Nous avons 1488 invités et 14 inscrits en ligne

Lutèce : Astérix en Italie

  • jd-krasaki
  • Portrait de jd-krasaki Auteur du sujet
  • Hors Ligne
  • Utilisateur
  • Enregistré
  • Messages : 3514
  • Remerciements reçus 6853

Lutèce : Astérix en Italie a été créé par jd-krasaki

Reprise des séances à thème, sur le thème de l'Italie. On n'est pas tous à l'aise sur ce terrain, loin de là. Chacun a fait de son mieux, et les gentils animateurs ont travaillé ferme pour organiser l'ordonnancement.
 
Deux bulles pour commencer.

Vin 1
Bulle trouble. 
Le nez est sur le citron, la graine de coriandre, le froment. 
La bouche confirme clairement l'impression de boire une Hoegaarden. Il y a une fine amertume qui resserre la finale, la mousse est crémeuse et fine. C'est gai et léger, tonique. Finale fraiche. 
Il s'agit de Cantina Furlani, Alpino (2020?)

Vin 2
Robe pâle, cordon très fin.
Nez sur le citron, la pierre à fusil, la pelure de pomme verte. 
La bouche est sérieuse, tendue, limite végétale, on a une belle acidité. La bulle est fine et abondante. 
La finale est traçante et légèrement astringente. 
C'est pas mal du tout !
Il s'agit de Silvano Follador, Valdobbiadene Prosecco Extra Brut 2020

On passe aux blancs.

Vin 3 
Nez moyennement intense mais bien défini, sur l'herbe fraiche, le foin, le biscuit, le citron. C'est élégant et appétant. 
La bouche est salivante, ample et fraiche, très équilibrée. 
La finale monte dans les tours, c'est mûr et puissant, le vin paraît trop jeune, énergique et pas encore libéré. Il se développe dans le verre mais n'aura pas le temps de s'affirmer sur la dégustation.
C'est très bon déjà. 
Il s'agit de Suavia, Soave Classico Monte Carbonare 2019
La bouteille me disait bien quelque chose...

Vin 4
Nez discret, sur la pierre mouillée, le pétard, la granny smith. 
La bouche est droite à l'attaque, avec une structure carrée en milieu de bouche qui prend progressivement de l'amplitude. Gros débat à table sur le thème "tension ou acidité ?". Ce vin est plutôt déroutant. Quelques arômes de pêche.
La finale est salivante, puissante, avec du gras. Très tonique et saline. 
Il s'agit de Marco Carpineti, Lazio Capolemole 2018
Cépage "Bellone", inconnu au bataillon...

Vin 5
Nez grillé, ananas, c'est sympa et plaisant. 
La bouche est fuyante, rondouillarde. 
Il s'agit de Villa Raiano, Fiano di Avellino Alimata 2018

On passe aux rouges. Enfin je crois, ce n'est pas évident.

Vin 6
Robe marronnasse trouble à reflets grisâtres. 
Nez sur la colle, le vernis, l'étable et la pomme blette.
En bouche c'est perlant, fuyant et dur à la fois.
Finale courte. 
C'est fait exprès ce truc ? Certains autour de la table semblent presque... apprécier ?
Il s'agit de Franck Cornelissen, Munjebel 14 

Vin 7
Robe grenadine légère et brillante. 
Au nez, une touche de cassis, feuille de cassis, côté végétal frais. C'est simple et ça sent le vin glouglou. 
En bouche, c'est effectivement léger et simple. Mais amer. 
Une amertume que je dois même qualifier de dévorante sur la finale, c'est très végétal.
Tout de même acceptable avec réserves.
Il s'agit de Monte Dall'Ora, Vino da Litro "I vini impegnati" L2007

