Nous avons 898 invités et 13 inscrits en ligne

Domaine Jean-Marc Burgaud, Morgon

  • Messages : 11816
  • Remerciements reçus 1812

jean-luc javaux a répondu au sujet : Domaine Jean Marc Burgaud - Visite au domaine 2 novembre 2018

Nous démarrons avec le beaujolais-villages "Les Vignes de Lantinié" 2017

Il a changé le nom de la parcelle de la tante???

jlj
#1171

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 18453
  • Remerciements reçus 2058

mgtusi a répondu au sujet : Domaine Jean Marc Burgaud - Visite au domaine 2 novembre 2018

Oui, plus le droit à Thulon (enfin il aurait pu je crois quand même), car les vignes sont majoritairement sur Lantinié.

Michel
#1172

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 309
  • Remerciements reçus 74

legui a répondu au sujet : Domaine Jean Marc Burgaud - Visite au domaine 2 novembre 2018

Lantignié !
Un village qui aimerait bien passer en cru bientôt...
#1173

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 5629
  • Remerciements reçus 2542

Frisette a répondu au sujet : Domaine Jean Marc Burgaud - Visite au domaine 2 novembre 2018

Michel: tu as visiblement adoré James 2015. Penses tu que Côte du Py du même millésime se tente actuellement ?

Flo (Florian) LPV Forez
#1174

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 19978
  • Remerciements reçus 741

enzo daviolo a répondu au sujet : Domaine Jean Marc Burgaud - Visite au domaine 2 novembre 2018

mgtusi écrit: Pas de ça chez Jean-Marc je crois ; j'ai dégusté avec un couple de djeuns qui n'avait jamais mis les pieds dans le beaujolais.
Aucun problème à mon avis ; je pense que ceux qui limitent sont Bouland et Metras (Laurent's, j'ai bon ?).


Métras aucune idée, mais Bouland pas de soucis, la difficulté c'est de tomber quand il a du vin et au bon moment. 2018 devrait combler tout le monde.
pas d'alloc en bojo.
#1175
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: mgtusi, Kiravi

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 11816
  • Remerciements reçus 1812

jean-luc javaux a répondu au sujet : Domaine Jean Marc Burgaud -

JMB et le Beaujolais Nouveau dans mon journal du matin... :)

laDH
jlj
#1176
Pièces jointes :
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: oliv

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 18249
  • Remerciements reçus 3174

Eric B a répondu au sujet : Domaine Jean Marc Burgaud -

Le sous-titre de l'article, c'est n'importe quoi... Journaliste, c'est vraiment un métier à part :whistle:

Eric
Mon blog
#1177

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 11816
  • Remerciements reçus 1812

jean-luc javaux a répondu au sujet : Domaine Jean Marc Burgaud -

C'était plus pour marquer l'arrivée du Beaujolais nouveau et... pour le clin d’œil à JMB que pour la profondeur de l'article ou la pertinence des sous-titres... ;)

jlj
#1178
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: mgtusi

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • alex73
  • Portrait de alex73
  • Visiteur

alex73 a répondu au sujet : Domaine Jean-Marc Burgaud, Morgon

Beaujolais Villages Nouveau 2018 JM Burgaud
CR: Cela faisait longtemps que je n'avais pas bu de Beaujolais Nouveau. Mais alléché par les posts ci-dessus et étant tombé dessus par hasard, je me suis laissé tenter. Belle robe rouge foncée, au nez des fruits rouges. En bouche de la mâche, de la densité, du corps et du fruit. Une très bonne surprise qui me réconcilie avec le Beaujolais Nouveau.
15/20 soit Bien +
Alexis
#1179

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 18453
  • Remerciements reçus 2058

mgtusi a répondu au sujet : Domaine Jean-Marc Burgaud, Morgon

Jean-Marc Burgaud ne change pas sa vinification pour son bojo nouveau, ce qui explique ta réconciliation.

Michel
#1180

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 19978
  • Remerciements reçus 741

enzo daviolo a répondu au sujet : CR: Domaine Jean-Marc Burgaud, Morgon - Grande verticale Javernières (2007-2016) & James (2000-2016)

CR: Domaine Jean-Marc Burgaud

Verticale des cuvées Javernières et James





C’est évidemment une grande chance que de pouvoir visualiser et ressentir presque 20 ans de labeur sur deux zones du climat de la Côte de Py, très différentes l’une de l’autre.
Javernières, ce sont des sols très profonds avec de l’argile en bas de la Côte de Py et exposé Est, alors que James est au cœur de la Côte de Py sur un terroir solaire exposé Sud-Est sur des sols très peu profonds.
Je connais bien les vins de Jean-Marc depuis le millésime 2008 et souvent sur James en particulier j’ai parfois été dérangé par des élevages que je trouvais dominants sur l’expression singulière du vin, en particulier en jeunesse mais aussi parfois par l’équilibre tannique appuyé.

