Nous avons 1115 invités et 50 inscrits en ligne

Michel Bras, vu par un autre ....

  • Messages : 1427
  • Remerciements reçus 0

Mané Galinha a répondu au sujet : Re: Laguiole - restaurant BRAS : plus qu'un restaurant...

Super CR David (tu), ca fait rêver !

ps : mais fais gaffe, à manger que des légumes tu vas finir speed comme moi ou lui ;).

MG.
#31

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1468
  • Remerciements reçus 2

BoiPaKeDeLo a répondu au sujet : Re: Michel Bras, vu par un autre ....

A propos de Laguiole, cette histoire désolante :

Laguiole se débaptise pour retrouver son nom

www.liberation.fr

.
.
Olivier
« Consommée avec modération, l’eau ne peut pas faire grand mal » (Marc Twain)
#32

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1000
  • Remerciements reçus 2

abistodenas a répondu au sujet : Re: Laguiole - restaurant BRAS : plus qu'un restaurant...

T'es con Manuel :D...

Plus sérieusement c'est quand même sympa de prendre son pied qu'avec des légumes...
#33

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 4648
  • Remerciements reçus 248

aquablue a répondu au sujet : Re: Laguiole - restaurant BRAS : plus qu'un restaurant...

Bernardo, quand est ce que tu prends la place de sergio ???? ;) Plaisanterie mise à part: bravo pour ce magnifique récit !! On y est et cela me rappelle ma seule et unique visite !!

Arnaud
#34

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1427
  • Remerciements reçus 0

Mané Galinha a répondu au sujet : Re: Laguiole - restaurant BRAS : plus qu'un restaurant...

abistodenas écrivait:
> c'est quand même sympa de prendre son pied qu'avec des légumes...

Oui mais malgré ma volonté de tendre vers le végétarisme, si je vais dans un restau étoilé et que le chef ne me sert que des légumes et autres salades à me mettre sous la dent, une fois la bouteille de ChateauNeuf tordue, il y a des chances que j'aille lui rendre visite en cuisine pour lui servir à mon tour une salade mais de phalanges...

MG.
#35

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1000
  • Remerciements reçus 2

abistodenas a répondu au sujet : Re: Laguiole - restaurant BRAS : plus qu'un restaurant...

Si tu vas chez BRAS y a pas que le menu légumes... y avait aussi le menu Balade (avec du Homard, du foie gras...) et le Menu Aubrac (avec des produits moins nobles mais poisson et viande)...

C'était peut-être mon état du jour qui nous a poussé vers ce choix (Emilie aurait préféré le menu Aubrac, mais comme c'était mon anniversaire, et qu'il fallait choisir le même pour tout les 2 c'est moi qui ait choisi...)
#36

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 4241
  • Remerciements reçus 758

HERBEY 99 a répondu au sujet : Re: Laguiole - restaurant BRAS : plus qu'un restaurant...

Manu
il faut sacrément du talent pour impressionner avec seulement des légumes. Je tenterais personnellement cette éventualité si elle se présentait à moi!

R
#37

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1000
  • Remerciements reçus 2

abistodenas a répondu au sujet : Re: Laguiole - restaurant BRAS : plus qu'un restaurant...

HERBEY 99 écrivait:
> Manu
> il faut sacrément du talent pour impressionner
> avec seulement des légumes. Je tenterais
> personnellement cette éventualité si elle se
> présentait à moi!
>
> R

C'est exactement pour ça que j'ai choisi ce menu (et aussi parce que je voulais goûter le gargouillou et que malgré tout, le menu Balade qui contenait aussi le Gargouillou était hors budget...:()

Il faut savoir être raisonnable parfois, même si se rendre là bas était déjà peu raisonnable...
#38

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1427
  • Remerciements reçus 0

Mané Galinha a répondu au sujet : Re: Laguiole - restaurant BRAS : plus qu'un restaurant...

Pafaitement Rachid (rien que les photos mettent l'eau à la bouche) ! Je déconnais en disant ça car David, tout comme moi et 90 % de la population Toulousaine, est un gourmand et une saleté de viandard ! ;)

MG.
#39

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1000
  • Remerciements reçus 2

abistodenas a répondu au sujet : Re: Laguiole - restaurant BRAS : plus qu'un restaurant...

