Nous avons 725 invités et 9 inscrits en ligne

CR:2009-1988 Beau retour en Côtes de Nuits pour New LPV Paris

  • Vaudésir
  • Portrait de Vaudésir Auteur du sujet
  • Hors Ligne
  • Utilisateur
  • Enregistré
  • Messages : 4988
  • Remerciements reçus 2540
[size=large]
2009-1988 Beau retour en Côtes de Nuits pour New LPV Paris
[/size]
Retour en côtes de nuits mais cette fois-ci au sud sur les appellations Nuits Saint-Georges, Vosne-Romanée , Vougeot , l'équipe pratiquement au complet avec 2 guests , le premier d' LPV Jura Tour qui aime siroter le jaune et le second d' LPV 75 élevé aux vins allemand.

Mes commentaires seront assez succincts, je n'étais pas trop au top alors que les vins eux semblaient y être pour certains.

1) Paire Bulles:

a) Robe claire, nez assez intense,vif , pomme verte, un peu de vernis, note fermentaire, en bouche c'est vif aussi tendu, un peu trop sec, la pomme grany ressortant beaucoup ou le citron comme mon voisin, pour attaquer un peu dur pour moi.

CR: Champagne Thomas Hatté

b) Robe plus foncée, nez fruité, pomme mur,bulle fine, de la rondeur en bouche avec de la fraîcheur grâce à une bonne acidité, belle matière, plus agréable pour démarrer.

CR: Champagne R.Pouillon Réserve

[/URL][/img]

2 ) Paire Blancs:

a) Robe dorée, nez pomme, citron, bouche tendue, sèche aussi, trop d'amertume en finale, pas compris ce vin, pourtant je savais la région d'ou il venait, à la découverte très surpris,cela change très fortement d'un Goisot.

CR: Bourgogne Côtes d'Auxerre 2013 Chardonnay 1577 Romain Sorin

b) Robe dorée aussi, nez pétroleux, bouche grasse ronde puis tendue, belle acidité, des SR?, intéressant, il m'a rappelé un vin de la soirée Alsace LPV 2 Rives mais ce n'était celui que l'on croyait qui l'avait apporté.

CR: Riesling Winkeler Hasensprung 2002 Prinz Von Hessen

[/URL][/img]

3 ) Trio Villages Cotes de Nuits

a) Robe rubis claire, nez un peu aigre, cerises, bouche avec un peu de perlant, matière fine, pointe d'épices mais un peu léger tout cela, très surpris pour cette appellation et pour le millésime.

CR:Nuits Saint-Georges VV 2009 Daniel Rion et Fils

b) Robe rubis foncée, nez plutot mur, assez extrait, bouche tendue, acidité, pas une grosse matière non plus et moins expressif en bouche qu'au nez, encore très surpris pour les mêmes raisons.

CR:Nuits Saint-Georges 2005 Morin Père et Fils

c) Robe légèrement évoluée, trace orangée, nez plus complexe de fruits et d'épices en finesse, bouche fine avec une bonne acidité, pas un monstre mais assez agréable , à boire.

CR:Nuits Saint Georges 2000Chevillon-Chezeaux

[/URL][/img]

Au global assez déçu pour par les 2 premiers NSG surtout au vu des millésimes, cela manque clairement de matière et de structure pour moi, le dernier s'en est bien tiré tout compte fait.

4) Paire Premier Cru Vosne-Romanée

a) Robe sombre, limpide, fait très jeune , belle maturité au nez, plus fruit noir que rouge, bouche riche, fraîche, veloutée, tanins bien intégré,fin boisé belle matière, très bel équilibre, superbe pour moi.

CR:PC Vosne-Romanée Les Beaux Monts 1999 Jean Grivot

b) Robe évoluée, trouble, couleur fraise laiteuse, nez griotte, un beau bouquet mais assez surprenant, en bouche c'est agréable , assez équilibré, en finesse, pas la même structure que le précédent mais se débrouille bien, fait quand même son age, après certains l'ont adorés.

