vins...bah j'ai même pas eu le plaisir de faire jouer les convives.
Rachid à l'arrivée des carafes avant même que les vins ne soient servis : "t'as apporté des italiens toi non !?".
Je l'aurai un jour...je l'aurai.

Ainsi s'achève une (nouvelle) belle soirée à Sens...sans cracher et presque sans maux !
A très vite j'espère   


ArnoulD avec un D comme Dusse
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: PtitPhilou, oliv, Benji, Olivier Mottard, Alex, Jean-Paul B., dt, tht, Jean-Bernard, legui, enzo daviolo, Axone35, denaire, sideway, peterka, HERBEY 99, bertou, bulgalsa, Moriendi, Vaudésir, TristanBP, lbb.contact, Papé, Agnès C, sebus, Frisette, Med, GAET, starbuck, the_ej, KosTa74, Vyat, Garfield, Vesale, Ilroulegalet, Manas
06 Jui 2023 21:13 #6
Pièces jointes :

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 6423
  • Remerciements reçus 12852

Réponse de Olivier Mottard sur le sujet L'ordonnance du Doc' était parfaite !

Salut Arnould,

Superbe série … évidemment serais-je tenté d’écrire. 
Ah si mon doc pouvait me prescrire la même ordonnance, je multiplierais sans doute les rendez-vous à son cabinet. 
Et j’adhère complètement à ton compte-rendu sur le Barbaresco Pajè 2011 de Roagna.
J’avais joué du tire-bouchon avec le  Barbaresco Pajè Vecchie Viti 2011  que je trouvais assez exceptionnel à l’époque.
Réussite du domaine sur ce millésime ? Sublime en tous cas et tu sembles le confirmer avec le Pajè 2011.
Bravo à vous pour cette courte - mais oh combien exceptionnelle - sélection.

Olivier
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Jean-Paul B., leteckel
07 Jui 2023 06:14 #7

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • leteckel
  • Portrait de leteckel Auteur du sujet
  • Hors Ligne
  • Utilisateur
  • Enregistré
  • Messages : 2998
  • Remerciements reçus 7839

Réponse de leteckel sur le sujet L'ordonnance du Doc' était parfaite !

Salut Olivier,

Ton CR ne m'avait pas échappé et je m'y accrochais tout en sachant que ce n'était pas la même cuvée et que chaque bouteille est évidemment unique !
Force est de constater que là, c'était une bonne pioche.
Je sais que Rachid a apprécié...autant, je ne sais pas !
Je pense qu'il viendra nous dire.

ArnoulD avec un D comme Dusse
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Olivier Mottard
07 Jui 2023 06:44 #8

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 4572
  • Remerciements reçus 2279

Réponse de HERBEY 99 sur le sujet L'ordonnance du Doc' était parfaite !

Salut à toutes et à tous
Décidément Arnould dégaine vite, en tout cas bien plus vite que moi qui suis un peu en retrait depuis quelques semaines (travail harassant, lassitude.....)
Avant toute chose je tiens à remercier le chef et toute l'équipe du restaurant qui jouent le jeu de façon élégante et professionnelle. C'est agréable de venir, s'asseoir, et attendre la ou les surprises qui sont pour ainsi dire toujours agréables.
On prend les mêmes et on recommence. Nous n'avons pas le talent ni les compétences pour proposer ce type de cuisine à la maison!! Cela tombe à pic il se trouve que je connais un restaurant....
Allez zou, notre ami Leteckel a bien fait les choses déjà et je ne ferai que mettre quelques mots sur son compte-rendu exhaustif

L'ami JB qui nous abreuve de bulles depuis un bon moment a remis ça, cette fois c'est la dernière livraison de " l'entrée de gamme" de Cédric Bouchard, un magnifique champagne de pinot noir, JB se doute que j'ai bien mis le doigt dessus, fait des simagrées aux quelques questions que je pose.Mais c'est bien un Côte de Val Vilaine dégorgé en 2022, fin, élégant, frais. Idéalement à ne servir qu'en magnum (je ne vais pas refaire la blague de Winston C)

On enchaine sur une paire de blancs qui personnellement ne me transportera pas malheureusement. Dame Claire à identifié le Chablis au premier nez et je ne déc.... pas, elle ne savait rien des apports des uns et des autres. Le Valmur manquait de ressort et de relance et avait une aromatique beurre un peu rance qui n'incitait pas vraiment à se resservir, le Ganevat (j'ai choisi cette bouteille sur les conseils d'un pote qui m'en avait fait un descriptif dithyrambique) présentait une aromatique avec des notes de réduction (autolyse??) trop envahissantes pour mon goût. Il m'en reste encore et je vais attendre, attendre....
Les italiens ont été un moment bien voluptueux et bienvenu, particulièrement le Roagna (j'ai reconnu les italiens en avançant Burlotto avec insistance mais non, je ferai mieux la prochaine fois). 

On a bien rigolé, raconté des bêtises, trop bu et la vie est trop courte  ( Pessoa : la vie est brève, l'âme est vaste, avoir c'est prendre du retard !!!)
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Benji, Olivier Mottard, Jean-Paul B., dt, enzo daviolo, denaire, sideway, Moriendi, starbuck, leteckel, the_ej, Garfield
07 Jui 2023 22:52 #9

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1732
  • Remerciements reçus 3927

Réponse de Jean-Paul B. sur le sujet L'ordonnance du Doc' était parfaite !

Ah si mon doc pouvait me prescrire la même ordonnance, je multiplierais sans doute les rendez-vous à son cabinet. 

 

Olivier,
Explique à ton toubib qu'il existe une application de prise de rendez-vous via Internet très bien foutue, gérée par Rachid, qui s'appelle Doctolibations.
 

Jean-Paul
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: oliv, Olivier Mottard, HERBEY 99, leteckel, Garfield
09 Jui 2023 14:43 #10

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Modérateurs: GildasPBAESMartinezCédric42120Vougeotjean-luc javauxstarbuck