Après cette dégustation, j’avoue que mon avis a évolué car non seulement j’ai été très peu dérangé par les aromatiques d'élévage, voire souvent j’ai peu perçu l’élevage sur James sur les millésimes anciens, mais en outre depuis 2010 puis 2014, le virage pris sur l’extraction et les contenants ont abouti à des vins qui tendent vers une harmonie d’école aboutissant à une expression du gamay d’une pureté remarquable. Une dégustation qui montre que ce domaine est clairement dans le top 5 de l’appellation. Bravo et un grand merci à Jean-Marc pour sa générosité et son amitié.

Place aux vins, seul James n’a pas été produit en 2001 et 2004:



Domaine Burgaud Morgon « James » 2000
1er millésime, 2 pièces de 4 vins sur 12 mois d’élevage.



Nez fin et complexe sur un trait vert, avec encore du fruit évolué sur la cerise, de terre humide, de cèpes et d’épices douces. Cela evolue favorablement à l’aération avec beaucoup de pureté. Très joli nez.
La bouche est fraiche, ne manque pas d’ampleur, la matière est encore bien présente avec une petite fermeté tannique sans sécheresse. Finale de persistance correcte sans plus, un vin qui à 18 ans d’âge apporte beaucoup de plaisir. Très Bien.

Legui : encore ferme, jeune... des notes d'évolution, le fruit s'est un peu effacé, le boisé reste encore un peu marqué


Domaine Burgaud Morgon « James » 2002



Nez plus évolué, totalement sur le tertiaire mais d’une grande comlexité car il possède beaucoup d’éclat sur la boite à cigare, un trait végétal, le tabac, les herbes séchées. Joli nez.
La bouche est souple, salivante à l’acidité haute. Une pointe de volatile se fait sentir, c’est aérien avec une matière légère sur ce millésime compliqué. Longueur correcte. Très buvable mais à boire. Bien +.

Legui : nez poussiéreux, évolué. Bouche moins mûre, moins de matière


Domaine Burgaud Morgon « James » 2003



Effet de séquence majeur avec le 03 dont le nez baroque est typique des grands gamays issus de millésime solaire. C’est ultra mûr et complexe avec une sensation de taffetas pour les narines, sur le tabac, la figue rôtie avec des notes vanillées et de pêche. Grand nez dans lequel on a envie de rester.
La bouche est encore puissante mais fondue, juteuse, chaleureuse et ultra gourmande. L’équilibre est magique, rien de pesant dans ce vin, et pourtant les tannins sont encore bien présents. Long et salivant sur la finale, on s’approche vraiment du grand vin. Très Bien +/Excellent.

Legui : Très mûr, abricot pêche. Encore très jeune. Très jolie bouteille !


Domaine Burgaud Morgon « James » 2005



Nez sur la sève de pin, le résineux, les fruits noirs. Ça reste encore très jeune et assez fermé, peu évolué.
La bouche est encore mate, elle se présente tel un cube, toute en bloc. Les tannins sont nombreux mais de qualité, c’est très dense, volumineux, massif sans lourdeur mais pas dans une phase encore très harmonieuse. Long en finale ce vin a besoin de beaucoup d’air et de temps tant il est encore très jeune. En devenir. Très Bien (+).

Legui : encore sur la réserve, mais classe


Domaine Burgaud Morgon « James » 2006



Nez très ouvert sur le kirsch, le tabac, les agrumes avec une belle finesse d’ensemble. Joli nez.
La bouche est super bien équilibrée et avenante, comme l’a toujours été ce 2006. La matière est salivante, gourmande et l’harmonie d’ensemble apporte un plaisir garanti. Finale salivante sur les fruits rouges. Très beau. Fond de verre diabolique de parfum, il a encore beaucoup d’avenir mais c’est tellement bon maintenant. Très Bien +.