CR:PC Vosne-Romanée Les Gaudichots 1989 Forey Père et Fils

[/URL][/img]

5 ) Paire Premier Cru nuits Saint-Georges

a) Robe sombre, nez assez fruits rouges murs, belle densité (structure) en bouche, fraîcheur, épicée, poivre, finale kirschée et dense pour moi, une bien belle bouteille de mon coté.

CR:PC Nuits Saint-Georges Les Pruliers 1999 Taupenot-Merme

b) Robe assez sombre aussi, nez plus évolué, bouche velouté, finesse , tendue avec une belle acidité, notes épicées en finale, belle émotion aussi.

CR:PC Nuits Saint-Georges les Vaucrains 1988 Alain Michelot

[/URL][/img]

6) Trio de GC Clos Vougeot

a) Robe rubis, nez cerise, kirsch, floral, bouche veloutée, intensité et maturité, acidité juste comme il faut, bel équilibre, un 2007 qui confirme qu'ils se gouttent très bien en ce moment.

CR:Clos Vougeot 2007 Louis Jadot

b) Robe rubis plus évoluée, nez moins ouvert, je trouve la bouche assez poivrée, une certaine austérité, tanins un poil asséchant , pas trop velouté, pas sur qu'il évolue en mieux, à voir ,certains ont aimé ce style.

CR:Clos Vougeot 2001 Château de la Tour

c) Robe dense, un peu froid mais s'ouvrira au fur et à mesure dévoilant de beaux fruits noirs, matière pleine, riche, structurée, encore un très bel équilibre entre matière et acidité, aux antipodes de la précédente, quelle différence , les millésimes ça joue vraiment.

CR:Clos Vougeot 1999 Château de la Tour

[/URL][/img]

Mes préférés dans l'ordre de la dégustation sans classement.
PC Vosne Romanée Les Beaux Monts 1999 Jean Grivot
PC NSG Les Pruliers 1999 Taupenot-Merme et Les Vaucrains 1988 Alain Michelot
GC Clos Vougeot 2007 Louis Jadot
GC Clos Vougeot 1999 Château de la Tour

Mes camarades de dégustation donneront ( je l'espère) leurs avis respectifs sans doute différents des miens et c'est tant mieux.

A la prochaine : Sicile et peut être plus

Stéphane
09 Oct 2015 21:21 #1

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 3920
  • Remerciements reçus 1987
Merci d'avoir ouvert 2 châteaux de la Tour 1999 et 2001, Stéphane !:)-D
Ce sont deux millésimes que j'élève patiemment depuis leur acquisition.

Des rares 2001 que j'ai pu goûter jusqu'à maintenant, (Pommard, Clos de Vougeot, Pernand 1er cru, Morey 1er cru), les vins m'ont paru austères, renfrognés, peu aimables.
Sans vouloir généraliser, je partage donc ton ressenti.

Ravi de voir que 1999 se comporte mieux. J'en ouvrirai peut-être un en... 2019...

Vincent
09 Oct 2015 22:11 #2

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Vaudésir
  • Portrait de Vaudésir Auteur du sujet
  • Hors Ligne
  • Utilisateur
  • Enregistré
  • Messages : 4988
  • Remerciements reçus 2540
vougeot écrivait:

> Ravi de voir que 1999 se comporte mieux. J'en
> ouvrirai peut-être un en... 2019...
>
> Vincent

Pas de soucis Vincent pour celui la (:P)

Stéphane
09 Oct 2015 22:44 #3

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 203
  • Remerciements reçus 83
J'y vais de mes quelques lignes :

CR: Champagne Thomas Hatté
Beau nez, légères pointes oxydatives, assez ample et flatteur au premier abord, puis vite court en bouche. Notes de pommes. Regouté après le second, il a paru s'effondrer un peu à l'aération dans le verre.

CR: Champagne R.Pouillon Réserve
Beau nez, plus travaillé que le premier, plus rond aussi, plus pinot. En bouche, vif, fruité, très étonnante sensation de fruits rouges sur la langue ; bien travaillé
(mon apport : bon rapport Q/P à mes yeux ; sa Solera sera à découvrir une autre fois)

CR: Bourgogne Côtes d'Auxerre 2013 Chardonnay 1577 Romain Sorin
Nez ample, opulent, profite beaucoup de l'aération dans le verre. Parti sur un chardonnay, du genre Palhas de Gilles Monnier. Etonnant, intérêt de curiosité.