On aurait pu boire la trilogie Rayas/Pignan/Fonsalette 2001 avec de la roquette que ça m'aurait même pas choqué ! Quel menteur ce Manuel ! Toutes ces côtes de bœuf c'était pour vous faire plaisir...:D
#40

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 19979
  • Remerciements reçus 741

enzo daviolo a répondu au sujet : Re: Laguiole - restaurant BRAS : plus qu'un restaurant...

et aussi parce que je voulais goûter le gargouillou

et tu as très bien fait car rater ce plat pour une première chez Bras, cela aurait été vraiment dommage, il impressionne toujours ce plat.
#41

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1321
  • Remerciements reçus 0

Altau a répondu au sujet : Re: Michel Bras, vu par un autre ....

Allez, moi aussi j'y vais de ma petite photo du gargouillou


A ne manquer sous aucun prétexte si vous y allez.
#42

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 5658
  • Remerciements reçus 459

Jean-Bernard a répondu au sujet : Michel et Sebastien Bras, vu par Paul Lacoste ....

Je viens de regarder sur OCS le film "Entre les Bras: la cuisine en héritage" de Paul Lacoste.
Superbe film, plein d'humanité et des images magnifiques. (tu)

JB
#43

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 161
  • Remerciements reçus 1

gox570 a répondu au sujet : Re: Michel Bras, vu par un autre ....

Ca donne envie d'aller faire une petite ballade dans l'aubrac tout ses temoignages !
dans un style similaire à Bras j ai beaucoup aimé regis Marcon ou je suis allé 2 fois et je garde vraiment de magnifique souvenir du repas, de l ambiance et de Regis qui lors d'un stage de cuisine avait passé une bonne demi heure a prendre l'apero avec nous rare!
la carte des vins tres regionnale permettait de se faire plaisir a prix raisonnable pas de coef 5 ici
La carte des vins la plus minable( vins pas prêt a coef 5) que j ai vu (pour un 3 mac) c est celle de relais B.loiseau paix à son âme, le pauvre.

Laurent
"in black pinot we trust"...même si on aime bien le chardonnay!
#44

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 4648
  • Remerciements reçus 248

aquablue a répondu au sujet : Re: Michel Bras, vu par un autre ....

Laurent, pour avoir fait les 2, Bras et Marcon sont totalement dans le même style, la même philosophie: maisons modernes, épurées, dans leur région d'origine.. La cuisine n'est pas la même mais la philosophie est très proche.. La carte des vins de Bras est aussi intéressante, peut être un chouia moins que celle de Marcon..

Arnaud
#45

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1321
  • Remerciements reçus 0

Altau a répondu au sujet : Re: Michel Bras, vu par un autre ....

Deux ans et demi après ma première visite chez Bras, nous voici de retour à Laguiole en ce 20 avril 2013 où la neige s'est invitée quelques instants pendant que l'on déjeunait. La vue sur l'Aubrac en ce début de repas était bouchée et s'est dégagée par la suite


Nous optons pour le menu légumes à 150€ et nous ne serons pas déçus, bien au contraire.
Nous avons fait l'impasse sur les vins, nous contentant de vins au verre plutôt moyens qui nous ont moins plu que la première fois.
Passons.

Quelques souvenirs :

Le fameux gargouillou. Toujours un délice


Cebettes grillées à la braise avec son anchois qui n'écrasait pas le légume


Endive fondante de la Vayssiere farcie au haddock. Un délice de tous les sens.


Asperges vertes sautées à cru et truffe de Comprégnac. Un accord parfait.


Ces plats, et quelques autres, étaient généralement servis tièdes et croquants. Nous nous en sommes régalés, davantage même que ce ne fut le cas l'autre fois avec le menu "Aubrac" où la viande était à la fête.
Nous avons été un peu déçu en revanche par les desserts, d'un niveau inférieur à ces magnifiques réalisations.
Accueil sympathique et pas guindé. Environnement superbe et lumineux, comme j'aime.