Legui : un peu de réduction à l'ouverture, mais après c'est très riche - plus prêt à boire que 2005


Domaine Burgaud Morgon « Javernières » 2007



le premier millésime de la cuvée présente malheureusement une bouteille bouchonnée, c’était la dernière de Jean-Marc (dire que les copains en avaient en cave!) ED





Domaine Burgaud Morgon « James » 2007



Nez mat, sur le goudron, les agrumes avec un côté sucré/caramélisé qui s’ouvre favorablement à l’aération dans le verre.
La bouche possède une acidité élevée, elle manque de chair et de gourmandise, mais les tannins ne sont pas agressifs et on salive beaucoup. Bonne longueur finale. Millésime compliqué qui se ressent dans l’équilibre mais le vin est de niveau très correct. A privilégier à table. Bien +(+).

Legui : encore assez ferme


Domaine Burgaud Morgon « Javernières » 2008



Nez sur la finesse qui a besoin d’air pour exprimer de jolies notes de fruits rouges, de kirsch, de balsamique.
La bouche possède un joli gras, elle est assez dense pour un 08, juteuse avec une finale de longueur correcte avec une touche vanillée et une petite dureté tannique. Ça se boit avec plaisir à ce stade. Un joli 08. Très Bien.

Legui : une bouche plus agréable que le nez


Domaine Burgaud Morgon « James » 2008



Le nez est mûr, sur l’abricot rôti, le tabac, le résineux tel un nez de millésime chaud sur les fruits très mûrs. Très joli.
La bouche est confortable, très bien équilibrée, juteuse, pas une once d’élevage perceptible, très salivante sur la finale mentholée de belle persistance avec une fraicheur qui donne envie de se resservir. Délicieux. Un grand 08. Très Bien +.

Legui: bouche très mûre, un peu confite


Domaine Burgaud Morgon « Javernières » 2009



Nez profond sur les fruits noirs avec une petite touche animale qui partira à l’aération. Assez massif.
La bouche est juteuse dès l’attaque, très jeune, d’un grand équilibre avec beaucoup de tannins encore mais sans impression solaire. Beaucoup de plaisir jusqu’à la finale malgré une rétro légèrement phénolée qui pollue l’impression positive d’ensemble. Très Bien (+).

Legui : un peu animal à l'ouverture, dense, riche


Domaine Burgaud Morgon « James » 2009
1ère bouteille bouchonnée



Nez mat, noir, réglissé avec les marqueurs solaires du millésime et de jolies notes d’agrumes. Chouette.
La bouche est dense, très énergique malgré la matière conséquente. On salive beaucoup, c’est ample et juteux avec une finale monumentale, salivante, impactante et ultra longue sur les agrumes. Délicieux déjà et pour longtemps, bien plus prêt que le 05. Très Bien +/Excellent.

Legui : très joli, riche. légère touche de sucrosité qui rend le vin magnifique de buvabilité !


Domaine Burgaud Morgon « Javernières » 2010
(l’année du changement de Berlingo :DD )



Nez floral d’œillet, de vendange entière, de kirsch au second nez, de pêche rôtie. C’est ultra pur et précis, complexe. Grand nez.
La bouche est diaboliquement fraîche avec l’acidité haute du millésime parfaitement équilibrée par une matière suffisamment dense et juteuse (notamment en finale). Ça kirsche, c’est soutenu par un joli gras et une harmonie d’école. Long, digeste, une sacré quille ! Très Bien +/Excellent.

Legui : nez floral, bouche riche, Excellent


Domaine Burgaud Morgon « James » 2010



Passé un réduit présent, à l’aération le nez propose des notes kirschées, curieusement une expression solaire (effet terroir) avec un côté mat et très mûr.
La bouche est juteuse, non solaire, salivante sur les agrumes avec une grosse acidité mais un équilibre compensée par une matière dense. Finale longue, encore tannique pour ce vin encore très jeune à attendre mais au joli potentiel. Très Bien +.

Legui : encore sur la réserve, toucher de bouche salin


Domaine Burgaud Morgon « Javernières » 2011



Nez réglissé, de zan, de kirsch qui a besoin d’air et de se détendre car c’est actuellement peu expressif.
La bouche est super bien équilibrée, dense, juteuse avec des tannins de qualité et un joli gras. Les notes de zan et la maturité du vin n’empêchent pas une belle salivation de par le juste équilibre jusque dans la finale réglissée. Encore un peu monolithique mais c’est un très beau vin. Très Bien (+).