CR: Riesling Winkeler Hasensprung 2002 Prinz Von Hessen
Nez sur le pétrole, gagne en diversité à l'aération, tendu et très vif, mais vite bref en bouche. SR ??

CR:Nuits Saint-Georges VV 2009 Daniel Rion et Fils
Vif, acide presque, poivre, "casse" la langue en deux.

CR:Nuits Saint-Georges 2005 Morin Père et Fils
Plus élaboré en bouche, teintes d'alcool au nez, impressions mentholées, fraîcheur. Epices/poivre.

CR:Nuits Saint Georges 2000Chevillon-Chezeaux
Plus évolué au nez, bouche sur le foin coupé/herbes sèches.

Les 3 derniers vins manquent de matière, de densité, de tessiture. Le côté "simple" villages ?

CR:PC Vosne-Romanée Les Beaux Monts 1999 Jean Grivot
Robe plus sombre, cassis; nez sur le champignon/truffe, en bouche des sensations de fraise et cassis, les tannins sont maîtrisés. Une très belle bouteille.

CR:PC Vosne-Romanée Les Gaudichots 1989 Forey Père et Fils
Robe trouble; bouche soyeuse ++, belle longueur et agréables retours de sensations. Notes herbécées en final ? Plus fin, il patit peut-être de la puissance maîtrisée du précédent.

CR:PC Nuits Saint-Georges Les Pruliers 1999 Taupenot-Merme
Robe assez sombre, servi trop frais ; fauve au nez, pointes d'odeur de viande fraiche, tendu, un fois réchauffé toujours cette étonnante sensation animale.

CR:PC Nuits Saint-Georges les Vaucrains 1988 Alain Michelot
Robe plus évoluée, très jolie couleur, belle fraîcheur au nez, bouche évoluée aussi, ample jusqu'au milieu de bouche.

CR:Clos Vougeot 2007 Louis Jadot
Nez fascinant : paraît encore jeune, notes de fraise ; plus ferme en bouche, petites notes de poivre, vin très fin.

CR:Clos Vougeot 2001 Château de la Tour
Robe rouge sombre, cassis, nez sur le café, paraît plus riche et alcooleux que le précédent, extrait et concentré, notes de cacao en bouche.

CR:Clos Vougeot 1999 Château de la Tour
Nez plus sauvage, robe assez sombre, encore incisif en bouche, appararition de notes herbacées. Soyeux sur la langue mais possède encore de la fougue pour vieillir. Joli retour sur la finale.

Un liquoreux de 1999, Quart-de-Chaume a été servi, mais la bouteille était flinguée.

Une très belle soirée, riche en découvertes et échanges, qui m'a permit de mieux apprécier les rouges et mieux comprendre certaines appelations et parcelles. Merci à tous les convives apporteurs de belles bouteilles...

Leica.


Twitter : @leicadr
09 Oct 2015 23:14 #4

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 64
  • Remerciements reçus 5
Belle soirée, riche en informations et donc très intéressante.
Gâchée toutefois par une fin de rhume qui ne va pas permettre de profiter pleinement de la dégustation.

CR: Champagne Thomas Hatte Cuvée Prestige
J ai l impression de boire un extra brut, la pomme est très présente, longueur assez courte.

CR: Champagne R. Pouillon Réserve
La pomme est également dans la place, plus de matière, plus agréable à boire que le précédent.

CR: Côte d Auxerre Chardonn 1577 Romain Sorin
Le vin est opulent, gras, puis impression de sucre, finale moyenne sensation de marrons glacés.
Très étonnant, pas vraiment compris le truc mais bon ....

CR: Riesling Winkeler Hasensprung 2002 Prinz Von Hassen
Au nez, ça pétrole directement, belle tension, manque peut être d un peu de longueur, mais très agréable tout de même.

CR: Nuits Saint Georges VV 2009 Daniel Rion
Au nez, fruits rouges mais aussi un peu d alcool, ce qui gâche le bouquet, en bouche un peu d'epices, manque de matières, longueur moyenne, déception

CR: Nuits Saint Georges 2005 Morin Père et fils
Au nez le vin semble prometteur, c est un peu moins bien en bouche, le vin semble un peu jeune et marque par l acidité.