Je recommande vivement ce menu, même aux viandards invétérés.
#46

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 82791
  • Remerciements reçus 8250

oliv a répondu au sujet : Re: Michel et Sebastien Bras

#47

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 82791
  • Remerciements reçus 8250

oliv a répondu au sujet : Michel et Sébastien Bras

Toulouse
C'en est fini du Capucin, le "kebab aveyronnais" lancé par Michel Bras. Après un départ en fanfare en janvier 2014, l'expérience lancée à Toulouse se solde par un échec.

ideesliquidesetsolid...
#48

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 580
  • Remerciements reçus 868

bassaler a répondu au sujet : Sébastien Bras à Laguiole : 3 étoiles au firmament

On a connu le Suquet du temps de Michel, on a connu l'établissement dans sa phase de transition entre les deux générations (Madame Véronique Bras officiait déjà en salle) et voilà que pour un troisième essai, c'est Sébastien qui est le capitaine de ce vaisseau pas fantôme du tout.
Rendez-vous en ce jeudi 11 août au déjeuner afin de permettre à notre Papy de pouvoir assouvir l'un de ses fantasmes : « Manger chez Bras après plusieurs tentatives infructueuses ».



Le lieu est toujours magique, posé comme une proue sur un mamelon dominant Laguiole, emprunt de sérénité et de calme.



Passage au salon pour un apéritif accompagné de quelques amure-bouche.

D'un commun accord, nous partons sur le menu « Balade ».



La classe, c'est un pain à son nom dans un trois étoiles : ça c'est palace !



Aujourd'hui « classique »
Le gargouillou de jeunes légumes, herbes & graines germées,
filet d'huile de gaillet d'ici.



Selon la méthode lkéjimé
Le filet de bar de Saint Guénolé assaisonné de tagettes,
toutes les betteraves du moment & les oseilles du jardin.



Rôti / poché,
Le foie gras de canard & quinoa au lait caillé,
pêche saturne rôtie au vinaigre de cerise & pain grillé cardamome,
feuilles de rau-ram ciselée



Pleine saison,
La rapée de chou cabus au sancho et cèbe de Lézignan,
une vinaigrette aux truffes noires et truffes d'été.



Bœuf Race Aubrac,
La pièce poêlée au beurre d'orge fermenté,
aubergine de pays relevée d'estragon du Mexique
jus de viande et poivron sweet banana.



D'ici et d'à côté,
Les fromages de l'Aveyron,



et la salade qui les accompagne



Sur une interprétation de l'originel de 81,
Le coulant glacé à l'abricot de chez Yannick,
un jus infusé au gaillet vrai du Suquet.



De nos hêtraies,
Myrtilles en gelée et crème au fromage blanc,
Pêche relevée de tanaisie et groseilles cristallisées.



Canailleries,
Des cornets garnis au gré de nos envies.

Pour accompagner le repas, nous avons choisi trois bouteilles :



CR: Saumur, Brézé 2007, Clos Rougeard : un nez élégant et complexe, sur une légère réduction laissant ensuite place à une structure pseudo-oxydative classique des terroirs de Brézé (floralité et notes miellées). Impression de richesse et de rondeur sur une base minérale. En bouche, très bel équilibre, à la fois opulent et tendu. Trame minérale totalement intégrée, mais qui ressort en finale avec une salinité presqu'envoutante. Notes de cendres et de fumé en rétro-olfaction. L'impression générale qui subsiste est la fraîcheur, la buvabilité (coefficient de torchabilité proche de 100 %), la floralité et l'aérien, pour un vin sérieusement construit. Exceptionnel



CR: Saumur-Champigny, le Bourg 2003, Clos Rougeard[/color] : oui, les gens sérieux et raisonnables ne font jamais de mélange ! Bref, une robe intense, d'un rouge rubis soutenu, sans trace aucune d'évolution. Un nez riche, frais, sur une base de fruits noirs, une pointe variétale typée « cabernet mûr » en sus. Déjà, le grain tannique transparait sur un équilibre élégant. De la soie en bouche, que dire de plus ? Juste ce qu'il faut d'aspérité tannique, de toucher de bouche (à la Mac Enroe), pour envelopper une corbeille de fruits bien mûrs. Belle acidité qui allonge l'ensemble. Finale d'une persistance superlative, avec une rétro-olfaction sur la fraîcheur. Comme quoi, la compote n'est pas obligatoire en 2003 Exceptionnel



CR: Chassagne-Montrachet, premier cru les Champgains 2008, Michel Niellon : un chardonnay sur l'élégance et la finesse mais qui a eu du mal à s'imposer après les deux monstres. Très légère réduction temporaire au nez, qui ne cache pas la floralité et les notes d'amandes. Bouche en accord, alliant tous les standards d'un chardonnay de noble origine. Très Bien +

Confirmation de la qualité hors du commun de la table de la famille Bras. Une nouvelle fois, toutes nos félicitations à Sébastien et son équipe en cuisine, à Véronique et toute l'équipe de salle pour le service irréprochable réalisé dans une ambiance décontractée.
Mention spéciale pour le carpaccio de bar, pour la cuisson et l'accompagnement du bœuf : deux plats mythiques.