Legui : nez très élégant, bouche encore ferme


Domaine Burgaud Morgon « James » 2011



Nez profond sur la cerise, le zan, le résineux. Plus ouvert que Javernières sur de jolies notes chocolatées, balsamiques avec un trait de vendange entière. C’est puissant sans manquer d’élégance. Joli nez.
La bouche est particulièrement riche, on perçoit l’alcool, c’est puissant, tannique avec une acidité qui ressort. On sent un gros potentiel mais pas encore en place où chaque composante ne s’est pas encore intégrée à l’autre. Mais on peut être confiant. Très Bien.

Legui : très noir, très riche. A attendre


Domaine Burgaud Morgon « Javernières » 2012



Incroyable comme ce nez a des accents de Grange des Pères, c’est ultra fin, complexe, sur le caramel au lait, les épices douces, le tabac, le kirsch, le tout d’une intensité élevée. Superbe.
La bouche est d’une grande harmonie, surement pas la plus dense mais d’une délicatesse absolue sur des notes kirschées, d’une grande gourmandise et digestibilité, tout est en place, harmonieux avec une chair juteuse qui donne envie de se resservir à l’infini. Magnifique vin dans ce millésime faible.
Très Bien +/Excellent.

Legui : joli nez, soyeux, fruité. Pas une grosse matière mais très très agréable à boire


Domaine Burgaud Morgon « James » 2012



Aromatiquement proche du Javernières, il est aussi moins aérien, plus compact.
La bouche est plutôt dense, plus austère également avec des tannins encore bien présents qui affermissent l’ensemble. Ça reste juteux mais plus ferme en finale, à réserver pour la table. Très Bien.

Legui : plus puissant, excellent


Domaine Burgaud Morgon « Javernières » 2013



Nez mat, accentué par l’effet de séquence, encore tout jeune, sanguin, profond.
La bouche est tannique, droite, fraiche mais ferme, pas du tout détendue. Il y a du vin mais c’est austère, très 2013, mais assez long. Le temps fera-t-il son affaire à tout cela ? pas très plaisant à ce stade. Bien.

Legui : plus mat, dur, serré


Domaine Burgaud Morgon « James » 2013



Nez qui kirsche, sur les agrumes, la vendange entière.
La bouche est bien plus enrobée que le Javernières, elle possède de la chaire, une maturité perceptible supérieure et un vrai côté juteux même si la fermeté reste de mise. La finale est salivante et apporte du plaisir. Très Bien.

Legui : mûr, mais plus enrobé


Domaine Burgaud Morgon « Javernières » 2014



Nez évidemment encore jeune qui a besoin d’air et évolue vers des notes florales, de cerise, de réglisse.
La bouche est d’un grand équilibre, la matière est superbe, c’est rond, encore tout jeune, très pur, salivant et long sur les agrumes et fruits mûrs. Ça promet vraiment.
Très Bien +.

Legui : rond, mûr, serré, encore sur la réserve


Domaine Burgaud Morgon « James » 2014



Le nez possède un léger boisé bien intégré, beaucoup de fruit et de netteté.
La bouche est puissante, riche avec une petite sucrosité avenante et un superbe équilibre. C’est long en finale et me semble avoir un gros potentiel dans quelques années.
Très Bien (+).

Legui : joli, moins austère, plus riche


Domaine Burgaud Morgon « Javernières » 2015



Nez de pomme blette assez tenace tel un vin peu protégé dans un style nature, comme dans une phase éventée lors d’un elevage bois. Jean-Marc nous explique qu’il est dans une phase d’ethanal sans inquiétude pour son avenir.
La bouche ne présente pas du tout ce profil aromatique, elle est équilibrée, assez puissante, dense avec beaucoup d’enrobé de tannins et absolument pas oxydée. La finale est salivante, non éventée. Surprenant nez. Très Bien.

Legui : nez très discret, bouche renfermée


Domaine Burgaud Morgon « James » 2015



Nez profond sur le chocolat, réglissé, sanguin, un bloc.
La bouche est glycérinée, dense, juteuse et d’un grand équilibre. S’il y a un peu de sucrosité, l’ensemble est très énergique car une superbe acidité soutient la matière et l’élevage est totalement intégré dans celle-ci. Très jolies notes de chocolat amer en finale. Un futur monstre. Très Bien +.

Legui : très mûr, fruits noirs, toujours cette sucrosité en bouche, hyper puissant. A attendre. Future très grosse quille


Domaine Burgaud Morgon « Javernières » 2016



Nez élégant sur les fruits rouges, très pur, sur la cerise bien mûre, très avenant.
La bouche est confortable, juteuse, florale avec un super fruit pur et des tannins de grande qualité. Longue finale avec un fond de verre diabolique sur le tabac et la figue fraiche. Un superbe vin qui n’est pas sans rappeler le 2010. Très Bien +.

