Nous avons 816 invités et 4 inscrits en ligne

Grande vente aux enchères sur LPV

  • Messages : 3866
  • Remerciements reçus 1789

Vougeot a créé le sujet : Grande vente aux enchères sur LPV

Idealwine, Mesenchères.com, Catawiki, LeBonCoin, Ebay

Internet regorge de sites de vente où l’amateur de vin peut chasser, traquer, débusquer des bouteilles d’exception. Ces sites offrent un petit bonheur rare ; celui de fureter avant de trouver la perle rare qui sera achetée à bon prix.
Dans un monde marqué par l'affaire 1855 (de sinistre mémoire), ces sites ont prouvé - reconnaissons-le - une certaine utilité.

Sauf que l’expertise n’est jamais totalement assurée. Et que le manque de clarté sur les vins mis en vente est un véritable problème pour l’amateur. L'information - notamment sur la couleur réelle des vins - y est souvent tronquée, peu claire, quand elle n'est tout simplement pas inexistante. Certains d'entre-nous en ont, malheureusement, fait plusieurs fois l’amère expérience ; pensant acheter un vin blanc qui était devenu jaune à force d'oxydation.

Ces dernières semaines, ayant vécu deux déconvenues en procédant à des acquisitions sur ces sites, j'ai réfléchi et en ai conclu que le Forum pouvait avantageusement monter ses propres vente aux enchères.

Après-tout... Qu’est-ce qui pourrait bien nous empêcher nous, amateurs, de jouer le rôle d’experts… Sans les frais d'expertise et d'adjudication qui vont avec ?

Honnêtement : ne sommes-nous pas plus calés que ceux qui, à la vue d’une bouteille, se contenteront de lire et de reporter les informations déchiffrées sur une étiquette plus ou moins défraîchie avant de l’affubler d’un tarif fantaisiste ?
- "Ah ! C'est marqué Doche Cury... Bon. Allez ! On commence à 1000".
N’avons-nous pas, nous les passionnés, des éléments autrement plus intéressants à mettre en avant plutôt que « issu d’une cave d’amateur » ?

Je le dis comme je le pense : LPV doit devenir la plus grande plate-forme collaborative de vente aux enchères.

Un site référence de la vente de flacons d’exceptions ; garantis, authentifiés, sincères. IN-DIS-CU-TA-BLE !
Une vitrine de l’excellence à la française qu’on pourrait renommer – ce n’est qu’une idée – le Saint-Laurent du vin.

Pour concrétiser cette idée lumineuse, afin que chacun-e comprenne l'utilité de la chose, je lance donc la première vente aux enchères interactives et collaborative, transparente et honnête.

Les vins sont tous issus de la cave de mon Grand-père, décédé le 30 mars dernier. Pépé, si tu me lis, dis-toi que les bouteilles que tu nous as trop tôt laissées vont marquer l'histoire du Mondovino en établissant les bases d'un nouveau système d'achat. Un truc tellement révolutionnaire que tu seras fier de moi. Enfin… J’espère.

Les vins festifs :

Lot n°1 :

Une bouteille de Crémant de Touraine – Brut de Mosny. Contenance : 75 cl, niveau normal. Etiquette sale, tâchée, poussiéreuse. Estimation : 2 €. Pas de prix de réserve.
Avis de l’expert :
"Un vin qui ne ment pas sur ses qualités. C’est du brutal : un bon direct dans les dents".

Lot n°2 :

une bouteille de Crémant du Jura 2008 Philippe MICHEL - Chardonnay. Contenance : 75 cl, niveau normal. Etiquette très sale, poussiéreuse, mouchetée par les merdes d’araignées. Estimation : 5 €. Pas de prix de réserve.
Avis de l’expert :
"Ce pur Chardonnay vous fera voyager dans le Jura, entre comté et cancoillotte. A boire en regardant Banzaï (Micheeeel… Aïe ! ça va pas Micheeeeel...)".

Lot n°3 :

une demi-bouteille de Champagne Comte de Lavigny. BSA. Belle étiquette or sur fond azur (quoiqu’un peu poussiéreuse). Estimation : 30 € (c’est du champagne et l’étiquette en jette). Mise à prix : 10 €
Avis de l’expert :
"37,5 cl, ça devrait suffire pour ne pas prolonger l’apéritif trop longtemps".

