Nous avons 1055 invités et 10 inscrits en ligne

Quelques (vieux) Bordeaux

  • ziboss
  • Portrait de ziboss Auteur du sujet
  • Hors Ligne
  • Utilisateur
  • Enregistré
  • Messages : 2737
  • Remerciements reçus 330

Quelques (vieux) Bordeaux a été créé par ziboss

Quelques (vieux) Bordeaux

Un ami (retraité) décide de vider quelques bouteilles de sa cave avec ses amis (tout autant retraités que lui)
Il me dit au téléphone que ce sont de vieux Bordeaux, plutôt de belles étiquettes, mais que ca se passera en début d'après-midi…
Là il rajoute qu’il y aura un Mouton !
Je lui demande de me confirmer que ce n’est pas le Cadet de la famille ou qu’il ne parle pas d’un ami à lui.
Non il s’agit bien du Rothschild, un icone mondiale du vin que je n’ai jamais eu l’occasion de croiser
Si les RTT ne servent pas à ce genre d’occasion, je vois pas bien à quoi ça sert !
Je le remercie donc ici même si il ne lit pas LPV. C'est un peu aussi l'occasion de republier sur LPV...B)

Les vins sont dégustés à l’aveugle mais nous savons que ce sont de vieux Bordeaux.


Robe très évoluée tuilée et brune
Nez ouvert fruits noirs confiturés et pruneaux. On peut même croire être sur un vin muté, avec des notes partant sur la figue, le café froid. En bouche c’est très fondus, c’est encore assez structuré, mais une structure plutôt glycérinée, les tanins ayant semble-t-il disparus, du moins c’est l’impression que ça me laisse. La finale est assez longue mais sur les pruneaux, les fruits cuits. C’est pas lourd en terme d’équilibre mais lassant sur l’aromatique.
Bien-

Il s'agit de Château Gloria – Saint-Julien 1976

Beau nez, le menthol ressort en premier, suivi de notes cendrées, sous-bois, bois noble et des notes de jus de cerise à l’agitation. Vraiment un beau nez naviguant entre notes primaires et tertiaires. En bouche on perd un peu en diversité, si la texture est souple et d’une bonne densité et d’une bonne longueur, on y retrouve principalement la cerise à l’eau de vie, des fruits compotés.
Bien+
Il s'agit de Clos de l’Eglise – Pomerol 1976


Nez très ouvert mais austère entre notes végétales de poivron vert et de ronce et notes tertiaires comme le sous-bois, le cuir. C’est austère donc mais pourtant c’est assez envoutant et on se plait à sentir. En bouche la trame laisse deviner un peu pédigrée, entre volume, soyeux, grande longueur. Beau pedigrée mais peut-être petit millésime car les arômes de leur côtés ont choisis le camp du végétal, toujours avec des notes poivronnées, de ronce ainsi que cendre. Un peu plus de maturité aromatique et s’eut été une très belle bouteille.
Très bien–
Il s'agit de Château Beychevelle – Saint-Julien 1980


Très beau nez, sous-bois, ronce, fruits rouges mûrs, tabac, eucalyptus. Très envoutant, si le plumage se rapporte au ramage, alors on ne sera pas déçu !
Et bien non, on est pas déçu. Nous avons tout ce que nous avons eu avant mais en mieux. Un beau volume, encore structuré, des tanins parfaitement polis et surtout un équilibre et une fraicheur de très haut vol. On s’éclate avec les fruits rouges, les notes de tabac, de suie, le sous-bois, le bois ciré. C’est d’une très belle longueur et toujours une superbe fraicheur. L’archétype du vieux Bordeaux qui fait plaisir.
Excellent
Il s'agit de Château Palmer – Margaux 1976


Bon par élimination, la plupart d’entre nous savons ce qu’il y’a dans le verre. Ce n’est pas sans émotion donc que j’hume ce qui doit normalement être le premier Mouton Rothschild de ma vie. Si rien n’est magique, on a pour autant un très beau nez qui alterne entre notes joyeuses de fruits noirs, menthol, une pointe de cerise et plus austères (suie, poivron). Bouche assez dense aux tanins encore un peu présent mais pas gênants. On retrouve un fruit un peu plus discret, des notes tertiaires de sous-bois et de terre et des notes poivronnées. C’est long et très bien équilibré. Un vin d’un beau niveau mais qui souffre un peu de la comparaison avec le Palmer.
Très bien
Il s'agit de Château Mouton-Rothschild – Pauillac 1980


Pour moi Palmer a dominé les débats, pour le reste l'ordre de service était parfait et représente bien la montée en qualité.

Yann
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: claudius, oliv, didierv, mgtusi, chrisdu74, Moriendi, Jean-Loup Guerrin, bibi64, DUROCHER, condorcet, f.aubin, 4fingers, Frisette, starbuck, leteckel, jd-krasaki, Lomax, FlavFirst, Damien72, éricH, Kiravi
12 Déc 2019 18:25 #1
Pièces jointes :

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 84273
  • Remerciements reçus 10306

Réponse de oliv sur le sujet Quelques (vieux) Bordeaux

Si ça c'est pas une sacrément belle raison de poser un Reuteuteu ! :jump: :/:
12 Déc 2019 18:37 #2

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 19535
  • Remerciements reçus 3076

Réponse de mgtusi sur le sujet Quelques (vieux) Bordeaux

On en parle pas trop mais personnellement les rares fois où j'ai croisé un Palmer furent des grands moments.

Et je crois me souvenir que 76 a été une belle réussite.
Michel
12 Déc 2019 18:56 #3

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 9701
  • Remerciements reçus 1448

Réponse de claudius sur le sujet Quelques (vieux) Bordeaux

je ne connais pas Palmer 76 mais le 75 était lui aussi éblouissant (tu)
17 Déc 2019 00:59 #4

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Modérateurs: GildasPBAESMartinezCédric42120Vougeotjean-luc javauxstarbuck