Legui : très joli futur vin, grosse matière


Domaine Burgaud Morgon « James » 2016



Nez de grande élégance, sans bois perceptible, sur le kirsch, la cerise, la fraise dans un ensemble d’une pureté folle.
La bouche est juteuse, de grande élégance et d’une harmonie d’ensemble qui signe un vin d’une grande buvabilité dès à présent où la gourmandise est digne des plus beaux gamays bien nés. Les tannins sont totalement intégrés. Finale très longue. Déjà grand. Très Bien +/excellent.

Legui : encore et toujours cette sucrosité, assez prometteur


Domaine Burgaud Morgon « Javernières » 2017
En élevage



Nez profond sur les fruits noirs confiturés avec pas mal d’élégance.
La bouche sur les fruits noirs manque un peu d’énergie dans cette phase d’élevage, les tannins sont présents et il y a beaucoup de jus. Ça promet fortement.

Legui : bien mûr


Domaine Burgaud Morgon « James » 2017
En élevage



Nez intense de myrtille, de confiture, exotique aussi, ultra mûr et frais en même temps. Superbe.
La bouche est dense et possède un jus de dingue, ultra mûr avec une légère sucrosité à ce stade. La matière impressionne et le vin n’est pas pesant. Là aussi on tient un sacré James.

Legui : égrappé à 50%, à attendre.


L'after




Est-ce nos palais fatigués ou plutôt un effet de séquence derrière la digestibilité des gamays mais les vins ont souffert derrière (à part les deux premiers gamays):

Beaujolais Village Jean Burgaud 1996



Superbe nez exotique, de poudre/pierre à fusil.
La bouche est souple sur les arômes tertiaires, gourmande et très bien équilibrée avec un bon volume d’ensemble. Le vin est bien défini et ne fait pas son âge. Pas très long mais très bon. Très Bien.


Beaujolais Village Jean Burgaud 1986



Nez élégant sur les épices douces.
La bouche est de belle ampleur mais plus terne que le 96. C’est fondu et de longueur correct mais il y a moins d’harmonie à mon goût que le précédent.
Bien +.


Nebbiolo d’Alba Domaine Giacosa 2011



Nez sur la fraise limite yaourt et presque entêtant.
La bouche possède une sucrosité importante, c’est riche, assez dense avec une acidité en avant qui fait perdre à ce stade de buvabilité au vin. Pas en place. Bien.


Bandol Domaine la Tour du Bon 2003



Nez d’épices, de vieux bois, de santal, caramel, caoutchouc.
La bouche est amère, la matière est présente mais avec pas mal d’alcool aussi. Ça sèche en fin de bouche, pas de plaisir avec ce vin. Assez Bien.


Barbaresco Domaine Colla « Roncaglié » 2015



Nez de fraise, léger yaourt, assez monolithique mais pas entêtant.
La bouche est de beau volume, riche, dense, chaleureuse mais sans déséquilibre. C’est plutôt gourmand mais encore bien trop jeune car les tannins assèchent la bouche jusque dans la finale. Pas prêt mais du potentiel. Bien +.


Châteauneuf du Pape Château Pignan 2000



Nez d’œillet, de pomme blette.
Bouche glycérinée mais pas nette, oxydée. ED


Régnié Domaine Burgaud 1990



Nez de feuilles mortes, d’épices douces, de vieux gamay.
La bouche possède une acidité élevée, le vin n’est pas maigre mais manque clairement d’enrobage pour apporter du plaisir. Longueur correcte sur des notes acidulée. Joli fond de verre sur la vendange entière. Bien.
#1181
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: oliv, Gildas, monta, mgtusi, Laurent Chénier, letournaisien, Axone35, jean-luc javaux, sideway, peterka, bertou, chrisdu74, lutembi, daniel popp, LADIDE78, Selassie, tonioaja, H. Seldon, roro38, Med, leteckel, jclqu, LoneWD, Cristobal, Damien72, c mathieu, éricH, Kiravi

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 11816
  • Remerciements reçus 1812

jean-luc javaux a répondu au sujet : Domaine Jean-Marc Burgaud, Morgon - Grande verticale Javernières (2007-2016)-James (2000-2016)

