Nous avons 2168 invités et 54 inscrits en ligne

Château Ferrière, Margaux

  • Messages : 559
  • Remerciements reçus 4

julmar a répondu au sujet : Les Remparts de Ferrière 2000

CR: Les Remparts de Ferrière 2000
Bouteille achetée lors d'une FAV il y a quelques années, je ne sais plus trop pourquoi, achat compulsif de jeune passionné n'ayant pas encore ses goûts bien définis à l'époque et se focalisant donc un peu sur les étiquettes ... bref, bouteille que je regardais toujours du coin de l'oeil en me disant, non, plus tard ... et puis, finalement, je me suis décidé à en ouvrir une.

Quelle surprise, que voilà un très beau Margaux à point.

Robe rouge cerise, légèrement évoluée / tuilée sur le bord du disque.
Nez sur le poivron vert bien mûr, le cassis, avec des notes de canelle et de violette.
Bouche très équilibrée, sur le poivron mûr et les fruits rouges, tanins parfaitement fondus, jolie matière mais un rien courte en fin de bouche pour l'appellation.
Néanmoins, un superbe rapport qualité prix.
Un Margaux gourmand et accessible, parfaitement évolué.

Chouette, il m'en reste 3 ... et je ne les regarderai plus du même oeil cette fois :D

Julien
#31

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 45
  • Remerciements reçus 0

Pacman a répondu au sujet : Margaux - Château Ferrière 2000

CR: Margaux - Château Ferrière 2000
Ouvert 1h en avance.
La robe est tres concentrée, tres foncée.
Nez delicieux sur le fruit mur, des epices, un peu de vanille, c'est assez puissant.
En bouche c'est tres agreable, les tannins sont fondus, la finale est assez longue.

Tres belle bouteille sans doute proche de son apogée. Il m'en reste une que j'ouvrirai sans doute l'année prochaine.
#32

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 5072
  • Remerciements reçus 313

ols a répondu au sujet : CR:Château Ferriere 2006

CR: Château Ferrière 2006
Commentaire de mèmoire - bouteille ayant subi un voyage de quelques centaines de km




Robe encore jeune entre grenat et rubi.
Nez encore sur un élevage un peu pompeux a mon gout. On distingue de jolis notes de fruit des bois frais.
Bouche avec des tannins encore un peu proéminent. Malgré cela le vin se pare d une belle finesse générale avec des saveurs de jus de grenade, de groseille.
#33
Pièces jointes :

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2737
  • Remerciements reçus 330

ziboss a répondu au sujet : CR: Château Ferrière – Margaux 2010

bue ici

CR: Château Ferrière – Margaux 2010
Nez peu plaisant, dominé par l’alcool et le végétal
La bouche est un peu plus aimable, soyeuse et bien équilibrée dans un premier temps mais l’alcool et le boisé dominent les fruits trop discrets.
Bien-

Yann
#34

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1529
  • Remerciements reçus 2412

bibi64 a répondu au sujet : CR: Château Ferrière – visite au domaine

Après la visite du chateau Haut Marbuzet , nous nous rendons au Château Ferrière à Margaux pour la dernière visite de notre périple médocain.
Entre temps, nous avons déjeuné sur les quais de Pauillac, où nous avons essuyé un gros orage (qui a fait de gros dégâts de l’autre côté de la gironde, notamment en côtes de Bourg).
Suite à la grosse pluie qui vient de tomber, nous ne visiterons pas les vignes.



Le domaine fait 20 ha. Il est en bio et en cours de certification biodynamie. L’encépagement est composé de 64% de cabernet sauvignon, 30% merlot, 4% petit verdot et 2% cabernet franc.

La vendange est éraflée et triée manuellement. Après foulage, les baies sont mises en cuves pour les fermentations. Le cuvier est composé de 14 cuves béton, 5 cuves inox et 4 cuves en bois toutes thermorégulées. Les cuves sont de différentes tailles pour pouvoir faire du parcellaire.

La fermentation alcoolique est faite sur 3 semaines avec les levures indigènes et des remontages réguliers. La fermentation malolactique est également faite sur 3 semaine avec contrôle de température. Une fois les fermentations effectuées, les assemblages sont faits avant la mise en barrique. L’œnologue conseil est Eric Boissenot.

L’élevage est fait pendant 18 mois en barriques (dont 40% neuves, et ayant subi une chauffe légère à moyenne). Des soutirages sont effectués tous les 5 mois. A la fin de l’élevage, un collage au blanc d’œuf est pratiqué. Les barriques se trouvent dans 2 chais climatisés et humidifiés (un par année d’élevage).