Si je devais faire deux petites critiques :
* J'ai regretté d'avoir été obligé de demander 3 fois les bouteilles pour en faire les photos.
* Une petite visite de Sergio Calderon, chef-sommelier, en fin de repas eût été appréciée pour s'assurer de la tenue des vins avec les plats. Dommage car la boucle aurait été bouclée magistralement.

Mais nous y reviendrons quand même !
#49

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1162
  • Remerciements reçus 722

Gerard58 a répondu au sujet : Re: Sébastien Bras à Laguiole : 3 étoiles au firmament

"Une petite visite de Sergio Calderon, chef-sommelier, en fin de repas eût été appréciée pour s'assurer de la tenue des vins avec les plats."

Je trouve inconcevable que dans un établissement de ce niveau, le chef-sommelier n'honore pas, a minima, d'une petite visite chaque table, surtout quand les clients choisissent des vins de ce niveau.

Je viens d'avoir cette même remarque d'amis qui sont passés chez Bras au printemps, avec, en plus, un service peu aimable et approximatif. Il leur a semblé que les attentions du services étaient proportionnelles au prix des menus commandés.

J'espère une prochaine occasion pour vérifier in situ.
Je garde d'excellents souvenirs de Bras à Laguiole même, de temps de Michel et même de ses parents !

Gérard
#50

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 274
  • Remerciements reçus 4

entrovin a répondu au sujet : Re: Michel et Sebastien Bras

Merci pour ce compte rendu. J'ai une table réservée pour début novembre! Peux-tu nous donner un ordre de prix pour les vins s'il te plait?
#51

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1010
  • Remerciements reçus 0

FRGO a répondu au sujet : Re: Michel et Sebastien Bras

Joli...
#52

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 773
  • Remerciements reçus 599

Pins a répondu au sujet : En balade à travers l’Aubrac chez Sébastien Bras

Réservation prise il y a 6 mois, pour le diner du Samedi 30 Septembre 2017.
Nous sommes 4 convives pour cette soirée, ma Galinette, mon cousin ainsi que son épouse CKDO et moi-même.
Quelques jours avant cette date, à tout hasard, j’appelle le restaurant pour demander s’il est possible d’apporter ses vins, quitte à payer un droit de bouchon.
La discussion se fait avec le Chef-sommelier de l’établissement ; Sergio Caldéron.
Le premier contact se fait en toute simplicité, et j’exprime ma demande. Sergio Calderon me dit d’entrée qu’il y a possibilité d’apporter ses propres vins avec la condition tout de même de consommer. Petite précision, il ne me donne pas de somme mini de consommation.
J’estime que c’est un privilège et une grosse qualité de service qu’offre un tel établissement à ses clients.
Nous avions fait le choix du menu, le menu balade qui doit être pris par toute la tablée, choix dont je fais part à Sergio pour qu’il m’oriente vers le choix des vins à apporter.
Je souhaite tout de même apporter des vins que je connais parfaitement pour être sûr de ne pas me tromper.
Après discussion sur l’appellation, et le millésime, mon choix se porte sur :
-le rouge ; un Clos Vougeot 2007 du domaine Gros Frère & Sœur,
-le moelleux ; un Vouvray Le Haut-Lieu 2008 du domaine Huet,
Le choix du blanc sec se fera le soir même.

Vers 17h, je me rends au restaurant pour amener les bouteilles afin que Sergio puisse les mettre en cave et les préparer comme il se doit.
Le Vouvray sera ouvert 4 heures avant service, et le CV 2 heures avant.
Nous arrivons à 20h, et nous sommes accueillis par l’hôtesse d’accueil et Sergio qui me dit au passage que le Clos de Vougeot est top. ::dance::
On nous dirige vers le salon pour l’apéritif, on nous apporte la carte, Sergio m’apporte également la carte des vins.
Il y a de belles références, et mon choix se porte vers un Puligny-Montrachet 1er Cru Les Perrières 2011 du domaine Jacques Carillon.