Les rosés plus très rosés :

Lot n°4 :

quatre bouteilles de Côtes du Roussillon rosé 2012. Niveaux parfaits. Etiquettes poussiéreuses. Estimation : 66 € (ça vient des Pyrénées Orientales).
Avis de l’expert :
"Couleur tuilée révélant un vieillissement optimal. Accompagnera parfaitement une cuisine très épicée ou un comté".

Lot n°5 :

une bouteille de Listel gris. Pas de millésime. Contenance : 75 cl. Niveau normal. Etiquette sale, poussiéreuse. Estimation : à vot’ bon cœur.
Avis de l’expert :
"Quand le vin gris se pare d’une couleur jaune, c’est qu’on n’est pas loin du Jura" !

Lot n°6 :

une bouteille de Côtes du Roussillon rosé Trémoine de Rasiguères 2009. Cave des vignerons de Rasiguères. Médaille d’or au Concours général agricole 2010. Contenance : 75 cl. Niveau parfait. Etiquette sale, poussiéreuse. Couleur grenat à reflets marron. Estimation : 35-45 €.
Avis de l’expert :
"Sacré meilleur rosé du monde en 2010, ce vin est une légende. Introuvable. Estimation en rapport avec la rareté".

Lot n°7 :

trois bouteilles de Côtes du Roussillon rosé Trémoine de Rasiguères 2010. Cave des vignerons de Rasiguères. Contenance : 75 cl. Niveaux base goulot. Etiquettes sales, poussiéreuses. Couleur marron à reflets grenat. Estimation : 12-18 €. Pas de prix de réserve.
Avis de l’expert :
"Quel dommage de ne pas les avoir bues. Elles étaient si bonnes en 2011"...

Lot n°8 :

une bouteille de vin de pays des Pyrénées orientales mise en bouteille dans la région de production. Pas de millésime. Contenance 75 cl. Niveau base goulot. Etiquette sale ne mettant pas en valeur l’aquarelle figurant une splendide vue du Roussillon et de ses montagnes. Couleur orange à reflets marron. Estimation 37 € (c’est marqué dessus).
Avis de l’expert :
"Issue d’une série limitée, cette bouteille porte le n°37 (sur 132 950)".

Lot n°9 :

une bouteille de Château Saint Martin 1990 Côtes de Provence Cru Classé. Contenance : 75 cl. Niveau mi-goulot. Etiquette sale, poussiéreuse, presque illisible. Couleur rose à reflets saumon. Estimation : 80-100 €. Attention : le vendeur se réserve le droit de ne pas vendre ce nectar si le prix de réserve n’est pas atteint.
Avis de l’expert :
"Seule bouteille présentant la prestigieuse mention Cru Classé, ce rosé pourrait être encore buvable en dépit de ses 30 ans". Moi j'dis : faut voir...

L'Alsace :

Lot n°10 :

une bouteille de sylvaner CREUTZMEYER. Pas de millésime. Contenance : 75 cl. Niveau parfait. Etiquette sale, tachée, poussiéreuse. Estimation : aucune idée ! Pas de prix de réserve.
Avis de l’expert :
"Faut aimer"…

Lot n°11 :

une bouteille de sylvaner Michel-Edouard LECLERC, marque-repère REBMANN. Année 2011. Contenance : 75 cl. Niveau parfait. Etiquette sale, poussiéreuse. Estimation : ce vin actuellement vendu 6,90 € est estimé à 15,90 € (un euro par année de vieillissement). Pas de prix de réserve sauf pour l’épicier de Landerneau, histoire de récupérer un peu de ce que je lui file tous les mois.
Avis de l’expert :
"Là, faut vraiment aimer".