Merci Laurent pour ce petit moment de rêve qui permet de s'imaginer quelques heures à Morgon !
C'est rassurant d'avoir confirmation que les bouteilles peuvent reposer en paix... même si je ne doutais pas... ;)

jlj
#1182
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: enzo daviolo

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 4210
  • Remerciements reçus 1549

LADIDE78 a répondu au sujet : Domaine Jean-Marc Burgaud, Morgon - Grande verticale Javernières (2007-2016)-James (2000-2016)

Merci Laurent (tu) (tu)

didier

Mal- voyant depuis 29 ans et passionné de vins comme vous tous
#1183
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: enzo daviolo

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 875
  • Remerciements reçus 197

lutembi a répondu au sujet : Domaine Jean-Marc Burgaud, Morgon - Grande verticale Javernières (2007-2016)-James (2000-2016)

Bonjour Laurent, et merci pour ce récit.

j'ai souvent eu l'impression de ressentir plus de notes d'élevage sur James que sur Javernières, tout au moins sur les vins assez jeunes, et je dois dire que cela m'a souvent amené à privilégier des achats de Javernières face à James.. J'ai bien noté que tu relativises pas mal ces ressentis dans ton compte rendu, et je trouve cela plutôt rassurant.
As-tu ressenti quelque chose de cette différence au vieillissement ?
#1184

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 18453
  • Remerciements reçus 2058

mgtusi a répondu au sujet : Domaine Jean-Marc Burgaud, Morgon - Grande verticale Javernières (2007-2016) & James (2000-2016)

Super dégustation Laurent !

Heureux de voir que tu as changé d'avis sur James. Pour moi 09 et 15 seront et sont déjà de très grandes bouteilles.

Michel
#1185
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: enzo daviolo

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 19978
  • Remerciements reçus 741

enzo daviolo a répondu au sujet : Domaine Jean-Marc Burgaud, Morgon - Grande verticale Javernières (2007-2016)-James (2000-2016)

lutembi écrit: Bonjour Laurent, et merci pour ce récit.

j'ai souvent eu l'impression de ressentir plus de notes d'élevage sur James que sur Javernières, tout au moins sur les vins assez jeunes, et je dois dire que cela m'a souvent amené à privilégier des achats de Javernières face à James.. J'ai bien noté que tu relativises pas mal ces ressentis dans ton compte rendu, et je trouve cela plutôt rassurant.
As-tu ressenti quelque chose de cette différence au vieillissement ?


Bah en fait François, après cette dégustation, je dirais que c'est surtout sur la charge tannique que l'on sent la différence sur James (plus que l'effet bois sur l'aromatique), et surement que l'elevage bois un peu plus marqué sur James joue en partie sur cette charge (mais pas uniquement).
Franchement, j'ai eu une bonne surprise sur les anciens millésimes avec James (comme toi je préférais Javernières) et je dois reconnaitre que sur la grande garde, James ira plus loin en s'améliorant. Par contre sur la période intermédiaire (5-10 ans) je préfère souvent Javernières.
C'est là où l'on voit que dans la gamme de Jean-Marc, il y en a pour tous les goûts.
#1186
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: oliv, lutembi

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 875
  • Remerciements reçus 197

lutembi a répondu au sujet : Domaine Jean-Marc Burgaud, Morgon - Grande verticale Javernières (2007-2016)-James (2000-2016)

En tout cas ça confirme vraiment que les vins de Jean-Marc Burgaud peuvent aller loin. Un simple Py 2007 ouvert récemment me l'a confirmé.
#1187

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 19978
  • Remerciements reçus 741

enzo daviolo a répondu au sujet : Domaine Jean-Marc Burgaud, Morgon

Clairement (Rappel) , comme tous les grands gamays bien travaillés et vinifiés traditionnellement en semi-carbonique.
#1188

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 593
  • Remerciements reçus 77

pogman a répondu au sujet : Domaine Jean-Marc Burgaud, Morgon - Grande verticale Javernières (2007-2016) & James (2000-2016)

enzo daviolo écrit:

CR: Domaine Jean-Marc Burgaud

Verticale des cuvées Javernières et James



C’est évidemment une grande chance que de pouvoir visualiser et ressentir presque 20 ans de labeur sur deux zones du climat de la Côte de Py, très différentes l’une de l’autre.
Javernières, ce sont des sols très profonds avec de l’argile en bas de la Côte de Py et exposé Est, alors que James est au cœur de la Côte de Py sur un terroir solaire exposé Sud-Est sur des sols très peu profonds.
Je connais bien les vins de Jean-Marc depuis le millésime 2008 et souvent sur James en particulier j’ai parfois été dérangé par des élevages que je trouvais dominants sur l’expression singulière du vin, en particulier en jeunesse mais aussi parfois par l’équilibre tannique appuyé.