C’est parti…

Apéritif : œuf coque aux girolles, œuf crémeux avec ses morceaux de girolles fondants. Beaucoup de douceur dans cette mise en bouche ludique avec ses mouillettes.
CR: Domaine Jacques Carillon – Puligny-Montrachet 1er Cru Les perrières 2011:
Le nez est plaisant sur un grillé subtil, sur la noisette avec des notes de beurre et de citron frais.
La bouche sur les agrumes et la noisette fraiche est fine et délicieuse. Le touché est légèrement gras, mais est contrebalancé par cette acidité qui évite toute lourdeur, cette acidité crispe les papilles en milieu de bouche. L’équilibre est parfait, la finale est longue.
Très bel accord avec l’onctuosité de l’œuf.

En route pour la salle, mais avant, on nous propose un petit tour en cuisine que nous acceptons avec joie ! Un calme Olympien régnait dans cette cuisine dont seules quelques notes provenaient des ustensiles. Ce fut surprenant…
Une poignée de main de Sébastien Bras qui nous présente l’organisation de sa brigade, et de sa cuisine.
Nous passons à table à 21h15 et nous commençons par une mise en bouche : tartine et bouillon de bœuf. Un savant et délicieux mélange entre la carotte au cumin et le tartare assaisonné aux herbes.
Notre balade commence vraiment ici.

Aujourd’hui « classique »,
Le gargouillou de jeunes légumes, herbes & graines germées, jus de volailles réduit.
Une explosion de saveurs à chaque fourchetée ! Saveurs uniques et toutes différentes car elles dépendaient du mélange hasardeux de chaque bouchée. Inoubliable !!!
De ligne,
Le filet de bar assaisonné au vinaigre de tagette, chou-fleur de Laurent et girolles, fleurs d’ail de Lagardelle.
Meilleur que le poisson pané du mercredi! :oops:
L’évolution dans le verre du Puligny me plait, et au réchauffement, des notes florales apparaissent, du tilleul, du foin…
Il reste un fond de bouteille que je souhaite boire sur le fromage.

Rôti/poché,
Le foie gras du domaine de Rouilly, feuille à feuille de Akane et céleri, vinaigre de poire & niac pain grillé/séchouan de Lagardelle.
Magnifique mariage du foie gras parfaitement cuit, moelleux à souhait avec la pomme et le céleri sans oublier la note croustillante du pain grillé relevé par le poivre séchouan.
CR: Domaine Huet – Le Haut-Lieu moelleux 2008:
Le vin et le foie gras s’enlace parfaitement, l’acidité du Vouvray contrebalance le crémeux du foie dont l’intérieur a une texture de crème caramel.
Le nez est puissant sur le coing, le miel, et en bouche, c’est explosif avec cette tension et acidité qui en font un vin très digeste. Très beau potentiel, c’est encore un enfant. A suivre sur les desserts…

nota : le poivre séchouan dégage un parfum citronné très puissant au nez. Idéal pour les plats sucrés-salés et les desserts fruités. A essayer avec le canard et sur les tranches de foie gras.

CR: Domaine Gros frère et Sœur – Clos Vougeot « Musigni » 2007:
Je connais parfaitement ce vin pour l’avoir dégusté à différentes périodes de sa vie, mais là, le contexte fait que le vin a sublimé les plats, et vice versa.
Ce vin a accompagné les cèpes, le chevreuil, les fromages, en mettant en avant des notes d’encens, de rose séchée, de pivoine, de pot pourris.
Je n’en dirai pas plus, je vous laisse imaginer le jus qu’il y avait dans nos verres. :cheer:
Quand la Bourgogne sait se faire magnifique. Excellent.