Le domaine cherche aussi à innover : depuis 2 millésimes, des tests d’élevage en œufs béton couchés sont réalisés. D’autre part, une partie des barriques sont désinfectées par éclairage à la torche UV, (l’autre partie étant désinfectée classiquement par brûlage de mèches de soufre).



Après la visite du chai, nous passons à la dégustation. La dégustation n’est pas orientée uniquement sur les vins du château Ferrière, elle l’est aussi sur les autres propriétés prestigieuses de Claire Villars Lurton : Château Durfort Vivens (2nd cru classé de Margaux) et château Haut Bages Libéral (5e cru classé de Pauillac).

CR: Rosé de Vertheuil 2017
C’est un rosé de presseée fait à Pauillac, à dominate merlot et produit seulement à 1000 bouteilles.
La robe est rose orangée très pâle.
Le nez est sur la pêche mûre, un peu de banane, un peu de jasmin.
L’attaque est souple et ronde. On ressent une légère sucrosité mais elle est équilibrée par une belle fraicheur et une petite amertume. La retro confirme le nez. La finale est fraiche et fruitée, avec une légère sensation de chaleur alcooleuse. Longueur moyenne.
C’est bon, frais et fruitée, avec cependant une petite touche chimique sur l’aromatique.
Note 3/5.

CR: Margaux, château Ferrière 2006 :
75% cabernet sauvignon, 25% merlot.
La robe est pourpre à frange orangée.
Le nez est fin et évolué, sur l’humus, le cuir, les fruits cuits, avec un léger pruneau.
L’attaque est souple et fraiche. La bouche est soyeuse, élégante. C’est ample sans être très puissant. La retro est expressive, on y retrouve le bouquet, complété par une petite note de clou de girofle. Petite amertume en finale. Belle longueur.
C’est bon, évolué, avec une finale un peu austère.
Note 3,5-/5.

CR: Margaux, château Durfort Vivens 2013 :
82% cabernet sauvignon, 18% merlot.
La robe est bordeaux.
Le nez est sur les fruits noirs avec une note amylique.
La bouche est très suave, bien équilibrée, élégante. La retro est sur les fruits noirs mûrs et le café. La finale est un peu tannique et montre des petits signes de verdeur. Bonne longueur.
C’est bon, suave, mais le plaisir est atténué par une finale un peu dure.
Note 3,5-/5.

CR: Pauillac, château Haut Bages Libéral 2009 :
Elevé 18 en barriques dont 40% neuves.
La robe est bordeaux.
Le nez est ouvert, assez compact, sur les fruits noirs et le tabac.
L’attaque est ample, tannique, mais assez ronde malgré tout grâce à une petite sensation de sucrosité qui amène un bon équilibre. La retro est sur les fruits noirs, le tabac, le café, une pointe de miel. En finale, la cerise noire s’exprime. Belle longueur.
C’est très bon, puissant, tannique, mais assez fondu aromatiquement (et meilleur après quelques minutes d’aération).
Note 4/5.

Bibi
#35
Pièces jointes :
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Vougeot, Frisette

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 9650
  • Remerciements reçus 1314

claudius a répondu au sujet : Margaux - Château Ferrière 2000

CR: Margaux - Château Ferrière 2000

un 2000 que je suis depuis la mise ...

nez fondu et complexe, fruits noirs mûrs, épices, tabac, plus tard figues et dates
superbe texture crémeuse, bouche très savoureuse et expressive, très concentrée mais toujours élégante,
merveilleux 12,5° ...
les tanins mûrs sont parfaitement fondus
absolument délicieux

les 2000 arriveraient-ils à maturité ? un Grand Puy Lacoste 2000 bu dernièrement était lui aussi délicieux et à point

#36
Pièces jointes :
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Benji

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 195
  • Remerciements reçus 413

Gibus a répondu au sujet : Margaux - Château Ferrière 2004

CR: MARGAUX - Château Ferrière 2004 3ème Grand Cru Classé

Bouteille achetée en FAV Intermarché en 2008 (18.5 €)

Bue avec un rôti de pintade aux pruneaux accompagné de navets revenus à la cocotte


Rouge foncé avec quelques reflets tuilés. Aromatique au nez avec des nuances de sous-bois.

Bonne attaque pleine et profonde en bouche avec de légers tanins. Bonne structure. Des arômes de gibiers et de sous-bois dominent avec quelques arômes de fruits cuits. Longueur moyenne.
Agréable mais sans génie.
#37
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: PBAES

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 12608
  • Remerciements reçus 178

PBAES a répondu au sujet : Château Ferrière

Château Ferrière, le choix de la biodynamie :

www.terredevins.com/...


Philippe
#38

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Modérateurs: GildasPBAESMartinezCédric42120Vougeotjean-luc javauxstarbuck