Lot n°12 :

une bouteille de gewurztraminer « Sélection Les Câbles de Lyon ». Année 1976. KARCHER propriétaire. Contenance inconnue. Niveau : vidange. Une capsule corrodée. Une capsule abîmée. Une capsule fuyarde. Etiquette poussiéreuse. Estimation : très cher (bouteille offerte à ma défunte Grand-mère lorsqu’elle travaillait pour cette société aujourd’hui disparue).
Avis de l’expert :
"Pour ceux qui ont du mal à dérouler du câble, un vin de KARCHER niveau vidange, c’est mieux qu’un lavement".

Les bordeaux :

Lot n°13 :

18 bouteilles de Bordeaux « L’essentiel du Merlot ». Année 2010. Contenance : 75 cl. Niveaux : normaux. Etiquettes plus ou moins poussiéreuses, plus ou moins tachées. Estimation : 18 €. Prix de réserve : 36 €.
Avis de l’expert :
"Mais pourquoi tant de bouteilles de bordeaux dans cette cave alors que le Grand-Père ne buvait quasiment pas de vin ? Quoi qu’il en soit, ce lot fera le bonheur d’un restaurateur (forte marge assurée et, de toute façon, tant que le vin n’est pas bouchonné, les consommateurs ne disent rien)".

Lot n°14 :

8 bouteilles de Bordeaux Château la Croix des Gentis. Année 2006. Contenance : 75 cl. Niveaux : normaux. Etiquettes plus ou moins poussiéreuses, plus ou moins tachées. Estimation : 16 €. Prix de réserve : 32 €.
Avis de l’expert (BIS) :
"Mais pourquoi tant de bouteilles de bordeaux dans cette cave alors que le Grand-Père ne buvait quasiment pas de vin ? Quoi qu’il en soit, ce lot fera le bonheur d’un restaurateur (forte marge assurée et, de toute façon, tant que le vin n’est pas bouchonné, les consommateurs ne disent rien)".

Lot n°15 :

une bouteille de Bordeaux supérieur Michel-Edouard LECLERC élevé en fûts de chêne, vendue sous la marque Grand Vin de Bordeaux CHANTET-BLANET. Millésime 2012. Contenance : 75 cl. Niveau normal. Etiquette sale, poussiéreuse. Estimation : ce vin actuellement vendu 6,90 € est estimé à 14,90 € (un euro par année de vieillissement). Pas de prix de réserve sauf, encore une fois, pour l’épicier de Landerneau parce que, franchement, faire ses courses chez lui, c’est pénible.
Avis de l’expert :
"Un vin joliment boisé qui alimentera avantageusement un feu à l’âtre lorsque l’hiver sera venu".

Le Beaujolais :

Lot n°16 :

une bouteille de beaujolais nouveau Frédéric PASTEL. Année 2012. Contenance : 75 cl. Niveau normal. Etiquette poussiéreuse, mais design. Estimation : faut voir. Pas de prix de réserve.
Avis de l’expert :
"Un PASTEL de toute beauté, tout en nuances, évoquant les paysages vallonnés du Beaujolais, offrant une vision subtile et délicate de l’incroyable palette gustative qu’offrent ces vins".

Les vins étrangers :

Lot n°17 :

une bouteille de porto SERRA fine tawny. Non millésimé. Contenance : 75 cl. Niveau base goulot. Couleur ambrée à nuances acajou teintée de grenat léger à reflets roux. Etiquette poussiéreuse. Estimation : 19 € (autant d’euros qu’il y a d’alcool). Prix de réserve fixé par un certain MGTruc…
Avis de l’expert :
"Le beau trois-mâts barque figurant sur l’étiquette est une invitation à l'embarquement pour Cythère ainsi qu'à la méditation sur le sens de la vie. La fin est proche"…

Lot n°18 :

10 bouteilles de Burg Layer Schlosskapelle Kabinett Nahe 2010 Pieroth Blue. Ferdinand Pieroth. Contenance : 75 cl. Niveaux normaux. Alcool : 8 % (meeerde ! :O! ). Etiquettes sales, poussiéreuses, mais rigolotes. Estimation : 10 x 8° à 2,40 € le ° = 24 €. Pas de prix de réserve.
Avis de l’expert :
"Une fois vides et débarrassées de leurs étiquettes, les bouteilles bleues trouveront aisément leur place sur la table pour servir de bougeoir. Ou de bouteilles d’eau.
Avis bis : mais pourquoi Pépé avait ce pinard dans sa cave"
?