De la hêtraie toute proche,
Les cèpes en méli-mélo de texture; émulsion aux cèpes & vinaigrette aux truffes de pays.
Le cèpe mis à l’honneur dans ce plat dont les saveurs étaient pourtant multiples ! Une belle surprise, cette brunoise de cèpes, cachée comme elle le serait dans son berceau, dans les sous-bois. Le cèpe en 4 textures, un régal pour les papilles.
Le temps du gibier,
La pièce de chevreuil rôtie & purée de coing de pruines, poêlé de champignons et jus court, touche de vinaigre & niac orange/genièvre.
Finesse et tendreté de la viande, cuisson parfaite. Ce plat, servit avec un aligot maison, a été une belle surprise grâce à la purée de coing, au vinaigre qui a su apporter la juste acidité mais aussi le savoureux mélange orange/genièvre.
D’ici et d’à côté,
Les fromages de l’Aveyron.
Trop de fromage tue le fromage…
A noter que le Puligny sur le Laguiole 24 mois d’affinage est superbe. Le vin est très ouvert et a gagné en volume. L’accord est superbe.
Sur une interprétation de l’originel de 81,
Le biscuit tiède de potiron coulant & crème glacée à l’avoine malté, coulis café lacté & niac noix/arabica.
Dessert chocolaté et automnal ! Subtile mélange du biscuit et du potiron dans oublier cette saveur inattendue de la crème glacée à l’avoine. La note café lactée apporte la dernière touche à ce fabuleux mélange de saveurs.
De Yannick,
La poire Williams pochée à la réglisse, sorbet myrtille & praliné.
Poire fondante dont la réglisse ne se dévoile qu’à la fin telle une invitée surprise. Le mariage myrtille et praliné fut une belle découverte.

De nos fossés,
La gelée de mûres de ronce & et crème au lait caillé de brebis.
Quant à la crème de lait et la gelée de mûres de ronce, elles resteront un des meilleurs souvenirs sucrés.
Encore une satisfaction sur l’accord met/vin pour le vouvray qui se livre totalement sur les desserts. Sa fraicheur, et son équilibre parfais mette en valeur la poire, la réglisse, la myrtille et surtout la gelée de mûres de ronce. Rien à rajouter.
Canailleries,
Des cornets garnis au gré de nos envies.
Sorbet et glace maison qui permette de digérer…
Il me reste à remercier le chef sommelier de la Maison ; Sergio Caldéron, (à noter qu’il est passé plusieurs fois à notre table, et a pris le temps de discuter de longues minutes), Sébastien Bras et toute son équipe pour nous avoir fait passer un excellent moment de convivialité en famille.
Bravo et bonne continuation.
Et enfin David et CKDO pour nous avoir initié à ce type de table.
NB : les notes de dégustation sont de CKDO pour le solide, et de PINS pour les vins.

The line up.

Christophe
#53
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: oliv, Eric B, Jean-Loup Guerrin, Raboso del Piave DOC, tonioaja, MathiasB, tomy63, Agnès C, Frisette, GAET, starbuck, leteckel, jclqu, the_ej, Gerard58

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2405
  • Remerciements reçus 606

Nathenri a répondu au sujet : En balade à travers l’Aubrac chez Sébastien Bras

(tu)
Super cr Christophe.

Nathenri
#54
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Pins

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2034
  • Remerciements reçus 646

tomy63 a répondu au sujet : Déjeuner chez Sébastien Bras

Une première pour moi dans l'ex restaurant triple étoilé Bras-Le Suquet. Tout a été parfait du début à la fin : service, cuisine, vin....
Tout commence avec la petite attention (à laquelle on s'attend forcément désormais) du nom gravé dans le pain, puis la visite des cuisines, la visite de la cave, le menu Légumes légèrement réadapté à notre demande, la vue magnifique depuis le salon où on peut prendre l'apéritif et le café, les verres Zalto Vin blanc...
Au programme, deux amuse-bouches puis 9 plats tous aussi succulents les uns que les autres. Nous avons eu l'impression de manger pendant 3 heures une succession d'assiettes dans un style très "aérien" et digeste. Quelques photos :


Le gargouillou de jeunes légumes...


Sur une pâte à l'ancienne, La cèbes de Lézignan émincée et garnie des champignons du moment, tricholomes de la Saint-Georges, marasme des Oréades & truffe d'été, crème rance & voile de tome.


De Port d'Agrès, Chou coeur de boeuf blanchi/grillé, les oseilles du moment et claquet du Suquet, vinaigrette oeuf.