CR: Nuits Saint Georges 2000 Chevillon-Chezeaux
Joli nez de fruits rouges, le vin se porte mieux que les 2 précédents, La bouche est un peu végétale, et la finale un peu asséchante.

CR: Vosne Romanée PC Les Beaux Monts 1999 Jean Grivot
Couleur plus sombre, en bouche le vin fait encore jeune tout en ayant une certaine complexité, belle matière et touché de bouche soyeux et agréable. Très bien.

CR: Vosne Romanée PC Les Gaudichots 1989 Forey Père et Fils
Couleur tuilee et vin trouble, la bouche est agréable et en finesse, vin agréable et donne l impression d être sur le pente descendante.

CR: Nuits Saint Georges PC Les Pruliers 1999 Taupenot Merme
Nez sur le cuir, très animal, limite sueur. Finale un peu asséchante.

CR: Nuits Saint Georges PC Les Vaucrains 1988 Alain Michelot
Le vin se caractérise par un bel équilibre, un peu d épices, une belle structure et une persistance en bouche assez longue. Très agréable.

CR: Clos Vougeot 2007 Louis Jadot
Nez très agréable, sur le fruit, bouche encore fermé, un peu frustrant, même si le vin joue sur une certaine finesse.

CR: Clos Vougeot 2001 Château de la Tour
Oublie de prendre des notes.

CR: Clos Vougeot 1999 Château de la Tour
Oublie de prendre des notes. Même si j ai préféré celui ci. Ce qui n apporte rien.....

Vivement la prochaine.
10 Oct 2015 22:59 #5

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 129
  • Remerciements reçus 0

Réponse de Fabolo sur le sujet Mon point de vue

1)Clos Vougeot 2001 Château de la Tour (la finesse est de mise à tous niveaux); à boire
2)PC Vosne-Romanée Les Gaudichots 1989 Forey Père et Fils (couleur plus que trouble, mais un relent cassis injouable); parker dirait vieux, mais boirait avec nous.
3) NSG PC Les Vaucrains (parfait de mon point de vue : nez-bouche)

2 mentions spéciales :
- Le nez = Clos Vougeot Jadot 2007, imbattable
- Le potentiel = Château de la Tour Clos Vougeot (servi trop froid), va clairement s'exprimer dans les 2-4 ans à venir (une pure bombe).

Vivement la prochaine !
Fab

Edit : oublié de préciser que le potentiel est le 1999, et je reste d'avis que bu trop jeune.
Tout comme une foultitude de bordeaux GC 99 qui sont encore fermés amha (ce qui n'était pas le cas de ce Bourgogne).
Je pense globalement qu'on sous-estime la garde de vins austères dans des années difficiles, alors que pourtant 99 ne le semblait pas dans sa jeunesse.
Après c'est pas évident de suivre des vins dans leur longévité, mais je m'efforce de suivre les Bordeaux sur 50 ans , les bourgognes sur 30 ans et maintenant les languedoc-roussilion sur 50 si j'y survis.
17 Oct 2015 05:34 #6

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1086
  • Remerciements reçus 452
- Vin N° 8 très foncé de robe, parait peu évolué visuellement .

Le nez confirme, avec de jolies nuances florales marquées et une matière plus que convaincante en bouche, concentrée mais dotée d’un excellent équilibre. Vin de haut niveau, que je situe au moins en premier cru de bon millésime (2002/2005 ?).

CR:Vosne-Romanée premier cru « Beaumonts » 1999 Domaine Grivot.

Très bonne bouteille ! Elle a fait quasiment l’unanimité à table, moi compris. Et pourtant j’ai bu des vins moins flamboyants chez ce producteur (c’est peu de le dire..). Mais ce Beaumonts 1999 est Excellent, et va tenir encore au moins 15 ans .Il n’est même pas encore au pic de son évolution .

Vin N° 9

Fort contraste avec la bouteille précédente, robe mate, très trouble et rouge-orangée.