Enzo,

ok je comprends mieux alors :-)
je me suis retrouvé chez Jean Marc Burgaud le samedi 17/11 au matin et il m'a également fait cette double verticale.
Surpris car il ne m'en avait pas parlé en arrivant et je n'ai donc aucune note !! cependant, je plussoie les commentaires qui disent que ses vins sont faits pour durer dans le temps ! le nez était peut être un peu moins beau le lendemain mais je n'ai pas été décu par aucune bouteille sauf peut être 2005 que j'ai trouvé très austère et très dur.

Olivier
#1189
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: enzo daviolo

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 82818
  • Remerciements reçus 8288

oliv a répondu au sujet : Domaine Jean-Marc Burgaud, Morgon - Grande verticale Javernières (2007-2016)-James (2000-2016)

Petit mot rapide pour signaler que j'ai mis en page le travail remarquable de Laurent.
J'essaierai de poster mes notes... en 2075 en années Gildas, si tout va bien. ::oups::
#1190
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Gildas, enzo daviolo

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 18453
  • Remerciements reçus 2058

mgtusi a répondu au sujet : CR: Domaine Jean-Marc Burgaud, Regnié Vallières 2017

CR: Domaine Jean-Marc Burgaud, Regnié Vallières 2017

Bouteille débouchée ce soir au débotté. Dans la version 2017, ce regnié est peut-être le moins Burgaud des vins de Jean-Marc.
C'est très fruité, plutôt léger et très abordable aujourd'hui. Encore une histoire de terroir car ce vin est vinifié exactement comme tous les autres vins du domaine.

En tout cas, la bouteille se vide très facilement.
Comme disait Laurent récemment, il y en a vraiment pour tous les goûts dans la gamme Burgaud.

Michel
#1191

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2365
  • Remerciements reçus 595

letournaisien a répondu au sujet : CR: Jean-Marc Burgaud " Les vignes de Thulon " Beaujolais villages 2015

CR: Jean-Marc Burgaud " Les vignes de Thulon " Beaujolais villages 2015

Robe un poil évoluée. Nez sur les fruits noirs/rouges. Beau grain de tannins, encore compacts.
Beau vin mais pas mon style (comme Desvignes).

Julien
#1192

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2225
  • Remerciements reçus 80

oenoJB a répondu au sujet : Jean-Marc Burgaud " Les vignes de Thulon " Beaujolais villages 2015

Et c’est quoi ton style, juste pour comprendre ?
Merci

JB
#1193

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2365
  • Remerciements reçus 595

letournaisien a répondu au sujet : Jean-Marc Burgaud " Les vignes de Thulon " Beaujolais villages 2015

JB, dans le Beaujolais, j'aime G. Descombes, Chermette, Lapierre, Foillard, D. Bouland.
Joyeuses fêtes
Julien
#1194

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 558
  • Remerciements reçus 600

Damien72 a répondu au sujet : Jean-Marc Burgaud Côte du Py 2015 et Jean-Marc Burgaud Javernières Côte du Py 2015

Suite à la lecture de ce fil et à l’achat d’un James 2015 ( CR plus haut ) , j’ai encavé également ( déraisonnablement :jump: ) ces deux cuvées .
Je voulais donc comparer les deux vins. Pour moi , le test a été intéressant pour parfaitement visualiser l’effet d’un passage prononcé en fût ( 12 mois ) sur la cuvée Javernières . Les deux vins sont vraiment très différents en ce moment.




Les robes me semblent très similaires ( peut être un peu plus opaque sur le Javernières)

CR: Jean-Marc Burgaud Côte du Py 2015

Nez sur un superbe mélange de fruits rouges , cerises et mûres , notes florales et légèrement poivrées . A l’aveugle je me serais surement égaré sur un joli Croze Hermitage.
C’est particulièrement engageant.

La bouche est pleine mais l’astringence est saisissante ...limite pour mon épouse . ( accompagnement quasi obligatoire)
c’est particulièrement serré même si le vin s’étire joliment.
Il est urgent d’attendre mais on le savait déjà.B)
TRÈS BON et certainement superbe dans 5 à 10 ans et plus.

CR: Jean-Marc Burgaud Javernières Côte du Py 2015

Nez : une légère réduction disparaît assez vite , notes un peu alcoolisées et animales , cerises noires.