Lot n°19 :

une bouteille de Beni M’Tir El Meziana. Vin du Maroc. Millésime 2010. Vendangé à la main.
Niveau normal. Etiquette poussiéreuse. Estimation : à discuter sur place. Pas de prix de réserve.
Avis de l’expert :
"Ce vin constituera le prolongement idéal d’une dégustation entamée avec les bouteilles issues du lot n°4".

Les douceurs :

Lot n°20 :

une bouteille de vin de pays des côtes de Gascogne. Domaine du Tariquet « Les premières grives » 2006. Contenance 75 cl. Niveau base goulot. Etiquette poussiéreuse marquée Bertrand Doux. Estimation : 2006 €. L’autographe du céramiste Normando-Béarnais donne de la valeur à ce flacon. Rapaces et vautours, passez votre chemin. Ces premières grives étant chouettes, je ne serai pas un pigeon et, encore moins, le dindon de la farce.
Avis de l’expert :
"Tiens ! Le cousin est passé par là ! Valeur sûre des apéros qui se prolongent. Idéal, actuellement, pour débuter son vinaigre balsamique blanc".

Lot n°21 :

une bouteille de Pacherenc du Vic Bilh Comte Orion. Millésime 1998. Contenance 75 cl. Niveau parfait. Etiquette poussiéreuse, tachée, éraflée. Estimation : une Ford (Orion).
Avis de l’expert :
"une constellation d’arômes et de saveurs aussi belles et brutales que le nom l’indique. Un vin brillant, étincelant, quasi-mythique, incroyablement mythologique".

Les inclassables :

Lot n°22 :

une bouteille de Tavernas. Une étiquette sale, déchirée, poussiéreuse. Contenance : 75 cl. Pas de millésime. Niveau correct. Estimation : faites vos jeux, rien ne va plus !
Avis de l’expert :
"Tavernas rime avec Fatalitas et Calamitas. Il est préconisé de respecter scrupuleusement le mode de dégustation au risque de passer à côté de ce nectar".

Lot n°23 :

une bouteille de Cambras. Vin de table de France. Mis en bouteilles à Thiais. Contenance : 75 cl. Pas de millésime. Etiquette sale, poussiéreuse mais avec une belle grille en fer forgé ouvrant sur un vignoble. Niveau base goulot.
Avis de l’expert :
"LE VIN DE LA TERRE DE FRANCE ! Inestimable, comme la Terre de France"!

Lot n°24 :

deux bouteilles de vin de pays des Côtes de Gascogne Caprices de Colombelle. Vin blanc primeur. Millésime 2003. Mis en bouteilles par les producteurs de Plaimont. Contenance : 75 cl. Niveau goulot. Etiquettes poussiéreuses.
Estimation : pas de cote Idealwine. Vin inconnu sur le marché. Pas de prix de réserve.
Avis de l’expert :
"C'est fini, oui ? Pas de caprice ! Il faut tout finir" !

Bon à savoir :
Fin des enchères lundi de Pentecôte, 20 heures.
Pas de frais de vendeur, que des frais acheteur (stomatologue, urologue, hépatologue, mutuelle, etc.).
Pas de commission. Ou alors, une grosse. Et viiiiite !
Le produit de la vente sera entièrement reversé au club des NŒUD (Nouveaux OEnophiles Utiles et Dévoués) dont le siège est installé dans la banlieue rouennaise.
L’acquisition d’une ou plusieurs bouteilles entraîne l’adhésion automatique au club.

Bonnes enchères à toutes et à tous ! :jump:

Vincent, amateur de melon et de curé nantais
#1
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Yves Zermatten, oliv, Jean-Paul B., Super-Pingouin, mgtusi, daniel.gureghian, Galinsky, jean-luc javaux, ziboss, jaoued, Cédric42120, starbuck, Damien72, Fredimen

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 762
  • Remerciements reçus 700

Fredimen a répondu au sujet : Grande vente aux enchères sur LPV

Sincèrement la lecture des commentaires / conseils sur chaque lot m’a refait, un grand moment.

