Nous avons 2911 invités et 53 inscrits en ligne

Une affaire de Pinots

  • Chili Palmer
  • Portrait de Chili Palmer Auteur du sujet
  • Hors Ligne
  • Utilisateur
  • Enregistré
  • Messages : 381
  • Remerciements reçus 1044

Une affaire de Pinots a été créé par Chili Palmer

Une simple invitation à diner chez un ami amateur s'est transformée en très belle dégustation. Tous les vins sont bus à l'aveugle.
  • Vin #1: pétillant, robe or, nez de pomme au four, notes minérales, la bouche est très avenante, fraiche, tendue et équilibrée sur les fruits du vergers. La finale est délicieuse et invite à se resservir. Le parfait starter. On est à Tours, on joue à domicile, c'est du Chenin, c'est le Pétillant Naturel du Rocher des Violettes de Xavier Weisskopf à Montlouis.
  • Vin #2: mon hôte insiste pour me faire gouter un blanc pendant qu'il prépare un tataki de thon. Robe or montrant des signes d'évolution, nez surprenant mêlant l'abricot sec, le miel, la frangipane, la truffe et le poivre blanc. La matière en bouche est magnifique, c'est ample, rond, structuré, on retrouve ce coté miellé qui tapisse le palais. Il y a quelques sucres résiduels, l'acidité assure l'équilibre sur un fil (c'est juste juste). La finale est très belle sur des notes minérales, de fruits exotiques, d'amandes, de poivre blanc et de magnifiques amers. Petite pointe chaleureuse en fond de gorge. Je tente finalement Pinot Gris et bingo ! C'est le Grand Cru Hengst 2016 de Josmeyer. Très joli vin qui entame pour moi son plateau avec encore quelques années devant lui, gros plaisir sur cette bouteille.
  • Vin #3: on passe au rouge, robe claire dont les reflets sur le disque commencent tout juste à se teinter de brun. Nez sur la cerise, le noyau de cerise, la fraise, les champignons, le hummus, les fleurs séchées, pointe minérale et poivre noir. Rapidement on se dirige vers le pinot noir. C'est confirmé avec une bouche en demi-corps, fluide, fraiche, équilibrée, d'abord sur la cerise, la mure puis sur les champignons, et une minéralité qui s'exprime jusqu'en finale, persistante, sur le fer et une pointe saline. C'est délicieux. C'est les Iles des Vergelesses 1er Cru 2018 de Luc & Lise Pavelot.
  • Vin #4: Robe claire, plus claire que le précédent, ne montrant aucun signe d'évolution. Le nez est cette fois sur les petits fruits rouges et noirs: fraises des bois, framboise, mure, quetsche, sous-bois, thé, poivre Ce nez magnifique ne laisse que peu de doute sur le cépage, on est encore sur un Pinot Noir. La bouche est de nouveau très belle, fraiche, sur la fraise, la mure, la groseille, c'est un vin moins complexe que le précédent mais qui grâce à une finale tout aussi longue apporte énormément de plaisir. Les 2 vins sont très proches. On est sur le Pinot Noir La Selva 2018 de LIOCO en provenance de l'Anderson Valley en Californie. Ce fut très intéressant de pouvoir les déguster en parallèle et se rendre compte à quel point ce pinot californien tenait la dragée haute à son cousin issu d'un 1er Cru de Pernand en terme d'équilibre, de fraicheur et de plaisir. A l'aveugle impossible à classer aux USA.
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: oliv, Olivier Mottard, Jean-Paul B., Jean-Bernard, Jean-Loup Guerrin, bibi64, DUROCHER, Papé, Blog, the_ej, KosTa74, Garfield, Ilroulegalet, Daddyshark, Droop
20 Jui 2024 22:59 #1

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Modérateurs: GildasPBAESMartinezCédric42120Vougeotjean-luc javauxstarbuck