L’attaque est très agréable similaire à la cuvée James . L’élevage permet à l’astringence de se fondre plus facilement.
La longueur et la concentration sont importantes . Un vin plus accessible que le côte du Py.
J’aime beaucoup également.
TRÈS BON mais à oublier également en cave.

Excellente année à tous ! Merci pour tout et longue vie à LPV

Avec vous ,
Damien
#1195
Pièces jointes :
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: breizhmanu, JRU83, H. Seldon, Kiravi

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 11816
  • Remerciements reçus 1812

jean-luc javaux a répondu au sujet : CR: Domaine Jean-Marc Burgaud James 2009

CR: Domaine Jean-Marc Burgaud James 2009

Juste quelques mots sur cette bouteille prise avec d'autres pour descendre souhaiter la bonne année en Ardenne.
Ouvert et bu dans le quart d'heure, en fin d'après-midi.
Le robe est encore tout en intensité, sans signe de faiblesse.
Le nez est assez discret, sur les fruits noirs, quelques épices et un côté "ferreux".
Le vin est droit, compact, structuré, assez strict; une belle acidité et quelques tanins bien présents me font penser qu'il y a encore un peu d'avenir. Ce n'est pas, en l'état, un vin charmeur ou câlin. :)
La préparation et la concentration n'étaient sans doute pas top mais je trouve que cela ne se donne pas encore vraiment (on peut dire qu'on ne lui a pas donné non plus toutes ses chances...) .

jlj
#1196

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1562
  • Remerciements reçus 425

H. Seldon a répondu au sujet : Jean-Marc Burgaud Côte du Py 2015 et Jean-Marc Burgaud Javernières Côte du Py 2015

Merci pour le Cr Damien.
Il est quand même de plus en plus probable au vu des Crs de chacun, une fois que le vin se sera assagi (et son astringence disparue), d'avoir sur la cuvée Côte de Py 15 un sacré vin. Fenêtre de tir dans 5 ans !
Bien cordialement,
Seb

Notation : Moyen : les vins sans intérêt ; Assez bien : vins à boire pour la curiosité ; Bien : bon vin, à faire découvrir ; Très bien : vin remarquable ; Excellent : vins de très haut niveau, une rare réussite; Splendide : grand vin qui justifie le temps passé ici !
#1197

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 115
  • Remerciements reçus 9

PhilB a répondu au sujet : Jean-Marc Burgaud Côte du Py 2015 et Jean-Marc Burgaud Javernières Côte du Py 2015

Le "simple" Côte du Py en 2015 m'a toujours impressionné.
Je trouve qu'il se déguste déjà super bien ( même si l'on sent en effet
un potentiel indéniable) depuis un bon bout de temps.....c'est étonnant mais
cette acidité saisissante ressentie par Damien ne m'a jamais dérangée...
Une grande bouteille à mon avis. Curieux de suivre son évolution
Perso , c'est peut être la cuvée que je préfère chez Burgaud.
Vive les tous bons Morgons :)

Ph.Bertrand.
#1198

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 558
  • Remerciements reçus 600

Damien72 a répondu au sujet : Jean-Marc Burgaud Côte du Py 2015 et Jean-Marc Burgaud Javernières Côte du Py 2015

Après 24 h et sans précaution particulière, les deux vins ont évolués :
Le Côté du Py a perdu cette astringence et a gagné en buvabilité même si j’ai l’impression de davantage de concentration.
Quant à au Javernières , la concentration est toujours importante mais l’elevage est nettement plus présent à travers une amertume beaucoup plus prononcée.
Les deux vins démontrent , à mon avis , un potentiel garde très important sur deux registres différents.
Je tenterai de renouveller cette expérience régulièrement %tchin

Avec vous ,
Damien
#1199

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 18453
  • Remerciements reçus 2058

mgtusi a répondu au sujet : CR: Jean-Marc Burgaud Côte du Py reserve 2009

CR: Domaine Jean-Marc Burgaud Côte du Py Réserve 2009 bu en magnum

Ce vin a été bu dimanche au cours d'un repas familial.
Le nez est bien ouvert sur des arômes sudistes : olive, thym, mûres.
La bouche est large, puissante avec des tannins soyeux. L'ensemble est très frais ; tout à fait à mon goût aujourd'hui mais devrait encore gagner en complexité avec quelques années de plus.

Michel
#1200

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Modérateurs: Cédric42120GildasPBAESstarbuckMartinezVougeotjean-luc javaux