Vin 8
Robe grenat légère
Nez sur la cerise, croquante, confiserie. 
La bouche est aussi sur la cerise, la fraise, portée par une fine amertume. C'est longiligne, fruité très bonbon avec un léger réglisse qui donne un gras confortable. 
Finale joyeuse et légère mais sans faiblesse.
Il s'agit de Lamoresca, Terre Siciliane Nerocapitano Frappato 2020

Vin 9
Nez sur le vernis et l'acrylique, le pain grillé, l'olive noire et la prune. 
La bouche est renfrognée, tannique, mais avec une belle fraicheur. Le grain de tanin est tout de même serré et rustique.
Il s'agit de Massolino, Barolo Serralunga d'Alba 2014

Vin 10 
Nez bien élevé, cassis, feuille froissée, fumée. 
La bouche offre des tanins fins et denses, baignés dans un confort tendre et rond. L'ensemble est frais, ample et expressif. Bel équilibre.
Très bon !
Il s'agit de Azienda Agricola Antoniolo, Gattinara Riserva Osso San Grato 2007

Vin 11
Nez cassis, vernis, vanille, grillé, framboise. 
bouche chaleureuse, pleine, tanins mûrs, large et confortable, évocation légèrement balsamique.
Les tanins sont là, l'acidité est là. C'est surement un nebbiolo jeune, pas encore bien sorti de sa gangue un peu solaire... La robe est un peu sombre tout de même. Je tente 2015. Bien vu...
Il s'agit de Vietti, Barbera d’Alba Scarrone Vigna Vecchia 2004

Vin 12
Nez sanguin, écorce d'arbre, prune, vieille malle longtemps fermée, relevé de pierre chaude et d'olive noire. 
La bouche est puissante, presque aride à l'attaque. L'aromatique prend des couleurs de garrigue écrasée de soleil. L'équilibre est assuré par une bonne acidité. Les tanins sont mûrs, impactants, et soulignés d'une fine amertume. 
La finale est jolie sur l'olive noire séchée. 
Je tente chianti jeune, conforté par le fait qu'on n'a pas encore eu de sangiovese ce soir. On ne peut pas perdre à tous les coups.
Il s'agit de Chiara Condello, Romagna Predappio (Tre vigne) 2018  

Vin 13
Mon apport, bouchonné. Grrr....
C'était un Feudi de San Gregorio, Serpico 2010

Vin 14
Nez sur le vernis frais, fraise des bois légèrement compotée, figue. 
En ouche on a une belle maturité, de la plénitude. L'aromatique reste sur un côté confit et fraise. 
Très accessible, riche et gourmand.
Il s'agit de Torre d'Orti Valpolicella Ripasso Superiore 2019

Et la petite douceur...

Vin 15
Robe dorée profonde
Nez comfy et ample sur la confiture d'orange amère, jasmin, café, miel, abricot sec. 
La bouche est grasse, onctueuse et veloutée. Il y a peu d'acidité, mais un équilibre gourmand, évident. Belle liqueur.
Très joli.
Il s'agit de Carole Bouquet, Passito di Pantelleria Sangue d'Oro 2015

---

Très intéressant évidemment, une belle soirée mais pas de gros coup de coeur. Les quelques bouteilles à maturité démontrent évidemment un potentiel important dans le Piémont, qu'on n'aura fait qu'entrevoir. 

JD | Lutèce
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: oliv, Olivier Mottard, Jean-Paul B., Jean-Bernard, sideway, peterka, bertou, bulgalsa, Jean-Loup Guerrin, bibi64, Vaudésir, Papé, Frisette, leteckel, Kiravi
12 Fév 2022 10:32 #1

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 20747
  • Remerciements reçus 8242

Réponse de Eric B sur le sujet Lutèce : Astérix en Italie

Pour le Munjebel, je pense qu'il est trop vieux et qu'il s'est oxydé. Bu sur le fruit pétulant de la jeunesse, c'est sympa. 

Eric
Mon blog
12 Fév 2022 10:37 #2

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Modérateurs: GildasPBAESMartinezCédric42120Vougeotjean-luc javauxstarbuck