Pour accompagner tout ça, nous avons commencé par un verre de Longitude de Larmandier-Bernier en apéritif, un beau champagne qui combine tension et gras. Puis nous avons fait le repas au Riesling Bernkasteler Lay Kabinett 2015 de Loosen, sur les conseils du sommelier Sergio Calderon. Le vin s'est montré un excellent compagnon, léger (7,5%), vif, presque "cristallin", à peine sucré, très fruité, il n'a pris le pas sur aucun plat, ce qui m'intéressait avant tout puisque l'accord parfait de 9 plats/1 seul vin est impossible. Je voulais aussi pouvoir conduire après le repas d'où mon idée première d'un vin léger an alcool.
La carte des vins est très belle, pas forcément immense pour un restaurant de ce calibre, mais tous les classiques sont là, dans des millésimes souvent prêts à boire et à des prix tout à fait raisonnables (par exemple Montée de Tonnerre 2010 de Raveneau 105€).
Sergio est un passionné avec qui nous avons pu discuter un bon moment, qui m'a parfaitement décrit les différents rieslings allemands de la carte sans jamais chercher à vendre les plus chers, qui a même pris notre menu et servi quelques assiettes. Le café qu'il sélectionne était lui aussi parfait.


Un grand moment, que je compte bien revivre un jour.
#55
Pièces jointes :
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: oliv, dt, Gombi, aquablue, Marc C, Frisette, leteckel, David Chapot, Pins

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 82791
  • Remerciements reçus 8250

oliv a répondu au sujet : Michel et Sébastien Bras

Communiqué
« Le 20 septembre 2017, nous avons demandé au guide Michelin à ne plus paraître dans leurs éditions, et ce, dès 2018. Notre requête a été acceptée puis effective. Aussi, nous avons appris avec étonnement que nous réapparaissons dans le guide 2019 (avec 2 étoiles). Cette décision contradictoire nous laisse dubitatifs, même si, de toute façon nous ne nous sentons plus concernés ; ni par les étoiles ; ni par les stratégies du guide. J’ai exprimé ma position l’an passé et suis toujours dans le même état d’esprit ; avec encore et toujours la confiance de nos clients. »

www.atabula.com/live...
#56

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 5658
  • Remerciements reçus 459

Jean-Bernard a répondu au sujet : Michel et Sébastien Bras

Très bizarre en effet; j'avais lu il y a peu un article où une redactrice (ou directrice?) du Michelin actait la décision de Mr Bras, tout en reconnaissant que la volonté d'un restau de sortir du guide faisait débat au sein du guide même, car ce n'est pas une décision qui appartient de facto au restaurateur. Néanmoins dans la suite de l'article elle semblait reconnaître que cette volonté avait été accepté.

Et là ça ressemble à un: "Bras a voulu sortir du guide et abandonné ses 3 étoiles: normal car ça n'en vallait déjà plus que deux". Bref, ça me semble manquer d'élégance pour le moins (mais je ne connais pas les dessous de l'affaire).

JB
#57

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 82791
  • Remerciements reçus 8250

oliv a répondu au sujet : Michel et Sébastien Bras

Et là ça ressemble à un: "Bras a voulu sortir du guide et abandonné ses 3 étoiles: normal car ça n'en valait déjà plus que deux". Bref, ça me semble manquer d'élégance pour le moins (mais je ne connais pas les dessous de l'affaire).


En langage Michelin, c'est effectivement ce qu'on appelle un Bras d'honneur... ::oups::
#58
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Jean-Bernard, TIMO, vivienladuche

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 5658
  • Remerciements reçus 459

Jean-Bernard a répondu au sujet : Michel et Sébastien Bras

L'article en question

Où l'on peut lire notamment de la part de Claire Dorland-Clauzel, membre du comité exécutif du groupe Michelin: "Il nous paraissait difficile de faire figurer dans le guide un restaurant qui a clairement indiqué qu'il ne souhaitait pas y figurer[...][C'] est une décision qui n'est pas facile, nous avons pris le temps de réfléchir."

JB
#59
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Med

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 505
  • Remerciements reçus 308

Med a répondu au sujet : Michel et Sébastien Bras

En langage Michelin, c'est effectivement ce qu'on appelle un Bras d'honneur... ::oups::

On a beau être lundi, ce jeu de mots est tout à fait inacceptable ! Inutile de protester....



En tout cas ça fait bien plaisir de te relire Jean-Bernard ! ::whooo::

Médéric
#60
Pièces jointes :
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Jean-Bernard, whogshrog43

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Modérateurs: GildasPBAESMartinezVougeotjean-luc javauxCédric42120starbuck