Fredimen
#2
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Vougeot

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 986
  • Remerciements reçus 711

Jean-Paul B. a répondu au sujet : Grande vente aux enchères sur LPV

Topissime, Vincent. :jump:
« N’avons-nous pas, nous les passionnés, des éléments autrement plus intéressants à mettre en avant plutôt que « issu d’une cave d’amateur » ? »
Moi, j’attend toujours avec impatience de lire « issu d’une cave de notaire de Sous-Préfecture qui n’y connaissait rien » ou « issu d’une cave de bobo parisien buveur d’étiquettes bio » :D

Jean-Paul
#3
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Vougeot

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1068
  • Remerciements reçus 647

Blog a répondu au sujet : Grande vente aux enchères sur LPV

Jean-Paul, Le Parisien n’a pas de cave, au mieux un débarra surchauffé pour ses Bordeaux de la foire aux vins de chez Leclerc (il a d’ailleurs honte d’y être allé) ou une armoire réfrigérée à -12 pour conserver ses vins natures achetés à prix d’or au Verre volé. Et il ne les revend pas, son principal loisir en ces temps de confinement est de photographier ses bouteilles pour les publier sur Raisin et Vivino :D

Laurent
#4

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 986
  • Remerciements reçus 711

Jean-Paul B. a répondu au sujet : Grande vente aux enchères sur LPV

Ca sent le vécu :D

Jean-Paul
#5

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 82299
  • Remerciements reçus 7825

oliv a répondu au sujet : Grande vente aux enchères sur LPV

Déception ! :unsure:
Y’a même pas un petit 1971 pour faire plaisir à un copain sur ce Ebrellepévé...
#6

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1068
  • Remerciements reçus 647

Blog a répondu au sujet : Grande vente aux enchères sur LPV

Je suis démasqué :D Sauf pour le Bordeaux, Raisin, Vivino et Leclerc, j’avoue que c’est une fiction ...

Laurent
#7

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 3229
  • Remerciements reçus 2340

starbuck a répondu au sujet : Grande vente aux enchères sur LPV

A ta place, je garderais tout en prévision de ton pot de départ en retraite.
L'assemblage pourrait faire une belle sangria zX

Sylvain
#8

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 18271
  • Remerciements reçus 1914

mgtusi a répondu au sujet : Grande vente aux enchères sur LPV

Le Ben M'tir, pourquoi pas ?

Michel
#9

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 11778
  • Remerciements reçus 1775

jean-luc javaux a répondu au sujet : Grande vente aux enchères sur LPV

C'est dommage de vendre une cave qui a sûrement été patiemment montée au fil des ans par un pépé soucieux du futur plaisir de son petit-fils qu'il savait amateur de beaux crus (et accessoirement vigneron d'un plant à très bonne réputation sur ce site).
On l'a souvent dit sur LPV, plutôt que d'essayer de tirer quelques euros d'un panaché de bouteilles sélectionnées avec amour, n'est-il pas plus gratifiant de réunir quelques amis, aussi proches que connaisseurs, et de se faire plaisir en ayant une petite pensée pour l'ancêtre disparu.
Vincent, tu rassembles Oliv, Marc, Philou, Jean-Paul et quelques autres autour de quelques charcuteries, vous jouer du tire-bouchon et, dès que vous avez digéré tout cela et que vous êtes retapés, vous nous faites un somptueux CR.
Je ne dirai pas que cela pourra susciter quelques idées d'achats futurs, mais "tant qu'on n'a pas ouvert, on ne sait pas ce qu'il peut y avoir dans la bouteille" ou "on n'est jamais à l'abri d'une bonne surprise"...

jlj
#10
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Vougeot

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 3866
  • Remerciements reçus 1789

Vougeot a répondu au sujet : Grande vente aux enchères sur LPV

Merci, Jean-Paul Jean-Luc, pour ces sages paroles.
L'idée d'une dégustation est d'autant plus séduisante qu'à vrai dire, personne ne se bouscule au portillon...
Je vais lancer les invitations. ;)

Vincent, amateur de melon et de curé nantais
#11

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Modérateurs: Cédric42120VougeotGildasjean-luc javauxPBAESMartinezstarbuck