Nous avons 2243 invités et 44 inscrits en ligne

Dégustation de vins avec les jeunes

  • rudy.B
  • Portrait de rudy.B Auteur du sujet
  • Hors Ligne
  • Utilisateur
  • Enregistré
  • Messages : 761
  • Remerciements reçus 825

Dégustation de vins avec les jeunes a été créé par rudy.B

Bonjour à tous,

je ne post plus beaucoup depuis un certain, mais ma vie a grandement changé depuis quelques mois et, avec le fait d'avoir changé de région pour reprendre les études, je suis actuellement un peu sous la vague entre les cours qui s'enchainent, les premiers examens qui commencent à défiler et puis toute l'organisation autour du déménagement de la famille pour venir me rejoindre sur Toulouse.

Bref, depuis mon arrivée sur Toulouse, des liens se sont déjà crées très rapidement avec, je dois le dire, une population bien plus jeune que moi mais très ouverte d'esprit. Ce qui m'a poussé à oser leur proposer une petite dégustation de vin. Car oui, il faut le dire, quand on a la très jeune vingtaine, on n'est pas forcément toujours très porté sur le vin, mais le plus grand plaisir que je tire des dégustations, c'est quand j'arrive à faire découvrir quelque chose à une/des personne(s) et que la petite émotion est palpable.

Bref, nous nous sommes retrouvés à 7 mercredi soir, derrière le "foy'" du campus pour faire un petit barbecue agrémenté de quelques bouteilles issues de ma cave. L'âge des dégustateurs va de 19 à 38 ans (moi).

Nous avons commencé par:

Vouvray Brut 2014 - Foreau:

Souvenir d'un vin tendu l'été dernier, j'en ai ouvert 2-3 bouteilles cette année, et je trouve que ça a pas mal évolué en un an avec un jus plus coloré, moins tendu, et quelque chose que j'imagine être l'apparition de notes oxydatives. Sur cette bouteille j'y trouve même quelques petits amers un poil inconfortables en fin de bouche. C'est bon malgré tout, mais ça a été meilleur par le passé.

Sancerre Montée de St Romble 2020 - Domaine du Pré semelé:

Seule bouteille que j'avais de ce millésime que j'avais envie de gouter depuis un moment. Le nez est fin, un peu discret comme à son habitude sur cette cuvée je trouve mais qui annonce que ça va être sympa quand même. En bouche j'y retrouve une belle complexité aromatique, mais pas l'effet laser des 2018 en jeunesse. Arf dommage, un poil frustrant, mais le vin plait en tout cas avec son côté "presque simple mais en fait pas du tout". Ça désaltère en cette fin d'aprèm un peu chaude sur Toulouse, et c'est typiquement dans ce genre de contexte que j'ouvre cette cuvée.

Meursault Les Clous 2017 - Domaine Prunier Damy:

Alors que le BBQ commence à être prêt, on a une jeune demoiselle qui n'aime pas le rouge et qui reveut bien du blanc. Le Sancerre est torpillé, j'ouvre donc cette bouteille. J'en prélève un fond, et... Ouch, une petite touche de beurre rance se fait sentir. Mince alors.
Sauf qu'une fois le BBQ et les rouges passés, j'y suis revenu dessus. Et là... Une bombe! Le nez est plein, ni fin ni grossier. Enfin c'est fin  mais on en prend plein la tête: de la noisette, du beurre (frais cette fois-ci), un petit filin grillé/réduit... En bouche, tout s'exprime sur un jus tendu et minéral (sans être tranchant) avec une finale qui vient pulser jusque sous le palais pendant un moment que je ne saurais plus quantifier mais qui était sacrément agréable.
Olala, j'ai pas croisé souvent des grands Bourgogne, mais là je suis en plein dans le fantasme que je me fais du Chardonnay bourguignon. C'est le genre de vin que j'adore: il existe certainement des vins plus complexe, plus machin, plus bidule. Mais là, tout est en phase, tout est parfait: on oublie tous ses repères viniques et on se laisse embarquer dans le plaisir.
Ça faisait un moment que je n'avais pas autan pris mon pied avec un vin (honnêtement, je crois que je fais ce CR de dégustation pour ce vin). La surprise est d'autant plus bonne quand le domaine n'est pas forcément réputé, même si j'avais déjà gouté de bonnes choses de chez eux (mais pas à ce point).