Très lacté au nez et en bouche, il commence à renarder. Tiens, ça me rappelle mes vieux bourgognes d’il y a 20 ans quand ils vieillissaient. J’ai beaucoup apprécié ce style durant longtemps, mais je dois reconnaitre que les Bourgognes récents sont mieux vinifiés, la matière est plus concentrée et équilibre davantage l’élevage désormais. Je penche pour un Nuits premier cru des années 90 (ou un 1993 peut-être ?).

CR:Vosne Romanée Premier Cru « Gaudichots » 1989 Domaine Forey. Il se défend bien à son âge mais ne peut égaler le Beaumont. Pas mal quand même, ça m’a rajeunit de le boire !

Vin N° 10

Vin tres foncé, couleur rouge presque violacée.

Nez puissant sur le fruit rouge, les épices (boisé ?). La bouche est corpulente, encore un peu massive peut-être car les tanins restent encore à amadouer .

Finale poivrée, riche mais peu complexe pour le moment. Il faudra que j’attende 5 ans au moins pour le regouter mais l’excellente constitution générale de ce vin me laisse très confiant.

CR:Nuits St-Georges Premier Cru « Les Pruliers » 1999 Taupenot-Merme. Ce vin très charpenté est issu de très vieilles vignes je crois, d’où une carrure inhabituelle. Gens pressés s’abstenir donc. Je patienterai mais il me semble excellent.

Vin N° 11

Servi en duo avec le N° 10 ; la robe du vin fait nettement plus brunie et traduit sans doute un vieillissement prononcé.

Nez qui rappelle un peu le Gaudichot bu précédemment, assez évolué sur le kirsch, la muscade.

La bouche est bien souple ne attaque, mais il reste encore vaillant, avec une bonne constitution. Je pense que ce vin à au moins une bonne vingtaine d’année, si ce n’est plus. J’aime bien ce style un peu évolué, mais qui reste encore bien hamonieux en bouche.

CR:Nuits Saint-Georges Premier Cru Vaucrains 1988 Domaine Alain Michelot. Mais contrairement au donateur de cette bouteille, je ne l’ai pas déjà bue !! (J’avais en stock du 1991, et un « Cailles » 1988 en effet).

Nous attaquons alors une triplette de Grand Cru à l’aveugle.

Vin N° 12

Vin d’une joli rouge pourpre foncé, parait bien jeune à première vue.

Très beau nez sur la rose, nuance de zan presque. Très bon début !

Jeune en bouche, il doit s’assagir pour mieux se présenter mais c’est un très beau flacon en devenir. Je penche pour un Echézeaux assez récent de bon millésime (2005 ?).

Il s’agit du très classique CR:Clos Vougeot 2007 Louis Jadot.

Trop jeune encore, mais de très bonne tenue. Dans 4/5 ans il sera bien meilleur. Et dans 10 ans au top !

Vin n° 13

Vin plus léger que le précédent , il s’exprime moins élégamment au nez comme en bouche (note un peu "vertes"). Tannins qui commencent à se durcir, je ne suis pas certain de son avenir en ce qui me concerne, mais mon opinion n’est pas partagée par l’ensemble de la table qui est divisée sur cette bouteille.

CR:Clos Vougeot 2001 Château de La Tour.

Vin N° 14

Servi un peu frais, ilfaut laisser le vin se réchauffer un peu pour qu’aparasaissent un tres joli bouquet de rose, de pivoine au nez.

La bouche est suave, extraction exemplaire et concentration donnent un bel equilibre général a ce flacon qui peut (pour certain ; il DOIT) vieillir pour progresser.

Longue finale florale, Très belle bouteille à mon avis.

CR:Clos Vougeot 1999 Château de La Tour

En définitive j’ai pratiquement le même tiercé (sans ordre précis) que l’ami Vaudésir : Beaumont, Pruliers, Clos Vougeot de La Tour. Tiens c’est incroyable, ça nous fait 3 bouteilles de 1999. Le hasard fait tellement bien les choses !

Une très jolie soirée en final.

YR
22 Oct 2015 01:26 #7

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Modérateurs: Cédric42120GildasPBAESstarbuckMartinezVougeotjean-luc javaux