Rolala, quel pied quand j'y repense...

Côte-Rôtie Montmain 2015 - Domaine Cédric Parpette:

Bon, là, la parenthèse murisaltienne se referme. On retombe dans l'univers des vins qui sont en deça des attentes. J'avais ouvert cette même bouteille il y a un an et demi avant les fêtes de Noël 2022 et c'était un régal avec un vin pinotant. Là, on dirait que sur cette bouteille ça s'est refermé. C'est bon, mais...
D'autant plus frustrant que j'ai ouvert un 2016 il y a 15 jours, qui avait gagné énormément de volume, de complexité et de longueur (et là c'était vraiment bon!) par rapport aux bouteilles de 2016 de cette cuvée bues plus jeunes.

Côtes du Rhône Réserve 2014 - Château des Tours:

Bon, là j'avoue j'ai pris des risques. Reynaud c'est quand même osé pour de jeunes amateurs non-avertis (sans leur faire injure bien évidemment, on est tous passé par là). Mais quand même, quand tu prends une claque sur un vin de Reynaud, c'est quand même quelque chose. J'ai donc voulu tenté ce fameux Vacqueyras déclassé qui semble bien se livrer en ce moment. Le problème: impossible de vraiment l'ouvrir à l'avance, je n'ai qu'un frigo (mais je m'y vois mal laissé une bouteille ouverte un jour ou deux dedans) et rien d'autre pouvant s'y prêter. Et c'est sans doute ce qu'il lui aura manqué. Au nez les marqueurs Reynaudiens sont là, avec ce petit côté "vin cuit", la confiture de fraise,... Mais la bouche est un peu dure en finale avec une amertume marquée comme j'ai souvent rencontré sur les CdR "classiques" du domaine sur 2014.
Mais le vin aura quand même fait parler, et ça c'est déjà bien.

On finira par un Jurançon 2019 du domaine Nilgri, mais comme souvent, de manière injuste très probablement, les vins sucrés n'ont pas trop la cote en fin d'un repas déjà bien arrosé.

En espérant pouvoir compter d'autres dégustation du genre lors de mon aventure toulousaine!

(La prochaine soirée est en prévision, mais cette fois ce sont les jeunes qui ont la main et s'il y est question d'alcool, il n'y aura pas de vins cette fois. Je sens que je vais souffrir... )
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: PtitPhilou, oliv, Olivier Mottard, La Vie est une Fête, Moriendi, Jean-Loup Guerrin, bibi64, Vaudésir, Papé, 4fingers, Agnès C, sebus, Frisette, starbuck, leteckel, David Chapot, the_ej, vvigne, KosTa74, Kiravi, Garfield, LEON213, Ilroulegalet, Droop, JoeLeCocker
07 Jui 2024 21:54 #1

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 40
  • Remerciements reçus 29

Réponse de JoeLeCocker sur le sujet Dégustation de vins avec les jeunes

Si j'avais eu du Côte-Rôtie à l'université, je serais docteur aujourd'hui !Superbe initiative, vraiment !
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Benji, Olivier Mottard, David Chapot, rudy.B
07 Jui 2024 22:06 #2

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 73
  • Remerciements reçus 61

Réponse de Daddyshark sur le sujet Dégustation de vins avec les jeunes

Quelques belles appellations et sympathiques domaines, tu ne t'es pas moqué de la jeunesse inexpérimentée : c'est une belle entrée en matière pour eux ! ;)
La prochaine fois, essaie peut-être de convaincre la demoiselle qui n'aime pas le vin rouge avec quelque chose sur le fruit et la fraîcheur immédiats (Beaujolais, Bugey...).
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: rudy.B
09 Jui 2024 16:31 #3

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Modérateurs: GildasPBAESMartinezCédric42120Vougeotjean-luc javauxstarbuck